AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


A tire-d'aile : Anges et démons


Source d'inspiration très ancienne en littérature, les anges et les démons méritent bien qu'on s'attarde un peu sur leurs origines, les traditions ou les rituels qui les entourent. Les livres ne manquent pas. C'est le "Paradis perdu" (Milton) et "La lutte avec l'ange" (J.P. Kauffmann), qui m'ont conduite plus particulièrement vers eux. Protecteurs ou déchus, les anges ont leurs disciples dont je fais partie. Autres listes : anges ; les anges ; pactes avec le diable ; etc. Photo : Gustave Doré, vers 1868, La chute des anges rebelles, d'après "Le paradis perdu" de John Milton


1 Le paradis perdu
John Milton
8 critiques 18 citations

Baudelaire affirmait : " Il me serait difficile de ne pas conclure que le plus parfait type de Beauté virile est Satan, - à la manière de Milton. " Le XXe siècle a été plus réticent ; encore que Claudel ait pu écrire : " Il est bien remarquable que le livre fondamental, sur lequel, on peut le dire, s'appuie toute la littérature anglaise s'appelle Le Paradis perdu. " T. S. Eliot a un point de vue original : " ... Je ne puis penser à aucune oeuvre qui offre [autant que] Le Paradis perdu un parallèle aussi intéressant avec Finnegan's Wake : deux oeuvres écrites par deux grands aveugles musiciens, chacun écrivant une langue de son cru fondée sur l'anglais. " Une nouvelle traduction s'imposait pour inciter le public à renouer avec un écrivain dont les liens avec la culture française, profonds et secrets, donnent lieu à des malentendus. Chateaubriand a offert une traduction mémorable du Paradis perdu en 1836 : texte en prose où l'on retrouve plutôt les harmoniques de Chateaubriand que les rythmes heurtés de Milton. L'édition bilingue proposée ici comporte le même nombre de vers que le texte anglais. Au vers blanc de Milton correspond un vers blanc français. Au décasyllabe de Milton correspond, quand cela a été possible, en général un alexandrin. Ajouter à mes livres
2 La légende des anges
Michel Serres
1 critique 1 citation

LEGENDE, mot magique, évoque un récit populaire traditionnel, une épopée fabuleuse ou le texte qui accompagne une image. Etymologiquement (LEGENDA, ce qui doit être lu), la légende invite aussi à l'apprentissage, à la découverte. Mais, bouleversant l'étymologie, évoquons ligare, lier, et voyons d'abord dans une légende ce qui crée les liens - liens tissés, grâce à l'histoire racontée, entre conteur et lecteur, entre mots et images, entre différents regards posés sur le monde. Pour les religions monothéistes comme dans les anciennes légendes, l'Ange porte les messages. Or nos sciences et nos techniques produisent cent métiers de communication, autant de réseaux mondiaux, une ville sans limites, d'incessants déplacements qui dessinent la carte d'un nouvel univers et induisent des problèmes planétaires, portés sans cesse vers nous par mille messagers. Mais cette messagerie universelle s'accompagne d'indicibles injustices, d'une misère croissante, de famines et de guerres, d'une révoltante inégalité. Voyons-nous, réalisée, partout, autour de nous, une nouvelle Légende des Anges, avec échangeurs et annonceurs, réseaux et passages, chutes et Démons, Puissances et Dominations, quête de miséricorde... ? Construisons-nous, sans la voir, une culture neuve qui convoque, ensemble, sciences, droits et religions, c'est-à-dire notre raison, nos exigences de justice et nos blessures d'amour ? Ajouter à mes livres
3 Les anges sont-ils nés en Mésopotamie ? : Une étude comparative entre les génies du Proche-Orient antique et les anges de la Bible
Aurélien Le Maillot
1 critique 1 citation

Lorsque nous pensons à l'ange, l'image d'un homme ailé, à la fois jeune, beau et bien souvent androgyne, s'impose immanquablement à notre esprit. Et pourtant, les anges de la Bible ne correspondent pas à tous à cette image de pureté ; certains mêmes sont décrits comme des êtres véritablement monstrueux. La Bible nous présente en effet différents types d'anges qu'il n'est pas toujours facile d'identifier. Ces êtres sont bien souvent le résultat d'une fusion de personnages - la plupart du temps hybrides - issus de cultures proche-orientales plus anciennes. C'est ainsi que le sphinx et le taureaux ailé androcéphale seraient les ancêtres des chérubins bibliques. Le travail présenté ici se veut une synthèse sur l'état actuel de nos connaissances sur les origines proche-orientales de la figure de l'ange et s'adresse aussi bien au spécialiste qu'à l'amateur curieux de connaitre les origines (parfois étonnantes) de la Bible. Ajouter à mes livres
4 Anges et démons
Rosa Giorgi
2 citations

Les créatures spirituelles, leur nature, leur aspect, les lieux qu'elles habitent et leurs relations avec les hommes sont l'objet du parcours iconographique présenté dans ce volume. La première des six parties analyse les représentations de l'idée d'au-delà telle qu'elle s'est structurée à partir de l'Ecriture sainte et d'?uvres philosophiques et littéraires. Les deux parties suivantes présentent les deux voies qui s'ouvrent à l'homme : son choix entre " le vice et la vertu " détermine son destin à l'heure du jugement dernier, qu'examine la quatrième partie. La cinquième partie décrit les troupes infernales, démons et esprits du mal. Enfin, la sixième partie, consacrée aux anges, étudie l'évolution de leur représentation. Le critère qui a présidé au choix des articles de ce guide des arts - outil indispensable aux lecteurs d'aujourd'hui et aux visiteurs des expositions et des musées pour s'orienter dans le monde des images et apprendre à déchiffrer le sens de tableaux célèbres - est leur diffusion iconographique dans l'art occidental, principalement en Europe, mais aussi parfois outre-Atlantique et en Orient. Ajouter à mes livres
5 Une histoire du diable, XIIe-XXe siècle
Robert Muchembled
2 critiques 2 citations

"Le diable est toujours fils de son temps", déclare, en tête d'un des chapitres, Robert Muchembled. C'est à une sarabande effrénée et séculaire, à une effrayante parade de la présence démoniaque qu'il convie son lecteur. Au fil de huit siècles, du Moyen Âge à l'ère contemporaine, des chapiteaux et portails gothiques où se lovent des démons ricanants et où se déploient les fastes infernaux au film L'Exorciste et aux bandes dessinées de Comès ou Christin, on piste le diable, son image, les efforts faits pour le combattre ou l'invoquer. En parcourant ce carrousel démoniaque, on est mené au Sabbat, convié au spectacle du bûcher ou à la lecture des manuels de démonologie. On est invité à la table du Belzébuth classique ou du Méphistophélès romantique. Si le diable a aujourd'hui déserté les débats théologiques, il continue de hanter l'imaginaire. Robert Muchembled est un spécialiste internationalement reconnu de l'histoire de la sorcellerie, de la magie et des mentalités dans l'Europe moderne. --François Angelier Ajouter à mes livres
6 Encyclopédie des anges, des archanges et des anges rebelles
Pierre Manoury
Cet ouvrage est un guide très complet d'angéologie pratique avec les tables pour identifier votre ange personnel et les méthodes pour invoquer celui ou ceux dont vous avez besoin. Ce livre vous apprendra même l'ex­traordinaire technique de fixation d'un ange dans un Beth'el ou maison dieu, interface avec le milieu divin. La somme opérative de l'angéologie ! Vous découvrirez ici les rituels authentiques des différentes traditions, la description de plusieurs centaines d'anges avec leurs sceaux et signatures et les invocations spécifiques de la kabbale, de la tradition chrétienne et des coptes d'Egypte. Y figurent les premiers « Apkallus » des Sumériens, aux anges et archanges, en passant par les anges de la Nature, des arbres et des animaux, sans oublier Lilith et les anges rebelles. Pierre Manoury écrit depuis plus de 35 ans sur différentes traditions : hindouisme, chamanisme, magies égrégoriques, énergétique personnelle et spirituelle, préparation à la méditation, Mantra yoga, ésotérisme pratique...Il anime depuis les années 80 des séminaires sur ces différents thèmes et poursuit son enseignement dans l'océan Indien.Ecrivain, journaliste, scénariste et photographe, pratiquant la méditation depuis 30 ans, c'est l'un des derniers "initiés inspirés" assurant la transmission orale avec exactitude et qualité. Ajouter à mes livres
7 Enquête sur les anges
Anne Bernet
1 critique

Tout au long de notre siècle, les anges ont été considérés soit comme des alibis commodes à nos pulsions, nos désirs et nos craintes (c'était la théorie psychanalytique), soit comme des survivances de mythologies orientales païennes qui auraient contaminé les textes bibliques. Dans un cas comme dans l'autre, il allait de soi qu'ils n'existaient pas. Et voilà que, depuis quelques années, portés par la mode, venue de Californie, du Nouvel Age, les anges font un retour fracassant sur le devant de la scène. Ils sont partout, en librairie, au cinéma dans les expositions comme celle qui s'est tenue en 1996 à Rome... On ne voit qu'eux, on ne parle que d'eux ! Mais comment en parle-t-on ? La plupart des publications récentes à leur sujet véhiculent des erreurs grossières et même d'antiques hérésies ; elles invitent à des communications qui relèvent davantage du spiritisme que de la foi et de la religion, évoquent, créent des entités qui n'ont rien à voir avec les anges Cet engouement n'est pas sans risque. D'où la nécessité de cette Enquête sur les anges qui s'appuie sur l'enseignement de l'Eglise catholique, tout en s'efforçant de rendre acccessible au profane l'angélologie chrétienne. Anne Bernet met en relief tout ce qu'enseigne la théologie à propos des anges, leur place dans les Ecritures saintes, leur rôle dans l'histoire du Salut et de l'Eglise, car croire aux anges est un dogme confessé dans le Credo. Ensuite, elle présente les trois Esprits dont nous savons les noms : Michel, Gabriel, Raphaël. Elle retrace, en s'aidant d'exemples saisissants, les relations entre les saints e les anges, entre notre monde visible et matériel et leur monde invisible et spirituel, mais aussi réel que le nôtre. Enfin, elle se penche sur ce familier oublié qu'est l'ange gardien comme sur ces anges déchus et rebelles que sont les démons. Première synthèse tentée à ce jour, cet ouvrage répond aux questions que chacun se pose sur ces entités si présentes non seulement dans l'Histoire, les cantiques, les prières et l'art chrétiens, mais aussi dans le langage courant. Ajouter à mes livres
8 Les Anges : Messagers divins
Clemens Zahn
Présents en peinture, en sculpture, en littérature, au cinéma comme dans les églises, les anges peuvent être des messagers, des compagnons de vie ou encore des accompagnateurs vers l'au-delà. La légende de leurs voyages entre le ciel et la terre a toujours fasciné les hommes. A travers de superbes sculptures d'anges, photographiées dans toute l'Europe, et les textes de grands écrivains, cet ouvrage retrace l'histoire des anges et montre l'importance qu'ils ont eue dans les arts et dans l'histoire. Une invitation à suivre la mystérieuse voie des anges. Ajouter à mes livres
9 Le petit livre des anges
Nicole Masson
1 critique

D'où viennent les anges ? Comment les reconnaître ? Qu'est-ce que le Pain des anges ? Qui sont les archanges ? Pourquoi les séraphins ont-ils six ailes ? Comment distinguer les amours, les chérubins et les cupidons ? Depuis quand Los Angeles est-elle placée sous le patronage des anges ? Qui sont les anges principaux de l'islam ? Illustré de chromos et d'images pieuses, ce charmant album est une véritable petite encyclopédie sur la vie des anges, êtres célestes énigmatiques, protecteurs et messagers de Dieu ayant atteint une dimension universelle. Ajouter à mes livres
10 Archives des anges
Alix de Saint André
3 critiques 4 citations

Combien y a-t-il d'anges ? Où sont-ils ? Que font-ils ? Comment sont-ils habillés ? ... en quelle taille ? Ont-ils des ailes ? ... et un sexe ? Qu'est-ce qu'ils mangent ? Volent-ils plus vite que le Concorde ? Parlent-ils français ? Vous trouverez les réponses a ces questions et à des centaines d'autres dans ce livre, fondé sur les références les plus autorisées. En effet, Alix de Saint-André a parcouru la Bible, le Talmud, les Évangiles, les Pères de l'Église, le Coran et ses commentaires pour découvrir la vie réelle des anges dans ses moindres détails. Elle nous livre ici les conclusions de la première enquête jamais menée sur les anges à travers les trois monothéismes. Ajouter à mes livres
11 Satan hérétique. Histoire de la démonologie (1280-1330)
Alain Boureau
Les démons de l'art roman demeuraient aux portes de l'enfer et attendaient, goguenards, la mort des pécheurs. Soudain, entre 1260 et 1350, ils firent irruption, plus redoutables, dans les sociétés humaines. Pour initier les humains à une magie sinistre. Pour donner puissance au crime. Pourchassés comme hérétiques, leurs adorateurs et clients firent l'objet d'enquêtes minutieuses et de châtiments exemplaires. Ainsi commença la chasse aux sorciers qui marqua trois siècles d'histoire européenne. Le livre d'Alain Boureau dépeint la constitution de cette démonologie inédite. Comment le pacte avec le diable annulait celui avec Dieu, ciment des communautés humaines. Comment la possession témoignait d'une fragilité de la personnalité humaine, perméable aux influences surnaturelles. Au croisement de l'essor des souverainetés et des individus, l'histoire de Satan l'hérétique manifeste la modernité de l'Occident médiéval. Ajouter à mes livres
12 Le portrait du Diable
Daniel Arasse
Un cardinal qui n'aimait pas le Jugement Dernier de Michel-Ange fut bien puni par le peintre, qui fit son portrait en Lucifer. L'anecdote est savoureuse et instructive, mais elle ne montre pas seulement l'indépendance d'esprit du plus grand artiste de la Renaissance. Pour Daniel Arasse, elle est révélatrice d'une évolution culturelle majeure : la disparition de la figure du Diable dans la peinture. Grâce à un examen précis et inventif des textes religieux et des images de la fin du Moyen Age et de la Renaissance, il décrit ici l'émergence de l'image du Diable, son utilisation et son essor, dans le cadre de pratiques dévotionnelles où les images se doivent d'être efficaces. Puis il montre comment la culture humaniste a rendu caduque cette figure médiévale, et l'a reléguée au rang de superstition. Désormais, le Diable n'est plus l'Autre de l'homme, le Diable est en l'homme. Ajouter à mes livres
13 Le grand livre des anges
Philippe Olivier (III)
Les anges existent-ils ? Qui sont-ils ? Comment les perçoit-on ? Ont-ils une apparence humaine ? Les entendons-nous comme des voix, des chuchotements ? Comment communiquer avec eux ?Grâce à cet ouvrage complet écrit par trois spécialistes, vous allez enfin connaître la vraie nature des anges à travers :? les grandes religions (judaïsme, christianisme, islam, religions orientales, paganisme...), les livres sacrés de l'Ancien et du Nouveau Testament, du Livre d'Hénoch ou les écrits de Denys l'Aéropagite... ;? les fabuleux récits des expériences de rencontre avec un ange, faits par des personnages célèbres ou des inconnus ; ? leurs représentations dans les arts : la peinture, la musique, la sculpture...Vous découvrirez également les différents degrés de hiérarchie des anges, vous apprendrez comment les distinguer entre eux, comment choisir celui qui deviendra votre ange protecteur et vous accompagnera tout au long de votre vie, comment l'invoquer en toutes circonstances...Un livre indispensable ! Ajouter à mes livres
14 Le diable
Jacques Duquesne
1 citation

S'il existe un Dieu bon et tout-puissant, comment le Mal est-il possible ? Une rude question. A laquelle toutes les civilisations ont répondu qu'il existait aussi un " prince des ténèbres ", le plus malin des méchants, le diable. Beaucoup - davantage qu'on ne le pense - y croient encore. Il est partout : au cinéma comme dans la peinture, dans le langage comme dans la chanson. Et surtout dans les esprits. Beaucoup, pourtant, ignorent son histoire, parfois pittoresque mais souvent tragique, qui n'est pas peuplée seulement de sorcières mais aussi de savants. Et qui aboutit à ce constat surprenant : les Eglises elles-mêmes ne savent plus s'il faut y croire. Ajouter à mes livres
15 Biographie de l'archange Gabriel : De Marie à mahomet et de sumer à nos jours
Pierre Jovanovic
Cette biographie est une première : en effet, s'il existe une centaine d'ouvrages sur l'Archange Saint-Michel*, à ce jour aucun auteur moderne ne s'était jamais penché en détails sur la " vie et l'oeuvre " de l'Ange Gabriel, sans doute en raison de sa nature trop " charnelle " et surtout trop contradictoire avec sa dictée du Coran à Mahomet. Au fil des 400 pages, le lecteur est progressivement entraîné sur les traces de l'Archange Gabriel et le suit pas à pas dans un véritable voyage intemporel qui l'emmène à Sumer, Suse, Babylone, Nazareth, Mont Hira, Paris, Londres, etc. Après 6 années de travail, Pierre Jovanovic esquisse un portrait aussi unique qu'inattendu et totalement surprenant de l'Ange Gabriel en se basant intégralement sur une variété infinie de textes (bibliques, magiques, saints, apocryphes, hadith, sourates, légendes, mystiques, factuels ou encore les manuscrits de Qmrân). Gabriel " qui se tient devant Dieu ", l'un des trois Anges nommés dans la Bible a annoncé la naissance de Saint Jean-Baptiste à Zacharie, du Christ à Marie et le Coran à Mahomet, qui sera toujours accusé de plagiat par les chrétiens. Indépendamment de son attrait pour les femmes et les livres, les traditions assurent que nous devons à Gabriel le café, le Septième ciel et, entre autres, les Anges gardiens. Ajouter à mes livres
16 B.A.-BA des anges
Gérard Chauvin
Aimable fable rétrograde, pour certains, vague réminiscence d'un catéchisme bâclé, pour d'autres, l'ange revient à la mode, porté par les pseudo-valeurs du New-Age, exploité et parodié sans vergogne par les princes de l'illusion cinématographique et publicitaire. Lorsque l'on consent à lui accorder quelque crédit, c'est d'une façon sentimentale, superficielle et confuse. Dissociée de la hiérarchie des principes divins qu'elle reflète, l'image de l'ange dégénère en une sorte de néo-panthéisme plutôt confidentiel, bien éloigné des enseignements traditionnels. Ce B.A.-BA des anges reprend la question à contre-courant. Il part des Écritures sacrées et de leur exégèse théologique, avec, comme principal point d'appui, le corpus doctrinal de saint Thomas d'Aquin. Il se réfère largement aux expériences mystiques de saint François d'Assise, comme aux lumières théosophiques de Jacob Boehme, Angelus Silesius, Emmanuel Swedenborg. Les perspectives hébraïque et islamique ne sont pas oubliées, avec l'approche de deux textes anciens importants: le Livre hébreu d'Hénoch et l'Échelle de Mahomet. Les anges sont des substances intellectuelles, immatérielles, lumineuses, procédant de l'Esprit saint, l'"Ange suprême" du Seigneur. Ils sont autour de nous, en tant que créatures, et en nous, comme manifestations symboliques des degrés et états de l'Être, ce que montre l'admirable image de l'"échelle angélique" dont Jacob eut la vision. On verra que leurs fonctions, au-delà du sens général de "messagers" (en grec: aggelos), sont complexes et diversifiées... Sans aucun doute, l'homme déboussolé d'aujourd'hui gagnerait beaucoup à prêter l'oreille à l'universel chant de glorification (Sanctus) que l'ange adresse perpétuellement à Dieu. "(...) cet ouvrage va vous permettre de mettre au clair vos connaissances et mieux comprendre les enseignements traditionnels." (Vous et votre avenir.) Ajouter à mes livres
17 Le Diable
Léon Tolstoï
28 critiques 23 citations

Le Diable, daté du 19 novembre 1889, fait partie des nombreuses ?uvres (romans, nouvelles, pièces de théâtre, dialogues) encore inédites à la mort de Léon Tolstoï. La plupart d'entre elles ont été réunies en 1911 dans les ?uvres posthumes. Certains de ces textes remontent à 1883 (Le journal d'un fou), d'autres appartiennent aux dernières années de Tolstoï ; mais, d'une manière générale, ils peuvent tous être répartis en deux catégories : ceux que Tolstoï a écrits par volonté morale, et ceux que lui a dictés son instinct artistique. Le Diable se rattache nettement à la première d'entre elles. Au départ, Le Diable a été inspiré à Tolstoï par un fait divers relatant le crime d'un fonctionnaire du gouvernement de Toula, Friéderichs, qui avait assassiné sa maîtresse, la paysanne Stépanida. Ajouter à mes livres
18 La fin de Satan
Victor Hugo
4 critiques 9 citations

'La fin de Satan' est un long poème philosophique teinté d'expérience mystique. Celui qui faisait tourner les tables jusqu'à l'aube réinvente l'apocalypse avec une créativité et une érudition sans égales. Inutile d'être croyant pour aborder cette impressionnante mise en scène dans laquelle on retrouve toute la complexité du poète. Ajouter à mes livres
19 Sous le soleil de Satan
Georges Bernanos
26 critiques 62 citations

La jeune Germaine Malorthy, dite Mouchette, se laisse séduire par ennui par le marquis de Cadignan. Lorsqu'elle tombe enceinte, celui-ci la repousse ; désespérée, elle le tue, ce qui passe pour un accident. Devenue la maîtresse de l'officier de santé Gallet, elle découvre sa lâcheté et son refus de la faire avorter. C'est alors que son chemin croise celui de l'abbé Donissan. Celui-ci cherche sa voie vers la sainteté non sans tourments et rencontre, au cours d'une nuit de cauchemar, un étrange maquignon qui n'est autre que le Diable venu le tenter. L'abbé Donissan rencontre Mouchette et lui arrache l'aveu de son crime. Losqu'elle se suicide, il porte la mourante sur les marches de l'église, ce qui ne manque pas de scandaliser. La vie quotidienne de Donissan est celle d'un ascète. On lui prête des pouvoirs miraculeux au "saint des Lumbres". En fait, sa vocation particulière est de voir partout l'action de Satan et de mener contre lui une lutte sans merci ... Ajouter à mes livres
20 Combat avec l'ange
Jean Giraudoux
Entre amour et idéal. "Combat avec l'ange" introduit à l'univers des passions extrêmes, quand le sentiment se déploie sur l'horizon trouble des incertitudes de l'âme. C'est le roman d'une crise. Le combat qu'une femme, Maléna, trop douée pour le bonheur, livre avec elle-même, pour goûter au malheur. Jean Giraudoux, prosateur, retrouve la puissance du dramaturge et décrit, avec la virtuosité du poète, les grandes aventures du désir. "Combat avec l'ange" ou l'autre visage d'Ondine. Ajouter à mes livres
21 Le Diable et le bon Dieu
Jean-Paul Sartre
13 critiques 64 citations

Cette pièce peut passer pour un complément, une suite aux Mains sales, bien que l'action se situe quatre cents ans auparavant. J'essaie de montrer un personnage aussi étranger aux masses de son époque, qu'Hugo, le jeune bourgeois, héros des Mains sales, l'était, et aussi déchiré. Cette fois, c'est un peu plus gros. Gotz, mon héros, incarné par Pierre Brasseur, est déchiré, parce que, bâtard de noble et de paysan, il est également repoussé des deux côtés. Le problème est de savoir comment il lâchera l'anarchisme de droite pour aller prendre part à la guerre des paysans... J'ai voulu montrer que mon héros, Gotz, qui est un genre de franc-tireur et d'anarchiste du mal, ne détruit rien quand il croit beaucoup détruire. Il détruit des vies humaines, mais ni la société, ni les assises sociales, et tout ce qu'il fait finit par profiter au prince, ce qui l'agace profondément. Quand, dans la deuxième partie, il essaie de faire un bien absolument pur, cela ne signifie rien non plus. Il donne des terres à des paysans, mais ces terres sont reprises à la suite d'une guerre générale, qui d'ailleurs éclate à propos de ce don. Ainsi, en voulant faire l'absolu dans le bien ou dans le mal, il n'arrive qu'à détruire des vies humaines... La pièce traite entièrement des rapports de l'homme à Dieu, ou, si l'on veut, des rapports de l'homme à l'absolu. Goetz : je prendrai la ville. Catherine : Mais pourquoi ? Goetz : Parce que c'est mal. Catherine : Et pourquoi faire le Mal ? Goetz : Parce que le Bien est déjà fait. Catherine : Qui l'a fait ? Goetz : Dieu le Père. Moi, j'invente. Création en 1951 au Théâtre-Antoine, mise en scène de Louis Jouvet, avec Pierre Brasseur, Jean Vilar, R.J. Chauffard, Maria Casarès. Ajouter à mes livres
22 Trois anges me surveillent
Péter Esterhàzy
Le roman se compose de deux parties, au premier abord disparates : un "roman de production" - genre qui proliférait en Europe centrale, sur ordre ministériel, dans les années cinquante - et son appareil de notes. Ce roman de production est insolite : nulle trace de réalisme socialiste. Au contraire, une structure savante (mathématique) agence les genres littéraires peu orthodoxes qui la composent : extraits d'un roman d'aventures, des Mémoires du comte Appolinaire, des notes de sessions parlementaires et des discours politiques des années cinquante (1850 et 1950), monologues, poèmes, comptines et cantiques populaires. La deuxième partie est un appareil de notes joint à la première, mais ces notes ne la commentent pas. Elles forment des ensembles (toujours mathématique) de récit à part : matchs de foot, rêves, événements familiaux et politiques (la déportation de la famille à la campagne dans les années cinquante notamment), réflexions politiques, confidences intimes. L'identité de leur(s) narrateur(s) laisse cependant planer un doute. Au premier, cinquième et neuvième chapitre de la première partie, c'est le camarade P.D.G. qui prend la parole en employant le pluriel de majesté ; dans le reste des chapitres, un narrateur invisible et inconnu raconte les tribulations de l'informaticien Imre Tomcsányi. La seconde partie est censée être écrite par J.-Péter Eckermann, le secrétaire de Goethe qui raconte les circonstances de la création de la première partie. (Le vrai roman de production est donc cette seconde partie.) Ainsi l'auteur de la première partie ne serait autre que Goethe. Mais les pistes sont brouillées, puisque le "cher maître" d'Eckermann s' appelle Péter E., et il y a gros à parier qu'il s' agit là de l'écrivain-footballeur Péter Esterházy lui-même. Et ce n'est pas tout, car nous devons encore penser aussi bien au Maître et Marguerite, au Faust, au Wilhelm Meister qu'au Maître des Évangiles - d'autant plus que ces pseudos notes sont truffées de citations des Écritures, de Goethe, de Boulgakov, ainsi que de Sartre, de Salinger, de Nietzschéen, sans parler de nombreux auteurs hongrois. Ajouter à mes livres
23 Le Combat avec le démon
Stefan Zweig
5 critiques 19 citations

Kleist, Hölderlin, Nietzsche : trois destinées fulgurantes et sombres, où les éclairs du génie créateur illuminent des vies brèves, en proie à l'excès, à la démesure, à la folie. Comme il l'a fait dans Trois poètes de leur vie, Stefan Zweig rapproche ici ces figures animées par un même mouvement intérieur. Pour ces errants, à peu près ignorés de leur vivant, la pensée ou la création ne sont pas cette sereine construction d'un idéal d'harmonie et de raison dont Goethe donne l'exemple accompli ; elles ne peuvent naître que dans le corps à corps avec un démon intérieur qui fait d'eux les fils de Dionysos, déchiré par ses chiens. C'est en romancier, grâce à l'intuition et à la fraternité d'âme, que l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, fasciné par les dimensions les plus mystérieuses de l'esprit humain, mène ces évocations, dont bien des pages sont d'inoubliables morceaux littéraires. Ajouter à mes livres
24 Nicolas de Staël - Le Combat avec l'ange
Guy Dumur
« Il y a du givre et ci et là [?] près des terres graves étonnamment distribuées. Cela s'étend jusqu'au rideau de l'ombre portée aux premiers nuages. Tout près à l'horizontale sans ouate, clair, simple, à l'immobile, nuages. Au-dessus la valse des roses, tous les roses. C'est très joli chaud clair pompon praline peau de fille duvet cocotte sublime le ciel quoi, le ciel. Ce serait à faire presque tel avec à peine plus d'ordre sur terre [?] quelle histoire vous voyez cela, le paysage prêt à chavirer sans poids à la limite de l'incertitude. » Nicolas de Staël (Londres, février 1952). Reconnu comme un des tout premiers peintres de son temps, Nicolas deStaël a-t-il été aussi le dernier chaînon d'une longue histoire qui aurait commencé avec les mosaïques de Ravenne pour s'achever avec la peinture abstraite des années cinquante ? C'est la thèse que soutient Guy Dumur dans cet essai qui analyse l'oeuvre de Staël à la lumière de sa brève existence. Il se pourrait bien, nous dit-il, que Staël se soit suicidé à quarante et un ans, en pleine maîtrise de ses moyens et en plein succès, parce qu'il savait que la peinture ne pouvait plus lui donner la réponse qu'il avait posée avec angoisse et violence. Pourtant, Staël n'avait vécu que pour elle. L'amitié entre Guy Dumur et Nicolas de Staël est ici restituée à travers quelques lettres du peintre (décembre 1951-juin 1954), qui prennent un relief particulier puisque moins d'un an après cette dernière lettre,imprévisiblement, il se suicide en se jetant du haut de son atelier, sur les remparts d'Antibes. Ajouter à mes livres
25 La Lutte avec l'ange
Jean-Paul Kauffmann
9 critiques 13 citations

Au début des années quatre-vingt, un ami critique d'art invite Jean-Paul Kauffmann à pénétrer l'église Saint-Sulpice à Paris. Le bâtiment renferme La Lutte avec l'ange de Delacroix, une oeuvre que l'artiste avait réalisée au soir de sa vie, un soir qui correspond aisément à la pénombre du sanctuaire. C'est pour le narrateur, Jean-Paul Kauffmann, un éblouissement. Non pas une révélation à la manière de saint Augustin dans le jardin de Milan mais une "impression qui s'infusait doucement", qui repose autant sur la présence inattendue de Delacroix dans cette église que sur la représentation de cette lutte, image énigmatique de la Genèse, et sur la singularité de l'église. Une impression tenace qui va conduire le journaliste (au Matin et à L'Événement du jeudi avant de diriger L'Amateur de cigares) sur les traces de Delacroix et de ce peintre moins connu, Heim, dont les peintures sont accrochées dans la chapelle voisine. Un village de l'Argonne, Dieppe, le château de Crozes dans le haut Quercy, le Loiret, à Bordeaux. Autant de lieux qui se doivent de révéler quelque mystère, sur l'origine, la création, le bien et le mal. Un texte rondement mené, comme on dit, où l'érudition tranquille se lie aisément au plaisir de la lecture. --Céline Darner Ajouter à mes livres
26 Un ange cornu avec des ailes de tôle
Michel Tremblay
14 critiques 52 citations

Dans le Montréal populaire des années cinquante, Michel Tremblay, par la magie des mots et le jeu des signes, découvrait qu'au fond des livres bat le coeur du monde. Dans la compagnie de SaintExupéry, Eschyle, Jules Verne, Victor Hugo, Gabrielle Roy, il entrait en littérature - avec la complicité de sa mère, cette Rhéauna aux reparties si savoureuses qui allait devenir la Grosse femme des Chroniques du Plateau Mont-Royal. Après les Vues animées et Douze coups de théâtre, voici donc Un ange cornu avec des ailes de tôle, troisième tome des souvenirs de Michel Tremblay. Et ainsi se poursuit et s'amplifie, à travers la mémoire, un véritable chant d'amour à l'unique passion d'une vie : les livres. Ajouter à mes livres
27 Angelopolis
Danielle Trussoni
6 critiques 4 citations

Ils sont les gardiens du mal et depuis des siècles, manoeuvrent dans l'ombre pour dominer le monde. Évangéline est la seule qui pourrait les en empêcher... si elle n'était pas l'une des leurs. Son choix scellera la destinée de tous. De Paris aux montagnes bulgares en passant par les mystères occultes des palais des Tsars, une course-poursuite effrénée s'engage entre anges et humains. Parmi eux, Verlaine, l'un des meilleurs chasseurs d'anges, finit par découvrir le moyen de neutraliser ces créatures. Un dilemme s'impose à lui : sauver Évangéline, dont il est éperdument amoureux, ou préserver le monde des hommes. Alors que le combat ultime contre les anges déchus approche, quel camp choisira Évangéline ? Qui gagnera la bataille millénaire entre le Bien et le Mal ? Ajouter à mes livres
28 Un ange passe : Les anges de la littérature
Exposition nationale suisse
3 citations

«Un ange passe» intitule une exposition sur le thème de la spiritualité dans le cadre de l'exposition nationale suisse «Expo.02». Installé sur sept lieux au bord du lac de Morat, «Un ange passe» présente les contributions de plusieurs artistes ou architectes comme Jean Nouvel, Robert Wilson ou Anish Kapoor sur des concepts tels le Mystère, l'Au-delà, la Bonne Nouvelle, les Relations, la Parole, la Bénédiction et la Création. Ce livre présente les nombreuses facettes de cette exposition et revient sur sa genèse et les principes qui ont guidé sa mise sur pied. Ajouter à mes livres
29 L'envol des anges
Michael Connelly
36 critiques 62 citations

Harry Bosch est chargé d'une enquête délicate. Dans une cabine du funiculaire d'Angel Flight, le gardien a découvert le cadavre d'Howard Elias, avocat noir, célèbre pour avoir fait condamner de nombreux policiers de la ville pour non respect des droits civiques. Si ce crime n'est pas élucidé rapidement, des émeutes raciales pourraient éclater à tout moment : Elias allait plaider l'affaire "Black Warrior" dans laquelle un Noir, accusé à tort d'avoir tué une fillette, avait été torturé. Harry, avec sa fidèle équipe, commence ses investigations qui débutent mal. Il se rend compte que des preuves ont été modifiées et comme un malheur n'arrive jamais seul, on lui adjoint une autre équipe dirigée par Chastain, son ennemi juré. Malgré sa femme qui le quitte, ses supérieurs à la recherche d'un bouc émissaire et les traîtres qui s'agitent autour de lui, Harry parviendra-t-il à aller jusqu'au bout de sa quête? Une affaire complexe, captivante et habilement construite. Du grand Connelly! --Claude Mesplède -- Ajouter à mes livres
30 Le Diable par la queue
Paul Auster
2 critiques

Avant de connaître la consécration, Paul Auster a tiré le diable par la queue. De ses tentatives pour rompre la difficulté, et des mésaventures qui y sont liées, il fait ici le récit dans une allègre chronique des années de galère. Une chronique qui va des querelles budgétaires, responsables de la séparation de ses parents, à la parution de son premier livre. Mais, en vérité, dans ce récit, c?est son rapport à l?argent qu?il met en évidence avec l?air de ne pas vouloir trop philosopher là-dessus. Cette chronique est suivie par l?illustration des tentatives qui furent les siennes pour briser le cercle de l?infortune. D?abord trois pièces de théâtre où déjà la "manière" Auster est présente : Laurel et Hardy vont au paradis (on y trouve le thème du mur exploité plus tard dans La Musique du hasard), Black-out et Cache-cache. Vient ensuite le manuel d?Action Baseball, un jeu de cartes qui constitue une initiation au sport le plus populaire des Etats-Unis. Enfin un roman policier, Fausse balle, écrit sous le pseudonyme de Paul Benjamin dont Auster allait faire par la suite le personnage de l?écrivain dans Smoke. Ajouter à mes livres
31 Tango de Satan
Laszlo Krasznahorkai
8 critiques 14 citations

Ce roman nous transporte dans la grande plaine hongroise balayée par le vent et l'incessante pluie d'automne. Dans une ferme collective démantelée et livrée à l'abandon, quelques habitants végètent, s'épiant et complotant les uns contre les autres, lorsqu'une rumeur annonce le retour de deux autres personnages que l'on croyait morts. Cette nouvelle bouleverse ces êtres en manque de perspective. Certains y voient l'arrivée d'un messie, d'autres redoutent celle de Satan... Farce noire teintée d'ironie, ce roman, conçu comme un tango où les danseurs viendraient les uns après les autres sur la piste de danse, nous plonge dans un voyage poétique peuplé de solitude et de mélancolie, une quête de vérité emplie d'humanité sur la place de notre existence face au Temps. Tango de Satan fut salué par la critique hongroise et allemande et donna naissance à un film culte, portant le même titre, réalisé par Béla Tarr. Ajouter à mes livres
32 Les ailes de l'ange
Jenny Wingfield
30 critiques 11 citations

Swan, enfant espiègle et malicieuse a onze ans. Depuis que son père, prédicateur a perdu sa congrégation, la famille s'est installée chez la grand-mère, Calla Moses. D'une honnêté inébranlable, les Moses n'éprouvent que du mépris pour leur voisin, Ras Ballanger, un éleveur équestre qui régente sa famille et ses chevaux avec une violence inouie. Quand le petit Blade Ballanger, sauvagement battu, vient chercher refuge auprès de Swan, une amitié lie immédiatement ces deux êtres en quête de justice, mais aussi de tendresse. Face au renoncement des adultes, Swan se donne alors une mission : protéger Blade, envers et contre tous. Mais pourra-t-elle y parvenir sans se brûler les ailes ? Dans l'Arkansas des années ciquante, deux enfants se révoltent contre la cruauté du monde adulte : Un roman poignant et bouleversant sur les liens familiaux, la perte de l'innocence et la force de l'amitié... Ajouter à mes livres
33 La couleur de l'archange
Viviane Moore
6 critiques 11 citations

"Ils étaient quatre compagnons. Ils n'éprouvaient aucune appréhension, nul mauvais pressentiment et ils auraient sans doute beaucoup ri, si on leur avait annoncé que trois d'entre eux allaient mourir !" Ainsi commence, en cette année 1133, une sanglante chasse à l'homme qui mènera Galeran de Lesneven de l'Aber Wrac'h, en pays d'Armor, jusqu'à la Normandie. Et c'est au coeur de l'abbaye fameuse du mont saint Michel, dans les sables de la baie, que se poursuivra son parcours initiatique et que, devenu chevalier, sa quête lui apparaîtra dans le sang et les passions des hommes... Ajouter à mes livres
34 L'ange déchu, tome 1 : L'hunter
Marion Obry
34 critiques 8 citations

Il fut un temps où le monde vivait dans l'amour de Dieu et sous la protection des Anges. Dans un passé lointain, Lucifer se rebella contre eux avant de créer les Enfers. Lui, l'Ange déchu, engendra de nombreuses lignées de Démons. Aujourd'hui, il prend sa revanche sur l'humanité et sur le Ciel. Ajouter à mes livres
35 La chair et le diable
Jean-Didier Vincent
2 critiques 69 citations

Qui détermine notre destin amoureux ? Qui nous pousse à nous perdre dans la drogue ou le jeu ? Qui nous transforme en tueurs en série ? Bref : qui gouverne ce que nous sommes ? Le diable. Si je n'existais pas, rien n'existerait, car il n'y aurait rien à quoi s'opposer, lui fait dire Fernando Pessoa. Invention de poète ? Rien n'est moins sûr. Ce principe d'opposition, Jean-Didier Vincent nous invite à en explorer les facettes, de la vie animale au cerveau de l'homme. Le diable, c'est la vie. " Le cerveau, capitale du diable " » Sylvie O'Dy, L'Express. " Le biologiste croit à l'existence du diable. Il sait même où il loge. Passionnant. » Le Point. " Facétieux, Jean-Didier Vincent détourne les mythes, glisse un dessin érotique entre deux schémas, multiplie les citations, les références inattendues. La biologie a revêtu des habits de lumière. C'est une fête galante. » Jean-Paul Thomas, Le Monde. Ajouter à mes livres
36 Anatomie Comparée des anges
Gustav Theodor Fechner
C'est un fait que l'on assiste, depuis quelques années, à un " retour " de l'ange, dont les formes sont pour le moins diverses. Certes, l'ange est commode. Patient, messager, virtuel, intemporel ou exterminateur, il est gardien, désormais, d'un homme incapable de se garder lui-même et semble devoir correspondre à la folie sécuritaire qui s'est emparée de notre monde. L'ange de Fechner, au contraire, ne garde rien, et n'a qu'une vague relation avec notre espèce. Il est cosmique ou cosmologique, et s'il nous regarde de quelque manière, c'est plutôt comme une sentinelle facétieuse, campée devant ce qui nous est destiné, mais que nous ne pouvons voir, terrassés par la peur de ce qui nous semble de plus en plus inaccessible : notre propre capacité à imaginer monde. Tel serait alors aussi l'ange de Fechner : témoin de la perte de nos propres ailes. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          131

Ils ont apprécié cette liste