AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures



    Musardise le 06 janvier 2019

    Mais on n'a rien contre Dancourt, au contraire : tu nous donnes plutôt envie de le lire. Bon, évidemment, pour les bonus, c'est pas l'idéal...


    Bruidelo a mis le tableau à jour.

    5Arabella le 07 janvier 2019
    Toujours Dancourt ; Les trois cousines.
    Musardise le 08 janvier 2019

    Bonsoir,

    Avec la nouvelle année et le Carnaval qui commence à pointer le bout de son nez, se profile le nouveau challenge saisonnier. Notre bonus s'intitulera donc très sobrement Mardi-Gras : du 5 février au 5 mars, la critique d’une pièce avec des masques rapportera un point de bonus, cumulable avec un bonus annuel. Nous restons volontairement dans un énoncé de thématique large, car nous attendons que vous vous lanciez dans les argumentations les plus solides ou les plus folles pour nous convaincre de vous octroyer ce bonus et créer ces fameux débats dont Bruidelo et moi sommes, comme vous le savez, si friandes. 

    Bonne soirée !


    Gaphanie le 09 janvier 2019
    Bonsoir,

    je reviens avec deux pièces très différentes et qui ont pourtant en commun de ne pas me valider de bonus :

    Othello, de Shakespeare (ça y est, je commence à voir le bout des plus connues !), avis ici


    e
    t Caligula, d'Albert Camus là !

    mondieumondieumondieu !!! qu'est-ce que je vais bien pouvoir trouver comme pièce avec des masques ??? !!!

    @bientôt !
    Bruidelo le 09 janvier 2019
    Pas de bonus mais tu valides le niveau Marivaux 👏 Vous m’impressionnez les filles!!! 🤗

    Pour le bonus Mardi-Gras, pas de panique, il reste encore du temps pour que l’inspiration te tombe dessus 😏👺

    Bruidelo le 12 janvier 2019
    Bon, de nouveau, pas vraiment une pièce qui dépeint la noblesse humaine! 
    Gogol, Le Revizor, joué en 1926 par Jouvet
    https://www.babelio.com/livres/Gogol-Le-Revizor/3800/critiques/1795250


    Musardise le 13 janvier 2019
    Rhooooo, tu m'as devancée une fois de plus ! J'ai lu la pièce il y a quelques mois, mais je suis restée en rade pour la critique, je rame. Mais c'est prévu avant la fin du challenge de cette année...
    Musardise le 13 janvier 2019
    Gaphanie a dit :

    mondieumondieumondieu !!! qu'est-ce que je vais bien pouvoir trouver comme pièce avec des masques ??? !!!


    Maisnonmaisnonmaisnon, faut pas paniquer !






    Camilla : Vous devriez, monsieur, vous démasquer.
    L’étranger : Vraiment ?
    Camilla : Vraiment, il est temps. Nous avons tous ôté nos déguisements, sauf vous.
    L'étranger : Je ne porte pas de masque.
    Camilla (terrifiée, à Cassilda) : Pas de masque ? Pas de masque !


    (J'ai pas pu m'empêcher d'insérer cette citation !)

    Bruidelo le 13 janvier 2019
    Musardise a dit :

    Rhooooo, tu m'as devancée une fois de plus ! J'ai lu la pièce il y a quelques mois, mais je suis restée en rade pour la critique, je rame. Mais c'est prévu avant la fin du challenge de cette année...


    Moi, c’est Incendies, de Wajdi Mouawad qui me fait ça, et pourtant c’est une pièce riche, il y aurait plein de trucs à dire.
    En tout cas j’ai hâte de lire ta critique du Revizor, moi je m’attendais à mieux, à plus profond, ou il y a qq chose de la profondeur de la pièce qui m’a échappé.
    Musardise le 13 janvier 2019
    J'ai bien aimé, au moins sur le coup (je me rends compte en en parlant à l'instant que ça ne m'a finalement pas tant marquée que ça, alors que je reste encore sous le charme de certaines nouvelles de Gogol lues il y a plus longtemps), mais j'ai également l'impression que je n'ai pas saisi toute la pièce, ou alors, effectivement et comme tu le soulignes, que je recherche une profondeur qu'elle ne recèle pas. J'ai lu préface, notes, notice, mais rien qui me soit très utile, même en Pléiade. J'ai beau savoir que Gogol, c'est assez déstabilisant, là, je me demande (comme pour Tchekhov, d'ailleurs), si je ne perds pas quelque chose d’important à la traduction. Je la relirai sans doute, mais est-ce que ça m'aidera beaucoup dans ma critique ? Pas certain.
    Bruidelo le 14 janvier 2019
    J’ai aussi un bon souvenir des nouvelles lues il y a longtemps, mais je n’avais pas trop aimé Les Âmes mortes.
    Musardise le 14 janvier 2019

    Jamais essayé Les âmes mortes, j'avoue que de savoir que c'est inachevé ne me fait pas envie.

    En repensant au Revizor, je me suis souvenue que la fin m'avait particulièrement paru déconcertante (bien que j'aie été prévenue avant de lire la pièce), que je m'étais creusé la tête et que je pensais peut-être tenir un bout d'interprétation... que j'ai complètement oublié aujourd'hui ! Soit j'ai eu un court éclair de génie, génie qui m'a laissée tomber depuis, soit mon interprétation était trop tordue et je l'ai éludée. Et il y a de bonnes probabilités pour que je ne me souvienne jamais de ce que c'était...


    Mais je n'ai pas eu le sentiment que c'était particulièrement noir, d'ailleurs ça ne m'aurait pas dérangée si ça l'avait été. Ce qui me dérange vraiment, c'est quand un auteur donne dans le glauque et le sordide totalement gratuitement. Là, j'ai trouvé ça quand même bien moins terrible que beaucoup de tragédies ou de drames. C'est sûr que c'est un portrait au vitriol de la société, mais il en faut bien. Cela dit, comme toi - et comme chacun, j'imagine -, j’ai besoin aussi de lire des choses plus "solaires", du moins d'alterner de temps à autre.


    Là je viens de finir Qui a peur de Virginia Woolf ?, ça a fini par me mettre mal à l'aise (ce que je considère comme une qualité, parce que c'est fait pour) ; j'avais prévu de regarder ensuite le film avec mon copain, et je me dis : "Euh, non, peut-être pas, en fait..." ^^

    Bruidelo le 14 janvier 2019
    Ha! Ha! Moi c’est le contraire, j’ai regardé la pièce avec mon homme en me disant que j’allais lire la pièce après, et puis je me suis dis: « Euh, ben finalement je vais laisser passer un peu le temps, et puis on verra, peut-être que je me mettrai au livre. » 😏

    Pour Le Revizor, tu as raison, ce n’est pas noir, j’avais voulu faire un peu d’humour en disant que je trouvais ça triste parce que c’est évident que c’est une pièce comique (mais ça se confirme, je ne suis pas très douée pour l’humour 😭). N’empêche, comme le dit une critique, les personnages ont un côté BD, Dupont et Dupond ou comédie humaine lucky lukesque, mais en évacuant les personnages positifs, du coup il n’y a que de l’humanité ridicule et basse, et je trouve que c’est peut-être dommage.
    Musardise le 14 janvier 2019
    Bruidelo a dit :

    Pour Le Revizor, tu as raison, ce n’est pas noir, j’avais voulu faire un peu d’humour en disant que je trouvais ça triste parce que c’est évident que c’est une pièce comique (mais ça se confirme, je ne suis pas très douée pour l’humour ?). 


    Autre hypothèse : c'est moi qui suis complètement passée à côté de ton sens de l'humour. J'ai de temps à autre des moments de grand vide cognitif où je ne comprends pas la moindre blague, même hyper évidente. Donc ne te fustige pas trop vite (sauf si tu y prends plaisir, bien sûr).

    5Arabella le 15 janvier 2019
    Jamais lu le Revizor, faudrait me lancer, d'autant plus que j'aime énormément Les âmes mortes.
    Musardise le 15 janvier 2019
    5Arabella a dit :

    Jamais lu le Revizor, faudrait me lancer, d'autant plus que j'aime énormément Les âmes mortes.


    Ça ferait un bon challenge dans le challenge : tout le monde se met au Revizor !
    Bruidelo il y a 4 semaines
    Incendies donc, de Wajdi Mouawad 
    bonus ciné
    https://www.babelio.com/livres/Mouawad-Le-sang-des-promesses-tome-2--Incendies/255480/critiques/1803151

    Bonne soirée à tous!
    5Arabella il y a 3 semaines
    Mon dernier Dancourt : Les agioteurs.
    Bruidelo il y a 3 semaines
    Je ne connais pas Dancourt, merci Arabella pour la découverte!
    5Arabella il y a 3 semaines
    De rien Bruidelo , moi-même je viens de le découvrir.

    Un autre auteur maintenant Campistron / Tiiridate 








Pour participer à la conversation, connectez-vous