AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Palmyre et la Syrie


Urgence d'un retour sur la cité antique à laquelle Khaled Al-Asaad avait consacré quarante ans de sa vie d'archéologue, avant d'être exécuté par l'EI (18 août 2015). Derniers vestiges encore dressés d'une histoire très ancienne de la Syrie que les livres peuvent raconter ; histoire plus récente d'un pays déchiré (220 000 morts, depuis quatre ans ; près de 4 millions de personnes déplacées). Eclairage sur la situation d'aujourd'hui, par Georges Corm - Autre liste : Comprendre la guerre en Syrie. Dans Le Monde des Livres daté du 30 octobre, Mathias Enard ("Boussole") présente aussi : "Palmyre. L'irremplaçable trésor", de l'historien Paul Veyne, à paraître début novembre. (Mise à jour octobre 2015).
+ Lire la suite


1 Boussole
Mathias Enard
160 critiques 155 citations

"Qu'est-ce que j'ai raté pour me retrouver seul dans la nuit éveillé le coeur battant les muscles tremblants les yeux brûlants [...], quelle heure est-il au Sarawak, si j'avais osé embrasser Sarah ce matin-là à Palmyre au lieu de lâchement me retourner tout aurait peut-être été différent ; parfois un baiser change une vie entière, le destin s'infléchit, se courbe, fait un détour. [...] Tout est de sa faute, le vent balaye un homme plus sûrement qu'un typhon." Franz Ritter, musicologue viennois, est insomniaque, sous le choc d'un diagnostic médical alarmant. Il fuit sa nuit solitaire dans ses souvenirs de voyages, d'études et d'émerveillements. Ajouter à mes livres
2 Palmyre, l'irremplacable trésor
Paul Veyne
25 critiques 30 citations

« Ayant eu pour métier l'étude de l'Antiquité gréco-romaine, je n'ai cessé de rencontrer Palmyre sur mon chemin professionnel. Avec la destruction de Palmyre par l'organisation terroriste Daech, tout un pan de notre culture et mon sujet d'étude viennent brutalement de voler en éclats. Malgré mon âge avancé, c'était mon devoir d'ancien professeur et d'être humain de dire ma stupéfaction devant ce saccage incompréhensible et d'esquisser un portrait de ce que fut la splendeur de Palmyre qu'on ne peut plus désormais connaître qu'à travers les livres. » C'est cette histoire de la « Venise du désert » que nous peint Paul Veyne ; avec lui, nous découvrons cet immense vestige d'un monde aboli. Ajouter à mes livres
3 Palmyre
Gérard Degeorge
1 critique

L'arrivée à Palmyre réserva aux premiers explorateurs intrépides qui la visitèrent, à la fin du XVIIe siècle, un accueil saisissant : tous témoignent, dans leurs écrits, de l'étrangeté de ces ruines solennelles, surgies au milieu d'un désert hostile.  Peu de sites offrent une image aussi énigmatique que Palmyre, alimentée par la rareté des sources historiques, les légendes qui entourent ses origines (n'aurait-elle pas été fondée, selon une croyance ancestrale - non confirmée par l'archéologie -, par le roi Salomon, fils de David ?) et, surtout, par son caractère inclassable dans les typologies traditionnelles. Gérard Degeorge rend compte de la fascination exercée par ces pierres, et retrace l'histoire chaotique d'une cité qui demeure, encore aujourd'hui, largement méconnue : comment, d'une petite communauté de tribus peu à peu sédentarisées dans cette oasis du désert de Syrie, Palmyre s'éleva, à la faveur de sa situation de carrefour stratégique, au rang de puissance commerciale de premier ordre, exerçant le monopole sur les routes caravanières entre l'Inde et l'Occident. Choyé par l'Empire romain qui prisait cette richesse, jamais pourtant ce peuple aux origines mêlées ne se soumit totalement. Sous la conduite de la mythique reine Zénobie, " la plus noble des femmes de l'Orient et la plus belle ", impératrice autoproclamée qui régna sur toute l'Asie mineure, il se posa en rival d'Aurélien, empereur à Rome. Les ruines de cet empire, l'auteur, tel un déchiffreur d'énigmes, s'est patiemment attaché à les comprendre, à la lumière des découvertes archéologiques les plus récentes. Il décrit comment l'architecture porte les traces de l'histoire mouvementée de la ville : à la bigarrure d'une population d'origines araméenne, arabe ou iranienne, mais qui subit profondément l'influence gréco-romaine, fait écho un art mélangé, inclassable.  La superposition des styles dans le temple du dieu Bel, le contraste entre le faste de l'Agora, du théâtre et des bains de la ville aux prétentions impériales, et le mystérieux visage des statues funéraires, aux yeux grands ouverts...  Dans la préface, Paul Veyne nous transporte au c?ur de l'étrangeté palmyrénienne. Il détaille les multiples composantes qui s'y amalgament : l'antique fonds tribal araméen, qui restera vivace jusqu'à la conquête islamique ; la présence nomadique des " Arabes " ; et en même temps la fierté de participer à la modernité grecque, le sentiment patriotique à l'égard de l'Empire : Odainath défendit Rome contre l'ennemi héréditaire d'Iran (260 après J-C), avant que Zénobie, loin de se révolter contre elle, n'échoue à s'en rendre maîtresse (274). Ainsi se dessine le " territoire de l'historien " : scruter les spécificités de l'époque et du lieu, en dégager la mentalité propre, et corriger avec toujours plus de finesse et de rigueur les assimilations hâtives des jugements anachroniques. Mais, en vertu même de ce décalage, éclairer d'une lumière autre les questions de notre temps - tradition et modernité, urbanité et ruralité, nation et empire, religion et tolérance... Ajouter à mes livres
4 Les antiquités de Palmyre au Musée du Louvre
Musée du Louvre
Située au centre de la steppe syrienne, l'oasis de Palmyre constituait un point de passage obligatoire sur l'une des routes qui reliaient l'Euphrate à la Méditerranée. Si l'histoire politique de Palmyre et de sa région ne peut être reconstituée qu'à l'aide de quelques passages des auteurs classiques et d'inscriptions écrites, pour la plupart en palmyrénien, sa civilisation, en revanche, nous est mieux connue grâce à ses monuments impressionnants et aux fouilles archéologiques. Les reliefs, stèles, autels ou tessères conservés au musée du Louvre, qui font l'objet de ce catalogue, forment un ensemble particulièrement important pour notre connaissance du passé de Palmyre. Des premières tribus - araméennes, arabes et palestiniennes - de la fin du premier millénaire avant notre ère, jusqu'à la victoire d'Aurélien, en 272 après J.-C., et à la montée des Sassanides, c'est toute l'histoire de Palmyre qui revit dans cet ouvrage. Ajouter à mes livres
5 Palmyre : La cité des caravanes
Annie Sartre-Fauriat
Palmyre appartient autant au mythe qu'à l'histoire. Isolée au milieu du désert de Syrie, gardienne de ruines somptueuses, elle a fait rêver les voyageurs tandis que l'épopée glorieuse et tragique de Zénobie alimentait les fantasmes sur cette prétendue "reine de Palmyre' qui, disait-on, avait défié Rome. Mais la réalité de Palmyre, c'est d'abord une longue histoire. À mi-chemin entre la Méditerranée et l'Euphrate, l'oasis construit peu à peu sa fortune grâce au commerce caravanier. Par elle transitent les marchandises venues de Mésopotamie, d'Inde, de Chine. Ville importante dès l'époque hellénistique (IIIe-Ier siècle av. J.-C.), Palmyre connaît son apogée durant la période romaine. Culture gréco-romaine, apports mésopotamiens, traditions locales araméennes, influences arabes se mêlent alors pour donner à la cité une allure sans pareille dans le monde antique. Ce métissage culturel s'exprime magistralement dans l'art et l'architecture de la ville et des nécropoles qui l'entourent. À la lumière des dernières découvertes archéologiques, Annie Sartre-Fauriat et Maurice Sartre dressent un portrait vivant de Palmyre et de ses habitants et retracent le destin exceptionnel de ce port du désert. Ajouter à mes livres
6 Cités du désert - L'art antique au Proche-Orient : Pétra, Palmyre, Hatra
Henri Stierlin
Ajouter à mes livres
7 La Syrie antique
Maurice Sartre
1 citation

De la Méditerranée aux rives de l'Euphrate, entre montagnes et déserts, la Syrie antique forme un vaste territoire d'échanges et de passage. Durant mille ans, d'Alexandre à Mahomet, Phéniciens, Araméens, juifs, Arabes, Grecs puis Romains y mêlent leurs cultures. Antioche, Apamée, Tyr, Sidon, Bostra ou Palmyre forment le cadre urbain privilégié du développement de l'hellénisme, tandis que prospèrent les campagnes. Mais Grecs et Romains n'imposent ni modèle d'organisation sociale, ni langue, ni dieux. Sans perdre son identité, chacun peut adhérer ou non à la culture nouvelle, favorisant métissage et syncrétisme. Ouverte à tous les cultes, proche des lieux de naissance des grandes religions monothéistes, la Syrie devient aussi un des foyers du christianisme naissant. C'est cette vitalité dans la diversité que retrace ici Maurice Sartre.  Ajouter à mes livres
8 Aux origines de la Syrie : Ebla retrouvée
Paolo Matthiae
En 1964, dans une région aride du nord de la Syrie, une mission d'archéologues italiens découvre, sous la colline du tell Mardikh, la légendaire cité d'Ebla. Palais, remparts, nécropoles, temples, émergent bientôt des sables, témoignant de l'exceptionnelle splendeur de la cité-État. Mais surtout, dans les archives du palais royal, dix-sept mille tablettes dévoilent, en même temps qu'une langue inconnue - l'éblaïte, la plus ancienne langue sémitique identifiée à ce jour -, une civilisation nouvelle. Ebla était bien «l'autre» ville. Celle dont parlaient les textes cunéiformes. Celle qui rivalisait avec l'Égypte et la Mésopotamie. Le fleuron de la civilisation urbaine de cette Syrie du IIIème millénaire. Ajouter à mes livres
9 Histoire et archeologie n° 83 / en syrie ebla retrouvée
Histoire et Archéologie
En 1968, la découverte d'un fragment de statue portant l'inscription votive d'un prince à Tell Mardik apporte une première identification de ce site à Ebla. La confirmation définitive aura lieu sur le site lui-même, en 1975, grâce à la découverte de 17 000 tablettes des IIIe et IIe millénaires appartenant aux archives du Palais royal d'Ebla. SOMMAIRE Les premières villes en Syrie à l'âge du Bronze Les fouilles de Tell Mardikh/Ebla en Syrie du Nord La découverte d'Ebla Ebla dans l'archéologie syrienne Le palais royal et ses archives Les 17000 tablettes des archives royales Les tablettes révèlent l'histoire de la Syrie La langue d'Ebla Les dieux et leurs temples L'art du palais royal Les grandes voies d'échanges Les trésors égyptiens d'Ebla Trésors de la nécropole royale La cité de l'époque amorrite L'apogée de la sculpture à Ebla Ajouter à mes livres
10 Le Levant : Histoire et archéologie du Proche-Orient
Olivier Binst
Le Levant désigne la région côtière de la Méditerranée orientale entre la Syrie, au nord, et l'Egypte, au sud, et fut, dès les origines de la civilisation, le lieu de rencontre de nombreux peuples et culture. Le levant fut un carrefour commercial important où de nombreuses innovations ont pu se propager dès l'âge du bronze. Archéologues et historiens furent très tôt fascinés par ce Creuset culturel a mi-chemin antre les grandes civilisations du l'Orient antique, la Mésopotamie et l'Égypte d'une part et l'Europe de l'Antiquité classique d'autre part. Depuis les premiers siècles jusqu'à nos jours, artistes, écrivains et voyageurs de toute l'Europe y ont puisé leur inspiration et ont succombé à ses charmes. Le présent ouvrage retrace 4000 ans d'histoire dans les pays du Levant, de l'âge du bronze au Moyen-Âge. Une équipe d'archéologues français plonge le lecteur dans le passé de l'humanité aux confins de l'Orient et de l'Occident et lui fait découvrir les vestiges des premières cités à l'âge du bronze, les traces de la conquête de la Méditerranée par les phéniciens, celle de la fusion des cultures à l'époque greco-romaine, les monuments du Royaume de Nabatène et de sa capitale mythique. Pétra, les témoignages de l'âge d'or du christianisme oriental et enfin, les traces de la conquête islamique et des luttes de pouvoir au temps des croisades Ajouter à mes livres
11 En Syrie, le Desert et la Vie
Gertrude Bell
1 critique

Gertrude Bell a bousculé allégrement les conventions de l'Angleterre victorienne en quittant son miieu privilégié pour explorer les confins du Proche Orient. Après ses études à Oxford, elle voyage à travers la Perse. Ensuite elle se prend de passion pour la cause arabe, son peuple, sa langue et son architecture. Elle écrit d'excellentes relations de ses voyages dans la région. Le livre présenté ici est considéré comme l'un de ses chefs d'oeuvre. Il retrace son périple de 1905 à travers le Liban, la Syrie et la Palestine. Gertrude Belle retranscrit ses impressions et ses conversations avec ses contacts et confidents de cultures différentes. Par son destin, cette femme a su briser les barrières entre les cultures. Elle nous offre également un regard retrospectif sur les événements qui ont secoué la région dernièrement. Ce livre a servi de fondement au film de Werner herzog Queen of the desert, avec Nicole Kidman dans le rôle titre. Ajouter à mes livres
12 En Syrie
Joseph Kessel
10 critiques 14 citations

«La Syrie? Que savons-nous d'elle? Avouons-le sans faux orgueil : quelques réminiscences historiques sur les croisades, quelques pages célèbres, les beaux noms de Damas, de Palmyre, de l'Euphrate, voilà tout notre bagage pour une grande et féconde contrée placée sous Mandat français. Mais qui discerne l'importance de ce Mandat? Qui - à part de très rares spécialistes - pourrait tracer la physionomie politique de ce pays? Qui expliquerait pourquoi l'on s'y bat et qui se bat? Ce berceau des civilisations, ce lieu de passage prédestiné, dont la richesse et la beauté ont retenu, sans les mêler, tant de peuples, cette terre où poussent avec une force ardente les croyances et les hérésies, déroute et confond.»  Ajouter à mes livres
13 Sur les chemins de Palmyre
Lucien d' Azay
Sur les chemins de Palmyre est le récit d'un voyage en Syrie, la découverte d'un territoire et d'une nation, mais aussi une réflexion sur certaines valeurs politiques et religieuses de notre époque. Jalonné de paysages et de rencontres, cet itinéraire, retranscrit quasiment sur le vif, se déploie à la manière d'un roman, en «promenant un miroir le long d'un chemin», selon l'expression si chère à Stendhal. On y découvre, entre autres, l'esquisse d'un portrait de la femme syrienne ou encore les vicissitudes d'une dictature inaugurée en 1970 par le coup d'État d'Hafez el-Hassad, le père de l'actuel président. Sur les chemins de Palmyre aurait pu s'intituler Thermidor en Syrie : thermidor, mois du calendrier républicain où se déroule ce récit, est aussi le crépuscule d'un régime de terreur. Car c'est à une aurore démocratique ? ou du moins à une société plus libre et plus juste ? que ce fabuleux pays aspire à présent, comme on envisage une naissance plutôt qu'une «renaissance». Ajouter à mes livres
14 Le Proche-Orient éclaté 1956-2012 tome 1
Georges Corm
1 critique

L'originalité foncière et reconnue de cette entreprise sans équivalent? Georges Corm, convaincu que le drame du Proche-Orient, région d'une complexité immense, vient des représentatioons simplistes qui dictent les politiques des puissances occidentales comme des régimes arabes, construit son ?uvre en deux temps. D'abord, les outils de compréhension ? les cadres mentaux des camps en présence et les jeux troubles de la mémoire et de la perception aux sources d'un Proche-Orient introuvable parce que imaginaire.  Puis, éclairé par cette première partie, le récit historique des événements, de 1956 ? date symbole du renouveau d'un interventionnisme occidental qui, jusqu'au début du XXIe siècle, prétendra remodeler la région en sa faveur ? à 2012, c'est-à-dire jusqu'aux divers printemps arabes et leurs ambiguïtés.  Comme toutes les éditions précédentes, celle-ci laisse ouverte la question de l'avenir, et des espérances que nourrit encore Georges Corm, longtemps préoccupé par la permanence de la décadence, et qui concluait naguère : «Au fond, quel qu'aient été mes efforts de lucidité, j'ai toujours été en deça de l'horreur qui pouvait encore survenir au Proche-Orient voué au malheur depuis plus d'un demi-siècle.» Ajouter à mes livres
15 Je vous écris d'Alep: Au coeur de la Syrie en révolution
Jean-Pierre Filiu
3 critiques 2 citations

Alep est devenue, depuis le rapt en juin 2013 de deux journalistes d'Europe 1, une zone "interdite" à la presse internationale. Cette enquête, réalisée après un tel enlèvement, représente donc un des derniers témoignages sur la "capitale" de la révolution syrienne, où un million de personnes vivent depuis un an sous contrôle de l'opposition. Alep n'est pas seulement un laboratoire de l'après-Bachar al-Assad, c'est aussi le lieu où se lisent les trajectoires possibles de la révolution syrienne, depuis la plus respectueuse jusqu'à la plus sectaire. Ajouter à mes livres
16 Damas
Brigid Keenan
Non contente de posséder l'une des architectures les plus magnifiques du monde islamique, dont la Mosquée des Omeyades constitue un remarquable exemple, Damas peut aussi se glorifier d'abriter des palais de conte de fée et de somptueuses maisons privées. Le texte se décompose en trois parties : > le contexte historique avec la description de la croissance et des fortunes diverses de Damas à travers les âges, > un panorama de son architecture et des styles de vie, > une visite inédite de ses maisons privées et l'évocation des propriétaires qui les ont construites et habitées. Brigid Keenan et Tim Beddow nous font découvrir ces joyaux architecturaux et nous dévoilent les mystères de la Vieille Ville cachée et intime dans cet ouvrage qui devrait combler tous les passionnés d'art islamique. Ajouter à mes livres
17 Les portes de damas
Lieve Joris
6 critiques

Au lendemain de la guerre du Golfe, le retour (dix ans après un premier voyage en Syrie) de Lieve Joris à Damas : un reportage au quotidien sur la vie dans une capitale syrienne sous haute surveillance militaire et religieuse. Ajouter à mes livres
18 Le Roman de la Syrie
Didier Destremau
1 critique

Les drames actuels en Syrie ne doivent pas nous faire oublier les trésors que cache ce pays millénaire. Berceau de la civilisation méditerranéenne et du christianisme, la Syrie joue un rôle historique essentiel. Remontant à la nuit des temps, son patrimoine connu n'est sans doute qu'une infime partie de ce qui reste à découvrir, mais déjà l'ampleur des vestiges exhumés de toutes les époques donne le vertige. Au carrefour des routes de la soie, des épices et de l'encens, elle a joué un rôle vital dans l'émergence de l'Islam, les dominations pharaonique, byzantine, omeyyade, ottomane et française. Mais la Syrie, de Damas à Alep, c'est surtout sa population, ses minorités, son histoire tumultueuse : les croisades, Abdelkader, Lawrence d'Arabie. À la portée de tous, Le Roman de la Syrie est un voyage dans l'espace et dans le temps, à travers des lieux uniques et les peuples qui ont fait son histoire Ajouter à mes livres
19 Souviens-toi de Palmyre
Myriam Antaki
" Je suis une reine déchue, une femme du désert. Désormais captive de l'empereur Aurélien, je regarde couler le Tibre dans les ténèbres humides. Rome se dissout lentement dans la nuit, le givre de l'hiver. Née à Palmyre, au creux d'un Orient étincelant, je porte mon passé de triomphe. A présent, je suis prisonnière d'un destin que j'incarne jusqu'au bout de mes forces et je choisis enfin l'obscurité de la mort. "Au troisième siècle de notre ère, la jeune Zénobie, régente du royaume de Palmyre, rebelle à Rome, multiplie les victoires, de la Méditerranée au Tigre, de l'Asie Mineure à l'Egypte...Myriam Antaki ressuscite avec sublime l'Orient ancien : une épopée où la lumière des paysages de sable rivalise avec le faste des costumes orientaux, où les grands fleuves, du Nil à l'Euphrate, résonnent du cri de guerre des méharistes, du chant d'amour de Zénobie. Ajouter à mes livres
20 Zénobie
Maurice Sartre
1 critique

Une figure de légende dont l'histoire vraie, enfin restituée, n'est pas moins extraordinaire. Au même titre que Cléopâtre, la reine Zénobie est cette souveraine de l'Antiquité dont le mythe a assuré la célébrité. Qu'importe que le royaume de Palmyre, cité romaine, n'ait jamais existé, et qu'on sache peu de choses de la vie de sa reine supposée. Reste que, pendant les quelques années du IIIe siècle ap. J.C. où elle domina une partie de l'Orient, jusqu'à s'attribuer le titre d'impératrice, cette femme politique qui ne s'encombra d'aucun homme joua un rôle considérable au moment où la Syrie est prise entre l'ébranlement du pouvoir à Rome et la pression militaire des Perses Sassanides. Entourée d'une cour brillante où s'exercent des influences multiples, elle fit de Palmyre, pour un temps, l'un des centres du pouvoir et de l'intelligence. Enfin, elle fut aussitôt, après la ruine de Palmyre en 273, emportée par la légende, à la fois dans la tradition littéraire et artistique occidentale et dans l'historiographie arabe. Ce sont ces différents aspects de la figure de Zénobie, de l'environnement politique et culturel dans lequel elle évolua et qu'elle contribua à façonner et de l'exploitation millénaire de son mythe sous des formes multiples qu'exposent les auteurs, dans une démarche originale conduite au plus près de la documentation qu'ils ont eux-mêmes travaillé à produire.  Ajouter à mes livres
21 D'Alexandre à Zénobie
Maurice Sartre
1 critique

De la conquête d'Alexandre à la conquête islamique, la Syrie a tenu une place de première importance dans le monde grec - la Syrie au sens où l'entendaient les Anciens, depuis les derniers contreforts de l'Anatolie au nord jusqu'aux portes de l'Egypte au sud, de la Méditerranée à la vallée de l'Euphrate et au vaste désert syro-mésopotamien. Par-delà l'histoire des royaumes issus de la conquête macédonienne, celle des Etats indigènes installés sur leurs décombres ou encore celle de la domination romaine, la Syrie connaît l'expérience passionnante d'une confrontation permanente des cultures, chaque peuple - Phéniciens, Araméens, Arabes, Juifs, Grecs et Romains - apportant des éléments à la construction d'une identité syrienne aux multiples facettes. Lieu d'affrontements parfois violents, plus souvent d'interpénétration pacifique, elle offre l'image d'une terre prospère, d'un actif lieu de production et d'échanges, carrefour entre la Méditerranée et la Mésopotamie ou la péninsule Arabique, et celle d'un creuset bouillonnant d'innovations culturelles, artistiques et religieuses. Tandis que les grands dieux du salut de la Syrie araméenne émigrent jusqu'aux frontières de l'Empire, le judaïsme, bientôt privé du Temple, se transforme au contact de l'hellénisme, alors qu'en émerge peu à peu une secte nouvelle appelée à un rapide succès, le christianisme. Tentant une approche globale de la Syrie antique jusqu'à la veille du triomphe des chrétiens, cette ample synthèse sans précédent ni équivalent aborde tous les aspects d'une brillante civilisation qui a duré près de sept siècles et dont Palmyre, Pétra, Bostra, Apamée, Antioche avec tant d'autres sites prestigieux portent aujourd'hui témoignage. Maurice Sartre, ancien pensionnaire scientifique à l'Institut français d'archéologie du Proche-Orient (Beyrouth), professeur d'histoire ancienne à l'université de Tours, titulaire de la chaire d'histoire du Proche-Orient hellénistique et romain à l'Institut universitaire de France, a consacré de nombreux travaux à l'histoire de la Méditerranée orientale aux époques hellénistique et romaine. Il poursuit la publication des inscriptions grecques et latines de la Syrie du Sud tout en collaborant régulièrement à des publications destinées à un public élargi. Ajouter à mes livres
22 Syrie, mémoire et civilisation
Sophie Cluzan
Ajouter à mes livres
23 Beaux Arts HS Syrie mémoire et civilisation
Beaux Arts Magazine
3 citations

Numéro de Beaux Arts Magazine paru à l'occasion de l'exposition Syrie, mémoire et civilisation, à l'Institut du monde arabe à Paris du14 septembre 1993 au 28 février 1994. Préfacé par Edgar Pisani, président de l'IMA. Sommaire :  Des premiers villages aux Cités-Etats (Annie Courbet), p. 6 L'occident à la rencontré de l'orient (Jean-Michel Charbonnier), p. 26 La Syrie dans le monde musulman (Farouk Mardam-Bey), p. 40 Chronologie p. 56 Bibliographie p. 57 Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          5621