AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Découvrez les meilleures listes de livres


Michel Serres

Liste créée par palamede - 14 livres. Thèmes et genres :

Le philosophe et académicien Michel Serres s'est éteint hier. Professeur à Stanford University, membre de l'Académie française, Michel Serres est l'auteur de nombreux essais philosophiques et d'histoire des sciences. L'un des rares philosophes contemporains à proposer une vision du monde ouverte et optimiste, fondée sur une connaissance des humanités et des sciences. Michel Serres était né le 1ᵉʳ septembre 1930 à Agen et mort le 1ᵉʳ juin 2019.


1 Petite poucette
Michel Serres
86 critiques 92 citations

Le monde a tellement changé que les jeunes se doivent de tout réinventer ! Pour Michel Serres, un nouvel humain est né, il le baptise " Petite Poucette ", notamment pour sa capacité à envoyer des messages avec son pouce. Nos sociétés occidentales ont déjà vécu deux révolutions : le passage de l'oral à l'écrit, puis de l'écrit à l'imprimé. Comme chacune des précédentes, la troisième, - le passage aux nouvelles technologies - tout aussi majeure, s'accompagne de mutations politiques, sociales et cognitives. Ce sont des périodes de crises. Devant ces métamorphoses, suspendons notre jugement. Ni progrès, ni catastrophe, ni bien ni mal, c'est la réalité et il faut faire avec.Petite Poucette va devoir réinventer une manière de vivre ensemble, des institutions, une manière d'être et de connaître... mais il faut lui faire confiance ! Ajouter à mes livres
2 C'était mieux avant !
Michel Serres
42 critiques 31 citations

Ce petit manifeste, écrit sur un coup de sang par l'auteur de Petite Poucette en colère contre tous les Grands Papas Ronchons qui empêchent de regarder devant nous avec espoir, a été tout d'abord offert à tout acheteur de deux livres de poche de Michel Serres. Devant l'enthousiasme qu'il a suscité et les nombreuses demandes qui nous sont parvenues, nous avons décidé de le publier sous forme d'un tout petit livre : " Dix Grands Papas Ronchons ne cessent de dire à Petite Poucette, chômeuse ou stagiaire qui paiera longtemps pour ces retraités : " C'était mieux avant ". Or, cela tombe bien, avant, justement, j'y étais. Je peux dresser un bilan d'expert. Qui commence ainsi : avant, nous gouvernaient Franco, Hitler, Mussolini, Staline, Mao... rien que des braves gens ; avant, guerres et crimes d'état laissèrent derrière eux des dizaines de millions de morts. Longue, la suite de ces réjouissances vous édifiera. " Ajouter à mes livres
3 Le tiers-instruit
Michel Serres
4 critiques 15 citations

Etrange et original, déjà mélangé des gènes de son père et de sa mère, en tiers entre eux, tout enfant n'évolue que par nouveaux croisements, toute pédagogie reprend l'engendrement et la naissance d'un enfant : né gaucher, il apprend à se servir de la main droite, demeure gaucher, renaît droitier, au confluent des deux sens ; né gascon, il le reste et devient français, en fait métissé ; français, il se fait espagnol, italien, anglais, ou allemand, s'il épouse et apprend leur culture et leur langue, en gardant les siennes propres, le voici quarteron, âme et corps mêlés. Son esprit ressemble au manteau d'Arlequin. Cela vaut pour instruire autant que pour élever les corps. Le métis, ici, s'appelle Tiers-Instruit. Scientifique, plutôt, par nature, il entre dans la culture parce que la science épouse aujourd'hui les questions, par elle seule imprévisible, de la douleur et du mal. Il suffit d'apprendre deux choses : la raison exacte et les maux injustes ; la liberté d'invention, donc de pensée, s'ensuit. Cela vaut enfin pour la conduite et la sagesse, pour l'éducation. Elle consiste et demande à épouser l'altérité la plus étrangère, à renaître donc métis. Aime l'autre qui engendre en toi une troisième personne, l'esprit. Ajouter à mes livres
4 Temps des crises
Michel Serres
8 critiques 20 citations

Que révèle le séisme financier et boursier qui nous secoue aujourd'hui ? Si nous vivons une crise, au sens plein du terme, aucun retour en arrière n'est possible. Il faut donc inventer du nouveau. Or, le nouveau nous submerge! En agriculture, transports, santé, démographie, informatique, conflits, des bouleversements gigantesques ont transformé notre condition comme jamais cela n'était arrivé dans l'histoire. Seules nos institutions n'ont pas changé. Et voici, l'une de ces ruptures profondes: notre planète devient un acteur essentiel de la scène politique. Qui, désormais, représentera le Monde, ce muet ? Et comment ? Ajouter à mes livres
5 Le contrat naturel
Michel Serres
3 critiques 10 citations

Si Michel Serres est d'abord un philosophe des sciences, le thème de la nature traverse l'ensemble de son oeuvre. Toutefois, loin de prolonger, à la manière d'un Luc Ferry dans Le Nouvel Ordre écologique, une critique de l'écologie radicale en dénonçant sa tendance à l'anthropomorphisme qui conduit à réclamer pour elle les droits qui s'attachent normalement aux personnes et non aux choses, l'auteur tente de légitimer les exigences nouvelles de l'écologie. Le développement des sciences et des techniques modernes a certes permis à l'humanité de comprendre et d'instrumentaliser la nature pour mieux s'émanciper du joug de la nécessité. Cependant, le souvenir de l'appartenance originelle à l'ordre naturel doit désormais fonder une nouvelle manière de traiter la nature. Le contrat naturel, par lequel l'homme s'engage à respecter le monde qu'il a reçu en partage, ne confère pas à la nature un statut juridique, mais comporte une valeur symbolique forte. La reconnaissance des devoirs de l'humanité envers la nature impose de léguer aux générations futures un monde où l'harmonie est préservée entre l'homme et les choses. Une nouvelle sagesse en somme plus qu'un nouvel ordre moral. --Paul Klein Ajouter à mes livres
6 Hominescence
Michel Serres
2 citations

Que retenir du XX° siècle ? Depuis 1945, la bombe atomique menace l'humanité d'extinction ; nous ne risquons plus la petite Vérole, éradiquée en 1970; mangerons-nous des OGM ? Munie d'ordinateurs, notre pensée Change-t-elle ? Voilà une mort, un corps, une agriculture et des réseaux nouveaux. Pour résumer ces innovations évolutives, j'ai forgé le mot d'hominescence. Des mots comme adolescence : encore enfant, l'adulte se forme ; Ou luminescence de faible lueur, naît la lumière, éclairent ce néologisme, étrange et exact, qui marque une émergence hominienne. Quand par son corps et la mort, il change le rapport à soi. par l'agriculture et le climat, ses relations au monde, et par les communications son entretien avec les autres, s'agit-il toujours du même humain ? Nous vivons un moment décisif du processus qui nous façonne. Inquiétante pour certains, cette naissance en enthousiasme d'autres. Nous la suscitons sans savoir quel homme elle crée, assassine ou magnifie. MCHEL SERRES Ajouter à mes livres
7 Philosophie Magazine Hors-Série spécial : Tintin au Pays des Philosophes
Philosophie Magazine
4 citations

Ajouter à mes livres
8 Le mal propre : Polluer pour s'approprier ?
Michel Serres
5 critiques 11 citations

Les tigres pissent pour délimiter leur niche. Ainsi font sangliers et chamois. Mimons-nous ces animaux ? Je le crains, je le vois, je le sens. Quiconque crache dans la soupe ou la salade s'en assure la propriété. Vous ne couchez pas dans des draps salis par un autre ; ils sont désormais à lui. Pour pouvoir recevoir ses clients, un hôtel, un restaurant, inversement, nettoient lit et serviettes. L'éthologie, science des conduites animales, comme les pratiques hospitalières - mais aussi l'histoire des religions, les techniques agricoles, même la sexologie... - montrent le rapport étrange et répulsif entre le sale et la propriété. Oui, notre propre, c'est notre sale. Poursuivant une méditation, commencée avec le Contrat Naturel, sur les risques d'aujourd'hui, ce livre dit que les pollueurs salissent le monde pour se l'approprier. Rien de changé depuis les chiens et les tigres ! Comment pollue-t-on ? Nous commençons à le comprendre. Mais pourquoi polluer ? Ce livre répond à la question. Attachées seulement aux questions de chimie et de médecine, les études actuelles sur l'environnement négligent ces projets, simplement humains, d'appropriation. Nous pouvons changer nos intentions. Ajouter à mes livres
9 Nouvelles du monde
Michel Serres
3 critiques 1 citation

Les mots s'égrènent, se calent et prennent leur place. Des mots simples, mais choisis comme on compose un bouquet, et qui, une fois rassemblés, révèlent un regard original sur tout ce qui nous entoure. Au fil de ces courts récits, l'auteur nous entraîne dans la magie de son univers. Jamais, par la suite, nous ne verrons de la même façon cette longue maison liquide qu'est le fleuve, ni ne pourrons fouler avec indifférence une grève océane. Loin du monde " où les gens d'importance ne s'occupent que de dossiers ", nous découvrons une nouvelle nature et des gestes simples et beaux. Mais ces Nouvelles du monde parlent aussi des hommes : farouches casseurs de pierres qui, sous l'effort, " s'ouvrent comme des livres ", mariniers qui domptent le cheval rebelle en le défiant de la voix et des yeux... Ainsi, croyant décrire un paysage, le conteur dit l'univers et, à donner des nouvelles d'un tel, il en dit de tout le monde. Ajouter à mes livres
10 Les cinq sens
Michel Serres
2 citations

Le nouveau corps confie au sport son souffle, son coeur, sa sueur et ne travaille presque plus de force mais sur des codes ; sanitaire et aseptique, rectifié par les remèdes et la prédiction médicale, il repousse la mort de trente ans et l'antique souffrance quasi définitivement ; diététique, grignotant des calories du bout des dents, il absorbe ce que ses pères n'auraient pas reconnu pour nourriture ni pour breuvage ; nu et libre sur les plages mixtes, le nouveau corps sexuel se reproduit peu et artificiellement parfois ; toutes nouveautés contrebalancées par les squelettes ravagés d'épidémies sans recours, se multipliant et mourant par millions vers l'hémisphère Sud, livrés à toutes les horreurs dont nous nous délivrons ; comment ces corps si vite changés en moins d'un demi-siècle habiteraient-ils le même monde, sentiraient-ils par les mêmes sens, logeraient-ils la même âme ou une semblable langue que l'ancienne chair accablée de poids et de nécessités, malade, sale, affamée ou repue, verbeuse, soumise au labeur et non à l'exercice, à la morale plus qu'à la médecine, dont la philosophie de nos pères a parlé ? Ajouter à mes livres
11 Le gaucher boiteux : Figures de la pensée
Michel Serres
2 critiques 5 citations

Mais qui est ce gaucher boiteux ? Et si c’était Michel Serres lui-même ! Avec ce soixantième livre, Michel Serres fait le bilan du travail de toute une vie. Il réussit à décrire la façon dont il a pensé ses livres et sa philosophie depuis les débuts, avec Hermès, jusqu’à tout récemment, avec Petite poucette en passant par Atlas, le Tiers-instruit et le Parasite. Et sous quelles formes ? Celles de personnages ou d’objets en lesquels s’incarnent les figures de la pensée ! On retrouve ce processus incroyablement puissant tout au long de son œuvre mais aussi dans de nombreux travaux d’autres philosophes comme Nietzche ou Socrate Et si l’on pensait autrement que l’on croit ? Dans ce livre, Michel Serres convoque le berger qui introduit le Grand récit de l’Univers, le médiateur qui incarne les messageries et le gaucher pensant qui nous parle de l’ « âge doux ». Celui de Petite poucette, le nôtre. Ajouter à mes livres
12 Morales espiègles
Michel Serres
12 critiques 24 citations

« Pour chanter les vingt ans du Pommier, mon éditrice me demanda d’écrire quelques lignes. Les voici. Pour une fois, j’y entre en morale, comme en terre nouvelle et inconnue, sur la pointe des pieds. On disait jadis de l’Arlequin de mes rêves, bienheureux comédien de l’art, qu’il corrigeait les mœurs en riant. Devenu arrière-grand-père, son disciple a, de même, le devoir sacré de raconter des histoires à ses petits descendants en leur enseignant à faire des grimaces narquoises. Parvenus ensemble à l’âge espiègle, j’en profite pour leur dire de l’humain en pouffant de rire. » Michel Serres Un éloge de l’humilité et de l’espièglerie qui fait du bien en ces temps bousculés ! Ajouter à mes livres
13 Hergé mon ami
Michel Serres
4 critiques 9 citations

« Sous la forme d’une humble monnaie, ce livre veut rendre à Hergé une partie des trésors qu’il m’a donnés : enchantement de l’enfance, rêves de jeunesse, méditations pendant l’âge mur et cette belle amitié dont je crois que, comme son œuvre, elle n’aura pas de fin. » Ces études et portraits, parus en 2000, reviennent augmentés de nouveaux textes et de photos émouvantes ! La mise en pages a été entièrement repensée. Voici comment Michel Serres évoque les textes qui manquaient : « Il me parut qu’il en manquait au moins deux, l’un, facile à écrire, sur l’histoire générale de l’œuvre et des contemporains ethnologues, dont l’évolution, parallèle à celle de Georges Remy, le disculpe vite de certaines critiques perfides ; l’autre, difficile, impossible même à rédiger, sur l’amitié, la nôtre en particulier. Comme tels étaient le titre du livre et la réalité, je ne pouvais pas ne pas la confesser. Je m’y essayai, le lecteur trouvera sa véracité voilée par une émotion retenue. » MS Ajouter à mes livres
14 De l'impertinence, aujourd'Hui
Michel Serres
2 critiques 1 citation

Parce que l'impertinence est une façon d'être, de penser, parce qu'être impertinent c'est entrer en résistance avec le prêt-à-penser contemporain, osez l'impertinence ! Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          698