AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures



    omen999 le 22 octobre 2018
    nouvelle critique La Planète assassinée  de Jan de Fast  : ma critique

    jamiK le 25 octobre 2018
    Voici mes nouvelles lectures, de Bertrand Passegué


    Le monolithe noir  de Bertrand Passegué 
    mon avis

    Métacentre  de Bertrand Passegué  
    mon avis



    et quelques lecture plus anciennes de Pierre Suragne

    Vendredi, par exemple ...  de Pierre Suragne (Pierre Pelot)
    mon avis

    La Cité au bout de l`espace   de Pierre Suragne (Pierre Pelot) (illustration de couverture qui n'a rien à voir !)
    mon avis
    C'est le seul, de mes lectures d'adolescent dans cette collection dont j'avais gardé un souvenir marquant



    et aussi Frank Dartal

    Le livre d`Éon  de Frank Dartal (illustration de couverture qui n'a rien à voir !)
    mon avis

    La Terre est une légende  de Frank Dartal 
    mon avis

    omen999 le 25 octobre 2018
    Frank Dartal était un vrai ovni dans la collection FNA. C'est dommage qu'on en sache pas plus à son sujet car il avait un vrai potentiel.

    En ce qui concerne les couvertures de la FNA, je peux apporter quelques précisions.

    Du n°1 au 273, René Brantonne est à la manoeuvre puis brutalement au cours de l'année 1965 l'éditeur lui signifie que son travail sera remplacé par des illustrations soi-disant réalisées en Allemagne ...! (liées sans doute à l'apparition des HS Perry Rhodan)
    Brantonne découvrira bien vite que le prétendu teuton n'est autre qu'un illustrateur français de sa génération qui habite à deux pas de chez lui... Gaston de Sainte-Croix.

    Brantonne raconte qu'il a sonné à son domicile, collé deux baffes au malheureux Sainte-Croix puis reparti tranquillement sans un mot...
    A cette époque, ces deux dessinateurs avaient au moins une chose en commun : ils recueillaient un minimum d'information de l'auteur (synopsis ou coup de téléphone) pour définir une illustration en rapport avec le bouquin, ce qui est, à mon avis, une marque minimum de respect envers l'acquéreur/lecteur.

    L'histoire ne s'arrête pas là puisqu'en 1973 Brantonne reçoit la visite impromptue de Patrick SIRY (il deviendra par la suite le directeur de la collection) qui lui propose de reprendre le boulot. L'amour-propre c'est bien, les factures c'est mieux et mon René relance la machine avec le n°562.

    Cette 2ème période n'a pas grand chose à voir avec la 1ère. Les dessins sont noyés à l'aérographe dans un fond vert-jaunâtre et Brantonne qui doit bouder, se donnera de moins en moins la peine de faire des illustrations en rapport étroit avec les romans.

    Son "calvaire" prendra fin en 1977 avec le n°792 quand le même SIRY l'informera qu'un éditeur anglais intéressé par une collaboration avec le FNA exige que les illustrations changent de style et propose de les choisir dans un panel diffusé par un studio spécialisé.

    Tout ça pour dire qu'à partir du n°793 il n'y a plus de rapport (sauf fortuit) entre la couverture et le contenu....
    Le lecteur devra s'en accommoder.
    jamiK le 25 octobre 2018
    Oui, la série des illustration anglaise est une véritable catastrophe : illustrations déjà utilisées pour un autre usage donc absolument pas destinées à illustrer le roman en question, plusieurs morceaux d'une même illustration pouvant faire la couverture d'autant de livres, ça devient alors du grand n'importe quoi.
    omen999 le 25 octobre 2018
    Sflagg le 28 octobre 2018
    Salut !

    Un futur pour Mr Smith   de Richard Bessière : ma critique.

    Encore un livre édité aussi dans la collection "les maitres français de la science fiction".  Pour l'époque  il n'est pas mauvais et surtout, il 'na pas trop mal vieilli.

    a+ !!
    Le_chien_critique le 29 octobre 2018

    Hello,


    J'ai enfin pris le temps de regarder ce que j'avais déjà lu et chroniqué en FNA. Il en reste sûrement quelques uns.


    Dans un premier temps, j'avais lu le cycle Histoire du Futur de @Roland C. Wagner. Du bon, du très bon, et aussi du moins bon.


    Le Serpent d'angoisse


    Un ange s'est pendu


    La Mémoire des pierres


    Prisons intérieures


    Les Futurs mystères de Paris (Poupée aux yeux morts)


    Le Paysage déchiré


    Un navire ancré dans le ciel


    La Mort marchait dans les rues


    Le Rêveur des terres agglutinées


    L'Autoroute de l'aube


    Chroniques du désespoir


    La Balle du néant


    Les Ravisseurs quantiques


    L'Odyssée de l'espèce


    Il ne me reste plus qu'à lire Cette crédille qui nous dérange et j'aurais lu tous les RCW (du moins signé de ce nom) paru en FNA

    Le_chien_critique le 29 octobre 2018

    De Jean Marc Ligny, j'ai lu Aqua qui m'a fait boire la tasse. L'auteur a révisé ce texte entièrement une quinzaine d'années plus tard sous le nom de Aqua TM qui est beaucoup mieux.


    De Joël Houssin, j'ai lu Les vautours, roman qui a reçu le grand prix de la science-fiction française en 1986 (devenu plus tard le Grand prix de l'imaginaire)


    Et je suis en train de lire le cycle de La terre sauvage de Gilles Thomas, alias Julia Verlanger dont un prix est remis chaque année aux Utopiales. J'ai déjà lu L'autoroute sauvage et La mort en bille, il me reste L'île brûlée. Sans être des indispensables, ça se lit tout seul, les personnages sont crédibles, comme l'univers apocalyptique. Reste à écrire en détail mes avis

    jamiK le 29 octobre 2018
    Le_chien_critique a dit :

    De Jean Marc Ligny, j'ai lu Aqua qui m'a fait boire la tasse. L'auteur a révisé ce texte entièrement une quinzaine d'années plus tard sous le nom de Aqua TM qui est beaucoup mieux.

    De Joël Houssin, j'ai lu Les vautours, roman qui a reçu le grand prix de la science-fiction française en 1986 (devenu plus tard le Grand prix de l'imaginaire)
    Et je suis en train de lire le cycle de La terre sauvage de Gilles Thomas, alias Julia Verlanger dont un prix est remis chaque année aux Utopiales. J'ai déjà lu L'autoroute sauvage et La mort en bille, il me reste L'île brûlée. Sans être des indispensables, ça se lit tout seul, les personnages sont crédibles, comme l'univers apocalyptique. Reste à écrire en détail mes avis


    J'ai failli m'attaquer à Aqua de JM Ligny, et quand j'ai su qu'il avait été intégralement réécrit, j'ai eu comme un doute...

    Je viens de lire l'adaptation en BD de l'autoroute sauvage... Bof
    omen999 le 30 octobre 2018
    Le_chien_critique le 31 octobre 2018

    Aqua 1993   ne fait pas parti des bonnes pioches de cette collection, tu as bien fait de passer ton chemin.
    Par contre j'ai apprécié le chemin de L`autoroute sauvage   , dévoré le roman et une de ses suite en une journée. J'ai lu quelques planches trouvés sur le net de la BD, le graphisme ne me plait guère.

    Mon avis sur L'autoroute sauvage


     

    omen999 le 05 novembre 2018
    et un nouveau Fast pour la route : Quatrième mutation  de Jan de Fast  : ma critique
    omen999 le 05 novembre 2018
    je tiens le rythme..
    Cancer dans le cosmos  de Jan de Fast  : ma critique
    omen999 le 06 novembre 2018
    après je me calme
    Les Tueurs d`âme  de Jan de Fast  : ma critique
    Sflagg le 07 novembre 2018
    Salut

    Ma lecture du jour, Orbite d`Attente, toujours en rapport avec la collection "Les maitres français de la science fiction", a été écrite par un auteur qui est plus connu sous son vrai nom, Jacques Acar, et comme scénariste de BD, que sous son pseudo, Vincent Gallaix. Pseudo qu'il prit le temps d'écrire ses deux seuls romans, tous deux de SF et tous deux édités chez FNA.

    Ma critique.

    A+ !!
    omen999 le 08 novembre 2018
    De mémoire son 2ème, Zoomby, était - relativement - meilleur que celui-ci. Petite curiosité, il s'agit d'oeuvres posthumes puisqu'Acar est décédé au début de l'année 1976 avant leur parution mais comme FNA avait déjà les droits...
    Sflagg le 08 novembre 2018
    Salut !

    Tu m'apprends des choses omen999, comme d'hab ! Après pour sa qualité, j'en dirais plus d'ici demain, car j'ai pas pu résisté , et l'ai un peu entamé a la suite de l'autre. enfin, une chose est sûre , c'est que chez FNA il l'on trouvé suffisamment intéressant pour l'éditer deux fois.

    a+ !!
    Sflagg le 09 novembre 2018
    Yep !

    Bon je confirme Zoomby de Jacques Acar est meilleur que le précédent. Il mérite ça double édition : ma critique.   

    Maintenant je vais m'attaquer à Ronge  de Yves Frémion, que j'ai retrouvé en cherchant le Zoomby, ça me rappellera la bonne époque de Fluide Glacial.

    A+!!
    omen999 le 09 novembre 2018
    Ronge   Tiens je viens justement de lire ce truc. Je vais aussi en faire une critique. (la note 0,5)
    On comparera 
    jamiK le 10 novembre 2018
    J'ai voulu goûter à un auteur récurent de la série qui n'a pourtant pas très bonne réputation
    je crois comprendre pourquoi...

    Projet « Kozna »  de Max-André Rayjean
    mon avis


    J'ai au moins apprécié la couverture, c'est toujours ça...





Pour participer à la conversation, connectez-vous