AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Découvrez les meilleures listes de livres


Paternités

Liste créée par Alzie - 17 livres. Thèmes et genres :

Autant de pères que de paternités. Histoire, études, réflexions et méditations sur la paternité et l'évolution de la figure paternelle. Une liste suggérée par deux autres et dans leur mouvance : "le premier homme de ma vie..." (fanfanouche) et "Père" (madameduberry). image wahooArt-Peintures : Paternité, Picasso


1 La paternité au XXIe siècle
Diane Dubeau
Quelles sont les façons d'envisager la paternité aujourd'hui ? Pourquoi et comment soutenir les pères ? Comment valoriser le rôle des pères ? Quelles sont les actions qui susciteront, renforceront et maintiendront l'engagement des pères auprès de leurs enfants ?  Appuyés sur des témoignages de pères et de mères rencontrés dans diverses situations, les auteurs du Groupe de recherche et d'action sur la victimisation des enfants et son équipe ProsPère répondent à ces questions. Les travaux de cette équipe, résultat de quinze années de recherche, constituent l'essence même de ce volume. L'engagement paternel est souvent soumis à de rudes épreuves par des conditions qui ne lui sont pas toujours favorables. Le lecteur trouvera dans cet ouvrage des réflexions à la fois théoriques, méthodologiques et pratiques sur ce qu'est l'engagement paternel et son apport particulier pour le développement de l'enfant. Ce livre saura capter l'attention de tous ceux qui s'intéressent à l'évolution de la famille. Ajouter à mes livres
2 Célébration de la Paternité
Sylvie Germain
Le père adoptif de Jésus occupe rarement le devant de la scène. Saint Joseph a pourtant joué un rôle essentiel auprès de son fils : il lui a servi de père légal, l'a nourri, protégé, éduqué. Au fil des siècles prédicateurs et peintres ont redécouvert son importance.  Leur prudence initiale à son égard s'est progressivement transformée en ferveur. Évolution que traduisent les oeuvres des artistes et que dégage Éliane Gondinet-Wallstein avec sensibilité et poésie. Pour Sylvie Germain, il est urgent de retrouver les dimensions profondes de la paternité, ce " beau risque à courir " que Joseph a pleinement assumé et sur lequel elle nous offre une méditation inspirée.  Ajouter à mes livres
3 Histoire des pères et de la paternité
Jean Delumeau
MENTALITÉS : VÉCUS ET REPRÉSENTATIONS Aujourd'hui, alors que le cours des événements s'accélère et que les débats se multiplient sous les feux des médias, nos interrogations croissent, parfois même nos craintes... Toutes n'obéissent pas à une mode, beaucoup sont durables ; elles font partie d'une réflexion fondamentale que mène la pensée contemporaine sur elle-même et sur notre forme de société. Or, ni cette société, ni cette réflexion ne sortent du néant : elles ont une histoire. Et c'est la dimension historique de ces questions, dans leur confrontation aux cultures et à l'imaginaire de chaque époque passée, que cette collection d'histoire des mentalités se propose de reconstituer. PRÉFACE DE JEAN DELUMEAU Qu'éprouvait l'homme d'autrefois devant son enfant nouveau-né ? Que pensait-il et que ressentait-il en le voyant grandir? Comment assumait-il le rôle qu'il jouait dans son éducation? Cette longue et passionnante enquête sur le père et la paternité, Jean Delumeau et Daniel Roche l'ont entreprise ici avec une équipe d'historiens démographes, littéraires, iconologues, juristes, auxquels se sont joints un psychiatre et deux psychanalystes. L'image du père et de son autorité est véhiculée depuis l'aube des temps dans les consciences collectives et les institutions, mais de sa présence effective auprès de l'enfant et de son vécu quotidien on ignore presque tout. Pourtant, du laboureur médiéval, qui enseigne à son fils comment atteler une paire de boeufs, au roi Louis XIV, qui écrit ses Instructions pour le Grand Dauphin, il existe une permanence historique du rôle du père dans la transmission des normes et des apprentissages. Et, malgré l'absence de sources, il est évident qu'une multitude de sentiments variés liait les pères à leurs enfants, même si la forme, l'expression et les contextes ont changé. Les profondes tensions économiques, sociales et culturelles qui ont transformé la société occidentale, du XVIe au XVIIIe siècle, ont conduit à une mutation de la fonction et de l'image du père. Dès le XIXe siècle se profile l'image d'une paternité contestée, bientôt éclatée, aujourd'hui différable. Mort du père ? ou nouveau rôle du père ? L'HISTOIRE DES PÈRES ET DE LA PATERNITÉ est un long regard porté sur des siècles d'une histoire presque inconnue, qui édaire une des plus graves questions posées par l'évolution de la société occidentale contemporaine. Ajouter à mes livres
4 Une histoire de l'autorité : Permanences et variations
Gérard Mendel
L'autorité est en crise : ce constat, qu'il concerne la famille, l'école, l'entreprise ou l'État, relève aujourd'hui du sens commun. Mais qu'est-ce que l'autorité ? La réponse n'est pas si évidente. Pour Gérard Mendel, elle impose le détour par l'histoire. Tel est le premier propos de ce livre ambitieux, où l'auteur met en évidence, de l'Inde à l'Afrique, de l'Antiquité aux Temps modernes, un socle anthropologique commun : pour prendre en charge les peurs primaires de la vie, chaque société a interposé, lors des socialisations de l'enfance, la médiation d'une autorité protectrice, au prix de l'obéissance volontaire. Mais les formes de cette médiation ont beaucoup varié : dans les sociétés traditionnelles, la communauté exerce une autorité de type parental ; dans les sociétés des Temps modernes, c'est la figure du père qui incarne l'autorité. Aujourd'hui, en Occident, à l'heure du déclin de la société patriarcale, ni la communauté ni le père ne permettent plus d'apprivoiser suffisamment nos peurs archaïques, et c'est l'une des raisons profondes de la crise de l'autorité. Mais on ne reviendra pas en arrière. Ce serait alors à la démocratie de socialiser un peu plus l'éternelle enfance dans l'homme, ses peurs et sa fuite devant le réel ? une enfance qui, heureusement, est aussi à la source de toute création. Ajouter à mes livres
5 Une société sans père ni mari, les Na de Chine
Hua Cai
Agriculteurs dans l'aire himalayienne, les Na sont une ethnie de Chine. Jusqu'à nos jours ils ont toujours vécu sans l'institution du mariage. Durant toute leur vie, frères et soeurs na partagent le même feu et le même pot et élèvent ensemble les enfants des femmes. Comme dans toute autre société, il y a prohibition de l'inceste, aussi les Na pratiquent-ils un système de visite nocturne, furtive ou ostensible, de l'homme chez la femme. Parallèlement à de longs séjours passés chez les Na, Cai Hua a analysé de nombreux documents historiques chinois. Il nous présente une monographie limpide qui, fascinante pour tout lecteur, montre comment une société fonctionne sans père ni mari. Il entraîne aussi le lecteur, à la lumière de l'ethnographie na, dans une nouvelle réflexion sur ce que sont le mariage et la famille, objets, jusqu'à présent, de raisonnements circulaires dans les analyses sociologiques. Depuis que les êtres humains commencent à s'intéresser à la diversité de leurs cultures, c'est la première fois que l'anthropologue a rencontré une société dont la structure diffère totalement de celle du reste du monde. Il ne s'agirait donc pas d'un cas, mais peut-être, de l'exemple unique. Cette découverte susciterait un changement fondamental de perspective pour la connaissance de la vie sociale et des comportements de l'homme.  Ajouter à mes livres
6 Vers la société sans pères
A. Mitscherlich
A. Mitscherlich dégage une contradiction majeure : d'une part, effacement progressif et inévitable de la figure paternelle, pilier de l'identification socialisante ; au sens à la fois propre et figuré du terme, le père est devenu invisible : on ne voit plus son travail, on en ignore les résultats, l'autorité se vide de tout contenu ; d'autre part, persistance de modèles traditionnels contraignants dont l'action finit par n'avoir plus, pour l'individu, d'autre fonction que répressive ; d'où, en contrepartie, une libération, plus ou moins anarchique, des forces pulsionnelles avec les effets subjectifs qu'elle entraîne : agressivité, angoisse, indifférence. Comment pourrait-on prêcher l'adaptation à la société quand l'idéal du moi, ainsi démantelé, est à réinventer ? Ajouter à mes livres
7 Eloge des pères
Simone Korff-Sausse
" Il n'y a plus de pères... " Et quand on parle de ce père justement, c'est en termes négatifs : il est absent, manquant, inconsistant. Il démissionne, prend la fuite, ne tient pas son rôle... S'il est présent, tendre, attentif, on le traite de papa poule, le voyant comme un double ou, pire, un concurrent de la mère. Pauvre père ! Quoi qu'il fasse, ça ne va jamais. A' croire que tout le monde a la nostalgie du pater familias, autoritaire et distant, et qu'on ne supporte pas de le voir occuper une nouvelle place, se détacher d'un modèle qui n'a plus cours aujourd'hui. le père dérange-t-il ? Pourquoi la société a-t-elle tendance à le nier et à tenir compte essentiellement de la mère ? Ce sont les questions que pose Simone Korff-Sausse, montrant que le père n'est pas un mythe et que les hommes contemporains, loin de démissionner, sont en train d'inventer des modèles de paternité tout à fait inédits. Ce changement en profondeur peut être considéré comme une révolution dont les conséquences sur la famille sont plus positives que certains ne le laissent entendre. Ajouter à mes livres
8 Petit éloge de la paternité
Bertrand Leclair
1 critique

« Me voilà lancé dans un "petit éloge de la paternité". Un éloge de la paternité, énoncé du point de vue d'un père, quand j'en suis un, vaille que vaille ? Certes, je me sens protégé par l'adjectif "petit", qui m'autorise à m'emparer librement d'un aussi grand sujet où tout se mêle, où tout s'emmêle, à commencer par mes enfants, bien sûr, dont les deux plus jeunes jouent aux Indiens, à l'instant, derrière moi, dans les hurlements et le fracas des chaises renversées. Embarras des mercredis, ambivalences folles de la pensée que décuple le geste d'écrire, quand j'écris sur la paternité avant de réclamer hors de moi un peu de calme et de respect pour mon travail, grands dieux !, sachant bien cependant qu'il serait plus efficace de suspendre mon geste le temps d'une sortie ou d'un jeu en commun qu'ils réclament à leur manière forcenée. » Ajouter à mes livres
9 La Paternité
Christine Castelain-Meunier
1 citation

Notre société est passée de la paternité institutionnelle à une paternité relationnelle, de nombreuses contradictions en découlent. Cette étude de la paternité traditionnelle, moderne et contemporaine est réalisée sous l'angle historique, sociologique, psychologique et psychanalytique.  Ajouter à mes livres
10 Choisir la paternité gay
Martine Gross
1 critique

L'accès à la procréation médicalement assistée est interdite en France aux homosexuels. Ils ne peuvent pas adopter en couple mais seulement individuellement et doivent encore souvent passer sous silence leur orientation sexuelle pour obtenir un agrément. Malgré les difficultés, des hommes seuls ou en couple accèdent à la paternité. Ils se tournent vers l'adoption, constituent des familles en coparentalité, ou bien ont recours aux techniques procréatrives et à une femme qui portera l'enfant. Ils se rendent pour cela à l'étranger, dans des pays où la pratique de gestation pour autrui est licite et encadrée. Dans tous les cas, s'ils peuvent élever l'enfant ensemble, seul l'un d'eux sera père légal. En choisissant la paternité gay, ils se trouvent confrontés à des questions totalement inédites. Qui sera le père génétique ? Qui sera le père légal ? Dans le cas de la gestation pour autrui, seront-ils deux pères sans mère, deux pères avec une mère porteuse tenue à distance, deux pères avec une mère porteuse qui trouvera une place dans une famille conçue comme élargie, deux pères et deux mères (la gestatrice et la donneuse d'ovocytes) identifiées et plus ou moins proches d'eux ? Fondé sur de longs entretiens, l'ouvrage explore les motivations, le parcours, les doutes, le vécu d'hommes devenus pères (ou désireux de le devenir) dans un contexte homoparental. Il retrace leur itinéraire depuis leur coming out jusqu'à leur projet parental, depuis leur désir de paternité jusqu'à la constitution de leur famille. Il rend compte de la partition originale qu'ils ont en partie improvisée, repensée au long du parcours, parfois réévaluée avec l'arrivée de l'enfant. Ces parents hors norme, la diversité de leurs projets parentaux interrogent la société sur la parenté, la parentalité, la maternité et la place du lien biologique dans les représentations à l'?uvre.  Ajouter à mes livres
11 Le Vrai Rôle du père
Jean Le Camus
On a longtemps pensé que, dans les premiers temps de la croissance et du développement du bébé, seule la mère était indispensable et irremplaçable, et que le père jouait un rôle secondaire. Cette idée serait-elle liée au fait que, le plus souvent, ce sont les mères qui s?occupent des tout-petits ? Les hommes n?auraient-ils aucune importance ? Que sait-on des effets de l?implication concrète des pères ? Et des premières interactions qui lient le père au tout-petit ? Que nous enseignent les études les plus sérieuses sur ce que doit être la contribution des deux sexes au bon développement d?un enfant ? On a beaucoup parlé des « nouveaux pères ». On a nettement moins cherché à savoir à quoi sert un père. Un livre qui devrait aider chaque homme à mieux vivre sa paternité et, chaque femme, à trouver le bon équilibre avec son enfant et son conjoint, exemples concrets et études scientifiques à l?appui. Ajouter à mes livres
12 Un père pour grandir
Jean Le Camus
1 critique

Dépassons les discours éculés sur la fonction symbolique du père et cette vision étriquée mais tenace de celui qui dit non à tout ! Il est temps d'entrer dans l'ère de " la paternité positive ". Répondre oui pour un père. c'est d'abord s'impliquer en tant que parent au côté de la mère et assumer le partage des responsabilités. C'est ensuite et surtout avoir le souci de l'intérêt supérieur de l'enfant et s'investir dans une position d'ouvreur, de stimulateur, de catalyseur, de donneur de rêves. le père n'est pas celui qui met des barrières, c'est celui qui allume des feux... A lui de s'engager le plus tôt possible auprès de son enfant dans les soins et les jeux du premier âge. les activités d'éveil. la compétition sportive simulée, l'ouverture à l'environnement et au monde des autres, la confrontation aux épreuves de la vie... C'est en occupant le terrain émotionnel et éducatif à deux. en toute conscience et dans le plaisir, que les parents permettront à leur enfant de bien grandir. Ajouter à mes livres
13 Les pères
Fabrice Garau
" Aujourd'hui, les pères s'occupent plus de leur enfant ". " C'est le père qui doit punir ". " En cas de divorce, c'est la mère qui a la garde de l'enfant ". " Le père doit assister à l'accouchement ". " L'instant paternel n'existe pas ". " Un père ne pleure pas devant ses enfants ". " Un père homosexuel n'est pas un vrai père ". " Une fille préfère toujours son père "... Issues de la tradition ou de l'air du temps, mêlant souvent vrai et faux, les idées reçues sont dans toutes le têtes. L'auteur les prend pour point de départ et apporte ici un regard distancié et approfondi sur ce que l'on sait ou croit savoir. Ajouter à mes livres
14 Le père et l'enfant à l'épreuve de la séparation
Jean Le Camus
Pour toute une génération d'enfants, le divorce ou la séparation des parents se traduit souvent, dans les faits, par la relégation du père à un rôle secondaire, quand ce n'est pas son éviction complète de presque tous les domaines. Pourquoi ? Quelles sont les raisons historiques, sociales ou juridiques qui, dans notre pays, font q'un enfant sur trois environ ne voit plus son père après une rupture ? Que dit la loi et que peut le droit ? Plus largement, que sait-on de l'impact de la séparation sur le développement de tous les enfants qui la subissent ? Forts de leur expérience respective, s'appuyant sur les études les plus récentes sur le sujet, Jean Le Camus et Michèle Laborde nous montrent ici que non seulement les enfants de la séparation ont besoin de leurs deux parents, mais qu'il est possible, concrètement, moyennant quelques mesures précises et une certaine évolution des mentalités, d'atténuer les difficultés, parfois les drames, qui surviennent à l'occasion d'une rupture parentale. Professeur émérite de psychologie à l'université de Toulouse-Le Mirail, Jean Le Camus a notamment publié Le Vrai Rôle du père et Comment être père aujourd'hui ? Ajouter à mes livres
15 Comment être père aujourd'hui
Jean Le Camus
Voilà quelques années déjà qu'on dénonce la trop fréquente absence des pères, qu'on parle de raréfaction, de crépuscule, de disparition, de déroute. Pour Jean Le Camus, au contraire, les pères sont là et bien là ; ils n'ont même jamais été aussi présents et impliqués auprès de leurs enfants. La vraie transformation est ailleurs, dans le fait que, aujourd'hui, les hommes ont le choix entre plusieurs modèles de paternité. Quels sont donc les grands types de pères qui prédominent aujourd'hui ? Quelles sont leurs caractéristiques, leurs forces, leurs faiblesses ? Quelle place laissent-ils à la mère ? Et qu'apportent-ils chacun au bien-être et à l'équilibre de l'enfant ? Psychologue, professeur émérite des universités, Jean Le Camus est spécialiste du développement du petit enfant. Il a notamment publié Le Vrai Rôle du père. Ajouter à mes livres
16 Big mother : Psychopathologie de la vie politique
Michel Schneider
1 citation

Psychopathologie de la vie politique La France est malade de politique comme certains enfants de leur mère : dirigeants n'osant plus diriger, citoyens infantilisés attendant tout de l'Etat...Où sont les pères ? Est-ce que la fin de la référence paternelle et de l'ordre symbolique ? Big Mother ne doit pas nous ôter "le trouble de penser et la peine de vivre". "Il ne s'agit pas de choisir entre une mère totalement dévouée et un père interdicteur, mais bien de rompre avec l'infantilisation. Ce que tente cette passionnante et habile étude clinique des passions politiques" Le Monde de l'Education. Ajouter à mes livres
17 Voies de pères, voix de filles
Adine Sagalyn
1 critique 3 citations

« Père et fille... couple mythique infiniment mystérieux. Comment se souviennent-elles de leur père, ces filles grandies, ces femmes que leur métier confronte aujourd'hui à la création ? Restent-elles attachées aux souvenirs ou fuient-elles, au contraire, ce premier regard sur lequel se construira l'image de l'Autre, l'Aimé ? » Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          145

Ils ont apprécié cette liste