AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


FAITS DIVERS

Liste créée par wellibus2 - 42 livres. Thèmes et genres : faits divers

Questionner les faits divers, pourquoi ? Parce qu'ils sont " des soupapes par lesquelles s'échappe la vapeur brûlante de l'actualité, de la cruauté sociale " Elfriede Jelinek


1 Splendeurs et misères du fait divers
Louis Chevalier
1 critique 2 citations

Les faits divers passionnent les Français. Ils nourrissent l'opinion, les médias, les romanciers et les historiens par l'émotion individuelle et collective qu'ils suscitent. Car tout en rendant compte de l'ordinaire, ces «nouvelles de toutes sortes qui courent le monde» révèlent un univers sombre et fascinant, l'esprit d'une époque, l'envers de notre société. Le scandale des poisons sous Louis XIV ; l'assassinat de la duchesse de Choiseul-Praslin à la veille de la révolution de 1848 ; les affaires Caillaux et Stavisky sous la IIIe République ; l'affaire du docteur Petiot ou l'empoisonneuse Violette Nozière, la mort de Mesrine... A travers tous ces faits divers, l'auteur de Classes laborieuses et classes dangereuses dresse une radiographie originale et inédite de la société française. (quatrième de couverture) Ajouter à mes livres
2 Dictionnaire amoureux des Faits divers
Didier Decoin
5 critiques 21 citations

De Patsales fidèle parmi les fidèles !... I.N.D.I.S.P.E.N.S.A.B.L.E. Que serait la littérature si, d'Emma Bovary aux héros morbides de Truman Capote, elle ne s'était nourrie de personnages monstrueux et prodigieux, mais issus du réel ? Que serait l'opéra si Lucie de Lamermoor et Carmen n'étaient pas nées de faits divers ? Et le cinéma ! Et la presse, et le journalisme qui doivent la vie, au sens propre, à la bonne fortune du fait divers ! Ajouter à mes livres
3 De sang-froid
Truman Capote
159 critiques 95 citations

1959 Kansas De Sang froid est l’histoire inspirée d’un fait divers de deux jeunes repris de justice qui, le 15 novembre 1959 à Holcomb, petite ville du Kansas, assassinèrent froidement une famille d’agriculteurs. Le récit, chef-d’œuvre de Truman Capote, est le résultat d’un long travail d’investigation mené par l’auteur. L’écrivain américain a en effet suivi de très près l’enquête policière sur le massacre de la famille Clutter allant jusqu’à interroger lui-même policiers et criminels impliqués. Une investigation qui ne se terminera qu’avec l’exécution des deux meurtriers à laquelle l’écrivain assiste. A force de détails, de témoignages, d’observations, Truman Capote raconte ce qui a pu se passer sans jamais prendre parti, ni juger, et crée un genre nouveau, le "roman de non-fiction". De Sang froid (1966) obtient un énorme succès et porte Truman Capote au sommet de la gloire. Le livre est adapté au cinéma par Richard Brooks en 1967. Ajouter à mes livres
4 Le chant du bourreau
Norman Mailer
15 critiques 17 citations

laCe que nous raconte Norman Mailer dans ce livre, c'est la vie, les amours et la mort de Gary Gilmore, un assassin qui fascina l'Amérique. Meurtrier de deux étudiants à sa sortie de prison, Gilmore devait ensuite littéralement exiger son châtiment par fusillade... Le peloton d'exécution fut composé de volontaires, car cela se passe dans l'Utah, le pays des mormons, dernier réservoir de prophètes et d'anges vengeurs. Gilmore lui-même faisait partie de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours ! C'est ainsi que, dans un récit à couper le souffle, Mailer nous dépeint son «héros» en train de se battre pour être fusillé : contre ses avocats qui veulent le sauver, contre les abolitionnistes en tous genres et contre les coutumes mêmes de l'Utah où - pas de chance - la peine de mort était tombée en désuétude. Gilmore, «l'homme qui voulait mourir», était une proie rêvée, un sujet hors pair pour Mailer l'imprécateur. De cette vie-là, il a fait un chef-d'oeuvre, le Crime et Châtiment de l'Ouest américain. Ajouter à mes livres
5 Le Rouge et le Noir
Stendhal
277 critiques 461 citations

Assise de l'Isère 1827 Affaire Berthet Fils de charpentier, Julien Sorel est trop sensible et trop ambitieux pour suivre la carrière familiale dans la scierie d?une petite ville de province. En secret, il nourrit une fascination pour Bonaparte et ses mémoires compilés dans Mémorial de Saint-Hélène de Las Cases. Il rêve d?une ascension similaire à celle de l?empereur. Julien trouve une place de précepteur dans la maison du maire, Monsieur de Rénal, et noue une relation interdite avec son épouse. Chassé lorsque cette idylle est découverte, il rentre au séminaire de Besançon. Avant peu, il monte à Paris et devient le secrétaire du Marquis de la Mole, dont il séduira la fille Mathilde. Jusqu?au bout, Julien Sorel verra son ambition contrecarrée par ses sentiments, qui le conduiront à sa perte. Ajouter à mes livres
6 La Petite Roque
Guy de Maupassant
18 critiques 49 citations

1886 La petite Roque Transformation d'un fait divers journalistique en ?uvre littéraire C'est Médéric, le facteur, qui avait découvert le corps de la petite Roque sous la futaie du maire, au bord de la Brindille. Mais on eut beau chercher, on ne trouva pas le coupable. A quelque temps de là, le maire donna l'ordre d'abattre ses arbres et, surveillant les travaux, faillit périr écrasé sous le hêtre géant qui avait ombragé le crime, Imprudence? Non; geste d'un malheureux qui tente d'échapper à un spectre sans compromettre son honneur. Mais la fatalité s'acharne contre lui. Drame encore de la terre normande que l'histoire du Père Amable ou le procès de Rosalie Prudent; drame parisien de l'Ermite; tout petit drame d'un amour qui aurait Pu être à bord de l'Epave; méditation sereine Sur les Chats; conquête de Madame Parisse ; nostalgique fin de l'actrice Julie Romain, ou subtil et tendre récit de Mademoiselle Perle - neuf nouvelles où s'affirme le talent d'un maître conteur. Ajouter à mes livres
7 Claude Gueux
Victor Hugo
110 critiques 157 citations

Condamnation à mort pour un voleur de "pommes" " ... Un homme nommé Claude Gueux, pauvre ouvrier, vivait à Paris en 1831. Il avait avec lui une fille qui était sa maîtresse et un enfant de cette fille... Il était capable, fort habile, intelligent, fort mal traité par l' éducation, fort bien traité par la nature, ne sachant pas lire mais sachant penser. Un hiver, l' ouvrage manqua. L' homme, la fille et l' enfant eurent froid et faim. L' homme vola. Il en résulta trois jours de pain et de feu pour la femme et pour l' enfant et cinq ans de prison pour l' homme. Il fut envoyé faire son temps à la Maison Centrale de Clairvaux. On va voir ce que la Société en fait." Relation allégorique d' un drame individuel, cet ardent plaidoyer contre la peine de mort et contre la prison met à nu le mécanisme de la brutalité sociale qui ne sait répondre à la détresse que par la répression. Avec Claude Gueux, Victor Hugo n' est plus simplement romancier ou poète, il conquiert une place éminente auprès des plus grands orateurs de la Liberté. Ajouter à mes livres
8 L'adversaire
Emmanuel Carrère
178 critiques 86 citations

Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand a tué sa femme, ses enfants, ses parents, puis tenté, mais en vain, de se tuer lui-même. L'enquête a révélé qu'il n'était pas médecin comme il le prétendait et, chose plus difficile encore à croire, qu'il n'était rien d'autre. Il mentait depuis dix-huit ans, et ce mensonge ne recouvrait rien. Près d'être découvert, il a préféré supprimer ceux dont il ne pouvait supporter le regard. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Je suis entré en relation avec lui, j'ai assisté à son procès. J'ai essayé de raconter précisément, jour après jour, cette vie de solitude, d'imposture et d'absence. D'imaginer ce qui tournait dans sa tête au long des heures vides, sans projet ni témoin, qu'il était supposé passer à son travail et passait en réalité sur des parkings d'autoroute ou dans les forêts du jura. De comprendre, enfin, ce qui dans une expérience humaine aussi extrême m'a touché de si près et touche, je crois, chacun d'entre nous. Jean-Claude Roman faux médecin Ajouter à mes livres
9 Les coeurs autonomes
David Foenkinos
33 critiques 59 citations

Inspiré de l'histoire de Florence Rey et Audry maupin " Le plan, c'était d'attacher les flics avec leurs propres menottes. Mais ces deux-là n'ont pas de menottes. Les menottes, c'est le coeur du drame. Plus tard, elle dira que si les flics avaient eu des menottes, rien de tout ce qui va suivre ne serait arrivé. " Histoire d'un amour hors du commun, évocation de la jeunesse révoltée, ce roman est librement inspiré de l'histoire de deux jeunes amants meurtriers. Ajouter à mes livres
10 Notes sur l'affaire Dominici : Suivie de Essai sur le caractère des personnages
Jean Giono
8 critiques 10 citations

1952 Lurs dans les Alpes En 1952, une famille d'Anglais est retrouvée assassinée à quelques kilomètres d'un petit village de Lurs dans les Alpes. Gaston Dominici est rapidement arrêté, jugé et déclaré coupable au cours d'un procès retentissant. L'écrivain Jean Giono se passionne pour ce terrible fait divers et assiste à toutes les audiences. Ajouter à mes livres
11 Les bonnes
Jean Genet
39 critiques 36 citations

Inspiré du crime des s?urs Papin ? Genet a choisi comme personnages "Les Bonnes". Au début de la pièce, deux sueurs, Claire et Solange, seules dans la chambre de Madame, "d'une dame un peu cocotte et un peu bourgeoise" , pendant son absence, jouent pour elles, et entre elles, des variations sur le thème des Bonnes et de Madame. Claire incarne Madame tandis que Solange joue de temps en temps le rôle de sa sueur Claire. Chacun des personnages menace de quitter ou de reprendre sa propre personnalité, ou d'inverser les rôles. Elles préparent un tilleul, chargé de gardénal, pour l'empoisonner. Comme on peut découvrir qu'elles ont par une lettre anonyme à la police dénoncé Monsieur, un moment arrêté, puis relâché, elles parlent avec véhémence toutes les deux, en tête à tête, de leur situation de bonnes et s'exaltent jusqu'à imaginer une mise à mort. Dans leur folie elles hésitent entre vouloir assassiner Madame, le personnage réel, et Madame incarnée par Claire. Solange force Claire à boire le tilleul empoisonné. Genet nous avertit. Il ne faut pas prendre cette tragédie à la lettre " C'est un conte, c'est-à-dire une forme de récit allégorique. "Sacrées ou non, ces Bonnes sont des monstres. Elles ont vieilli, elles ont maigri dans la douceur de Madame. Elles crachent leurs rages." Les domestiques sont des êtres humiliés dont la psychologie est perturbée. Austères dans leur robe noire et souliers noirs à talons plats les bonnes ont pour univers la cuisine et son évier ou la chambre en soupente, dans la mansarde, meublée de deux lits de fer et d'une commode en pitchpin avec le petit autel à la Sainte Vierge et la branche de buis bénit. Genet a réussi cette pièce : "Les Bonnes", peut-être parce qu'il revivait, à l'intérieur de ses personnages, en l'écrivant, sa propre humiliation. Ajouter à mes livres
12 Les faux-monnayeurs
André Gide
77 critiques 188 citations

1920 Pacte mortel entre adolescents Qu'un jeune garçon apprenne qu'il n'est pas le fils de son père, qu'il décide de ne pas se présenter à ses examens et de partir au hasard de certaines rencontres : jusque-là, rien que de très commun. Mais qu'il croise la route tordue de faussaires en tout genre, d'enfants qui trafiquent de la fausse monnaie ou de tricheurs ès sentiments, et l'histoire se transforme en une folle épopée où les différents fils se mêlent et s'emmêlent pour mieux finir par démêler tous les mensonges. Singulier roman que cette croisée de destins et de personnages : il surprend et fascine, tant il ne ressemble à rien de connu tout en conservant une structure parfaitement attendue. Manière de symphonie, où Gide, qui tenait Les Faux-Monnayeurs pour l'un de ses textes les plus aboutis, orchestre les thèmes qui lui sont chers : l'adolescence et ses tourments, les troubles d'identité, mais surtout le mensonge, le faux sous toutes ses facettes, qu'il débusque avec acharnement, pour qu'enfin les masques tombent. --Karla Manuele Ajouter à mes livres
13 Arthur et George
Julian Barnes
13 critiques 11 citations

XIX siècle Arthur Conan Doyle au secours d'un présumé zoophile Condamné pour le meurtre d'un cheval, George Edalji, jeune avoué d'origine parisienne, est emprisonné puis relâché sans avoir été innocenté. Son teint mat et sa parfaite intégration sociale dérangent l'Angleterre bien-pensante de ce début de XXe siècle. Fragile, effacé maladroit et démuni, il va faire appel à Arthur Conan Doyle, alors un des hommes les plus célèbres d'Angleterre, le créateur de Sherlock Holmes... Extraordinaire tableau de la société victorienne, ce roman. inspiré d'un fait réel qui avait divisé l'Angleterre comme en France l'affaire Dreyfus, est aussi le plus passionnant et le plus haletant des thrillers. Ajouter à mes livres
14 Dora Bruder
Patrick Modiano
119 critiques 95 citations

Recherche Dora Bruder : 1,55 m, visage ovale, yeux gris-marron, manteau de sport gris Dans un vieux Paris-Soir daté du 31 décembre 1941, l'œil de Patrick Modiano est attiré par l'annonce suivante: "On recherche une jeune fille, Dora Bruder, 15 ans, 1 m 55, visage ovale, yeux gris-marrons, manteau sport gris, pull-over bordeaux, chaussures sport marron. Adresser toutes indications à M. et Mme Bruder, 41, boulevard Ornano, Paris ". Cet entrefilet amène l'auteur à enquêter sur cette fille et ses parents envoyés à Auschwitz en 1942. Il essaie de redonner vie à leur existence qu'il traque sur des papiers administratifs, sur des photos. Le texte se présente comme un chassé-croisé dans Paris entre présent et passé, des souvenirs de l'auteur s'entremêlant à ce qu'il découvre de la jeune fugueuse, de sa famille et des personnes qui l'ont côtoyée. Mais aucun document officiel ne peut restituer les occupations de Dora pendant ses fugues qui ainsi demeurent le secret de ce destin tragique décrit tout en subtilité par Patrick Modiano Ajouter à mes livres
15 Petit éloge des faits divers
Didier Daeninckx
3 critiques 4 citations

"Le fait divers est le premier monument érigé à la mémoire des victimes, même si ce n'est qu'un monument de papier noirci. " Didier Daeninckx est né en 1949 à Saint-Denis. De 1966 à 1982, il travaille comme imprimeur dans diverses entreprises, puis comme animateur culturel avant de devenir journaliste dans plusieurs publications municipales et départementales. En 1983, il public Meurtres pour mémoire, première enquête de l'inspecteur Cadin qui retrace la manifestation des Algériens en octobre 1961 et la répression policière qui fit une centaine de morts. L'année suivante parait Le géant inachevé: un crime étrange perturbe la préparation du carnaval d'Hazebrouck : une jeune femme est assassinée, et le géant qu'elle confectionnait est également la cible du tueur mystérieux Ajouter à mes livres
16 Argent brûlé
Ricardo Piglia
12 critiques 3 citations

Buenos Aires 1965 "Mon premier lien avec l'histoire que ce livre raconte (comme c'est le cas chaque fois que les événements ne sont pas de la fiction) est le fruit du hasard. Un soir de mars ou d'avril 1966, dans un train qui allait vers la Bolivie, je fis la connaissance de Blanca Galeano que les journaux appelaient "la concubine" du voyou nommé Mereles. Elle avait seize ans mais avait l'air d'une femme de trente ans et elle fuyait. Elle me raconta une histoire très étrange que je crus à moitié. (...) Durant les longues heures de ce voyage qui dura deux jours, elle me raconta qu'elle venait de sortir de prison, qu'elle avait fait six mois pour association de malfaiteurs avec les voleurs de la banque de San Fernando et qu'elle s'exilait à La Paz. (...) Et moi je l'écoutai comme si je m'étais trouvé en présence de la version argentine d'une tragédie grecque. (...) Deux villes (Buenos Aires et Montevideo) furent le théâtre de ces faits, entre le 27 septembre et le 6 novembre 1965. J'ai respecté la continuité de l'action et (dans la mesure du possible) le langage de ses protagonistes et des témoins de l'histoire. Les dialogues et les opinions ne correspondent pas toujours au lieu où ils furent énoncés mais j'ai systématiquement reconstitué avec des matériaux authentiques les dires et les actions des personnages. J'ai tenté de respecter, tout au long du livre, le registre stylistique et le "geste métaphorique" (comme l'appelait Brecht) des récits sociaux qui traitent de la violence illégale." RICARDO PIGLIA Ajouter à mes livres
17 Est-ce ainsi que les femmes meurent ?
Didier Decoin
47 critiques 44 citations

1964 Queens à New-York Terrifiante passivité d'une trentaine de personnes Catherine Kitty Genovese n'aurait pas dû sortir seule, ce soir de mars 1964, du bar où elle travaillait, une nuit de grand froid, dans le Queens, à New York. Sa mort a été signalée par un entrefilet dans le journal du lendemain : «Une habitante du quartier meurt poignardée devant chez elle.» On arrête peu de temps après le meurtrier, monstre froid et père de famille. Rien de plus. Une fin anonyme pour cette jeune femme drôle et jolie. Mais sait-on que le martyre de Kitty Genovese a duré plus d'une demi-heure, et surtout que trente-huit témoins, bien au chaud derrière leurs fenêtres, ont vu ou entendu la mise à mort ? Aucun n'est intervenu. Qui est le plus coupable ? Le criminel ou l'indifférent ? Récit saisissant de réalisme et réflexion sur la lâcheté humaine, le roman de Didier Decoin se lit dans un frisson. Un roman dur et poignant, plein de doutes et d'humanité. Le Monde Ajouter à mes livres
18 L'homme qui haïssait les femmes
Elise Fontenaille
15 critiques 6 citations

6 décembre 1989 Montréal Montréal, décembre 1989. Un matin comme les autres à Polytechnique. Soudain, en plein cours, un jeune homme fait irruption dans une salle, et tout bascule. Il sort de son sac un fusil, abat toutes les filles de la classe, et va poursuivre son carnage dans les couloirs de l'école. Il ne vise que les femmes. Au total, il en tuera quatorze, avant de retourner l'arme contre lui.Pourquoi cette folie meurtrière, chez un garçon apparemment sans histoires ? Par haine des féministes. Elles lui ont ? écrivait-il avant de se tuer ? gâché la vie...A partir d'un fait divers qui traumatisa le Québec, Elise Fontenaille dresse le portrait d'un enfant brûlé. Et ausculte une société qui en moins d'une génération est passée cu catholicisme tout-puissant à un féminisme triomphant, non sans heurts. Ajouter à mes livres
19 Noces de sang
Federico Garcia Lorca
12 critiques 21 citations

Espagne 1928 Dans la campagne espagnole, une jeune fille, contrainte d'épouser un homme qu'elle n'aime pas, fuit avec son amant. Le marié se lance à la poursuite. Inspiré d'un fait divers de 1928. Ajouter à mes livres
20 Darling
Jean Teulé
83 critiques 20 citations

CB rêve et réalité.......................... Elle voulait qu'on l'appelle "Darling". Elle y tenait! Pour oublier les coups reçus depuis l'enfance, les rebuffades et les insultes, pour effacer les cicatrices et atténuer la morsure des cauchemars qui la hantent. Elle voulait que les autres entendent, au moins une fois dans leur existence, la voix de toutes les "Darling" du monde. Elle a rencontré Jean Teulé. Il l'a écoutée et lui a écrit ce roman. Un livre unique. Derrière l'impitoyable lucidité de son humour, Jean Teulé célèbre le flamboyant courage de celles qui refusent de continuer à subir en silence la cruauté imbécile de la vie et des autres. Ajouter à mes livres
21 Claustria
Régis Jauffret
57 critiques 30 citations

Vingt-quatre ans de séquestration ! Platon, le mythe de la caverne. Des prisonniers qui ne verront jamais de la réalité que des ombres d’humains projetées sur la paroi de la grotte où ils sont enchaînés. Dans le souterrain les enfants n’ont vu de l’extérieur que les images tombées du ciel qui leur parvenaient par le câble de l’antenne. Le mythe a traversé vingt-quatre siècles avant de s’incarner dans cette petite ville d’Autriche avec la complicité d’un ingénieur en béton et celle involontaire de l’Écossais John Baird qui inventa le premier téléviseur en 1926. R.J. Ajouter à mes livres
22 Roberto Zucco (suivi de) Tabataba - Coco
Bernard-Marie Koltès
15 critiques 31 citations

Enorme scandale lors de la sortie de cette pièce de théâtre. (Histoire de Roberto Succo tueur en série) " Un trajet invraisemblable, un personnage mythique, un héros comme Samson ou Goliath, monstres de force, abattus finalement par un caillou ou par une femme. " B. -M. K. Ajouter à mes livres
23 La Ronde et autres faits divers
J. M. G. Le Clezio
19 critiques 12 citations

Onze faits divers d'une banalité toute apparente Onze " faits divers ", d'une banalité tout apparente. Qu'il s'agisse d'un groupe d'ouvriers misérables passant en fraude la frontière italienne, de deux jeunes filles fugueuses, d'un enfant voleur, d'une femme accouchant seule sur la moquette d'un mobile home, surveillée par son chien-loup au regard de braise, qu'il s'agisse de la fillette broyée par un camion, ou de la fillette violée dans une cave de H. L. M. , l'auteur impose aux faits une étrangeté bouleversante. L'incident s'annule au profit du dénominateur commun de toute souffrance humaine qu'articulent l'horreur de la solitude, la répression, l'injustice et, quoi qu'il arrive, le fol et vain espoir de rencontrer, dans l'amour et dans la liberté, une merveilleuse douceur. Ajouter à mes livres
24 L'appât
Morgan Sportès
7 critiques 5 citations

Trio infernal Elle s'appelle Valérie. Elle a dix-huit ans. Elle est brune et belle peut-être et rêve d'être mannequin, actrice. Vêtue de noir, elle hante les boîtes de nuit des Champs-Élysées. C'est l'hiver 1984... Les messieurs d'un certain âge lui glissent des mots doux et des rendez-vous, sans savoir que ce n'est pas le septième ciel qui les attend mais l'enfer. La sage, timide jeune fille a deux complices. Ils se chargent d'assassiner de la manière la plus atroce les conquêtes de leur amie. En dix jours, le " trio infernal " se livre à sept tentatives de meurtres et commet deux assassinats. Morgan Sportès s'est lancé pendant plusieurs années dans une minutieuse enquête journalistique et a reconstitué cette histoire vraie, une histoire de meurtres pour rien, de meurtres de notre temps. Ajouter à mes livres
25 Jayne Mansfield 1967
Simon Liberati
65 critiques 22 citations

la tentation du satanisme Portrait de l'actrice PRIX FEMINA 2011 « Aux basses heures de la nuit, le 29 juin 1967 sur un tronçon de la route US 90 qui relie la ville de Biloxi à la Nouvelle Orléans, une Buick Electra 225 bleu métallisé, modèle 66, se trouva engagée dans une collision mortelle. »Dans cette Buick broyée se trouvait une femme, une "Hollywood movie star" de trente-quatre ans, danseuse nue à Las Vegas, célébrissime sex-symbol des années 50.Simon Liberait ressuscite Jayne Mansfield, l'actrice méconnue la plus photographiée au monde, fouille amoureusement dans les recoins les plus ténébreux de sa vie, retrace ses dernières heures en plein été hippie, qui disent aussi le crépuscule de l'âge d'or hollywoodien. Au programme : perruques-pouf, LSD 26, satanisme, chihuahuas, amants cogneurs, vie desaxée, mort à la James Dean, cinq enfants orphelins et saut de l'ange dans l'underground.Une oraison funèbre et morbid chic dans la droite ligne de Truman Capote et Kenneth Anger. Ajouter à mes livres
26 Le Pacte des Vierges
Vanessa Schneider
59 critiques 47 citations

Gloucester 2008 États-Unis. Dix-sept jeunes filles d'’un même lycée tombent enceintes en même temps. Stupeur dans la ville. La rumeur publique fait état d’un pacte. Les gamines se seraient concertées pour faire et élever leurs enfants ensemble. Qu’en est-il exactement ? À une journaliste venue enquêter sur l’événement, quatre d’entre elles se racontent. Il y a Lana, la meneuse, dont le père a disparu un jour, la laissant seule avec une mère devenue mutique, abrutie de médicaments, d’alcool et de télévision. Placée un temps dans un foyer, elle y a rencontré Cindy dont la mère a quitté le domicile pour s’enfuir avec le plombier et que sa tante a ensuite recueillie. Il y a Sue, coincée entre ses parents puritains et bien-pensants, et Kylie, qui partage la passion de sa mère pour Kylie Minogue et enchaîne les concours de Mini-Miss depuis toute petite. Leurs voix se succèdent pour évoquer le « groupe », leurs relations, le mystère de leur grossesse multiple et ce pacte, qui leur permet d’échapper au quotidien d’une ville portuaire où le chômage et ses conséquences déciment les familles et laissent peu de place à un avenir meilleur. À travers la narration croisée de ces quatre vies d’adolescentes, à travers le récit de leur enfance et de leurs blessures, de leurs espoirs et de leurs bonheurs, Vanessa Schneider nous raconte avec tendresse et non sans humour une certaine société américaine entre désoeuvrement, rêves et réalité. Ajouter à mes livres
27 Le voyage du fils
Olivier Poivre d'Arvor
3 critiques 1 citation

Défenestration d'une femme chinoise sans-papiers Au départ de ce roman, un fait divers bien réel : une Chinoise s’est défenestrée à Paris pour échapper à une descente de police – qui, d’ailleurs, ne la visait en rien… De cette tragédie, Olivier Poivre d’Arvor a tiré un roman très original, émouvant, plein de rebondissements et de surprises… En effet, devant ce drame de la Chinoise défenestrée, l’opinion s’est émue et a organisé le voyage de Fan Wen Dong, son propre fils âgé d’une vingtaine d’années. Ce garçon sensible et poétique, à peine débarqué de sa ville de Fushun, va donc passer quelques jours à Paris avant de repartir en Chine avec les cendres de sa mère… Le roman que nous lisons s’inscrit, très exactement, dans cette semaine où s’entremêlent plusieurs trames de destins. Il y a là une femme – qui, précisément, réalise un film sur Marguerite Duras et qui rencontre « l’amant » chinois par hasard, à la faveur d’un accident de voiture. Il y a aussi un militant des droits de l’homme, un certain Schwartz, qui semble considérer Fan Wen Dong comme son fils… Ce Voyage du fils tisse, en brefs chapitres, une étrange histoire d’amours, de solitudes, de rencontres intenses. Olivier Poivre d’Arvor y raconte l’impossible face-à-face de la Chine et de l’Occident, du nanti et du démuni, de l’exilé et de son hôte… Ajouter à mes livres
28 L'Encyclopédie des faits divers insolites
Martin Monestier
1 critique 6 citations

De l'absurde, du glauque de l'insensé.................... L'ouvrage rassemble les faits divers, c'est-à-dire les comportements humains les plus incongrus, les plus bizarres ou absurdes de ces deux dernières décennies. Qui peut croire qu'un prêtre ait marié un chien et une petite fille ? Qu'un naufragé mette en branle la marine britannique par un SOS lancé depuis... sa baignoire ? Qu'un bateau de pêche nippon soit coulé par une vache tombée du ciel? Qu'un cambrioleur soit mis en fuite par un perroquet-vigile? Ou encore qu'un groupe de députés néerlandais veuille taxer les vaches pétomanes? Et pourtant, tous ces événements sont authentiques. Cet ensemble de plus de 2000 faits divers constitue la plus incroyable mais véritable radiographie du monde d'aujourd'hui au sein duquel personnages fameux et anonymes sont les héros ou les victimes de circonstances cocasses. Ajouter à mes livres
29 Coeurs sanglants et autres faits divers
Enki Bilal
1 critique

Tour du monde : blague morbide ou destin capricieux Un homme nu et bleu court sur Lexington Avenue... Un trafiquant manchot fixe ses rendez-vous dans un hôtel glauque du Caire... Un ancien bourreau oustachi se fait coincer dans un cinéma de Belgrade... Une Londonienne pulpeuse se rhabille à côté d'un cadavre obèse... Et une série de meurtres rituels semble se développer comme un jeu de piste sanglant aux quatre coins du monde... Qu'est-ce qui relie tous ces événements disparates ? Absurdité, opacité, horreur ou cocasserie du fait divers. Enki Bilal a choisi d'être là. Présent par son dessin juste au moment où la logique quotidienne va se détraquer, commence à disjoncter, a déjà basculé dans l'improbable. Laissant filtrer l'inconscient des villes à travers le sien, il a fixé quelques instantanés troublants, fugaces. Face à ces images aussi fermées sur leur propre mystère que le sont les crimes passionnels et les arnaques tordues, Pierre Christin en a raconté l'avant, l'après, les à-côtés, les ombres portées. En journaliste qui aurait eu l'occasion de collaborer à la fois au New York Post, à Al Ahram, au Diario de Noticias ou au Mirror. Chacun avec son style, sa présentation, ses obsessions. Fruit de plusieurs années de voyages, de lectures, de rêveries, Cœurs sanglants est un livre aussi imprévisible que le sont les faits divers eux-mêmes, dont le surgissement hésite toujours entre la blague morbide et le destin capricieux. Ajouter à mes livres
30 Les damnés de Nanterre
Chantal Montellier
3 critiques

4 octobre 1994 Florence Rey et Audry Maupin Le 4 octobre 1994, radios et télés rapportent un fait divers d'une extrême brutalité. Deux jeunes gens, Florence Rey et Audry Maupin, viennent d'attaquer la préfourrière de Pantin pour voler des armes. Place de la Nation, le taxi à bord duquel ils s'enfuient percute une voiture de police. Fusillade. Course poursuite. Cinq morts et cinq blessés en moins de trente minutes. Coup de folie ou opération terroriste ? Le visage d'ange paumé de Florence Rey devient une icône cathodique instantanée, symbole de la violence et de la confusion idéologique des temps. Les médias invoquent l'influence de films ultraviolents comme le Tueurs nés d'Oliver Stone. On présente Rey et Maupin comme des Bonnie & Clyde de la terreur, des nihilistes délirants, alors qu'en réalité leur parcours épouse celui de tant d'enfants des classes moyenne et ouvrière en rupture avec un modèle de société de plus en plus brutal et matérialiste... Dix ans plus tard, Chantal Montellier rouvre le dossier et suit les pistes négligées à l'époque, y compris celle, évoquée à mi-voix par certains médias, du troisième, voire du quatrième homme. Son travail, vibrant de sincérité, jette une lumière neuve sur une affaire emblématique de notre histoire récente. Et par-dessus tout cela, flotte l'inoubliable visage de Florence Rey, le soleil noir de son regard. Ajouter à mes livres
31 Le vampire de Ropraz
Jacques Chessex
60 critiques 31 citations

23 février1903 La feuille de Lausanne Cette triste affaire, écrit le journal, aura dans notre pays un douloureux retentissement. Jamais encore la chronique du crime n'avait eu à enregistrer en Suisse un acte aussi abominable. Il est vivement à désirer, pour la tranquillité de la conscience publique, que le coupable tombe entre les mains de la justice et reçoive le châtiment exemplaire qu'il mérite. Les hyènes ont l'excuse de la faim pour déterrer les cadavres. Pour lui, pour cet ignoble vampire, nous n'en trouvons pas. En 1903 à Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, la fille du juge de paix meurt à vingt ans d'une méningite. Un matin, on trouve le couvercle du cercueil soulevé, le corps de la virginale Rosa profané, les membres en partie dévorés. Horreur. Stupéfaction des villages alentour, retour des superstitions, hantise du vampirisme, chacun épiant l'autre au coeur de l'hiver. Puis, à Carrouge et à Ferlens, deux autres profanations sont commises. Il faut désormais un coupable. Ce sera le nommé Favez, un garçon de ferme aux yeux rougis, qu'on a surpris à l'étable. Condamné, emprisonné, soumis à la psychiatrie, on perd sa trace en 1915. A partir d'un fait réel, Jacques Chessex donne le roman de la fascination- meurtrière. Qui mieux que lui sait dire la " crasse primitive ", la solitude, les fantasmes des notables, la mauvaise conscience d'une époque ? Ajouter à mes livres
32 Tout, tout de suite
Morgan Sportès
55 critiques 24 citations

Sur les conseils de MelleFifi 2006 Ilan Halimi En 2006, une bande de délinquants de banlieue enlève un jeune homme et exige une rançon à sa famille. Le montant réclamé est beaucoup trop élevé pour le milieu modeste dont la victime est issu, mais le choix des agresseurs s’est porté sur lui car il est juif et supposé riche. Le récit de 24 jours de séquestration, de brutalités et de guerre psychologique qui conduiront à la mort du garçon. Ajouter à mes livres
33 La force de l'innocence : L'affaire Marie Besnard
Jacqueline Favreau-Colombier
Apport de Tostaky61 Marie Besnard Le drame d'une femme accusée de treize empoisonnements dont on a reconnu l'innocence après trois procès et douze ans de bataille judiciaire. Ajouter à mes livres
34 L'Aigle à deux têtes
Jean Cocteau
2 critiques 24 citations

Apport intéressant de Patsales Tragiques mystères des maisons d'Autriche et de Bavière, Empruntant son sujet aux tragiques mystères des maisons d'Autriche et de Bavière, Cocteau met face à face une reine, veuve, vierge et déjà virtuellement morte, et son assassin, un jeune poète anarchiste venu pour la tuer, et qui est pour elle la mort qu'elle attend. Leur destin est donc scellé d'avance. Mais il se trouve que l'assassin est le sosie du roi tant aimé, et il ne veut tuer la reine que parce qu'il l'a de loin depuis toujours aimée... Ajouter à mes livres
35 Traité sur la tolérance: À l'occasion de la mort de Jean Calas
Voltaire
36 critiques 101 citations

Apport judicieux de Patsales Convaincu de l'innocence de Calas exécuté en 1762, Voltaire met sa plume au service de la justice pour demander sa réhabilitation. Le négociant huguenot était accusé du meurtre de son fils qui voulait se convertir au catholicisme. Avec une ironie mordante et un style inimitable, l'écrivain plaide pour le respect des croyances et l'esprit de tolérance. Une réflexion très actuelle sur le système judiciaire, la responsabilité des juges et les effets pervers des lois. Ajouter à mes livres
36 D.
Robert Harris
34 critiques 24 citations

Apport argumenté de Patsales Affaire Dreyfus Paris, janvier 1895. Par un matin glacial, un officier de l'armée, Georges Picquart, assiste devant vingt-mille personnes hurlant " À mort le juif ! " à l'humiliation publique d'un capitaine accusé d'espionnage : Alfred Dreyfus. Picquart est promu : il devient le plus jeune colonel de l'armée française et prend la tête de la section de statistique – le service de renseignements qui a traqué Dreyfus. Dreyfus, lui, est condamné au bagne à perpétuité sur l'île du Diable, il n'a le droit de parler à personne, pas même à ses gardiens, et son affaire semble classée pour toujours. Mais, peu à peu, Picquart commence à relever des éléments troublants dans l'enquête, tout en lisant les lettres de Dreyfus à sa femme dans lesquelles celui-ci ne cesse de clamer son innocence. Et quand le colonel découvre un espion allemand opérant sur le sol français, ses supérieurs refusent de l'écouter. En dépit des avertissements officiels, Picquart persiste et va se retrouver lui aussi dans une situation délicate. Ajouter à mes livres
37 La séquestrée de Poitiers / L'Affaire Redureau
André Gide
6 critiques 6 citations

Apport de l'indispensable "Patsales" ou Apport indispensable de Patsales ..... 22-05-1901 Mlle Mélanie Bastian, cinquante-deux ans, est enfermée depuis vingt-cinq ans chez sa mère... Le 22 mai 1901, le procureur général de Poitiers apprend par une lettre anonyme que Mlle Mélanie Bastian, cinquante-deux ans, est enfermée depuis vingt-cinq ans chez sa mère, veuve de l'ancien doyen de la faculté des lettres, dans une chambre sordide, parmi les ordures. Comment cette affaire, où la culpabilité de Mme Bastian et de son fils semble évidente, put-elle aboutir à l'acquittement des inculpés ? André Gide démonte magistralement le dossier de cette affaire devenue légendaire. Et il conclut : 'Ne jugez pas.' Ajouter à mes livres
38 Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère--
Michel Foucault
6 critiques 14 citations

Apport "littéraire" de michfred Complainte à ce sujet. Air : du chien fidèle. Si dans les fastes de mémoire L'on inscrit des guerriers fameux, De quelques brigands dans l'histoire, On conserve les noms affreux ; Celui du jeune Pierre Rivière, Dont je vais vous tracer les forfaits, En horreur à la terre entière, Y figurera pour jamais. A peine à sa vingtième année, De sa mère, il trancha les jours Et de sa soeur infortunée De la vie arrêta le cours. Sa pauvre mère était enceinte Quand il commit l'assassinat, En entendant cette complainte, Chacun d'entre vous frémira. Demain pour le labourage, Rivière refuse de partir ; Son père fut seul à l'ouvrage, Hélas ! qu'il dût s'en repentir. Resté seul avec sa famille, Il saisit le fatal couteau Bientôt dans ses mains l'acier brille, Et de sa mère il est le bourreau. Les victimes respirent encore. Lorsque poussé par son malheur, Son frère, à peine à son aurore, Vient au devant du malfaiteur ; Armé de sa hache meurtrière, Bientôt il l'étend à ses pieds Grand Dieu ! toi qui créa la terre, Tu puniras le meurtrier Ajouter à mes livres
39 Le cas Landru : A la lumière de la psychanalyse
Francesca Biagi-Chai
Proposition de Madameduberry En 1919, le procès de Landru, ce " nouveau Barbe-Bleue " qui brûlait dans sa cuisinière les cadavres de ses maîtresses, connut un énorme retentissement. Cependant, au-delà de ses forfaits, dont la chronique se fit si largement l'écho, qui était le célèbre criminel ? Cet homme cultivé, très soucieux de sa famille, inventeur talentueux mais escroc sans envergure, qui étonna ses avocats et ses juges par son esprit et son sang-froid, reste bien difficile à cerner. Comment la personnalité de cet assassin énigmatique s'est-elle construite ? Qu'en est-il de ses affects, de sa vision du monde ? Landru était-il pervers, maniaco-dépressif ou schizophrène ? S'appuyant sur les investigations et les expertises judiciaires de l'époque, Francesca Biagi-Chai reconstitue minutieusement les faits, enquête, à son tour, sur le cas complexe de Landru, et retrace sa biographie à la lumière de la psychanalyse. Elle décrit ainsi le lent développement d'une psychose, longtemps dissimulée sous une apparente normalité, dont les actes macabres coïncideront avec le temps de la guerre. Sa réflexion, ensuite élargie à d'autres affaires, met en relief l'affinité troublante des tueurs en série avec le monde moderne et pose en termes précis le problème délicat et très controversé du rapport de l'aliénation mentale et de la responsabilité pénale. Ajouter à mes livres
40 Le Quatuor de Los Angeles, tome 1 : Le Dahlia noir
James Ellroy
180 critiques 53 citations

Suggestion de Madameduberry Le 15 janvier 1947, la police de Los Angeles trouve sur un terrain vague le cadavre nu d'une femme de 22 ans, Betty Short. Le corps est sectionné en deux au niveau de la taille, vidé de ses organes et de son sang, il présente de nombreuses lacérations et brûlures, notamment aux seins, et la bouche a été ouverte d'une oreille à l'autre. La police met toutes ses forces sur ce meurtre qui, à cause de la tendance de la victime à se vêtir de noir, devient "l'affaire Dahlia noir." Elle va faire la une du Herald Express pendant douze semaines. Inspiré d'un fait divers, le premier volet du Quatuor de Los Angeles a consacré le James Ellroy auprès du public français. À la lecture de cette bombe, on comprend aisément pourquoi: il fait vivre au lecteur une véritable descente aux enfers. Cette mortelle randonnée continue dans Le Grand Nulle Part, L.A Confidential et White Jazz. Nicolas Mesplède Ajouter à mes livres
41 Finsterau
Andrea Maria Schenkel
6 critiques 27 citations

1947 à Finsterau, un petit village de Bavière. La jeune Afra et son fils de deux ans trouvent une mort sanglante dans le salon de la maison de ses parents, Johann et Theres Zauner, surnommés les ?sans-terre? en raison de leur extrême pauvreté. Afra était retournée vivre dans sa misère natale en 1944 après avoir perdu son emploi en ville. Ses parents, très croyants, étaient devenus la honte du village quand elle avait donné naissance au ?bâtard? d?un Français en 1945. Son père avait alors fait de sa vie un enfer ; querelles permanentes entre elle et lui, plaintes incessantes à propos du petit Albert. Ces faits connus de tous ainsi que d?autres éléments troublants amènent Johann à se retrouver accusé des meurtres d?Afra et de son petit-fils. Condamné à une peine de dix ans, il sera ensuite interné au vu de son état psychologique très perturbé. L?affaire Zauner est close. Pourtant un soir, dix-huit ans après les faits, un aubergiste se voit confier par un client ivre que le meurtrier court toujours. Il informe alors le procureur de l?époque, qui rouvre l?enquête. Cold Case à la bavaroise, Finsterau superpose deux enquêtes, celle de la police qui entend les témoins, et celle de la romancière qui les écoute. Le commissaire et l?écrivain ne cherchent-ils pas, tous deux, à saisir la vérité des caractères ? Ajouter à mes livres
42 Splendeurs et misères du fait divers
Louis Chevalier
1 critique 2 citations

Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          2513