AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Découvrez les meilleures listes de livres


Collection 100 Idées aux Éditions Tom Pousse

Liste créée par Shaynning - 45 livres. Thèmes et genres :

Facile d’accès, la collection 100 idées propose aux enseignants et aux familles des exemples concrets de pratiques pédagogiques permettant d’optimiser l’acquisition des premiers apprentissages par les enfants. Les auteurs – professeurs, inspecteurs, orthophonistes, neurologues, psychologues…– ont tous une longue expérience d’une pédagogie spécifiquement attentive aux élèves en difficulté. Une belle collection pour les parents, enseignants, professionnels intervenants. De beaux livres abordables et de petit formats faciles d'accès. **Certains livres traitent aussi des aînés et des adultes.


1 100 idées pour enseigner la grammaire autrement
Brigitte Mahillon
3 critiques

Cet ouvrage, destiné aux enseignants du niveau primaire et du début de secondaire, aux orthophonistes ou aux parents, est essentiellement pratique. Les professeurs avouent très souvent que l’enseignement de la grammaire se fait hélas sans plaisir et sans joie. Pour leurs élèves, c’est un cours ennuyeux dont ils se demandent à quoi il peut bien leur servir. • 100 idées, expérimentées 30 années durant, pour parvenir à enseigner la grammaire, c’est-à-dire la comprendre et non l’apprendre par coeur. • 100 idées pour permettre aux enfants de 8 à 14 ans de découvrir par eux mêmes, de façon raisonnée, le fonctionnement de leur langue. • 100 idées qui les invitent à en comprendre les mécanismes en la « manipulant » : découper, mimer, transformer, permuter, effacer, comparer, construire, déconstruire… formuler des hypothèses, les vérifier… • 100 idées pour confirmer que la grammaire n’est pas une matière à part, qu’elle est indissociable de la langue parlée, de la langue écrite : la lecture, l’étude de textes et l’écriture. • 100 idées pour que tous les enfants, même ceux que la grammaire traditionnelle rebute, réfléchissent au fonctionnement d’une phrase avec la curiosité et le plaisir du mécanicien démontant et remontant un moteur. Ajouter à mes livres
2 100 idées pour accompagner un enfant avec autisme
René Pry
1 critique 3 citations

120 000 enfants ou adultes autistes vivent aujourd'hui en France. Leur prise en charge pose de nombreux problèmes et suscite de vifs débats, notamment en 2012, « année de l'autisme ». 100 idées pour faire le point sur la situation actuelle.L'enfant avec autisme est un enfant qui, comme tous les enfants du monde, a droit à l éducation et à l'accès au savoir. Le principe est simple, mais sa mise en place reste compliquée tant les manifestations de ce trouble sont variées. 100 idées pour mieux accompagner et conseiller les personnes qui s'occupent de l'enfant avec autisme,au premier rang desquels se trouvent les parents. 100 idées pour repérer le plus précisément possible les difficultés de l'enfant : du point de vue de son développement et du point de vue de son environnement. 100 idées pour mieux expliquer le trouble aux aidants. 100 idées pour aménager l'environnement afin de faciliter la vie de l'enfant. 100 idées pour promouvoir les apprentissages. 100 idées pour essayer d'éviter d'aggraver les difficultés. Ajouter à mes livres
3 100 idées pour venir en aide aux élèves dyslexiques
Gavin Reid
2 critiques

100 idées simples et pragmatiques pour améliorer et développer l'apprentissage de la lecture et de l'orthographe par les élèves souffrants de dyslexie. Ce livre constitue un guide indispensable pour tous ceux qui travaillent avec des élèves dyslexiques : enseignants, orthophonistes, auxiliaires de vie scolaire et parents. Outre un grand nombre de conseils pratiques directement issus de la longue expérience des auteurs dans l'adaptation aux besoins des élèves dyslexiques des méthodes d'acquisition de la lecture, de l'orthographe et de l'expression écrite, cette nouvelle édition augmentée et mise à jour propose également d'excellentes techniques immédiatement applicables pour permettre aux élèves de progresser dans leurs études : - identification des styles d'apprentissage ; - mise en place d'une véritable différenciation pédagogique ; - valorisation des potentialités de l'intelligence émotionnelle ; - développement des compétences phonologiques ; - soutien des travaux de révision en vue des contrôles et examens, etc. Le lecteur trouvera également dans ce livre un glossaire, un guide pratique de la prise en charge des élèves dyslexiques dans le contexte de l'Education nationale, et un tableau des démarches à effectuer par les parents d'enfants dyslexiques pour la reconnaissance du handicap scolaire en France et au Québec. Ajouter à mes livres
4 100 idées pour faire classe autrement
Christophe Charpiot
3 critiques

L’univers des pédagogies coopératives est aussi fascinant que pluriel. Mais que l’on parle de techniques Freinet, de Pédagogie Institutionnelle, de Pédagogie du troisième type ou d’ambiance Montessori, toutes ont fondamentalement le même dénominateur commun, à savoir celui de développer un autre regard sur l’enfant en train d’apprendre et d’être au monde, un regard modelé par l’interface avec l’environnement, au sens large, environnement humain, d’abord, mais aussi matériel et physique. Cet ouvrage, fruit d’une réflexion collective, se veut une invitation à découvrir des pratiques alternatives favorisant les situations de recherche signifiantes, aux antipodes d’une pédagogie traditionnelle d’application ne laissant que peu d’autonomie aux élèves. Voici donc 100 idées qui cherchent à instiller l’idée qu’une pédagogie de la diversité, fondée sur des valeurs émancipatrices, est réellement possible, et même souhaitable. Une pédagogie dont les heureux bénéficiaires seraient en même temps ses principaux acteurs, qu’ils soient élèves (à besoins éducatifs particuliers ou non), enseignants, parents. • 100 idées structurées autour du principe clé de la coopération à l’école, ses ressorts didactiques, ses leviers institutionnels. • 100 idées écrites par des praticiens-chercheurs, c’est-à-dire des professionnels mettant la théorie à l’épreuve de la pratique et réciproquement. • 100 idées pour esquisser le fonctionnement d’une classe moins focalisée sur le tableau, c’est-à-dire moins frontale, plus vivante, créative et écosystémique. • 100 idées au sens d’un fourmillement de pistes à explorer, d’une matrice d’inventivité pédagogique pour dynamiser sa classe et dynamiser les équipes pédagogiques. Ajouter à mes livres
5 100 idées pour développer l'autonomie des enfants grâce à l'ergothérapie
Gwendoline Janot
2 critiques

Relever les défis du quotidien pour les enfants en difficulté. Grandir à la maison, s’épanouir à l’école et trouver sa place dans la société. L’ergothérapie est une profession paramédicale qui a pour mission d’aider les enfants en difficulté à relever les défis qu’ils rencontrent dans leur quotidien. Les ergothérapeutes les accompagnent pour développer leur potentiel, les amener à repenser leurs activités et à optimiser leur environnement. L’efficacité de leurs interventions a été validée par le biais d’études rigoureuses. Les ergothérapeutes partagent une vision concrète des besoins de l’enfant (et de sa famille) pour lui permettre de : . jouer et développer sa motricité, ses sens, ses capacités de réflexion ; . encourager son autonomie à la maison et dans ses loisirs en multipliant les expériences positives ; . apprendre sereinement à l’école et acquérir de nouvelles compétences ; . s’ouvrir aux autres et mieux communiquer ; . trouver et valoriser son rôle dans la société. 100 idées destinées aux familles, aux enseignants, et aux professionnels accompagnant les enfants. Ajouter à mes livres
6 100 idées pour accompagner les enfants dysgraphiques
Elise Harwal
3 critiques 2 citations

Des conseils et astuces pour bien entrer dans l’écriture ou modifier les mauvaises habitudes, tout en redonnant confiance à l’enfant. L’écriture permet de communiquer, de laisser notre « trace », elle est notre reflet. À l’heure du numérique, alors que nous écrivons de moins en moins, l’écriture reste toujours présente dans notre environnement et notre quotidien. Elle est indispensable, particulièrement à l’école où elle est également un exercice imposé. Ce livre a pour objectif de fournir conseils et astuces pour accompagner l’enfant au cours de son apprentissage et faciliter le dépistage d’une éventuelle difficulté graphique, voire d’une dysgraphie (trouble fonctionnel qui rend difficiles l’acquisition et l’exécution de l’écriture). Au fil des pages, vous découvrirez les étapes du développement de l’écriture, des idées ludiques pour travailler la mobilité digitale, les formes prégraphiques ou encore les lettres… et des suggestions pour aider les enfants présentant une écriture illisible, lente, douloureuse, un blocage face à l’écrit… Ajouter à mes livres
7 100 idées pour éviter les punitions
Marie Costa
3 critiques

Un livre pour redonner le sourire aux enfants et aux parents ! Ce livre s’adresse à tous les parents soucieux de trouver des solutions plus efficaces que les punitions. Un véritable livre de recettes dans lequel vous trouverez tous les ingrédients pour mieux comprendre et réagir lorsque votre enfant fait des bêtises, se chamaille avec ses frères et soeurs, laisse éclater sa colère, refuse de faire ses devoirs, ne veut pas se déconnecter des écrans… Une centaine d’idées pratiques, concrètes et respectueuses à adapter à votre vie de famille. Un livre qui fait rimer « bienveillance » avec « exigence » : • Devenez un parent qui rassure, calme, encourage tout en fixant un cadre et des limites. • Apprenez à décrypter et à mieux accompagner votre enfant vers l’autonomie et la responsabilité. • Découvrez des méthodes éducatives respectant le bien-être de l’enfant et du parent. • Reprenez confiance dans vos fonctions parentales en stoppant toute culpabilité et en prenant soin de vous. Véritable outil pour passer des menaces, cris et punitions à une recherche de solutions et de réparations plus adaptées. Laissez-vous guider, suivez les différentes stratégies et plans d’action pour améliorer votre niveau de bonheur en famille. Ajouter à mes livres
8 100 idées pour stimuler sa mémoire de travail
Gérald Bussy
3 critiques

Parallèlement aux mémoires à long terme, il existe des systèmes de mémoire qui ne servent à retenir les informations que pendant un laps de temps relativement court. On appelle cela la mémoire à court terme ou plus habituellement la Mémoire de Travail (MDT). Pourquoi stimuler sa Mémoire de travail? Parce qu'elle est indispensable à de très nombreux actes du quotidien : comparer des prix, passer une commande au restaurant, retenir une consigne, calculer Parce qu'elle est indispensable aux apprentissages et au développement : parler, lire, écrire, compter, apprendre une seconde langue, raisonner Parce qu'elle est souvent atteinte dans les troubles Dys, l’autisme, la déficience intellectuelle, dans certains cancers traités par chimiothérapie, dans certains AVC, dans la maladie d’Alzheimer Parce qu'elle peut s’améliorer avec de l’entraînement ou des rééducations. Parce qu’il est important de stimuler son cerveau tout au long de sa vie. Ajouter à mes livres
9 100 idées pour bien gérer sa classe
Alain Corneloup
• 100 idées pour aider tous les professeurs des écoles qui rencontrent des difficultés de gestion de leur classe : qu’ils soient débutants et prennent leur première classe ou qu’ils soient expérimentés et pourtant rencontrent des difficultés ponctuelles. • Chaque proposition est le fruit d’une longue expérience au sein de l’école. Chacune a été observée, pratiquée, testée et contrôlée par l’auteur dans sa pratique ou dans l’observation et l’accompagnement des professeurs qu’il a formés. • Comment gérer ma classe, comment m’adapter au milieu, comment prendre en compte tous les éléments qui gravitent autour de la classe… autant de questions auxquelles ce livre tente de répondre et de provoquer une réflexion du lecteur sur sa propre pratique. • 100 idées de bon sens ou fonctionnelles sous la forme de conseils, de réflexions, de savoir-faire, de savoir-être et même de moyens simples pour éviter que le professeur des écoles se trouve dans des situations où la gestion de la classe prend le pas sur la transmission de connaissances. • 100 idées qui intéresseront aussi les parents et tous ceux qui prennent en charge les écoliers afin de mieux comprendre ce que l’école attend d’eux et peut leur apporter. Il est important que l’enseignant puisse compter sur l’appui et la compréhension du milieu familial pour gérer au mieux sa classe. Ajouter à mes livres
10 100 idées pour accompagner les enfants à haut potentiel
Olivier Revol
6 critiques 3 citations

Changeons notre regard sur ces enfants à besoins spécifiques afin de favoriser leur épanouissement Les enfants à haut potentiel intellectuel, qu’on nomme aussi enfants intellectuellement précoces ou enfants doués ou surdoués, représentent environ 3 % de leur classe d’âge, soit 300 000 en France. Vouloir proposer 100 idées pour faciliter la scolarité et la vie quotidienne de ces enfants qui apprennent plus vite et qui possèdent des aptitudes d’apprentissage hors norme peut sembler paradoxal. Mais il faut savoir que le haut potentiel intellectuel de ces enfants correspond à un profil « cognitif » particulier qui peut leur poser des problèmes dans leurs apprentissages scolaires, et à un profil « affectif » et une sensibilité exacerbée qui peut marquer leurs rapports avec leur famille, leurs enseignants et leurs camarades et les gêner dans tous les domaines fondateurs de l’équilibre : certains d’entre eux développent ainsi des problèmes relationnels ou des troubles du comportement. Par exemple, ils peuvent être en opposition et refuser de se plier à certaines consignes ou parfois en silence, décrocher des apprentissages scolaires. Les enfants à haut potentiel intellectuel ont des besoins éducatifs et pédagogiques particuliers. Ceci est évidemment d’autant plus nécessaire lorsqu’ils souffrent dans leur vie familiale, scolaire et sociale d’un décalage dont les conséquences font que certains rencontrent des difficultés dans leur parcours scolaire ou social. À tous ceux (parents, enseignants, éducateurs, psychologues, etc.) qui accompagnent ces enfants (un peu) différents, cet ouvrage propose une prise en charge adaptée à leurs besoins particuliers et des conseils pour favoriser leur épanouissement. Ajouter à mes livres
11 100 idées pour accompagner le vieillissement des personnes avec déficience intellectuelle
Gérald Bussy
3 critiques

Mieux connaitre les risques associés au vieillissement. Comprendre la nécessité d'un entrainement cognitif dès le plus jeune âge. • L’espérance de vie des personnes présentant une déficience intellectuelle (plus d’un million de personnes en France) augmente considérablement depuis plusieurs décennies. • Et comme pour tout un chacun, leur vieillissement s’accompagne de pathologies somatiques et cognitives. • La prévalence de la démence dans la population des personnes déficientes intellectuelles est nettement supérieure à celle observée dans la population générale, notamment dans certaines pathologies comme la trisomie 21. • Il est donc important de tenter de prévenir, au moins de retarder le plus possible, l’apparition de la démence, et pour cela une stimulation cérébrale quotidienne est primordiale, dès le plus jeune âge. • Ce guide permettra aux parents et aux professionnels de mieux comprendre le risque de démence chez les personnes présentant une déficience intellectuelle. • Il propose pour prévenir la démence de nombreux conseils et exercices d’entraînement cognitif qui pourront être proposés en séance individuelle ou bien en groupe, à la maison ou en foyer. • On trouvera aussi des suggestions pour accompagner les personnes déficientes intellectuelles présentant une démence. À qui s’adresse ce livre ? • Aux parents d’un enfant ou d’un adulte présentant une déficience intellectuelle. • Aux professionnels des établissements de vie (ESMS), Foyers d’accueil médicalisés (FAM), Maisons d’accueil spécialisées (MAS)… à la recherche de conseils et d’exercices pour mieux accompagner le vieillissement des personnes présentant une déficience intellectuelle. Ajouter à mes livres
12 100 idées pour mieux discerner difficultés et besoins spécifiques dès la maternelle
Florence Cabellan
3 critiques

Accompagner parents et enseignants pour éviter blocages et décrochage scolaire. Chaque année, dans chaque classe de maternelle, un petit nombre d’élèves nécessite une attention très particulière du fait de leur comportement ou de leurs problèmes de mémorisation et de concentration. À chacun son lot de difficultés que l’enseignant se doit de prendre en compte et d’examiner précisément pour comprendre. Or, quelle que soit l’expérience de l’enseignant, il n’y a pas d’explications toutes faites face à des manifestations parfois déroutantes au sein d’un groupe pas toujours facile à gérer. Aussi, il est nécessaire de trouver rapidement des pratiques pédagogiques efficaces dans l’organisation de la classe et la gestion de l’espace, afin que ces élèves puissent progresser dans les apprentissages. • 100 idées qui apportent des aides concrètes pour mieux accompagner au quotidien ces élèves de maternelle en difficulté. • 100 idées pour formuler des hypothèses axées sur l’observation, comprendre le contexte, tenter de discerner les difficultés et les besoins spécifiques de chacun et détecter les indices qui doivent alerter. • 100 idées décrivant les outils pédagogiques qu’il est possible de mettre en place. • 100 idées pour établir un partenariat avec les parents et chercher les réponses que peuvent apporter parfois des professionnels de la santé. • 100 idées pour trouver vers qui s’orienter selon les difficultés. • 100 idées destinées aux enseignants du 1er degré, aux auxiliaires de vie scolaire, parents et à tous ceux qui prennent en charge les élèves en difficulté. Ajouter à mes livres
13 100 idées pour aider les élèves dyscalculiques
Isabelle Causse-Mergui
1 critique 6 citations

De trop nombreux enfants entrent au collège en ne maîtrisant pas les apprentissages fondamentaux du calcul et de la géométrie. Or, être «nul en maths» n'est heureusement pas une fatalité et cela n'a rien à voir non plus avec un problème d'intelligence. ° Tous ceux qui ont des difficultés en maths sont-ils «dyscalculiques» pour autant ? Sans attendre que les chercheurs parviennent à établir une définition plus précise de ce trouble (leurs travaux ont plusieurs décennies de retard sur ceux de la dyslexie), didacticiens et orthophonistes ont adapté leur pratique à leurs élèves et à leurs patients et ont dû pour cela élaborer des formations efficaces dans ce domaine. ° Les blocages dont souffrent ces élèves trouvent leur origine dès la maternelle et le CP dans une fixation mal assurée de certains savoir-faire essentiels et une maîtrise insuffisante des tout premiers apprentissages. ° L'objectif principal de ce livre est de donner des pistes à toute personne cherchant à comprendre la nature des difficultés que les enfants rencontrent en maths et qui souhaitent y remédier. ° 100 Idées pour aider concrètement les élèves en difficulté, en classe ou à la maison. ° 100 Idées pour donner des pistes aux enseignants, éducateurs, rééducateurs, psychologues, parents ayant en charge des enfants qui «souffrent des maths». Au delà, ce livre s'adresse aussi à tous ceux qui, un jour ou l'autre, ont eu le sentiment que leurs difficultés en maths leur «pourrissaient la vie...» jusqu'à l'âge adulte. Josiane Helayel : professeure de mathématiques, en poste à l'IUFM d'Antony depuis 1993, elle participe à la formation des futurs professeurs d'école et à la formation continue des enseignants. Elle intervient plus particulièrement sur la place et le rôle du jeu dans la pédagogie des mathématiques, tant du point de vue théorique que du point de vue pratique. Depuis plusieurs années, elle s'implique aussi dans la formation des enseignants spécialisés et l'aide aux élèves en difficulté. Isabelle Causse-Mergui : orthophoniste dans la région parisienne depuis 1976, elle est spécialisée dans la rééducation logico-mathématique. Elle a aidé de nombreux enfants et adolescents en échec scolaire, et des adultes à la recherche de qualifications professionnelles à retrouver le goût de raisonner et d'apprendre... Ajouter à mes livres
14 100 idées pour se sortir d'un trouble alimentaire : Anorexie mentale, boulimie, compulsion
Daniel Rigaud
Les troubles du comportement alimentaire (TCA : anorexie, boulimie, compulsion) concernent en France aujourd'hui près d'un million de personnes. Ce sont des maladies qui débutent le plus souvent autour de l'adolescence et touchent avant tout les femmes (plus de 80'% des malades sont des jeunes filles ou des femmes adultes). Les TCA ne sont pas seulement un problème de silhouette et de beauté : ce sont des maladies à part entière, des maladies graves, qui engendrent une authentique douleur morale et physique, des maladies dont on peut mourir et qui altèrent profondément et parfois durablement la qualité de vie physique, sociale, professionnelle et psychique : relations aux autres, capacités de défendre une position professionnelle, relations amoureuses et affectives. Ce ne sont pas des troubles qui s'arrêtent spontanément après 18 ans, mais bien au contraire des affections chroniques qui, dans les cas les plus graves, sont responsables d'une mortalité accrue. A titre indicatif, l'anorexie mentale est la maladie répertoriée dans les manuels psychiatriques dont on meurt le plus entre 20 et 30 ans ! Dans les formes sévères, l'anorexie mentale tue encore 10%, des malades et la boulimie 5%. Ce n'est pas rien ! Face à ces troubles, l'environnement familial a un rôle essentiel à jouer. Ce livre s'adresse aux parents pour les aider à déceler chez leurs enfants les débuts du trouble (Quand faut-il s'inquiéter ? A quoi reconnaît-on les premiers signes d'un TCA ? Que faire et ne pas taire quand on découvre ces signes d'alerte ?). Ce livre est aussi dédié aux personnes souffrant d'un TCA et qui veulent se battre, se faire aider pour s'en sortir, en leur indiquant les règles à suivre (quelle approche comportementale ? quelle approche nutritionnelle ?) et les étapes obligées de leur guérison. Ajouter à mes livres
15 100 idées pour mieux comprendre ce qu'est l'intelligence
Domitille Gras
Comment émerge et évolue l'intelligence au fil du neurodéveloppement ? Comment mieux apprendre en fonction de son profil neuropsychologique ? Neuropédiatre et neuropsychologue auprès d?enfants rencontrant des difficultés dans leur développement et leurs apprentissages, les auteurs présentent les extraordinaires compétences de notre cerveau, à travers les mécanismes qui vont guider la façon dont celui-ci se développe et orchestrer les fonctions cérébrales, depuis la vie intra-utérine jusqu'à l?âge adulte. À la lumière des neurosciences, l'ouvrage détaille chaque compétence, et les troubles du développement cérébral pouvant l'entraver. Comment émerge et se développe l'intelligence ? Comment les bébés progressent-ils dans leurs acquisitions psychomotrices et que sait-on de leurs remarquables compétences ? Les émotions font-elles partie de notre intelligence ? Quelles sont les façons d'apprendre les plus efficaces pour notre cerveau ? Qu'est-ce qu'un trouble neurodéveloppemental, et comment peut-il impacter l'intelligence ? Pourquoi les troubles des apprentissages sont-ils souvent associés chez un même enfant ? Comment se développent les compétences sociales et quels sont les profils cognitifs que peuvent présenter les personnes autistes, de la déficience au haut potentiel ? L'intelligence peut-elle être mesurée, et définie par cette mesure ? Comment se déroule une évaluation neuropsychologique d?un enfant, quelles sont ses indications, qu?évalue-t-elle ? Comment interpréter les résultats des tests pour définir un profil neuropsychologique ? ? Comment aider l'enfant en fonction de ce profil ? Soulignant la complexité de l'intelligence qui ne saurait se réduire à une définition unique, les auteurs souhaitent partager leurs réflexions issues de leur expérience clinique et proposer aux parents, enseignants, soignants, une approche neurodéveloppementale de l'intelligence, pour une meilleure compréhension des aptitudes intellectuelles et des troubles neurodéveloppementaux pouvant les impacter. Ajouter à mes livres
16 100 idées pour accompagner un élève dys équipé d'un cartable numérique
Noël Diamant-Berger
Pour lutter contre l'échec et le décrochage scolaire des enfants "dys" de l'école au lycée À partir d’une idée simple : aucun enfant ne se lève le matin pour échouer dans ce qu’il entreprend, découvrons ensemble comment sauver le parcours scolaire des enfants « DYS », loin des idées reçues et forts de ce que nous avons initié et observé avec des centaines d’entre eux que le numérique a placé sur le chemin de la reconnaissance, de l’autonomie et de l’estime d’eux-mêmes. De plus en plus d’enfants se voient prescrire ou indiquer l’utilisation d’un ordinateur pour aller à l’école. Ils sont concernés par la dyspraxie, la dyslexie, les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité, le haut potentiel, les troubles autistiques, d’autres causes diagnostiquées par un neuropédiatre. Avec ou sans reconnaissance de handicap par la MDPH, ces apprenants,souffrant de troubles des apprentissages, sont toujours en grande difficulté à l’école, au collège et au lycée. Avec à l’horizon, la menace du décrochage et de l’échec scolaire. Bienvenue dans la grande famille des « DYS » ! Pourquoi et comment l’ordinateur peut-il leur venir en aide ? Simple accessoire ou véritable cartable numérique ? De quelles façons accompagner ces enfants « dysférents » ainsi équipés lorsque l’on est parent, enseignant, professionnel de santé ? Par quels moyens faire de ce cartable numérique une véritable alternative pédagogique, logistique, organisationnelle et pratique et non un problème de plus à gérer ? Pour la première fois, ces aspects sont abordés dans un livre pratique et pragmatique. Les adultes qui accompagnent ces enfants en avaient besoin. Livre disponible en format numérique Ajouter à mes livres
17 100 idées pour développer la psychomotricité des enfants
Aurélien d' Ignazio
Des difficultés psychomotrices peuvent être à l’origine de problèmes scolaires : trouble de l’attention, hyperactivité, dyspraxie, dysgraphie… L’expérimentation du corps constitue chez l’enfant son référentiel de base pour coordonner ses gestes, s’orienter dans l’espace et le temps, réguler ses émotions, avoir confiance en soi… bref, tout le matériel cognitif et émotionnel nécessaire pour se sentir « bien dans son corps et dans sa tête » et profiter efficacement des apprentissages. En effet, maturation neurologique (pouvoir faire), développement cognitif (savoir faire) et épanouissement affectif (envie de faire) constituent les composantes indissociables du développement de l’enfant où tout progrès dans un domaine retentit sur les autres : motricité globale et fine, construction de la latéralité, organisation dans l’espace et dans temps, maîtrise du graphisme et de l’écriture, facultés de concentration, etc. De la difficulté mineure au trouble avéré (Dyspraxie, TAC, Dysgraphie, TDA/H…), les auteurs exposent des contenus théoriques actualisés ainsi que les repères d’âges associés, afin de mieux comprendre les difficultés rencontrées par l’enfant. • Comment les difficultés scolaires peuvent-elles trouver leurs origines dans des difficultés psychomotrices et comment tenter d’y remédier ? • Comment mieux apprécier le développement psychomoteur de son enfant et décoder les éventuels signes d’alerte ? • Quand s’orienter vers un professionnel spécialisé ? Loin d’avoir l’ambition de se substituer à une prise en charge en psychomotricité, les exercices, conseils et préconisations rassemblés dans cet ouvrage sauront néanmoins guider parents, enseignants et autres professionnels dans le développement psychomoteur de leur jeune public. Ajouter à mes livres
18 100 idées pour aider un adolescent à se libérer d'une addiction
Christine Deroin
Addictions avec ou sans substances. Repérer la dépendance. Comment lui en parler ? Découvrir que son enfant est dépendant est douloureux et angoissant et demande une prise en charge adaptée. Mais pour combattre une addiction, avec ou sans produit, il faut en comprendre les différentes manifestations : il faut la déceler pour l’affronter. Il n’y a pas une addiction mais des addictions, chacune a ses raisons d’être, ses symptômes, ses expressions. Chacune implique des conséquences différentes, engendre différents ravages, qu’il faut aussi savoir déceler pour mieux les réduire et les éliminer. Pour tout adolescent, l’addiction est un piège qui l’enferme dans des comportements auxquels il ne peut échapper et qui entraînent sa famille et ses proches dans un engrenage de culpabilité, de colère et de désespoir. • 100 idées pour s’en sortir. • 100 idées pour savoir repérer et reconnaître les différentes formes d’addiction et leurs conséquences, mais aussi sur les possibilités de s’en sortir victorieux et libre. • 100 idées pour comprendre pourquoi la contrainte, la surveillance, le chantage ou d’autres moyens coercitifs sont voués à l’échec. • 100 idées pour comprendre que se libérer de la drogue est difficile et douloureux, que pour que votre enfant aille mieux il va falloir d’abord accepter qu’il se sente mal, et savoir comment le soutenir dans cette épreuve. • 100 idées pour aider les adolescents et leurs proches, et les guider sur la longue route de la délivrance. Ajouter à mes livres
19 100 idées pour en savoir plus sur les personnes avec trisomie 21
Trisomie 21 France
Ensemble, il nous fallait « casser les idées reçues ». À l’origine de ce livre, une rencontre : les interrogations d’une maman et l’expérience d’une professionnelle. Un objectif commun à elles deux : accompagner Louise en la reconnaissant dans son intégralité d’« être de Droits » et de « future citoyenne ». Les premières réflexions de la maman de Louise recoupaient l’expérience acquise pour dénoncer l’entrave posée par les « représentations » sur les personnes avec trisomie 21. Ensemble, il nous fallait « casser les idées reçues ». La trisomie 21, qui en toute justice devrait s’appeler syndrome de Seguin-Down-Lejeune, est un des plus fréquents syndromes génétiques, le premier identifié, le plus connu. Son histoire scientifique reflète les ambiguïtés, les malentendus, les fausses pistes, et finalement les clarifications apportées par la recherche des dernières décennies. Avec ces 100 idées retenues, nous avons jalonné le parcours de vie des personnes avec trisomie 21 : de l’annonce du diagnostic… aux questions liées au travail, à la vie affective et amoureuse, nous avons parlé santé, éducation, scolarisation, administration… Dans chacun de ces domaines, le double ancrage nous orientait : les questions d’une jeune maman et les valeurs développées par la fédération. Cet ouvrage collectif associe une diversité de points de vue : personnes avec trisomie 21, familles, chercheurs, professionnels. Au final, l’hétérogénéité de cet ouvrage devrait permettre à chacun d’y trouver des pistes de réponse aux questions qu’il se pose (ou qu’il ne se pose pas encore) ! Ajouter à mes livres
20 100 idées pour accompagner un enfant avec épilepsie
Dorothée Leunen
La seule maladie qui suscite préjugés et conséquences sociales plus graves que la maladie elle-même. 100 idées conçues dans un langage simple, qui décryptent les épilepsies de l’enfant pour les rendre compréhensibles par tous. 100 idées qui offrent des pistes de réflexion, des solutions pratiques et des réponses claires pour faire en sorte que chaque enfant avec épilepsie puisse vivre pleinement sa vie. L’épilepsie concerne 200 000 enfants et adolescents en France. Cette affection neurologique chronique est complexe et plurielle. Elle ne doit pas se résumer uniquement à la répétition de crises spectaculaires et imprévisibles. Les crises et leur répercussion, les traitements médicaux et chirurgicaux, les fausses croyances et les préjugés compliquent la vie des personnes qui en souffrent. Chez les jeunes, certaines épilepsies perturbent également les apprentissages scolaires et le comportement. Elle crée parfois aussi des handicaps graves et persistants. Les idées proposées dans ce livre visent à faire comprendre ce que sont les épilepsies et leurs conséquences sur la vie scolaire, familiale et psychosociale des enfants. Elles s’articulent autour de trois chapitres principaux : • « Que savoir sur les épilepsies de l’enfant ? », • « Épilepsies et apprentissages de l’enfant : des repères pour les enseignants » et • « Épilepsies et vie quotidienne : des repères pour les familles ». Ajouter à mes livres
21 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques
Amanda Kirby
1 critique 1 citation

La dyspraxie, "handicap invisible" ? Comment néanmoins assurer une réussite scolaire... Ce guide fournit 100 idées sous forme de fiches pratiques, très concrètes, testées et validées par l’expérience du développement des enfants dyspraxiques. Il sera très utile à tous ceux qui vivent et travaillent avec ces enfants, pour les accompagner dans leurs apprentissages scolaires. L’ouvrage couvre de la maternelle à l’université, détaillant les acquisitions initiales en motricité fine et globale jusqu’à la préparation à l’emploi. Il est particulièrement éclairant et essentiel dans les phases de transition. L’ouvrage est présenté par Philippe Van Den Herrewhege, Délégué ministériel au handicap aux ministères de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur. Dans sa préface, le Pr. Patrick Berquin, Directeur de Centre Référent du Langage et des Apprentissages au CHU d’Amiens, situe la dyspraxie dans les Troubles Spécifiques des Apprentissages, fait le point des connaissances et des pratiques depuis la détection pour l’accompagnement de la dyspraxie. La traduction est augmentée d’une adaptation à la France. Celle-ci fournit ce qu’il faut savoir et faire pour la reconnaissance et les prises en charge au niveau de la Santé, de l’Éducation, des Solidarités et du Handicap, ainsi qu’un glossaire et des ressources pour aller plus loin. Cet ouvrage est également disponible en format numérique. Ajouter à mes livres
22 100 idées pour venir en aide aux enfants dysphasiques
Monique Touzin
1 critique

Comment leur donner la parole ? Comment favoriser leurs apprentissages en classe et à la maison ? La dysphasie est une pathologie, peu connue mais fréquente, qui touche sous une forme ou une autre 2% de la population soit plus d’un million de personnes en France. • Les troubles sévères du développement du langage oral, encore appelés dysphasies, ont des conséquences sur le développement des enfants sur le plan de la communication, et sur celui de leur insertion scolaire et sociale. • Ils se manifestent très tôt et vont perdurer. • Beaucoup de questions se posent aux familles, aux professionnels de l’éducation et de la santé pour fournir à ces enfants une adaptation optimale, dans le cadre d’un développement affectif et intellectuel harmonieux. 100 idées pratiques pour venir en aide aux familles et aux enseignants. 100 idées fruits d’une longue expérience de deux praticiennes prenant en charge depuis des années des enfants dysphasiques. Préface de Jean-Charles Ringard, Inspecteur de l’Éducation Nationale, auteur du rapport « l’enfant dysphasique et l’enfant dyslexique ». Ajouter à mes livres
23 100 idées pour mieux gérer les troubles de l'attention
Francine Lussier
1 citation

Mieux gérer les troubles de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/h) et pour aider les enseignants, les parents et les enfants Chaque jour, les parents, les enseignants, sont confrontés aux problèmes que posent leurs enfants, leurs élèves qui souffrent d’une TDA/H (trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité). 100 idées pour mieux gérer les troubles de l’attention permet aux principaux acteurs qui gravitent autour de l’enfant de mieux comprendre les enjeux de ce trouble et d’identifier les signes et les symptômes qui le caractérise. Ce livre a pour but : • d’aider les parents à mieux organiser l’environnement pour simplifier leur vie et celle de leurs enfants. • de guider l’enseignant dans la gestion de sa classe quand l’un de ses élèves a reçu un diagnostic de TDA/H. • de conseiller l’adolescent qui souffre des désagréments causés par ces déficits. Ajouter à mes livres
24 100 idées pour proposer la sophrologie aux enfants dys
Nicolas Chaze
Vivre une scolarité de façon positive, plus sereine et harmonieuse. Retrouver le plaisir d'apprendre malgré un trouble des apprentissages La sophrologie constitue un complément de choix pour la prise en charge et l’accompagnement d’enfants présentant des troubles des apprentissages ou de la cognition. Proposée sous la forme d’exercices courts et ciblés, elle leur permet : • de découvrir ou de se réapproprier leur schéma corporel ; • de favoriser leur intégration du temps et de l’espace ; • de mettre en place des conduites d’adaptation et des stratégies de compensation leur permettant d’optimiser les apprentissages. Enfin, elle a pour bénéfice inestimable de contribuer au développement personnel de l’enfant en difficulté en améliorant sa gestion du stress et des émotions, l’expression de soi et la confiance en soi. C’est par une pratique régulière, mais aussi par le biais d’exercices ponctuels adaptés à des situations concrètes rencontrées par ces enfants dans leur quotidien d’élèves et d’apprenants qu’un changement bénéfique pourra s’opérer. La plupart de ces exercices sont courts, simples à réaliser et ne requièrent ni matériel ni compétence particulière. Ils peuvent être lus par l’accompagnant de l’enfant ou proposés sous la forme d’un enregistrement. Ils peuvent être adaptés à chacun pour en faciliter la compréhension et l’intégration. Un tableau récapitulatif en fin de volume permettra de choisir les exercices les mieux adaptés aux situations et déterminera leurs indications et leur fréquence d’utilisation. Ce panel ne se substitue en rien à un accompagnement proposé par un sophrologue, néanmoins ces exercices peuvent s’appliquer à un grand nombre de problématiques. Ils pourront être proposés par l’entourage de l’enfant, mais aussi par les professionnels qui en assurent le suivi. Ajouter à mes livres
25 100 idées pour aider les élèves en difficulté à l'école primaire: Mais pourquoi n'y arrivent-ils pas ? Le soutien ne s'improvise pas...
Isabelle Deman
1 critique

Mais pourquoi n'y arrivent-ils pas ? Le soutien ne s'improvise pas... Comment travailler en « Aide Personnalisée » ? Comment analyser les difficultés et proposer des activités pédagogiques adaptées à chacun ? 100 idées pour apporter des réponses concrètes aux enseignants dans leur classe et en petits groupes dans les domaines des apprentissages fondamentaux. 100 idées qui s’équilibrent entre théorie et pratique : les explications théoriques claires en lien avec la pratique permettent d’analyser les difficultés et d’apporter des réponses vraiment ajustées aux besoins. 100 idées qui aident à aider : aider ne s’improvise pas. Ce livre permet de se positionner pour être réellement à l’écoute de tous les élèves, et donne des conseils pour éviter de mettre, sans s’en rendre vraiment compte, des élèves en difficulté. 100 idées qui s’adressent également aux parents attentifs aux difficultés scolaires de leur enfant, et qui souhaitent reprendre avec lui des notions fragiles ou incomprises. Ils y trouveront des activités pédagogiques pour l’accompagner à la maison. Ajouter à mes livres
26 100 idées pour accompagner les enfants déficients intellectuels
Odile Klinger-Delarge
Changer le regard sur ces enfants. Les aider à progresser vers l'âge adulte. 700 000 personnes présentent aujourd’hui en France des troubles de l’efficience intellectuelle. On estime que cette pathologie touche de 1 à 3 % des enfants de moins de 5 ans, soit entre 6 000 et 18 000 nouveaux cas par an. Comment tout mettre en œuvre pour favoriser le développement des enfants déficients intellectuels et, à l’âge adulte, leur permettre de s’insérer dans la vie sociale ? La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a posé deux nouveaux principes : l’accessibilité et la compensation. Destiné aux parents, aux enseignants et à tous ceux qui accompagnent l’enfant handicapé, ce livre propose des actions et attitudes tant éducatives que pédagogiques concrètes pour l’aider à développer ses compétences et son autonomie. • 100 idées pour changer de regard sur le handicap mental et les personnes déficientes intellectuelles. • 100 idées pour accompagner l’enfant et l’adolescent présentant des troubles de l’efficience intellectuelle jusqu’à l’âge adulte. • 100 idées pour réussir la scolarisation de ces enfants et développer au maximum leurs compétences. • 100 idées pour développer la personnalité et l’autonomie des enfants et adolescents déficients intellectuels. Ajouter à mes livres
27 100 idées pour que tous les enfants sachent lire
Corinne Gallet
Démarrer en "mode sans échec" l'apprentissage du code et du lexique orthographique 100 idées pour combattre l’illettrisme, grande cause nationale 2013. L’apprentissage de la lecture est l’apprentissage fondamental de l’école primaire. Hélas, de l’aveu même de l’Éducation nationale, la proportion d’élèves en difficulté de lecture à l’entrée en sixième est passée de 14,9 % en 1997 à 19 % en 2007 (23 % pour les garçons). Conscients que l’école doit pouvoir apprendre à lire à TOUS, de plus en plus d’enseignants repensent les méthodes et les démarches pédagogiques. Comment donner dès le départ de « bonnes bases » pour aider nos enfants dans leur apprentissage de la lecture ? Que proposer d’autre quand la méthode ne convient pas à certains élèves ? • 100 idées pour proposer des activités répondant à ces questions… entre autres ! • 100 idées pour faire découvrir le fonctionnement du code écrit dès la Maternelle. • 100 idées pour que tout ne soit pas joué à la fi n du CP. • 100 idées pour faire le lien entre théorie et pratique dans une démarche pédagogique qui prend en compte les travaux les plus récents des chercheurs. • 100 idées pour apporter des réponses concrètes aux enseignants et aux familles • 100 idées pour venir en aide à tous ceux, enfants ou adultes, qui n’ont pas bénéficié de la méthode qui leur convenait au cours d’une scolarité chaotique et qui souffrent de troubles des apprentissages ou de difficultés cognitives Ajouter à mes livres
28 100 idées pour gérer les troubles du comportement
Roy Howarth
Que faire face à des enfants et adolescents oppositionnels et provocateurs ? 100 idées pour gérer les troubles du comportement constituent un guide précieux pour tous les enseignants qui travaillent avec des élèves difficiles ou très difficiles. En effet, comme le souligne justement le décret du 6 janvier 2005, lorsque des enfants ou des adolescents « présentent des difficultés psychologiques dont l’expression, notamment l’intensité des troubles du comportement, perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages », ils se trouvent alors « malgré des potentialités intellectuelles et cognitives préservées, engagés dans un processus handicapant qui nécessite le recours à des actions conjuguées et à un accompagnement personnalisé.» Principal d’éducation dans un collège d’enseignement spécialisé à Oxford, l’auteur a testé chacune de ses suggestions concrètes au cours de sa longue expérience pédagogique avec des élèves aux comportements problématiques. Ses conseils permettent d’identifier les moments potentiellement stressants pour les élèves, les éléments « déclencheurs » de comportements agressifs, d’éviter l’enclenchement des surenchères dans la provocation, et fournissent ainsi les moyens de mettre en place une posture d’autorité et des stratégies efficaces de gestion des comportements difficiles. Un guide pour les enseignants mais aussi pour les parents Ajouter à mes livres
29 100 idées pour mieux gérer les problèmes avec les ados
Anne Gramond
1 critique

Maintenir un dialogue constructif pour lui faire entendre raison tout en admettant qu’il n’a pas toujours tort Période charnière dans le développement du jeune, l’adolescence s’accompagne de profonds remaniements physiologiques, physiques et psychologiques qui peuvent provoquer des comportements « étranges »… du point de vue des parents. En effet, cette période inquiète les adultes, car les codes, les repères sont bouleversés. Les parents ont alors souvent l’impression de se retrouver soudain face à un étranger totalement différent du charmant enfant qu’ils avaient élevé jusque là. Ils doivent néanmoins se garder d’un double écueil : – considérer comme pathologiques, dès lors qu’ils seraient un peu conflictuels, les comportements de l’adolescent qui s’autonomise ; – banaliser systématiquement ces démonstrations de désarroi, de violence ou d’irrespect en soupirant qu’« il faut qu’adolescence se passe », car ce serait courir le risque de laisser évoluer de façon désastreuse des troubles psychiques. La position des parents est donc complexe mais, plus que jamais, leur rôle est fondamental : cibles privilégiées de l’agressivité de l’adolescent, ils doivent toujours veiller à maintenir le dialogue, ne pas se dérober, s’accrocher à leur fonction, continuer à guider, voire à interdire, tout en restant un refuge. Comment faire la part des choses entre un adolescent « normal » et un adolescent en souffrance ? Comment repérer l’apparition de troubles psychiatriques qui nécessitent d’urgence une prise en charge spécialisée ? C’est à toutes ces questions que cet ouvrage essaiera de répondre. Ajouter à mes livres
30 100 idées pour aider un enfant qui ne va pas bien
Anne Gramond
En difficulté scolaire ou non, un enfant qui souffre doit être pris en charge. Détecté et traité trop tard son mal-être peut avoir des conséquences graves. Un enfant en difficulté et/ou qui présente des troubles des apprentissages est un enfant en souffrance psychique. Mais il existe aussi de « bons élèves » en souffrance. Détectée trop tard, ce mal-être peut avoir des conséquences graves et durables. 100 idées pratiques pour reconnaître la souffrance d’un enfant, et montrer à tous ceux qui l’entourent comment l’accompagner au mieux et lui permettre de reprendre pied à la maison, à l’école, avec ses camarades. Dans ce guide, directement inspiré de sa pratique clinique auprès des enfants et adolescents, le Dr Anne Gramond vous apprend à repérer le mal-être d’un enfant, à détecter les signes d’alerte, à percevoir un besoin d’aide souvent non exprimé, et vous suggère des solutions simples et efficaces adaptées aux difficultés du sujet, en indiquant pas à pas comment les mettre en oeuvre, avec des astuces pratiques et ludiques permettant de retrouver le chemin de la paix familiale et scolaire. Ajouter à mes livres
31 100 idées pour accompagner un malade d'Alzheimer
Association France Alzheimer
Des centaines de conseils pratiques pour faciliter le quotidien de la personne malade et de son accompagnant. Les accompagnants familiaux et/ou professionnels sont confrontés tous les jours à de nombreuses difficultés. • Ce guide a vocation à apporter des réponses pratiques à toutes les questions que vous vous posez : sur les principales caractéristiques de la maladie, son évolution, son traitement, et sur la conduite à tenir face aux troubles de la mémoire, du comportement et du langage. • Il vous permettra d’apporter l’aide quotidienne la plus adaptée à la personne malade et de lui offrir ainsi une meilleure qualité de vie. • Du réveil au coucher, des centaines de conseils pratiques faciliteront votre accompagnement pour la toilette, l’habillage, les repas, la prise des médicaments, etc., et vous indiqueront les activités les plus appropriées pour préserver les capacités de la personne malade le plus longtemps possible. • De nombreuses suggestions et conseils vous permettront par ailleurs de continuer à communiquer avec la personne, quel que soit le stade de la ma ladie. Créée en 1985, à l’initiative de familles et de professionnels du secteur médico-social, France Alzheimer et maladies apparentées s’est toujours attachée à rendre plus efficace et adaptée la prise en soin des personnes malades et de leurs aidants. Trente ans plus tard, elle est la seule association nationale de familles reconnue d’utilité publique dans le domaine de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. Présente partout en France métropolitaine et dans les DOM-TOM à travers son réseau de 92 associations départementales, France Alzheimer et maladies apparentées remplit quatre missions majeures : • Soutenir les personnes malades et leurs familles. • Informer l’opinion publique et les pouvoirs publics. • Faire progresser la recherche. • Participer à la formation des professionnels, des bénévoles et des aidants familiaux. Pour atteindre ces objectifs ambitieux, elle peut compter sur la mobilisation et l’engagement solidaire de quelque 150 000 bénévoles, adhérents, donateurs et entreprises partenaires. Livre disponible en version numérique. Ajouter à mes livres
32 100 idées pour apprendre à résoudre les problèmes en maths
Nathalie Reyes Mandeis
Pour en finir avec la peur des maths ! Constat. Le seul mot « problème » déclenche chez nombre d’apprenants angoisse et insécurité. Or les formateurs et les parents sont bien souvent désarmés. En tant qu’orthophoniste et enseignantes spécialisées, nous travaillons sur ce sujet, pour certaines d’entre nous depuis plus de 30 ans, et ce livre est le fruit de nos questionnements, de nos découvertes et de nos pratiques. Tous les outils pédagogiques présentés dans cet ouvrage ont prouvé leur efficacité sur le terrain. Modélisation. La présentation traditionnelle d’un problème consiste en un énoncé et des questions soumis à l’apprenant : celui-ci doit y répondre à l’aide d’une opération et d’une phrase réponse. Or, nos recherches nous ont conduites à analyser les différentes composantes d’un problème et à les formaliser. Nous avons dégagé 10 entrées différentes pour explorer un même problème et le lecteur trouvera un outil sous forme de tableau cartésien pour créer lui-même une multitude d’exercices en fonction des besoins des apprenants. Deux pierres d’achoppement. Dans le vaste domaine des mathématiques, concernant le traitement des données, nous avons repéré deux sources de difficulté dans la résolution des problèmes : la multiplication/division et les fractions/pourcentages. Le lecteur trouvera une multitude d’exercices ludiques relevant de structures multiplicatives, de partages, de groupements et de fractionnements, applicables quels que soient l’âge et le niveau des apprenants. Progression. Les concepts des opérations peuvent être abordés dès la maternelle. C’est de l’enseignement des premières années d’école que dépendra la construction progressive du sens de chacune d’elles. Le livre donne des pistes pour le faire découvrir progressivement. Il s’adresse à toute personne accompagnant des apprenants pour préparer des séances de travail et anticiper les difficultés. Théorie. Le lecteur trouvera également dans ce livre un éclairage théorique sur les structures logico-mathématiques qui sous-tendent ces concepts. Ajouter à mes livres
33 100 idées pour apprendre à compter au quotidien avec de la monnaie
Bernadette Gueritte-Hess
Apprendre aux enfants et aux adultes en difficulté, dans des situations concrètes, à compter en utilisant la monnaie. 100 idées pour faciliter le quotidien de tous ceux qui ont des difficultés à compter avec de la monnaie. Une approche à la fois pratique, théorique mais surtout ludique… De récentes études révèlent une troublante corrélation entre le niveau moyen en mathématiques des populations et le taux de chômage. L’important taux d’innumérisme en France pourrait bien être une cause de notre recul économique, et lutter contre serait une des solutions pour sortir de la crise. L’enseignement du calcul à l’école, trop éloigné du quotidien, ne permet pas un réel apprentissage de l’utilisation de l’argent, son absence de manipulation concrète est notamment une des causes de cet échec. Ne pas savoir manipuler l’argent au quotidien, crée des situations angoissantes et dévalorisantes. Un travail et des exercices spécifiques permettent à tout âge une reprise de confiance en soi, ainsi qu’une meilleure autonomie. Les enseignants et formateurs sont souvent désarmés face aux difficultés rencontrées : manipuler correctement pièces et billets, une tâche apparemment simple, repose en fait sur des structures de pensée logico-mathématiques complexes. Cet ouvrage contient à la fois des éléments théoriques de base et une série d’exercices pratiques pour compter, payer et rendre la monnaie. Ajouter à mes livres
34 100 idées pour accompagner votre enfant diabétique
Daniel Rigaud
Des règles simples pour une qualité de vie optimale. Par l’auteur de «100 idées pour se sortir d’un trouble alimentaire». Le diabète chez l’enfant et l’adolescent : des règles simples pour une qualité de vie optimale. Un passeport contre l’angoisse. Le diabète est une maladie qui fait peur. Annoncez aux parents que leur enfant est diabétique, et c’est l’angoisse assurée. Le spectre de complications épouvantables rôde. L’insuline, c’est tellement compliqué ! D’autant qu’il y a toujours quelqu’un pour raconter des histoires pénibles arrivées à des enfants diabétiques. Combien de parents, combien de malades stressent ainsi, à l’annonce du diagnostic ? Leur monde s’écroule. Ils imaginent tout de suite que leur enfant (ado) n’aura pas une vie normale. Le malade, lui, se dit que l’insuline, c’est l’enfer. Tous craignent de ne pas être à la hauteur : les parents ont peur de faire des bêtises, l’enfant est inquiet à l’idée des hypoglycémies et autres complications. On se met à se méfier de tout, et surtout de l’alimentation. Parents, enfants, lisez ce livre. Le diabète n’est plus cette maladie chronique au traitement épouvantable. C’est fini. Le diabète est une maladie dont il faut s’occuper sérieusement, mais non se préoccuper. Car aujourd’hui le diabète se soigne fort bien. La surveillance de la glycémie (taux de sucre dans le sang) et le traitement par l’insuline ont fait des progrès immenses. C’est devenu beaucoup, beaucoup plus facile. Notre but est de prouver qu’il est devenu simple pour un enfant diabétique de se soigner, de savoir se prendre en charge, de manger «à la carte» et de mener une vie normale. Nous voulons lutter contre les idées reçues et surtout contre les idées fausses. Mais, pour mieux accompagner son enfant ou son adolescent diabétique, il faut posséder les clés permettant de comprendre le diabète et son traitement, connaître les astuces et tous les moyens dont on dispose actuellement pour un soin optimal, sans peur, sans honte et sans a priori, mais aussi avec rigueur et détermination. Voici ces clés pour : • les parents qui veulent savoir pour mieux aider. • les enfants et ados diabétiques, pour qu’ils surmontent leur angoisse et prennent leur destin en main. La vie est belle, le diabète n’y change rien. Ajouter à mes livres
35 100 idées pour comprendre et préserver l'estime de soi
Nathalie Oubrayrie-Roussel
Une dimension essentielle du bien-être psychologique. Une nécessité pour l'adaptation scolaire et sociale de l'enfant et de l'adolescent. Les difficultés scolaires et les troubles de l’estime de soi représentent les motifs de consultation de plus en plus fréquents auprès des psychologues ou des spécialistes en pédopsychiatrie, notamment durant l’adolescence. L’objectif de ce livre est de donner des pistes de réflexion à propos du rôle et de l’importance de l’estime de soi au cours du développement de l’enfant de l’adolescent. Cet ouvrage explicite les sources et les déterminants favorables à la valorisation de soi signifiant l’importance du soutien affectif et de la qualité des relations interpersonnelles (familiale, sociales avec pairs, les enseignants) via l’établissement d’une communication positive. 100 idées sur l’estime de soi pour comprendre que la source de l’échec scolaire n’est pas toujours dans la difficulté des apprentissages ou la mise en œuvre des compétences de l’enfant mais dans un manque de confiance en soi. 100 idées sur l’estime de soi apportent un éclairage sur les principales conduites à risque liées à des variations de l’estime de soi durant l’enfance et l’adolescence. Un guide concret pour les parents, les professionnels de l’enfance et de l’adolescence (psychologue, éducateurs, orthophonistes, psychomotriciens…), les enseignants et les éducateurs confrontés aux enfants et aux adolescents en perte de confiance en soi. Ajouter à mes livres
36 100 idées pour aider un enfant sourd à communiquer en français
Brigitte Maunoury-Loisel
Du cadre familial au cadre scolaire. Pour une autonomie à l'âge adulte. • En France​,​ 1 bébé sur 1000 naît sourd • Une prise en charge spécialisée est nécessaire ​ • La surdité chez le très jeune enfant a des conséquences sur le développement du langage. Aujourd’hui, un enfant qui naît sourd sévère ou profond ou qui le devient dans les premières années de sa vie est-il contraint de vivre dans un autre monde ? Parce qu’il a un trouble de l’audition, est-il forcément exclu de la langue orale partagée par tous. Est-il condamné à l’illettrisme parce qu’il n’a pas accès à la langue orale ? Cet ouvrage permet d’envisager un autre regard sur l’éducation du jeune sourd. Il met en évidence que la seule déficience auditive ne fait pas du jeune sourd un être à part, qu’il lui est possible de vivre une vie ordinaire au milieu des siens, à l’école, dans ses loisirs avec plaisir et partage. Il s’adresse aux parents, aux familles, aux professionnels, aux enseignants qui souhaitent mener le jeune vers une réelle autonomie en lui offrant une communication orale aisée et efficace. Les auteurs invitent les lecteurs à envisager la possibilité de partager avec le jeune sourd la langue française, orale et écrite, recevoir et comprendre ce qui est dit, s’exprimer, communiquer. Ajouter à mes livres
37 100 idées pour développer la mémoire des enfants : Exercer la mémoirede travail : une clé de la réussite scolaire
Béatrice Risso
Développer des stratégies de mémorisation, exercer la mémoire de travail : les clés de la réussite scolaire Comprendre et développer la mémoire de l’enfant La mémoire n’est pas une, elle est multiple. Quels sont les différents types de mémoires ? Comment fonctionnent-elles ? Comment s’articulent-elles entre elles ? La mémoire évolue tout au long de la vie : comment se développe-t-elle de la prime enfance à l’adolescence ? Les troubles de la mémoire Les troubles de la mémoire existent aussi chez l’enfant. Quels sont-ils ? Quels sont les signes qui permettront aux parents et à l’enseignant d’envisager d’y remédier ? Comment ? À qui s’adresser pour évaluer l’ampleur des troubles et les soins à apporter ? Quels liens entretient la mémoire avec les troubles comme la dyslexie ou la « dyscalculie » ? La mémoire : une clé de la réussite scolaire Comment venir en aide à un enfant ayant des difficultés mnésiques quand on est parent ou enseignant ? Ajouter à mes livres
38 100 idées pour réussir son entrée au CP
Alain Corneloup
Pour aider mon enfant. Pour ne pas angoisser. Pour qu'il soit heureux à l'école Le Cours Préparatoire : la classe la plus importante de toute la scolarité. La classe à ne pas rater ! Le cours préparatoire est de toute la scolarité, la classe où l’on peut le mieux évaluer les résultats d’un élève : il quitte la maternelle en ne sachant que partiellement lire, écrire et compter… À la fin du CP il saura lire (plus ou moins bien) mais il sera capable de déchiffrer des mots inconnus et de comprendre le sens d’un texte. Il aura aussi appris à écrire et à compter. Bref, c’est la classe des apprentissages fondamentaux mais ce n’est pas une raison pour angoisser et mettre la pression sur votre enfant. • 100 idées pour que votre enfant aborde dans les meilleures conditions possibles cette classe, • 100 idées pour vous aider à comprendre le fonctionnement de l’école, • 100 idées vous aider à surmonter les difficultés passagères de votre enfant, • 100 idées et propositions pour compenser ou compléter ce que l’école ne peut pas toujours faire. • 100 idées pour que votre enfant soit heureux à « la grande école » et fier de ses apprentissages. • 100 idées pour que tout se passe bien. Ajouter à mes livres
39 100 idées pour venir en aide aux élèves dysorthographiques
Monique Touzin
2 critiques 1 citation

Être "mauvais en orthographe" est souvent la conséquence d'une dyslexie Ce livre explique non seulement pourquoi l’acquisition de l’orthographe, particulièrement ardue en français, est si difficile pour tous, mais aussi pourquoi certains enfants dits « dysorthographiques » éprouvent une difficulté persistante à automatiser les processus et mémoriser les formes orthographiques correctes, malgré une intelligence normale. Trouble spécifique des apprentissages, la dysorthographie est en effet intimement liée à une dyslexie : toutes deux témoignent des mêmes déficits primaires dans la discrimination phonologique, c’est-à-dire l’analyse sonore des mots, indispensable pour maîtriser leur transcription. Ainsi, la dysorthographie constitue souvent un aspect d’une dyslexie, et les deux troubles nécessitent une rééducation simultanée. • 100 idées pour comprendre que l’enfant « dysorthographique », impuissant face à ses difficultés est un enfant en grande souffrance dans un contexte scolaire. • 100 idées pour mieux comprendre ce trouble, le diagnostiquer et faire une analyse précise des difficultés éprouvées par l’enfant. • 100 idées pour mettre en œuvre une rééducation efficace. • 100 idées pour mettre en place les adaptations nécessaires au programme scolaire. Ajouter à mes livres
40 100 idées pour l'école maternelle
Marie-Lou Bernard
100 idées pour nourrir, renouveler, dynamiser les activités de l’École Maternelle, lieu de vie et d’apprentissages, et pour accompagner les enfants dans leur métamorphose en écoliers. Comment s’organiser pour leur offrir un environnement tonique et des situations ayant du sens pour eux ? Comment apprendront-ils à jouer et à travailler ? Comment utiliser le corps pour développer l’intelligence et la sensibilité ? Comment les armer pour aborder l’école élémentaire ? Autant de questions que se posent évidemment les enseignants, mais aussi les parents et tous ceux qui souhaitent faciliter à tous les élèves le chemin vers les savoirs et vers la pleine possession de leurs moyens. 100 idées, ce n’est pas assez ? Cet ouvrage propose des pistes de travail et de réflexion que les acteurs de l’éducation sauront explorer avec audace et faire déboucher sur des réussites. Ajouter à mes livres
41 100 idées pour réussir son entrée au col
Alain Corneloup
Comment aider mon enfant, comment ne pas angoisser... Comment l'aider à faire face aux "dangers", comment l'aider à prendre ses repères L’entrée au collège… une aventure dans la vie de l’enfant qui, cette fois, grandit pour de bon… Pas question de rater le passage à l’adolescence… C’est aux parents que s’adresse en priorité ce volume, mais aussi aux collégiens avec qui il faudra garder le contact, instaurer le dialogue, pérenniser la confiance… ainsi qu’aux maîtres de l’école primaire qui cherchent à préparer au mieux leurs élèves pour affronter le collège. Comment préparer son enfant et aussi comment se préparer soi-même à l’entrée au collège ? 100 idées qui sont autant de réponses concrètes, de conseils pratiques aux parents et aux jeunes collégiens. Comment ça marche ? Qui est responsable ? Que puis-je faire ? Comment intervenir et jouer mon rôle de parent, mon rôle d’élève… 100 idées qui s’équilibrent entre pragmatisme, textes officiels, conseils prudents et modestes, pour cet âge si difficile qu’est l’adolescence. Car attention, le collégien et la collégienne de 11/12 ans ne sont plus des enfants, mais des adolescents. 100 idées pour rassurer et conseiller enfants et parents à bien tenir leur place au collège, à ne pas se laisser dérouter par la multiplicité des professeurs, à s’adapter aux différentes personnalités, à faire face aux dangers du collège que ce soit la bande, les jeux idiots, la cigarette ou le racket… 100 idées pour être un collégien ou une collégienne bien dans sa peau. Ajouter à mes livres
42 100 idées pour une éducation civique
Marie-Lou Bernard
Les enfants ont-ils encore aujourd’hui le sens des valeurs ? Oui, à condition qu’on les leurs enseigne. L’éducation civique : une matière au coeur de l’enseignement d’aujourd’hui pour former les citoyens de demain. L’éducation civique est-elle un enseignement comme les autres ? Oui et non. Oui, parce qu’il s’agit d’un enseignement à part entière. Non, parce que la formation de citoyens ne peut se limiter à un horaire déterminé : elle se construit dans un rapport à l’autre, à travers toutes les activités de l’école, et par leur organisation elle-même. Un enseignement qui commence dès le début de l’école maternelle C’est dès le plus jeune âge que se forme la conscience de l’enfant d’être partie prenante d’un ensemble social. Le livre propose donc aux enseignants, dès la Petite Section, des idées pour les aider à former les « citoyens de la maternelle ». Mais ce qui est mis en place dès ce moment doit être poursuivi jusqu’à l’entrée au collège, dans une continuité constructive. Comment donner un sens « civique » aux activités de l’école et de la classe ? On trouvera pour répondre à cette question des idées d’activités concrètes, non sous forme de « fiches de préparation », mais de pistes de travail dans tous les domaines, de façon à donner aux apprentissages le caractère d’un vrai « savoir vivre ». Ajouter à mes livres
43 100 idées pour former la conscience morale
Marie-Noëlle Mercier
Quelles valeurs promouvoir ? Et comment s'y prendre selon l'âge des enfants. . 100 idées pour aider tous les éducateurs qui souhaitent faire évoluer les enfants d’aujourd’hui de bonnes mœurs tout en ne jugeant pas de manière hâtive les différents comportements. . Il s’agit de faire prendre conscience aux enfants de la place qu’ils occupent dans la société à partir de la maternelle, en passant par l’école élémentaire jusqu’à la sixième. – Quels sont nos droits, quelles sont les valeurs indispensables à acquérir pour vivre en harmonie, comment faire le lien entre les droits et les devoirs à l’école et à la maison…? Autant de questions auquel ce livre tente d’apporter des réponses et de provoquer une réflexion du lecteur sur sa propre pratique. – 100 idées de bon sens ou fonctionnelles sous forme de conseils, de réflexions, de savoir faire, de savoir être pour aider les éducateurs à permettre à chaque enfant de s’épanouir au mieux dans un respect mutuel d’autrui. – 100 idées qui intéresseront aussi les parents et tous ceux qui prennent en charge les écoliers afin de poursuivre des enseignements qui seront utiles toute la vie et que l’on ne peut pas négliger dans le monde actuel. Ajouter à mes livres
44 100 idées pour bien comprendre bébé
Régis Brunod
Deviner, interpréter, anticiper et réagir. Être parent d’un bébé, c’est fantastique mais ce n’est pas si simple. Très vite, passés les premiers jours de joie pure, se pose le problème de communiquer. Bébé gigote, bébé émet des sons, bébé pleure, bébé tripote… Mais bébé ne parle pas… pas encore ? Que cherche-t-il à exprimer ? On lui sourit, on lui parle, on le berce, on le caresse, qu’en ressent-il ? Un livre écrit par un pédiatre, pédopsychiatre et une infirmière animatrice de crèche pour : Aider à décrypter ce que Bébé cherche à faire comprendre : ses besoins, ses émotions, ses relations affectives, ses envies, ses peurs et ses craintes… Repérer suffisamment tôt les éventuelles petites difficultés de développement. Apprendre à connaître son bébé tout en lui fournissant la possibilité de mieux connaître ceux qui l’entourent. Instaurer un climat familial qui rassure tout le monde. Ajouter à mes livres
45 100 idées pour éclairer le chemin du deuil
Marie Louise Dufag-Moreau
2 citations

Mettre des mots sur le chagrin et réapprendre à vivre sereinement Le sujet de ce livre nous concerne tous. À un moment ou un autre de notre vie, nous sommes inéluctablement confrontés à une perte douloureuse. Rupture, divorce, séparation, émigration, départ d’un être aimé, retraite, perte de son emploi, ou perte de capacités physiques avec l’avancement de l’âge, disparition d’un objet auquel on était attaché par de précieux souvenirs, c’est toujours un temps douloureux que ces événements ouvrent brutalement au cœur de notre vie. Toutes ces pertes nous font connaître la lourde expérience, à la fois émotionnelle, physique et morale, des différentes étapes de cicatrisation de la blessure qu’on appelle le « processus de deuil » : choc, déni, séparation, tristesse, acceptation. Toujours pénible, ce processus devient évidemment atrocement douloureux lorsque la perte est la pire de toutes, celle qui est due à la mort d’un être cher. En ce cas, c’est un gouffre que cette perte ouvre au cœur même de notre vie. Nous nous trouvons soudain désemparés sous le coup du chagrin qui nous accable, notre affliction nous entraîne dans un profond effondrement émotionnel ; nos repères sont perdus et, sur le chemin du deuil, nous avançons alors dans un cortège de larmes, d’angoisses et de peurs. Comment en effet accepter l’immense douleur morale que nous inflige un événement que nous ressentons comme inacceptable ? En suggérant de nombreux exercices, ce livre plein d’empathie, de bienveillance et de tendresse a pour ambition d’offrir une aide aux personnes qui souhaitent accompagner un proche dans ces moments difficiles, ou qui sont elles-mêmes engagées dans cette douloureuse expérience du deuil. Apprendre à mettre des mots sur la douleur, identifier et écouter ses émotions, retrouver la présence à soi-même permettra d’éclairer ce chemin du deuil et d’amorcer une évolution sereine en échappant à la dévastation du chagrin. Issus d’authentiques expériences vécues, les nombreux témoignages qu’on trouvera dans ce livre seront autant d’exemples d’espérance. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          00