AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Argentine noire

Liste créée par Pecosa - 55 livres. Thèmes et genres : argentine , polar noir , enquêtes , critique sociale , littérature

Dictature, corruption, trafics, violence, vus par les auteurs argentins, français, espagnols, écossais... Il était une fois l'Argentine noire.


1 Argent brûlé
Ricardo Piglia
12 critiques 3 citations

Un casse qui tourne mal à Buenos Aires en 1965. "Deux villes (Buenos Aires et Montevideo) furent le théâtre de ces faits, entre le 27 septembre et le 6 novembre 1965. J'ai respecté la continuité de l'action et (dans la mesure du possible) le langage de ses protagonistes et des témoins de l'histoire. Les dialogues et les opinions ne correspondent pas toujours au lieu où ils furent énoncés mais j'ai systématiquement reconstitué avec des matériaux authentiques les dires et les actions des personnages. J'ai tenté de respecter, tout au long du livre, le registre stylistique et le "geste métaphorique" (comme l'appelait Brecht) des récits sociaux qui traitent de la violence illégale." Piglia. Ajouter à mes livres
2 Jamais plus de peine ni d'oubli
Osvaldo Soriano
2 critiques 1 citation

Entre 1973 et 1974, dans une minable bourgade proche de Buenos Aires, des rumeurs d'infiltration marxiste sèment la zizanie chez les petits chefs péronistes. Un chef d'oeuvre signé Soriano. Ajouter à mes livres
3 Journal de la guerre au cochon
Adolfo Bioy Casares
4 critiques 12 citations

La chasse aux vieux est ouverte. " J'ai imaginé le thème de ce roman comme une chasse : des jeunes gens agiles traquaient de pauvres vieillards alourdis et vulnérables. Au commencement, dans mon esprit, c'était comme un ballet, comme une série de situations qui pourraient être d'un film comique américain des armées vingt. Avec l'amour, somme toute vraisemblable, d'une jeune fille pour un homme mûr, avec la loyauté, incertaine, des fils pour leur père, est apparu ensuite l'essentiel de l'histoire. " Ajouter à mes livres
4 Les Chiens de la nuit
Enrique Medina
1 critique 4 citations

Tout Medina. Ajouter à mes livres
5 La racine de l'Ombù
Julio Cortázar
1 critique 2 citations

Une voiture tombe en panne dans la campagne argentine. Son conducteur, étranger, trouve refuge dans une maison bordant la route, le foyer accueillant d'Alberto. La nuit est prétexte à toutes les confidences et Alberto raconte son histoire, celle de sa famille et celle de son pays, l'Argentine, pris dans les remous de la dictature et de la lutte sociale. Oeuvre conjointe de deux Argentins exilés en Europe, La Racine de l'Ombú plonge le lecteur dans une allégorie de l'Argentine des années trente aux années quatre-vingt, à travers une divagation sur l'histoire, une hallucination nocturne contre l'oubli. Ajouter à mes livres
6 Héros et tombes (ou) Alejandra
Ernesto Sabato
10 critiques 37 citations

Cette oeuvre, parue pour la première fois en 1961, relate l'histoire d'un amour, celui qui unit et déchire tour à tour Martin del Castillo et Alejandra, celle d'une ville, Buenos Aires, héroïque, misérable et orgueilleuse, et d'une secte, celle des aveugles, impitoyable, dont le père d'Alejandra tente de révéler qu'elle gouverne le monde en secret. Ajouter à mes livres
7 Loin d’où
Edgardo Cozarinsky
5 critiques 2 citations

Janvier 1945. Une jeune femme, vêtue d'une lourde cape militaire qui la protège à peine du froid, fuit à travers la Pologne et la Tchécoslovaquie. Elle parvient à gagner Vienne, puis Genève, où des amis lui viennent en aide. Trois ans plus tard, elle a refait sa vie à Buenos Aires et travaille dans les cuisines d'un restaurant. Elle loge dans une pension avec d'autres émigrés. Son passé la hante. Ajouter à mes livres
8 Vladimir Ilitch contre les uniformes
Rolo Diez
Un polar de très bonne facture sur la dictature argentine. 1977: la dictature militaire règne en Argentine. À Buenos Aires, enlèvements et assassinats d'innocents sont monnaie courante. Pour transformer la défaite du peuple en une victoire, un singulier quatuor de révoltés décide de dévaliser une banque, symbole du capitalisme. Le plus jeune, Vladimir Ilitch, fanatique de bandes dessinées, combine le coup avec le retraité don Ramón, l'anarchiste Mastretta et Juan Carlos, un jeune caissier. Mais les naïfs conspirateurs ont mis au point leur plan dans un café public où traîne toujours une oreille indiscrète. Réussiront-ils leur braquage? L'un des points forts de ce roman picaresque est le rocambolesque hold-up de la banque. Ajouter à mes livres
9 Les lance-flammes
Roberto Arlt
3 critiques 3 citations

Les bas-fonds de Buenos Aires. Ajouter à mes livres
10 Le Tango de l'homme de paille
Vicente Battista
10 citations

Ajouter à mes livres
11 Últimos días de la víctima
José Pablo Feinmann
1 critique

C'est un perfectionniste, Mendizabal. Un véritable esthète du meurtre sur commande. Ainsi, lorsqu'il est chargé d'éliminer un certain Rodolfo Külpe, il prend son temps, multiplie notes et photographies, s'ingénie à entrer dans l'intimité de sa proie. A tel point que ses commanditaires s'impatientent. Mais déjà Mendizabal s'est pris à un autre jeu, où d'étranges effets de miroir s'instaurent entre tueur et victime, jusqu'au moment d'un stupéfiant renversement de situation. Dans le Buenos Aires d'aujourd'hui, hanté par la violence et le pouvoir, un thriller où les ombres de Chandler côtoient celles de Borges. Ajouter à mes livres
12 Manuel des perdants
Juan Sasturain
1 critique 1 citation

En Argentine, quand un chanteur de tango est menacé, c'est la culture qui vacille. Raison de plus pour ne pas confier l'affaire à Etchenike, un privé qui confond Chandler, Hammett et Cervantès, qui mène son enquête à la boule de cristal et obscurcit le monde à chaque fois qu'il tente de l'éclairer.Et dire que nous n'en sommes qu'à la première affaire d'Etchenike ! Ajouter à mes livres
13 Purgatoire
Tomas Eloy Martinez
4 critiques 20 citations

Tomás Eloy Martínez, l'un des intellectuels argentins qui a dénoncé avec le plus de force et d'indignation les crimes de la dictature militaire de son pays, nous raconte cette histoire d'amour et d'obsession dans deux cadres temporels alternés : celui de la dictature et, trente ans plus tard, celui des derniers jours d'Emilia, devenue bibliothécaire dans une petite ville du New Jersey. La narration passe d'un contexte à l'autre, d'une époque à l'autre, et nous offre, à la fois, une fresque historique des années noires de l'Argentine et le portrait intime d'une femme seule, déséquilibrée et hantée par son passé. Ajouter à mes livres
14 La Griffe du passé
Marcelo Figueras
1 critique 1 citation

Un pays d'Amérique latine qui ressemble furieusement à l'Argentine... Urne succession de crimes qui remuent beaucoup de mauvais souvenirs : on retrouve successivement les cadavres, fort méchamment mis à mal, de trois tortionnaires impunis qui avaient tenu le haut du pavé sous l'ancienne dictature militaire... La police. charge le détective Van Upp de mener l'enquête... Étrange citoyen que ce Van Upp, qui a lui-même de lourds souvenirs à gérer. Mais après tout, si l'on veut vraiment se coltiner les fantômes du passé, autant envoyer en première ligne quelqu'un de bien placé pour savoir de quoi il retourne. D'autant que ledit passé, s'il s'entend à faire le mort, ne dort que d'un 'il... et a encore la griffe mauvaise. Ajouter à mes livres
15 L'armée des cendres
José Pablo Feinmann
2 critiques 4 citations

Dans la pampa argentine, à la poursuite de rebelles aussi féroces qu'invisibles, une colonne militaire avance, à la limite de l'épuisement, dirigée par le colonel Andrade, héros de la guerre d'Indépendance. D'errances en carnages, poussant chaque jour davantage ses hommes contre un ennemi qu'il est seul à voir, Andrade se rue vers l'assaut final auquel il se croit destiné. Ecrit dans une langue âpre où se passe le souffle épique de l'horreur, "L'Armée des cendres", qui n'est pas sans rappeler "Le Désert des Tartares", est une féroce méditation sur la guerre, la violence aveugle, la folie visionnaire d'un soldat en quête de gloire. Le souvenir des grands moments de l'histoire argentine s'y mêle au récit imprégné d'un destin fait de soif d'absolu, de sang et de cendre. Ajouter à mes livres
16 La nuit recommencée
Leopoldo Brizuela
9 critiques 12 citations

Une lecture recommandée par Le Bison, grand lecteur et homme de goût. Ajouter à mes livres
17 La Vitesse des choses
Rodrigo Fresan
2 critiques 3 citations

Toujours eu ce fantasme de fuir latéralement, de traverser les murs et de surfer à mon tour sur et entre la vitesse des choses... Ajouter à mes livres
18 Dans ses yeux
Eduardo Sacheri
20 critiques 24 citations

Buenos Aires, 1968 ; Liliana Emma Colotto, enceinte de quelques semaines, est sauvagement violée et étranglée. Benjamin Chaparro, jeune secrétaire au palais de justice, se voit confier l'affaire. Pour tenter d'oublier ses amours contrariées avec Irène, une collègue au charme magnétique, les divagations de son voisin de bureau alcoolique et l'étroitesse d'esprit de sa hiérarchie, Chaparro se lance à corps perdu dans ce sulfureux dossier. Peu à peu, cet homicide devient son obsession : bouleversé par la souffrance du jeune époux de Liliana, il jure de faire condamner le meurtrier. Mais nous sommes dans les années 70, et l'Argentine, en proie à toutes les iniquités, s'enfonce dans la " guerre sale " et les années de plomb. Pour venir à bout de ce qui devient l'affaire de sa vie, Benjamin devra affronter inimitiés politiques, trahisons et exil. Trente ans plus tard, il décide de coucher le terrible récit de ce crime sur le papier. Campé dans l'Argentine de la dictature, Dans ses yeux est une magnifique histoire d'amour doublée d'une brûlante réflexion sur la légitimité de la vengeance. Ajouter à mes livres
19 Living
Martin Caparros
3 critiques 3 citations

Juillet 1974 : Juan Domingo Remondo dit Nito voit le jour alors même que Juan Perón rend son dernier souffle. C?est le début d?un destin aussi déraisonnable que celui de l?Argentine contemporaine. Nito est un enfant à part, doté d?une rare intelligence et d?une obsession pour la mort. Marqué par la disparition précoce de son père, il s?adonne très tôt à une véritable passion macabre. Devenu prédicateur pour un gourou évangéliste, Nito s?engage dans un projet délirant et visionnaire? Délicieusement obscène, admirablement écrit, Living débute comme un roman d?apprentissage et évolue vers une farce à la construction subtile. Ce récit foisonnant, critique drôle et acerbe de l?Argentine des trente dernières années, forme un grand roman politique porté par un souffle picaresque réjouissant. Ajouter à mes livres
20 La mort lente de Luciana B.
Guillermo Martínez
8 critiques 3 citations

Dix ans ont passé depuis qu'il a vu Luciana B. pour la dernière fois. A l'époque, il était tombé amoureux d'elle. Bien qu'elle fût la secrétaire personnelle du célèbre auteur de romans policiers Kloster, il l'avait engagée pour taper en cachette les pages de son propre livre. Aujourd'hui, il ne reste plus rien de la jeune fille gaie et séduisante qu'il a connue. Que s'est-il passé? Luciana se raconte : elle a vu, tour à tour, mourir la plupart de ses proches dans des circonstances qui semblent forcer le hasard. Survenue avec une régularité méthodique, cette série d'accidents serait l'oeuvre de Kloster. Sa grand-mère, sa petite soeur, ou bien elle-même pourraient être les prochaines sur la liste. Au bord du désespoir, elle s'adresse au seul homme susceptible de la croire. Qui sait, en tant qu'écrivain, peut-être sera-t-il à même de percer à jour les ténèbres de Kloster? Les Carnets d'Henry James et un volume de la Bible seront ses clés pour un voyage sans retour dans les plus obscures régions du cerveau humain. Ajouter à mes livres
21 L'aiguille dans la botte de foin
Ernesto Mallo
8 critiques 26 citations

L'écriture de Mallo, tranchante comme celle des meilleurs romans hard-boiled, et parfois étonnamment poétique, nous plonge dans le quotidien de Buenos Aires sous la dictature. Si la critique sociale et politique est omniprésente, il se dégage de ce livre un indéfinissable esprit argentin qui en fait tout le sel. Le premier d'une série de trois. Ajouter à mes livres
22 Les morts perdent toujours leurs chaussures
Raul Argemi
4 critiques

Juan travaille pour le Comahue, un journal de Patagonie argentine. L'un de ses collègues, Sebastiàn Murillo, décide d'enquêter après avoir assisté à une course-poursuite meurtrière entre la police et des truands. Mais il se tue au volant de sa voiture. Juan et le plus proche ami de Sebastiàn, Alejandro, sont persuadés qu'il ne s'agit pas d'un accident. Déterminés a prouver que Murillo a été assassiné, ils se lancent dans des investigations qui semblent mettre en cause le gouverneur de la province et son chef de cabinet... On avait déjà pu constater l'attachement d'Argemi au roman noir politique dans Le gros, le français et la souris, qui lui avait valu d'être comparé à Manchette. Avec ses rebondissements, sa folie baroque, son humour grinçant et sa chute inattendue, ce roman confirme de manière éclatante l'arrivée d'un grand auteur latino-américain. Ajouter à mes livres
23 Bosque
Antonio Dal Masetto
1 critique

Quatre malfrats ont voulu dévaliser la banque de Bosque. L'équipée a mal tourné et tous ont été massacrés par les habitants. Muto, un homme solitaire, vient de découvrir que l'un d'eux était l'amant de sa famme. Il veut connaître cette petite ville perdue dans la province de Buenos Aires. Sur place, les circonstances, le hasard, l'atmosphère opaque et surtout la présence mystérieuse d'une jeune fille à moto l'amènent à enquêter en se présentant comme le scénariste d'un prochain tournage sur le hold-up. Et dans le film, tous joueront leur propre rôle. Avec une prose d'une précision millimétrique et sa parfaite maîtrise du procédé narratif, Antonio Dal Masetto revient sur ce lieu qu'il a créé (Les noces du fou - Seuil 1984), pour montrer la cruauté humaine tapie derrière la respectabilité, l'ordre établi et les perversions qu'engendrent violence, hypocrisie et désir de vengeance. Ajouter à mes livres
24 Chamamé
Leonardo Oyola
14 critiques 15 citations

Perro et le Pasteur Noé sont deux amis, deux pirates de la route évoluant dans un univers violent et amoral. Une trahison va briser ce binôme et le premier se retrouve à traquer le second dans la région de la triple frontière argentine. À cette chasse à l'homme se mêlent souvenirs du passé carcéral des deux caïds, rivalités de bandes, personnages secondaires fous furieux et scènes de bagarres d'anthologie dignes des films de Tarantino. Comme Golgotha, précédent roman de l'auteur, Chamamé est imprégné de musique et de culture populaire. Un Mad Max argentin, écrit sous adrénaline. Ajouter à mes livres
25 Les taupes
Félix Bruzzone
7 critiques 9 citations

Les Taupes raconte la dérive d'un fils de disparus de la dictature argentine, balloté entre une grand-mère persuadée que sa fille lui a donné un autre petit-fils en détention, une petite amie avec laquelle il n'arrive plus à communiquer et un mystérieux travesti dont il tombe amoureux, Maïra. Ce récit paranoïaque et surréaliste, à bout de souffle, nous entraîne de Buenos Aires à Bariloche, au pied des Andes, dans la quête initiatique troublante, politiquement incorrecte et souvent drôle d'un narrateur désabusé, à la recherche de son passé et de son identité sexuelle. Ajouter à mes livres
26 De loin on dirait des mouches
Kike Ferrari
6 critiques 1 citation

De la cocaïne, des filles, du mépris, de l'arrogance. Et un cadavre. Tout cela tient dans la BMW noire du señor Machi, un homme d'affaire bien habillé, self made man de l'époque des dictateurs argentins et aujourd'hui entrepreneur sans scrupules. Le señor Machi se croit au-dessus de tout le monde mais son univers doré est réduit en poussière lorsqu'il découvre le corps d'un homme sans visage dans le coffre de sa BM flambant neuve. Six heures de la vie d'un personnage infect, étouffé par sa propre prétention, qui doit trouver un moyen de se débarrasser d'un corps. Six heures à passer en revue, et ils sont nombreux, tous les « hijos de mil putas » qu¿il a entubés et qui voudraient le voir tomber. Un road movie drôle et déjanté, un récit au couteau construit en flash back, une attaque frontale contre la bourgeoisie argentine de l'époque de Videla, où les hommes d'affaires sont véreux et leurs femmes accommodantes. Ajouter à mes livres
27 El Gran Surubi
Jorge Gonzàlez
4 critiques 6 citations

Dans une Argentine affamée, de jeunes gens se font enrôler de force dans l?armée pour pêcher d?horribles poissons chats surubies afin d?assouvir la faim des habitants de Buenos Aires. Un Surubi géant, une sorte de Moby Dick devient la proie de ces pêcheurs par défaut qui survivent dans cet enfer militaire. Humiliation, terreur, survie, horreur, tant de thèmes qui sont évoqués dans ce texte à l?os par l?écrivain Pedro Mairal. Les illustrations de Jorge Gonzalez saisissent magistralement l?ambiance inquiétante et surnaturelle de cette cauchemardesque partie de pêche écrite en soixante sonnets. Ajouter à mes livres
28 L'Esprit de mes pères
Patricio Pron
5 critiques 6 citations

Ajouter à mes livres
29 Puerto apache
Juan Martini
10 critiques 16 citations

Ajouter à mes livres
30 Berazachussetts
Leandro Avalos Blacha
17 critiques 4 citations

Berazachussetts? Une ville argentine tout sauf tranquille. Une zombie punk et obèse erre en quête de chair morte et de bière fraîche. Une milice en fauteuils roulants menée par une gamine paralytique détestable fait régner la terreur. Des fils à papa désoeuvrés mettent en scène des viols et publient les vidéos sur Internet. Quant aux pingouins dans leurs chambres froides... s'ils n'étaient pas là, à chaque coin de rue, la ville serait tout de même moins chic... Ajouter à mes livres
31 L'employé
Guillermo Saccomanno
13 critiques 25 citations

Dans une ville grise et jamais nommée, baignée par les pluies acides, vit une armée de travailleurs en col blanc, hommes et femmes, qui sortent tous les matins des bouches du métro pour regagner servilement leur bureau. Parmi eux, un employé, l'employé, est prêt comme les autres à toutes les humiliations pour conserver son travail? Jusqu'au jour où il tombe amoureux et commence à rêver de devenir un autre. Le récit glaçant d'une déchéance dans un univers où l'entreprise est une machine à broyer les humains, au sein d'une société autoritaire où la surveillance est omniprésente et où la norme fait loi. Ajouter à mes livres
32 Personne n'aime les flics
Guillermo Orsi
Pablo Martelli alias Gotàn, ancien policier sous la dictature, a renoncé à sa carrière. Désormais reclus, il mène la vie paisible et ennuyeuse d'un vendeur de sanitaires à Buenos Aires. Alors que le pays s'écroule sous la pression de la grande crise de 2001, Gotàn reçoit tard dans la nuit l'appel au secours d'un vieil ami, Edmundo Càrcano, le suppliant de venir le rejoindre dans un coin paumé du sud du pays, Mediomundo, où il a élu villégiature avec sa très jeune maîtresse. A son arrivée, le lendemain, Pablo Martelli découvre le corps ensanglanté de son ami, et nulle trace de sa fiancée. Commence alors une odyssée à la recherche des meurtriers de Càrcano et de son propre passé, sur fond de trafic d'armes et de corruption à grande échelle. Mené d'une main de maître, Personne n'aime les flics dresse le portrait acerbe d'un pays en proie aux démons de son histoire et évoque avec finesse cette âme argentine pétrie de nostalgie et d'autodérision Ajouter à mes livres
33 Entres hommes
German Maggiori
17 critiques 12 citations

Dans un luxueux appartement de Buenos Aires, un sénateur, un juge et un banquier se retrouvent pour participer à une orgie en compagnie de deux travestis et d?une jeune prostituée. Mais l?affaire tourne mal : la jeune prostituée meurt d?une overdose en pleine action. Or, toute la scène a été filmée par une caméra dissimulée derrière un faux miroir et la vidéo compromettante a disparu. C?est alors qu?entrent en scène deux flics, l?un obsessionnel, l?autre ex-tortionnaire alcoolique, chargés de retrouver l?enregistrement, deux voleurs prêts à tout pour parvenir à leurs fins et une bande de jeunes drogués embarqués bien malgré eux dans cette histoire. Sur fond d?une société en décomposition, Germán Maggiori signe un polar vertigineux, frénétique et saturé d?adrénaline. Ajouter à mes livres
34 Betibou
Claudia Piñeiro
9 critiques 14 citations

Dans un écrin de verdure à la périphérie de Buenos Aires, un ?country club? auquel on n?accède qu?après des contrôles dignes du quartier général de la CIA, un homme est trouvé, la gorge tranchée. Tout porterait à croire qu?il s?agit d?un suicide si, quelques années auparavant, son épouse n?avait connu le même sort. Vengeance ? Règlement de comptes ? Le scoop parvient chez un vétéran des faits divers du journal El Tribuno, en délicatesse avec sa direction qui l?a muté à la rubrique ?société?. Ajouter à mes livres
35 La mort comme effet secondaire
Ana María Shua
2 critiques

Suggestion Pasiondelalectura. Ajouter à mes livres
36 Dernier train pour Buenos Aires
Hernán Ronsino
7 critiques 4 citations

D’abord il y a un salon de coiffure. C’est de là que Vincente, le taciturne, observe. Il observe les ouvriers qui démontent les rails. Des rails qui ne conduiront plus à ce bourg perdu, loin de Buenos Aires. Des rails qui laisseront une balafre dans la terre comme dans les têtes. Ensuite il y a le Don Pedrin, ce bistrot où l’on commente. On commente le film projeté dans l’unique cinéma, et le passé… Pourquoi la Negra a-t-elle pris un jour le train pour Buenos Aires et n’est jamais revenue ? Elle avait des jambes sublimes, la Negra Miranda, de quoi faire tourner la tête des jeunes hommes, de quoi rendre fou de jalousie un marie policier… A soi-même ou à d’autres, chacun dit ce qu’il sait, les souvenirs estompés, l’abandon, la vengeance. Et c’est seulement à la dernière ligne que tout prend sens. Ajouter à mes livres
37 Les eaux troubles du tigre
Alicia Plante
5 critiques 2 citations

Un couple est retrouvé mort dans une maison du Tigre, perdue au milieu des mille et un canaux du delta du Paraná, dans ce petit coin de paradis si prisé des habitants de Buenos Aires. Suicide, dit l?enquête, sur la foi d?un mot d?adieu écrit sur une vieille Underwood. Pas si sûr? Julia, habitante du delta à ses heures, se lance dans l?enquête avec l?aide de Leo Resnik, juge intègre à vocation de redresseur de torts. Ils ne tardent pas à découvrir qu?un crime peut en cacher un autre, plus vaste, plus profond, qui regarde l?Argentine tout entière : les enfants volés de la dictature. Il n?y a pas grand monde à sauver dans ce polar aussi boueux que les profondeurs du Tigre. Les crimes du passé, pourtant soigneusement dissimulés, remontent à la surface, et les séides de la dictature, s?ils n?ont plus le vent en poupe, n?ont jamais renoncé à leurs sombres convictions. Ajouter à mes livres
38 Thèse sur un homicide
Diego Paszkowski
17 critiques 11 citations

Un brillant étudiant français, Paul Besançon, est admis à suivre le séminaire de droit pénal de la faculté de Buenos Aires, que dirige l?éminent professeur Roberto Bermúdez. Tandis qu?en France, la famille du jeune homme découvre qu?il a volontairement laissé d?étranges indices derrière lui, Roberto Bermúdez remarque bien vite que son étudiant méthodique et obsessionnel n?est pas qu?un bon élève. Paul Besançon emploie manifestement toute son intelligence à défier son professeur, jusqu?à élaborer une thèse singulière qu?il compte bien valider dans le sang. Suggestion Pasiondelalectura. Ajouter à mes livres
39 Lune chaude
Mempo Giardinelli
8 critiques 6 citations

Dans l'Argentine de 1977, sur fond de dictature militaire et de lutte antisubversive, torture et intimidation sont à l'ordre du jour "Lune chaude" raconte une histoire d'obsession, de sexe et de crimes. L'auteur nous plonge dans l'atmosphère fébrile, chaude et humide du Chaco argentin. Ajouter à mes livres
40 Les jeunes mortes
Selva Almada
23 critiques 21 citations

Années 80, dans la province argentine : trois crimes, trois affaires jamais élucidées qui prennent la poussière dans les archives de l?histoire judiciaire. Des ?faits divers?, comme on dit cruellement, qui n?ont jamais fait la une des journaux nationaux. Les victimes sont des jeunes filles pauvres, encore à l?école, petites bonnes ou prostituées : Andrea, 19 ans, retrouvée poignardée dans son lit par une nuit d?orage ; María Luisa, 15 ans, dont le corps est découvert sur un terrain vague ; Sarita, 20 ans, disparue du jour au lendemain. Troublée par ces histoires, Selva Almada se lance trente ans plus tard dans une étrange enquête, chaotique, infructueuse ; elle visite les petites villes de province plongées dans la torpeur de l?après-midi, rencontre les parents et amis des victimes, consulte une voyante? Loin de la chronique judiciaire, avec un immense talent littéraire, elle reconstitue trois histoires exemplaires, moins pour trouver les coupables que pour dénoncer l?indifférence d?une société patriarcale où le corps des femmes est une propriété publique dont on peut disposer comme on l?entend. En toute impunité. À l?heure où les Argentins se mobilisent très massivement contre le féminicide (1808 victimes depuis 2008), ce livre est un coup de poing, nécessaire, engagé, personnel aussi. Mais c?est surtout un récit puissant, intense, servi par une prose limpide. Ajouter à mes livres
41 Monstres à l'état pur
Miguel Angel Molfino
7 critiques 1 citation

Paysages désertiques, bandits de grand chemin, flics corrompus, vengeance: Monstres à l'état pur est un western argentin, un road movie initiatique. Au long d'un périple sauvage, Miro, soupçonné de l'assassinat de ses parents, deviendra un homme selon la loi du Chaco, c'est-à-dire un dur, un criminel. Ajouter à mes livres
42 Calibre 45
Martin Malharro
3 critiques 1 citation

Ajouter à mes livres
43 La fragilité des corps
Sergio S. Olguín
3 critiques 7 citations

La journaliste Verónica Rosenthal semble tout droit sortie d’une sitcom argentine : trente ans, belle, riche, aimant les after, le bourbon et les hommes. Elle a beaucoup d’amies aux aphorismes éloquents : “Il y a pas de marge de manoeuvre avec les mecs mariés. Ils sont comme des livres de la bibliothèque municipale : un de ces quatre, même si tu les adores, t’es obligée de les rendre.” Sa curiosité est piquée par un banal fait divers : un conducteur de train s’est donné la mort, laissant une lettre aux termes ambigus. Il y confesse quatre accidents mortels sur la voie ferrée tout en avouant sa détermination à tuer. Quand pour la justice l’affaire est close, pour Verónica commence l’enquête, qui la conduit à mille lieues de son quotidien feutré : la banlieue, les favelas, et de frustes cheminots hantés par le souvenir de corps percutés sur la voie. Avec l’aide d’un junkie en voie de rédemption et de deux gamins des rues prêts à tout pour une canette de Coca, elle affronte le monde violent et pervers des paris clandestins macabres où de jeunes garçons risquent leur vie sur les rails afin de divertir les Puissants. Chairs tendres broyées sous des tonnes d’acier, ou muscles bandés d’adultes consentants aux désirs furieux : la résolution de l’enquête est dans les liens profonds qui unissent les corps, le désir et la mort. Ajouter à mes livres
44 Le jardin de bronze
Gustavo Malajovich
26 critiques 10 citations

Un Buenos Aires gothique où des édifices majestueux abritent des bureaux démantelés, une police corrompue, des médias à la solde du pouvoir : si la réalité argentine est ici bien prégnante, la singularité de ce roman tient surtout à la conduite de la tragédie intime d'un homme qui était loin de chercher la terrible vérité qu'il s'est acharné à découvrir. Ajouter à mes livres
45 Le gardien de la Joconde
Jorge Fernandez Diaz
3 critiques 3 citations

Un vétéran de la guerre des Malouines est chargé par ses supérieurs d'assurer la sécurité d'une mystérieuse avocate espagnole, venue à Buenos Aires mettre en oeuvre un trafic de cocaïne parfaitement inédit. Il prend sa mission de garde du corps trop au pied de la lettre et les ennuis commencent. À la fois roman d'aventures, thriller d'espionnage et charge politique acérée contre le système péroniste, ce roman basé sur des faits réels démonte les rouages d'un système de corruption solidement ancré, tout en explorant le c?ur d'un héros inoubliable. Ajouter à mes livres
46 À qui de droit
Martin Caparros
3 critiques 2 citations

Ce roman noir mené de main de maître par l?excellent Martín Caparrós se lit comme le récit d?une quête, celle de Carlos, ex-militant de l?extrême gauche argentine que la dictature a broyé, lui dérobant à la fois ses croyances politiques et la femme qu?il aimait, Estela, qui a rejoint la légion des tristement célèbres desaparecidos. Dans un subtil va-et-vient entre l?évocation de l?Argentine des années 70 et le présent, l?auteur tisse le récit d?une obsession tout en livrant une radiographie terrible d?un pays qui n?a toujours pas réglé ses comptes avec ce lourd passé : les chapitres alternent la chronique d?un petit village argentin, traumatisé par le meurtre sauvage de son curé, et la lente mais certaine dérive de Carlos, que la soif de vengeance mènera au pire. Un texte essentiel sur la conscience politique et la mémoire, porté par une intrigue haletante et qui mêle avec brio les genres. Ajouter à mes livres
47 Les Mystères de Buenos Aires
Manuel Puig
1 critique

Qui a kidnappé Gladys, sculptrice à la santé mentale fragile, près de la plage où elle récolte la matière première de ses oeuvres? Qui est l'assassin sadique du terrain vague de la banlieue de Buenos Aires et quel mobile inspire sa dénonciatrice anonyme? Qu'allait chercher Gladys à New York en sus d'une gloire hypothétique: les consolations du sexe ou l'homme de sa vie? Qui pousse Maria Esther, sa rivale, à supplanter Gladys dans l'âpre compétition du monde des arts plastiques? Est-ce qu'une dose de barbituriques suffira à clore cette histoire ? Une chose est certaine : lecteurs d'enquêtes policières et amateurs d'univers romanesques seront d'accord pour convenir qu'avec Manuel Puig le crime de lèse-littérature est presque parfait. Ajouter à mes livres
48 Buenos Aires noir
Ernesto Mallo
4 critiques 3 citations

Après Marseille Noir et Bruxelles Noir en 2015, la collection « Asphalte Noir » se penche sur le cas de Buenos Aires. Ernesto Mallo et treize auteurs portègnes nous montrent le côté obscur et méconnu de la capitale argentine, des cités dortoirs aux quartiers chics, des repaires de la jeunesse aux villas miserias (bidonvilles). Comme toujours, loin des clichés touristiques et des idées reçues sur l?Amérique latine. On découvrira ainsi Palermo, le quartier bobo de Buenos Aires ; la Villa 31, un des bidonvilles situés en plein centre ; Once, ancien quartier juif de la capitale tombé en décrépitude ; Mataderos, le quartier traditionnel gaucho à l?ambiance western ; et bien d?autres lieux étonnants et chargés d?histoire(s)? Avec des textes d?Ernesto Mallo, Claudia Piñeiro, Elsa Osorio, Pablo De Santis, Leandro Ávalos Blacha, Inés Garland, María Inés Krimer, Inés Fernández Moreno, Gabriela Cabezón Cámara, Ariel Magnus, Enzo Maqueira, Alejandro Parisi, Alejandro Soifer et Verónica Abdala. Ajouter à mes livres
49 Le chemin de Buenos Aires
Albert Londres
6 critiques 16 citations

Un récit d'Albert Londres publié en 1927, un reportage exceptionnel sur la traite des Blanches. Ajouter à mes livres
50 Bastille Tango
Jean-François Vilar
7 critiques

Au cours des premiers mois de l'année 1985, un dénommé Oscar colle dans le quartier de la Bastille une affiche représentant un homme sévèrement torturé. Victor, qui sillonne le coin à bicyclette et tient la chronique photographique de sa démolition, cherche à en savoir un peu plus. A La Boca, une boîte à tango de la rue de Lappe où il a ses habitudes, il se lie avec divers exilés argentins qui ont fui la répression aveugle. A tous, cette affiche rappelle bien des souvenirs. Pendant ce temps, la rumeur enfle : des membres des escadrons de la mort, tristement célèbres pour avoir torturé et tué des milliers de civils, auraient débarqué à Paris alors que, à Buenos Aires, va s'ouvrir le procès des chefs de la junte. Rapidement, les "disparitions" recommencent, comme aux pires heures de la dictature. Ajouter à mes livres
51 Le Tango des assassins
Maud Tabachnik
2 critiques 1 citation

En Argentine, durant la dictature militaire, de nombreux bébés d'opposants abattus disparurent, adoptés ou vendus par les assassins de leurs parents. D'origine argentine, Nina, professeur à San Francisco, est chargée par l'Unesco de retourner dans son pays natal pour enquêter sur ces disparitions. Au bout de plusieurs jours, sa compagne, la journaliste Sandra Khan, inquiète de rester sans nouvelles, débarque à son tour à Buenos Aires. Il lui faut se rendre à l'évidence. Nina a disparu. Elle a été enlevée par un mystérieux commando. L'aide que peuvent lui apporter deux anciens résistants s'avère inefficace. Ses protestations auprès des autorités ne font pas davantage avancer les choses. Excédée, elle fait appel à une vieille connaissance, Sam Goodman, policier à Boston. Si cette aventure pleine d'action de Sandra Khan possède un petit goût d'exotisme, son sujet s'inscrit bien dans l'univers de Tabachnik qui fustige ici avec gouaille et verdeur les nostalgiques du nazisme et leurs turpitudes. Ajouter à mes livres
52 Sur nos cadavres, ils dansent le tango
Maurice Gouiran
7 critiques

Vincent de Moulerin, notable marseillais et conseiller municipal, vient d'être abattu de quatre balles de 11.43 dans un parking souterrain du centre-ville. Emma, jeune lieutenant de police au look étrange se retrouve en charge de l'enquête sur ce meurtre apparemment crapuleux. Mais, suivant son instinct et les conseils de Clovis, elle décide de fouiner dans le passé de la victime? De Moulerin est en effet un ancien colonel des paras qui a fait le coup de feu en Indochine? Il y est devenu un expert reconnu de la guerre antisubversive, appliquée en Algérie et bientôt exportée et enseignée avec succès en Argentine. L'Argentine, où en 76 une clique de généraux prend le pouvoir, instaure la dictature et terrorise le peuple : enlèvements, disparitions et tortures sont alors le lot de tous les opposants réels ou supposés. Et puis il y a Kevin, le petit-fils de Vincent, un ado apparemment disjoncté, qui bien que vivant reclus dans sa chambre et passant sa vie dans Second Life est en train de comprendre beaucoup trop de choses? Mais quel rapport existe-t-il donc entre le Mondial argentin de 78, l'École de Mécanique de Buenos Aires, Videla et sa junte, les bruits de bottes dans la Médina d'Alger, la Patagonie, les « desaparecidos », Kevin et Vincent de Moulerin? Ajouter à mes livres
53 La Ville des couteaux
William Bayer
2 critiques 5 citations

Le passé récent de l'Argentine, le poids de la dictature et les fantômes des «disparus» collent aujourd'hui encore à la vie quotidienne de Buenos Aires comme la gomina à la coiffure d'un danseur de tango. Et c'est à une danse macabre sur fond de corruption et de règlements de compte, d'agents secrets et de réseaux nazis, de crise économique et de sanglots de bandonéon que nous convie cet auteur américain voyageur à travers cette fantastique plongée dans une ville plombée par son histoire. Suivez le guide. Ajouter à mes livres
54 Une Douce Flamme
Philip Kerr
50 critiques 21 citations

1950. À la fin de La Mort, entre autres, embarqué sous un faux nom pour l'Argentine avec Adolf Eichman, Bernie Gunther va y retrouver le gratin des criminels nazis en exil. Ayant révélé sa véritable identité au chef de la police de Buenos Aires, il constate que sa réputation de détective l'y a précédé. Une jeune fille est assassinée dans des circonstances atroces, et Bernie se dit que cette affaire ressemble étrangement à une enquête non élucidée qui lui avait été confiée lorsqu'il était flic à Berlin sous la république de Weimar. Soupçonnant l'un des très nombreux nazis réfugiés dans sa ville, le chef de la police, sollicite l'aide de Bernie qui accepte sans grand enthousiasme. Une série de flash-backs nous ramènent à Berlin en 1932, éclairant les progrès de ses investigations, qui posent d'embarrassantes questions sur les rapports entre le gouvernement de Pern et les nazis. Ajouter à mes livres
55 Le Quintette de Buenos Aires
Manuel Vázquez Montalbán
4 critiques 7 citations

Le célèbre détective Pepe carvalho part pour la capitale argentine enrichir ses connaissances, mais il part avant tout à la recherche de son cousin Raul qui a disparu. Ses aventures l'entraînent dans le Buenos Aires d'aujourd'hui, drôle et pathétique à la fois. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          279