AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures



    Bibalice le 03 décembre 2012
    Bonjour à toutes et à tous !

    Ce mois-ci c'est à l'un des livres les plus populaires sur Babelio que s'attaque le club de lecture, à savoir Le Cercle Litteraire des Amateurs d'Epluchures de Patates



    Comment participer au club
    Pour participer à ce club de lecture, il suffit de vous rendre ici-même et de participer aux nombreux échanges qui auront cours dès aujourd'hui à propos du roman Le Cercle Litteraire des Amateurs d'Epluchures de Patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows. Vous pouvez ajouter des critiques et citations sur ce roman, commenter celles des autres membres, discuter de ses thèmes ou simplement donner votre avis sur le livre !
    Même si vous avez déjà lu ce livre il y a un moment, n'hésitez pas à partager votre avis ici-même et mettre en lien vers votre critique !

    Voici le résumé du livre :

    Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant.

    Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies...

    Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

    Bonne lecture !
    bina le 03 décembre 2012
    J'avais déjà lu ce livre il y a quelques années, et je l'ai relu ces derniers jours. Je retrouve les personnages avec plaisir. Je n'étais pas habituée au roman épistolaire, et après avoir été déroutée la première fois, je me suis cette fois délectée de ce procédé. En effet, cette technique permet d'apporter un regard décentré sur les faits racontés. C'est un moyen de revenir en arrière, sur un épisode douloureux de l'île de Guernesey, l'occupation allemande et ses conséquences.
    Juliet entame une longue relation épistolaire avec certains des habitants de l'île, et chacun raconte un événement de cette période qui le concerne. Tout part de la création d'un cercle d'amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de pommes de terre. Création impromptue, qui va bouleverser la vie de certains habitants de l'île. le décalage est alors amusant entre les individus et leurs livres, et la relation qu'ils vont devoir entretenir avec les ouvrages.
    Ces lettres nous peignent des personnages sincères, chaleureux, ouverts ou timides, brutalement confrontés à l'occupation nazie, aux privations, au rationnement.
    Cette reconstruction a posteriori apporte un éclairage original qui permet d'assister à la naissance d'un roman. Ces lettres sont le matériau brut de la biographie d'une héroïne de l'île, Elisabeth. Elle est inconsciemment au centre des échanges. Mais en attendant, c'est bien le regard de Juliet qui est mis en valeur dans ces lettres. Un roman dans le roman.
    seshat123 le 03 décembre 2012
    Bonjour
    je finis le livre en cours et puis... vive les patates !! :-D

    c'est fou ce que je suis douée pour me mettre dans des situations impossibles... il y a déjà plus de 400 critiques sur ce livre...
    hum je ne sais pas ce que je vais bien pouvoir vous raconter de neuf :idea: :idea:

    BONNE LECTURE A TOUS !!!!
    DrJackal le 03 décembre 2012
    http://www.babelio.com/livres/Shaffer-Le-Cercle-Litteraire-des-Amateurs-dEpluchures-de-/108462?id_critique=111043#critiques

    Voilà le commentaire que j'avais posté à l'époque lointaine ou je l'avait lu. Et malgré le nombre de message quelque peut déplaisant que j'ai reçu pour ne pas avoir aimé se livre j'assume pleinement ^^
    sandrine57 le 03 décembre 2012
    Et voici la mienne, pas très originale, puisque j'ai aimé comme presque tout le monde :
    http://www.babelio.com/livres/Shaffer-Le-Cercle-Litteraire-des-Amateurs-dEpluchures-de-/108462
    Softymel le 03 décembre 2012
    Moi il va falloir que j'attende le déchargement de mon conteneur, puisque j'ai le livre l'intérieur^^ (soit dit en passant, ça va faire du bien de retrouvé toute mes affaires!!!!)
    S'il n'y a pas de délai, je devrais pouvoir commencer à le lire d'ici 2 semaines, donc ça devrait le faire!
    a_girl_from_earth le 03 décembre 2012
    Ce serait ma première participation, le livre me tente depuis un moment alors c'est l'occasion. Mais je ne pourrais pas m'y mettre avant une dizaine de jours je pense. Tout dépend de l'avancée de ma lecture en cours.
    melody_nelson le 03 décembre 2012
    Nouveau défi : je fini mon livre en cours et je me joins à vous...
    Analire le 03 décembre 2012
    Quelqu'un l'a emprunté à ma bibliothèque... :(
    Je vais le guetter, j'espère que cette personne ne met pas trop de temps pour lire...
    LiliGalipette le 04 décembre 2012
    J'avais beaucoup beaucoup beaucoup aimé ce roman lors de sa sortie.

    Voici mon avis :

    Janvier 1946. Londres et toute l'Angleterre se relèvent péniblement de la guerre. Juliet, une jeune auteure qui s'est fait une renommée sous le nom d'Izzy Bickerstaff, parcourt le pays pour présenter le recueil des articles qu'elle a publiés pendant la guerre. Elle est épuisée et traverse une crise d'inspiration. Quand elle reçoit une lettre de Dawsey Adams, de l'île de Guernesey, membre du Cercle des amateurs de littérature et de tourte aux épluchures de patates, qui lui demande des ouvrages du poète Charles Lamb, elle découvre l'occupation dont ont été victimes les îles anglo-normandes et décide de creuser le sujet. Le Times lui ayant commandé trois articles sur les valeurs et les vertus de la lecture, le Cercle littéraire de Guernesey va lui donner matière à écrire. Elle découvre comment ce cercle a vu le jour pour couvrir une infraction au rationnement et au couvre-feu, comment Elizabeth la gouvernante de Sir Ambrose, Dawsey, Isola la guérisseuse, Eben le pêcheur, Will Thisbee le chiffonnier ont trouvé réconfort dans les livres aux plus cruelles heures de l'histoire de Guernesey, et comment la communauté a fait montre d'une loyauté sans faille envers ses membres, surtout les plus faibles.

    Roman épistolaire ou correspondance? La différence n'est pas minime. Au fil des lettres, j'ai oublié qu'il s'agissait d'une oeuvre de fiction pour n'entendre que le témoignage des Guernesiais et leur expérience de l'occupation allemande dans l'île. J'ai découvert le statut particulier des îles anglo-normandes au sein du royaume britannique et pendant la seconde guerre mondiale. Londres a connu le Blitz et Paris l'occupation. Guernesey a connu les deux. Au détour d'une lettre, le texte se révèle extrêmement documenté et précis. La géographie de l'île et ses dix paroisses servent la dimension dramatique du récit.

    Entre les lettres, les télégrammes, les articles et les notes personnelles de chacun, le texte présente de nombreux visages. Chaque interlocuteur a un petit style bien particulier, une petite touche personnelle qui vaut pour signature. Il n'y a, heureusement, pas l'artificialité propre aux romans épistolaires du XVIII° et XIX° siècles. D'une missive à l'autre, l'intrigue continue en assumant ses lacunes et ses ellipses, sans afficher la prétention de tout dire et de tout révéler.

    Quand les soeurs Brontë, Jane Austen, Yeats, Sénèque, Marc Aurèle, Wordsworth ou Shakespeare font de la résistance, ça donne un récit riche et touchant, très humain. Le texte est certes un roman, mais il présente avec délicatesse et finesse un pan d'histoire tragique, sans pour cela tomber dans le pathos dégoulinant. Et pourtant, il y a une somme d'épisodes douloureux causés par la guerre: les enfants insulaires envoyés dans la capitale, loin de leurs parents, pour les soustraire à l'occupation allemande, sans savoir s'ils ne périront pas sous les bombes de l'envahisseur; la déportation de deux Gernesiais, l'un à Belsen et qui peut le raconter, et l'autre à Ravensbrück et qui laisse une orpheline. Mais dans tout conflit, on ne peut pas séparer les bons et les mauvais par une ligne trop droite, il y a toujours des dérapages et des miracles. Et il n'y a que ceux qui l'ont vécu qui peuvent le dire et en témoigner: "Et voilà que des Britanniques snobinards se mettent à confondre humanité et collaboration." (p. 305)

    Ce roman est superbe, je l'ai dévoré en quelques heures sous une polaire bien chaude. Il m'a fait rire, renifler, réfléchir. Exactement ce que je demande à tout bon texte. Quant à la tourte aux épluchures de patates, je n'ai pas osé tenter la recette, mais la voici pour les téméraires: "Purée de patates pour le fourrage, betteraves rouges pour sucrer et épluchures de patates pour le craquant." (p. 78 ) Succin n'est-ce pas?, rationnement oblige! Si quelqu'un tente la recette, je veux bien savoir si c'est mangeable... En attendant une quelconque remontée après une tentative culinaire loufoque, je conseille le texte aux amateurs de belles histoires et aux férus d'Histoire.
    seshat123 le 04 décembre 2012
    @liligalipette :
    j'aimerais moi aussi savoir si quelqu'un a essayé la recette... :lol: :lol: :lol:
    austen le 04 décembre 2012
    Bon, je l'ai lu au moment de sa sortie (fait rarissime) et j'avais aimé.
    J'ai envie de reprendre le club de lecture et quelle meilleure occasion qu'un livre aimé pour le faire.
    Je me remets donc (ce soir) à la tourte aux épluchures de patates.
    :-D
    Dosamuse le 04 décembre 2012
    Si je devais résumer ce livre en une seule impression qui m'a le plus marquée, ce serait son 'ambiance'.
    Folfaerie le 04 décembre 2012
    je ne participerai pas car je l'ai déjà lu, mais je l'avais beaucoup aimé, un excellent souvenir de lecture et que j'avais découvert grâce aux blogs en plus !
    philo15 le 04 décembre 2012
    voici le billet écrit à la lecture du livre, il y a environ deux ans. Probablement pas très original vu le nombre de billet sur le site :?

    Délicieux et distrayant sont les termes qui me viennent à l'esprit pour qualifier ce livre. Original dans sa conception puisque l'on découvre et apprivoise les différents protagonistes au travers du courrier qu'ils échangent avec Juliet et parfois entre eux.
    Ces lettres nous plongent dans un univers à part, celui des membres d'un club de lecture crée dans le seul but de berner l'occupant allemand et qui va prendre une place prépondérante dans la vie de ses membres. Des personnes pleines de fantaisie, d'humanisme et de tendresse qui nous font partager leurs petites joies, leurs peines et leurs doutes dans ce monde chaotique d'après-guerre. Tout cela avec l'extrême simplicité des gens de coeur.
    Ce livre propose aussi une autre vision de cette période de guerre. Il y a dans ces pages un aspect historique non négligeable qui concerne les années d'occupation allemande.
    A lire pour un très agréable moment de détente, plein de tendresse et d'originalité.
    donia29 le 04 décembre 2012
    Bonsoir à toutes et à tous,

    C'est la première fois que je participe à un club de lecture.

    On m'avait prêté ce livre mais je n'ai toujours pas lu. Je vais profiter de l'occasion pour m'y mettre.

    bonne lecture à toutes et à tous ;-)
    Jenta3 le 04 décembre 2012
    Je vais participer à ce club de lecture que je découvre (moi qui en ai créé un dans ma ville, je ne peux pas rater celui de Babelio)
    J'emmène le bouquin avec moi dans ma valise et le lirai sur la plage de Guadeloupe
    La semaine prochaine il sera terminé et je vous donnerai mon avis sans faute :-D
    Auboulevardlitteraire le 05 décembre 2012
    Je ne vais pas participer mais déjà lu et beaucoup apprécié ce livre que je recommande :)
    merlette le 06 décembre 2012
    J'ai lu ce livre l'année dernière avec un plaisir certain et l'impatience de retrouver le plus vite possible les personnages chaque fois que je lâchais mon livre. J'ai particulièrement apprécié ce style épistolaire qui rythme le récit.
    Bibalice le 06 décembre 2012
    Bonjour à tous !

    Même si vous avez déjà lu ce livre, n'hésitez pas à commenter ici votre critique ou celle des autres membres.

    Moi j'aurais une question à tous les gens qui l'ont lu (avant ce club de lecture) : Qu'est-ce qui vous a amené à lire ce livre ?
    C'est dingue de voir toutes ces réactions (positives) à ce livre !





Pour participer à la conversation, connectez-vous
Être notifié des messages de cette conversation