AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


La guerre d'Espagne dans la littérature jeunesse

Liste créée par Pecosa - 27 livres. Thèmes et genres : guerre civile espagnole , espagne , franco , littérature jeunesse

Les bandes dessinées se trouvent dans la liste La guerre civile espagnole dans la bande dessinée.


1 Une balle perdue
Joseph Kessel
7 critiques 10 citations

1934. Deux années avant la guerre civile d'Espagne, la Catalogne se soulève : Elle voulait être indépendante. L'insurrection sera brève. Pourtant, après que les patriotes catalans eurent été dispersés, une violente fusillade éclate. Là-haut, sur les toits de Barcelone, quelques francs-tireurs refusent de se rendre... Témoin de cette page d'histoire qui l'a bouleversé, Joseph Kessel raconte ces derniers combats. Son héros : un jeune cireur de chaussures, Alejandro. Chez Folio Junior (Deux ans avant la guerre, les prémisses). Ajouter à mes livres
2 Celia en la Revolución
Elena Fortun
1 critique

Acerca de la primera y única edición, hasta este momento, de Celia en la revolución dice Andrés Trapiello en su prólogo: «lo que sucedió con (este) libro fue misteriosísimo, un caso único. Apenas publicado, desapareció de las librerías y únicamente en el mercado de viejo ha ido apareciendo desde entonces, con cuentagotas, algún que otro ejemplar, siempre a precios fabulosos, de todo punto infrecuentes en un libro reciente, lo que habla de su carácter excepcional». Libro por tanto, buscado, rebuscado y perseguido por lectores y coleccionistas de la serie de Celia pero que también, por su calidad, su calidez, su emoción y su justeza histórica y humana, libro que puede cautivar, que cautivará a cualquier lector exigente de literatura y no precisamente infantil. Novela sobre la guerra civil, escrita poco después del fin de la guerra, en 1943, no hay en ella lugar para la distorsión ni la idealización de lo vivido. Estas páginas no solo nos cuentan la vida difícil y llena de peripecias de una adolescente Celia en un Madrid sitiado, entre la supervivencia y la revolución, son también una suerte de crónica autobiográfica de la propia Elena Fortún. Elena Fortún (Madrid, 1886-1952). Creadora de las célebres novelas de Celia, el personaje infantil más emblemático de la literatura española, comenzó a publicar las aventuras de esta niña madrileña que quería ser escritora el año 1928 en el suplemento infantil Gente Menuda. A través de sus vivencias y las de los otros protagonistas de la saga (Cuchifritín, Matonkikí, Patita y Mila) Elena Fortún construyó una fiel crónica de los años más convulsos del siglo XX español con la visión extraordinaria y fiel de unos personajes que, como su creadora, nunca terminaron de adaptarse al mundo moderno. Ajouter à mes livres
3 Antonio ou la résistance : De l'Espagne à la région toulousaine
Valentine Goby
18 critiques 5 citations

Fin janvier 1939. Séparés par la guerre civile espagnole, Antonio et sa famille quittent Barcelone pour traverser les Pyrénées. Comme eux, ce sont près de 450 000 Républicains qui franchissent en quelques mois le col du Perthus pour fuir le nouveau régime franquiste. Beaucoup sont internés et entassés dans des camps de fortunes, appelés aussi les "camps sur la plage", dans le Sud-Ouest de la France. D'évasions en migrations nouvelles, Antonio et les siens cherchent à tout prix à être réunis, sans jamais abandonner leur idéal républicain. L'histoire d'artistes engagés d'une guerre à l'autre, d'une Résistance à l'autre, de la Retirada jusqu'aux maquis de l'Ariège en 1943, où les Espagnols ont combattu dans l'ombre pour les mêmes valeurs qui les ont contraints à l'exil. Ce texte aborde le sujet original de la Retirada et des camps du Sud-Ouest où s'entassèrent des centaines de milliers d'Espagnols. Mais à travers le récit d'Antonio, le lecteur prend également la mesure des épreuves de la guerre et de l'engagement partisan. Un texte fort, plein de justesse et d'émotion. Ajouter à mes livres
4 Toro ! Toro !
Michael Morpurgo
2 critiques 3 citations

Au cours d'une promenade dans les forêts d'Andalousie, en Espagne, j'ai découvert un village en ruines : Sauceda. Celui-ci avait été bombardé pendant la guerre civile. Le lendemain, j'ai rencontré un petit garçon monté sur un cheval. Avec son père, il rassemblait une vingtaine de taureaux destinés à la corrida. Comme toujours, les idées pour commencer une histoire viennent par hasard. Celle-ci raconte une amitié inoubliable entre un petit garçon et un jeune taureau. - Michael Morpurgo Antonito n'a pas de plus grand ami que Paco, le petit taureau qu'il a vu naître. Paco est destiné à la corrida et le petit garçon ne peut se résoudre à voir son taureau mourir dans l'arène. A l'aube, les deux amis prendront la fuite. Mais ils ne savent pas que la guerre d'Espagne gronde derrière les collines... Dans un village d'Andalousie, l'histoire émouvante d'une amitié, tendre et tragique à la fois. Ajouter à mes livres
5 Une auberge espagnole
Luis Bonet
En 40 histoires, l'auteur, né en 1910, raconte sa vie. Pendant la guerre civile espagnole, il combat aux côtés des republicains. En 1939, des milliers de civils passent les Pyrénées et se réfugient en France. Il seront parqués dans des camps d'internement. Ajouter à mes livres
6 Mémoires d'une vache
Bernardo Atxaga
3 critiques 3 citations

Que se trame-t-il donc dans cette ferme isolée perdue au coeur du Pays basque espagnol? Pourquoi seules les vaches noires sont-elles, certains soirs, enfermées dans l'étable? Et qui sont ces mystérieux cavaliers qui descendent de la montagne à la nuit tombée? Le récit palpitant des aventures de Mo, vache malicieuse et très avisée, qui pose sur la folie humaine un regard plein d'humour. Ajouter à mes livres
7 Noces de larmes
Gilles Fontaine
2 critiques

spagne, 1936. La guerre civile dévaste progressivement le pays. Dans le petit village de Muriente, les paysans réclament de pouvoir cultiver les terres inoccupées pour leur propre compte. Mais Siméon Torrès, le plus riche des propriétaires terriens, s'y oppose. Son fils, Francisco, convaincu du bien-fondé du combat des paysans, se désespère de cette décision. Et puis... parmi les villageois pauvres, il y a Dolorès, jeune beauté si troublante. Bientôt, les conflits gagnent en violence à Muriente, poussant Francisco à choisir son camp. Ajouter à mes livres
8 Adieu, torero
Olivier Deck
4 critiques 1 citation

1938, guerre d'Espagne. Près de l'Èbre, sous un olivier, un jeune déserteur et un torero partagent la maigre protection d'un mur de pierre contre les rafales ennemies. La mort rôde sur leur tête, au bout du fusil d'un sniper. Dans le temps de l'attente, les âmes se dénudent jusqu'à l'os. En lice pour le Prix littéraire des lycéens et apprentis rhône-alpins Ajouter à mes livres
9 Manuelo de la plaine
Valentine Goby
5 critiques 2 citations

" 21 juin 1937. Moi, Manuel Timon, douze ans et demi, lo tengo, je l'ai eu, mon certificat d'études primaires ! C'est le plus beau jour de ma vie. Et le pire. J'apprends que ma mère a la tuberculose. Mon père n'y peut rien. Personne n'y peut rien, et ça me rend fou de colère et de peine. Avec mes amis on se jure de trouver l'argent pour la sauver. " Ajouter à mes livres
10 J'irai toujours par les chemins
Els Pelgrom
En Andalousie au lendemain de la guerre civile qui a déchiré l'Espagne entre 1936 et 1939, l'existence est dure pour ceux qui ne possèdent pas la terre. Aîné d'une famille nombreuse, Curro n'a pas huit ans lorsqu'il doit quitter l'école. Il décrit la vie dans les grottes où il loge avec les siens, la faim, le froid, la cruauté des riches et de ceux qui les servent, la solidarité des plus démunis. Comme tous les journaliers, Curro est toujours par les chemins, en quête d'un travail qui lui permette de survivre. Mais il connaît parfois des moments de réconfort et de bonheur : des amitiés, des amours se nouent, et les fêtes gitanes illuminent le quotidien. Un récit d'un réalisme aigu, où le pittoresque et l'humour côtoient souvent le tragique. Ajouter à mes livres
11 Les chaussures
Gigi Bigot
7 critiques 2 citations

Elles étaient perdues. Perdues dans les rues d'une ville sans nom. Toutes recroquevillées dans la neige et le froid de l'hiver... Deux chaussures de petite taille qui ne voulaient plus avancer. Hommage à la CIMADE. Ajouter à mes livres
12 Federico Garcia Lorca :
Bruno Doucey
4 critiques 6 citations

Ce dimanche 16 août 1936, dans les locaux des phalangistes, Federico ne peut ni hurler sa détresse ni laisser exploser sa rage. Ses pensées vont à l'homme bon et généreux que l'on vient d'abattre comme un chien. À sa soeur Conchita García Lorca qui a soudain perdu son compagnon de vie. Aux pauvres de Grenade, à tous les pauvres d'Espagne dont le sang nourrit déjà les racines de la terre. Et qu'a-t-il fait, lui le poète, pour mériter cet emprisonnement? Depuis qu'il a écrit ses premiers poèmes, Bruno Doucey est épris d'une ville espagnole, Grenade, et du chant de son poète assassiné par les nationalistes. Un peu comme si le sang de Lorca coulait dans ses veines. Il nous transmet ici sa passion brûlante d'émotion. Ajouter à mes livres
13 Federico Garcia Lorca : Le poète assassiné
Rolande Causse
1 critique 1 citation

Federico Garcia Lorca (1898-1936), l'écrivain espagnol le plus célèbre du XXe siècle. Immense poète, pianiste de talent, homme de théâtre, dramaturge, adaptateur, directeur de troupe, metteur en scène, acteur et conférencier remarquable. Dans ce livre, il y a son amour de Grenade et de la campagne environnante. La Barraca, sa troupe de théâtre. Ses voyages : Etats-Unis, Cuba, Argentine. Son inspiration et ses moments de création... Homme sensible, à l'éloquence qui tient sous le charme, il possédait tous les dons. Voici le portrait de Federico Garcia Lorca écrit par son ami, le poète chilien Pablo Neruda : "C'était un éclair physique, une énergie en continuel mouvement, une joie, un vif éclat, une tendresse complètement surhumaine. Sa personne était magique et brune et elle appelait la félicité". Ajouter à mes livres
14 J'ai vécu la Guerre d'Espagne : 1936-1939
Jean-Yves Dana
Une républicaine, un franquiste, un membre des Brigades internationales. Chacun a choisi son camp quand, en 1936, l'Espagne a sombré dans la guerre civile. Huitième volume de la collection J'ai vécu. Ajouter à mes livres
15 Et Picasso peint Guernica
Alain Serres
7 critiques 1 citation

Une vie d'artiste, la guerre, un bombardement, un chef-d'oeuvre dont on suit pas à pas la création, et toutes les couleurs du monde qui finiront bien, un jour, par l'emporter. Ajouter à mes livres
16 L'enfant de Guernica
Guy Jimenes
3 critiques 1 citation

26 avril 1937. La ville de Guernica est bombardée par les franquistes. Ce jour-là, le jeune Emilio se trouve sur le marché avec toute sa famille. Malheureusement, il est le seul survivant... Des années après, sa fille Isaura, jeune étudiante en archéologie, participe à des fouilles et doit exhumer les corps des victimes du régime de Franco entassés dans une fosse commune... Ce roman est avant tout celui de la mémoire de la Guerre civile dans la société espagnole d'aujourd'hui et de la relation d'une jeune archéologue à son père, dans la nécessité pour elle de connaître le passé et pour lui de l'oublier. Ajouter à mes livres
17 Il fera beau demain
Luce Fillol
1 critique 10 citations

En ce mois de février 1939, Emilio et ses parents doivent, eux aussi, fuir la guerre civile en Espagne. Le voyage est long et pénible jusqu'en France. Après cinq mois passés dans une baraque à même le sol, la famille Cubellas trouve enfin du travail dans le Roussillon et un vrai toit pour dormir... Mais la guerre contre l'Allemagne paraît inévitable. Pourtant, Emilio garde espoir : " Il fera beau demain... " Ajouter à mes livres
18 Un figuier venu d'ailleurs : La Retirada
Michèle Bayar
3 critiques 3 citations

Jordi ne veut plus entendre sa vieille tante Azucena radoter sur l'exode espagnol de 1939. " La Retirada " ne le concerne pas. La seule guerre qu'il tolère, c'est celle qu'il mène contre Mortyfer sur sa console vidéo. Jusqu'au moment où, malgré lui, il se trouve plongé dans le passé des siens. Pour sortir de ce cauchemar, il devra admettre qu'il est l'héritier d'un exil, d'un enracinement et du rêve d'une société plus juste. Ajouter à mes livres
19 La place du leïko : Une belle histoire de Grenade
María José Martínez
1 critique

Grenade, années 1960. La guerre civile espagnole est finie depuis longtemps, mais ses conséquences s'éternisent. Trop de gens ont tué, trop de familles se sont déchirées, trop de libertés sont mortes pour que la vie soit heureuse, même dans les rues tranquilles d'une des plus belles villes du monde. Africa a dix ans, elle est la fille d'un militaire catholique et franquiste, et depuis qu'elle a rencontré un vieux cireur de chaussures, au ban de la société à cause de ses idées, sa vie a changé. Elle vient lui tenir compagnie, elle lui raconte les péripéties de sa famille nombreuse, elle lui expose ses idées, généreuses et folles, pour inventer la paix. Elle l'appelle Leïko, un mot qu'elle s'imagine vouloir dire grand-père en basque, une langue interdite par le dictateur Franco. Africa est irrésistible. Alors, d'abord méfiant et bougon, Leïko ne résiste pas. Il est séduit. Se peut-il qu'une toute petite fille, à elle seule, à force d'amour et de rire, redonne espoir à un vieil homme, à tout un peuple? Ajouter à mes livres
20 L'étoile noire
Lilian Bathelot
4 critiques 1 citation

BARCELONE, 1936. En cette fin juillet, Esteban et sa mère quittent leur village pour Barcelone à cinq cents kilomètres de chez eux. Après une journée d'un voyage long et chaotique, le train à vapeur fait halte à Reus. C'est la guerre. Pas celle qu'imaginent les voyageurs en croisant des militaires, mais la guerre civile qui vient juste d'éclater entre nationalistes et républicains. Dans la confusion qui règne sur le quai, Esteban est blessé par le sabot d'un cheval. Lorsque l'adolescent parvient à rejoindre le train, c'est pour constater que sa mère a disparu. Il se résout à poursuivre son voyage. Sa mère finira bien par rejoindre elle aussi la capitale de la Catalogne... Dans Barcelone, secouée par la guerre civile puis une révolution libertaire, Esteban est soudain confronté à l'ampleur et à la violence d'un monde immense. Après dix jours, il commence à écrire de longues lettres à Telma, sa soeur aînée restée au village. C'est par la correspondance entre Esteban et Telma que l'enquête sur la disparition de leur mère progresse, au gré de rencontres généreuses ou terribles et d'événements tragiques. Une histoire noire où l'amour reste plus fort que les bombes. Ajouter à mes livres
21 Si tu m'avais raconté
Marie Sauzon
4 critiques 1 citation

Comme chaque année, Chloé passe les vacances d'été en Ardèche. La collégienne apprend la vie à la campagne avec son grand-père Manuel, un homme ouvert et généreux. Pourtant, derrière le franc sourire du paysan se cache le douloureux passé d'un exilé. Né Andalou, Manuel s'est engagé aux côtés des républicains dans la guerre civile espagnole, héros comme tant d'autres d'une lutte sans espoir et sans merci contre la dictature annoncée. Ajouter à mes livres
22 No pasaran : Le Jeu
Christian Lehmann
64 critiques 20 citations

Eric et Thierry n'avaient jamais prêté attention à cet insigne sur la veste en cuir de leur copain Andréas. Une ancienne décoration militaire parmi beaucoup d'autres. Jusqu'au jour où, dans une boutique de jeux vidéos à Londres, le vendeur, un vieil homme, avait pointé l'index vers l'insigne. Il était devenu livide, s'était mis à crier. Puis il leur avait donné le jeu, leur avait ordonné d'y jouer. Thierry et Eric n'avaient jamais fait attention à cet insigne sur le blouson de leur copain Andreas, une décoration métallique parmi beaucoup d'autres. Jusqu'au jour où, dans une boutique de jeux, le vendeur avait pointé l'index vers l'insigne. C'était un vieil homme. Il s'était mis à crier, il était livide. Ensuite, il leur avait donné le jeu. En fait, il leur avait ordonné d'y jouer. Il n'y avait rien sur la boîte. A l'intérieur, une simple disquette, même pas un CD-Rom. Et pourtant, ce qu'ils voyaient sur l'écran de l'ordinateur ne ressemblait à rien de ce qu'ils auraient osé imaginer. " Choisissez votre mode de jeu ", dit la voix. Mais il ne s'agissait pas vraiment d'un jeu. Il s'agissait plutôt d'un passeport pour l'enfer. Ajouter à mes livres
23 Le premier des convois
Vanina Brière
Novembre 1938. Alors que la guerre d'Espagne fait rage, Maria décide de fuir le pays avec ses enfants Carmen et José pour rejoindre son mari Manuel, soldat républicain réfugié en France. Maria et Carmen arrivent dans un camp de réfugiés à Angoulême. Manuel et José, eux, ont été enrôlés dans une Compagnie de Travailleurs étrangers. Après des mois de séparation, la famille est réunie. Mais le 20 août 1940, tout bascule : les nazis déportent au départ d'Angoulême des familles de réfugiés espagnols vers le camp de concentration de Mauthausen... Ajouter à mes livres
24 Guadalquivir
Stéphane Servant
14 critiques 6 citations

Frédéric a surmonté l'épreuve du feu. Il fait maintenant partie de la Meute, la bande de skinheads qui sévit dans le quartier, et s'appellera désormais " Croco ". Croix gammée, violence, drogue... La rage de Frédéric a de quoi s'exprimer. Mais lorsqu'il apprend que sa grand-mère, Pepita, s'est enfuie de l'hôpital pour revoir une dernière fois sa terre natale, Frédéric la rejoint. Commence alors pour les deux fugitifs un voyage un peu fou à travers l'Andalousie. Sur les traces de ses origines, Frédéric va de mésaventures en révélations, mais surtout, il rencontre Kenza qu'il déteste autant qu'elle lui ressemble... Le portrait sensible et tout en nuances d'un adolescent à vif qui cherche sa voie. Un premier roman très visuel qui vous embarque, comme un road-movie, de l'ombre vers la lumière. Ajouter à mes livres
25 Au-delà des barbelés
Bruno Nunez
Benjamin est en vacances chez ses grands-parents lorsqu'il tombe par hasard dans le grenier de son grand-père sur un vieux livre vert. En le feuilletant, les pages s'illuminent et l'ouvrage plonge le garçon dans un passé lointain, en 1942. Benjamin revêt ainsi l'apparence de Fédérico, un garçon espagnol qui vit avec sa mère et des compatriotes dans le camp d'internement français de Gurs. A la recherche de compréhension et d'un moyen de retourner parmi les siens, Benjamin va faire la connaissance de Blanche, une jeune républicaine espagnole ayant fui la dictature du général Franco. Il rencontrera également Mathias, un camarade de Fédérico qui sera son guide dans le camp et Sarah une enfant juive fraichement débarquée dans le camp. Pris de compassion pour Sarah et son histoire, Benjamin va tout mettre en ?uvre, avec la complicité de Blanche et d'un gardien au grand c?ur, pour sauver la jeune petite juive et ses parents du sort qui les attend : la déportation. Des aventures qui seront aussi pour le garçon un moyen d'en apprendre davantage dur ses propres origines. Le texte est suivi d'une courte partie documentaire reprenant des photographies du camp, des personnages et d'un court dossier pédagogique. Ce roman s'adresse prioritairement au public 9-12 ans Ajouter à mes livres
26 Pour qui meurt Guernica ?
Anne-Sophie Doudet
14 critiques 7 citations

Espagne. Janvier 1937. La guerre civile fait rage. Alors que les rebelles du général Franco ont conquis une grande partie du Pays basque, Maria est envoyée par ses parents dans la petite cité de Guernica, pour l'éloigner du danger. Mais l'Histoire va en décider autrement... Elle rencontre Tonio, adolescent romantique et poète à ses heures perdues. Ensemble, ils découvrent la passion, la mort et l'engagement politique. Commence leur errance à travers une Espagne déchirée, où le danger se cache sous bien des rochers. Entre barbarie et trahison, comment survivre, lorsqu'on a 17 ans et ses rêves pour seule arme ? Ajouter à mes livres
27 Pour tout l'or d'Espagne
Serge Rubin
1 critique 1 citation

1936 : la guerre civile déchire l’Espagne, le général Franco tente de prendre le pouvoir par la force. La jeune capitaine Maya Roblès a la lourde responsabilité de sauver les tableaux du Prado, le plus grand musée d’Espagne. Mais est-ce sa seule mission ? De son côté, le reporter français Louis Keller couvre les évènements d’Espagne au péril de sa vie. De combat risqué en mission secrète, des rues de Madrid aux plaines du Mexique, leur rencontre tumultueuse va changer bien plus que le cours de leur vie. Jusqu’où iront-ils pour tout l’or d’Espagne ? Dans cet étonnant roman historique, Serge Rubin aborde avec passion la guerre d’Espagne qui constitue selon lui « les prémices de la Seconde Guerre mondiale ». Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          135

Ils ont apprécié cette liste