AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Découvrez les meilleures listes de livres


Rentrée littéraire automne 2022

Liste créée par Powoui - 44 livres. Thèmes et genres :

Comme d'habitude, une petite liste des livres que j'ai repérés et que j'ai très envie de découvrir parmi la multitude de nouvelles parutions qui débarqueront sur les tables des librairies en août et en septembre. Vous n'y retrouverez donc pas les grosses sorties très attendues (sauf si j'ai très envie de les lire !)... Ceux-là auront déjà assez de presse et nul doute que vous ne les raterez pas !


1 Fantaisies guérillères
Guillaume Lebrun
1 critique 2 citations

Août - LU COUP DE COEUR Tout à fait jubilatoire ! Je n'en sors point déçue, estomaquée plutôt, par le style enlevé et drôlesque de l'auteur (je ne ferais pas aussi bien qu'icelui même en m'essayant à pâle copie). Ce livre, soit tu l'adores soit tu le détestes dès les premières phrases. Je l'ai pour ma part adoré de bout en bout, alors que jamais n'ai été intéressée plus que cela par l'épopée jehannesque ni contes du moyen-âge. Le mélange des genres et des références en font un texte extrêmement drôle, jusqu'aux dernières pointes d'humour de l'appendice. Ne voudrais-je aucunement vous spoiliater, donc me tairai-je sur tout afin que vous vous délectasses vous-même de tant de fourberies de la langue. Que vive Jehanne et que vive Guillaume Lebrun, holy shit ! Entre deux insectes, reprends vite l'écriture ! Ajouter à mes livres
2 L'été où tout a fondu
Tiffany McDaniel
18 critiques 19 citations

Août - LU - COUP DE COEUR Betty était une claque, et avec la découverte de ce premier roman de l'autrice, c'est confirmé : Tiffany McDaniel sait raconter les histoires, prendre par la main ses lecteurs et leur souffler les pires histoires du moment qu'un peu d'espoir y est instillé. Si vous n'avez pas encore assez chaud, il faut lire "L'été où tout a fondu", c'est une merveille qui farfouille l'âme humaine... jusqu'au plus sombre. Oui, c'est très très sombre malgré la lumière estivale. Ajouter à mes livres
3 Lulu
Léna Paul-Le Garrec
7 critiques 4 citations

Août - LU - COUP DE COEUR Je l'attendais avec impatience et je l'ai dévoré. Oui, ça y est, j'ai lu Lulu (oui ça me fait rire...). Je n'ai qu'une envie, le relire, noté par ci par là les quelques phrases qui ont fait mouche et que j'ai relu plusieurs fois au cours de ma lecture. Lulu, c'est un petit garçon qui émeut, et il m'a donné envie d'aller jeter un message à la mer pendant mes vacances où je ne savais pas encore quoi faire. Lulu est une petite bulle d'air et de bonheur, il faut dire que je l'ai lu après un texte très dur (L'été où tout a fondu) et duquel je suis ressortie avec beaucoup d'amertume envers l'Humanité, et là PAF Lulu débarque et me souffle d'aimer à nouveau et de croire en la vie, oui surtout en la vie, au vivant, à la nature qui nous entoure et dans laquelle on vit si peu parfois, avec qui on devrait faire corps. Lulu, je voulais pas le lâcher, parce qu'il m'a redonné espoir, il m'a fait vibrer, il m'a fait rêver. C'est un très beau premier roman, qui saura émouvoir, je le sens, un très large public. C'est décidé, à la rentrée, ma nouvelle phrase préférée sera : Avez-vous lu Lulu ? Ajouter à mes livres
4 Garçon au coq noir
Stefanie vor Schulte
4 critiques 6 citations

Août - LU - COUP DE COEUR "Grâce à une écriture simple et captivante, Stefanie vor Schulte entoure chacun de ses mots d’une atmosphère saisissante. Brutale et merveilleuse, cette fable contemporaine aux accents gothiques montre à chacun de nous que l’espoir perce partout, même au cœur de la nuit." Franchement, j'aurais pas dit mieux, j'approuve à 1000% la description de l'éditeur (pour une fois !). J'ai adoré cette fable, à la fois sombre et lumineuse, pleine de bon sens, de drôlerie, de trouvailles, de philosophie et de révolte. Ajouter à mes livres
5 La fille du phare
Annet Schaap
1 citation

Août - roman jeunesse - LU - Mi figue mi raisin, c'était quand même bien ! Au début, on se laisse porter comme un conte. Loupiote veut faire bien mais malgré elle, sa maladresse reprend toujours le dessus. Puis assez rapidement, les personnages deviennent assez caricaturaux, rendant le récit aussi jubilatoire et vivant qu'un bon Roald Dahl sans pour autant en garder autant de saveur ; car oui je reste sur ma fin, j'ai trouvé le dénouement trop rapide alors que plus de la moitié du livre l'autrice prend bien le temps de tout poser, le décor, les personnages, leurs manies, l'intrigue, le fantastique... puis à partir d'un évènement tout s'accélère, un peu vite à mon goût. Il n'en reste pas moins que je me suis attachée à cette joyeuse bande du manoir et de leur évolution, au point d'aller jusqu'au bout pour savoir ce qu'ils adviendraient de tous. Une belle aventure sur l'expérience formatrice, la découverte de soi et des autres, l'acceptation de la différence... à lire pour bons lecteurs dès 9/10 ans. Ajouter à mes livres
6 Poids plume
Mick Kitson
4 critiques

Août - COUP DE COEUR, CA DEPOTE !! Ne vous fiez pas à la couverture, dans Poids Plume on n'enfile pas de gants, on se bat à mains nues ! En suivant l'aventure de la jeune manouche Annie Loveridge/Perry/la fille du slasher, on découvre également les prémices d'une révolution à l'ère industrielle, juste un peu avant le soulèvement des ouvriers pour faire tomber les privilèges. Avec Annie et toute la jolie troupe qui l'entoure, on subit l'injustice et elle nous fout la rage, alors quand les poings pleuvent ça nous fait du bien aussi ! J'aurais aimé que ce soit plus développé dans ce sujet, mais j'ai quand même adoré suivre l'épopée d'Annie, l'ambiance est délectable pour peu qu'on aime les récits de l'Angleterre du 19e, le froid, le sale, la boue, la poussière, les usines qui dégueulent comme décor. C'est mon cas et je me suis éclatée, sans mauvais jeu de mot, et j'ai toujours plus envie de cogner les injustices et tordre les privilèges des nantis... c'est moins sale maintenant, mais rien n'a changé, si ? "Entre coups de poing et coups de cœur, fêtes foraines et matchs de boxe illégaux, une aventure réjouissante où l’art de l’esquive, la souplesse et la rapidité de poids plume d’une héroïne sauvage et attachante l’aideront à contourner la noirceur de la révolution industrielle et la découverte des États-Unis. Inspiré par l’histoire de son arrière-grand-mère, Mick Kitson signe un roman lumineux où les femmes ne font pas que se défendre, elles se battent." Un des textes qui me réjouit le plus ! Ajouter à mes livres
7 Zizi Cabane
Bérengère Cournut
4 critiques 1 citation

Août - LU, BEAU COUP DE COEUR Le nouveau roman de Bérangère Cournut ! :) Ajouter à mes livres
8 L'inventeur
Miguel Bonnefoy
4 critiques 2 citations

Août - EN COURS DE LECTURE Oh chic un nouveau roman de Miguel Bonnefoy ! France, milieu du XIXe siècle. Voici l’étonnante histoire d’Augustin Mouchot, fils de serrurier de Semur-en-Auxois, obscur professeur de mathématiques, devenu inventeur de l’énergie solaire grâce à la découverte d’un vieux livre dans sa bibliothèque. La machine qu’il construit et surnomme Octave séduit Napoléon III et recueille l’assentiment des autorités et de la presse. Elle est exhibée avec succès à l’Exposition universelle de Paris en 1878. Mais l’avènement de l’ère du charbon ruine ses projets que l’on juge trop coûteux. Après moult péripéties, dans un ultime élan, Mouchot tente de faire revivre le feu de sa découverte sous le soleil d’Algérie. Trahi par un collaborateur qui lui vole son brevet, il finit dans la misère, précurseur sans le savoir d’une énergie du futur. Ajouter à mes livres
9 La nuit des pères
Gaëlle Josse
6 critiques 2 citations

Août - LU par Bastien, parce qu'on est toujours très heureux de lire Gaëlle Josse ! - mais ici le sujet est plus grave, ce n'est pas toujours joyeux loin de là, mais l'écriture nous porte encore et encore, difficile de lâcher Josse. Ajouter à mes livres
10 Qui sait ?
Pauline Delabroy-Allard
12 critiques 11 citations

Août - Le nouveau roman de Pauline Delabroy-Allard dont j'avais été happée par le style dans "Ca raconte Sarah" et qui m'a enchantée dans ses écrits pour album jeunesse également. J'ai lu l'extrait et j'ai hâte de découvrir la suite. Ajouter à mes livres
11 La vie têtue
Juliette Rousseau
Septembre - "« Nous sommes les héritières d'une détermination farouche, nous les descendantes des avortements ratés, des grossesses imposées. Celle-ci est indémêlable de nos douleurs et de nos rages, transmises d'une génération à l'autre comme on essore un torchon plein de sang, dans l'anonymat d'une cuisine plongée dans la nuit. » Depuis la maison familiale où elle est revenue habiter, une femme, s'adressant à sa sœur disparue, convoque les souvenirs de leur enfance. Porteuse d'un lourd passé de violences patriarcales, elle explore les possibilités de survivre à cet héritage, dans un paysage rural dévasté, où les haies ont disparu et où la forêt se fait moins dense, cernée par les champs de maïs industriels. Avec ce récit composé de courts chapitres, Juliette Rousseau nous offre un premier texte littéraire poignant, sensible et lumineux qui rend hommage aux femmes de sa famille." Un roman féministe qui donne très très envie. Ajouter à mes livres
12 Ils vont tuer vos fils
Guillaume Perilhou
2 critiques

Août - "Dans ce premier roman effréné, le héros flamboyant de Guillaume Perilhou a la fureur de vivre. Roman d'amour, étude sociale et quête identitaire poétique, la plume incisive de Perilhou démasque tout sur son passage." C'est prometteur ! Ajouter à mes livres
13 Le choix
Viola Ardone
9 critiques 4 citations

Août - "Dans les années 1960, Oliva Denaro a 15 ans et vit à Martonara, un petit village sicilien où elle se plaît à étudier et à rêver de liberté. Devenue femme, elle doit selon la tradition prendre un époux mais refuse d'épouser Paterno qui, furieux de son rejet, la viole. Pour sauver son honneur, la loi exige qu'elle se marie avec son agresseur mais, soutenue par son père, elle se révolte." Découvert lors de la présentation de la rentrée littéraire Albin Michel, j'ai grande hâte de le découvrir ! Ajouter à mes livres
14 Le goûter du lion
Ito Ogawa
2 critiques 1 citation

Août - Pour passer un bon moment, rien de mieux qu'un roman d'Ito Ogawa ! Ajouter à mes livres
15 L'heure des oiseaux
Maud Simonnot
6 critiques

Août - "Île de Jersey, 1959. Pour survivre à la cruauté et à la tristesse de l'orphelinat, Lily puise tout son courage dans le chant des oiseaux, l'étrange amitié partagée avec un ermite du fond des bois et l'amour inconditionnel qui la lie au Petit. Soixante ans plus tard, une jeune femme se rend à Jersey afin d'enquêter sur le passé de son père. Les îliens éludent les questions que pose cette étrangère sur la sordide affaire qui a secoué le paradis marin. Derrière ce décor de rêve pour surfeurs et botanistes se dévoilent enfin les drames tenus si longtemps secrets." Ajouter à mes livres
16 On était des loups
Sandrine Collette
12 critiques 15 citations

Août - "Ce soir-là, quand Liam rentre des forêts montagneuses où il est parti chasser, il devine aussitôt qu’il s’est passé quelque chose. Son petit garçon de cinq ans, Aru, ne l’attend pas devant la maison. Dans la cour, il découvre les empreintes d’un ours. À côté, sous le corps inerte de sa femme, il trouve son fils. Vivant. Au milieu de son existence qui s’effondre, Liam a une certitude. Ce monde sauvage n’est pas fait pour un enfant. Décidé à confier son fils à d’autres que lui, il prépare un long voyage au rythme du pas des chevaux. Mais dans ces profondeurs, nul ne sait ce qui peut advenir. Encore moins un homme fou de rage et de douleur accompagné d’un enfant terrifié." Parce que Sandrine Collette maîtrise le suspense et les tensions et qu'on dévore ses sombres romans avec délectation. Ajouter à mes livres
17 Darwyne
Colin Niel
1 critique

Août - "Darwyne Massily, un garçon de dix ans, légèrement handicapé, vit à Bois Sec, un bidonville gagné sur la jungle infinie. Et le centre de sa vie, c'est sa mère Yolanda, une femme qui ne ressemble à nulle autre, bien plus belle, bien plus forte, bien plus courageuse. Mais c'est compter sans les beaux-pères qui viennent régulièrement s'installer dans le petit carbet en lisière de forêt. Justement un nouvel homme entre dans la vie de sa mère : Jhonson, un vrai géant celui-là. Et au même moment surgit Mathurine, une employée de la protection de l'enfance. On lui a confié un signalement concernant le garçon. Une première évaluation sociale a été conduite quelques mois auparavant par une collègue qui a alors quitté précipitamment la région. Dans ce roman où se déploie magistralement sa plume expressive, Colin Niel nous emporte vers l'Amazonie, territoire d'une puissance fantasmagorique qui n'a livré qu'une part infime de ses mystères. Darwyne, l'enfant contrefait prêt à tout pour que sa mère l'aime, s'y est trouvé un refuge contre le peuple des hommes. Ceux qui le voudraient à leur image." Hâte de découvrir le nouveau Colin Niel ! Ajouter à mes livres
18 Vivantes
Françoise Colley
2 critiques

Août - "Elle a passé son enfance et son adolescence dans une ville ouvrière sur la frontière allemande. Sa mère a eu dix enfants. Six d’un juif autrichien et quatre d’un Algérien. Elle est la fille de l’Algérien, mais porte le nom du juif. Vive, intelligente, rebelle, rien ne l’arrête. Ni la pauvreté, ni la triste médiocrité des vies dévastées qui l’entourent, ni les événements horribles qu’elle doit affronter. Elle s’accroche à sa fratrie, aux rencontres heureuses, à cette chaleur que diffuse la solidarité des classes populaires et surtout à sa mère, cette femme extraordinaire dotée d’un étonnant courage et d’une sagesse étrange, à qui elle voue une véritable vénération. L’auteure nous livre ici le récit abrupt et sans concession d’une jeune vie saisissante, plongée dans la France des Trente Glorieuses. Un premier roman. Un livre rare." Ajouter à mes livres
19 Du temps de ma splendeur
Aurélie Djian
2 critiques

Août - "Tu vieilliras, ma fille, plus vite que tu ne le crois et tu en souffriras pour l'éternité. N'espère pas en moi une alliée qui te raconterait ses secrets de créature et se réjouirait de ta métamorphose. Non, ma fille, je ne te prêterai pas ma baguette magique, ma parure et mes paillettes, pas touche, même pas en rêve. La splendeur ne se partage pas si elle veut régner. Tu ne seras pas une femme, ma fille, tu n'hériteras pas d'une fierté en collier, facile à porter, tu devras conquérir ton sexe toute seule, à la force du poignet, ça fait mal, tu verras, plus mal que tu ne le crois. Tu sueras sang, salive, larmes et cyprine dans le désert, peuple élu abandonné, tu apprivoiseras seule ton destin singulier, armée d'une ardente patience. Je surveillerai de très près ta superbe et je n'hésiterai pas à te mettre des glaçons dans la culotte, comme les hommes, plus tard, pour éprouver ton courage. Tu apprendras seule à nager contre le courant, telle une truite sauvage et tu me remercieras d'en ressortir musclée." Ce court extrait fait saliver, hâte de découvrir cette écriture... Ajouter à mes livres
20 Tibi la Blanche
Hadrien Bels
8 critiques 5 citations

Août - "À ​Thiaroye, un quartier proche de Dakar, trois amis passent le bac. Issa a toujours l’air de savoir où il va quand il marche. Il a passé les épreuves avec un Bic marabouté, un Bic qui donne la confiance. Il aime les ragots de quartier et sa machine à coudre. Il sera styliste, c’est sûr. Neurone a le cerveau bien huilé, c’est une bête à concours. Il déteste les costumes-cravates, ceux qui font la sieste dans les hémicycles les mains croisées sur leurs ventres bien remplis. Lui, il n’aime que Tibilé. Tibilé, on l’appelle Tibi la Toubab, Tibi la Blanche ou Tibi la Française, car tout le monde sait qu’elle va partir en France. Elle est la plus intelligente de mes enfants, répète son père. Dans une semaine, les résultats du bac vont les percuter. La vie court trop vite, il faut la croquer." Pour celleux qui ont aimé "Cinq dans tes yeux", le nouveau roman d'Hadrien Bels. Ajouter à mes livres
21 Un chien à ma table
Claudie Hunzinger
1 citation

Août - Alors ça, ça a l'air complètement barré. J'espère qu'il tiendra ses promesses. Ajouter à mes livres
22 Le radeau des étoiles
Andrew J. Graff
Septembre - "“Merci de dire au shérif que Fish voulait pas tuer mon père. Mon père est chez nous dans la cuisine, par terre près de la table. Il est mort.” Inséparables, Bread et Fish ont dix ans et passent leur été dans la poussière des champs du Wisconsin. Ils vivraient dans une parfaite insouciance, sans la figure violente du père de Bread qui terrorise le garçon. Un jour, au comble du désespoir, Fish décide de protéger son ami : un coup de revolver, et les gamins s’enfuient se croyant meurtriers. Ils se hâtent de rassembler du matériel, des provisions, et s’enfoncent dans l’immense forêt voisine. Construire un radeau, promesse de liberté, les expose immédiatement aux dangers réels de la traversée. Pendant ce temps, le grand-père de Fish et le shérif se lancent à leur recherche. Chacun devra faire son propre voyage en pleine nature pour affronter ses doutes et secourir les plus vulnérables. Magnifiquement porté par un paysage féroce, Le Radeau des étoiles est une ode à l’amitié et à la liberté." La jeunesse et la liberté, tout ce qu'il faut pour me donner envie de lire un livre... Ajouter à mes livres
23 Les vainqueurs
Roy Jacobsen
1 critique 1 citation

Août - "On retrouve dans Les vainqueurs tout le talent de l'auteur, qui sait si bien mêler la vision d'ensemble et le détail pour faire vivre avec émotion la grande Histoire et les destins de gens modestes" Je ne sais pas encore si je vais oser me plonger dans ce pavé, mais ça me donne terriblement envie. Ajouter à mes livres
24 La Maison des feuilles
Mark Z. Danielewski
64 critiques 36 citations

Août - Toussaint Louverture s'empare à nouveau d'un classique pour le déterrer et le redorer, j'ai hâte de le découvrir. "Une maison plus grande dedans que dehors avec en son cœur une obscurité abyssale et toujours croissante, où résonne un grondement impie qui semble vouloir déchirer les murs et dévorer les rêves. Vos rêves. Toute première édition couleur remasterisée." Ajouter à mes livres
25 Zéro gloire
Pierre Guénard
3 critiques

Août - "Tout le monde l'appelle Harry mais c'est Aurélien Moreau. En attendant la gloire, Aurélien travaille la nuit chez McDo et le jour aux pompes funèbres. Quand il s'échappe de son quotidien, c'est pour repenser à l'enfant qu'il était dans le petit bourg qui l'a vu grandir, le genre d'endroit où, pour tuer le temps, il faut vivre ses premières fois, frôler le danger et se défoncer. Que deviennent nos rêves dans un monde où tout semble figé ?Zéro gloire, premier roman au style incisif, met en scène cette jeunesse désenchantée..." A voir, c'est alléchant. Ajouter à mes livres
26 Vers la violence
Blandine Rinkel
10 critiques 4 citations

Août - "« Il ne m’avait pas légué la douceur, la confiance ni la foi. Cependant, j’héritais de lui les trois choses auxquelles je tenais le plus au monde. J’héritais de lui l’absence, la joie et la violence. » Plus grand que la vie, Gérard illumine les jours de sa fille, Lou. Fort et fantaisiste, ce baby-boomer aux allures d’ogre ensorcelle tout : les algues deviennent des messages venus des dieux, ses absences des missions pour les Services Secrets. Mais que fait cette arme dans la table de nuit ? Qui sont ces fantômes d’une famille disparue, apparaissant par intermittence, en creux des conversations ? D’où viennent, surtout, ces accès de cruauté — ceux-là mêmes qui exercent sur sa fille fascination et terreur ? À travers l’histoire d’une enfance trouble, dans ces paysages de l’Ouest français où la mer et la forêt se confondent, Vers la violence rappelle comment nos héritages nous façonnent, entre chance et malédiction." A voir. Ajouter à mes livres
27 C'est plus beau là-bas
Violaine Bérot
4 critiques 1 citation

Août - ""Mais s'il ne s'agissait pas d'un jeu ? Si à force de leur donner matière à y croire tes étudiants t'avaient pris au mot, s'ils avaient voulu appliquer à la lettre le contenu de ce texte que tu leur offrais en fin de cycle, ce texte dans lequel tu détaillais point par point la mise en actes des théories étudiées pendant leur cursus ? Serait-il alors envisageable qu'ils aient réussi, comme tu le préconisais, à renverser le pouvoir en place ? Non, tu ne peux l'envisager, pas dans la vie réelle, car sans doute, et c'est la seule explication plausible, sans doute rêves-tu, sans doute patauges-tu dans un mauvais sommeil, et tout s'arrêtera net quant ton réveil sonnera, quand ta femme se retournera dans le lit, et enfin cessera ce grand n'importe quoi dans lequel tu t'enlises et t'épuises." Parce que "Comme des bêtes" était sublime, ça a l'air tout à fait différent, c'est assez court donc à voir. Ajouter à mes livres
28 La sauvagière
Corinne Morel-Darleux
2 critiques 1 citation

Août - L'autrice est surtout reconnue pour ses essais autour de l'écologie et de l'effondrement, pour un roman aussi "Là où le feu et l'ours" que je n'ai toujours pas lu mais qui me fait toujours de l'oeil (aaaah si seulement nous avions le don d'allonger le temps). Je découvrirais ce court roman avec curiosité. "La Sauvagière est une fable onirique qui nous invite à repenser le lien qui nous unit au monde, loin des constructions et des contingences modernes. Page après page, dans ce premier roman, Corinne Morel Darleux nous plonge dans un univers puissamment poétique où les sens deviennent maîtres et où notre humanité se métamorphose au contact du bois humide et sous les caresses du vent." Ajouter à mes livres
29 La fille aux plumes de poussière
Nicolas Garma-Berman
Août - "L’histoire commence au détour d’un méandre de la Seine, dans un atelier où Eva, une taxidermiste, doit honorer une commande un peu particulière : un hamster-lion. C’est une chose rassurante, les problèmes sans solution. On sait ce qu’il faut en faire : les remettre à plus tard. Même si Eva se doute bien que cela va lui causer un déluge d’ennuis. Doit-elle abandonner lâchement et affronter les remontrances de sa cliente ? La lâcheté l’attire, mais elle implique un courage dans l’affrontement dont Eva ne saurait faire preuve. En parallèle, Eva rencontre Voisin, son voisin, qui lui demande d’empailler son chat. Pour cette jeune femme qui a passé sa vie à enfouir ses souvenirs, ces deux commandes vont la lancer dans une drôle de quête. Entourée d’une ronde de personnages particulièrement attachants, la voilà joyeusement partie pour remonter le temps et, peut-être, trouver sa place." intriguant. Ajouter à mes livres
30 Les Reines
Emmanuelle Pirotte
2 critiques 2 citations

Août - "Sur les ruines de nos civilisations, un nouveau monde s'est bâti. L'humanité a renoncé au progrès matériel et retiré au sexe masculin ses anciens privilèges. Les royaumes sont désormais gouvernés par des femmes, autant de Reines que l'épreuve du pouvoir révèle parfois autoritaires et souvent rivales. Dans ce monde aux immenses espaces sauvages, des groupes de nomades, artisans, chasseurs et comédiens se croisent sur les vestiges des routes d'autrefois. Parmi ces communautés, celle des Britannia, où les jeunes Milo et Faith brûlent d'un désir réciproque et néanmoins interdit. Leur attirance va provoquer le bannissement de Milo. Commence alors pour le jeune homme une longue errance à travers les terres du Nord ; mais si Milo espère retrouver Faith, il n'imagine pas combien son voyage obéit aux lois de la destinée – ce grand compas qui, toujours, nous entraîne vers nos origines. Sous la surface agitée de l'épopée, Emmanuelle Pirotte installe le décor et les enjeux de la tragédie antique. Jalousies, tensions amoureuses, filiations cachées, prophéties et vœux de vengeance électrisent les personnages qui se donnent à toutes les passions. Et l'on retrouve enfin, loin des potions prudentes et morales, la plus aberrante et la plus formidable des littératures." A voir. Ajouter à mes livres
31 Le champ des cris
Adrien Genoudet
1 critique

Août - Au bout de l’impasse du Champ-des-Cris se trouve la maison d’Onésime, inhabitée depuis sa mort. Après une déconvenue personnelle, le narrateur, qui a passé là une partie de son enfance, décide de s’y installer. Il a pour seule compagnie Nicole, une vieille voisine qui fut jadis le premier amour d’Onésime. Ensemble, ils œuvrent à élucider le passé. Nicole lui révèle des pans insoupçonnés de l’existence d’Onésime, ancien maquisard, personnalité taciturne et énigmatique intimement marquée par les violences de son temps. Dans ce roman au style éblouissant, Adrien Genoudet explore la mémoire d’un lieu pour brosser le portrait sans concession d’une période qui, aujourd’hui plus que jamais, continue de trouver écho en nous. À travers le personnage inoubliable d’Onésime, Le Champ des cris arpente nos hantises – et rend sensibles les vies abîmées par les drames du siècle, les tumultes de la Résistance, les ambivalences de l’Histoire. L'histoire des maquisards me passionne, et encore plus depuis que j'habite proche des anciens maquis, alors je suis très curieuse de découvrir cet ouvrage ! Ajouter à mes livres
32 La dissociation
Nadia Yala Kisukidi
1 citation

Août - Le corps, noir comme la pluie et l’éclair, refuse de grandir. Armée de l’art de la dissociation, d’une liasse de billets volée et d’un manuel mouillé, une naine prend la fuite à la pointe du jour. Des corons du Nord aux tours HLM de la banlieue parisienne, d’un squat d’artistes à un cagibi de chambre d’hôtel, d’un foyer de la Poste du XVIe arrondissement à une utopie anarchiste née du béton d’Ivry, de la débine à la débrouille, de la lutte à la révolution, c’est l’histoire d’une folle traversée au pied du monde, auprès des spectres, dans les trous de la mémoire. Picaresque et hallucinée, poétique et joyeuse, La Dissociation déploie un monde singulier, peuplé de personnages en rupture de ban : Luzolo l’artiste qui n’aimait pas l’Art, Andrée et Petit Chat de l’Hôtel Béthune, Pierre Lembika et Jeanne-Marie Mansala les fondateurs de L’Indépendance, Rime et Sélima les gardiennes de la cité. Un premier roman empruntant tantôt au réalisme magique tantôt à la fable contemporaine. À mi-chemin du conte et de la satire, Nadia Yala Kisukidi dessine une voie nouvelle. Très intriguant !! Ajouter à mes livres
33 Avoir et se faire avoir
Eula Biss
Août - Sur ce que le capitalisme nous fait et fait de nous, un tour de force, une interrogation radicale autour des notions de travail, d’argent, de loisirs, de propriété, de riches et de pauvres... Eula Biss explore et rend concrète toutes les manières dont nous internalisons les exigences du capitalisme. À la fois ludique et vertigineux, son livre est aussi et surtout une tentative de dessiner une façon de vivre une vie éthique dans (ou tout à côté de) et malgré ce système. Ajouter à mes livres
34 La Femme bonsaï
Elisa Ruotolo
Août - "À quarante ans passés, une femme, professeure dans un lycée des environs de Naples, se retourne sur sa vie. Elle relate son enfance et se confie peu à peu, en s'exposant sans réserve. Tout entière corsetée par le milieu traditionnel qui l'a vue naître, elle a grandi à la manière d'un bonsaï déformé par les ligatures, le fil de fer et les coupes régulières destinés à contrôler sa croissance. Emmurée dans son propre corps, elle refuse toute étreinte, si ce n'est celle de la honte. Mais lorsqu'elle fait par hasard la rencontre d'Andrea, un homme qui, à bien des égards, est radicalement différent d'elle et de son histoire, sa vie bifurque et s'écarte du chemin qu'on avait initialement tracé pour elle. Dès lors, elle ne cessera de chercher à comprendre son propre désir pour, peut-être, réussir enfin à l'écouter." Ajouter à mes livres
35 Peupler la colline
Cécilia Castelli
5 critiques 4 citations

Août Ajouter à mes livres
36 Le dernier des siens
Sibylle Grimbert
Août - "À l’heure de la sixième extinction, Sibylle Grimbert interroge la relation homme-animal en convoquant un duo inoubliable. Elle réussit le tour de force de créer un personnage animal crédible, de nous faire sentir son intériorité, ses émotions, son intelligence, sans jamais verser dans l’anthropomorphisme ou la fable. Le Dernier des siens est un grand roman d’aventures autant qu’un bouleversant plaidoyer dans un des débats les plus essentiels de notre époque." Ajouter à mes livres
37 Chien 51
Laurent Gaudé
5 critiques 2 citations

Août - "Autrefois, Zem Sparak fut, dans sa Grèce natale, un étudiant engagé, un militant de la liberté. Mais le pays, en faillite, a fini par être vendu au plus offrant, malgré l’insurrection. Et dans le sang de la répression massive qui s’est abattue sur le peuple révolté, Zem Sparak, fidèle à la promesse de toujours faire passer la vie avant la politique, a trahi. Au prix de sa honte et d’un adieu à sa nation, il s’est engagé comme supplétif à la sécurité dans la mégalopole du futur. Désormais il y est “chien” – c’est-à- dire flic – et il opère dans la zone 3, la plus misérable, la plus polluée de cette Cité régie par GoldTex, fleuron d’un post- libéralisme hyperconnecté et coercitif. Mais au détour d’une enquête le passé va venir à sa rencontre." Ce ne sera pas ma lecture prioritaire car Laurent Gaudé se vend sans qu'on le conseille désormais, mais j'aimerais trouver le temps de découvrir ce roman. Ajouter à mes livres
38 Une heure de ferveur
Muriel Barbery
4 critiques

Août - "Un homme solitaire et volage, amant d'une Française de passage à Kyoto perd sa légèreté le jour où celle-ci lui interdit d'approcher l'enfant née de leur liaison. Littéralement bouleversé, ce Japonais éprouve soudain un sentiment paternel irrépressible. Il accepte pourtant la cruelle injonction. Par l'entremise d'un photographe dont il achète les services et la discrétion, il va dorénavant passer sa vie à observer sa fille au fil des images volées." La rentrée Actes Sud est décidément faite de grands noms de la littérature ! Ajouter à mes livres
39 Un miracle
Victoria Mas
6 critiques 4 citations

Août - Après Le bal des folles, Victoria Mas revient avec un thème qui attise la curiosité... Ajouter à mes livres
40 Le Château des trompe-l'oeil
Christophe Bigot
22 critiques 14 citations

Août - Intriguant surtout par sa forme ! Ajouter à mes livres
41 Le Cartographe des absences
Mia Couto
2 critiques 6 citations

Août - Grande fan de Mia Couto, il semblerait que cet opus soit exceptionnel. Je l'espère ! Ajouter à mes livres
42 Peine des Faunes
Annie Lulu
1 critique 1 citation

"Peine des Faunes nous plonge dans la vie quotidienne d'une famille tanzanienne en 1986. Rébecca élève huit enfants. Sa fille aînée, Maggie, rêve d'étudier à l'université. Mais Rébecca entre en lutte contre une compagnie pétrolière sur le point d'exproprier les habitants de son village natal. Son départ précipité fait brutalement basculer le destin de Maggie et pose la première pierre d'une tragédie familiale s'étirant sur cinq générations. De la Tanzanie des années quatre-vingt à l'Écosse contemporaine, Peine des Faunes est une ode poétique à la fragilité de la condition humaine et un urgent plaidoyer pour le vivant. Tissant ensemble les thématiques féministe et environnementale, Annie Lulu brosse une galerie de portraits de femmes inoubliables, dont le combat pour la liberté et la justice finira par être récompensé." Pour le moment j'ai lu le premier chapitre, j'espère avoir le temps (et le prendre...) de le lire ! Ajouter à mes livres
43 L'île haute
Valentine Goby
8 critiques 1 citation

Août - A voir ! Ajouter à mes livres
44 Mordew
Alex Pheby
1 critique

Septembre - "Mordew est le premier volume d’une trilogie (Cities of the Weft) pouvant s’apparenter, à première vue, à de la « dark fantasy ». Ce roman ambitieux narre les aventures d’un jeune garçon, Nathan Treeves, né dans les bas-fonds de l’énigmatique Mordew, qui se découvre d’étranges pouvoirs" Pourquoi pas, pour un peu de fantasy, à essayer. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          298