AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Découvrez les meilleures listes de livres


Autour de la librairie
Liste créée par Bibalice le 25/04/2014
10 livres. Thèmes et genres : librairie , libraires

A l'occasion de la fête de la librairie indépendante, je vous propose une petite liste d'ouvrages où il est question de livres, le libraires et de librairies !



1. Lettres à mon libraire
François Busnel
4.16★ (82)

"Le livre que vous tenez entre les mains est une ode au plus beau métier du monde. Une reconnaissance de dette, par des écrivains conscients que les artisans de leur réussite sont aussi ceux qui permettent à une ?uvre de papier de survivre au sein de cette jungle moderne qu'est devenue la vie. Car il ne suffit pas d'être publié pour être lu. Soyons honnêtes : il n'y a pas de livre sans librairie, pas d'écrivain sans libraire." François Busnel
2. Mon libraire, sa vie, son oeuvre
Patrick Cloux
4.23★ (50)

Ce lexique (80 entrées) est écrit sur un ton tour à tour précis, attendri, grave, primesautier. Bien que délibérément subjectif, il est assez documenté, nourri d'expériences vécues et de franches rencontres pour permettre aux lecteurs d'attachement de mieux saisir les quelques beaux enjeux d'un métier assez peu célébré. Depuis hier, aujourd'hui, mais également pour demain, le livre - qui est, plus que jamais, en question - a tout à gagner à être mis entre de bonnes mains par des gens de généreuse compagnie pour qui la lecture est, plus encore que la profession, une véritable façon d'être.
3. Le Libraire
Régis de Sa Moreira
3.21★ (842)

- Vous l'avez lu ? - Oui, dit le libraire. - Moi aussi, répondit le jeune homme. Le libraire lui sourit. Le jeune homme prit confiance : - Mais je l'ai offert à quelqu'un? à qui je n'aurais pas dû l'offrir. - C'est difficile d'être sûr de ces choses-là, répondit le libraire. - Oui, dit le jeune homme. - Ne désespérez pas, dit encore le libraire. Certains livres sont à retardement?
4. Meurtres à livre ouvert
Steve Rosa
4.00★ (29)

Eve Morton, une jeune femme ayant quitté Paris pour celui qu'elle croyait aimer, décide pour surmonter une profonde déception sentimentale d'ouvrir au coeur de Metz une librairie spécialisée dans le roman policier. Le jour même de l'inauguration, le cadavre d'un inconnu poignardé est retrouvé dans sa librairie... Bientôt, Eve s'aperçoit que le mystérieux assassin en veut également à sa vie. Aidée du lieutenant de police Nicolas Reynaud, la jeune femme frôlera la mort de près avant de découvrir l'identité du coupable... et peut-être plus. Dans la veine des grands romanciers français et anglo-saxons, l'énigme de chambre close se double ici d'un suspense haletant qui a pour cadre la ville de Metz, et d'une étude de caractère sans concession des milieux artistiques.
5. Histoire de la librairie française
Patricia Sorel
4.00★ (13)

LIBRAIRE : VERS L'AUTONOMIE D'UN METIER (1810-1945) Le commerce des livres sous contrôle (1810-1881) La librairie : un monde contrasté (1810-1914) La librairie dans la tourmente (1914-1945) LA LIBRAIRIE : NOUVEAUX CONCURRENTS, NOUVELLES FORMES DE COMMERCE (1945-2007) De la reconstruction à l'émergence d'une nouvelle dynamique interne (1945-1981) La librairie face aux transformations du commerce et aux mutations sociales (1981-2007) Un métier complexe avec sa propre logique (1945-2007)
6. Souvenirs d'un libraire
Jacques Plaine
1.88★ (24)

" Après avoir vendu des bouquins à des générations de Stéphanois, succédant à son père et à son grand-père, Jacques Plaine leur concocte maintenant ce qui est sans conteste une des plus animées, des plus populaires fêtes du livre de France. Pendant toute l'année, il tire ses fils, il tisse sa toile, il monte ses coups, combine, convint, refait ses comptes, trouve quatre sous pour faire un franc, arpente les fêtes voisines. On le voit à Paris, on le voit à Brive et partout, on le reconnaît. On le reconnaît parce qu'il est aimable tout au long de l'an, mais également parce qu'il a su se faire une tête: une brosse de cheveux dans laquelle il astique ses lunettes en demi-lunes et un noeud papillon qui semble le tirer perpétuellement en avant, comme une hélice. [...] Et voilà que Plaine, dans un interstice de temps volé dans une dimension que nous ne connaissons pas encore, nous a fait un livre. Un livre de souvenirs dans sa manière discrète, à petites touches modestes qui en dit plus long qu'on pourrait le croire. Ne cherchez pas là l'inventaire vitaminé des mérites de l'auteur, ne cherchez pas le déroulé scrupuleux de ses gloires, mais lisez bien en filigrane le beau métier de vendre des livres [...] " Paul Fournel (extraits de la préface)
7. La petite Chartreuse
Pierre Péju
3.71★ (1209)

Sous une pluie froide de novembre, la camionnette du libraire Etienne Vollard heurte de plein fouet une petite fille en anorak rouge qui, affolée, courait droit devant elle après avoir vainement attendu sa mère, jeune femme fuyante et transparente. Désormais, cet homme va devoir vivre avec les conséquences de l'accident. Affublé d'une paternité d'emprunt, Vollard, jusque-là introverti et solitaire, commence à réciter à l'enfant plongée dans le coma des textes littéraires contenus dans sa mémoire fabuleuse. Lorsque l'enfant s'éveille, elle a perdu l'usage de la parole. Alors, fuyant ses insomnies et ses angoisses anciennes, le libraire emmène Eva marcher dans les paysages de la Grande Chartreuse, lieu sauvage et splendide où vivent des moines qui ont fait vœu de silence. Un gros homme, encombré de lui-même, une mère bien trop jeune, et une fillette précocement fracassée par la vie forment un étrange trio : le triangle des solitudes. Le narrateur de cette histoire, témoin de l'enfance et de la jeunesse de Vollard, exprime sa fascination pour ce libraire inoubliable. Mais ce roman-conte est aussi un hymne inoubliable à la littérature, une méditation sur le fragile pouvoir des livres
8. L'empire des livres
Pierre Bourgeade
3.02★ (74)

Un vieux libraire bayonnais, désirant prendre sa retraite, voudrait transmettre sa librairie à son fils. Or celui-ci, qui rêve d'aventures quitte brusquement le pays : il préfère la vie aux livres. Fort heureusement pour le libraire, une jeune femme, lasse de la débauche, décide de s'assagir et se met à fréquenter la librairie si assidûment qu'elle secondera bientôt le vieil homme : elle préfère les livres à la vie. Mais de tels choix peuvent-ils être définitifs ? Les héros du récit, Vincent Dufourcq et Maïtena d'Urruty ne se trouvent-ils pas placés, en réalité, devant le dilemme, impossible à résoudre, qui se pose à tout homme vivant en ce monde : lire ou vivre. Roman policier, roman sentimental, roman érotique, succession d'intrigues s'emboîtant comme des poupées russes et dont le dernier mot n'est jamais dit, ce roman peut être tenu, somme toute, pour une parabole de la vie humaine oscillant sans cesse entre l'empire des sens et celui des livres.
9. Au bon roman
Laurence Cossé
3.67★ (625)

Un fou de Stendhal et franc misanthrope, reclus dans un hameau de Savoie, est abandonné en forêt par des individus qui l'y ont amené de force en pleine nuit. Une très jolie blonde rôdée à la conduite automobile quitte brusquement une route qu'elle connaît comme sa poche. Un Breton sans histoire, habitué à faire chaque matin la même promenade au bord d'une falaise, trouve sur son chemin deux inconnus qui ont tout l'air de l'y attendre. Mais le lecteur comprend bientôt qu'on n'est pas dans un roman policier classique. Les agresseurs ne sont ni des agents secrets ni des trafiquants. Ils ne s'attaquent pas à des durs mais à des tendres, un ancien routard devenu libraire, une mécène mélancolique, et à une entreprise dont aucun des deux n'avait imaginé qu'elle pourrait fâcher. Qui, parmi les passionnés de roman, n'a rêvé un jour que s'ouvre la librairie idéale ? Non pas ce qu'on appelle une bonne librairie, où l'on trouve de bons romans, mais une librairie vouée au roman où ne sont proposés que des chefs-d'œuvre ? En se lançant dans l'aventure, Ivan et Francesca se doutaient bien que l'affaire ne serait pas simple. Comment, sur quels critères, allaient-ils faire le choix des livres retenus ? Parviendraient-ils un jour à l'équilibre financier ? Mais ce qu'ils n'avaient pas prévu, c'était le succès.
10. Seule Venise
Claudie Gallay
3.75★ (1713)

Elle n'a pas choisi Venise. Cela s'est présenté comme ça. Elle a vidé son compte bancaire, réservé une chambre dans un palais du Castello. Noël approche, et la cité s'enfonce dans les brumes. Un vieux prince russe, rescapé des tourbillons de l'Histoire, une jeune danseuse, un libraire amoureux des mots... Les rencontres se succèdent, les digues intérieures s'affaissent, et Venise se dévoile, secrète et troublante. Amants perdus et retrouvés errent de rios en venelles, tandis que lentement s'éloigne, dans le brouillard, la silhouette du peintre Zoran Music
Commenter  J’apprécie          5827

Ils ont apprécié cette liste




{* *}