AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Quand sorcières tambouillent...


Les sorcières ont bien des visages, guérisseuses, empoisonneuses, enchanteresses ou encore de prophétesses, elles sont le reflet de la peur de la femme, cet être aux pouvoirs puissants de procréation et de séduction. Figures familières de contes et légendes, elles ne cessent, par leur force d'envoûtement et leur charme irrésistible, d'inspirer les sentiments contraires d'attirance et de répulsion. Voici quelques recettes, souvent peu ragoûtantes, de sorts, philtres, élixirs, potions, onguents, poisons de celles qui autrefois portaient le nom de grandes déesses... Un livre de cuisine à compléter si elles daignent révéler leurs secrets.


1 Circé
Madeline Miller
79 critiques 54 citations

... pour verser dans l'art de la pharmakeia. Laissez Circé vous expliquer ce que la sorcellerie n'est pas : ce n'est pas un pouvoir divin, qui vient en un clin d'oeil, d'une simple pensée. Elle nécessite d'agir, de manipuler, de planifier, rechercher, fouiller, sécher, couper et moudre, bouillir, parler et chanter. Et même après toutes ces étapes elle peut échouer, ce qui n'arrive pas aux dieux. Si vos herbes ne sont pas suffisamment fraîches, si votre attention diminue, si votre volonté est faible, les drogues deviennent vertes et rances entre vos mains. Chaque herbe doit être prélevée dans son habitat, récoltée à temps, déterrée, sélectionnée, effeuillée, lavée et préparée. Elle doit être manipulée dans tous les sens, pour déterminer où résident ses pouvoirs. Jour après jour, patiemment, vous jetterez les essais ratés et recommencerez, car au début vos filtres seront catastrophiques. Vous assimilerez par tâtonnements, à coups de doigts brûlés et de nuages fétides, qu'en bouillant du millepertuis vous obtiendrez une sorte de savon, que les coquelicots engendrent le sommeil et l'hellébore la mort, que l'achillée millefeuille aide les blessures à cicatriser. Puis vous entendrez mieux la sève couler dans les plantes. Vous parviendrez à ramener une fleur flétrie à la vie. Vous bannirez les mouches de la maison et colorerez votre feu dans l'âtre en vert sans produire un brouillard suffocant. Vous deviendrez pharmarki et saurez trouver le moly, cette fleur du plus pâle des jaunes en forme de cloche, aussi fragile que des ailes de papillon de nuit, dont les pouvoirs merveilleux, issus su sang divin versé sur la terre par Chronos, résident dans sa sève et transforment n'importe quelle créature en son moi véritable. Ajouter à mes livres
2 Les métamorphoses
Ovide
61 critiques 134 citations

... pour rajeunir un vieillard et le ramener à la fleur de l'âge telle Médée pour Eson, des racines coupées dans la vallée d'Hémonie, des graines, des fleurs et sucs noirâtres, auxquelles sont mêlés des pierres rapportées des extrémités de l'Orient et du sable lavé par les flots de l'Océan dans leur reflux, et ajoutés de la rosée recueillie la nuit sous la pleine lune, les ailes maudites d'une strige avec sa chair, les entrailles d'un loup qui fût habitué à échanger sa forme de bête sauvage contre celle d'un homme, la peau écailleuse d'un petit chélydre du Cinyps, le foie d'un cerf mort après une longue vie, le bec et la tête d'une corneille sur qui avaient pesé neuf siècles, ainsi que mille autres substances sans nom, le tout agité avec une branche, depuis longtemps desséchée, d'un olivier aux doux fruits. [Livre VII] Ajouter à mes livres
3 Sorcières ! Le sombre grimoire du féminin
Julie Proust Tanguy
9 critiques 12 citations

... autour du chaudron, trois silhouettes s'activent. La première, face fripée comme un fruit trop mûr, nez crochu et doigts qui ne le sont pas moins, ricane doucement. Sa voix rauque se mêle aux rafales du vent qui sévit dans le cimetière. La seconde, visage réjoui de mère féconde, ajoute quelques ingrédients peu ragoûtants à la mixture qui éclate en bulles verdâtres dans le réceptacle de cuivre. Son apparence replète pourrait rassurer si, dans les plis de sa robe noire, on ne distinguait pas de traces de sang et de la poussière d'os. La dernière, jouvencelle aux charmes certains, dont le parfum de stupre et de mort contredit la douceur de son visage, lit un grimoire, aux pages cornées par le temps : l'herburgia, dont les recettes, qui se transmettent oralement de mère en fille, de voisine en voisine, guérissent tant les petites blessures que les maladies honteuses (celles que l'on ose soumettre à la sagacité des praticiens officiels) ; façonnent indifféremment philtres d'amour et drogues pour apaiser la douleur, potions fortifiantes et poisons foudroyants destinés à la vermine, à base d'ingrédients végétaux : laserpitium, une sorte de persil activant la digestion, aconit, colchique, mandragore, racine de fenouil, safran, noix, graine d'ortie, graine de lin, pavot, mandregloire, molu, tige de sénévé, champignons plus ou moins venimeux, pulpe de courge salée, huile de lin, poivre, vinaigre, miel et vin pour lier les mixtures, et d'ingrédients animaux : fiel de chien noir, coquille d'escargot réduite en poudre, queue de rat, urine de provenances diverses, bouillie de mille-pattes, graisse de souris, bave d'escargot, plume de vautour, piquant de hérisson, hirondelles compotées, rate de chien extirpée sur l'animal vivant, cendre de tête de hibou, peau de serpent, foie de lézard, fiente de brebis, purée de vers de terre, verge de loup, musaraigne morte par pendaison... Autant de mélanges improbables, soigneusement consignés par Pline l'Ancien dans le trentième livre de son Histoire Naturelle, qui guérissent (du moins, l'espère-t-on) les caries, l'impuissance, la calvitie, les maux de ventre, la mauvaise haleine, les otites ou les conjonctivites, qui préviennent les cauchemars, garantissent le retour de l'être aimé, protègent des maléfices et restaurent l'envie de vivre. Ajouter à mes livres
4 Les feux de l'armure
Olivier Boile
4 critiques 21 citations

... non par attirance pour les bûchers de l'Inquisition mais par engouement pour les plantes médicinales. Hommes, elles seraient devenues apothicaires, avec les revenus et l'arrogance correspondant. Conçues avec les mauvais chromosomes, elles ont dû se rabattre sur une carrière de guérisseuse, ce qui est peu ou prou la même chose, excepté que le respect et l'admiration sont remplacés par la peur et le mépris. De la phytothérapie, leur science s'est ensuite étendue jusqu'à englober les poisons, les venins et, au bout du compte, les mille et une façons de mettre un terme prématuré aux jours de n'importe quel être vivant. Non, ce ne sont pas de vils assassins. Elles sont simplement curieuses. Savoir comment on peut tuer un homme sans même le toucher est au moins aussi intéressant que savoir de quoi est composé un atome d'hydrogène, non ? ... les entrailles d'un lévrier afghan pour une communication post-mortem avec l'animal, pour des remèdes magiques ou encore une lotion capillaire miracle, avec un soupçon d'huile de coude de bucentaure ici, une pincée de cendres de feu follet là, il se pourrait que le résultat attendu ne soit pas celui escompté... Ajouter à mes livres
5 Le Roi d'Ys 02 - Les neuf sorcières
Poul Anderson
5 critiques 12 citations

... des charmes pour éloigner certaines infortunes et certaines créatures ; une cuillerée de fleurs fraîches ou sèches de bourrache, encore appelée "Le Don de la Dame" pour permettre aux femmes de rester maîtresses de leur ventre, et à l'inverse, la verveine pour remède contre la stérilité. ... pour soulager les affections bénignes féminines : la tisane d'écorce de saule reste le meilleur remède pour les douleurs menstruelles. Ajouter à mes livres
6 Brida
Paulo Coelho
52 critiques 149 citations

... ces herbes qui possèdent une grande ressemblance avec les organes humains, certaines feuilles qui ressemblent au coeur bonnes pour les maladies cardiaques, ces fleurs dont la forme rappelle les yeux qui soignent les problèmes ophtalmiques. ... ces herbes cueillies dans les forêts, pharmacies à ciel ouvert pour que les Hommes puissent être en bonne santé... Ajouter à mes livres
7 Tristan et Iseult
Tristan
52 critiques 41 citations

... un philtre d'amour par tendresse maternelle. Quand la reine d'Irlande voit approcher le moment où sa fille va s'embarquer pour la Cornouailles afin d'y devenir la femme du roi Marc, la tendresse maternelle lui inspire l'idée de brasser dans du vin, par art de magie, des racines, des herbes et des fleurs dont elle sait les vertus aphrodisiaques et de composer ainsi un « breuvage d'amour » qui assurera le bonheur conjugal de sa fille. Il suffira que les deux époux partagent ce vin herbé et en boivent ensemble, dans la nuit de leurs noces, pour que naisse entre eux un amour plus absolu, plus ardent, plus constant que la nature, réduite à ses seules forces, n'en a jamais produit. L'effet sera immédiat : les époux n'auront pas plus tôt bu ensemble le boire d'amour qu'un désir puissant, irrésistible, s'emparera de leur être et les poussera l'un vers l'autre sans que leurs volontés propres puissent aucunement intervenir. Peu importe qu'avant d'avoir partagé ce breuvage ils aient ou non éprouvé de l'inclination l'un pour l'autre : l'action du boire ne requiert aucun préalable sentimental ou physiologique, elle est automatique, immédiate, hors de la portée de l'action des hommes. Cette force mystérieuse est extérieure à l'homme et à la femme qui la subissent sans avoir la faculté de la maîtriser ou de la modérer. C'est assez dire combien ce vin herbé diffère d'un simple aphrodisiaque : autant que la plus haute magie l'emporte sur une vulgaire pharmacie. La comparaison serait moins boiteuse avec les philtres de l'Antiquité grecque (philtrom) et latine (philtrum), dont le nom est de la racine du verbe grec philein, "aimer". Ovide, dans son Art d'aimer, déconseille de faire boire des philtres aux jeunes filles qu'on veut rendre amoureuses parce que ces drogues excessives égaraient, selon lui, leur raison en même temps qu'altéraient la fraîcheur de leur teint et les jetaient dans des accès de fureur érotique. [Notes et Commentaires de René Louis] Ajouter à mes livres
8 Les rois maudits
Maurice Druon
52 critiques 61 citations

... les meilleurs recettes de philtres d'amour. Tirez de votre sang, un vendredi de printemps ; mettez-le sécher au four dans un petit pot, avec deux couillons de lièvre et un foie de colombe ; réduisez le tout en poudre fine et faites-en avaler à la personne sur qui vous avez dessein ; et si l'effet ne se sent pas à la première fois, réitérez jusqu'à trois fois. Ou bien encore : Vous irez un vendredi matin , avant soleil levé, dans un verger fruitier et cueillerez sur un arbre la plus belle pomme que vous pourrez, puis vous écrirez avec votre sang, sur un petit morceau de papier blanc, votre nom et surnom, et, en une autre ligne suivante, le nom et le surnom de la personne dont vous voulez être aimé ; et tâcherez d?avoir trois de ses cheveux, que vous joindrez, avec trois des vôtres, qui vous serviront à lier le petit billet que vous aurez écrit de votre sang ; puis vous fendrez la pomme en deux, vous en ôterez les pépins, et, en leur place, vous mettrez le billet lié des cheveux ; et avec deux petites brochettes pointues de branche de myrte verte, vous rejoindrez proprement les deux moitiés de pomme et la ferez ainsi sécher au four en sorte qu'elle devienne dure et sans humidité, comme des pommes sèches de carême ; vous l'envelopperez ensuite dans des feuilles de laurier et de myrte et tâcherez de la mettre sous le chevet du lit où couche la personne aimée, sans qu'elle s'en aperçoive ; et en peu de temps elle vous donnera des marques de son amour. [Le Lis et le Lion] Ajouter à mes livres
9 La Sorcière
Jules Michelet
13 critiques 26 citations

... aux grandes réunions populaires du sabbat, l'herbe aux sorcières mêlée à l'hydromel, à la bière, aussi au cidre, au poiré, pour mettre la foule en danse, une danse luxurieuse mais point du tout épileptique. Ajouter à mes livres
10 L'Épée brisée
Poul Anderson
37 critiques 49 citations

... au sabbat de Brocken, en chantant devant un autel noir et en buvant à satiété du sang bouillonnant dans de grandes marmites, pour invoquer les esprits de la terre et converser avec les démons des hauteurs. Ajouter à mes livres
11 Et tu la nommeras Kiev
Olivier Boile
9 critiques 22 citations

... oreille de renard, belladone, pétales de coquelicot, carapace de scarabée, écorce de hêtre, cendres de forge et, bien entendu, une plume de pie. Une vielle recette des vedmy pour s'envoler du bûcher et ne laisser que haillons vidés de toute substance humaine avant d'être consumées par les flammes de l'Enfer. [Les pies de la Place Rouge] Ajouter à mes livres
12 Déracinée
Naomi Novik
133 critiques 29 citations

... un jus d'armoise mélangé à des baies d'if, et réduit en une pâte à laquelle sont ajoutées trois gouttes de sang, pour un poison rapide et insipide. Ajouter à mes livres
13 Enchantement
Orson Scott Card
42 critiques 18 citations

... un charme de visions avec un oeil humain soigneusement énucléé et conservé dans de la cendre blanche propre, ou avec de la poudre de scrotum de bélier, sous l'oeil avisé de Baba Yaga. Ajouter à mes livres
14 La fille du roi des elfes
Lord Dunsany
27 critiques 21 citations

... un sortilège contre l'eau et faire mourir le monde entier de soif plutôt qu'un maléfice contre le doux chant des ruisseaux que le soir perçoit au loin, par delà les collines, si ténu que ceux qui ne dorment pas ne peuvent l'entendre, mais qui se faufile dans les rêves pour parler des temps anciens et des amours perdus des Esprits de la rivière. ... un sortilège contre le pain et faire mourir le monde entier de faim, plutôt que d'offrir un maléfice contre la magie des champs de blé qui s'étendent en vagues dorées sous la lune de juillet et qui sillonnent, par les chaudes et courtes nuits, d'innombrables choses dont l'homme ne sait rien. ... des sortilèges contre le confort, les vêtements, la nourriture, l'abri et la chaleur, plutôt que d'arracher à ces pauvres pays de la Terre cette magie qui la protège comme un vaste manteau du froid glacial de l'Espace et la défend comme une gaie parure des sarcasmes du néant. ... un charme pour faire briller le soleil matinal, un autre pour faire égayer la journée, un autre encore pour calmer une toux, un autre enfin pour faire jaillir de bûches enchantées des flammes qui projettent les ombres tremblantes et joyeuses des objets familiers. ... un enchantement pour prélever un rayon de lune au moment du lever de l'astre nocturne. ... pour balayer le monde. Ajouter à mes livres
15 Les Mystères de Saint-Pétersbourg
Christian Vilà
2 critiques 9 citations

... les esprits des Maudits pour lentement en chasser le mal, dans le centre mystique du monde du début du XXe siècle : Saint-Pétersbourg, où proliféraient, outre d'innombrables spirites et sectes plus ou moins païennes, celles que l'on appelait les mangeuses de chairs fraîches. Ajouter à mes livres
16 Roi du matin, reine du jour
Ian McDonald
20 critiques 23 citations

... en tant que gardiennes du feu et du foyer pour percer les insondables mystères de la procréation et de la fertilité ; en tant que gardiennes des mystères pour élaborer une magie, un ensemble de croyances qui dépassent les besoins matériels et englobent des conjectures d'ordre philosophique et symbolique, pour s'aventurer dans les limbes où l'esprit empiète sur la réalité et ainsi manipuler les symboles et mythes du subconscient collectif. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          110

Ils ont apprécié cette liste