AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures



    Crefan01 il y a 4 semaines
    Je vous rejoins aujourd'hui pour cette LC.
    afriqueah il y a 4 semaines
    @Stefan Zweig le joueur d’échec

    Appeler un jeu les échecs, n’est ce pas le limiter injurieusement, se demande Zweig dans sa nouvelle, d’autant que c’est « le seul jeu inventé par les hommes qui échappe souverainement à la tyrannie du hasard, le seul où l’on ne doive sa victoire qu’à son intelligence ou plutôt à une certaine forme d’intelligence ». Jouer pour échouer, est ce intelligent ?Ecrite juste avant son suicide, cette nouvelle de Zweig nous transporte sur un bateau entre New York et Buenos Aires, la mer semblant par son caractère confiné susciter des confidences, comme dans Amok. Le narrateur repère un champion du monde du jeu d’échecs, et fait tout son possible pour se faire reconnaître de lui. Le champion est un inculte, un monomaniaque se prenant pour un grand homme parce qu’il ne connaît ni Rembrandt, ni Beethoven, ni Dante, ni Napoléon, et donc n’ayant aucun sens du ridicule. Comme au cinéma, la camera se déplace du champion du monde à un autre inculte, un self made man. Puis à un inconnu, Monsieur B , dont nous faisons connaissance et qui raconte son arrestation par les nazis et son enfermement. Le vrai sujet de la nouvelle, selon moi, c’est en quoi l’esprit peut se sauver d’une subtile deshumanisation comme celle de la prison sans jour ni nuit, sans date et sans contact humain. L’incarcéré par la Gestapo, lors d’ interrogatoires, sent qu’il peut avouer n’importe quoi, qu’il est à la limite de la folie, lorsqu’il trouve et vole un cahier des jeux d’échecs célèbres. Alors il les joue, rapidement cela devient un jeu intellectuel, il joue et rejoue, se remémore toutes ces parties célèbres … jusqu’à les connaître tellement qu’il doit jouer contre lui même, et qu’il en devient possédé par des forces qui le dépassent.

    Victoire de l’esprit qui a su être plus fort que la Gestapo, mais aussi limite à ce jeu d’apprenti sorcier. La monomanie du champion, restant calme, mais sans aucun sentiment, étranger au monde de l’esprit, individu grotesque et comique tant il ne ressent pas son ridicule et la monomanie  de M B, passionnée et dangereuse- car lui ayant sauvée la vie, lui ayant appris la force de l’esprit, l’ayant réhumanisé face aux nazis, mais l’ayant conduit à la folie- mènent toutes les deux à la haine et au désir d’exterminer l’ennemi, jusqu’à son échec.

    sandrine57 il y a 4 semaines
    Bonne lecture Crefan01  !

    Merci pour ton avis afriqueah  .
    LaSalamandreNumerique il y a 3 semaines
    À mon tour de me lancer : https://www.babelio.com/mescritiques.php?tri=dt
    sandrine57 il y a 3 semaines
    LaSalamandreNumerique il y a 3 semaines
    C'est à moi de vous remercier ! Relire ce livre connu "par cœur" m'a amené à tenter de l'aborder sous des angles différents, seule façon de ne pas m'ennuyer et ce décentrement s'est avéré fécond. De même devoir écrire une critique lorsqu'il y en a déjà plus de 200 dont de très bonnes oblige à faire quelques recherches. Si je ne suis que peu satisfait de ce que j'ai pu produire je suis ravi de ce que j'ai appris en me documentant.
    J'ai redécouvert une partie du style (quelles fabuleux écrivain quand même !) et ai pris de la distance avec le narrateur pour approfondir mon image de Czentovic en particulier. Ceci, mis en relation avec des lectures sur l'autisme, m'a vraiment apporté.
    sandrine57 il y a 3 semaines
    C'est toute la beauté de la littérature qui nous pousse à toujours en savoir plus.
    sandrine57 il y a 3 semaines
    Bonjour à tous !

    J'attends vos propositions pour la lecture commune d'octobre ICI !
    Tbilissi il y a 3 semaines
    Relu avec toujours autant de plaisir! 

    Ma critique
    Missjasmin il y a 2 semaines
    Bonjour,

    Voici mes impressions de lecture !
    Merci beaucoup pour ce choix de lecture !
    Bibliochat il y a 2 semaines
    Bonsoir.
    Je suis désolée, je ne vais finalement plus pouvoir participer à cette lecture commune. Il se trouve que j'ai repris mes études et que je manque cruellement de temps ! J'espère que vous ne m'en voudrez pas trop ! Je n'aime pas trop me désister mais parfois on n'a pas le choix ! Bonne lecture à tous.tes les autres :)
    sandrine57 il y a 2 semaines
    Mais non  Bibliochat  ! Personne ne va t'en vouloir, les études avant tout ! Bon courage !
    sandrine57 il y a 2 semaines
    Et voilà, mon avis , tout juste dans les temps !
    sandrine57 il y a 2 semaines
    Bonjour à tous !

    En octobre, nous lirons La salle de bal  d'Anna Hope  et on en parle ICI !

    Mais bien sûr, les retardataires pour Le joueur d'échecs sont toujours les bienvenus !
    isanne il y a 3 jours
    Très en retard et je vous prie de m'en excuser, voilà mon billet ici .

    Je le répète  : merci pour ces LC, vraiment.
    sandrine57 il y a 3 jours
    Il n'est jamais trop tard pour bien faire ! Merci isanne  pour ton avis.





Pour participer à la conversation, connectez-vous