AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures



    Eric75 le 05 octobre 2013
    Bonjour à toutes et à tous !
    Ce mois-ci, c'est Beignets de tomates vertes de Fannie Flagg qui a été élu pour la lecture commune.




    Comment participer au club
    Pour participer à ce club de lecture, il suffit de vous rendre ici-même et de prendre part aux nombreux échanges qui auront cours dès aujourd'hui à propos du roman Beignets de tomates vertes, de Fannie Flagg. Vous pouvez ajouter des critiques et citations sur ce roman, commenter celles des autres membres, discuter de ses thèmes, débattre de l'adaptation cinématographique du roman ou simplement donner votre avis sur le livre !
    Ce livre a en effet été adapté pour le cinéma : Beignets de tomates vertes (titre français) ou Le secret est dans la sauce (titre québécois) ou Fried Green Tomatoes (titre original), est un film américain de Jon Avnet, sorti en 1991, avec Kathy Bates dans le rôle d'Evelyn Couch et Mary Stuart Masterson dans le rôle d'Imogène "Idgie" Threadgoode.
    Même si vous avez déjà lu ce livre il y a un moment, n'hésitez pas à partager votre avis ici-même et mettre en lien vers votre critique !

    Voici le résumé du livre...
    "Un sacré numéro, Idgie ! La première fois qu'elle a vu Ruth, elle a piqué un fard et elle a filé à l'étage pour se laver et se mettre de la gomina. Par la suite, elles ont ouvert le café et ne sont plus jamais quittées. Ah ! les beignets de tomates vertes du Whistle Stop Café... J'en salive encore !" un demi-siècle plus tard, Ninny, quatre-vingt-six ans, raconte à son amie Evelyn l'histoire de Whistle Stop, en Alabama. Il s'en est passé des choses, dans cette petite bourgade plantée au bord de la voie ferrée ! Et Evelyn, quarante-huit ans, mari indifférent, vie sans relief, écoute, fascinée. Découvre un autre monde. Apprend à s'affirmer, grâce à Ninny, l'adorable vieille dame. Chronique du Sud profond de 1929 à 1988, ce roman tendre et généreux vous fera rire aux éclats et, au détour d'une page, essuyer une larme. Humour et nostalgie : une recette au parfum subtil...

    Bonne lecture à tous ! :wink:
    elobe le 06 octobre 2013
    Bonjour, je n'ai pas le même résumé car c'est une édition 2013 dont j'aime beaucoup la présentation des chapitres sous forme de banderoles, et vous c'est quelle édition ? Les chapitres sont présentés pareils ?

    Résumé:
    Au sud de l'Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d'une voie ferrée... Ninny, fringante octogénaire se souvient et raconte à Evelyn, une femme au foyer à l'existence monotone, les incroyables histoires de la petite ville de Whistle Stop. Grâce à l'adorable vielle dame, Evelyn, qui vit très mal l'approche de la cinquantaine, va peu à peu s'affirmer et reprendre goût à la vie.

    Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d'humour.

    Le hasard fait que le film passe à la télévision dimanche prochain (sur HD1), vous allez le regarder ?

    La bande annonce: http://www.programme-tv.net/cinema/155946-beignets-de-tomates-vertes/bandes-annonces/7008/#sousRubrique

    Et sinon dans un tout autre registre pour ceux et celles que ça intéresse il y a la recette. Surtout si vous avez gouter ou que vous avez l'intention de tester même je ne suis pas certaine qu'il reste beaucoup de tomates vertes à cette saison mais bon sait-on jamais, dites le car j'ai hâte d'avoir votre avis (et oui je suis gourmande et curieuse)

    La recette: http://www.cuisineactuelle.fr/recettes-de-cuisine/recettes-par-evenements/buffet/beignets-de-tomates-vertes


    Ayant terminé mon dernier roman hier soir, je vais pouvoir attaquer ce livre dés aujourd'hui.
    Bonne lecture.
    MissG le 06 octobre 2013
    J'ai lu ce livre récemment, j'ai adoré cette lecture !

    Voici la partie majeure de mon avis :

    Ce roman est construit selon différents points de vue : la gazette de Dot Weems, les souvenirs de Ninny Threadgoode, un narrateur jamais expressément nommé.
    Inutile de chercher une chronologie dans le récit, il n’y en a pas.
    La narration se joue du temps et passe d’une époque à l’autre sans complexe et surtout sans perdre le lecteur.
    Quant aux personnages, ils sont souvent construits comme un miroir, l’un étant l’exact opposé de l’autre.
    Ainsi, Idgie est un véritable garçon manqué libre comme l’air au contraire d’Evelyn qui vit de façon étriquée, mais Evelyn va finir par casser son joug et se libérer, dans un premier temps dans l’excès en se créant un alter ego : Towanda, avant de s’apaiser et d’appréhender sa vie de façon harmonieuse.
    A travers cette histoire, de nombreux aspects sont abordés, comme le racisme : "Quand on pense que ces crétins sont terrifiés à l’idée de manger à côté d’un Noir et qu’ils gobent des œufs crus sortis tout droit du cul d’une poule !", la montée en puissance du Ku Klux Klan, la crise financière de 1929 et ses conséquences.
    Mais c’est également un roman très féministe : "On n’insultait plus ni les Noirs, ni les Japonais, ni les Italiens, les Polonais ou les Irlandais, en tout cas en public. Seules les femmes continuaient de faire l’objet de lazzis et d’injures. Pourquoi ? Ce n’était pas juste.", qui permettra à toute lectrice de se retrouver au moins dans un des personnages féminins : Idgie la sauvageonne, Ruth toute en beauté et en grâce, Ninny la spectatrice des aventures d’Idgie et sa bande, Evelyn la femme (désespérée) au foyer.
    L’auteur y aborde également, et ce de façon très pudique et jamais dérangeante, l’homosexualité au travers des personnages d’Idgie et de Ruth qui s’aiment et se le disent dans une relation très forte d’amour-amitié.
    Rien ou presque n’est explicite, mais quelques mots et phrases sont semés de-ci de-là et ne permettent pas au lecteur d’avoir le moindre doute.
    C’est l’un des aspects le plus touchant du livre, avec une Idgie qui sort son amie d’un mariage malheureux pour ensuite élever toutes les deux Buddy Jr surnommé Stump, le fils biologique de Ruth mais également spirituel d’Idgie.
    Je retiens de cette lecture une belle histoire étalée sur près de cinquante ans avec des sujets abordés toujours en douceur et pudiquement, des moments forts avec de belles phrases qui ne sonnent pas creux : "Ceux qui souffrent le plus en disent toujours le moins.", des moments où j’ai souri voire ri, d’autres où les larmes me sont montées aux yeux, où la vie bat son plein et le bonheur n’est jamais loin, une profusion de beaux et bons sentiments et où la méchanceté n’a pas sa place, ou alors pas pour longtemps.
    J’ai vibré avec ce livre qui a su faire jouer des cordes plutôt restées silencieuses au cours de mes dernières lectures et qui a secoué de sa léthargie la lectrice que je suis et qui depuis quelques temps ne trouvait plus ce petit quelque chose dans les histoires parcourues.


    J'avais vu le film avant de lire le livre (c'est d'ailleurs ce qui m'a motivée à l'acheter), je ne peux que vous le conseiller, il est également très bon !
    Quant aux recettes, il y en a plusieurs à la fin du livre, je n'ai pas encore essayé mais c'est tentant de tester le beignet de tomates vertes.

    Bonne lecture ! :-D
    Hildebald le 08 octobre 2013
    Je l'ai lu aussi il y a peu de temps et ce fut une vraie découverte!
    je ne connaissais que le titre qui m'intriguait depuis qq tps mais je n'imaginais pas ce style.
    C'est vraiment un très bon roman! Personnages attachants, histoires parallèles, ambiance etc...
    A lire!
    [et à voir, le film est sympa!]
    elobe le 09 octobre 2013
    Je vais donc suivre vos conseils et regarder le film :-D

    Pour ce qui est du roman, je l'ai terminé hier et je dois dire que j'ai eu un coup de coeur tant pour l'histoire que pour les personnages. C'est une très belle aventure, et lorsque je termine ce genre de bouquin je me dis que j'ai une chance incroyable de savoir et d'aimer lire.
    Sinon comme le souligne MissG les chapitres ne suivent pas un ordre chronologique ce qui peut au départ déboussoler un peu, tout comme le nombre de personnages mais on s'y fait très vite.

    J'avais suggéré cette lecture et j'espère vraiment qu'elle vous plaira autant qu'à moi, je vais en tout cas le conseiller à mes proches.

    Bonne lecture à vous
    jostein le 09 octobre 2013
    Quand j'ai vu ce film, je me suis tout de suite dit qu'il fallait que je lise le livree. Évidemment, je n'ai pas encore eu le temps. Et je crains que mon mois d'octobre soit encore trop chargé... :cry:
    nathavh le 09 octobre 2013
    Il me tente beaucoup mais je ne crois pas avoir le temps de le lire ce mois ci, j'ai quelques lectures urgentes qui attendent critique mais il rejoindra bientôt ma Pal!
    Callie-Veronique le 09 octobre 2013
    Bonjour,

    Je suis allée le chercher à la médiathèque ce matin... je l'avais réservé... et une fois sur place, je me suis aperçue que quelqu'un d'autre l'avait réservé (un autre exemplaire) au même moment...
    Amusant... surtout si l'origine de cette "deuxième" réservation est ici aussi... :)
    Bonne nuit
    Véronique
    ladyoga le 09 octobre 2013
    Bonsoir,
    Je l'ai réservé et j'ai hâte de le récupérer, mais je " m'oblige" à finir ma lecture en cours qui me fait bien souffrir... La vérité sur l'affaire Harry Quebert n'est pas une lecture plaisir pour moi, loin s'en faut.
    les beignets de tomates vertes me semblent bien mieux.
    Encore deux ou trois jours avant de retrouver le plaisir de lire.
    Bonnes lectures à tous.
    bina le 10 octobre 2013
    Je viens de le recevoir. je le commence dès que j'ai terminé le livre de Paul Auster que je suis en train de lire, Sunset Park. Pas très joyeux pour l'instant celui-ci!
    Vos premières remarques sur le livre du mois me donnent envie de le lire!!
    bina le 12 octobre 2013
    Ca y est, j'attaque. Rien que sa structure me plait. Et surtout la liste des recettes à la fin! Je crois que je vais me laisser tenter par quelques réalisations culinaires pendant les vacances de la Toussaint. Est-ce que certains lecteurs ont testé?
    J'ai une question technique pour les beignets: S'agit-il de tomate verte car elles ne sont pas encore arrivées à maturité? ou une variété de tomate verte mûre?
    Les tartes à la noix de coco et aux noix de cajou sont aussi bien tentantes. :lol:
    elobe le 12 octobre 2013
    la tarte noix de coco me tente aussi :-D
    Pour les beignets de tomates ce sont des tomates pas mures du coup dans le commerce c'est compliqué d'en trouver cependant si tu as la chance de connaitre quelqu'un qui a un potager tu peux sans doute avoir les toutes dernières tomates (qui vu la météo vont avoir du mal à rougir)

    Je veux bien une photo de tes plats de coup si tu te lance :lol:
    bina le 12 octobre 2013
    elobe : la tarte noix de coco me tente aussi :-D

    Je veux bien une photo de tes plats de coup si tu te lance :lol:


    J'essaierai d'y penser, mais pas avant fin octobre. merci pour l'info sur les tomates! :P

    Maintenant, passons à la lecture!!
    bina le 13 octobre 2013
    C'est un livre qui pétille et qui met de bonne humeur, j'en suis aux 3/4, et malgré ce que j'ai à faire chez moi, je n'ai qu'une hâte, le reprendre et connaitre l'évolution des personnages.
    Le système de narration est original, et la succession et l'alternance des points de vue dynamise la lecture.
    bina le 14 octobre 2013
    Je continue mon monologue.

    Merci à celui ou celle qui a proposé cet ouvrage pour la lecture du mois d'octobre, c'est une petite pépite, pour laquelle je commence déjà à faire de la publicité autour de moi.

    Beignets de Tomates Vertes est une chronique de Whistle Stop, Alabama. Ce livre est assez inclassable par sa structure.
    De courts ''chapitres'' se succèdent, sous différentes formes narratives.
    - La ''gazette de Weems'' est une sorte de feuille d'infos-potins émise par Dot Weems, la postière de Whistle Stop, dans laquelle elle mêle informations d'intérêt général pour la communauté, petites annonces, potins et remarques sur son homme.
    - Cette page est recoupée par un récit d'un narrateur extérieur inconnu qui raconte les événements de cette époque depuis 1929.

    - Un troisième point de vue se présente dès le second chapitre. Mme Cléo Threodgoode, dite Ninny, pensionnaire de la maison de retraite de Rose Terrace, à Birmingham, Alabama, raconte de but en blanc ses souvenirs (en 1986) à Evelyne Crouch, 48 ans, venue rendre visite comme tous les dimanches à sa belle-mère. L'incompatibilité de caractère entre la belle-mère et la bru pousse celle-ci à se réfugier dans le salon des visiteurs, où elle subit les assauts verbaux de Ninny.

    Evelyne vit très mal cette période de sa vie de femme, tandis que les événements de la vie, qu'ils soient bons ou mauvais, semblent avoir glissés sur Ninny. L'une voit le verre à moitié plein, l'autre le voit à moitié vide.

    Cette chronique couvre 70 ans de la vie de cette région. Nous commençons avec la crise de 1929, la grande dépression, puis la seconde Guerre Mondiale, les années 1960-70.

    C'est l'occasion d'aborder la misère, la ségrégation, dans le sud des Etats-Unis, la cohabitation entre communautés Noires et Blanches
    .

    Mais aussi le féminisme, l'air de rien. Les principaux personnages, ceux qui ont le plus de caractère, sont des femmes. C'est à travers leur regard que nous voyons la société de cette période.

    Mais aussi l'homosexualité, entre Ruth et Idgie. Rien n'est dit explicitement, mais on le comprend à différentes remarques. Idgie ''porte la culotte'', a ''charge de famille'' depuis la naissance du fils de Ruth.

    Cette fresque va agir comme une thérapie sur Evelyne, et au fur et à mesure que le récit avance dans le temps, celle-ci est de plus en plus impatiente de connaitre la suite, avant de prendre elle-même sa vie en main.
    Capucine214 le 17 octobre 2013
    Je prends le train en cours et un peu tard. Je passe ce soir récupérer le livre à la bibliothèque. Cà m'a l'air d'être une lecture sympa et joyeuse
    elobe le 17 octobre 2013
    Bonne lecture :-D

    Je réalise que je n'ai pas mis le lien de ma critique :oops: donc le voici http://www.babelio.com/livres/Flagg-Beignets-de-tomates-vertes/3168/critiques/459679

    Sinon j'ai testé la tarte à la noix de coco (la seule recette que j'ai pris le temps de recopier avant de prêter mon livre) et je dois dire que c'était un flop, attention ça se mange mais l'appareil était trop liquide je ne sais pas si c'est dû à la quantité de lait ou bien un manque de cuisson. A tenter de nouveau donc.
    ladyoga le 17 octobre 2013
    Bonjour,
    Moi aussi j'oublie de donner des nouvelles. Je n'ai pas essayé les recettes, mais j'ai bien aimé ma lecture. Merci et au mois prochain
    :-D

    http://www.babelio.com/livres/Flagg-Beignets-de-tomates-vertes/3168/critiques/464174
    isanne le 19 octobre 2013
    Bonjour !

    Je vous accompagne pour la lecture depuis deux jours....... :wink:
    gege255 le 21 octobre 2013
    J'ai découvert le livre grâce au film qui est une de mes oeuvres cinématographiques cultes. Pour une fois les deux m'ont passionnée. C'est un chef d'œuvre..





Pour participer à la conversation, connectez-vous
Être notifié des messages de cette conversation