AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Polars russes

Liste créée par Pecosa - 27 livres. Thèmes et genres : russie , russie , littérature russe , romans policiers et polars , roman noir



1 L'Evangile du bourreau
Gueorgui Vaïner
11 critiques 20 citations

Pavel Egorovitch Khvatkine, " honnête " professeur de droit, croyait bien avoir échappé à son passé d'ancien membre très influent des sections spéciales du KGB à la toute fin du règne de Staline. Or, lors d'une soirée bien arrosée, surgit un homme se prétendant "gardien des fourneaux de l'enfer" et venu lui demander des comptes sur sa carrière passée... Ecrit entre 1976 et 1980 et longtemps tenu secret, L'Evangile du bourreau, peinture sidérante du système répressif soviétique sous Staline, a fait sensation lors de sa première publication en ex-URSS. Sa langue faite de russe classique et d'argot des bas-fonds comme son étonnante galerie de bourreaux parfaitement intégrée dans un suspense romanesque font de ce livre un thriller inoubliable. Ajouter à mes livres
2 Altyn Tolobas
Boris Akounine
4 critiques 5 citations

Lorsqu'il se rend en Russie pour la première fois, Nicholas Fandorine, petit-fils du détective Eraste Fandorine, n'est pas préparé au choc qui l'attend. Lui qui a toujours vécu en Angleterre, dans la vision romantique et désuète de la Russie de ses ancêtres, va découvrir un pays en plein chaos post-communiste, rongé par l'affairisme et la corruption. Mais ce n'est pas cela qui pourra détourner cet incorrigible curieux de la mission qu'il s'est assignée : reconstituer l'histoire de sa famille, initiée au XVIIe siècle par un mercenaire allemand, avec comme seul guide un vieux parchemin légué par sa grand-mère. Or, peu à peu, il comprend que ce manuscrit renferme un secret de la plus haute importance... De sa plume alerte, Boris Akounine tisse une trame palpitante qui enjambe les siècles et égratigne les " Nouveaux Russes ". Ajouter à mes livres
3 Le sceau de Vladimir
Elena Arseneva
4 critiques 7 citations

Après l'Angleterre, l'Australie, l?Égypte? Grands Détectives conquiert de nouveaux espaces en explorant la Russie du XIe siècle à travers les aventures du boyard Artem, proche conseiller du prince Vladimir. Un drame inaugure l'odyssée : le Garde des livres du prince de Rostov est assassiné au cours d'une mission à Zalessk. Vladimir l'avait chargé d'acquérir plusieurs livres grecs fort rares, allant jusqu'à lui confier son sceau personnel. Dérobé par les meurtriers, le sceau du prince peut se transformer entre leurs mains en une arme redoutable. Ce crime odieux devient dès lors une affaire d?État. Fort de son expérience de guerrier et de son habileté diplomatique, Artem, chef des droujinniks, mène l'enquête. Ses investigations le conduiront dans les ruines Berendeï, lieu maudit selon une vieille croyance païenne, un lieux pourtant où Artem ne fera pas que de mauvaises rencontres? Ajouter à mes livres
4 Le spectre d'Alexandre Wolf
Gaïto Gazdanov
3 critiques 4 citations

Un Russe, émigré à Paris, décide de révéler le lourd secret qui assombrit son existence depuis tant d'années. Lorsqu'il était à peine âgé de 16 ans, la guerre civile faisait rage. Au service des blancs, partisans de la Russie impériale, contre les révolutionnaires bolchéviques, il tua un homme. Ce souvenir, pourtant si banal en temps de conflit, ne l'abandonnera plus, et le hantera même. Un beau jour, il lit dans une nouvelle cet épisode raconté, au détail près, du point de vue du mort supposé ! Le « spectre » ne cessera dès lors de ressurgir au travers de rencontres dans le Paris nocturne et interlope qu'il arpente. Serait-il toujours vivant ? Il en est plus convaincu que jamais, et c'est en tombant amoureux d'une jeune et mystérieuse compatriote qu'il aura peut-être le fin mot de l'histoire. Digne des plus grands romans noirs, Le Spectre d'Alexandre Wolf mêle fantastique et métaphysique. Il a paru dans une revue new yorkaise, traduit ensuite en français au début des années 50, puis oublié, et finalement redécouvert. On ne peut s'empêcher de penser à Dostoïevski, à Pouchkine, à Camus ou à Proust. Ajouter à mes livres
5 La Taupe rouge
Julian Semenov
2 critiques

La Taupe rouge compte parmi les chefs-d?oeuvre d?un immense écrivain russe, quasi inconnu en France. Maxime Issaiev, alias Max von Stierlitz est un agent soviétique infiltré en Allemagne nazie. Il a atteint le grade élevé qui lui permet de frayer parmi le très petit cercle des hauts responsables du régime. De février à avril 1945, depuis qu?il est certain que la guerre est perdue pour les Allemands, sa mission consiste à déjouer un complot que fomentent, chacun de leur côté, à l?insu des autres, de très proches conseillers d?Hitler pour sauver leur peau. Ils tentent de négocier, dans le dos des Russes, une paix séparée avec les Anglo-Américains pour contrer la menace soviétique. Le dénouement devrait intervenir en Suisse. En grand maître des échecs, Julian Semenov mène ses lecteurs dans l?engrenage fatal de la fin de la guerre, au milieu des dangers et des pièges mortels que déjoue son héros, Issaïevvon Stierlitz. Ajouter à mes livres
6 Le radio a disparu
Stanislav Gagarine
1 citation

Le capitaine du Julius Pickenpek, bâtiment ouest-allemand, mouillé dans le port soviétique de Pormorsk, dépose auprès des autorités du port une déclaration d'absence de son radio. La veille au soir, il a été vu au bar du Club international en compagnie de son collègue Hillmer. Le radio est retrouvé mort et le navire est contraint de retarder son départ... C'est là le point de départ d'une enquête passionnante que l'on doit à Stanislav Gagarine, auteur des nouvelles à succès "Descente dans le passé" (1974) et "Le poids de l'accusation" (1981). Ajouter à mes livres
7 Le Cauchemar
Aleksandra Marinina
6 critiques 18 citations

Victoria, secrétaire d'une société privée, est retrouvée étranglée dans un bois. Quelques semaines plus tard, l'enquête n'a pas avancé. Le colonel Gordeïev, directeur de la brigade criminelle de Moscou, révèle à l'inspecteur Anastasia Kamenskaïa qu'un des membres de son équipe, mais il ignore lequel, a été acheté par la mafia. Il confie l'enquête à la jeune femme qui doit reprendre tout à zéro. Ses investigations ne seront pas de tout repos. Anastasia se heurte à des individus bien informés qui n'ont pas intérêt à voir aboutir son dossier. Subtile et tenace, elle rend coup pour coup, avec le soutien de son supérieur. Vendus à plusieurs millions d'exemplaires, les romans d'Alexandra Marinina figurent parmi les plus populaires en Russie. Celui-ci : une séduisante procédure policière centrée sur la corruption de la police, du KGB et la connexion de la pègre avec certains politiciens. Il est également riche en notations sur la vie quotidienne, en particulier sur la condition féminine. --Claude Mesplède Ajouter à mes livres
8 La chasse au renne de Sibérie
Julia Latynina
8 critiques 7 citations

A trente-quatre ans, montagne de muscle trop tôt retombée en graisse dans son fauteuil de PDG, Izvolski est le type même de l'homme d'affaires peu scrupuleux de la nouvelle Russie. Ancien gosse aux pieds nus d'une bourgade de Sibérie, il s'est taillé un empire sidérurgique au cinquième rang mondial, AMK, fonctionnant comme un Etat dans l'Etat. Mais, à Moscou, la banque IVEKO, proche du Kremlin, veut annexer cet empire de "séparatistes sibériens". Une guerre totale est déclarée, où se mêlent, dans une vaste fresque sociale, des tueurs stipendiés par des financiers respectables, des guébistes, flics et fonctionnaires ripoux, des toxicos, des directeurs rouges nostalgiques de Staline, des ouvriers affamés par des mois d'arriérés de salaires, des démagogues antisémites, et quelques rares honnêtes gens. Bras droit et armé d'Izvolski, ex-juge d'instruction, acceptant sans état d'âme le rôle de chien fidèle, menacé par tous les dangers et les nuits sans sommeil, Denis Tcheriaga n'a qu'un défaut : il est amoureux de la même femme que son patron, la belle Irina, historienne de vingt-cinq ans, fille du peuple. Viscéralement étrangère à l'univers des call-girls surconsommées ou des secrétaires retroussées au moindre caprice de leur patron, Irina, médiéviste avertie, est convaincue que la jeune Russie capitaliste rejoint la Florence moyenâgeuse, une époque où quelqu'un d'entreprenant peut en quelques mois devenir millionnaire... Un pays de cocagne tant que délateurs, traîtres et kalachnikovs n'ont pas pris la parole. Ajouter à mes livres
9 Apologie du mensonge gratuit
Vladislav Otrochenko
Loin des steppes cosaques, Vladislav Otrochenko galope ici dans des terres de haute fantaisie. En homme libre, se défiant du temps et de la géographie, il explore sa propre conception de l'espace et visite les grandes oeuvres universelles - Catulle, Ovide, Pouchkine, Platonov, Nietzsche, Schopenhauer... Il s'arrête sur certaines bizarreries ou mystifications, s'amuse des incohérences. Dans un cycle de petits textes sur Gogol, il dérape joyeusement vers le fantastique avec la minutie d'un enquêteur policier. Au-delà de l'ivresse du mensonge, se dégage peu à peu une interrogation puissante sur la réalité et l'histoire. A l'heure où les conflits ébranlent l'Europe, où les peuples se replient et la pensée s'englue dans le présent immédiat en quête de certitudes, la mise à distance est plus que jamais nécessaire. C'est sans doute la seule leçon de la littérature. Par-dessus toutes les frontières, cette défense de la gratuité, des mystères et des opacités a force de manifeste. Ajouter à mes livres
10 L'auberge de l'alpiniste mort
Arcadi Strougatski
2 critiques 1 citation

Dans un petit hôtel perdu au cœur des Alpes autrichiennes, l'inspecteur Glebski est bien décider à oublier la médiocrité policière. Neige, brandy, coin du feu et drague légère sont au programme... Hélas ! Un crime horrible l'oblige à mener une enquête qui dépasse ses compétences. Quel flic raisonnable serait prêt à admettre que certains suspects sont des extraterrestres ? ou qu'un dangereux individu cherche à terroriser le premier étage en volant des pantoufles et des montres ? Ou que l'un des témoins transporte dans ses bagages une réplique en cire de sa jeune épouse ?... Ou qu'une bande de gangsters se dirige vers l'hôtel pour traquer Belzébuth en personne Ajouter à mes livres
11 L'investigateur
Margarita Khemlin
1 critique 3 citations

En 1952, sous Staline, une femme est assassinée dans une petite ville proche de Tchernigov, en Ukraine. Elle a fait partie de la résistance juive pendant la guerre. Un policier, personnage falot qui est aussi le narrateur du récit, est chargé de l'enquête. Celle-ci va être l'occasion d'un extraordinaire tableau sociologique de la population, marquée par les privations et les séquelles d'une guerre qui a décimé la communauté juive. Dans la « fraternité soviétique » imposée à toutes les couches de la société, on ne parlait pas de ces choses-là. Mais l'enquête fera éclater ce consensus hypocrite et apparaître le mensonge. Le grand art de Margarita Khemlin, dans ce roman polyphonique, consiste à tenir en haleine son lecteur et à piquer sa curiosité. Chaque personnage semble impliqué dans le meurtre, mais tous se taisent ou ne livrent que des semi-vérités ; ils sont progressivement mis à nu au fil du récit par le policier, figure médiocre et radicalement soviétique, dont la vie personnelle est intimement liée à l'intrigue. Ajouter à mes livres
12 Tous les péchés sont capitaux
Daria Desombre
14 critiques 36 citations

Depuis l?assassinat de son père, avocat renommé, Macha Karavaï, une jeune étudiante en droit de vingt-deux ans, nourrit une véritable obsession pour les tueurs en série. Pistonnée pour un stage à la Petrovka, l?état-major de la police de Moscou, elle est prise en grippe par Andreï Yakovlev, l?enquêteur en chef, qui décide de la mettre à l?écart en lui confiant d?anciennes affaires d?homicides qui lui semblent sans intérêt. Mais quand Macha se rend compte que des cadavres ont été découverts à la cathédrale St Basile, à la Tour Koutafia et repêchés devant les remparts du Kremlin, elle identifie un lien entre l?emplacement de ces crimes et le plan de la ville médiévale de Moscou, construite par les architectes au Moyen Âge selon le modèle de la Jérusalem céleste. Contrairement aux catholiques pour qui il existe sept péchés capitaux, les orthodoxes, eux, estiment que tous les péchés sont capitaux. Les corps des victimes n?ont pas été abandonnés mais plutôt mis en scène par le tueur pour représenter divers péchés. Macha parvient enfin à attirer l?attention d?Andreï et ils se lancent alors sur les traces de ce tueur en série on ne peut moins ordinaire? Ajouter à mes livres
13 Le bourreau
Serguei Belochnikov
4 critiques 4 citations

Invitée par une amie à passer un week-end à la campagne, la célèbre journaliste Olga Dragomirova tombe dans un traquenard. Les "amis" chez qui elle s'est rendue s'avèrent être de dangereux maniaques sexuels qui, après l'avoir droguée, se livrent à un viol collectif sur elle. Mais pourquoi, Olga, à sa sortie de l'hôpital, refuse-t-elle catégoriquement de coopérer avec la police? La vengeance qu'elle réserve à ses agresseurs ira bien au-delà de ce qu'elle avait imaginé... Écrite par un auteur qui est aussi réalisateur de films, cette scène de la violence ordinaire en Russie est captivante parce que criante de vérité. Ajouter à mes livres
14 La peau du papillon
Sergey Kuznetsov
7 critiques 4 citations

Xénia, 23 ans, est la rédactrice en chef d'un site web d'actualités, qui ambitionne de devenir une reine du journalisme en ligne. Lorsqu'un tueur en série se met à faire de nombreuses victimes dans les rues de Moscou, elle y voit une opportunité pour promouvoir sa carrière. Elle entraîne dans cette aventure ses amies Olga et Marina, son collègue et amant Alexeï. Entre voyeurisme et excitation, Xénia va mener son équipe en haut des sites les plus visités... au péril de leurs vies. Car l'attention qu'elle accorde à ces crimes, et qui reflète la fascination inconsciente de Xénia pour la sauvagerie sexuelle de ces meurtres ainsi que les ténèbres de ses propres désirs, attire celle du tueur en retour. Il entame ainsi avec elle une relation virtuelle via une messagerie instantanée. Lorsqu'elle découvre qui est ce correspondant dont elle est tombée follement amoureuse, elle rompt tout contact. Il se rappelle alors à son attention en assassinant son amie Olga. Xénia décide alors de se confronter à cet homme qui inflige aux autres des souffrances qu'elle-même réclame pour son plaisir. Ajouter à mes livres
15 Le fidèle Rouslan
Georgij Nikolaevic Vladimov
7 critiques 12 citations

En Sibérie, au début des années 1960. Chien de garde d'une redoutable efficacité, Rouslan voit son monde s'écrouler un matin : le camp de prisonniers vient de fermer, son maître lui donne congé. Que faire quand on n'a connu que le travail ? Quand toute sa vie, on a répondu aux ordres ? Quand on ne sait rien faire d'autre que garder des prisonniers ? Si les autres chiens vont quémander de la nourriture et un abri chez les villageois, Rouslan, lui, ne se compromet pas. Hier encore, il sautait à la gorge du prisonnier fuyard, son flair lui faisait retrouver celui qui avait volé un quignon de pain, son endurance le faisait courir des heures derrière les colonnes de détenus. Certes, Rouslan a parfois été choqué, comme ce jour où un des chiens, le plus sauvage, le meilleur, capable de tuer un prisonnier d'un seul coup, a été emmené par les maîtres dans la forêt et n'en est jamais revenu ; ou cette autre journée où les détenus ont refusé de sortir par -40° et où les gardiens les ont arrosés d'eau. Mais Rouslan le sait, c'est dans la force et dans l'ordre qu'on trouve la liberté... Ajouter à mes livres
16 Le mystère Dyatlov
Anna Matveeva
11 critiques 10 citations

L'histoire semble tout droit sortie d'un film d'horreur : neuf étudiants partent faire du ski dans l'Oural, en Russie, en février 1959, et n'en reviennent jamais. Après de nombreuses recherches, leurs cadavres sont finalement découverts avec d'étranges blessures : têtes et côtes fracassées, lésions internes, langue manquante... Tous auraient fui dans la terreur soudaine leur camp au milieu de la nuit pour se réfugier dans la forêt voisine où, sans équipement, ils n'avaient aucune chance de survivre au froid. Les enquêteurs concluent l'affaire par "morts des suites d'une force inconnue et impérieuse" et la classent ensuite "Top secret"... Des années plus tard, les circonstances exactes du drame demeurent obscures. Dès lors, plusieurs hypothèses ne cessent de courir, des plus fantaisistes aux plus probables (apparition d'extraterrestres, vengeance de personnages mythologiques ou de tribus autochtones, expériences secrètes effectuées par des militaires ou des astronautes...). Anna, la narratrice, décide de mener sa propre enquête. Ajouter à mes livres
17 Ciel orange
Andreï Rubanov
4 critiques 4 citations

Matveï Matveev est un homme comblé : il est à la tête d'une entreprise dont l?activité le passionne, le négoce de vins français. Sa femme est une personne intelligente et raffinée et il est l?heureux propriétaire d?un luxueux appartement à Moscou que beaucoup lui envient. Les apparences sont trompeuses car, en réalité, Matveï est au bord de la faillite. Son banquier, qui fut son ex-associé,est un individu cynique et suffisamment impitoyable pour lui refuser un crédit. Aux abois, Matveï est contraint d?emprunter de l?argent à Ivan Nikitine, un politicien véreux. Mais bientôt, l?homme d?affaires disparaît?Pour le retrouver, sa femme, Marina, s?attache les services du capitaine de police, Plombov, touchante figure issue des bas-fonds populaires de la Moscovie rurale. Pendant ce temps, Matveï est retenu prisonnier dans une cave et sous l?emprise de drogues administrées de force déroule le fil de sa vie. Roman débridé à l?écriture maîtrisée, Ciel orange met en scène une galerie de personnages plus vrais que nature, dans un Moscou implacable. Ajouter à mes livres
18 Texto
Dmitry Glukhovsky
21 critiques 11 citations

Novembre 2016. Ilya rentre à Moscou après sept années de détention dans la zone ? une de ces régions de Sibérie peu peuplées où la Russie installe des camps pénitentiaires ?, bien décidé à tourner la page et à reprendre une vie normale. À peine arrivé, il est confronté à la mort de sa mère, à une fin de non-recevoir de la femme qu?il aimait et à un monde qu?il ne reconnaît plus. La nuit même de son retour, l?esprit embrumé par l?alcool et la rage chevillée au corps, il tue l?officier de la brigade des stups véreux qui, sept ans plus tôt, l?avait piégé par simple mesquinerie. Ce faisant, il récupère son téléphone portable dont il a mémorisé le code de déverrouillage. Le lendemain, prenant conscience de la portée de son acte, et ne se donnant que quelques jours à vivre, il n?a qu?une idée en tête : rassembler assez d?argent pour offrir une sépulture décente à sa mère. Une seule solution pour repousser l?échéance de sa mort : piocher dans le téléphone volé les bribes de la vie du policier pour faire croire à tous ses contacts qu?il est toujours en vie. Commence alors pour Ilya une partie d?échecs simultanée : il n?a pas le droit à l?erreur contre chacun de ses « adversaires », en plus de jouer contre la montre. Commence aussi une plongée dans les tréfonds de l?âme de celui qu?il hait, mais dont il doit assumer l?identité tant bien que mal, et avec qui il finit par se confondre. Ajouter à mes livres
19 Un maire en sursis
Pavel Astakhov
Igor Louchtchenko, maire d'une grande ville qui pourrait bien être Moscou, vit en concubinage avec Aliona Sabourova, la femme la plus riche de Russie. Heureux de sa réussite, il l'est jusqu'au jour où, six mois après son élection, il décide de supprimer une grande partie des kiosques commerciaux de la ville pour des raisons sanitaires et esthétiques. La date de fermeture doit coïncider avec l'ouverture d'un hypermarché construit par son épouse. Tout irait bien si, ayant décidé de construire un hypermarché concurrent, l'entrepreneur Piotr Kozine, propriétaire d'une grande partie de ces kiosques très rentables, ne tentait pas de résister. Entre les deux s'engage une lutte pour les parts de marché. Sabourova est une adversaire rusée : elle parvient à faire bloquer le chantier pour non-respect de normes sanitaires... La guerre est immédiatement déclarée. Campagne de calomnies, meurtres et procès, tout est bon pour faire tomber le maire. L'avocat Artiom Pavlov réussira-t-il à empêcher ce véritable assassinat politique ? Toute la question est là, et la réponse donnée par l'auteur n'est guère rassurante. Deuxième roman d'Astakhov, Incitation au meurtre éclaire de nombreuses affaires qui ont défrayé la chronique moscovite et révèle un monde dont même les spécialistes étrangers de la politique intérieure russe ne soupçonnent pas tous les dessous. Le personnage principal du roman, Igor Louchtchenko, est ainsi inspiré de l'ancien maire de Volgograd, Evgueni Ichtchenko, qu'Astakhov a eu l'occasion de défendre avec succès devant la justice. Mais Louchtchenko évoque aussi par beaucoup d'aspects, y compris son nom, le maire de Moscou, Iouri Loujkov, limogé en septembre dernier par un président Medvedev qui disait « n'avoir plus confiance en lui ». Ajouter à mes livres
20 Les Chacals
Nicolaï Leonov
Chargé de protéger la fille d'un milliardaire russe, Lev Ivanovitch Gourov, colonel de la milice, se trouve confronté à un complot visant à assassiner le chef de l'État. Les services secrets seraient-ils impliqués, serait-ce la garde rapprochée d'Eltsine, sous la férule du tout-puissant Korjanov ? S'agit-il d'une man?uvre des communistes pour gagner les élections présidentielles ? Mais alors, qui télécommande ces sanglants règlements de comptes entre bandes de loubards, barbouzes de tout poil ou généraux mafieux ? Voilà un thriller doublement remarquable ! D'une part, il s'inscrit parmi les meilleurs du genre : le suspense, qui nous mène dans un complot au plus haut niveau de l'État, ne se résout qu'aux toutes dernières pages. D'autre part, le réalisme des situations croquées dans la vie quotidienne russe, du dîner en ville chic à la guerre de Tchétchénie, forme une toile de fond toujours surprenante et passionnante pour le lecteur français, Ajouter à mes livres
21 Vongozero
Yana Vagner
62 critiques 34 citations

La survie d?une femme, entre récit post-apocalyptique et thriller psychologique. Anna vit avec son mari Sergueï et leur fils Micha dans une belle maison isolée près de Moscou. Un virus inconnu a commencé à décimer la population. Dans Moscou en quarantaine, la plupart des habitants sont morts et les survivants ? porteurs de la maladie ou pillards ? risquent de déferler sur les alentours. Anna et les siens décident de s?enfuir vers le nord, pour atteindre un refuge de chasse sur un lac à la frontière finlandaise : Vongozero. Bientôt vont s?agréger à leur petit groupe des voisins, un couple d?amis, l?ex-femme de Sergueï, un médecin? Le voyage sera long, le froid glacial, chaque village traversé source d?angoisse, l?approvisionnement en carburant une préoccupation constante. Tensions nées d?une situation extrême, perte de repères, jalousie, promiscuité, peur? Plongée dans un exode moderne au coeur d?une Russie dévastée, Anna décrit avec une grande justesse les rapports entre ces onze personnes réunies par la nécessité. Outre le suspense constamment présent dans le livre, Vongozero est un roman d?une rare densité psychologique porté par une écriture d?une finesse remarquable. Ajouter à mes livres
22 Les enfants de Saint-Pétersbourg
Sergueï Bolmat
Tioma, Anton, Marina et la Coréenne Kho, jeunes noctambules éclectiques et branchés, errent dans Saint-Pétersbourg à la recherche d'un avenir meilleur. Accessoirement, ils gagnent leur vie avec des petits boulots : maquillage de cadavres, vente de vibromasseurs, web-design... Jusqu'au jour où Marina et Kho se retrouvent en possession du téléphone portable d'un tueur à gages. Par jeu, elles acceptent en son nom un premier contrat. Évidemment, les catastrophes vont s'enchaîner et le portable continuera de sonner... Ajouter à mes livres
23 Le mouchard
Dmitri Stakhov
Quand le Narrateur, un petit trafiquant d'icônes dont on ignore le nom jusqu'à la fin du roman, trouve le cadavre de son complice Timour dans l'appartement qui leur sert de base, tout le désigne soudain comme le mouchard qui a envoyé son vieil ami Michka en prison. D'autant que Michka a épousé la femme qu'aime le Narrateur. Mais Michka sort et les affaires reprennent comme si de rien n'était. Le Narrateur serait-il protégé ? Si oui, par qui ? À travers la Russie, Israël et les États-Unis, une histoire d'amour, d'amitié et de trahison par un auteur qui met en scène la Russie d'aujourd'hui sans s'encombrer du passé, mais sans oublier le style qui fit sa gloire littéraire. Ajouter à mes livres
24 Triste polar
Victor Astafiev
Ajouter à mes livres
25 L'Ami du défunt
Andreï Kourkov
16 critiques 19 citations

Conseil de Booky. Ajouter à mes livres
26 La tête légère
Olga Slavnikova
2 critiques 8 citations

Conseil de Booky. Ajouter à mes livres
27 La ville insoumise
Jon Fasman
11 critiques 3 citations

A trente-quatre ans, Jim Vilatzer considère que sa vie s'enlise dans la médiocrité. Employé dans le delicatessen que ses parents, enfants d'immigrés russes, ont ouvert dans une banlieue de Chicago, échaudé par un échec sentimental, pris à la gorge par des créanciers, il suffoque et rêve d'un changement de décor. Lorsque l'opportunité lui est offerte de partir en Russie, il la saisit sur-le-champ. C'est ainsi que le jeune Américain s'installe à Moscou, où il est embauché par la Fondation pour la mémoire pour recueillir des témoignages. Peu à peu, il se familiarise avec une ville inhospitalière qui ne ménage pas ses habitants, loin de se douter qu'en tombant amoureux de la belle Kaisa et en rencontrant d'anciens prisonniers, il sera mêlé à un complot d'envergure planétaire, au grand dam du gouvernement russe et de la CIA. Ce thriller mené tambour battant est avant tout une déclaration d'amour ainsi qu'une réflexion tout en finesse sur le déracinement et l'identité familiale. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          3312