AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Découvrez les meilleures listes de livres


Le travail de l'écrivain...
Liste créée par fanfanouche24 le 19/03/2014
68 livres.

A l'approche du Salon du Livre, je me "fais plaisir" (et j'espère à quelques babélionautes !) en proposant une einième liste complémentaire à celles déjà réalisées, dont la plus récente sur "Les ateliers d'écriture"... --------Une envie d'approfondir cette thématique... en constituant une liste personnelle d'ouvrages à découvrir et à lire, après avoir "dévoré" l'essai "L'Ecriture et la vie" de Laurence Tardieu et la lecture du moment "Buvard" de Julia Kerninon (autre réflexion sur le travail de l'écrivain)...Je poursuis mes investigations !------------

j'écris depuis très jeune: journaux, deux projets en cours...Je regrette par contre d'être dénuée "d'imagination" , de ne pas avoir pu faire un essai dans la "fiction"... ce qui doit , sans nul doute, attiser ma fascination pour "l'écriture" sous toutes ses dimensions...------------------[Mars 2014- *** 4 juin 2017- **11 juillet 2017- Actualisé le 4 octobre 2017- ***25 septembre 2022***9 novembre 2023

@Soazic BOUCARD@

---------------------------------------------------------------------------------------

------N.B: autres listes à redécouvrir-1- "La Belle écriture" d'IreneAdler, 2. "Les écritures de soi au féminin" de Sophiebabelio; 3. "Dangers des livres et livres en danger" de madamedubbery; 4. "Femmes écrivains" de traversay; 5. "Ateliers d'écriture", "Les modèles de nos écrivains préférés", "Ecrire pour quelqu'un" de fanfanouche24



1. L'écriture et la vie
Laurence Tardieu
4.10★ (76)

"Depuis vingt et un mois, les mots que j'écris sont comme des coquilles vides. Ils sonnent faux. Ils sont vains. Depuis vingt et un mois, j'ai perdu le chemin. Je voudrais, par l'écriture de ce journal, retrouver un chemin. Un chemin où les mots auraient du sens. Ce journal sera mon journal de quête. C'est ce que j'ai proposé à mes éditrices, un pari : que ce livre soit une plongée dans ma nuit pour, peut-être, clans l'écriture, par l'écriture, retrouver une lumière. Pouvoir écrite à nouveau. C'est le seul livre possible aujourd'hui. Le seul livre possible parce que précisément impossible. C'est sans cloute un projet périlleux, effrayant, mais je n'ai pas d'autre désir. Seulement celui-ci, immense."
2. L'Ecriture ou la vie
Jorge Semprun
4.27★ (2910)

"Déporté à Buchenwald, membre d'un des réseaux anglais de résistance Buckmaster, devenu l'un des dirigeants des communistes espagnols du camp, J. Semprun est libéré par les troupes de Patton en 1945. Ce récit montre comment, avec l'aide d'une femme, et dans les tourments de l'écriture, il lui aura fallu quinze ans pour accepter la vie. "
3. Buvard
Julia Kerninon
3.73★ (508)

Extrait de la critique de kitiwake: ---"-Buvard est un roman sur l'écriture et la lecture. C'était une recommandation d'un libraire rencontré au cours de l'émission La grande Librairie. Une jeune femme sauvage, auteur de romans qui ont marqué le paysage littéraire, vit en recluse dans la magnifique campagne anglaise. Pourquoi fait-elle un exception et accepte t-elle de se livrer à un jeune étudiant fan de ses écrits? Lui-même a du mal à comprendre sa chance. Mais ils vont passer plusieurs semaines ensemble, au cours desquelles Caroline lèvera le voile sur les blessures de son passé et les chemins cahoteux qui l'ont conduite à exorciser son passé en écrivant. Les confidences de la jeune femme réactivent chez Lou les plaies de son passé."
4. Onze romans d'oeil
Bernard Noël
4.50★ (8)

L'auteur a regardé travailler 11 peintres contemporains...Au travail de l'artiste répond son travail d'écrivain...
5. Chemins d'écriture
Jacques Lacarrière
4.00★ (18)

"Chemins d'écriture est avant tout l'itinéraire autobiographique et littéraire de quelques-uns de mes voyages et des livres auxquels ils donnèrent naissance. Les uns comme les autres ont jalonné ma vie au point d'en être le plus souvent indissociables. Voyages à travers la France avec Chemin faisant, années grecques avec L'Eté grec, séjours dans les déserts d'Egypte avec Les Hommes ivres de Dieu et Marie d'Egypte, en Tunisie avec Sourates et en Turquie avec La Poussière du monde. Errance et écriture ont été - et sont toujours pour moi - les deux voies majeures menant vers toute rencontre avec les autres et vers toute connaissance de soi-même. Si errer, comme je le dis quelque part dans ce livre, c'est d'une certaine façon s'enraciner dans l'éphémère, écrire, c'est essayer de capturer cet éphémère afin de le fixer et l'enfermer dans la durée, c'est se vouloir et devenir oiseleur du Temps. Chemins d'écriture est le journal de cette fragile et hasardeuse alliance."
8. Marcher à l'écriture
Paul Nizon
2.80★ (15)

" Quelle est cette recherche qui depuis si longtemps m'impose une direction ? Après quoi est-ce que je cours ? Quel est mon domaine ? mon cas ? Qu'est-ce que je représente ? Parmi quelle espèce, quelle famille, dois-je me compter dans le bestiaire des hommes de lettres ? Qu'est-ce pour moi que cette activité, ou plutôt, que l'événement de la création ? Comment ce processus se déroule-t-il en moi ? (...) En fait, je me vois comme quelqu'un qui marcherait moins à la canne qu'au fil de l'écriture, en avant et à reculons à travers la vie. L'écriture est un auxiliaire pour celui qui marche autant qu'elle constitue une intensification et une multiplication de son regard."
9. Petits récits d'écrire et de penser
Dominique Dussidour
3.33★ (8)

" Dominique Dussidour publie des romans. La loi du roman, c'est qu'on ne visite pas les soutes, qu'on ne voit pas les cuisines. Mais l'auteur, toute la durée du travail, n'a affaire qu'aux machines, aux constructions, au pilotage. Cessons la métaphore: Dominique Dussidour ici s'en dispense. Ce que le texte prend de soi (quand aux rêves des morts, quand on parle au père), les géométries et les matières ("penser sur de la tôle ondulée" ou bien "formuler sa grammaire"). Puis orienter, savoir ce qu'on cherche et comment on procède ("formuler sa grammaire", "écrire en ligne droite"). Puis tout simplement la pensée, la voix, l'arrachement, le fait de nommer ("sans titre"). En nous invitant dans son atelier, c'est à une exploration de nous-mêmes dans le temps de l'écriture que nous convie Dominique Dussidour. Pas de texte, dans ces dix "petits récits d'écrire et de penser" qui donne mieux envie de se risquer là, de se saisir de cela, qu'on ne nomme qu'au prix de la marche, de l'inconnu, voire de la perte. " FB
10. L'Auteur et Moi
Éric Chevillard
4.01★ (115)

On pense souvent à Nabokov en lisant l?Auteur et moi. Dans son autobiographie, Autres rivages, il écrivait : «L?imagination, souverain délice de l?être immortel et aussi de l?immature, doit être limitée. Afin d?aimer la vie, il nous faut ne pas trop l?aimer. Je me révolte contre cet état de choses. J?éprouve le désir d?extérioriser ma révolte et de circonscrire ma nature.» Chevillard continue le combat, vaillant petit chasseur, écrivant comme on va aux papillons. Leur vol et leurs couleurs sont des armes de guerre, des prétextes à beauté, et une condition de survie. Philippe LANÇON-Libération / septembre 2012
19. Écrire
Lionel Duroy
3.57★ (39)

""A l'origine de l'écriture, il y a tout ce de quoi nous sommes faits, nos années d'enfance, ceux qui nous ont aimés et ceux qui nous ont haïs. Cet héritage marque profondément le regard que nous portons sur la vie - il a profondément influencé tous mes livres, aussi bien les romans que les documents. Et brusquement, j'ai cessé d'écrire, je me suis interrompu, et même immobilisé, comme pour essayer de comprendre ce qui me pousse depuis tant d'années à écrire. A écrire toujours le même livre, comme si je n'en finissais pas de régler mes comptes. Ecrire est le résultat de cette réflexion. "
20. Écrire
Daniel Pennac
4.60★ (50)

"Daniel Pennac explique, dans sa préface : « Je me suis mis à écrire dans un carnet et à dessiner dans un autre […] des stylos, toujours, des dessins automatiques, comme on rêvasse au téléphone ou sur un coin de nappe […] Ce sont ces dessins qui se trouvent ici. Sans que je l’aie expressément voulu, ils disent les états où nous plonge l’écriture : le désir, l’empêchement, la rigueur, la solitude, l’exaltation, le refus, le désespoir, la libido, le doute, la gloriole, bref, ce cocktail d’exigences et de ridicules qu’on s’inflige à soi-même dès qu’on espère être lu. » Un vrai programme.
23. L'oeil clair
Jules Renard
3.60★ (15)

'L' oeil clair' réunit trente-quatre textes posthumes. Dans ces chroniques villageoises et citadines pleines d'esprit, Jules Renard dresse notamment un portrait irrésistible et mordant du monde des lettres, temple de la vanité et de l'hypocrisie. ...
27. Le Romancier et ses personnages
François Mauriac
3.19★ (44)

" Ecrire des romans n'est pas de tout repos ", constate Mauriac. Cette réflexion ironique et désabusée, il la justifie tout au long d'une analyse serrée de la création romanesque. .."
28. Les faits
Philip Roth
3.87★ (100)

29. Lettres à un jeune romancier
Mario Vargas Llosa
4.06★ (88)

"À l'instar du Rilke des Lettres à un jeune poète, Mario Vargas Llosa répond ici aux questions que lui adresse un futur écrivain curieux de connaître les ressorts cachés de l'art du roman. Ce jeune interlocuteur réel ou virtuel - on ne le saura jamais - est le destinataire de douze lettres qui associent, à des degrés divers, l'érudition, la confidence, l'exposé théorique et les conseils pratiques. Vargas Llosa y évoque la naissance de sa vocation, et développe à cette occasion la " parabole du ver solitaire ", se souvient de ses débuts difficiles et analyse avec intelligence et passion l'influence des grands maîtres qui ont marqué son apprentissage : Cervantès et Flaubert au premier chef, mais aussi Kafka, Joyce, Faulkner, Onetti et Cortàzar, entre autres. L'exercice critique se double, dans ces pages, d'un commentaire sur certains aspects techniques de l'écriture romanesque : " les vases communicants ", " les mutations et le saut qualitatif ", " la boîte chinoise " ou le fameux " catoblépas " cher à Borges y sont autant de métaphores visant à éclaircir le mystère qui donne au roman son pouvoir de persuasion et le place, aujourd'hui, parmi les inventions les plus surprenantes de la culture moderne."
31. La Fable et le fouet / Le Gardien des rosées
Alain Bosquet
2.50★ (5)

Dans ce recueil d'aphorismes, des pensées insolites, sérieuses, fantaisistes, caustiques sur l'acte d'écrire....parmi tant d'autres sujets.------"J'écris pour me débarrasser de moi. J'écris pour mieux me connaître. Entre ces deux extrêmes, la vérité titube, de plus en plus ivre. (p.55)"
33. Les grandes heures
Alice Déon
4.00★ (5)

"Prenez onze écrivains de langue française, onze figures majeures de la littérature du XXe siècle, aux origines, aux convictions et aux horizons confondus. Ajoutez-y un des plus grands auteurs américains, Henry Miller, dont la remarquable maîtrise du français témoigne de l'importance qu'a eue Paris dans son destin. Placez-les chacun en face d'un jeune journaliste perspicace et laissez faire. Vous entendrez la langue luxuriante de Jean Giono depuis son mas provençal, vous rirez de l'aplomb malicieux de Colette, serez saisi par l'obsession d'Aragon pour Elsa, et au détour d'une conversation avec Simenon, vous vous laisserez happer par les souvenirs d'enfance d'un gamin des faubourgs de Liège. Puis peu à peu, vous aurez l'impression qu'ils se ressemblent. Vous jetterez des passerelles entre les confessions de Jacqueline de Romilly et Marguerite Yourcenar, deux femmes pionnières, deux femmes partageant une passion pour la Grèce antique. Vous vous émerveillerez du rôle des éléphants dans la vie de Blaise Cendrars, d'Henry de Monfreid et de Romain Gary ; et vous saisirez toute la puissance romanesque d'un pays, la Russie, en constatant qu'il fut la terre d'origine de Kessel et Gary, et qu'il scella la vocation de Cendrars. Vous appréhenderez enfin l'importance de certains piliers de la vie culturelle du siècle en voyant la figure d'André Gide traverser les vies de Giono, Aragon, Cendrars ou Simenon. Mais plus que les coïncidences des biographies de ces écrivains, qu'ils rappellent combien l'écriture est un labeur ou qu'ils se racontent comme des héros d'aventures, il est frappant de voir comme chacun revendique le rôle de l'invention dans son oeuvre"
36. A la vitesse de la lumière
Javier Cercas
3.98★ (389)

Dans une université américaine, un écrivain débutant, qui pourrait s'appeler Cercas, se lie d'amitié avec un vétéran du Viêtnam anéanti par le poids de son passé
38. La folle du logis
Rosa Montero
4.06★ (110)

"Montero invite le lecteur à un voyage entre vérité et fiction sous la houlette de la folle du logis, sur des chemins pleins de surprises, mêlant allégrement la littérature et la vie en un cocktail excitant de biographies d'écrivains et d'autobiographie vraie ou fausse. A travers un panorama des folies et des faiblesses d'auteurs comme Melville, Goethe, Tolstoï ou M. Amis, ou bien des mécanismes de la passion amoureuse dont elle est elle-même la proie, elle bouscule le lecteur ravi. Elle lui propose une analyse des peurs et des névroses des romanciers..."
39. Ardoise
Philippe Djian
3.72★ (220)

Un texte jubilatoire de Philippe Djian, qui relate ses premiers coups de coeur en littérature, les modèles qui l'ont marqué et influencé...ainsi que ses réflexions sur l'écriture et son travail d'écrivain... (Lecture d'avril 2014)
41. Manuel d'écriture et de survie
Martin Page
4.05★ (116)

Excellent petit livre sur l'acte d'écrire... et tout le quotidien d'un écrivain, dans notre société modifiée par les réseaux sociaux et les nouvelles technologies ...
42. L'ours est un écrivain comme les autres
William Kotzwinkle
3.53★ (675)

Ajout le 22 novembre 2014----Fable animalière autour de l'écriture et des milieux littéraires !
43. Carnets d'enquêtes
Émile Zola
4.42★ (42)

Ajout le 22 novembre 2014-----Un ouvrage édité par Terre Humaine, qui nous offre la dimension inouïe du travail de recherche effectué par Emile Zola, pour chacun de ses romans...
45. L'écrivain et l'autre
Carlos Liscano
3.74★ (60)

- Ajout sur la suggestion d'andras...
46. L'urgence et la patience
Jean-Philippe Toussaint
3.76★ (332)

Contribution d'andras...
47. Le don du passeur
Belinda Cannone
3.12★ (40)

Ajout le 4 juin 2017... Très bel hommage d'une auteure à son père... qui lui a fait aimer les mots, l'écriture...lui-même tenant en secret des carnets... De nombreuses réflexions passionnantes sur le travail et les nécessités inhérentes à l'Ecriture...
48. Journal d'un écrivain en pyjama
Dany Laferrière
3.74★ (394)

Contribution de paestum... ce 4 juin 2017- Merci
49. J'écris comme je vis
Dany Laferrière
3.60★ (42)

"Aujourd'hui à 47 ans, et après dix romans qui forment une vaste Autobiographie américaine, j'ose jeter un regard, le premier, sur le chemin parcouru. Ce qu'il a fallu d'efforts, de sacrifices, de joies, d'amour et de vin pour que l'enfant pudique de Petit-Goâve se déshabille ainsi, mot à mot, à la face du monde.."
50. Une activité respectable
Julia Kerninon
3.86★ (226)

ajout le 11 juillet 2017- "Dans ce court récit, Julia Kerninon, pas encore trente ans, façonne sa propre légende. Née de parents fous de lecture et de l'Amérique, elle tapait à la machine à écrire à cinq ans et a toujours voulu être écrivain. Dans une langue vive et imagée, un salut revigorant à la littérature comme « activité respectable »
51. La fille à histoires
Irène Frain
3.86★ (114)

Ajout le 4 octobre 2017-Lecture passionnante du moment où l'auteure remonte aux origines de son besoin absolu d'écriture ... ainsi que sur le contenu , les recherches de son travail d'écrivain... je transcris un extrait très significatif de ce dernier : "Je viens de relire ce livre. [ cf. "La maison de la source", Fayard, 2000 ] A une quinzaine d'années de distance, et maintenant que mes parents sont morts, je trouve qu'il s'apparente à ce qu'on appelle en archéologie les "fouilles d'urgence". Au moment de tracer une autoroute ou de creuser les fondations d'un parking, des ouvriers tombent sur les ruines d'une époque reculée. On arrête le chantier, on laisse la place à des archéologues qui n'ont pas beaucoup de temps pour fouiller, la suspension des travaux coûte cher. Lorsqu'ils exhument des objets ou des restes de bâtiments, ils s'abstiennent de s'interroger sur leur fonction, ce qui a pu causer leur destruction, leur abandon ou, au contraire, leur parfait état de conservation. Ils parent au plus pressé, préservent les vestiges du mieux qu'ils peuvent, entreposent leurs découvertes dans une réserve. Pour l'interprétation, ils verront plus tard, quand, grâce à d'autres fouilles et à force de recoupements, ils seront à même de leur donner un sens. De la même façon, dans ce livre où j'ai reconstitué mes premières années, tout se trouve,du secret de mes parents, et ce qui m'a poussée à braver le tabou de l'écriture. Mais à l'état brut. Pas de déchiffrage: de ces éclats de mémoire que je venais d'exhumer, je n'avais pas la clé." (p. 24)
52. Les personnages
Sylvie Germain
3.64★ (110)

Ajout le 25 octobre 2018---"" Un jour, ils sont là. Un jour, sans aucun souci de l'heure. On ne sait pas d'où ils viennent, ni pourquoi ni comment ils sont entrés. Ils entrent toujours ainsi, à l'improviste et par effraction. Et cela sans faire de bruit, sans dégâts apparents. Ils ont une stupéfiante discrétion de passe-muraille. Ils : les personnages. " En vingt-cinq tableaux et deux nouvelles, Sylvie Germain évoque cette zone obscure où personnages et auteurs tiennent commerce. Entre les figures de Kundera, de Celan et de Michel-Ange, elle déambule avec liberté et, plutôt qu'un essai, nous offre l'histoire intime de ces " suppliant muets " à la recherche d'un écrivain qui leur donne la parole."
53. Rouvrir le roman
Sophie Divry
3.72★ (99)

Ajout le 25 octobre 2018---"Ce livre a pour but de discuter quelques idées reçues qui pèsent sur la conscience de l’écrivain français contemporain qui, il faut l’avouer, a un lourd héritage. Cette réflexion, si elle relève avant tout de la théorie littéraire, n’a au fond d’autre but que de dire que le roman n’est pas mort, et que la littérature vaut le coup. Face aux plaintes répétées des « déclinologues » qui ne prouvent que leur propre perte de foi et laissent le lecteur dans un découragement démobilisateur, Sophie Divry propose des solutions pour refaire du roman un lieu de recherche et d’aventures. Elle partage ses idées pour une littérature plus exigeante, plus vivante et plus tenace, plus nécessaire aux auteurs comme aux lecteurs."
54. En vivant, en écrivant
Annie Dillard
4.00★ (124)

Ajout le 25 octobre 2018 - Chronique de Myriam3 : "Elle a beau énumérer tous les tourments que représente l'acte d'écrire, le nombre d'heures passées pour un simple paragraphe, les abandons et les impasses, ainsi que la vie d'un écrivain, ermite des temps modernes à peine confronté au vrai monde, l'acte d'écrire conserve malgré tout toute sa beauté au moment où ce court recueil se termine. Annie Dillard prêche le faux pour dire le vrai: il ne faut pas croire ses théories sur l'écriture et le métier d'écrivain. Il n'y a qu'à lire ses dernières pages pour le comprendre: elle y décrit merveilleusement son expérience unique à bord d'un avion acrobatique. C'est un bel essai pas du tout académique sur l'acte d'écrire plein de fraîcheur, de poésie et pas mal d'humour."
55. Délit de fiction : La littérature, pourquoi ?
Luc Lang
3.00★ (12)

Ajout le 25 octobre 2018 -(...) ". Le sujet de la littérature, c'est un sujet problématique dans un être en libre devenir. La littérature est une énergie dangereuse, de désordre, de chaos, une force imprévisible d'inattendues propositions quant à la question du sujet, et il est toujours plus urgent de la cerner dans cet espace livresque de la " fiction ", que l'on parcourt en ses heures perdues de loisir et de distraction, où l'on s'accorde précisément à perdre son temps avec ce qui n'est que... littérature."
56. En lisant en écrivant
Julien Gracq
4.19★ (499)

Contribution de si-bemol...
57. Journal d'un écrivain
Virginia Woolf
4.25★ (346)

Suggestion de si-bemol...
59. Mes vies secrètes
Dominique Bona
3.76★ (286)

Ajout le 10 janvier 2019
60. Le chagrin des origines
Laurence Nobécourt
4.04★ (55)

Ajout le 7 septembre 2019-Lecture très intéressante du moment, sur l'Ecriture qui a sauvé la vie de son auteur !
61. Des nuits rêvées pour le train fantôme
Christian Estèbe
2.75★ (6)

Ajout le 10 octobre 2019- ***voir ma chronique de ce jour !
62. En nous beaucoup d'hommes respirent
Marie-Aude Murail
3.58★ (404)

Ajout le 25 décembre 2020-**** souvenirs et histoire familiale de Marie-Aude Murail sur plusieurs générations...et très intéressantes remarques, analyses de sa vocation et de son travail d'écrivain-jeunesse
63. L'Enfant, le prisonnier
Annie Leclerc
5.00★ (16)

Ajout le 2 avril 2021 --- Autre travail d'un écrivain, transmettre le goût d'ECRIRE, de raconter un histoire, son histoire, souvent pour se réparer... là est le cas pour Annie Leclerc qui animé des ateliers d'écriture dans les prisons... "Récit à la troisième personne d'Annie Leclerc pour narrer quinze ans d'ateliers d'écriture , qu'elle a animés en prison "
64. Le vacarmeur
Robert Lalonde
4.28★ (24)

Ajout le 24 août 2021--"Vacarmeur, Robert Lalonde donne la suite du Monde sur le flanc de la truite. Dans une prose qui cerne le mystère avec une extraordinaire précision, il nous conduit au plus près du cœur ardent de l'acte créateur. Encore une fois, nos guides se nomment Rick Bass, Michel de Montaigne, Annie Dillard, Flannery O'Connor, Jean Giono ou Gabrielle Roy. Encore une fois, l'auteur fait participer la littérature à une célébration en même temps païenne et sacrée du monde et de la nature."
65. C'est vous l'écrivain
Jean-Philippe Toussaint
4.08★ (95)

Ajout le 25 septembre 2022---"Un texte magistral, dans l'intimité créative de l'écrivain Jean-Philippe Toussaint. « Pour écrire, il faut sept yeux, un oeil sur le mot, un oeil sur la phrase, un oeil sur le paragraphe, un oeil sur la partie, un oeil sur la construction, un oeil sur l’intrigue — et un oeil derrière la tête, pour surveiller que personne n’entre dans le bureau où on est en train d’écrire. » Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de dix-huit livres publiés aux Éditions de Minuit. Avec ce texte, magistral, il nous entraîne dans les coulisses de son travail d’écrivain, et parvient à nous faire saisir le processus à la fois matériel et imaginaire de la création littéraire, alternance de jaillissements et de persévérance."
66. Lettre de consolation à un ami écrivain
Jean-Michel Delacomptée
3.68★ (21)

Le 25 septembre 2022---"Cette lettre s'adresse à un ami qui, déçu de n'avoir obtenu aucune critique, aucune audience, pour un roman pourtant magnifique, a décidé de renoncer à écrire. La lettre pourrait simplement flatter l'ami, et accuser les éditeurs, les médias ou le public. Elle vise autre chose : à comprendre et faire comprendre. Elle tente d'expliquer pourquoi une oeuvre puissante reste confinée dans les ténèbres, alors que des textes médiocres connaissent un grand succès. Elle s'attache à démontrer, par l'analyse de quelques fragments, en quoi ces textes sont médiocres, et en quoi d'autres, à l'inverse, sont remarquables. S'interrogeant sur le statut de l'écrivain aujourd'hui, sur la banalité des thèmes dominants, sur l'indifférence à la langue, voire sur le discrédit dont souffre le style élevé, elle replace la réception des oeuvres dans le contexte global de ce qu'on appelle " culture ". Loin du pamphlet, plutôt semblable à un manifeste, elle veut éclairer l'ami sur les enjeux posés par l'exigence littéraire, et le convaincre de ne pas renoncer malgré les obstacles, les impostures, les déconvenues que doit affronter quiconque cherche toujours, avec obstination, à écrire authentiquement."
67. L'échiquier
Jean-Philippe Toussaint
3.23★ (388)

Ajout le 28 octobre 2023 L'auteur nous offre par ce texte singulier...et des chemins de traverse, les origines de sa " vocation d'écrivain "....------- "Je voulais que ce livre traite autant des ouvertures que des fins de partie, je voulais que ce livre me raconte, m’invente, me recrée, m’établisse et me prolonge. Je voulais dire ma jeunesse et mon adolescence dans ce livre, je voulais débobiner, depuis ses origines, mes relations avec le jeu d’échecs, je voulais faire du jeu d’échecs le fil d’Ariane de ce livre et remonter ce fil jusqu’aux temps les plus reculés de mon enfance, je voulais qu’il y ait soixante-quatre chapitres dans ce livre, comme les soixante-quatre cases d’un échiquier. " J.-P. T.
68. La Vie secrète des écrivains
Guillaume Musso
3.79★ (7976)

Ajout le 9 novembre 2023--- '“Tout le monde a trois vies : une vie privée, une vie publique et une vie secrète…” Gabriel García Márquez En 1999, après avoir publié trois romans devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au large des côtes de la Méditerranée. Automne 2018. Fawles n’a plus donné une seule interview depuis vingt ans. Alors que ses romans continuent de captiver les lecteurs, Mathilde Monney, une jeune journaliste suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer son secret. Le même jour, un corps de femme est découvert sur une plage et l’île est bouclée par les autorités. Commence alors entre Mathilde et Nathan un dangereux face à face, où se heurtent vérités occultées et mensonges assumés, où se frôlent l’amour et la peur… Une lecture inoubliable, un puzzle littéraire fascinant qui se révèle diabolique lorsque l’auteur y place sa dernière pièce."
Commenter  J’apprécie          14413

{* *}