AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


"Fata Morgana....premier demi-siècle d'édition, 1965-2015"

Liste créée par fanfanouche24 - 29 livres. Thèmes et genres :

Maison d'édition de renom, Fata Morgana nous ravit depuis de nombreuses années par la qualité de ses publications et l'esthétique raffinée de leurs ouvrages: sobriété des couvertures, avec en primeur, presque chaque fois, un illustrateur accompagnant le texte...Cet éditeur fête en 2015 ses 50 ans d'existence et de ténacité talentueuse.... ----------------------------------------------------------------------------------------- M'étant absentée vers les horizons lisboètes...pendant la semaine du Salon du Livre, j'avais demandé à une amie de me ramener des catalogues et documentations diverses, et j'ai eu ainsi l'immense plaisir de découvrir grâce à nos intérêts communs, le catalogue dans son entier des éditions Fata Morgana, dont la richesse du fonds est unique... J'ai d'ailleurs mis un long moment pour l'approfondir, et me faire cette liste de textes à découvrir... Moult pépites... je suis d'ailleurs "affolée" de ma sélection déjà plus que copieuse !! Je retranscris ce choix pour ma propre mémoire et pour partager un aperçu des choix précieux de cette maison d'édition...avec vous, camarades de Babelio et d'ailleurs !! **** en cours le 1er mai 2015
+ Lire la suite


1 Rein, comme si de rien
Pierre Alechinsky
Le peintre, P. Alechinsky, à la plume et au pinceau, nous offre un portrait du sculpteur, Reinhoud, d'une troublante intimité, traversée d'un monde onirique où la mie de pain règne en modèle... Ajouter à mes livres
2 Petites Flaneries d'art
Guillaume Apollinaire
Ajouter à mes livres
3 Les obus miaulaient
Guillaume Apollinaire
Ajouter à mes livres
4 Revoltes Secrètes (les)
Jean-Gilles Badaire
1 critique

"Quinze dessins en pleine page dialoguent avec chacun de ces quinze récits "Léa m’ordonne de poncer doucement le granit ; je m’y emploie sous le regard de la reine. Au retour, avant de sortir de la nécropole, elle m’indique un anneau de fer scellé dans une trappe de béton. Péniblement je la soulève. De sa canne, Léa fouille les os et les crânes avec un sourire délicieux." A travers ces courtes réminiscences, Jean-Gilles Badaire évoque les paysages désolés et le ciel prodigieusement gris de son enfance. Sombres souvenirs sourdant d’une flaque de verdure et révélant, jusqu’alors tapis sous les pierres moussues de la Breuille, une époque ou un lieu oubliés. " Ajouter à mes livres
5 L'invention du présent
Pierre Bergounioux
1 critique 7 citations

Ajouter à mes livres
6 Souvenirs sur Paul Cézanne
Émile Bernard
3 citations

"Après avoir séjourné à plusieurs reprises à Pont-Aven où il se brouille avec Gauguin, puis vécu pendant dix ans en Égypte, Émile Bernard s’installe à Aix-en-Provence en 1904. Il n’y restera que quelques semaines mais y côtoiera celui qu’il appelle son “vieux maître” et qu’il admire depuis plus de vingt ans : Paul Cézanne. Un mois durant, Bernard rendra quotidiennement visite à Cézanne et ira jusqu’à partager son atelier et fouler les pentes de la montagne Sainte-Victoire en sa compagnie. Peu de personnes ont pu approcher ce peintre réputé inaccessible, perdu dans le poudroiement lointain du soleil méridionnal, et livrer un témoignage aussi franc que celui-ci de ce que fut Cézanne dans ses dernières années à Aix." [L'éditeur] Ajouter à mes livres
7 L'archiconfrérie de la Bonne Mort : Pour exaspérer les imbéciles
Léon Bloy
Ajouter à mes livres
8 Le colporteur
Christian Bobin
3 critiques 8 citations

"C'est le lecteur , "rêveur de grands chemins", qui est le thème de ce texte aussi dense que bref où Christian Bobin poursuit sa transparente méditation sur le mystère du quotidien" [l'éditeur] Ajouter à mes livres
9 Un livre inutile
Christian Bobin
2 critiques 19 citations

"Les livres sont des boîtes à musique remplies d'encre"... Ajouter à mes livres
10 Éclat du solitaire
Christian Bobin
1 critique 2 citations

Ajouter à mes livres
11 Ode à Charles Fourier
André Breton
1 citation

"Illustrations de Robert Lagarde. Commentaire de Jean Gaulmier. Grand spécialiste de Gobineau et des utopistes du XIXe, Jean Gaulmier donne au texte célèbre de Breton (ici publié intégralement) un très substanciel commentaire qui est à la fois un passionnant essai sur Fourier et l'histoire du fouriérisme.[l'éditeur] " Ajouter à mes livres
12 Mais où sont les rouilles d'antan ?
Michel Butor
" Texte illustré spécialement par le peintre Joël Leick, à qui il est dédié. Michel Butor, dans ce récit lyrique fidèle à sa manière – en partie inspirée des procédés de la musique sérielle –, profite du prétexte narratif d’une déambulation dans un marché aux puces démesuré, de dimension cosmique, pour dresser non sans humour la fresque grouillante, trépidante du monde moderne, avec ses techniques, sa profusion et sa vitesse. [l'éditeur]" Ajouter à mes livres
13 Les Bains célestes
Jacques Bussy
"Frontispice d'Arpad Szenes. Sous la forme d’un journal de voyage au Japon, dédié à Tamotsu Yato, le photographe des nus, ce récit drôle, piquant, poétique, entraîne le lecteur des bains traditionnels aux échoppes de tatoueurs, sans oublier les temples et les jardins. [l'éditeur] " Ajouter à mes livres
14 Apprentissage de Paris
Roger Caillois
1 critique

Ajouter à mes livres
15 Mon voyage en Amérique
Blaise Cendrars
4 critiques 12 citations

C'est au cours de ce séjour en Amérique, en 1912, que Freddy Sauser deviendra Blaise Cendrars... Ajouter à mes livres
16 Dans la zone d'activité
Éric Chevillard
1 critique 5 citations

Ajouter à mes livres
17 Paul Klee
René Crevel
4 citations

Ajouter à mes livres
18 Les enfants se défont par l'oreille
Régine Detambel
"Illustrations de Colette Deblé. "… Beaucoup tâchent d’aimer leur famille, s’efforcent de la vénérer, avec opiniâtreté et parfois de remarquables percées vers l’abnégation. Je prétends que c’est impossible et même aussi mauvais que du vieux pain avec de la graisse rance. Ces gens-là, les amoureux de leur arbre généalogique, les chasseurs de stèles, les collectionneurs d’ancêtres, n’ont jamais eu la malchance, comme le jeune garçon que j’étais, de posséder encore, de connaître et de garder longtemps leurs huit arrière-grands-parents…" C’est la galerie de ces huit ancêtres cacochymes que nous livre avec une ingénuité feinte Régine Detambel. Il y a, derrière, toute la cruauté d’une jeunesse qui sait sa force et fait de l’irrévérence une fontaine où la renouveler sans cesse. En filigrane se tisse le récit d’une expérience essentielle et troublante : le jeune narrateur et sa petite cousine, sous le regard tantôt complice et tantôt désapprobateur desdites têtes blanches se découvrent, complexes et sexués. Les mots sont pesés et la mécanique parfaite. [l'éditeur]" Ajouter à mes livres
19 Trois huttes : Thoreau, Patinir, Bashô
Christian Doumet
1 critique 8 citations

Ajouter à mes livres
20 Fantôme de Rilke
Léon-Paul Fargue
1 citation

Présentation de Laurent de Freitas. Portrait photographique inédit de Rilke par Fargue. "Parce que l’amertume de vivre nous déborde, qu’il semble que tout se déprenne et que l’amour et que l’amitié croient entendre des pas suspects se rapprocher de leurs refuges, nous confrontons des souvenirs." Ces pages sont celles d’un Fargue déjà malade qui remplace les promenades entre la rue de l’Odéon et la brasserie Lipp par des déambulations dans le temps et les souvenirs. Elles révèlent le mondain impénitent et brillant causeur qui évoque l’atelier de Rodin où Rilke commence à «respirer douloureusement sa destinée de grand poète». [l'éditeur] Ajouter à mes livres
21 Passants considérables
Léon-Paul Fargue
""Je reviens sur le sujet de ma jeunesse. Dans ce temps-là on ne vivait que d’art ; l’âme se portait haute. Je parle de petits cercles où nous placions la forme, la qualité avant tout. Dans ce temps-là, ou dès ce temps-là, Gide était à part. Plus à gauche ou plus à droite, je ne sais, mais au-dessus. Sa conscience était plus merveilleuse encore que l’orient de ses phrases : le «pensé» allait plus loin que l’«écrit»." Dans cette série de portraits, dont certains inédits, de quelques grands aînés de la littérature, de La Fontaine à Paul Claudel, Léon-Paul Fargue met ici en lumière, non en critique mais en éternel amoureux de la langue et des mots, ce qu’il pense être chez chacun d’eux «La plainte harmonieuse d’une âme», «le coup de sonde dans la terre inspiratrice», «les subtilités de la parole intérieure»: un panorama sensible et personnel de la création littéraire, «clefs vivantes et traces d’éternité», portraits tendrement nostalgiques des poètes admirés par Fargue. [l'éditeur] " Ajouter à mes livres
22 L'Epicerie d'enfance
Jean Follain
2 citations

"Secrète symphonie d’odeurs : ce n’était pas seulement la naphtaline et la lavande, le tilleul sec et le cidre frais, mais près des chambranles, les effluves du bois vermiculé, et celles du plâtre qui s’humidifie, et encore l’odeur infime de l’eau le matin dans les brocs : cette eau montée de la veille dans les chambres et qui y séjournait toute la nuit d’été dans le tourbillon des poussières folles, apaisées pourtant après le brassage du soleil." N’ayant appartenu à aucun groupe en particulier, ni pris de position réductible à une théorie, Jean Follain est resté inclassable. Il récusera pour ses recueils d’inspiration autobiographique la dénomination de «souvenirs» : ils ne retracent pas en effet l’histoire d’une personne, mais évoquent un monde disparu. Ainsi sauvés de tout passéisme, on n’entre jamais dans son épicerie sans s’être rempli les poches de monnaie d’échange : ses souvenirs contre nos souvenirs. L’épicerie d’enfance, un des premiers volume qu’il publia, révèle déjà le poète du reste que son écriture pare d’une aura merveilleuse L’épicerie d’enfance est son inépuisable réserve de souvenirs ; “de la cave au grenier”, nous découvrons avec lui mille merveilles, “une secrète symphonie d’odeurs”, d’instants et de lieux poétiques – mais aussi des réflexions de l’homme, de l’adulte plus grave, sur “la vie urbaine”, “la guerre” ou “la bourgeoisie”. D’abord paru en 1938, le texte est maintenant accompagné d’étranges machines anciennes, sorties pour l’occasion du grenier du peintre Daniel Nadaud, et postfacé par Gil Jouanard, grand lecteur de Follain." Ajouter à mes livres
23 Le Voeu de silence : Sur Louis-René des Forêts
Pascal Quignard
3 citations

Ajouter à mes livres
24 Les pierres songent à nous
Pierre Sansot
12 citations

Ajouter à mes livres
25 Gauguin dans son dernier décor et autres textes de Tahiti
Victor Segalen
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
26 Les écrivains et leurs muses
Marcel Spada
Ajouter à mes livres
27 Le Crapaud dans la tour
Henri Thomas
"L'entourage de Gide en Provence, Londres dans les années 50, la Corse, l'enfance vosgienne: tous les univers familiers aux lecteurs des nombreux romans d'Henri Thomas se retrouvent dans les cinq nouvelles inédites qui composent ce volume. [l'éditeur] " Ajouter à mes livres
28 Le repas et l'amour chez les Mérinas
Jean Paulhan
5 citations

Ajouter à mes livres
29 Blaise Cendrars
Henry Miller
1 critique 4 citations

Lecture captivante d'un texte-hommage de Miller, envers Blaise Cendrars, dont il admire autant l'oeuvre que la personnalité ... Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          282