AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Découvrez les meilleures listes de livres


Joséphine Baker

Liste créée par Pecosa - 29 livres. Thèmes et genres : joséphine baker , femmes , résistance , Actrices , chanteur , Music-halls , Paris (France) , américain



1 Les mémoires de Joséphine Baker
Joséphine Baker
2 critiques 1 citation

" Les Mémoires " de Joséphine Baker, recueillis pendant plus de vingt ans par le grand journaliste de l'entre-deux-guerres Marcel Sauvage, rendent hommage à une légende aussi extraordinaire qu'attachante : quel destin pour Freda Joséphine Mac Donald, née le 3 juin 1906 à Saint-Louis, aux Etats-Unis (Missouri), d'une Noire pauvre et célibataire et d'un Blanc inconnu ! Dans ces " Mémoires ", celle qui fut une star célébrée dans le monde entier raconte la difficulté de ses premiers pas dans une société raciste, son arrivée en France, ses débuts à Paris, son triomphe aux Folies-Bergère, ses amours, son engagement dans les services de renseignement et son action aux côtés du général de Gaulle... Joséphine Baker, la " Vénus noire "... C'est une femme vive et généreuse qui se dévoile dans ces " Mémoires ", initialement publiés en 1949, et enfin réédités avec des dessins de l'artiste et affichiste Paul Colin. Ajouter à mes livres
2 Joséphine Baker : Le regard d'un fils
Brian Baker
On connaît Joséphine Baker l'artiste, la femme de spectacles, grande star du music-hall. On connaît moins la femme engagée, fervente militante des droits de l'homme, de la lutte contre le racisme et l'antisémitisme, qui fera de sa vie privée un exemple de tolérance et de fraternité. C'est ainsi que naît la merveilleuse Tribu Arc-en-ciel, composée de ses 12 enfants adoptés aux 4 coins du monde. A l'occasion du 100e anniversaire de sa naissance, Brian, l'un de ses fils âgé aujourd'hui de 47 ans, nous raconte, avec beaucoup d'humour et d'émotion ses souvenirs d'enfance. Il se souvient de la vie exceptionnelle qu'ils ont connu au château de Milandes. Une vie d'amour et d'harmonie. Tout au long de ses mémoires, et avec son regard d'enfant puis d'adolescent, il nous relate des rencontres improbables : Dalida, Gilbert Bécaud, la princesse Grace Kelly, Fidel Castro ou encore Jackie Kennedy. Ajouter à mes livres
3 Joséphine Baker
Jacques Pessis
5 critiques 5 citations

On ne retient souvent de celle qu'on surnomma la "Vénus d'Ebène" que son apparition fracassante au Théâtre des Champs Elysée, dans la Revue Nègre en octobre 1925. Tout le monde connaît sa fameuse ceinture de bananes et sa chanson fétiche J'ai deux amours. Mais il est une autre Joséphine Baker (1906-1975), égérie des cubistes, exportatrice du jazz et des musiques noires, qui se mobilise pour la Croix Rouge, s'engage dans les services de renseignements des Forces Françaises. Libres, milite contre le racisme, adopte douze enfants de toutes origines afin de donner l'exemple de la fraternité universelle. C'est à la rencontre de cette Joséphine "engagée chaleureuse" que ce livre nous convie. Ajouter à mes livres
4 Josephine Baker
Lynn Haney
Alors que Paris était une fête, elle dansa avec Hemingway, fut peinte par Picasso et louée par Colette : Joséphine Baker, yeux d'ébène et ceinture de bananes, fut, sur un rythme de jazz, l'emblème des an-nées folles. Des taudis de Saint-Louis aux frasques parisiennes, des feux de la rampe aux missions pour la France libre, des combats contre la discrimination raciale à l'adoption d'enfants aux Milandes, la vie de Joséphine Baker fut une suite de métamorphoses, de coups du sort et de coups de coeur. A ce destin hors du commun, il fallait une biographie exception-nelle. La voici. Lynn Haney, journaliste et écrivain, a enquêté avec passion sur Joséphine Baker. Grâce à des documents inédits et des témoins nouveaux, elle dresse le superbe portrait d'une femme exceptionnelle de générosité dans ses amours comme dans ses luttes. Ajouter à mes livres
5 Joséphine Baker
Marie-Florence Ehret
Elle fut tour à tour meneuse de revue, résistante en uniforme et mère adoptive de nombreux orphelins. Mais finalement, qui était vraiment Joséphine Baker ? Une femme noire et libre dans la France des Années Folles puis de l'après seconde guerre mondiale.Noire ou blanche, Américaine ou Française, danseuse nue ou dame de charité ? Qui est Joséphine Baker ? Aussi connue comme artiste de music-hall que comme résistante ou comme mère adoptive ? douze enfants ! Et de toutes les couleurs, une vraie tribu, la " tribu arc-en-ciel " comme elle aimait à le dire, qui joue ces divers rôles ? On se souvient de ces images qui ont fait le tour du monde : la panthère noire croquée par Paul Colin, la diva moulée dans des robes de strass, coiffée de diadèmes et de plumes qu'elle fut jusqu'aux derniers jours, la résistante en uniforme de sous-officier de l'armée française, et la mama un peu épaisse qu'on a vue pleurer misère à la télévision pour ces petits orphelins que des créanciers impitoyables s'apprêtaient à expulser du Château des Milandes. Quelle femme se cache derrière ces trois masques ? À quel prix cette petite négresse du Missouri, petite fille d'esclave comme il y en avait tant au début du XXe siècle aux États-Unis, est-elle devenue la vedette internationale, amie des rois, des princes et des présidents du monde entier ? Marie-Florence Ehret tente de décrypter les images publicitaires qui ont fait d'elle la star connue de tous et de mettre en évidence la force de caractère peu commune qui a permis sa vie extraordinaire. Ajouter à mes livres
6 La véritable Joséphine Baker
Emmanuel Bonini
2 critiques 3 citations

Paris, 2 octobre 1925 : celle qui deviendra en France et dans le monde la Vénus d'ébène apparaît nue sur la scène du théâtre des Champs-Elysées, vêtue d'un simple pagne de plumes, qu'elle troquera dès l'année suivante contre sa fameuse ceinture de bananes. Dans la salle, c'est du délire, et un énorme scandale ! Propulsée d'un seul coup au sommet de la gloire, Joséphine Baker entre dans la légende. Elle ne la quittera plus. Au-delà de sa vie intime et professionnelle qu'elle dévore à pleines dents, Joséphine, née dans la misère d'un ghetto de Saint Louis en Amérique, devient par dessus tout l'incarnation de la générosité absolue. Accumulant les succès et les revers, elle émerveille, exaspère, désarme par sa déconcertante sincérité. Elle distribue sa fortune sans compter, abandonne ses cachets au profit d'œuvres de charité, ne rêve que de fraternité et d'amour entre les peuples. Totalement mobilisée contre le racisme, inventant avant l'heure les restaurants du cœur, elle s'engage pour de Gaulle pendant la guerre, adopte des enfants de toutes couleurs, parvient à faire de son domaine des Milandes, dans le Périgord, un château de conte de fées, symbole de l'amour universel. Ni les humiliations, ni les calomnies, ni les deuils, ni les soucis de santé et de cœur, ni les graves déboires financiers n'auront raison de son indestructible énergie, jusqu'à sa mort en 1975. C'est cette fulgurante et inoubliable carrière artistique et humaine où s'entrecroisent grandes vedettes et personnalités de l'époque (Maurice Chevalier, Mistinguett, Gabin, Grace de Monaco et bien d'autres) qu'Emmanuel Bonini raconte ici. Avec flamme et dévotion, tendresse et fidélité, au terme d'une enquête de quinze années, émaillée de révélations et d'anecdotes inédites, il ressuscite l'une des figures mythiques les plus extraordinaires du XXe siècle. Ajouter à mes livres
7 Joséphine Baker, cent images pour une légende
Emmanuel Bonini
Un éloge à cette grande danseuse, chanteuse et figure de la scène internationale d'origine américaine qui a passé une grande partie de sa vie en France. La vie et le parcours exceptionnel d'une grande diva. Ajouter à mes livres
8 Joséphine Baker. Une Américaine à Paris
Phillys Rose
Se souvient-on que Joséphine Baker n'était pas antillaise mais américaine ? Que, née dans les bas-fonds de Saint Louis (Missouri), mariée avant quinze ans, elle se mit à faire des grimaces pour gagner sa vie ? Qu'en 1925, à l'âge de dix-neuf ans, elle conquit Paris en une nuit, lors de la première de la Revue Nègre, qui souleva autant de passion que la première du Sacre du Printemps ? Qu'une véritable « bakermanie » s'abattit sur la France, où les femmes s'enduisaient la peau de brou de noix et se plaquaient les cheveux au « Bakerfix » ? Ou'après qu'elle eut dansé quasi nue, avec pour tout vêtement sa fameuse ceinture de bananes, les plus grands couturiers la couvrirent des robes les plus somptueuses et qu'elle devint la rivale de Mistinguett au Casino de Paris ? Qu'au cours de ses tournées européennes des années trente, elle prit conscience de la montée des tensions raciales et qu'aux USA, lorsqu'elle y retourna, elle n'était toujours qu’une négresse à qui la porte des endroits chic était interdite ? Que pendant la guerre, elle fit partie des services de contre-espionnage français en Afrique du Nord ? Qu'après la guerre, elle adopta douze enfants de races différentes (sa tribu Arc-en-Ciel) et, pour pouvoir les élever, transforma son château des Milandes en une sorte de parc d'attractions ? Qu'elle perdit tout, mais mourut en plein triomphe, le second jour de son dernier tour de chant à Bobino, en 1975 ? Ajouter à mes livres
9 Joséphine Baker contre Hitler : La star noire de la France Libre
Charles Onana
1 critique

Star internationale du music-hall, vedette incontestée du Casino de Paris et du théâtre des Champs-Elysées, Joséphine Baker fut la première artiste française noire dans les années 30 à toucher le c ur des Français par ses chansons populaires, sa beauté et sa voix angélique. Lorsque la France est attaquée en 1940 par Adolphe Hitler, la Star quitte les paillettes pour entrer dans la résistance. Militante antiraciste, épouse d'un juif, Baker refuse de voir Paris sous la botte des Nazis. Dès 1939, elle entre dans le contre-espionnage et devient, plus tard, au péril de sa vie, l'agent de propagande du général de Gaulle. Elle donne de nombreux concerts pour récolter des fonds au profit de l'armée française et aide les services de renseignements français à obtenir des informations précieuses sur les intentions de Mussolini et sur les projets secrets des Allemands. Pendant cinq ans, elle lutte contre les nazis. Après deux années d'enquête, le journaliste Charles Onana a retrouvé des archives militaires, celles des renseignements généraux et du FBI, gui révèlent comment une femme noire américaine, devenue française, a combattu Hitler et le racisme. A la fin de la guerre, elle marche à Washington avec Martin Luther King pour les droits civiques, puis adopte des enfants de toutes les couleurs et mène un combat international contre le racisme. Ajouter à mes livres
10 La Folie Josephine Baker
Ean Wood
1 critique

Josephine Baker peut désormais être considérée comme la première star noire de l'Histoire. On la retrouve au croisement de tous les grands courants artistiques du début du XXe siècle, dans les capitales de l'époque - New York, Paris, Berlin -, incarnant soudain les aspirations des créateurs les plus novateurs. Peintres, sculpteurs, photographes et autres collectionneurs d'art africain, créateurs de mode, directeurs de ballet, de théâtre et de comédies musicales se bousculent pour la mettre en scène, l'habiller, la déshabiller, la photographier, la dessiner, la faire chanter et l'applaudir. En phase avec les nouvelles musiques, avec les idées naissantes de libération de la femme et les mouvements anti-racistes, elle est annonciatrice de l'explosion créatrice afro-américaine du XXe siècle. Un peu plus de vingt-cinq ans après sa mort, la petite Josephine, née Carson dans un milieu humble de descendants d'esclaves noirs de Saint-Louis, Missouri, est devenue une légende, une des figures internationales parmi les plus populaires que l'humanité ait connues. Subversive, rebelle, visionnaire : telle fut Josephine Baker. Ajouter à mes livres
11 Simenon
Pierre Assouline
9 critiques 2 citations

LE SUJET : Georges Simenon (1903-1989). L'un des romanciers les plus lus au monde. L'écrivain contemporain de langue française le plus adapté à l'écran. Une personnalité flamboyante, controversée. Une vie turbulente. Une fécondité exceptionnelle. Un talent qui impressionnait son "maître", André Gide. L'AUTEUR : Pierre Assouline, journaliste à Lire, collaborateur de L'Histoire et de RTL. À son actif, cinq biographies, toutes saluées pour la richesse de leur documentation et leur qualité littéraire. L'ENQUÊTE : des sources inédites et exclusives, dont les milliers de lettres qui constituent la correspondance privée de l'écrivain. Des centaines d'interviews, en France, Belgique, Suisse, Amérique. Un travail minutieux de recoupement et d'analyse. LE RÉSULTAT : une biographie chaleureuse et vivante. Des révélations surprenantes. Un suspense digne de Simenon. Ajouter à mes livres
12 Joséphine, un amour de Simenon
Jean-Marc Loubier
1 critique 1 citation

7 octobre 1925. En une soirée, sa croupe, ses grimaces et ses audaces érotiques enflamment le Tout-Paris. Elle est Américaine, n'a pas vingt ans et s'appelle Joséphine Backer. Parmi les spectateurs privilégiés de cette "Revue nègre" donnée au théâtre des Champs-Elysées, un jeune journaliste né à Liège. Il a 22 ans, est marié et s'appelle Georges Simenon. Ebloui par la grâce et les prouesses artistiques de cette "beauté d'ébène" il en tombe follement amoureux. Ce soir-là débute une torride histoire d'amour entre le futur père du commissaire Maigret et le symbole des années et du Paris de tous les possibles. Ecrivain, journaliste, Jean-Marc Loubier dévoile dans ses moindres détails le fabuleux roman d'amour vécu par ces deux êtres d'exception et de légende. Une passion intense que nul n'avait encore jamais osé conter dans toute son intensité et sa crudité. Ajouter à mes livres
13 Georges Simenon, Joséphine Baker : L'amour sauvage
Jean-Marc Loubier
Ajouter à mes livres
14 Un château sur la Lune
Jean-Claude Bouillon-Baker
2 critiques

Sous les paillettes et les costumes extravagants de cette star de la chanson et de la danse, se cache une femme de coeur et de courage à la destinée hors du commun. Résistante pendant la Seconde Guerre mondiale, engagée dans la lutte contre le racisme, Joséphine Baker est de tous les combats en faveur de l'égalité et de la justice entre les hommes. Au faîte de sa carrière, elle décide avec son mari Jo Bouillon d'adopter des enfants de nationalité et de religion différentes pour prouver au monde que la fraternité entre les peuples n'est pas une utopie. Et c'est au coeur du Périgord, au château des Milandes, qu'elle installe sa "tribu arc-en-ciel". Jusqu'au jour où les dettes la rattrapent... Son fils adoptif, Jean-Claude Bouillon- Baker, avec une sensibilité à fleur de peau, nous livre un témoignage bouleversant et inédit sur sa mère en faisant le récit de son enfance. Il rend ainsi l'hommage le plus poignant qui soit à l'une des grandes figures du XXe siècle. Ajouter à mes livres
15 Le Paris noir
Pascal Blanchard
1 critique

Africains, Antillais ou Afro-Américains... Ils ont fait le Paris noir dont l'histoire demeure méconnue. Elle commence à la fin du XIXe siècle, avec les zoos humains au cœur de la capitale, et se poursuit avec la victoire de la France black-blanc-beur en 1998. Depuis les débuts de la photographie, Paris a le double visage d'un monde noir issu des fantasmes de l'Occident et d'une réalité quotidienne souvent bien différente. Des figurants de l'Exposition coloniale aux tirailleurs sénégalais, de l'art nègre au jazz, de Joséphine Baker à Sidney Bechet, des premiers dieux du stade aux mouvements nègres, du président Senghor au rappeur MC Solaar, des étudiants africains aux premiers travailleurs immigrés, des sans-papiers aux champions du monde, Paris est devenu progressivement la capitale mondiale de la liberté noire. Cet ouvrage raconte en images l'histoire de la ville qui, plus qu'aucune autre, a su intégrer l'identité noire, en même temps que le siècle s'enfonçait dans le colonialisme et le racisme. Illustré de 350 documents souvent inédits, qui sont comme la trame de notre mémoire collective, il est une invitation à redécouvrir la diaspora la plus emblématique de la Ville lumière. Ajouter à mes livres
16 De Gauguin à la Revue Nègre
Jacques-Émile Blanche
Ajouter à mes livres
17 Music Hall
Martine Clément
Sous la Révolution, le peuple aime, entre deux coups de guillotine, boire, chanter et se réunir autour du bon vin pour constituer les "sociétés bachiques". Sous la Restauration, ces sociétés prennent le nom de goguettes, d'où l'expression "partir en goguette" qui signifie aller boire, s'amuser. Les goguettes se multiplient et, petit à petit, deviennent des cafés chantants, dont le plus connu sur les Champs-Élysées s'appelle le café Bosquet. Un orchestre, une estrade... ouvert toute l'année, le concert fait désormais partie de la soirée, d'où le nom café-concert. Puis, les établissements se tournent vers la chanson, accompagnée d'autres disciplines comme la pantomime, le ballet, le cirque, les attractions foraines, de petites pièces de théâtre... Ainsi, le café-concert évolue vers le music-hall ! Ce livre retrace l'histoire du music-hall et des grandes vedettes ou clowns qui s'y sont produits : Foottit, Grock, La Goulue, Colette Willy, Fréhel, Mistinguett, Maurice Chevalier, Joséphine Baker et tous les autres. Ce récit, tout en images, raconte l'évolution et les grandes heures des Folies-Bergère, de Bobino, du Casino de Paris, de l'Olympia et du Moulin-Rouge, qui ont gardé la tradition du 19e siècle. Aujourd'hui, le spectacle continue... Ajouter à mes livres
18 Femmes incroyables
Chiara Pasqualetti Johnson
2 critiques 1 citation

Ajouter à mes livres
19 Niki de Saint-Phalle, Josephine Baker
Marie-Jo Vidalinc
1 critique 1 citation

L'art n'a pas pour frontière que ton imagination... Extrapole ! Ajouter à mes livres
20 Joséphine Baker
Catel
92 critiques 53 citations

Entre glamour et humanisme, la vie tumultueuse de la première star mondiale noire. Joséphie Baker a 20 ans quand elle débarque à Paris en 1925. En une seule nuit, la petite danseuse américaine devient l'idole des Années Folles, fascinant Picasso, Cocteau, Le Corbusier ou Simenon. Dans le parfum de liberté des années 1930, Joséphine s'impose comme la première star noire à l'échelle mondiale, de Buenos Aires à Vienne, d'Alexandrie à Londres. Après la guerre et son engagement dans le camp de la résistance française, Joséphine décide de se vouer à la lutte contre la ségrégation raciale. La preuve par l'exemple : au cours des années 1950, dans son château des Milandes, elle adopte douze orphelins d'origines différentes, la tribu arc-en-ciel. Elle chantera l'amour et la liberté jusqu'à son dernier souffle. Ajouter à mes livres
21 Culottées, tome 1
Pénélope Bagieu
462 critiques 68 citations

Ajouter à mes livres
22 Joséphine Baker
María Isabel Sánchez Vegara
3 critiques 3 citations

Découvre ici comment la petite Joséphine est devenue la première danseuse noire connue dans le monde entier, et comment elle a lutté toute sa vie pour la liberté et l'égalité. Ajouter à mes livres
23 Joséphine Baker, la danse libérée
Marianne Stjepanovic-Pauly
1 critique 1 citation

Une jeune Américaine noire danse jusqu'à Paris pour échapper à la misère. Devenue la célèbre Joséphine Baker, elle consacre sa vie à se battre contre le racisme avec pour seules armes la danses, la joie de vivre et la générosité. Ajouter à mes livres
24 Joséphine
Patricia Hruby Powell
9 critiques 6 citations

Ouvrage récompensé pour ses illustrations de la Mention prix BolognaRagazzi 2014, à la Foire du livre de jeunesse de Bologne. (catégorie non Fiction) Son histoire est celle d'un volcan ! Qu'elle danse, enfant, dans les rues de Saint Louis, aux États Unis, ou qu'elle triomphe plus tard sur les grandes scènes du monde, Joséphine Baker explose d'énergie. Une énergie qu'elle mettra au service de la lutte contre le racisme et de la Résistance française face à l'Allemagne nazie. Joséphine, c'est aussi une femme débordant de générosité, qui adoptera douze enfants venus des quatre coins du monde : sa tribu arc-en-ciel. Ajouter à mes livres
25 Joséphine Baker
Alice Babin
1 critique

La vie d'une danseuse hors-norme devenue résistante et militante des droits civiques. Joséphine Baker (1906-1975) est célèbre dans le monde entier pour ses danses endiablées. Si on la connaît pour sa ceinture banane et son déhanché hors du commun, cette reine du music-hall est l'incarnantion de la liberté de pensée. Elle s'est démarquée au travers de son engagement dans les services secrets aux côtés de la France libre durant la Seconde Guerre mondiale. Plus tard, c'est sa lutte contre la ségrégation, aux côtés de Martin Luther King, qui marquera les esprits. D'origine américaine, elle acquit la nationalité française en 1937, son territoire d'adoption, son deuxième amour. Sa liberté et sa générosité se prolongeront jusque dans sa vie privée puisqu'elle adoptera douze enfants, de toutes les origines, qui formeront sa fameuse « tribu arc-en ciel » Ajouter à mes livres
26 Odilon Verjus, tome 4 : Adolf
Yann
Toujours flanqué de son acolyte le père Laurent, l'impétueux père Odilon débarque à Berlin en 1932 alors que le parti nazi vient de subir un cuisant échec aux élections... Désespéré par son humiliante défaite électorale, Adolf Hitler envisage de se suicider dans l'indifférence générale. Pendant ce temps, une jeune chanteuse noire nommée Joséphine Baker trémousse ses bananes sur la scène d'un music-hall et la cinéaste Leni Riefenstahl hésite à réaliser un film de propagande pour la plus grande gloire de Dieu... Par un peu catholique concours de circonstances, nos deux vaillants mais infortunés soldats du Christ vont devoir affronter les sinistres soudards à croix gammée et la non moins vénéneuse «Vénus d'Ebène» dont les appâts aguichants ne les laissent pas de bois ! Ajouter à mes livres
27 Odilon Verjus, tome 6 : Vade retro Hollywood !
Yann
1 critique 1 citation

Flanqué de son inséparable acolyte, le père Laurent, le bouillant révérend Odilon Verjus est en mission à Hollywood, La Mecque du 7ème Art et aussi la moderne Babylone du vice... Le Saint-Siège a chargé ses deux «inquisiteurs» d'y superviser et surtout d'y veiller à la bonne tenue morale du nouveau film des Marx Brothers dont le tournage va commencer. Groucho, Chico et Harpo vont en effet revisiter à leur manière burlesque, la vie de Jésus ! Nos deux vaillants soldats du Christ vont s'y retrouver confrontés aux pires embrouilles du «Star System». Outre les caprices extravagants d'un certain Charlie Chaplin, il leur faudra également faire face à la catastrophe financière et au drame international que constitue le mystérieux kidnapping de l'idole du moment, la mignonne Shirley Temple... Bref, Odilon et Laurent vont se retrouver en haut de l'affiche d'une «superproduction» au générique de laquelle abondent les «guest-stars» les plus prestigieuses du cinéma américain du début des années ‘30. Ajouter à mes livres
28 Odilon Verjus, tome 7 : Folies Zeppelin
Yann
1 critique 1 citation

Dix petits nazis s'envolèrent dans les nuages : L'un d'eux tomba sur un couteau et il n'en resta que neuf... Neuf petits nazis survolèrent l'océan : L'un d'eux se pencha et tomba dans les flots. Il n'en resta que huit... Huit petits nazis mangèrent de bon appétit : L'un d'eux s'étouffa et il n'en resta que sept..." Odilon Verjus ne saura plus à quel saint se vouer pour arrêter l'hécatombe annoncée par la comptine macabre sortie de l'imagination fertile de la diabolique romancière Agatha Christie ! Ajouter à mes livres
29 Joséphine Baker : Non aux stéréotypes
Elsa Solal
1 critique

Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          4711