AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


" Colporteurs... et Passeurs de mots, ambulants ! "

Liste créée par fanfanouche24 - 17 livres. Thèmes et genres :

Une belle manière que de débuter cette nouvelle année 2019... par cette einième liste sur le "Commerce de livres" à travers les époques; Elle m'a été soufflée par la lecture passionnante du récit d'une dynastie de libraires, commençant au 18e par le colportage, "Passeurs de mots" de Michel Giard...Cela m'a donné l'idée de Re-parcourir tous ces "différents passeurs de mots", que cela soit des colporteurs ou des libraires, bibliothécaires ambulants... comme ce narrateur vieillissant de Jacques Poulin que j'avais adoré dans la "Tournée d'automne"... *** le 2 janvier 2019


1 Passeurs de mots
Michel Giard
6 critiques 15 citations

"À la mort de leur mère, Antoine, Louis et Marie partent vivre chez leur oncle, libraire. Passionné par l'univers du livre, il forme Antoine, qui devient colporteur. Sur les routes, il apprend le métier, les livres à succès, et les livres censurés. Lorsqu' il épouse Bernardine, elle-même fille de libraire, il perpétue la tradition familiale, qui sera reprise par son propre fils. Mais l' époque change, et il faut sans cesse s' adapter aux nouvelles lois d'un état secoué par de nombreuses révoltes..." Ajouter à mes livres
2 Colportage
Gérard Macé
1 critique

"Le colporteur apportait autrefois, de village en village, des livres et des colifichets, de la mercerie, des calendriers, des images pieuses, des remèdes de bonne femme et des plans sur la comète. Il jouait le rôle de libraire ambulant, qui faisait circuler les nouvelles et prodiguait des conseils. Je reprends à mon compte cette figure de vagabond qui sait lire, de Juif errant incrédule, qui a vu le monde et même voyagé dans le temps. Dans ma besace de lecteur et de promeneur, je propose donc des livres que j'aime, des vers et de la prose, des images savantes et populaires, des commentaires mêlés de rêveries, et même des histoires brèves. Sans autre but que de partager mon plaisir, et quelquefois mes indignations . Gérard Macé." Ajouter à mes livres
3 La Tournée d'automne
Jacques Poulin
51 critiques 41 citations

Fanfanouche24- octobre 2013 ---- "J'aurai pu me dispenser d'une einième critique sur ce très beau livre de Jacques Poulin, que j'ai découvert grâce justement aux commentaires lus par hasard sur ce texte, par plusieurs "babéliens".... Mais avec un titre pareil, difficile de contourner en cette belle saison automnale, aux couleurs flamboyantes et nostalgiques, cette histoire pleine de tendresse. Comme le dit joliment Moan, c'est un livre "très doux"... car il raconte une belle histoire qui rassemble la destinée sympathique d'un homme vieillissant qui va faire avec passion sa dernière tournée de Bibliobus, faire à cette occasion une très belle rencontre en la personne de Marie, qui s'occupe d'un groupe d'artistes qui parcourt le pays...Marie et notre "biblioman" vont sympathiser, devenir complices, s'attacher l'un à l'autre... le groupe d'artistes va louer un bus scolaire avec l'aide de notre ami... et le suivre, tout en donnant leurs spectacles au fil de la route, pour financer leur voyage. Ce récit est plein de douceur, de poésie, les livres sont le moteur et le lien entre les êtres... avec de magnifiques descriptions de la nature...." Ajouter à mes livres
4 La Biliothèque bleue : La littérature de colportage
Lise Andries
1 critique 2 citations

"À travers les petits livres bleus vendus par colportage du XVIIe au XIXe siècle, nous entrons dans l?imaginaire des paysans, artisans, boutiquiers et commerçants qui constituent le tissu social de l?ancienne France. La Bibliothèque bleue de Troyes (mais aussi de Rouen, de Caen ou d?ailleurs) constitue le corpus le plus représentatif et le plus étendu de cette culture populaire. Romans de chevalerie et contes de fées y voisinent avec des histoires édifiantes et des manuels de bonne conduite. Nombreux sont les conseils de vie : sur la manière de choisir sa femme, d?élever ses enfants, de mettre ses biens à l?abri des envieux... Le présent volume offre, pour la première fois, un ensemble de textes, donnés soit dans leur intégralité, soit regroupés selon les thèmes majeurs." Ajouter à mes livres
5 Colportage, volume 1 : Lectures
Gérard Macé
"Des rues d'Istanbul à un théâtre au bord de la mer, et de la pantoufle de verre à un signe de ponctuation peut-être inventé par Jean Paulhan, ce volume réunit des essais brefs inspirés par vingt ans de lectures, mais aussi par des rencontres et des amitiés. Les écrivains célèbres y côtoient des auteurs méconnus. On y voyage avec Segalen, mais la Chine est celle de Bartoli, qui fit de l'empire du Milieu une contrée imaginaire et plutôt baroque ; on s'interroge sur le rêve avec Mandiargues, sur la poésie avec Bounoure, sur les mirages à propos de Fata Morgana ; on y rencontre des morts qu'on a connus vivants, des vivants à qui l'on souhaite d'écrire encore, Lewis Carroll en barque sur l'Isis et même un bibliophile dont l'existence est incertaine." Ajouter à mes livres
6 Colportage et lecture populaire
Roger Chartier
"L??histoire du colportage, de la lecture et des genres populaires est l??un des lieux privilégiés où s??exprime l??alliance féconde entre la critique textuelle, l??histoire du livre et la sociologie historique des usages de l??écrit. Les analyses de la réception et des usages de la littérature populaire fournissent des éléments indispensables à une histoire des mentalités." Ajouter à mes livres
7 Marguerite et le colporteur aux yeux clairs
Leïla Sebbar
7 critiques 4 citations

"Un village français. Mère au foyer, Marguerite passe l' été à la ferme familiale. Une vie modeste, résignée, mais elle aime lire. De retour de la guerre d Algérie, son mari ne supporte pas de côtoyer à sa table les saisonniers maghrébins de la ferme. Marguerite à l' inverse est fascinée par leur langue, leur courtoisie, leur étrangeté. Les observant, elle tente de combler les silences de son mari sur l' Algérie et peu à peu elle entrevoit un autre monde... Un roman d' une infinie délicatesse, un cheminement vers l' Autre, l' histoire d un grand amour." Ajouter à mes livres
8 Julien Letrouvé, colporteur
Pierre Silvain
4 critiques 7 citations

" Nul ne sait d'où vient cet homme qui marche - Julien Letrouvé, colporteur, fut un enfant abandonné - nul ne sait non plus où il va, sinon, peut-être, rejoindre, au bout de son errance, une femme qui l'attend dans son imagination égarée : celle qui lit les livres.Car la première des deux rencontres éblouissantes et décisives qui nous sont contées dans le récit, est celle d'une paysanne dont la voix et la présence, dans la chaleur souterraine de l'écreigne, enchanta les veillées de son enfance tandis qu'elle faisait la lecture, à une petite assemblée de femmes occupées à filer, des petits livres de colportage de la Bibliothèque bleue.La seconde aura lieu près du champ de bataille de Valmy - dans les premières années de la République, menacée sur ses frontières, et déjà saisie par le sombre pressentiment de la Terreur -, cette fois avec un jeune homme, déserteur de l'armée prussienne. Elle fera basculer son destin." Ajouter à mes livres
9 L'échappée belle du bibliobus
David Whitehouse
13 critiques 5 citations

"Des personnages cabossés, un moyen de transport insolite, un long et périlleux voyage.À douze ans, Bobby passe ses nuits à répertorier cheveux, vêtements et autres traces de la vie de sa mère en attendant son retour... qui ne viendra pas. Cette dernière est morte brutalement, et le jeune garçon n'est pas prêt à l'accepter. Battu par son père, Bobby se croit seul au monde jusqu'au jour où il rencontre Val et sa fille handicapée, Rosa. Tous trois nouent des liens très forts et passent un été magique parmi les livres du bibliobus où Val est femme de ménage. Mais, bientôt, une rumeur sur la nature de la relation entre la mère célibataire et l'adolescent se propage dans la ville. Contraints de s'enfuir à bord de la bibliothèque ambulante, ces êtres égratignés par la vie vont s'embarquer dans une aventure pleine de rebondissements, digne des " classiques " qu'ils ont pris l'habitude de dévorer... " Puissant, excentrique... L'écriture de Whitehouse est énergique et rythmée, ponctuée d'instants de tendresse irrésistibles. " The Times " Ajouter à mes livres
10 Avec les bouquinistes des quais de Paris
Guy Silva
1 citation

"Les premiers bouquinistes se sont installés sur les quais de Paris voici plus de quatre siècles. Les berges et les ponts de la Seine sont désormais classés Patrimoine mondial par l'UNESCO. Les bouquinistes de Paris en font partie intégrante. Plus que la simple histoire d'une corporation, cet ouvrage constitue une peinture de la vie du livre dans la cité. Guy Silva évoque avec tendresse un univers méconnu. Il s'adresse à la fois aux amoureux de Paris et au vaste public des amateurs de livres. Abondamment illustré, ce guide permet de parcourir les sites historiques des quais grâce aux écrivains, aux artistes, aux films et aux chansons qui les ont évoqués. Le livre rassemble de nombreux témoignages, ainsi que des conversations complices avec les bouquinistes. " Ajouter à mes livres
11 Un tour de France littéraire : Le monde du livre à la veille de la Révolution
Robert Darnton
1 critique

Suggestion de AS76...."Spécialiste des Lumières, Robert Darnton a développé une approche anthropologique par le biais de l'histoire du livre et de la lecture. Pour ce faire, il a puisé dans un fonds inédit, les archives de la Société typographique de Neufchâtel, fondée en 1769 - une correspondance de 50 000 lettres, les états des stocks, les pièces comptables, les livres de commandes qui recréent l'univers du livre, des imprimeurs, colporteurs, libraires et lecteurs pendant les vingt dernières années de l'Ancien Régime. Or, il s'y trouve le carnet tenu au jour le jour par un commis voyageur, Jean-François Favarger, qui entreprend, pour la STN en 1778 et pendant plusieurs mois, un tour de France littéraire en rendant visite aux libraires (un quadrilatère de Pontarlier et Besançon jusqu'à Poitiers et La Rochelle puis Bordeaux, Toulouse, Montpellier et Marseille, retour par Lyon et Bourg-en-Bresse). Il prend des commandes, classe les libraires en partenaires fiables ou aventuriers mauvais payeurs, affiche des valeurs calvinistes rigoureuses (se défier d'un libraire catholique, bon bougre mais qui a trop d'enfants et conséquemment ne se concentre pas assez sur son commerce). Il négocie des traites ou des échanges d'ouvrages publiés par la STN contre d'autres succès imprimés par les libraires-éditeurs et livrés dans des balles de feuilles non reliées et mélangées avec des ouvrages édifiants et autorisés car le commerce porte sur des textes soit censurés, soit interdits puisque piratés en violation du privilège des éditeurs parisiens ; enfin, il évalue les risques des voies empruntées par les colporteurs-passeurs à la barbe des douaniers ou avec leur complicité, tant la corruption règne. Cette chaîne du livre, depuis les entrepôts de la STN jusqu'aux mains des lecteurs, permet enfin d'évaluer ce que furent à la STN les meilleures ventes des Lumières en dehors des élites politiques et sociales : Anecdotes sur Mme la comtesse du Barry de Pisandat de Mairobert ; l'An 2440 de Mercier ; le Mémoire de Necker ; La révolution opérée par M. de Maupeou de Mouffle d'Angerville ; l'Histoire philosophique de l'abbé Raynal, loin devant La Pucelle d'Orléans de Voltaire. Il s'agit donc ici d'un livre essentiel à la compréhension des Lumières et des origines culturelles et intellectuelles de la Révolution." Ajouter à mes livres
12 Eva
Nathalie Gendre
2 critiques 8 citations

fanfanouche24 - 27 mars 2016 "Un tout petit livre déniché la semaine dernière à ma médiathèque...dans les bacs d'ouvrages rayés de l'inventaire... au futur peu enviable , du pilon... J'ai choisi ce récit touchant et positif touchant les effets du "Livre contre la misère"..., pour cette expérience positive de Nathalie Gendre...en milieu rural défavorisé, et parallèlement pour le prénom qui est celui d'une amie... qui se bat aussi pour les autres, ceux particulièrement fragilisés ou en difficulté... Je l'ai lu aussitôt et vais lui transmettre... Une deuxième renaissance pour ce précieux témoignage où les enfants et les bienfaits de la lecture et de l'écriture sont au centre de la vie et de la construction de l'Avenir ..! " J'ai rencontré Eva et sa famille de 1995 à 2000, à partir d'une action de colportage du livre [ le colportage du livre est une action qui consiste à introduire le livre, l'ordinateur, l'art, auprès des enfants de milieux défavorisés, au domicile de la famille], menée en milieu rural, en Bretagne. Durant cette période, Eva a participé régulièrement à un atelier d'écriture animé par le mouvement ATD Quart Monde et à des ateliers de gravures proposés par un collège du canton avec lequel nous avons travaillé en partenariat. En cheminant avec Eva et avec chacun des enfants rencontrés j'ai, pas à pas, découvert et compris la manière d'être et de faire de ces enfants pour créer des liens et ouvrir des chemins d'avenir pour tous (...) " [Nathalie gendre, en introduction] Portage de livres dans des fermes et lieux éloignés...pour apprivoiser les enfants isolés, les relier plus positivement à l'Ecole et à l'écrit...sans oublier l'apprentissage de la vie avec les autres... " Notre objectif est de favoriser la rencontre entre enfants de tous milieux, à partir des enfants les plus isolés. Je cherche à ce que les enfants créent des liens entre eux. le support est la création: écriture, poésie, gravure..." (p. 33) Puis création d' ateliers d'écriture pour créer des nouveaux liens avec les autres enfants, leur redonner ainsi confiance...dans leurs possibilités et les aider dans leurs rapports aux autres ! " Peu à peu, les enfants s'aident en écoutant les textes des uns et des autres et la relation entre eux se transforme" (p. 35) Et joie supplémentaire et pas des moindres !... les progrès des enfants entraînent également leurs parents dans cet élan dynamique... " L'été suivant, au cours d'une fête sur la place de leur village, les parents d'Eva sont là, ils manipulent l'ordinateur et découvrent avec fierté que le bus peint par leur fille est visible, via internet, dans le monde entier. Eva a permis à ses parents de sortir de chez eux. Peu à peu, elle initie pour ses parents un chemin d'ouverture aux autres, au monde" (p. 32-33) Un petit trésor d'humanité et d'apprentissage qui aide des enfants défavorisés à se construire... accompagné de leurs poèmes et de leurs mots personnels... je termine cette mini-chronique sur les jolies lignes d'Angelina " Tous les matins lorsque je me lève je soulève, je soulève une page. A mesure que je me souviens je souffre, je souffre je souffre de tous mes souvenirs. Lorsque je te tiens la main je soutiens, je soutiens le monde entier" (p.11)" Ajouter à mes livres
13 La corde au cou
Kate Sedley
3 critiques 2 citations

""Saluons la collection "Grands Détectives", ses classiques anglais (Patricia Wentworth, Ngaio Marsh, Heron Carvic) et surtout ses auteurs "moyenâgeux." Après EEllis Peters et Paul C. Doherty, voici Kate Sedley, une découverte passionnante qui en deux volumes -Le Colporteur et La Mort et La Cape de Plymouth- nous tient en haleine avec un personnage atypique -Roger le Colporteur- et des descriptions savoureuses du XVè siècle anglais. Avec un je-ne-sais-quoi de perspicacité malicieuse qui rend crédible la comparaison avec le célèbre Frère Cadfael. Excellent ! " (Pascal Pillault, Béton !)" Ajouter à mes livres
14 Le Colporteur et la mort
Kate Sedley
10 critiques 1 citation

"En l'an 1471, en pleine guerre des Deux-Roses, Roger le colporteur s'engage pour la première fois sur les dangereuses routes d'Angleterre. À Bristol, il est logé chez l'échevin Weaver où la servante lui conte que Clément, le fils de la maison, a disparu à Londres quelques mois plus tôt. On l'a vu pour la dernière fois devant l'auberge La Confiance. Ému par ce malheur, Roger promet d'enquêter. Sa route le mène ensuite à Cantorbéry où il apprend que maître Mallory a disparu dans les mêmes circonstances... et au même endroit ! Arrivé à Londres, Roger tient sa promesse et découvre des aubergistes... pas comme les autres ! Les enquêtes de frère Cadfael - personnage d'Ellis Peters - ont engendré de multiples séries policières historiques. Celle consacrée par Kate Sedley à Roger le colporteur figure parmi les meilleures. Ce premier volume offre une description unique du quotidien de cette époque avec une bonne intrigue, de l'action et du mystère." Captivant et dépaysant ! La suite des aventures de Roger dans La Corde au cou. Sophie Colpaert Ajouter à mes livres
15 Un cruel hiver
Kate Sedley
6 critiques 2 citations

"Pour Roger le Colporteur, sa vie, c'est la route. Son métier est d'aller de ville en ville vendre sa marchandise. Et c'est au hasard des rencontres et des lieux qu'il se trouve impliqué bien malgré lui dans des événements violents. Cette fois, il quitte son domicile et part affronter le froid mordant de janvier. Sa rencontre avec Ulnoth, un Saxon vivant en ermite, va changer le cours paisible de son voyage." Ajouter à mes livres
16 La fête des moissons
Kate Sedley
1 critique 6 citations

"En cet été 1478, Roger le colporteur espérait profiter des joies paisibles de la vie de famille, mais il lui faudra remettre ce projet à plus tard. Alors que la ville de Bristol s'apprête à célébrer la Fête des Moissons, un boulanger est poignardé dans sa boutique. L'enquête s'annonce délicate : ce répugnant personnage, escroc et brigand de la pire espèce, était détesté par une grande partie des habitants. Fin limier, Roger se lance avec passion dans cette enquête malgré l'opposition de l'adjoint du shérif local... Il va pourtant falloir faire vite car les crimes, bientôt, se multiplient. Avec humour et talent, Kate Sedley nous entraîne dans une formidable reconstitution de l'Angleterre à la fin du XVe siècle en compagnie du fringant Roger le colporteur, un héros atypique qui n'est pas sans rappeler une autre célébrité médiévale, le frère Cadfael d'Ellis Peters." Ajouter à mes livres
17 La Bibliothèque Bleue. La littérature populaire en France du XVI° au XIX° siècle.
Geneviève Bollème
"Cet ouvrage de 1024 pages est à la fois une anthologie et une présentation de la littérature populaire des siècles passés, en gros du 15e au 19e siècle. La "bibliothèque bleue", ce sont ces livres, à couverture bleue, qui se diffusaient (jadis !) dans les campagnes françaises et les quartiers populaires des villes, grâce aux colporteurs. Quelques titres : Les quatre fils Aymon, le Calendrier des bergers, la Vie de Robert le diable, la Grande danse macabre." Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          212

Ils ont apprécié cette liste