AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Quantin


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
lebelier
  14 septembre 2021
Quatrevingt-Treize de Victor Hugo
Roman tout en ambivalence, jusque dans la construction syntaxique, sur l’épisode révolutionnaire de la Chouannerie représentée par la figure tutélaire et ténébreuse du marquis de Lantenac qui débarque d’Angleterre.

Face à lui et son « armée » de paysans, se trouvent l’abbé Cimourdain et le petit-neveu de Lantenac qui a épousé la cause républicaine bien que vicomte. Ce sont donc ces deux idées qui s’opposent dans la violence militaire et l’âpreté, l’implacabilité des lois de la Convention qu’on doit à tout prix respecter. Gauvain et Cimourdain sont des visionnaires sur l’avenir et la libération de l’homme, Lantenac a la nostalgie d’un passé, certes longuement ancré dans le pays mais qui ne pouvait durer.

Les forces en présence sont ébranlées dans leurs certitudes par le sauvetage, geste purement humain, des trois petits enfants de Michelle Fléchard au sommet de « la Tourgue », tour ô combien symbolique de l’Ancien régime, un peu comme la prison et le lieu de torture de la Bretagne et de la Vendée.

À la fin, la construction de la guillotine au pied de cette tour montre comment, selon le narrateur, une boucherie en a remplacé une autre.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
liervache
  20 août 2021
Quatrevingt-Treize de Victor Hugo
Ce roman de Victor Hugo prend place en 1793 dans une France tiraillée entre les blancs, royalistes, et les bleus, républicains. À la guerre civile, s’ajoute la menace d’une invasion étrangère.

En règle générale, il me semble appréciable que l’auteur prenne le temps de contextualiser son texte.

Sauf que l’histoire avec un grand -h et la politique débordent trop à mon goût dans cet ouvrage, avec de longues descriptions très détaillées, qui laissent finalement peu de place à l’intrigue.

Il n’en reste pas moins que l’auteur étant Victor Hugo, la lecture de nombreux passages est rendue très agréable par sa plume inépuisable.
Commenter  J’apprécie          10
Soundoussia
  09 août 2021
Quatrevingt-Treize de Victor Hugo
Malgré des digressions parfois pénibles, j'ai beaucoup apprécié ce roman de Victor Hugo. Le portrait qu'il fait de Cimourdain est très agréable à lire, les personnages sont magnifiques même dans leur cruauté et jusqu'aux toutes dernières pages du romans, on s'attend à des rebondissements tant les héros sont amenés à faire des choix difficiles. L'une des questions soulevées par le roman est celle de savoir jusqu'où il faut aller pour servir une idée qui nous semble juste. L'opposition entre Cimourdain et Gauvain - qui sont pourtant tous les deux républicains - m'a beaucoup rappelé celle entre Stepan et Kaliayev dans "Les Justes". Peut-être Albert Camus s'est-il inspiré de Victor Hugo pour construire ses personnages.
Lien : https://niya-moja.fr/2021/08..
Commenter  J’apprécie          00