AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Découvrez les meilleures listes de livres


Pépites parmi les récits courts
Liste créée par Fanny1980 le 01/11/2021
52 livres.

D'une discussion avec des Babelio-amis est née l'envie d'établir une liste collective répertoriant des pépites chez les petits récits, jusqu'à une centaine de pages environ. Le but est de permettre une respiration entre deux livres plus longs, de pouvoir lire ou relire une œuvre qui tient en une seule soirée et, pourquoi pas, de créer la bibliothèque idéale de la chambre d'amis. Je vous remercie par avance pour vos suggestions !



1. Que sur toi se lamente le Tigre
Émilienne Malfatto
4.34★ (1211)

80 pages. Pépite de Fanny1980. Prix Goncourt du premier roman 2021, poignant, sur la valeur de l'honneur et de la vie d'une femme en Irak.
2. Qu'as-tu fait de mon pays ?
An Antane Kapesh
4.05★ (27)

68 pages. Pépite de Fanny1980. Un conte philosophique d'une autrice Innue sur la colonisation du Québec, mais dont les arguments sont beaucoup plus universels.
3. Matin brun
Franck Pavloff
4.10★ (3381)

12 pages. Pépite de Fanny1980. Pour expliquer, de manière imagée, la mise en place d'un Etat totalitaire et ses risques.
4. Maritimes
Sylvie Tanette
4.26★ (162)

120 pages. Pépite de dannso. Ce petit livre, récit solaire et poétique dans une ile perdue en méditerranée célèbre la fraternité, l'humanisme et la solidarité à l'opposé des horreurs de la dictature qui règne sur le continent.
5. L'oiseau Canadèche
Jim Dodge
3.98★ (683)

103 pages et postface. Pépite de Doubleplusgood. Un conte décalé, farfelu, sensible et drôle, plein de poésie, où un grand-père et son petit- fils vivent avec Canadèche, une cane colvert, au fin fond du Kentucky.
6. Baleine
Paul Gadenne
4.24★ (199)

34 pages. Pépite de HordeduContrevent. Quintessence de la beauté, de la pureté de l’écriture, du pouvoir de la littérature, ce tout petit texte de Paul Gadenne. Une baleine échouée sur un rivage français est source de rencontre avec la mort et de transformation des observateurs. Court et magistral.
7. Le bateau-usine
Takiji Kobayashi
4.33★ (575)

96 pages. Pépite de HordeduContrevent. Un chef-d'œuvre prolétaire maritime qui dénonce les dérives du capitalisme et la course effrénée à la productivité, qui montre comment des travailleurs, pourtant japonais, donc habituellement respectueux de l'ordre, en arrivent à l'envie de s'unir pour la rébellion. Car ils vivent, et nous vivons avec eux, un enfer.
8. Les jours, les mois, les années
Lianke Yan
4.01★ (292)

123 pages. Pépite de HordeduContrevent. Un conte chinois aux allures de fable africaine dédié à la ténacité ! La sécheresse est au cœur du récit, une sécheresse impitoyable. Dans les montagnes chinoises, sévit en effet une sécheresse intense, un soleil de plomb qui brille en grappes infinies au-dessus des têtes, contraignant les habitants du village, à court d'eau et de nourriture, à fuir, longue marche afin de trouver leur subsistance ailleurs. Seul l'aïeul de 72 ans, désire rester, il le sait cette marche sous le soleil ardent lui sera fatale...
9. La première veine
Yannis Makridakis
3.19★ (32)

90 pages. Pépite de HordeduContrevent. Voilà un tout petit livre étonnant. Un entrelacement de voix, celle de Yorgos et celle d'Eugénia. Variation sur un même thème : celui de la prostitution.
10. Le Joueur d'échecs
Stefan Zweig
4.29★ (21621)

94 pages. Pépite de Paul_Le_Saint_Barbu. Une évidence, un classique qui mérite la lecture, la relecture et l'analyse et puis Paul_Le_Saint_Barbu précise adorer les échecs !
11. Le vieux qui lisait des romans d'amour
Luis Sepúlveda
4.00★ (9124)

128 pages. Pépite de HundredDreams. Luis Sepulveda a une écriture simple, juste, belle, doucement ironique qui touche. En peu de mots, il nous plonge dans son univers. Ce roman engagé est une vraie plongée dans la forêt amazonienne. Nous y rencontrons d'un côté les défenseurs de la nature, à savoir le peuple Shuar et Antonio José Bolivar, un vieux chasseur, grand amateur de livres d'amour. De l'autre côté, des hommes cupides et ignorants qui détruisent leur propre environnement pour plus de profit. Le roman débute lorsque les indiens Shuars ramènent le cadavre mutilé d'un braconnier blanc et sont accusés de son meurtre… Ce conte écologique amène le lecteur à réfléchir sur les conséquences des actions humaines sur son environnement, sur cette nature vierge et riche pour laquelle nous n'avons aucun égard. Un magnifique roman plein de sagesse à lire absolument.
12. La femme chocolat
Gib I. Mihaescu
3.90★ (69)

94 pages. Pépite de HundredDreams. Ce roman relate une sombre histoire de passion amoureuse, véritable torture psychologique pour le narrateur qui s'emprisonne dans un triangle amoureux dont il ne peut sortir. Le lecteur suit cette joute amoureuse, pris dans ce tourbillon de sentiments exacerbés et d'émotions contradictoires. La réalité et le rêve se confondent, soulignant la souffrance psychologique du narrateur, son sentiment d'exclusion et de rejet. Le style recherché, poétique, obscur crée une atmosphère dramatique, inquiétante. Une très belle découverte littéraire.
13. Paris, mille vies
Laurent Gaudé
3.75★ (455)

80 pages. Pépite de HundredDreams. Un roman court, mais dense en émotions, servi par une écriture poétique, magnétique. Un roman surprenant aussi, voire déroutant, car « Paris, mille vies » n'est pas une fiction romanesque, mais plutôt une promenade, une errance, un voyage, le temps d'une nuit, dans les rues de Paris. La journée s'achève, la nuit s'installe, l'obscurité envahit les rues qui se vident. Un homme, le narrateur, sort de la gare de Montparnasse. Dans le silence de la nuit, le narrateur, au gré de ses déambulations, laisse sa part d'ombre l'envelopper, ombres surgis de son passé. Ses souvenirs douloureux vont faire échos aux souvenirs de Paris chargée d'Histoire. La ville devient ainsi un personnage, ou plutôt la voix d'une multitude de personnages sortis du passé, hommes illustres ou inconnus. Leurs voix vont se faire entendre et se mêler à celle du narrateur. Ce roman me laisse une belle empreinte, un moment nostalgique où on laisse ses souvenirs affluer, et où on laisse la vie reprendre son cours.
14. La Confusion des sentiments
Stefan Zweig
4.22★ (7993)

126 pages. Pépite de HundredDreams. Ce roman est celui d'une rencontre, le genre de rencontre qui change toute une vie. Roland va découvrir le goût pour les études grâce à un professeur de littérature anglaise. Habitant une petite chambre au-dessus de l'appartement de son professeur, le jeune homme va entrer rapidement dans l'intimité du professeur, poussé par l'envie d'apprendre, mais aussi et surtout littéralement attiré vers cet homme âgé charismatique, comme un papillon de nuit attiré vers une flamme. Zweig est un magicien des mots. Malgré un récit très court, l'intrigue monte en puissance, le jeu des mots, des regards et des gestes, créant une tension, composant un tableau du drame qui se joue. Une oeuvre audacieuse qui aborde avec délicatesse le sujet de l'homosexualité.
15. Le passeur
Stéphanie Coste
4.29★ (688)

128 pages. Pépite de afriqueah. Seyoum a dû abandonner l'université, son fonds de commerce est l'espoir vain des migrants entassés en Libye.
16. Annam
Christophe Bataille
3.88★ (125)

92 pages. Pépite de afriqueah. Des religieux au Vietnam comme désamorçés de l'Europe du XVIII siècle.
17. Neige
Maxence Fermine
4.02★ (2526)

98 pages. Pépite de afriqueah. XIX s au japon, relation maitre de haïku / élève.
18. Passion simple
Annie Ernaux
3.59★ (2867)

77 pages. Pépite de afriqueah. Attendre un homme, ne faire que ça.
19. Soie
Alessandro Baricco
3.88★ (10979)

120 pages. Pépite de afriqueah. Japon, XIX siècle. Une lettre. Érotique.
20. Le droit d'emmerder Dieu
Richard Malka
4.50★ (530)

96 pages. Lecture prévue de dannso suite à la critique d'Arimbo: transcription de la plaidoirie de Maître Richard Malka, l'avocat de Charlie Hebdo, lors du procès en 2020, tenu dans des conditions difficiles, qui met en perspective ces attentats dans le cadre de nos valeurs républicaines auxquelles tant de nous sont attachés.
21. La Tombe des lucioles
Akiyuki Nosaka
4.01★ (1193)

96 pages. Pépite de HundredDreams. La Tombe des lucioles est un petit recueil rassemblant deux très courts textes. Bouleversant, c'est le premier mot qui me vient à la fin du premier récit de « la tombe des lucioles ». Dans le cahot de bombes incendiaires, de ruines et de corps calcinés, deux enfants, découvrent qu'ils sont orphelins. Au milieu de toute cette noirceur, ils trouveront du réconfort dans la lumière fragile et délicate des lucioles.
22. Le Chat qui venait du ciel
Takashi Hiraide
3.59★ (1168)

130 pages. Pépite de HundredDreams. Un beau roman que je qualifierais de contemplatif. Si vous recherchez de l'action, vous n'en trouverez pas dans cette histoire. Par contre, si vous recherchez un moment de calme, de quiétude, alors tendez les bras vers cette petite histoire pleine de tendresse et de poésie. Vous y découvrirez une oeuvre pleine de délicatesse narrant les relations qui se tissent parfois entre l'homme et l'animal.
23. Le poids du papillon
Erri De Luca
3.92★ (1251)

88 pages. Pépite de HundredDreams. Difficile de retranscrire avec mes mots les sentiments qui m‘ont animée à la lecture de ce tout petit roman. Il y a des auteurs qui ont le don de faire « chanter » les mots, et de nous toucher. Erri de Luca en fait partie. Nous assistons au duel ultime entre l'homme et l'animal, tous deux fiers et solitaires, chacun à leur manière, rois de la montagne. Et face à eux, la délicatesse du papillon : légèreté, élégance, majesté et grâce pour l'un; fardeau, poids des souvenirs et des regrets pour l'autre. J'ai suivi leurs pas dans la neige, escaladé les parois, bondi au-dessus des torrents, senti le souffle du vent, les odeurs, la résine des pins, l'amande. Et puis, j'ai assisté à leur confrontation finale.
24. Histoire d'une baleine blanche
Luis Sepúlveda
4.13★ (231)

90 pages. Pépite de HundredDreams. Luis Sepúlveda nous raconte l'histoire de la baleine blanche Mocha Dick, non pas du point de vue des hommes, mais de celui de cette baleine couleur de lune. Protectrice des eaux proches de l'île de Mocha, au large de la Patagonie, Mocha Dick nous parle de son monde, à la fois beau et cruel, de son combat contre les baleiniers. Un conte écologique dont le message peut aussi bien s'adresser aux plus grands qu'aux plus petits, car cette histoire est racontée avec simplicité, force, poésie, et tendresse.
25. Entre désertitude et Solitarité
Irène Turbeaux
2.67★ (6)

110 pages. Pépite de ALDAMO21. C'est l'histoire d'un homme et d'une femme. C'est l'histoire d'une rencontre, d'un regard croisé, d'une étincelle dans les yeux. C'est l'histoire d'un gigantesque coup de foudre qui va déchainer les passions. C'est l'histoire de la folie d'un amour éblouissant et éclaboussant jusqu'à la déraison, du feu du désir qui ne s'éteindra plus, de tous ces sentiments, ces sensations qui rendent ivre et qui dévorent le cœur, de ce temps qui est suspendu lorsque les corps s'embrasent. C'est l'histoire de cette soif insensée de vivre qu'on espère ne jamais pouvoir étancher. C'est l'histoire immuable que pour vivre un amour incommensurable, il y a toujours un prix fort à payer. Cette œuvre est celle de itculture qui indique être passée par l'autoédition suite à différents refus de son manuscrit.
26. Effroyables jardins
Michel Quint
3.85★ (2942)

63 pages. Pépite de paroles. Vibrant hommage aux résistants de tous côtés lors de la Seconde guerre mondiale et belle leçon d'humanité qui montre que les salauds ne sont pas toujours ceux auxquels on pense.
27. L'homme qui plantait des arbres
Jean Giono
4.27★ (2961)

58 pages. Pépite de paroles. Une action généreuse, altruiste, l'œuvre d'une vie pour le bien de tous et sans contrepartie.
28. Lettres à Nour
Rachid Benzine
4.40★ (215)

94 pages. Pépite de ALDAMO21. Magnifique ! Ce n'est pas vraiment un roman mais une correspondance fictive, que l'auteur a imaginé avoir avec sa fille. Ce qui donne de la puissance et de l'émotion à ce récit, c'est cet échange d'amour et aussi d'incompréhension complète, entre un père, brillant universitaire et grand philosophe musulman et sa fille de 20 ans partie brusquement en Irak rejoindre Daech. Des lettres avec de la tendresse et avec aussi de la cruauté, où chacun se conforte, se campe sur ses positions, où chacun pense qu'il est dans La vérité, dans Sa vérité en s'écrivant, en s'envoyant comme des poignards, tous les arguments possibles pour justifier leur position, leur action et leur choix de vie. Deux extrêmes séparés par cette abyssale différence idéologique, mais liés par un fil fragile d'un amour puissant d'un père envers sa fille, d'une fille envers son père, comme un infime espoir que rien n'est tout à fait perdu d'avance. Qu'une réconciliation est toujours possible.
29. Un homme
Christina Mirjol
4.48★ (51)

88 pages. Pépite de ALDAMO21. Christina Mirjol est une observatrice et une narratrice hors pair. Et malgré un sujet de société aussi grave que brutal et qui nous prend à la gorge, l'auteure a su le traiter avec beaucoup de poésie, d'empathie, en évitant ainsi de tomber dans le pathos. Elle a écrit un texte magnifique, bouleversant, émouvant en décrivant un homme anonyme, oublié et noyé dans une foule aussi anonyme. Un homme, un SDF, un « clochard », un sans-logis et handicapé d'une jambe qui le fait souffrir et le fait boiter. Un homme résigné, qui parle à son seul compagnon qui est le caddie qu'il pousse devant lui..
30. Stabat mater furiosa
Jean-Pierre Siméon
4.17★ (66)

88 pages. Pépite de ALDAMO21. « Stabat Mater Furiosa » (expression latine : en furie, la mère se tenait là...) fut écrit spécialement pour le théâtre par l'auteur. Il est destiné à être proféré, par une comédienne seule sur scène. C’est magistral, c’est beau, c’est virulent, c’est colérique, c’est poétique, c’est déchirant, c’est verbeux. C'est un grand cri de femme qui condamne sans appel la guerre.
31. Le caprice Hingis
Arnaud Jamin
5.00★ (8)

80 pages. Pépite de julienraynaud. Un livre peu commun où le journaliste parvient à nous faire revivre un match de tennis mémorable, cette guerre où deux femmes (l'une est quand même très jeune) "se poignardent yeux dans les yeux".
32. Le Bouquiniste Mendel
Stefan Zweig
4.15★ (369)

64 pages. Pépite de BiblioJoy. Vienne, assis au café Gluck, un homme - le narrateur, se souvient de l'époque où étudiant, il a alors rencontré Jakob Mendel, vieil érudit, « la référence » pour les bibliophiles viennois en ce début du XXe siècle à Vienne. Intensité, beauté littéraire.
33. Chanter et autres nouvelles
Amos Oz
3.85★ (34)

128 pages. Pépite de BiblioJoy. Courtes nouvelles extraites du recueil "Scènes de vie villageoise", tranches de vie dans le petit village israélien de Tel-Ilan. Une invitation au partage fraternel.
34. Je vais mourir cette nuit
Fernando Marias
3.98★ (92)

128 pages. Pépite de BiblioJoy. Une histoire de machiavélique vengeance absolue, par la manipulation extrême et totale. Une perversion hallucinante de virtuosité horrible ; mais dont l'audace est assez rocambolesque. Fou. Glaçant.
35. Et tu n'es pas revenu
Marceline Loridan-Ivens
4.36★ (1389)

112 pages. Pépite de BiblioJoy. Une lecture poignante, tragiquement superbe et bouleversante. Femme d'exception, Marceline Loridan-Ivens née Rozenberg nous livre ici un récit de toute beauté d'une intense et profonde émotion. C'est une éblouissante et violente leçon de vie que ce livre dans lequel elle s'adresse à son père.
36. Était-ce lui ?
Stefan Zweig
3.94★ (196)

96 pages. Pépite de BiblioJoy. Un homme qu'on n'oublie pas est le récit d'une rencontre remplie d'humanité, d'optimisme qui nous invite à rêver à un monde utopiste où l'on ne subit plus l'emprise de l'argent. Etait-ce lui ? : Terrible drame au cœur de la campagne anglaise. Analyse des caractères, mécanique des comportements, psychanalyse des personnages. "Ce n'était qu'une présomption lancinante, cruellement lancinante. Ce n'était qu'un soupçon légitime, atrocement légitime. Mais il manquait la certitude, la certitude inébranlable".
37. Meurtres pour zéro
J.A. Flanigham
2.75★ (3)

69 pages. Pépite de KiriHara. Un polar sombre, violent, désabusé et une parfaite maîtrise du genre, du format ultra court et l'art des incises particulières à Flanigham.
38. Les dessous de l'Agence Garnier, tome 1 : Les tripes au soleil
J.A. Flanigham
3.25★ (4)

123 pages. Pépite de KiriHara. Flanigham reprend tous les ingrédients du roman hardboiled pour y ajouter son art des incises et des indications scéniques qui dynamisent et approfondissent un récit court.
39. La Grosse
Françoise Lefèvre
4.01★ (232)

107 pages. Pépite de ALDAMO21. "Ce court roman est de toute beauté et il est écrit avec une grande poésie. L’auteure m’a une nouvelle fois ému par son plaidoyer contre les préjugés et la grossophobie. À travers l’histoire de Céline, cette grosse femme garde-barrière que le monde raille, Françoise Lefèvre dénonce, elle aussi, cette dictature de la beauté et des corps sublimes. Des corps parfaits, qui s’exhibent dans les publicités, dans les magazines pour femmes, ou qui sont vantés par cette nuée de dites « influenceuses », toutes botoxées, liftées et pour certaines très tôt passées par le bistouri chirurgical."
40. Mon Finistère : Racines du Bout de la Terre
René Le Corre
4.67★ (6)

84 pages. Pépite de Sachka. Un petit roman merveilleux empli d'une belle nostalgie qui a été publié à titre posthume dans lequel l'auteur nous raconte son enfance entre 1908 et 1920 dans la campagne finistérienne.
41. Jules Troufflard, tome 3 : Le mystère de la «Cabretto»
René Byzance
4.50★ (2)

96 pages. Pépite de KiriHara. Ce petit roman met en scène un personnage très inspiré par Jules Maigret, mais un Jules Maigret qui, au lieu d'enquêter dans la brume et sous le froid et la pluie, se retrouve à la chaleur et au soleil au milieu d'une foule plus haute en couleurs que celle que fréquentait le personnage de Simenon. C'est bien écrit, c'est drôle, l'auteur nous offre une galerie de personnages excentriques et intéressants et l'intrigue n'est pas si mal que cela. Jules Troufflard, un personnage que l'on retrouve dans quelques autres titres de l'auteur. À découvrir.
42. Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki
Aki Shimazaki
4.15★ (3051)

114 pages. Pépite de Fanny1980. Cette autrice forme des bouquets de 5 livres, les narrateurs des cinq tomes de la pentalogie ayant un lien entre eux. Dans "Le poids des secrets", c'est le jour de l'explosion de la bombe de Nagasaki qui sera en arrière-plan. Dans "Au cœur du Yamato", c'est la vie dans les entreprises japonaises. Beaucoup de sérénité dans ces lectures !
43. Les trois lumières
Claire Keegan
3.96★ (1150)

108 pages. Pépite de Fanny1980. Un livre qui pousse à se demander si un peu d'attention, le temps uniquement d'un été, peut suffire à transformer durablement un enfant... Magnifique !
44. Bel abîme
Yamen Manai
4.44★ (410)

120 pages. Pépite de Fanny1980. Un monologue d'un adolescent emprisonné qui s'adresse à son avocat et à l'expert psychiatre, et dont les mots et les images sont choisis pour témoigner de la violence ambiante dans la Tunisie de l'après Printemps Arabes.
45. Novecento : Pianiste
Alessandro Baricco
4.13★ (4451)

87 pages. Pépite de Fanny1980. Un texte très poétique mettant en valeur la musique, l'océan, les limites et le champ des possibles de l'être humain. Une vie de musicien sur un paquebot.
46. Le K ne se prononce pas
Souvankham Thammavongsa
3.88★ (44)

115 pages. Pépite de Fanny1980. Émigrer pour fuir un pays en guerre, une situation économique sans avenir, un pouvoir politique qui opprime. Immigrer pour offrir une vie meilleure à ses enfants, pour se reconstruire et recréer l'espoir. C'est ce deuxième pan qui est présenté dans une série de nouvelles toutes plus émouvantes les unes que les autres...
47. Ma Putain argentine
Patrick Kurtkowiak
4.50★ (8)

128 pages. Pépite de marylinestan. Aventures passionnelles, charnelles d un homme qui revient de loin et de tout, voyage et sentiments brûlants. Punchy.
48. Sexy Sixties, mon doux chaos
Patrick Kurtkowiak
4.67★ (4)

79 pages. Pépite de marylinestan. Phil, 18 ans en 1964, lâche sa vie toute tracée en entendant les premiers titres des Rolling Stones et prend la route. Du vécu toujours d'actualité !
49. Toto Fouinard : L'Étranglée de la Porte Saint-Martin
Jules Lermina
3.62★ (10)

106 pages. Pépite de KiriHara. C'est la première aventure de Toto Fouinard, un jeune acteur qui devient, pour innocenter un ami d'un meurtre, détective. Ce très jeune personnage, né en même temps que Rouletabille, en 1907, est à la fois drôle, optimiste, touchant, un peu lunaire. Chacune de ses aventures se lit en 2 heures et sont très addictives et drôles malgré, parfois, des sujets un peu grave. Tout le talent de Jules Lermina dans un genre qui n'était pourtant pas son genre de prédilection.
50. Le Petit Prince
Antoine de Saint-Exupéry
4.31★ (137426)

97 pages. Pépite de Fanny1980. On ne présente plus ce conte philosophique, tellement riche dans ses pistes de réflexions et qui sait si bien mettre en avant l'amour et l'amitié !
51. A.B.C. Mine, tome 1 : L'homme immobile
Maurice Lambert
5.00★ (3)

77 pages. Pépite de KiriHara. Maurice Lambert est un auteur de littérature fasciculaire dont tous les titres sont agréables à lire. Aussi, si je devais choisir, je prendrais la première aventure d'A.B.C. Mine, car elle met en scène un personnage intéressant et drôle dans un format court où les personnages sont d'ordinaires peu fouillés. Si on ajoute à cela la belle plume de l'auteur et sa maîtrise du format court, cela donne un excellent petit récit policier.
52. La séquestrée
Charlotte Perkins Gillman
3.93★ (330)

112 pages. Pépite de 2JEAN. Etats-Unis, fin 19e, une femme en dépression post-partum reçoit des "soins" et attentions qui témoignent d'une époque et d'une condition féminine peu enviable. Récit à la première personne, la lecture monte en tension et se termine en apnée !
Commenter  J’apprécie          8183