AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

    LiliGalipette le 19 janvier 2023
    Lors d'une précédente rencontre, nous avons émis quelques avis très différents sur la pièce de Jean Racine, Phèdre.

    Pour que nous puissions toutes en discuter et confronter nos points de vue, nous lirons donc cette pièce avant la rencontre du 26 février !

    C'est Anouk qui nous accueillera !
    PharMarion le 20 janvier 2023
    Top !!
    ClearBlueSadSky le 23 février 2023
    Bonjour!

    Je ne serai malheureusement pas là ce dimanche. J'espère pouvoir vous voir le mois prochain! Bon débat sur Phèdre,

    Daria
    PharMarion le 23 février 2023
    Bonjour Daria.
    Merci à toi. On espère aussi te voir la prochaine fois ! 
    Bises
    Marion
    LiliGalipette le 28 février 2023
    Tentative de résumé de nos échanges autour de Phèdre de Jean Racine ! Beaucoup d'avis divergents... cette pauvre Phèdre n'a pas été la fête !

    Anoukaime la pièce depuis qu'elle l'a étudiée. Pour elle, le personnage problématique est Thésée et non Phèdre, car il se laisse dominer par la rage dès qu'il croit suspecter qu'on a touché à son bien (à savoir son épouse, super moderne le gars...). Et il en appelle à Neptune pour se venger, en reniant son fils aîné qu'il adorait, sans preuve aucune de sa culpabilité.
    Donc : THÉSÉE, bon gros gars toxique !

    Pour Magali, Phèdre est un personnage agaçant parce qu'elle subit sans agir. Elle ne sait que dire que ce qui lui arrive est le fait des dieux ou de sa servante Oenone. Cette héroïne est difficilement transposable à l'époque actuelle, là où les femmes reprennent le pouvoir sur leur vie et s'affranchissent des dominations sociales, patriarcales, maritales, etc. En outre, la fausse dénonciation d'un viol ne fait pas bon ménage avec le puissant mouvement de libération de la parole initié par #MeToo.

    Émilieet Marineont été très émues par Phèdre qui ploie sous le poids de la société, des décisions/jeux des dieux et sous la honte d'un amour incestueux qui lui fait horreur.

    Citation inoubliable de Marionà propos de Phèdre : "Ce n'est pas une fouteuse de merde par accident."
    Et sinon, elle souligne surtout qu'Oenone tient sa ligne de conduite sans faillir, à savoir défendre Phèdre et la garder en vie, par amour pour elle. À l'inverse, Phèdre prefère détruire Hippolyte puisqu'elle ne peut pas l'avoir.

    En cherchant un peu, nous avons trouvé deux réécritures de Phèdre. D'abord, La curée d'Émile Zola. Et surtout Phèdre de Marina Tsvetaiva. Plusieurs d'entre nous sommes intéressées par un point de vue féminin sur cette histoire.

    Ce format de lecture commune nous a plu et nous prévoyons une autre session dans ce genre en fin d'année.
    PharMarion le 28 février 2023
    Merci Magali !
    LiliGalipette le 28 février 2023
    :)

Pour participer à la conversation, connectez-vous

{* *}