AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


"La Main "..., Histoire des Hommes entre créativité et humanité !

Liste créée par fanfanouche24 - 38 livres. Thèmes et genres :

"Ce que sait la main humaine"...C'est la Main qui nous fait "Hommes".---------------.Une liste coup de gueule dans une société qui dévalorise de plus en plus souvent l'humain, son travail, ses savoirs-faire. Les nouvelles technologies nous apportent de nouvelles richesses, de nouvelles compétences, mais pour faire avancer ce monde, la machine ne peut se passer de la "Main humaine".... Tout nous dit l'irremplaçable de cette main, jusqu'au travers de notre langage, de nos expressions... "donner la main", "de l'or dans les mains","la main dans la main", "La main verte", "prêter main forte", etc .La main , signe de créativité et de fraternité.La main humaine, qui empoigne, réconforte, sculpte, dessine, crée, réconforte, soigne, etc....Les arts , l'artisanat, les travaux dits "manuels"... La main humaine, le travail, les réalisations de toutes sortes... contre l'omniscience de la machine, des machines. [En vignette, sculpture de Frédéric Pélissier] [**** le 2 août 2014 - Actualisé le 24 août 2017]
+ Lire la suite


1 La Main de Rodin
Florence de La Guérivière
1 critique

"Trente ans de création, trente ans d'internement : c'est en ces termes lapidaires qu'on résume généralement la biographie de Camille Claudel. Et si Camille Claudel, au cours de cette longue séquestration, avait pu quitter son asile, ne serait-ce que quelques jours... Qu'aurait-elle fait de sa liberté retrouvée ? « Hiver 1917. Camille Claudel est autorisée à quitter l'asile de Montdevergues, où elle est internée depuis quatre ans. Retour à Paris, en pleine guerre : où aller ? Chez Rodin, le 'maître' et amant auquel elle a si longtemps prêté sa main, et qui lui a toujours refusé la sienne ? Chez sa mère, à Villeneuve, sous les obus, avec l'espoir fou de terminer ses jours dans le paradis perdu de son enfance ? » Sur la base de recherches rigoureuses, « La main de Rodin » ouvre un passage inédit dans la connaissance de Camille Claudel, exploitant la fiction romanesque pour éclairer autrement le fil tragique de son histoire." Ajouter à mes livres
2 Ce que sait la main : La culture de l'artisanat
Richard Sennett
1 critique 2 citations

"En proposant une définition de l'artisanat beaucoup plus large que celle de " travail manuel spécialisé ", Richard Sennett soutient que le programmateur informatique, l'artiste, et même le simple parent ou le citoyen font oeuvre d'artisan. Ainsi pensé, l'artisanat désigne la tendance foncière de tout homme à soigner son travail et implique une lente acquisition de talents où l'essentiel est de se concentrer sur sa tâche plutôt que sur soi-même. Dans ce livre stimulant, Richard Sennett aborde l'expertise sous toutes ses déclinaisons - depuis les exigences de la technique jusqu'à l'énergie inlassable que nécessite tout bon travail. Nous voyageons ainsi à travers le temps et l'espace, des tailleurs de pierre de la Rome antique aux orfèvres de la Renaissance, des presses du Paris des Lumières aux fabriques du Londres industriel ; nous observons les expériences de l'informaticien, de l'infirmière, du médecin, du musicien ou du cuisinier. Face à la dégradation actuelle des formes de travail, l'auteur met en valeur le savoir-faire de l'artisan, coeur, source et moteur d'une société où primeraient l'intérêt général et la coopération. Et tandis que l'histoire a dressé à tort des frontières entre la tête et la main, la pratique et la théorie, l'artisan et l'artiste, et que notre société souffre de cet héritage, Richard Sennett prouve que " Faire, c'est penser ". Ajouter à mes livres
3 La main coupée
Blaise Cendrars
23 critiques 24 citations

Auteur -bourlingueur , ayant perdu une de ses mains à la guerre, n'en a pas moins été un "grand de la plume"... Ajouter à mes livres
4 L'Amour, c'est marcher la main dans la main
Charles Monroe Schulz
Ajouter à mes livres
5 Les mains sales
Jean-Paul Sartre
1 critique 4 citations

L'Engagement....."Comme tu tiens à ta pureté, mon petit gars ! Comme tu as peur de te salir les mains. Eh bien, reste pur ! A quoi cela servira-t-il et pourquoi viens-tu parmi nous ? La pureté, c'est une idée de fakir et de moine. Vous autres, les intellectuels, les anarchistes bourgeois, vous en tirez prétexte pour ne rien faire. Ne rien faire, rester immobile, serrer les coudes contre le corps, porter des gants. Moi j'ai les mains sales. Jusqu'aux coudes. Je la ai plongées dans la merde et dans le sang. " Créée en 1948 au théâtre Antoine par François Périer et André Luguet, Les mains sales, pièce sur l'engagement politique, est une des ?oeuvres théâtrales les plus retentissantes de l'auteur de Huis clos, des Mouches, de La putain respectueuse, des Séquestrés d'Altona, du Diable et le bon Dieu." Ajouter à mes livres
6 Journal à quatre mains
Flora Groult
4 critiques 11 citations

"Création et Fraternité (en l'occurrence, il s'agit de deux soeurs ...)-----------Au lieu de touches blanches et noires, de l'encre et du papier; en guise de partition, la vie : les soeurs Groult écrivent leur journal comme deux pianistes installées devant le même clavier pour jouer à quatre mains », l'une complétant l'autre en un contre-chant amical ou acidulé" Ajouter à mes livres
7 La main et l'esprit. Artistes et écrivains du XVIIIème siècle à nos jours : destins croisés
Pierre Cabanne
1 critique 4 citations

Fanfanouche24===="Une étude très riche présentant les visions, complicités, appréhensions multiples des écrivains (du 18e à nos jours) envers les artistes, et peintres, essentiellement. Je me permets de citer Pierre Cabanne dans son introduction, qui résume très exactement le contenu de son étude très vivante, m'ayant fait découvrir les peintres avec un autre regard, celui de l'œil original, particulier de l'Ecrivain: "Les artistes ont-ils besoin des écrivains, et les écrivains des artistes ? Amitiés ou affinités ne veulent pas dire, immanquablement, compréhension et juste analyse. Parfois l'écrivain se sent responsable de l'artiste: est-ce par curiosité, désir d'ouverture, flatterie, compassion ? Ecrivains et artistes peuvent également être mus par un sincère sentiment de fraternité dans l'effort, la solitude ou l'hostilité qui les pousse à partager les soucis et les peines, ceux surtout d'une commune identité dans les tourments de la création, Baudelaire et Delacroix, Odilon Redon et Huysmans, Cézanne et Zola à leurs débuts hier, Picasso et Reverdy, Nicolas de Staël et René Char aujourd'hui. Qu'il parle de Baudelaire, de Manet, de Renoir, de Vuillard ou de "l'admirable Picasso", Proust fait moins de la critique d'art qu'il n'exprime la voix profonde de ses émotions. (p.7) " Ajouter à mes livres
8 Le Livre de l'outil
André Velter
1 citation

"Publié il y a un quart de siècle dans un concert d?éloges où se rejoignaient Bernard Pivot et René Char, Le Livre de l?Outil était depuis longtemps considéré comme un classique du livre d?art... mais un classique « fantôme » qu?on ne trouvait plus que chez quelques libraires d?ancien. L?éditeur d?origine ayant disparu, les films d?impression de cette somme monumentale, dont tous les spécialistes savent qu?elle ne pourra pas être refaite, passaient pour être perdus à jamais. On les a retrouvés il y a quelques mois dans les archives d?un imprimeur italien, qui s?est proposé de les restaurer... et d?en tirer une édition plus luxueuse encore que la première. Les amateurs et les simples curieux pourront donc bientôt se familiariser à nouveau avec les noms, les formes, l?usage de quelques centaines d?outils mystérieux dont beaucoup ont disparu... et d?autant de métiers fascinants, déjà menacés par l?oubli. Plus d?un millier d?images commentées avec autant d?érudition que de passion où revivent tous les grands « métiers » de la Terre, du Bois, du Métal, de la Pierre, du Cuir, du Verre... Et une occasion unique de renouer avec « la sublime lenteur de la main inspirée, ravisseuse. » (RENÉ CHAR) Ajouter à mes livres
9 La main verte
Hervé Bourhis
3 critiques 1 citation

Ajouter à mes livres
10 Le Dessin d'architecture à main levée
Magali Delgado Yanes
" Des premières ébauches faisant jaillir l'idée, jusqu'aux plans précis de l'ouvrage à construire, le dessin à main levée est à la base de l'architecture. Tout à la fois technique et artistique, il permet de faire naître et de donner corps à ses projets. Même si les outils de DAO et de CAO sont aujourd'hui omniprésents, le dessin à main levée garde par sa sensibilité un rôle indispensable dans la formation et la pratique de l'architecte" Ajouter à mes livres
11 La Main de l'homme
Sebastiao Salgado
1 critique

"Sebastião Salgado s'est incontestablement imposé, ces dernières années, comme un des plus grands photographes contemporains. Cet infatigable témoin porte un regard sur le monde dont le réalisme n'exclut pas la grandeur, pour lequel la détresse n'exclut pas la beauté. Sebastião Salgado a décidé d'anoblir l'homme et si, dans cette quête, il porte son objectif sur les plus démunis, c'est pour montrer qu'à travers les situations les plus extrêmes comme la famine ou les plus dures comme le travail forcené, l'homme reste grand. Depuis 1986, Sebastião Salgado s'est concentré sur le monde des travailleurs, construisant une véritable épopée dans laquelle hommes et femmes accomplissent, au prix d'énormes souffrances physiques, un effort surhumain. Pour La Main de l'homme, Sebastião Salgado s'est rendu au Brésil, dans des plantations de canne, où les hommes sont traités comme des esclaves sur des terres qui leur appartenaient autrefois. Il est allé à la Réunion, l'île du parfum où les Français aux pieds nus fournissent un énorme effort pour ramener une infime production d'essences pures. Il a vu aussi les moissonneuses de la mer cueillir des mollusques-plantes au fond de l'eau, des hommes, asphyxiés par la chaleur et l'humidité, ramasser les graines de cacao. Et devant l'objectif de Sebastião Salgado, les sidérurgies d'acier ressemblent à des cathédrales de fer et les travailleurs à des dieux immenses. En montrant combien la tâche de ces hommes et de ces femmes est difficile, le photographe leur redonne leur dignité. Ces 346 photos sont non seulement le témoignage d'une époque bientôt révolue, mais aussi la glorification du travail manuel, symbole d'un univers en voie de disparition" Ajouter à mes livres
12 La France des artisans et des métiers
François Icher
3 citations

" Après La France des compagnons, Les Œuvriers des cathédrales et La Société médiévale, François Icher raconte, ici, les métiers traditionnels qui ont particulièrement marqué la vie et la mémoire des hommes. Il décrit leur évolution, leur place dans la société française du XIIIe siècle à la révolution industrielle, l'essor de la ville, la naissance des corporations, les premières manufactures, la révolution industrielle avant le règne définitif des machines. Son inventaire des métiers s'accompagne de contes et légendes, de chants et de poésies d'une époque révolue où les hommes vivaient avant tout du travail de leurs mains et cultivaient le respect de " la belle ouvrage " et des valeurs morales qu'ils y associaient. Une imagerie étonnante illustre cette épopée - enluminures du Moyen Age, gravures du XVIIe siècle, photographies - et contribue à la qualité d'un livre émouvant que l'auteur qualifie lui-même " d'hommage d'un homme des mots à des hommes de mains " Ajouter à mes livres
13 Les outils de métiers
Daniel Boucard
"Propos d'outils : " Ce livre est bourré d'amusantes anecdotes ! - Oui, et on y apprend, mine de rien, plein de choses essentielles sur la vie des métiers... - Les techniques sont présentées d'originale façon. - Sans oublier 800 outils fort joliment croqués. - De rares gravures anciennes illustrent le propos et viennent rehausser la splendeur des photos. " Ces outils ont raison, ils savent de quoi ils parlent ! " Ajouter à mes livres
14 Roger Plin (1918-1985) : Dessiner, sculpter
Frédéric Plin
"Sculpture, dessin, gravure, céramique : l'oeuvre de Roger Plin est multiple. Cette première monographie qui lui est consacrée expose ses thèmes de prédilection (les nus, les paysages, les compositions) et dresse le portrait d'un artiste profondément humaniste et complet, doublé de celui d'un enseignant attentif et exigeant." Ajouter à mes livres
15 Dessiner et peindre en voyage
Juliane Schack
"Ce livre s'adresse à tous ceux qui voudraient créer leur propre carnet de voyage. Il se compose de trois parties : avant, pendant, après. Une fois bien assimilés les conseils et astuces ainsi que la maîtrise des différentes techniques proposées, il vous sera plus facile de vous " lancer " sur le motif. L'auteur vous guide à travers les difficultés que vous pourriez rencontrer devant un paysage urbain ou désertique, à première vue déconcertant, pour en cerner l'essentiel. De retour, vous pourrez exploiter vos esquisses et réaliser des œuvres plus abouties." Ajouter à mes livres
16 Le compagnonnage
Bernard de Castera
"Les milliers de jeunes ouvriers en formation dans le compagnonnage témoignent de la qualité d'une transmission d'un savoir, très recherchée sur le marché de l'emploi. Cet ouvrage montre dans quelle tradition s'inscrit le compagnonnage, comment cette forme de transmission directe représente une culture ouvrière originale, un art d'être un homme dans son travail à travers la recherche d'une unité entre savoir-faire et savoir-être, entre la main et la pensée." Ajouter à mes livres
17 Les Moines artisans d'aujourd'hui
Marc Déceneux
"Depuis plusieurs années, le photographe Patrice Thébault observe, avec respect et passion, ce monde étonnant à la fois si proche de nous et si lointain. Ses clichés, où l'élégance précise de la mise en page reflète la plénitude spirituelle des sujets, nous en ouvrent les portes et nous dévoilent la signification profonde du travail des Religieux" Ajouter à mes livres
18 Les Mains des hommes : Toucher, saisir, façonner
Karl Gröning
"Les mains des hommes saisissent, façonnent, modèlent, perçoivent. Kant disait d'elles qu'elles sont les outils de l'esprit. Accès sensibles au monde extérieur, elles sont tour à tour violentes, douces, protectrices, créatives, criminelles... C'est pour explorer tous les visages des mains que médecins, philosophes, historiens ou artistes ont uni leurs réflexions dans cet ouvrage. Illustré par près de 400 documents, les mains des hommes offre un regard inédit sur la vaste amplitude de nos dix doigts" Ajouter à mes livres
19 La puissance du toucher
Marie-Claire Zimbacca
"Avons-nous oublié que le Toucher révèle des émotions enfouies et mène à l'apaisement ? Il est le mal-aimé de nos cinq sens. Il nous paraît important aujourd'hui de le réhabiliter et lui rendre son sens noble. En effet, nous avons aussi oublié qu'outre le fait qu'il est pratiqué au quotidien, il apporte aux êtres humains par le simple contact, une détente, un bienfait, une tendresse, une sécurité affective. Il est une aide précieuse pour les non-voyants les malentendants, il exacerbe leurs autres sens. Il apprend aux jeunes enfants à se situer dans leur environnement, à sentir, à jouer, à communiquer... Réapprenons le sens du toucher est le message que l'auteur souhaite faire passer à travers ce livre. Pour nous aider à nous familiariser et en comprendre ses bienfaits, l'auteur nous explique la physiologie de la peau, les différentes façons d'exécuter un massage en l'adaptant à chaque personne. Les massages peuvent aider à faire face à une dépression, à se reconstruire après tout acte chirurgical et aussi lutter contre tous les inconforts physiques" Ajouter à mes livres
20 Construire une maison
Jack London
2 critiques 4 citations

"« Peut-être à cause de la vie pratique que j’ai menée, je bénis l’utilitarisme et j’en suis arrivé à penser que l’utilité et la beauté doivent se confondre, et qu’il n’existe pas d’objet usuel qui n’ait pas besoin d’être beau. » En 1906, sous le prétexte de construire sa maison idéale, Jack London dénonce violemment le paraître et le factice, qu’il juge souvent inu­tiles et peu fiables. C’est également le moyen pour lui de con­cevoir une demeure qui, par son organisation, respectera les classes sociales, l’économie, la nature… – en un mot, l’être humain. Car la politique n’est jamais loin chez l’écrivain que l’on a trop souvent cantonné à ses romans pour enfants. Et la maison est un thème récurrent dans son œuvre : pour preuve, un an auparavant en 1905, il avait déjà utilisé, pour décrire la société, la métaphore de l’édifice dans Ce que la vie signifie pour moi (Les Éditions du Sonneur, 2006)." Ajouter à mes livres
21 L'éducation artistique de la main selon l'enseignement de Marie Jaëll, pianiste et pédagogue
Marie-Charlette Benoît
"Émerveillée par le jeu de Franz Liszt et frappée par l'harmonie qui réside entre la pensée et les mains de l'artiste, Marie Jaëll décide de découvrir par la science le secret du toucher lisztien. Le plus souvent assis à une table, les doigts posés sur celle-ci, le lien se faisait entre ce que Liszt entendait mentalement et ce qu'il jouait en silence. Pour Marie Jaëll, cette interaction entre la main et la pensée relève d'une éducation, rendue possible uniquement à partir de la connaissance approfondie de cet organe du toucher et de la préhension. Au début du XXe siècle, Marie Jaëll travaille en collaboration avec le docteur Charles Féré et créé des exercices permettant d'améliorer les fonctions de la main (raffinement de la sensibilité, dissociation des mouvements des doigts...) Les progrès obtenus sont bientôt évidents : la conscience des mouvements devient de plus en plus précise. L'habilité des doigts, leur adresse, leur rapidité et leur efficacité se développent, qualités dont le pianiste a besoin pour s'exprimer pleinement. Ce sont ces exercices que les auteurs du présent ouvrage proposent au lecteur pour éduquer la main des futurs pianistes ou des autres instrumentistes." Ajouter à mes livres
22 Créer, se créer : La réalisation par l'expression picturale
Gérald Quitaud
"inconscient créateur ? L'auteur suggère que nous sommes nés afin d'accomplir quelque chose à partir de ce que nous vivons, en prenant comme objet les données de notre conscience et le vécu des expériences qui forment les composantes de notre vie : " l'expression picturale est une voie royale vers la quête spirituelle, tant se conjuguent en elle dimensions symbolique, psychologique et biographique. Chaque oeœuvre créée devient la matérialisation de notre degré d'avancement ainsi que le marqueur sans concession de nos souffrances passées non résolues. Pour chaque œoeuvre, nous pouvons savoir d'où nous venons, où nous en sommes de notre cheminement, et ce qui nous reste à parcourir pour atteindre le but. L'expression picturale ne permet ni tricherie, ni mensonge, car elle exprime la réalité vécue, la vérité débarrassée de nos illusions intellectuelles, ce que nous sommes réellement et non ce que nous aimerions être" Ajouter à mes livres
23 La dentellière d'Alençon
Janine Montupet
3 critiques

"Sous le règne de Louis XIV, en 1665, dans la ville d'Alençon... Gilonne, une petite fille de cinq ans à peine, est conduite, un noir matin d'hiver vers dix années de claustration : elle entre en apprentissage de dentelle. Sa main tremble. Elle craint de casser son fil ou de perdre son aiguille. Seule, face à mille terreurs, elle entrelace ses rêves et ses fils. Les années passent... Ses mains vont, vont, vont, son esprit et son coeur aussi... " Ajouter à mes livres
24 La relieuse du gué
Anne Delaflotte Mehdevi
49 critiques 46 citations

Un très beau souvenir de lecture, qui de plus, met à l'honneur le très fascinant métier de "relieur".... Ajouter à mes livres
25 Ces mains qui lisent les corps
Edith Acédo
"Fille, petite-fille et arrière petite-fille de guérisseuse, je n'ai jamais eu à me poser la question. Les formules, les secrets, les rites, les gestes m'ont été transmis selon la coutume de notre famille. A peine avais-je sept ans, que déjà ma grand-mère m'enseignait «comment panser les coups»... «et il aurait fait beau voir que cela ne réussisse pas». Question d'honneur! A tel point que lorsque mes poupées tombaient, je les «pansais» tout naturellement. J'ai vu bien des enfants jouer à l'infirmière ou au médecin. Moi, je n'ai jamais su. Automatiquement, j'appliquais à mes poupées les formules et les gestes appris. Je leur faisais cataplasmes et enveloppements d'argile ou de sable chaud, et leur préparais de merveilleuses tisanes de feuilles de ronces, de menthe, de thym, de verveine... J'étais guérisseuse, c'est simple" Ajouter à mes livres
26 Le Compagnon du Tour de France
George Sand
3 critiques 1 citation

Un très beau texte de George Sand.... entre le talent des compagnons, et les rêves d'une société plus fraternelle, plus juste ! Ajouter à mes livres
27 La main qui parle
Tiziana Baldizzone
"Tiziana et Gianni Baldizzone, photographes du genre voyageur, un peu géographes par la force des choses, un peu ethnographes par la grâce des rencontres, un peu poètes parce que la route conduit naturellement à cela, nous font découvrir les Mains du monde : Asie, Afrique, Europe... Mais leur livre n'est pas qu'un livre d'images. Car les mains qu'ils ont élues ont toutes quelque chose à nous dire. Et d'abord ceci : que les hommes et les femmes qui, par ces temps d'industrialisation et de robotisation galopantes, savent encore se servir de leurs mains - pour faire et pour plaire, pour inventer et pour discourir, pour donner et pour jouir - possèdent un trésor dont les plus "civilisés" d'entre nous n'ont peut-être plus idée. Leur livre ne prétend délivrer aucune leçon, mais nous remémorer cette simple injonction vieille comme l'humanité : Ne perdons pas la main ! Un beau voyage que Boris Cyrulnik, analyste passionné des mœurs humaines - et qui de livre en livre nous si que nos comportements les plus simples sont souvent les plus mystérieux -, prolonge à sa façon en nous expliquant que depuis trois ou quatre millions d'années, c'est la Main qui oriente et secrètement gouverne le destin de l'animal humain. Captivé à son tour par le travail des Baldizzone, il nous rappelle ici que c'est la Main qui nous a fait hommes, et qu'à négliger ce "détail", nous risquons de perdre rien de moins que notre humanité." Ajouter à mes livres
28 Le secret du marionnettiste
Christian Waluszek
L'art du marionnettiste... des mains qui parlent !!!-------"1825. Martin est en apprentissage chez un tourneur sur bois qui l'exploite, le maltraite et veut tout ignorer de son talent : en effet, le jeune garçon a un tel don pour la sculpture qu'il parvient à façonner dans le bois des personnages qui ressemblent comme deux gouttes d'eau à leur modèle. Le destin de Martin va changer le jour où le marionnettiste Moevius vient présenter son spectacle dans la petite ville de Soest. Martin suit cet homme étrange et sculpte pour lui de fabuleuses marionnettes, qui assurent son succès" Ajouter à mes livres
29 L'Applaudissement, une conduite sociale, par David Victoroff
David Victoroff
En prolongation du commentaire de petitsoleil !---------Peu de gens se sont intéressés à cette manifestation de joie, de satisfaction....des hommes. Battre des mains devant les autres , avec les autres pour exprimer collectivement sa satisfaction, son émotion... Ajouter à mes livres
30 Le coeur cousu
Carole Martinez
331 critiques 253 citations

"Frasquita Carasco a dans son village du sud de l'Espagne une réputation de magicienne, ou de sorcière. Ses dons se transmettent aux vêtements qu'elle coud, aux objets qu'elle brode : les fleurs de tissu créées pour une robe de mariée sont tellement vivantes qu'elles faneront sous le regard jaloux des villageoises; un éventail reproduit avec une telle perfection les ailes d'un papillon qu'il s'envolera par la fenêtre: le cœoeur de soie qu'elle cache sous le vêtement de la Madone menée en procession semble palpiter miraculeusement... " Ajouter à mes livres
31 Vie des formes
Henri Focillon
1 critique 8 citations

voir dans cet ouvrage, passage intitulé "Eloge de la main".... Ajouter à mes livres
32 Gaston Lucas, serrurier. Chronique de l'anti-héros
Adélaïde Blasquez
2 citations

Suggestion de harvard... Ajouter à mes livres
33 Le geste et la parole. Tome 1 : Technique et langage
André Leroi-Gourhan
1 citation

Suggestion de harvard... Ajouter à mes livres
34 Le Geste et la Parole, tome 2 : La Mémoire et les Rythmes
André Leroi-Gourhan
1 citation

Suggestion de harvard... Ajouter à mes livres
35 Technocorps
Brigitte Munier
2 critiques 49 citations

Une parenthèse ou un élargissement de la reflexion que peut induire cette thématique... sur l'information enthousiaste de petitsoleil !===== "Voici venu le temps des "technocorps" : l'hybridation technologique du corps humain ne vise plus seulement à le réparer mais à l'améliorer. Des handicapés, amputés et appareillés, défient des athlètes valides à des championnats mondiaux et des technoprophètes théorisent l'avènement prochain d'une posthumanité immortelle... Le rapport NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, infirmation et cognition), publié en 2002 aux Etats-Unis, affirmait déjà la possibilité d'améliorer les performances humaines par la convergence des technosciences. Pour la première fois de son histoire, l'humanité est confrontée à des choix majeurs concernant le devenir de son espèce. Issus de diverses disciplines - l'anthropologie, la philosophie, les sciences de l'information et les sciences sociales -, les contributeurs, ici réunis, offrent une lecture critique de l'innovation technoscientifique : son sens, ses promesses, ses paris et ses risques." Ajouter à mes livres
36 L'histoire d'Helen Keller
Lorena A. Hickok
82 critiques 18 citations

Suggestion de gouelan.... Ajouter à mes livres
37 La peau dure
Fernanda Garcia Lao
6 critiques 8 citations

suggestion de hollymollymoon... (+ voir aussi sa note de lecture)... Ajouter à mes livres
38 Mains : Ce que nous faisons d'elles et pourquoi
Darian Leader
Ajout le 24 août 2017-"Emblème de notre capacité d?agir, nos mains sont aussi une part de nous-mêmes qui nous échappe. De l'Antiquité au XVIIIème siècle jusqu'aux bouleversements de la révolution numérique, Darian Leader explore ce que nous faisons d'elles, à travers une multitude d'exemples puisés dans la littérature, les sciences ou les arts. Et constatant que les êtres humains ont toujours eu besoin de manier, tripoter, gratter, triturer, qu'il n?existe pas de culture dans laquelle ils n'agitent pas leurs mains quand ils parlent, le grand psychanalyste anglais interroge l?étrange nécessité que nous avons de les utiliser : y aurait-il un risque à garder nos mains inactives ? Parce qu'occuper ses mains touche, fondamentalement, à la façon dont notre existence prend corps, cet essai passionnant éclaire de manière inédite nos comportements les plus intimes. [éditeur]" Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          3824