AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures



    cakhuette1980 le 12 avril 2016
    Myriam3 :
    cakhuette1980 : Moi aussi, j'ai commencé la lecture et ça ne m'emballe pas non plus. C'est facile à lire mais le ton désabusé du personnage me rappelle beaucoup trop mes années sur des chantiers en Afrique et en Asie. Le même genre de personnes que j'ai fréquenté pendant 8 ans. C'est trop premier degré, pas assez de lyrisme alors que j'avais besoin (en ce moment de ma vie) de plus de grands sentiments, de belles descriptions, d'une vraie odyssée, d'une aventure. Cette lecture me met dans un drôle d'état et c'est assez pénible.



    Commencé aussi, et c'est vrai que le titre annonce plus de lyrisme! Mais j'aime bien quand même, jusqu'ici, ne serait-ce que pour le voyage...
    Sur tes chantiers, u étais avec quelles personnes? Tu m'intrigues :)


    Avec que des hommes... qui envisageaient les relations amoureuses de manière aussi désabusée que le héros de ce livre. Disons qu'ils avaient souvent des relations tarifées avec des jeunes femmes bien plus jolies qu'eux et que souvent ils trompaient leurs femmes restées en France, en Inde, au Portugal ou je ne sais où... Avec la même désinvolture que dans le roman. C'étaient pas de méchants mecs, juste des mecs qui envisageaient l'acte sexuel de la même manière que le décrit Cliff.
    Et sinon, je progresse dans ma lecture et je n'aime pas du tout la vision des femmes que donne l'auteur: idiotes, superficielles, accrochées à leur telephone, pipelettes, alcooliques, hypocrites (autant Marybelle que son ex femme)... C'est pas joli, joli. Alors que Cliff semble noble dans sa nonchalance. Comme si lui, malgré ses défauts réchappait du truc parce qu'il avait un regard lucide sur les choses.
    Myriam3 le 12 avril 2016
    Oui mais finalement, quand on avance dans la lecture, il finit par montrer plus de sensibilité et le portrait qu'il fait d'abord des femmes semble être pour se protéger plus que ce qu'il pense vraiment, enfin il me semble!
    J'en suis à Washington... :)
    cakhuette1980 le 13 avril 2016
    Myriam3 : Oui mais finalement, quand on avance dans la lecture, il finit par montrer plus de sensibilité et le portrait qu'il fait d'abord des femmes semble être pour se protéger plus que ce qu'il pense vraiment, enfin il me semble!
    J'en suis à Washington... :)


    Je n'en suis qu'à Montana mais déjà je peux dire que ce livre me déplait vraiment. L'auteur en fait trop dans le style "je me fous de tout, je suis un rebelle, je suis hors systeme, un paysan, un mec pas à la mode, bla bla bla". Bon, j'en ai rien à foutre à vrai dire. Et j'ai l'impression d'avoir lu et vu ça 100 fois.
    Je n'ai jamais voulu dire qu'il n'avait pas de sensibilité. Mes gars sur chantier étaient aussi de grands sensibles. Ca n'a rien à voir.
    Je continue la lecture. Sait on jamais, il pourrait me surprendre...
    Agnessa le 18 avril 2016
    cakhuette1980 :
    Myriam3 : Oui mais finalement, quand on avance dans la lecture, il finit par montrer plus de sensibilité et le portrait qu'il fait d'abord des femmes semble être pour se protéger plus que ce qu'il pense vraiment, enfin il me semble!
    J'en suis à Washington... :)


    Je n'en suis qu'à Montana mais déjà je peux dire que ce livre me déplait vraiment. L'auteur en fait trop dans le style "je me fous de tout, je suis un rebelle, je suis hors systeme, un paysan, un mec pas à la mode, bla bla bla". Bon, j'en ai rien à foutre à vrai dire. Et j'ai l'impression d'avoir lu et vu ça 100 fois.
    Je n'ai jamais voulu dire qu'il n'avait pas de sensibilité. Mes gars sur chantier étaient aussi de grands sensibles. Ca n'a rien à voir.
    Je continue la lecture. Sait on jamais, il pourrait me surprendre...
    i

    Comme vous...ce livre me déplaît terriblement. Une vulgarité jusqu'à présent inconnue dans mes lectures... J'ai abandonné ce rustre dans son motel minable avec sa "copine" et sa petite "q" comme il aime à la nommer. Pour le voyage, je vais prendre le guide du routard plutôt :-)
    shmileblik le 18 avril 2016
    Je suis super à la bourre dans les lectures de PAL , et bd imaginaire d'avril...du coup je suis un peu moins frustrée de ne pas avoir commencé l'odyssée , merci pur es retours, bons ou mauvais c'est toujours enrichissant ;)(mais je ne dis pas que je vais jeter cette lecture aux oubliettes ;) )
    cakhuette1980 le 18 avril 2016
    Ah oui, je confirme... ne perds pas ton temps avec ce bouquin...
    Ca ne s'améliore pas au fil des pages.

    Je vois que les critiques sont surtout sur le rythme lent et ennuyeux mais ce n'est même pas ça qui me déplait le plus. Le rythme lent illustrant plutôt le propos du héros... à savoir que son odyssée est à l'image de sa vie... banale et monotone. Ca je peux le comprendre. Même la "vulgarité" ne me choque pas et ne me semble pas hors propos.
    Ce qui me dérange c'est qu'il y a un côté moralisateur dans ce récit. Cette observation des ses contemporains, sans émettre de jugement (Marybelle, son fils gay, son ex femme, ses parents, etc...) est pleine de jugement justement. Cette manière de montrer que rien n'en vaut la peine et qu'il est, d'une certaine manière, au dessus de tout ça... Pfffff...
    metraux73 le 18 avril 2016
    Après une "pause" je me suis replongée dans l'Odyssée américaine. Oui mais voila, je n'arrive toujours pas à apprécier ce roman. Je m'ennuie terriblement. Si le style de l'auteur peut être intéressant, je trouve qu'il devient lourd au fil des pages et puis l'histoire... et bien pour moi il n'y en a pas ou du moins qu'elle est beaucoup trop légère à mon goût ! Bref, face à l'ennui, je vais m'arrêter là, j'ai trop de choses à lire pour perdre mon temps. Dommage !

    Bonne lecture à vous ! :-D
    Myriam3 le 18 avril 2016
    Je viens de le finir et après un début déstabilisant, je me suis beaucoup accrochée au personnage. J'ai beaucoup aimé le livre, j' espère ne pas être la seule! Je ne le trouve pas du tout moralisateur, surtout par rapport à l' homosexualité de son fils!! Le personnage traverse une période difficile et justement l' auteur me semble très juste. Critique à suivre ��
    Myriam3 le 19 avril 2016
    Voici le lien vers ma critique:

    http://www.babelio.com/livres/Harrison-Une-Odyssee-Americaine/113917/critiques/1041686
    Cronos le 23 avril 2016
    Merci pour toutes vos critiques, j'ai hésité à l'acheter neuf pour participer avec vous et finalement ne pas l'avoir trouvé en magasin était peut-être un signe.
    lesmiscellaneesdepapier le 28 avril 2016
    Je vous ai une fois de plus suivie et j'ia bien fait! après Umberto Eco ca fait du bien un livre comme celui-ci :) parfait !

    Voici ma chronique:
    http://www.lesmiscellaneesdepapier.com/une-odyssee-americaine-de-jim-harrison/

    Bonne fin de lecture pour ceux qui y sont encore





Pour participer à la conversation, connectez-vous
Être notifié des messages de cette conversation