AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


" L'Ame des maisons..."

Liste créée par fanfanouche24 - 19 livres. Thèmes et genres :

Une dernière lecture de Claro "La Maison indigène" (Actes Sud, 2020) réunissant Camus, Sénac, le père de l'auteur, Le Corbusier... m'a relancée dans une envie d'établir une sélection autour des Maisons et de leurs puissantes symboliques... ****** le 29 avril 2020 ************Voir excellente sélection de ssstella, "Viens à la maison "


1 La Maison indigène
Christophe Claro
6 critiques 30 citations

"En 1930, l'architecte Léon Claro, grand-père de l'auteur, fait bâtir, au pied de la Casbah d'Alger, une « maison indigène », à la fois hommage au style néo-mauresque et célébration du centenaire de l'Algérie française. De cette maison (qui existe toujours) ce livre est une «visite» - intime, historique, littéraire, politique - une « boîte noire » dont Claro extrait la mémoire, laquelle inclut Albert Camus, Le Corbusier, le poète Jean Sénac ou Lucchino Visconti, tous fascinés par la ville blanche ou pris dans la tourmente de la guerre d'Algérie - et chacun détenant, à sa façon, une clé de la « maison mauresque ». Ce livre force donc des serrures, pousse des portes, dont une, inattendue, qui donne sur une pièce que l'auteur croyait vide : celle du père." Ajouter à mes livres
2 L'âme des maisons
François Vigouroux
2 critiques 9 citations

"Un couple qui transporte pierre par pierre la demeure qu'il vient d'acquérir pour la reconstruire en un autre endroit, une fille qui démolit de ses mains la maison de sa mère, un homme qui consacre sa vie à se construire un donjon, une femme qui ne parvient jamais à se trouver une maison... " À travers ces histoires d'hommes et de femmes aux prises avec leur maison, le lecteur peut saisir, comme sans doute il peut le faire à partir de sa propre expérience, que rien de ce qui se passe avec une demeure n'est innocent ou fortuit: il n'y a pas le moindre hasard dans ce que nous jouons avec elle. " L'auteur montre ainsi sur quelles passions sont fondées les relations que nous entretenons avec nos demeures. Elles nous font parfois mener une drôle de vie! Chacun de nous a été, un jour ou l'autre, possédé par une maison. Nous projetons sur elle nos plus inconscients désirs. L'âme de la maison est toujours un reflet de la nôtre." Ajouter à mes livres
3 L'indivision
Madeleine Chapsal
2 critiques

"Convaincu d'avoir fait de son mieux pour assurer le bien et l'avenir de ses trois enfants, M. Saint-Cyr, veuf, malade, meurt la main dans celle de sa fille aînée Emilienne, laquelle s'est retirée avec lui pour le soigner dans sa maison de province. Giselle, sa seconde fille, mariée, mère de deux enfants, et Jean-Raoul, son fils, arrivent pour l'enterrement. Tous sont tristes mais attendent avec impatience l'ouverture du testament. C'est la surprise ! Pour ne faire de peine a aucun d'entre eux, le vieil homme n'a pas pris de dispositions particulières : il les laisse dans l'indivision. Alors commence le drame, les drames : ce frère et ces sœurs qui s'entendaient jusque-là, se révèlent avides, intransigeants, entêtés, chicaneurs, odieux... Il s'entre-déchirent et la loi se découvre impuissante à leur faire entendre raison. Leur héritage part en frais de justice, en honoraires d'avocats, d'huissiers, de commissaires-priseurs, tandis que la maison se délabre et que les comptes en banque périclitent. La situation est-elle vouée au naufrage sans espoir ? Tant d'entre nous vivent ces éclatements familiaux, à la suite d'un héritage, qu'on ose à peine parler de roman : une fois de plus, Madeleine Chapsal nous fait pénétrer au cœur de la réalité la plus poignante. Non sans amour." Ajouter à mes livres
4 Mes maisons d'écrivains : D'Aragon à Zola
Evelyne Bloch-Dano
"Tout parle dans une maison d'écrivain pour peu qu'on sache entendre, voir, imaginer. Évelyne Bloch-Dano nous invite à découvrir une centaine de lieux en France et à l'étranger : la tour-bibliothèque de Montaigne, le Key West de Hemingway, la maison d'enfance de Colette et sa glycine, le Guernesey de Hugo et son « look-out », le Nohant romantique de George Sand, le Paris enfui de Sartre et Beauvoir, le Cabourg de Proust et ses jeunes filles en fleurs ou la ferme africaine de Karen Blixen. Et tant d'autres, résidences permanentes ou séjours éphémères... Mettre en relation une maison et l'univers littéraire d'un écrivain, les relier à sa vie, tel est le magnifique projet de cet ouvrage érudit, éclairé mais aussi distrayant. Ces pages sont autant une invitation à la lecture qu'au voyage. C'est un peu de cette liberté, entre vagabondage et ancrage, qu'elles nous offrent." Ajouter à mes livres
5 Nos maisons : Du Moyen Age au XXe siècle
Béatrice Fontanel
"Quand les vitres furent-elles installées aux fenêtres ? A quelle époque l?armoire a-t-elle remplacé le coffre ? Pour quelles raisons le couloir fut-il inventé seulement au XIXe siècle ? De quelles manières autrefois décorait-on sa maison? De la ferme d'autrefois avec son unique pièce sombre, chauffée par la cheminée, aux appartements modernes qui agencent autour d?un couloir des pièces bien éclairées et fonctionnelles, la maison s?est métamorphosée de fond en comble. Révolutions techniques et améliorations pratiques ont fait leur ?uvre. Mais des sentiments nouveaux, comme la pudeur et le besoin de s?isoler, ont aussi compté dans la modification des intérieurs. L?histoire de la maison en raconte d?autres : celle du confort qui suit la lente conquête du bien-être des esprits et des corps ; celle des territoires de l?intime ; celle enfin de l?évolution des postures et des gestes domestiques dont la beauté a souvent inspiré les artistes." Ajouter à mes livres
6 Habiter, habité. L'alchimie de nos maisons
Autrement
"La maison ne saurait se réduire à une mise à plat, en pièces, par les spécialistes d?usage. La « machine à habiter » décomposée, expertisée, chiffrée, ne restitue rien d?autre qu?une matière inerte. Entres ces pages, nulle approche fonctionnaliste, statistique ou technocratique. Cet ouvrage abrite les habitants, leur mémoire, leurs mouvements ; troublante alchimie entre des lieux et des êtres. Entrer, sortir, accueillir, déménager, emménager, accumuler, ordonner ; ses gestes archaïques se perpétuent mais se ressemblent-ils ? Naguère on nourrissait le foyer, désormais on effleure une touche. Les maisonnées ont volé en éclats ; l?un d?entre eux se dénomme « unité de vie autonome ». C?est le studio. Les normes d?un habitat banalisé laissent-elles encore du terrain au hasard et à l?imaginaire ? Les coins et recoins de notre enfance ont-ils toujours lieu d?être ?" Ajouter à mes livres
7 L'amour des maisons
Bernard Kayser
"Je vous défie de distinguer entre l’écrivain qui évoque sa demeure, celui qui l’invente pour y loger ses héros et celui qui se réfère à la Maison qui l’habite, faute d’être habitée par lui." François Nourissier Ajouter à mes livres
8 J'habite ici
Milan
1 critique 2 citations

"LIRE Le tour du monde Les premiers beaux livres photos pour les petits Un igloo fait de glace, une maison en forme de citrouille ou une hutte plantée sur une île flottante... Aux 4 coins de notre planète, viens découvrir où habitent les enfants du monde entier et apprends à mieux les connaître !" Ajouter à mes livres
9 La maison aux sept pignons
Nathaniel Hawthorne
5 critiques 12 citations

" Dans une de nos villes de la Nouvelle-Angleterre, le long d'une petite rue, se dresse une maison de bois toute délabrée, coiffée de sept pignons pointus tournés vers différents points de l'horizon, disposés tout autour d'une énorme cheminée... Cette vénérable demeure m'a toujours fait l'effet d'une physionomie humaine, portant non seulement les traces du soleil et du vent du dehors, mais aussi celles des longues années de vie mortelle dont toutes les vicissitudes se sont écoulées en elle... " Ajouter à mes livres
10 Des maisons au coeur
Ecole de Brive
1 critique 3 citations

Ajouter à mes livres
11 Au coeur des maisons
Donatella Caprioglio
1 citation

"Rien de plus révélateur qu'une maison. Donatella Caprioglio fait partie de ceux, nombreux, qui sont perpétuellement en quête de la demeure idéale. Elle en a fait le sujet d'un livre à la fois personnel et universel sur les maisons, avec, en filigrane, nos souvenirs de la maison d?enfance, lieu de mémoire peuplé de fantômes. Il existe autant d?espaces que de manières de les habiter. Cette diversité est le fruit du rapport affectif qui nous lie à elles. La maison est la métaphore de notre espace intérieur, trop vide ou trop encombrée, désordonnée ou maniaque. Elle reflète aussi les relations qu'entretiennent les personnes qui y vivent. A travers cette promenade intime au c?ur des maisons, l?auteur nous propose une méditation qui, au fil de la lecture, nous éclaire sur le lien profond entre maison et identité." Ajouter à mes livres
12 Le dernier vide-grenier de Faith Bass Darling
Lynda Rutledge
34 critiques 35 citations

Ajouter à mes livres
13 Comment j'ai vidé la maison de mes parents
Lydia Flem
34 critiques 44 citations

Ajouter à mes livres
14 Quatre murs
Kéthévane Davrichewy
35 critiques 39 citations

Ajouter à mes livres
15 Partie commune
Camille Bordas
10 critiques 15 citations

Ajouter à mes livres
16 Le livre des maisons du monde
Théodore Kalopissis
Ajouter à mes livres
17 maison mère
Catherine Clément
3 critiques 3 citations

Ajouter à mes livres
18 L'inventaire
Madeleine Chapsal
3 critiques 6 citations

"A la mort de son père, Mélanie hérite de sa vieille maison et se voit contrainte à un inventaire à tiroirs ouverts " par sa s?ur, Yolande, jalouse de l'intimité qui unissait le père et sa fille aînée.En réalité, le grand inventaire du passé collectif commence." Ajouter à mes livres
19 Les maisons
Christophe Donner
1 critique

"Une fois encore, j'ai voulu en finir avec mon père, l'assassiner pour de bon. Je suis entré dans mon bureau. Il y avait cette histoire de maison de campagne, mon père avait acheté une ferme à cent cinquante kilomètres de Paris et tout de suite il avait parlé de s'agrandir, le mot hectare était sorti de sa bouche. En réalité, mon père ne voulait pas d'une maison de campagne, il voulait un domaine avec des collines, des bois, une rivière à lui, il voulait un royaume afin que son règne arrive, et moi j'ai été élevé comme ça, dans ce rêve de puissance, avec des marâtres, des fées, des saltimbanques, et quand j'écris des livres, chaque fois que je veux assassiner mon père, je me replonge dans cette époque merveilleuse, cette époque perdue où j'adorais mon père comme un seigneur." Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          264