AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Découvrez les meilleures listes de livres


Féministes espagnoles d'avant-guerre/ Mujeres Libres


Pionnières du féminisme espagnol/ Militantes républicaines/ Collectif Mujeres Libres créé en avril 1936, dans le sillage des premières féministes catalanes ( Teresa Claramunt et Soledad Gustavo) et dissout en février 1939. Alphabétisation, formation, contraception, droit de vote, émancipation, égalité des droits et des chances.


1 El : Suivi de Le divorce comme mesure hygiénique
Mercedes Pinto
1 critique

Nous souhaitons faire découvrir cette intellectuelle espagnole au public français à travers ces deux textes d’une criante actualité : les violences conjugales et le statut de la femme. Transfigurant une expérience maritale malheureuse avec un capitaine de la marine, Mercedes Pinto lance dans él un cri contre les normes d’une société hypocrite où règnent les conventions et la loi du silence. Alors que Buñuel adoptait le point de vue de l'homme pour dénoncer le machisme et montrer la folie, Mercedes Pinto nous donne sa version, celle, véridique, de la victime, subissant des pressions psychologiques et des menaces violentes. Cet engrenage conduit à la mise en accusation de la femme comme «mauvaise épouse». À travers ce court roman, M. Pinto parvient de sa voix délicate et subtile à nous amener au coeur de l’âme féminine. Les violences conjugales sont également au centre de la conférence donnée quelques années auparavant. Dès la lecture du titre, Le Divorce comme mesure hygiénique, on peut imaginer l’émotion que souleva cette intervention, en novembre 1923, à l’Université centrale de Madrid, en présence de l'infant d’Espagne ! Cela lui valut un arrêté d’expulsion du pays signé par Primo de Rivera et le début d’une existence de pérégrinations. Ajouter à mes livres
2 Tea Rooms : Femmes ouvrières
Luisa Carnés
9 critiques 16 citations

Dans le Madrid des années 1930, Matilde cherche un emploi. La jeune femme enchaîne les entretiens infructueux : le travail se fait rare et elles sont nombreuses, comme elle, à essayer de joindre les deux bouts. C’est dans un salon de thé-pâtisserie que Matilde trouve finalement une place. Elle y est confrontée à la hiérarchie, aux bas salaires, à la peur de perdre son poste, mais aussi aux préoccupations, discussions politiques et conversations frivoles entre vendeuses et serveurs du salon. Quand les rues de la ville s’emplissent d’ouvriers et ouvrières en colère, que la lutte des classes commence à faire rage, Matilde et ses collègues s’interrogent : faut-il rejoindre le mouvement ? Quel serait le prix à payer ? Peut-on se le permettre ? Qu’est-ce qu’être une femme dans cet univers ? Ajouter à mes livres
3 Ma guerre d'Espagne à moi
Mika Etchebéhère
4 critiques 4 citations

Argentine. Mais je l'inclus dans cette liste via son implication dans la guerre d'Espagne et son appartenance à Mujeres Libres. Micaela Feldman Etchebéhère est une argentine qui a commandé une colonne du POUM durant la Guerre Civile espagnole. Amie de Cortázar, d’Alfonsina Storni, d’André Breton, de Copi, son parcours extraordinaire est peu connu de nous. Ajouter à mes livres
4 La capitana
Elsa Osorio
33 critiques 9 citations

Mika, Micaela Feldman de Etchebéhère (1902-1992), la Capitana, a réellement vécu en Patagonie, à Paris, à Berlin, en Espagne, elle a tenu toute sa vie des carnets de notes. À partir de ces notes, des rencontres avec les gens qui l’ont connue, des recoupements de l’Histoire, Elsa Osorio transforme ce qui pourrait n’être qu’une biographie en littérature. Mika a appartenu à cette génération qui a toujours lutté pour l’égalité, la justice et la liberté. Elle est allée à Paris avec son mari pour participer au mouvement intellectuel dans les années 30, ils ont fondé la revue Que faire ? Puis ils sont allés vivre à Berlin dont les ont chassés la montée du nazisme, ainsi que les manipulations du mouvement ouvrier par le stalinisme. Enfin ils sont allés rejoindre les milices du POUM dans la guerre civile en Espagne. Dans des circonstances dramatiques, elle, qui ne sait rien des armes et des stratégies militaires, se retrouve à la tête d’une milice. Son charisme, son intelligence des autres, sa façon de prendre les bonnes décisions la rendent indispensable et ce sont les miliciens eux-mêmes qui la nomment capitaine. Poursuivie par les fascistes, persécutée par les staliniens, harcelée par un agent de la Guépéou, emprisonnée, elle sera sauvée par les hommes qu’elle a commandés. Elle a fini sa vie d’inlassable militante à Paris en 1992. Elsa Osorio, portée par ce personnage hors du commun, écrit un roman d’amour passionné et une quête intellectuelle exigeante en mettant en œuvre tout son savoir faire littéraire pour combler les trous de l’Histoire. Ajouter à mes livres
5 Lucia Sanchez Saornil
Guillaume Goutte
5 citations

Etude consacrée à l'activisme artistique et militant de L. Sanchez Saornil. D'abord engagée dans l'un des plus importants mouvements poétiques avant-gardistes de l'Espagne, puis investie dans l'anarcho-syndicalisme, la lutte pour l'émancipation des femmes et la révolution sociale en 1936, elle fut une figure de l'organisation des Mujeres libres. Ajouter à mes livres
6 Femmes libres
Nash Mary
Ajouter à mes livres
7 Libertarias
Hélène Finet
Indomptables, insoumises, rebelles, mères, ouvrières, paysannes, syndicalistes, combattantes et « guérillères », les libertaires espagnoles, depuis la fin du XIXe et tout au long du XXe siècle, n’ont cessé de clamer leur désir d’émancipation sociale en leur nom propre. Si l’histoire retient surtout le rôle déterminant du groupe Mujeres Libres lors de la guerre civile et de la révolution de 1936-1939, cet ouvrage met l’accent sur la pluralité des formes de luttes et de récits de ces militantes qui témoignent d’une véritable spécificité de l’engagement des femmes anarchistes espagnoles. Contre l’invisibilisation d’un combat ponctué par l’expérience des luttes, des guerres et de l’exil, il s’agit ici, à travers les trajectoires de Francisca Saperas, Ana Delso, Antonia Fontanillas Borras, Les Solidarias, Mujeres libres et bien d’autres, de reconstruire une mémoire collective au féminin, tout en soulignant le caractère transgénérationnel de l’anarchisme espagnol au sein duquel les femmes ont joué un rôle sans précédent. Ajouter à mes livres
8 Mujeres libres : Des femmes libertaires en lutte
Sara Berenguer
1 critique 1 citation

Mémoire vive de femmes dans la Révolution espagnole. Ajouter à mes livres
9 La vie sera mille fois plus belle : Les Mujeres libres, les anarchistes espagnols et l'émancipation des femmes
Martha A. Ackelsberg
En 1936, des groupes de femmes à Madrid et à Barcelone fondèrent les Mujeres Libres, organisation destinée à libérer les femmes du « triple asservissement à l’ignorance, en tant que femmes, et en tant que productrices ». Bien que cela ait duré moins de trois ans (leurs activités en Espagne connurent une fin abrupte lors de la victoire des forces franquistes en février 1939), les Mujeres Libres mobilisèrent plus de 20 000 femmes et développèrent un vaste réseau d’activités visant à accroître l’autonomie des femmes tout en construisant un sens de la communauté. L’histoire de ma découverte de ces femmes et de leurs activités couvre de nombreuses années et de nombreux kilomètres, des explorations dans les archives ainsi que des conversations avec des militantes âgées. Je suis parvenue à comprendre la portée de leurs visions et de leurs réussites grâce à nos efforts communs pour communiquer au-delà des différences de culture, d’âge, de classe et de contexte politique. Nombre de ces femmes m’ont laissé entrer chez elles et ont partagé leur histoire ; j’ai essayé d’entendre leur langage et de prêter attention à la fois à ce qui nous rapprochait et à ce qui nous séparait. Ajouter à mes livres
10 Les militantes du POUM
Cindy Coignard
Nous proposons ici l’étude d’un aspect peu connu du parti jusqu’à aujourd’hui : les femmes du POUM. L’analyse s’appuie sur plusieurs objets. L'action militante : sur le front mais aussi et surtout à l’arrière-garde, où on retrouve les femmes en politique (au sein du parti mais également dans leur propre Secrétariat, le SFPOUM), dans les moyens de communication (presse et radio), dans des organisations d’aide à la population civile (entre autres le Secours Rouge International) ou encore dans l’enseignement et l’aide aux enfants, beaucoup d’entre elles ayant été institutrices. Le problème de la survie du parti en exil se pose également et présente l’évolution d’un militantisme politique vers un militantisme plus culturel. En exil, ce sont principalement les casals et centres catalans qui ont permis aux femmes de maintenir une activité militante. Ajouter à mes livres
11 Histoire politique des femmes espagnoles
Carmen Domingo
Ce livre retrace, depuis les premiers combats féminins et féministes du début du XXe siècle et jusqu'à la dissolution de la Section féminine en 1977, l'histoire des femmes qui, ayant voulu prendre part au combat politique, en ont connu les grandeurs et les avatars. Il est à la fois réflexion, galerie de portraits et de témoignages sur ce que fut cette lutte menée avec la détermination et l'enthousiasme de femmes parfois très jeunes et qui y ont souvent perdu la vie. De la IIe République, qui voit éclore l'une des législations les plus avancées de l'Europe de ce temps, jusqu'à la fin de la dictature du général Franco qui la balaya d'un revers de la main avec la brutalité que l'on sait et que ce livre évoque de façon détaillée, en passant par une effroyable guerre civile qui vit exploser une polarité que le contexte international ne fit qu'exacerber, c'est une grande partie de l'histoire de l'Espagne au XXe siècle que ce livre raconte. Mais c'est surtout une histoire vue par les femmes qui prirent part à ce long combat, gagné pour les unes, perdu pour les autres qui, du fond de leur prison ou de l'exil, surent toutefois entretenir la flamme de la liberté de conscience et de l'égalité des sexes. Ajouter à mes livres
12 Nouvelle encyclopédie politique et historique des femmes
Christine Fauré
1 citation

Comment les femmes ont-elles perdu en France le pouvoir de gouverner ? Pourquoi Calvin s'est-il excusé auprès de la reine d'Angleterre Élisabeth Ie lorsqu'elle accéda au trône ? Comment les femmes ont-elles participé collectivement aux Révolutions anglaises du XVIIe siècle, américaine, française, liégeoise et brabançonne, néerlandaises du XVIIIe siècle ? Quelles ont été les formes de résistance des femmes esclaves dans la traite négrière ? Comment les utopistes et les marxistes ont-ils conçu l'émancipation des femmes ? Quand le féminisme est-il né ? Comment a-t-il évolué ? Quand et comment les femmes ont-elles obtenu le droit de vote dans les États européens, en Amérique du Nord, en Amérique latine ? Savez-vous que des femmes s'enrôlèrent dans le nazisme, le fascisme italien, la collaboration française, le franquisme, le salazarisme portugais ? Quelle fut l'action souvent méconnue des résistantes à ces régimes totalitaires ? La Commune de Paris de 1871, les Révolutions russes de 1905 et 1917, la Révolution allemande de 1918 ont-elles marqué des avancées sociales et politiques pour les femmes ? Quelles ont été la liberté et l'égalité pour les femmes dans les pays du communisme réel ? Qui étaient Clara Zetkin, Rosa Luxemburg et Alexandra Kollontaï ? Qu'est-ce que les deux Guerres mondiales ont changé pour les femmes ? Quelle est l'étendue du succès politique des femmes dans les pays nordiques ? Pourquoi l'avortement est-il interdit en Pologne, membre de l'Union européenne ? Comment des femmes ont-elles combattu les dictatures militaires d'Amérique latine ? Comment les mouvements de libération des femmes des années 1970 ont-ils traversé l'Atlantique ? Comment la mondialisation affecte-t-elle les relations hommes- femmes ? Comment les organisations internationales ont-elles construit, idéalement, l'égalité entre femmes et hommes ? Ajouter à mes livres
13 Femmes et mouvement ouvrier
Annik Mahaim
Ajouter à mes livres
14 Ces femmes espagnoles : De la Résistance à la Déportation
Neus Catala
Avec ce livre et les témoignages recueillis, Neus Catalá, exilée républicaine espagnole, résistante en France et déportée à Ravensbrück, rend justice au femmes qui comme elle, très tôt se sont engagé dans le combat antifasciste jusqu'à ses dernnières conséquences, la déportation et souvent la mort. Préface de Geneviève de Gaulle Anthonioz. Ajouter à mes livres
15 Révolutionnaires Réfugiés & Résistants
Frederica Montseny
1 critique 1 citation

Federica Montseny Mañé, militante anarchiste, est née à Madrid le 12 février 1905 . Ministre de la Santé sous la Seconde République Espagnole de 1936 à 1937, elle est la première Espagnole à occuper cette fonction. Elle joue également un rôle au sein de Mujeres Libres, l'organisation féminine libertaire. Federica Montseny décède à Toulouse le 14 janvier 1994. Ajouter à mes livres
16 Femmes en exil
Maëlle Maugendre
Elles sont entre 75 000 et 95 000 à chercher refuge en France. Des femmes dont on ne parle pas, dans l'ombre de leurs compagnons d'armes. Des femmes dont les trajectoires et les expériences restent invisibles. Lors de la "Retirada", l'exode des réfugié-e-s espagnol-e-s antifranquistes au début de l'année 1939, des hommes, mais aussi des femmes et des enfants, traversent la frontière pyrénéenne pour se réfugier en France. Si l'internement des soldats dans les camps de concentration du Sud-Ouest est aujourd'hui relativement bien documenté, qu'en est-il du devenir des femmes espagnoles sur le sol français ? Tributaires des stéréotypes de genre, les femmes sont confrontées à des dispositifs étatiques de prise en charge distincts de ceux des hommes. Des centres de triage aux centres d'hébergement disséminés sur tout le territoire, en passant par les camps d'internement pour certaines d'entre elles, les Espagnoles subissent des pratiques coercitives qui les contraignent et les violentent. Elles font face, individuellement ou collectivement, et expérimentent des modalités de résistance variées qui leur permettent de réaffirmer, par la parole et par le geste, une puissance d'agir qui leur est déniée par les autorités françaises. Étudier leurs parcours et leurs répertoires d'actions, c'est mettre en lumière la dimension résolument politique de ces femmes en exil. Ajouter à mes livres
17 La monja libertaria
Antonio Rabinad
1 critique

La utopía tuvo su lugar, y su tiempo. Fue en Barcelona, en Vic, en Bujaraloz, en Osuna, en Belchite..., camino de Zaragoza, allí donde un grupo de visionarios de la columna Durruti lucharon contra la opresión y difundieron sus ideales de libertad y justicia para pisotear la hidra fascista, por la Revolución; allí donde unas milicianas de Mujeres Libres, máuser al hombro, mono azul, pañuelo rojo y negro anudado al cuello, y puño en alto, asumió durante unos meses de 1936 el papel de Libertarias. Poseídas por la fe en una sociedad basada en el respeto a las libertades individuales, las milicianas adquieren a los ojos de Juana, una monja adolescente, la presencia de ángeles anunciadores de una buena nueva..., y revolucionaria. Tras huir del convento ocupado, Juana se refugia en un prostíbulo, donde es reclutada para la milicia junto con las trabajadoras del local, al amparo de una nueva congregación, no menos mística que el noviciado. En su peregrinar a través de un territorio caótico y en guerra, erizado de odios e incomprensión, esta monja libertaria empieza a descubrir sugerentes afinidades entre el fin de los tiempos prometido por su Dios y el advenimiento del ideal libertario: entre parusía y planeta anarquía. Ajouter à mes livres
18 Voix endormies
Dulce Chacon
9 critiques 5 citations

Les Voix endormies, ce sont celles de toutes les héroïnes anonymes de la guerre d'Espagne, ouvrières, syndicalistes, partisanes ou simplement candidates à l'exil. En 1939, le conflit touche à sa fin et les Républicains paient leur défaite dans les prisons franquistes. Dans celle de Ventas, Hortensia, Elvira et Tomasa attendent de connaître leur sort. A l'extérieur, leurs familles et leurs amis vivent dans l'angoisse. Peu à peu, avec la discrétion de ceux qui se sentent épiés, des liens se tissent, des histoires se racontent... Et celles qui se savent condamnées formulent un dernier vœu : n'être jamais oubliées. Grâce à ce récit bouleversant, elles sont enfin exaucées. Ajouter à mes livres
19 Les Lointains de l'air : A la recherche d'Ana María Martínez Sagi
Juan Manuel de Prada
2 critiques 4 citations

Sur Ana María Martínez Sagi (1907 - 2000) est une poétesse, syndicaliste, journaliste, féministe et athlète républicaine espagnole. Elle est une pionnière du sport féminin espagnol. Ajouter à mes livres
20 La candidata / The Canidate
Elena Moya
1 critique

Sur Victoria Kent En la soledad de su despacho, la candidata a la presidencia Isabel San Martín ultima los preparativos dos días antes de las elecciones generales. Su labor como ministra de Economía y algunas de las iniciativas que ha llevado a cabo durante el desempeño de su cargo le han dado credibilidad y se postula como la favorita en las encuestas. Sobre la mesa, un volumen encuadernado en piel de las memorias de Victoria Kent, una de las mujeres que cambió el mapa político de España y una de sus principales fuentes de inspiración. Como la malagueña, Isabel quiere ganar para ayudar a la ciudadanía, a las mujeres. Sin embargo, deberá hacer frente a múltiples problemas -entre ellos una misteriosa caída de la deuda pública que puede llevar a España a un rescate económico- cuarenta y ocho horas antes del recuento de votos. ¿Realmente el país está preparado para tener una mujer al frente de su gobierno? Ajouter à mes livres
21 La paloma de Ravensbrück
Carme Marti
Neus Català i Pallejà (1915-2019) est une militante de gauche et une femme politique espagnole. Infirmière, elle gagne la France en 1939 lors de la Retirada avec les 180 orphelins de Las Acacias de Premià de Dalt, mieux connus comme les Enfants de Negrin. Membre du Parti socialiste unifié de Catalogne, militante républicaine, féministe, elle rejoint la Résistance française. Dénoncée par un pharmacien de Sarlat, elle est arrêtée avec son mari en 1943, emprisonnée, torturée puis déportée à Ravensbrück en 1944. Forcée de travailler pour l'industrie de l'armement, elle y rejoint les Commandos féminins qui sabotent les lignes de fabrication. A sa libération, elle poursuit son combat clandestin contre le régime franquiste. Neus Catala était la dernière survivante espagnole du camp de concentration de Ravensbrück. Elle a lutté toute sa vie préserver la Mémoire historique de la guerre civile, ainsi que le souvenir des 92.000 femmes mortes à Ravensbrück. Ajouter à mes livres
22 Cenizas en el cielo
Carme Marti
Neus Català i Pallejà (1915-2019) est une militante de gauche et une femme politique espagnole. Infirmière, elle gagne la France en 1939 lors de la Retirada avec les 180 orphelins de Las Acacias de Premià de Dalt, mieux connus comme les Enfants de Negrin. Membre du Parti socialiste unifié de Catalogne, militante républicaine, féministe, elle rejoint la Résistance française. Dénoncée par un pharmacien de Sarlat, elle est arrêtée avec son mari en 1943, emprisonnée, torturée puis déportée à Ravensbrück en 1944. Forcée de travailler pour l'industrie de l'armement, elle y rejoint les Commandos féminins qui sabotent les lignes de fabrication. A sa libération, elle poursuit son combat clandestin contre le régime franquiste. Neus Catala était la dernière survivante espagnole du camp de concentration de Ravensbrück. Elle a lutté toute sa vie préserver la Mémoire historique de la guerre civile, ainsi que le souvenir des 92.000 femmes mortes à Ravensbrück. Ajouter à mes livres
23 Insoumises
Javier Cosnava
11 critiques 6 citations

Ce récit du destin croisé de trois femmes (Fé, Esperanza et Caridad) est constitué de trois chapitres relatant les événements dramatiques majeurs survenus successivement en Espagne et en France, tels que successivement perçus par les trois héroïnes: la révolte des Asturies (1934), la fin de la Guerre civile espagnole (1938) et un raccourci de la défaite, de l’occupation et de la libération de la France (1939- 1945). Les principaux faits historiques sont fidèlement retracés, y compris pour des événements ponctuels souvent méconnus. Mais au delà de cette dimension historique, reste l’essentiel du récit : l’amitié de ces trois femmes combattant dans la guerre, comme dans leur vie quotidienne... La liberté romanesque exercée dans le prologue et l’épilogue fait aussi intervenir Albert Camus, à deux moments clés de son existence. Ajouter à mes livres
24 Ermo, Tome 4 : Mujeres libres
Bruno Loth
2 critiques 4 citations

Juillet 1936 dans le Sud de l’Espagne, Ermo, enfant des rues, se cache dans la roulotte d’un magicien ambulant, il veut voyager et découvrir le monde. Commence alors un périple à travers une Espagne meurtrie par la bêtise humaine, la haine et le profit. Pour Ermo, le rêve va bientôt tourner au cauchemar... Ce qui est en train de naître débouchera sur 3 ans de guerre civile et 36 années de dictature. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          594