La poésie est-elle en déclin ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    babelio.com Index du Forum -> Poésie et Théâtre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bibalice
Grand prolixe


Inscrit le: 12 Juil 2010
Messages: 6808

MessagePosté le: Jeu Oct 14, 2010 5:36 pm    Sujet du message: La poésie est-elle en déclin ? Répondre en citant

Eric Dubois nous le rappelait dans un récent entretien qu'il a accordé à Babelio. Ignorée des grands médias et du grand public, la poésie est en France dans une situation précaire.

Récemment la FNCC publiait un communiqué dans lequel elle s'inquiétait de l'était de la poésie en France :

Politique et poésie, communiqué FNCC


Vous écrivez de la poésie ? Vous êtes un lecteur régulier, ou au contraire, vous n'en lisez pas ou plus du tout ?

Venez partager ici votre opinion sur la poésie et sa réception dans les médias ou auprès du public français.


Dernière édition par Bibalice le Lun Avr 11, 2011 2:05 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yale840
Débutant


Inscrit le: 04 Oct 2010
Messages: 7

MessagePosté le: Lun Nov 01, 2010 6:01 pm    Sujet du message: declin dela poésie Répondre en citant

Deux phénomènes synergiques ont à mon avis provoqué le déclin de la poésie:
-l'évolution propre du genre poétique depuis la fin du 19e siècle, qui a évacué le sens au profit d'effets superficiels, confinant à une absence totale de contenu véritable sous le couvert d'une élaboration complexe que le profane ne saurait comprendre. Autrement dit, le développement de l'hermétisme depuis Mallarmé, voire Rimbaud.
-les tendances de la société contemporaine orientées vers le réalisme qui engendre une littérature peu propice à cette expression. Le roman, plus en phase avec un monde de plus en plus technicisé, se trouve privilégié. D'une manière plus générale, c'est toute la littérature qui est déclinante par suite d'une tendance à la recherche de jouissance immédiate favorisant le multimédia, le son et l'image sur la lecture qui est une activité intériorisée requérant temps, sens de la méditation et réflexion.
Mon propre essai de poésie contemporaine qui défie l'époque et la mode, mais sans grand espoir d'attiser la l'intérêt de mes contemporains:
http://www.claude-fernandez.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jibe52
Grand prolixe


Inscrit le: 04 Nov 2010
Messages: 358

MessagePosté le: Jeu Nov 04, 2010 6:28 am    Sujet du message: déclin ? Répondre en citant

bonjour
de 90 à 94, j'ai écrit une trentaine de pages de poésie, "romantique" ? ; je ne sais pas ; en tout cas, çà parle d'amour, de coeur blessé, ... enfin, de sentiments, quoi ! j'en ai imprimés plusieurs exemplaires que j'ai donnés autour de moi ; ils ont été assez bien reçus, même si mes lecteurs les ont trouvés "tristes" ;
pour ceux que çà intéresse, ils sont visibles sur mon petit site perso : www.aaapa.fr ou www.poesies.aaapa.fr ;
je n'ai jamais eu l'envie de les vendre ;

jibé Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kaliedamghan
Grand prolixe


Inscrit le: 06 Fév 2011
Messages: 21

MessagePosté le: Dim Fév 06, 2011 5:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je tiens d'abord à remercier Yale840 pour le poème Paysage intérieur que je trouve magnifiquement construit et qui transporte l'esprit dans de diverses émotions.
Là où je suis d'accord, c'est que la poésie se décline en même temps que la littérature. Elle ne se perds pas mais évolue différemment. Là où la poésie était tout un art à une certaine époque, il s'avère qu'elle soit devenue "à la portée de tous" et apparaît plus sous la forme de "rimes à l'eau de rose". On ne voit plus chez les contemporains ces vers longuement travaillés, réfléchies ou paufinées. Mais ce ne sont plus qu'une succession de rimes qui ne nécessitent pas forcément un travail méticuleux. Je m'emploie à écrire des Alexandrins pour la passion des vers à 12 pieds et par admiration pour corneille et racine. Et c'est lorsqu'on cherche plus loin que la simple rime qu'on retrouve les valeurs de cette poésie qui se perds dans le changement.
Et je trouve que Yale 840 est plus dans la recherche de la qualité dans l'emploie de la langue française en poésie et nous fait redécouvrir les valeur de l'art poétique "d'antan" si je puis dire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Messager
Grand prolixe


Inscrit le: 01 Fév 2011
Messages: 91

MessagePosté le: Jeu Avr 07, 2011 7:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C’est-à-dire qu’on ne manque pas vraiment d’auteurs de poésie, mais plutôt de lecteurs… Et je crois effectivement que la voie suivie par notre société ( la recherche de jouissance immédiate comme l’écrit Yale840, mais aussi le besoin d’agir envers et contre tout et de réfléchir le moins possible) n’augure aucun changement à ce niveau là. Les pouvoirs publics veulent agir ? Soutenir les petits éditeurs, les libraires indépendants ? Grand bien leur fasse, mais ça ne changera rien, à part en surface (oh! une rime!!!!). Aujourd’hui, pour aimer encore la poésie dans le brouillard contemporain, il faut s’accrocher. Mais je crois que Baudelaire est encore beaucoup lu, donc rien n’est perdu (et hop! Une autre rime!)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
monz
Débutant


Inscrit le: 06 Mar 2013
Messages: 10

MessagePosté le: Ven Mar 08, 2013 10:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir à tous,

Et désolé de réactiver ce sujet mais je viens de m'inscrire sur Babelio que je ne connaissais pas.

J'écris de la poésie depuis le collège (j'approche de la quarantaine) et je crois que je continuerai d'en écrire. C'est vraiment un genre à part. Je m'avance peut-être, mais je crois qu'il existera toujours des poètes. Sans doute aujourd'hui la poésie est-elle moins lue (du moins dans notre pays), mais elle garde sa force. Et même une personne qui ne lit jamais peut tomber sous le charme d'une poésie ou de quelques vers.
Je me suis longtemps demandé s'il fallait trouver une nouvelle façon de diffuser de la poésie (via les nouveaux supports numériques), mais je crois que cela n'y changerait rien, car effectivement la poésie n'est plus perçue comme digne d'intérêt ou seulement accessible. Mais nous nous sommes tellement coupés de petits plaisirs simples...
Mais ne désespérons pas, Stéphane Hessel a connu un immense succès de librairie avec un petit livre sur la fin de sa carrière, si je puis dire, donc laissons les poètes rimer et peut-être...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melina1965
Grand prolixe


Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 50

MessagePosté le: Dim Fév 09, 2014 3:04 am    Sujet du message: En France mais ailleurs... Répondre en citant

En France, la poésie n'a jamais été un genre populaire que ce soit du côté de l'écriture ou de celui de la lecture/de l'oralité.

Personnellement, j'en lis beaucoup mais je n'en écrit pas et je pense que certains qui en écrivent (pas forcément publiés) feraient bien d'en lire et de la "bonne" avant de se prétendre poète.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SF5X



Inscrit le: 26 Juin 2014
Messages: 2

MessagePosté le: Sam Nov 22, 2014 10:37 am    Sujet du message: Passer par la musique... Répondre en citant

Bonjour à tous. Oui, il est à déplorer que la poésie soit l'enfant abandonné de la littérature.
Personnellement, j'ai publié 3 recueils de poèmes et c'est la croix et la bannière pour trouver son public. Mais en fait, je fais de la musique à côté. Du coup, lorsque je chante mes textes et que je les met en musique, ça intéresse bien plus les gens.

La publication de mes recueils, avant tout, me sert à protéger mes textes en droit d'auteur.

J'écris plutôt une poésie contemporaine, mais j'aime utiliser absolument tous les styles et toute forme de vocabulaire selon les besoins émotionnels du texte. L'argot ou les gros mots ne m'empêchent pas d'avoir à côté de ça des textes très littéraires au vocabulaire plus poussé. Je peux ainsi passer d'une poésie urbaine à une poésie plus contemplative, etc... Certains textes étant calibrés, à la base, directement pour la musique.
Mais la poésie est, avant tout, la musique de l'écriture.
On peut donc adorer un texte et détester un autre, ça fait parti du jeu lorsqu'on propose une palette très vaste de différents thèmes et sentiments.

Si ça vous intéresse, voici mes recueils:
Subterfuges de rimes enchevêtrées
http://www.babelio.com/livres/Baumann-Subterfuges-de-rimes-enchevetrees/621925
http://www.edilivre.com/subterfuges-de-rimes-enchevetrees-gregory-baumann.html#.VHBIHclzoud

Lucioles verbales et autres libellules
http://www.babelio.com/livres/Baumann-Lucioles-verbales-et-autres-libellules/621926
http://www.edilivre.com/lucioles-verbales-et-autres-libellules.html#.VHBJmslzoud

Sur les bords limitrophes de mes strophes
http://www.babelio.com/livres/Baumann-Sur-les-Bords-Limitrophes-de-Mes-Strophes/621927
http://www.edilivre.com/sur-les-bords-limitrophes-de-mes-strophes-20a6204024.html#.U_RD9GNNguc

Bonne lecture...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gargantuatua
Grand prolixe


Inscrit le: 23 Déc 2014
Messages: 21

MessagePosté le: Lun Fév 02, 2015 8:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quand on lit Houllebecq, il y a bien de quoi penser que la poésie est sur le déclin !
Je m'en vais relire la Délie de Scève pour me convaincre du contraire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pirouette0001
Grand prolixe


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 3002

MessagePosté le: Lun Fév 02, 2015 10:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne pense pas que la poésie soit en déclin.

Il faut prendre le temps de s'arrêter et de lire quelques vers.
Evidemment, cela va à l'encontre de la majorité des challenges du forum qui proposent de lire, et lire et lire davantage.

Personnellement, j'aime lire de la poésie dans le métro. C'est pratique, je peux quitter à tout moment, je peux être distraite et me répéter ensuite à l'envi deux ou trois vers, qu'importe.

Mais contrairement à ce que beaucoup de lecteurs de poésie de Babelio semblent privilégier, j'en reste aux vieux classiques et les auteurs récents qui sont cités sont pour moi autant de portes représentant l'hermétisme. Peut-être un jour...

Ah j'allais oublier. Ce que j'aime aussi dans la poésie, ce sont ses versions en bilingue, où je me surprends à lire, sans comprendre la langue, la poésie dans sa version originale, juste pour la musique (que je m'imagine ne sachant pas toujours prononcer ledit idiome) et le rythme. Un roman ne pourrait pas cela.

Alors non, la poésie c'est juste du temps à voler au temps. Mais le déclin certainement pas. Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Florence_17



Inscrit le: 25 Aoû 2014
Messages: 4

MessagePosté le: Jeu Juil 30, 2015 5:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense pour ma part, que la poésie est un art merveilleux.
A la différence des autres genres littéraires, elle est souvent plus rapide à lire, ce qui peut parfois la rendre plus attrayante.

Pleine de lyrisme et d'une beauté qui parfois frôle la perfection, il ne faut pas qu'elle soit oubliée.

Je pense important de perpétuer son apprentissage à travers la scolarité mais aussi à travers la presse !

Et il est vrai que cette dernière l'oublie bien souvent !

Pour beaucoup, poésie rime avec vieillot et ringard.
Personnellement, j'ai 16 ans, je suis une ado comme les autres, et pourtant j'aime la poésie.
Il faudrait donc si ce n'est la ranimer, ne pas irréversiblement l'oublier.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hardiviller



Inscrit le: 06 Mar 2015
Messages: 1

MessagePosté le: Mer Aoû 12, 2015 8:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Certains poètes contemporains pas plus lus que les autres , n'en restent pas au ciel bleu et aux jolies fleurs , certains ont même une poésie de combat du style de Gaston Couté , voir par exemple les recueils de Yannis Youlountas . On peut avoir un aperçu du personnage on consultant la page qui lui est consacrée sur Wikipédia et en savoir plus en se connectant sur : http://jeluttedoncjesuis.net . Salut les poètes et bonnes lectures .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sameiro



Inscrit le: 11 Déc 2016
Messages: 1

MessagePosté le: Dim Déc 11, 2016 8:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir,
La poésie ? L'oiseau le plus sauvage, le plus libre, le plus indomptable, le plus plus grand saut de l'esprit dans ses propres tableaux et décors.
La poésie ? Cette alchimie de l'Esprit, du Coeur, de l'Âme et de l'Imagination par fusion ; les assemblages de mots pensés se transforment et les images se mettent à respirer, à transpirer les émotions ressenties.
J'aime la poésie, sa liberté d'envol, sa liberté de chute et par dessus tout, sa liberté de s'exprimer...libérée de toute forme comptée, juste posée en prose.
Est-elle en déclin ? Non, juste "endormie" peut-être, elle rêve....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OumG
Grand prolixe


Inscrit le: 04 Déc 2016
Messages: 165

MessagePosté le: Mer Juil 05, 2017 12:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

les hommes politiques se vendent dans des bouquins, les livres de développement personnel vendent du bien être, les thrillers vendent des frissons, la fantasy de l'évasion, la littérature se vante de décrire le monde tel qu'il est vraiment, la philosophie promet de vous faire réfléchir, etc., etc.

il n’y a pas que les livres, tous les discours, tous les messages qui envahissent toute la sphère publique et maintenant privée autour de nous, essaient de vous convaincre de quelque-chose, du politique au publicitaire, en passant par les entreprises aujourd’hui on appelle « communication » ce qui est en réalité de la pure propagande, la pub nous manipule dans l’indifférence générale

et plein de lecteurs râlent quand ils ne sont pas « happés » par leur bouquin !

il n'y a plus que la poésie, aujourd’hui, qui ne promet rien, qui ne vend rien, qui n’essaie de convaincre personne, qui ne rapporte rien, qui ne sert à rien ,elle est inutile, comment voulez-vous qu'elle se vende ? Smile

(l’art lui-même se traduit en gros pognon, même le street art s’arrache des murs et se monnaye)

Ce n’était pas le cas depuis toujours, la poésie était honorée, la poésie rhétorique et politique de Hugo l’a sacré poète national, mais la poésie aujourd’hui a pris un autre tour, dans un mouvement amorcé par Baudelaire, disons, en France, et elle met face à soi-même, elle est la seule forme de lecture qui soit un exercice spirituel, qui permette de tutoyer l’absolu, et... d’exercer sa liberté, c’est pour ça, je crois, qu’elle n’est pas populaire, qu’elle est réputée difficile

voilà c’est ma vision de la poésie aujourd’hui, quand je vois que des gens appellent La fontaine de la poésie, je me dis qu’elle n’est pas partagée Smile

The suburbs of a Secret
A Strategist should keep –
Better than on a Dream intrude
To scrutinize the Sleep –

Emily Dickinson

Les Faubourgs d’un Secret
Un Stratège doit garder –
Plutôt que sur un Rêve empiéter
Pour scruter le Sommeil –
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yyfig
Grand prolixe


Inscrit le: 28 Mar 2013
Messages: 30

MessagePosté le: Sam Juil 29, 2017 11:57 am    Sujet du message: L'homme n'a qu'un ennemi ... lui-même ! Répondre en citant

Je suis né d'une trace.

https://www.youtube.com/watch?v=Qug9eg-G6DQ
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    babelio.com Index du Forum -> Poésie et Théâtre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group