AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Michel Houellebecq ne les aime pas !

Liste créée par klakmuf - 26 livres. Thèmes et genres :



1 Donald Duck
Marcia Blitz
Michel Houellebecq appartient à la "Pif génération", comme il l'a énoncé ; en revanche, il n'aime pas les dessins animés américains, pour des motifs esthétiques. Il trouve ainsi que Donald est moche ! Ajouter à mes livres
2 Candide
Voltaire
222 critiques 246 citations

Interrogé par un journaliste de Paris Match pour savoir s'il pensait comme Voltaire que, pour être heureux, il suffisait de cultiver son jardin, Michel Houellebecq répond avec finesse: " Non, pas du tout. Je préfère Tocqueville quand il suggérait à chacun de se mêler des affaires locales, d'être ­attentif au monde. Cela dit, Voltaire avait déjà un âge avancé lorsqu'il a écrit "Candide". Passé un certain cap, peut-être qu'en effet le jardinage, c'est le mieux." (Paris Match, 14/09/2010) Ajouter à mes livres
3 Ainsi parlait Zarathoustra
Friedrich Nietzsche
55 critiques 455 citations

"J'ai définitivement cessé de lire Nietzsche après Schopenhauer", a-t-il confié au Point, en 2016. Il y a chez Nietzsche une apologie de la force que Houellebecq ne partage pas ; il estime que son rejet de la morale "ne l'honore guère". Si Michel Houellebecq retient son livre Considérations inactuelles, il est sans appel pour Ainsi parlait Zarathoustra: "vraiment nul, de la pseudo-poésie", d'après lui. Ajouter à mes livres
4 Les Nourritures terrestres
André Gide
40 critiques 197 citations

Et pourtant, il a trouvé pire que le Zarathoustra, avec Les Nourritures terrestres de Gide: "il y a encore plus mauvais, c'est l'imitation française par Gide, les Nourritures terrestres, là c'est carrément à vomir" (Le Point, 14/10/2016). Ajouter à mes livres
5 Coffret Jacques Prevert
Jacques Prévert
2 critiques 9 citations

Pour Houellebecq, Jacques Prévert est "un con. Définitivement" (interview aux Inrocks, en 2000). "Si Jacques Prévert est un mauvais poète, c'est avant tout parce que sa vision du monde est plate, superficielle et fausse (...) Sur le plan philosophique et politique, Jacques Prévert est avant tout un libertaire; c'est-à-dire, fondamentalement, un imbécile " (Michel Houellebecq, Interventions 2). Ajouter à mes livres
6 L'Adieu aux armes
Ernest Hemingway
60 critiques 89 citations

Hemingway aussi a eu droit au qualificatif de "très mauvais": alors que cet auteur a participé à des conflits armés majeurs du XXe siècle (première guerre mondiale, guerre d'Espagne), Michel Houellebecq trouve qu'il n'a pas su en tirer profit sur un plan littéraire. "C'est nul à chier", a-t-il commenté ! Ajouter à mes livres
7 Le nouveau roman
Jean Ricardou
1 critique

Mouvement littéraire, parfois érigé en avant-garde, le Nouveau roman est enraciné dans les Trente Glorieuses qui ne fascinent pas Michel Houellebecq (euphémisme...). Aux Inrockuptibles, en 2012, il déclare: "Je ne crois pas du tout en une histoire littéraire séparée de l'histoire globale (...). Il me paraît normal que les avant-gardes littéraires apparaissent à des époques où l'on croit, plus globalement, au progrès. C'est particulièrement net dans le cas du Nouveau Roman, qui se produit en plein milieu des Trente Glorieuses. Il est non moins net que notre attitude par rapport au progrès est devenue méfiante - il suffit de penser au nucléaire, aux OGM... Si l'on ajoute à cela la montée lente, historique, de l'individualisme, qui rend les gens plus réticents à se définir comme membres d'un groupe - "je suis moi", etc. -, les chances d'apparition d'une avant-garde littéraire aujourd'hui me paraissent faibles. À titre personnel, je ne sais pas si je regrette, ou non, cette perte de foi dans le progrès ; il me semble que dans mes livres (c'est un de mes thèmes, c'est certain) coexistent des attitudes contradictoires. En tout cas, la disparition du Nouveau Roman me peine beaucoup moins que celle, discrète, de la science-fiction. (...) Ajouter à mes livres
8 Robbe-Grillet
J Miesch
Alors que les écrits de Houellebecq renvoient à Schopenhauer, à Baudelaire et à tant d'autres, il n'y aurait chez l'indigeste Robbe-Grillet qu'une forme sans fond, qu'un écrivain sans théorie, n'ayant rien à dire. Quand le culte de l'écriture et un formalisme excessif vident la littérature de sa substantifique moelle... Aux dires de certains, une bonne bière serait même préférable ! -- Ajoutons que tous deux sont d'anciens étudiants de l'Ecole nationale supérieure d'agronomie et que, selon Houellebecq, Robbe-Grillet aurait eu du mal à partager avec lui le titre "d'ingénieur agronome de la littérature française"... Ajouter à mes livres
9 Confidence pour confidence
Paule Constant
13 critiques 11 citations

En 1998, Les Particules élémentaires de Michel Houellebecq cédaient le pas, au jury Goncourt, devant le livre de Paule Constant. Quelques mois plus tard, Michel Houellebecq donnait son avis sur le livre, lors d'une interview à Libération : "Son livre est médiocre mais pas antipathique, plutôt raté. C'est un grand problème dans la vie d'un écrivain de dire ce qu'il pense des autres écrivains. J'en ai tellement vu faire des efforts lamentables pour faire croire qu'ils s'aimaient. Je préfère être sincère, de toute façon, là-dessus je n'arrive pas à mentir, même à la télévision. C'est pour moi beaucoup plus facile de dire ce que je pense." Ajouter à mes livres
10 Ennemis publics
Michel Houellebecq
12 critiques 26 citations

A Bernard-Henri Lévy, en 2008 : « Spécialiste des coups foireux et des pantalonnades médiatiques, vous déshonorez jusqu'aux chemises blanches que vous portez. Intime des puissants, baignant depuis l'enfance dans une richesse obscène, vous êtes emblématique de ce que certains magazines un peu bas de gamme comme Marianne continuent d'appeler la « gauche-caviar », et que les périodistes allemands nomment plus finement la Toskana-Fraktion. Philosophe sans pensée, mais non sans relations, vous êtes en outre l'auteur du film le plus ridicule de l'histoire du cinéma. » Et BHL, que pense-t-il des films de Houellebecq ? Ajouter à mes livres
11 Coffret Christian Bobin
Christian Bobin
2 critiques 3 citations

Dans Interventions, sa Lettre à Lakis Prodiguis, Michel Houellebecq le qualifie d'aimable idolâtre: "ce qui m'agace chez lui n'est d'ailleurs pas tant son émerveillement devant les « humbles objets du monde créé par Dieu », que l'impression qu'il donne sans cesse de s'émerveiller devant son propre émerveillement." Ajouter à mes livres
12 Morceaux choisis
Paul Claudel
1 critique 2 citations

Si Michel Houellebecq admire l'oeuvre de Marcel Proust, qu'il rattache au XIXe siècle, il est plus tiède vis à vis de Paul Claudel: "Non, Claudel c'est pas mal, mais c'est déjà le XXe siècle. Claudel, c'est du slam." (Le XXe s. me laisse froid, 14/04/2013, Interview à Marianne) Ajouter à mes livres
13 Le XXe siècle - Le siècle où tout a changé !
Collectif
1 critique

"Siècle nul, qui n'a rien inventé." - Si Michel Houellebecq est un dix-neuvièmiste aguerri, il déteste le XXe siècle, en général (science et science-fiction mises à part) . Dès 2002, il publiait un article « Sortir du XXe siècle » (La Nouvelle Revue française), où il dressait un réquisitoire complet contre le siècle passé. - "fondamentalement, je crois que j'assume tout le XIXe siècle, de son extrême début à son extrême fin, alors que le XXe siècle me laisse presque entièrement froid" (interview à Marianne, 14/04/2013) Ajouter à mes livres
14 Jacques Lacan, un psychanalyste
Erik Porge
Dès son premier roman Extension du domaine de la lutte (1994), Michel Houellebecq révèle son dégoût pour la psychanalyse: "Impitoyable école d'égoïsme, la psychanalyse s'attaque avec le plus grand cynisme à de braves filles un peu paumées pour les transformer en d'ignobles pétasses, d'un égocentrisme délirant, qui ne peuvent plus susciter qu'un légitime dégoût." (...) "une femme tombée entre les mains des psychanalystes devient définitivement impropre à tout usage (...)". Au sein de cette discipline, il décerne même une mention spéciale à Jacques Lacan: "un charlatan total" (ARTE, Permis de penser: entretien avec Laure Adler, sept.2005) Ajouter à mes livres
15 Le féminisme
Andrée Michel
2 critiques

Ecrivain de la déliaison, Houellebecq voue aux gémonies le mouvement féministe, une des facettes majeures du libéralisme moral et sexuel post 68, qui n'a fait, à ses yeux, qu'aggraver l'atomisation du corps social due au libéralisme économique. Pour autant, on aurait tort de faire de lui un écrivain misogyne, car il est plus misanthrope que misogyne. Ajouter à mes livres
16 Picasso
Gilles Plazy
1 citation

Lors de son entretien avec Alain Finkielkraut, à l'occasion de la publication de son roman La carte et le territoire, Michel Houellebecq a déclaré que Picasso était "très mauvais"; (...)" le pire des cubistes", selon lui. Si Gilles Plazy, par exemple, montre que Picasso était "complexe, multiple, en constante métamorphose", un "artiste polymorphe et un amant dynamique", qui "n'eut, dans sa vie comme dans son oeuvre, d'autre loi que la sienne", Michel Houellebecq, lui, a qualifié son travail de "barbouillage priapique". «De toute façon, Picasso, c'est laid, il peint un monde hideusement déformé parce que son âme est hideuse, et c'est tout ce qu'on peut trouver à dire de Picasso. Il n'a aucune lumière, aucune innovation dans l'organisation des couleurs ou des formes, enfin il n'y a chez Picasso rien qui mérite d'être signalé, juste une stupidité extrême et un barbouillage priapique qui peut séduire certaines sexagénaires au compte en banque élevée. (Michel Houellebecq, La carte et le territoire). Et les peintures du monde faites par Michel Thomas alias Houellebecq, dans son oeuvre, que nous révèlent-elles de son âme ? Ajouter à mes livres
17 Le rap est la musique préférée des Français
Laurent Bouneau
1 critique

Pour les auteurs du livre, c'est un fait: le rap est maintenant partout, à tous les niveaux de la société et ils en sont certains, c'est la musique préférée des Français ! J'ose encore espérer que cette assertion reste discutable, mais quoi qu'il en soit, Michel Houellebecq n'apprécie guère ce genre "musical": "les rappeurs me font chier" a-t-il déclaré à Libération, le 27/08/1998 ! Gageons qu'il n'est pas le seul à penser ainsi... Ajouter à mes livres
18 La presse
Patrick Éveno
6 citations

Michel Houellebecq est un lecteur boulimique, mais pas de la presse quotidienne : "Comment est-ce que vous voudriez rencontrer quelqu'un qui travaille pour Marianne ou Le Parisien sans être pris d'une envie de dégueuler immédiate ? La presse est quand même d'une stupidité et d'un conformisme insupportables, vous ne trouvez pas ? " Ajouter à mes livres
19 Manifeste du Parti communiste
Karl Marx
20 critiques 54 citations

On sent que Michel Houellebecq éprouve une certaine nostalgie d'une possibilité de socialisme utopique défendu par Saint-Simon ou Pierre Leroux, qui aurait concilié progrès social et religion. A Karl Marx et à ses disciples communistes, il reproche surtout leur attaque de la religion, avec la formule choc mais néfaste à ses yeux "La religion est l'opium du peuple". Il déplore aussi que Karl Marx ait soumis sa pensée à l'économisme et ait fait l'impasse sur des données sociologiques essentielles, comme l'organisation familiale ou la motivation des travailleurs. Ajouter à mes livres
20 Plaidoyer pour les intellectuels
Jean-Paul Sartre
1 critique 1 citation

S'il déteste le XXe siècle, c'est en grande partie pour l'importance excessive accordée aux intellectuels, en particulier ceux qui étaient à gauche de l'échiquier politique. La plupart étaient dépourvus de connaissances scientifiques, et une mention spéciale de cette aversion est destinée à Jean-Paul Sartre, dont la laideur, pour Michel Houellebecq n'était pas qu'extérieure ! Ajouter à mes livres
21 Mai 68
Daniel Cohn-Bendit
1 critique 3 citations

Le procès de Mai 68, déjà bien avancé, est une idée récurrente dans les écrits de Michel Houellebecq. Avec sa libération sexuelle, Mai 68 a introduit un second système de compétition, de différenciation et d'aliénation des individus, en plus de la compétition économique. Pour Michel Houellebecq, les libertaires ont réussi à introduire un libéralisme sexuel, qui aggrave un peu plus les choses. Il faut savoir que Michel Houellebecq est l'enfant de parents soixante-huitards qui se sont séparés après sa naissance, que sa mère n'a pas voulu l'élever et l'a confié à sa grand-mère (Mme Houellebecq). Pour un conservateur et anti-moderne comme lui, "Mai 68 n'est que le gravier qui achève de faire dégringoler l'éboulis", et dont l'origine de la chute se situerait à la Révolution française, voire même au début de la Renaissance ! Leader phare du mouvement étudiant de 1968, Daniel Cohn-Bendit, qui défend à la fois des idées libertaires et libérales, est emblématique d'un système de valeurs que rejette Michel Houellebecq. Ajouter à mes livres
22 C'était François Mitterrand
Jacques Attali
5 critiques 2 citations

Dans Soumission, François Mitterrand est "habile et retors" mais dépourvue de la "vraie vision historique" qui fait la force du nouveau dirigeant de la France, Mohammed Ben Abbes ! - Dans sa réaction aux résultats du premier tour des élections présidentielles du 21 avril 2002, et à l'élimination de Lionel Jospin, Michel Houellebecq qualifie d' "ignoble" François Mitterrand - Dans La Carte et le Territoire, il est une "vieille momie pétainiste" - Quant à Jacques Attali, le narrateur des Particules élémentaires éclate de rire à la lecture d'un article de l'ancien conseiller de Mitterrand, faisant l'éloge du multiculturalisme. Ajouter à mes livres
23 Les leçons du pouvoir
François Hollande
17 critiques 18 citations

"François Hollande, un insignifiant opportuniste qui occupe le fauteuil de l'État" (n'oublions pas, quand même, que les électeurs lui ont présenté le fauteuil, et qu'il n'est pas plus opportuniste que ses concurrents...) Ajouter à mes livres
24 Pouvoir
Manuel Valls
"Manuel Valls, un attardé congénital qui occupe la fonction de premier ministre" (je n'en suis pas sûr, mais je pense que Valls a dû recevoir cette "gratification" après avoir critiqué, sans même l'avoir lu, le roman de Houellebecq "Soumission" paru le 7 janvier 2015, jour des assassinats à Charlie Hebdo ...) Ajouter à mes livres
25 Mémoires, Chaque pas doit être un but
Jacques Chirac
15 critiques 18 citations

"Au second tour Chirac / Le Pen, tu ne vas donc pas voter ? Oh que non ! Tu n'as pas peur de Le Pen ? Pas au point de voter Chirac. J'avais vraiment du mépris pour lui." (source: Pour qui votez-vous Michel Houellebecq ? - Charles N°4, Rock & Politique, janvier 2013 - http://revuecharles.fr/michel-houellebecq/) Ajouter à mes livres
26 De la vérité en politique
François Bayrou
4 critiques

A propos de François Bayrou, un des personnages de Soumission énonce: « il n'a jamais eu, ni même feint d'avoir la moindre idée personnelle ; à ce point, c'est tout de même assez rare » . (Je sais, il ne faut pas prêter à l'auteur les propos de ses personnages ... je vous laisse juge de cette affirmation :-) ) Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          34

Ils ont apprécié cette liste