AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Vices et délices SM

Liste créée par Emnia - 42 livres. Thèmes et genres : littérature , art , perversions sexuelles , sado-masochisme , sadisme , masochisme , érotisme , ero-guro , photographie , japon

Le plaisir de la souffrance, qu'elle soit ressentie ou infligée, fascine. Considéré à la fin du XIXe siècle comme une perversion, la marque d'une dégénérescence, le sadomasochisme s'affiche aujourd'hui plus volontiers. Voici une liste pour explorer ce sujet complexe, objet d'infinies variations littéraires et artistiques.


1 Sexe et pouvoir. Enquête sur le sadomasochisme
Véronique Poutrain
Le sadomasochisme ose aujourd'hui s'afficher : la publicité utilise des scénarios "extrêmes", les grands magazines titrent en première page "attache-moi", les Guignols n'hésitent pas à transformer un homme politique en " masochiste " et, depuis quelques années, des clubs parisiens SM ont pignon sur rue. Cette étude sociologique, inédite en France, vise à décrypter le sadomasochisme hétérosexuel sous l'angle des rapports de sexe et des rapports de pouvoir. A la fois descriptive et interprétative, elle retrace le parcours des adeptes, détaille les décorums, les rituels et propose une lecture des pratiques extrêmes. En devenant une sexualité ludique, mais aussi en jouant avec les catégories de sexe, le sadomasochisme fabrique d'autres formes de plaisirs, de relations, de liens. Surtout il pose la question de ce qui fonde toute société, à savoir le rapport entre les hommes et les femmes et la jouissance du pouvoir, que celle-ci soit du côté de la soumission ou de la domination. Ajouter à mes livres
2 Délicieux supplices : Erotisme et cruauté en Occident
Antonio Dominguez Leiva
Du laboratoire sexuel de la Renaissance au libertinage des Lumières s’affirme en Occident l’exaltation de l’érotisme cruel. Des martyres soumises aux bourrelles sadiques, des dieux punis a la promotion de la fessée s’articule toute une grammaire discursive et visuelle de la douleur extatique. Malgré la crise de la société disciplinaire et patriarcale autour de la Première Guerre mondiale, la modernité hérite de sa fascination pour les supplices exquis. Accompagnant les différentes révolutions sexuelles qui se succèdent, des Années folles aux années 1960, l’obsession de l’érotisme cruel triomphe autant dans la culture des élites que dans les différents produits pop. La mutation de la sexualité postmoderne induit à son tour une progressive banalisation des délicieux supplices et l’on passe en quelques décennies de la période hot des sixties au SM chic et cool des petites annonces et des backrooms leather, à la fois si proches et si éloignés de la sacralité primitive d’un Nietzsche ou d’un Bataille. Ajouter à mes livres
3 Dictionnaire des fantasmes et perversions
Brenda B. Love
3 critiques

Si les comportements humains sont multiples et complexes, les pratiques érotiques comme les perversions sexuelles le sont tout autant et dessinent un univers répondant à des codes, des signes et des usages très précis. Devant une telle profusion de pratiques sexuelles, l'étude réalisée par une équipe de sexologues américains constitue un travail capital explorant tous les aspects de la nature humaine dans ses zones les plus secrètes. Car si des perversions peuvent susciter la dérision, le dégoût ou l'horreur, il est important de les appréhender pour en connaître les usages mais aussi les risques. Tout d'abord, il convient de distinguer perversion de "pratique perverse". La perversion est une monomanie où le plaisir ne peut être obtenu qu'au travers et exclusivement par la réalisation de sa perversion. En revanche, si un individu se livre, avec le consentement de son partenaire, à un jeu érotique qualifié de "pervers", mais qu'il peut par ailleurs connaître le plaisir sexuel par une relation dite "normale", il ne s'agit pas d'un pervers. Donner du piquant à sa relation amoureuse en "jouant" un jeu pervers, ne constitue pas une perversion sexuelle. De même, le rêve à connotation perverse est à exclure du champ de la perversion : il exprime des pulsions, des fantasmes contenus en chacun de nous sans pour autant s'inscrire dans notre réalité sexuelle. Ce dictionnaire, qui a nécessité des années de travail à toute une équipe, recense, commente et explique tout ce qui peut exister en matière de perversions et de pratiques amoureuses. Dans un langage clair, précis et jamais vulgaire, il décrit les pratiques, leur histoire, les risques qu 'elles peuvent faire courir à leurs adeptes. Plus de 700 entrées font de ce dictionnaire l'ouvrage le plus exhaustif jamais publié sur le sujet, ce qui vaut à ce dictionnaire d'être considéré comme la référence sur le sujet. Le Dictionnaire des fantasmes et perversions est un ouvrage essentiel pour tous ceux qui veulent connaître ou compr Ajouter à mes livres
4 L'imaginaire érotique au Japon
Agnès Giard
4 critiques 5 citations

Au Japon, les fantasmes érotiques et les apparences fluctuent, dans une culture qui depuis des millénaires valorise la notion d'impermanence. Au Japon, l'identité des êtres est transitoire, le plaisir est fugace, la logique est floue, le réel est virtuel, la beauté est mortelle... par essence. Quant au sexe, forcément, il est protéiforme, polymorphe et pervers. Il s'est imprégné de cette tradition qui prête à chaque chose une âme : homme, femme, papillon, pierre ou fleur. Tout dans ce monde japonais (bouddhiste et shinto) participe d'une universelle propension à faire l'amour de toutes les façons possibles. C'est-à-dire plus avec le cerveau qu'avec les organes génitaux. Il ne semble y avoir aucune barrière aux fantaisies érotiques dans ce pays qui ne connaît pas le système binaire - dans ce pays qui n'oppose pas l'homme à la femme, ni le mal au bien. Ajouter à mes livres
5 Le Musée des Supplices
Roland Villeneuve
13 citations

Cet ouvrage aux illustrations impressionnantes se présente à la fois comme une somme d'informations sur l'histoire de la torture, depuis l'Antiquité jusqu'à nos jours, et comme une réflexion éthique, esthétique et anthropologique sur la cruauté que l'homme entretient dans son rapport avec le corps d'autrui. Ajouter à mes livres
6 Psychopathia sexualis
Richard von Krafft-Ebing
1 critique 71 citations

Le baron Richard von Krafft-Ebing (1840-1902) peut être considéré comme le véritable fondateur de la sexologie. Après des études de médecine, il se spécialisa en psychiatrie et il exerça dans plusieurs asiles avant de choisir la voie universitaire et l'enseignement. En parallèle à cette carrière, il contribua à la popularisation de l'usage médical de l'hypnose et il fut expert en médecine légale. C'est dans le cadre de cette activité qu'il fut confronté à de nombreux procès ayant pour cause des crimes ou délits sexuels. De son travail de terrain, de ses expertises et de ses observation naquit son oeuvre majeure Psychopathia sexualis. Il s'agit d'un livre déconcertant et dérangeant tant il est en même temps d'un modernisme extrême et d'un passéisme total dont le lecteur pourra juger l'étendue à sa lecture. Aussi curieux que cela puisse paraître, ce traité de psychiatrie destiné aux médecins, aux experts judiciaires et aux juristes devint rapidement un best seller et il n'a jamais cessé d'être réédité. À ce titre, ce livre a laissé son empreinte jusqu'à nos jours dans nos approches, scientifique et populaire, de la sexualité donnant par exemple leur nom à diverses perversions, dont les plus connues sont le sadisme et le masochisme. Ajouter à mes livres
7 L'Amour chez les dégénérés, étude anthropologique, philosophique et médicale
Dr Gallus
1 citation

Benédict-Augustin Morel (1809-1873) pose les fondements de la théorie de la dégénérescence au milieu du XIXe siècle : sous l'influence d'un milieu dégradé l'homme souffre et transmet son mal à ses descendants. De génération en génération, le mal s'aggrave jusqu'à la démence, et l'extinction de la lignée. Dans les années qui suivent, la théorie passe de l'individu au collectif, de la lignée à l'espèce. La race décline, le Progrès est menacé. La "folie héréditaire" devient ainsi le creuset de théories traversées de courants de pensées et de valeurs visant à expliquer ses formes et ses effets : folie, génie, criminalité, tout autant qu'à les prévenir ou y remédier : prophylaxie, hygiénisme, biologie et darwinisme social et bien sûr eugénisme. L'approche de ces textes ne peut se faire sans les replacer dans leur contexte historique : celui de la défaite de 1870, d'une démographie vacillante, du darwinisme naissant et des intenses débats dans toute la société de la fin du 19e siècle. Au sommaire : la dégénérescence, les dégénérés, les troubles de la fonction sexuelle, sadistes. masochistes, fétichistes, dégénérés érotiques, impuissants, érotomanes et mystiques, uranistes, saphistes, exhibitionnistes, zoophiles, nécrophiles et mixoscopistes. Ajouter à mes livres
8 Les Flagellants et les flagellés de Paris et autres chroniques clandestines
Charles Virmaître
3 citations

Ajouter à mes livres
9 Douces fessées, plaisantes caresses
Sébastien Hubier
On le devine, l'intérêt de ce rituel tient à sa dualité : bien que son but avoué soit de maintenir hommes et femmes dans la voie de la tempérance et du devoir, habilement mis en scène, il échauffe les sens. Cette ambiguïté se trouve renforcée par le fait que fessées et autres fustigations permettent, par toutes les combinaisons qu'elles autorisent, de varier les manoeuvres érotiques et pornographiques, toujours menacées par la répétition et la stéréotypie. Ainsi se répètent, avec d'amples variations, soufflets licencieux et voluptueux fouettements, lesquels peuvent être infligés - ou reçus - tantôt par une femme, tantôt par un homme, tantôt par une armée entière de débauchés et de libertines, ou, à l'inverse, devenir une activité solitaire comme pour la jeune Zuta du Ferdydurke de Gombrowicz qui aime à se cingler elle-mêmes les épaules, « à la recherche d'une souffrance juvénile, bien douloureuse ». En outre, conformément à l'étymologie du mot (le latin fascia désigne toutes sortes d'entraves, de liens), la fessée ne s'applique pas exclusivement sur les fesses, loin de là ! Ajouter à mes livres
10 Pensionnats sadiques
Antonio Dominguez Leiva
Lieu de claustration hiérarchique, pédagogique et homosociale, le pensionnat est voué inévitablement à hanter l’imaginaire érotique et, inversement, à en être imprégné. Mais, espace de l’extrême jeunesse et de l’éveil à la vie, il est aussi voué par un oxymore baroque des plus classiques à la mort. Cette riche bivalence explique le rôle crucial que ce lieu de délices et supplices exerce depuis l’âge d’or du libertinage jusqu’à notre époque. Entrez donc dans ce lieu maudit (et pour d’aucuns béni !) et vous découvrirez que, de la pédagogie érotique des verges à Harry Potter, la route est longue et pavée de moult horreurs. Ajouter à mes livres
11 Aux pieds d'Omphale. Hercule ou le crépuscule d'un dieu masochiste (Mythocritique de la Décadence et de Sacher-Masoch)
Pascal Noir
2 citations

À une époque qui prône l’anémie, la stérilité, le chétif et le maladif, la figure d’Hercule, emblème de la force et à la descendance surnuméraire, ne pouvait que s’attirer les foudres de la Décadence puisqu’elle représente tout ce que rejette cette période. Cette étude de mythocritique et de thanatographie présente donc Hercule en tant que victime émissaire incarnant par excellence le personnage masculin masochiste. Elle se trouve placée, dans la grande entreprise de démolition des mythes chère à l`époque, sous l’angle double de la médecine, notamment de la Psychopathia sexualis du Docteur Krafft-Ebing dont nous postulons l’influence majeure sur les œuvres d’alors, et sous l’influence, également, des récits de Sacher-Masoch publiés chez maints éditeurs français ou dans de nombreux journaux parisiens. Selon l’Éros décadent, Hercule est devenu la proie privilégiée de la bourrèle fin-de-siècle. Assujetti, travesti, humilié et molesté, il est dès lors l’incarnation même du personnage masochiste heureux de souffrir et trouvant sa délectation dans la souffrance en des relations « hainamourées » dont l’issue se solde par sa mise à mort. Tuer le mâle, de préférence sous ses espèces athlétiques, telles sont désormais les missions et fonctions de la despotique héroïne finiséculaire. Ajouter à mes livres
12 Les 120 journées de Sodome
Marquis de Sade
33 critiques 36 citations

Le duc de Blangis, l'évêque de…, le président de Curval et Durcet. Un noble, un homme d'Église, un juge de France et un bourgeois financier. Quatre personnages en quête d'ardeur. Ou plutôt "quatre scélérats avec lesquels je vais te faire passer quelques mois… Tout ce que l'on peut dire en gros, c'est qu'ils étaient généralement susceptibles du goût de la sodomie, que tous quatre se faisaient enculer régulièrement, et que tous quatre idolâtraient les culs." Le scénario peut paraître mince mais, avec le divin marquis, il est certain que les relations entre les personnages seront fouillées et complexes à souhait. Paulhan considérait Les 120 Journées de Sodome comme "l'évangile du Mal". Il faut dire qu'il s'agit peut- être du plus effrayant des romans sadiens. Point de compromis ici. Les quatre hôtes retiennent prisonniers un bon nombre de femmes et de valets qu'ils peuvent violer et tuer en toute impunité. Et ils le font durant quatre cents pages. Dans Les 120 Journées de Sodome Sade fait l'inventaire exhaustif de toutes les perversions sexuelles existantes. On ne peut pas faire mieux dans le genre. Ni pire. Ajouter à mes livres
13 La Vénus à la fourrure
Léopold von Sacher-Masoch
13 critiques 71 citations

Si le romantisme a bouleversé la tradition littéraire dans maints pays, l'Allemagne est certainement celui où ses effets se firent sentir le plus profondément. Un bref «tableau de l'Europe» dans la première moitié du XIXe siècle mettait en évidence l'ampleur de la vague de fond qui, submergeant la solennité, l'impersonnalité du classicisme, apporta avec une eau pure ourlée d'une écume révolutionnaire, les moyens de donner à l'art d'écrire une forme nouvelle. L'héritage de cet écrivain est vaste et riche. La Vénus à la fourrure, comme plusieurs autres de ses ouvrages est en partie autobiographique. Sacher Masoch y relate certains épisodes de son orageuse aventure avec Anna de Kottowitz. Certaines scènes qu'il raconte dans ce roman, et, en particulier, qu'il accompagna effectivement à Florence, en qualité de valet, cette grande, mais singulière princesse Bogdanoff. On peut donc croire que notre auteur est sincère lorsqu'il répète a satiété que son plaisir le plus vif est d'être couché devant sa maîtresse et d'avoir sa nuque sous le pied de celle-ci. Ajouter à mes livres
14 Contes et romans, tome 1
Léopold von Sacher-Masoch
Biographie par Georges-Paul Villa Le Legs de Caïn, contes galiciens Vénus à la fourrure Les Batteuses d'hommes Ajouter à mes livres
15 Contes et romans, tome 2
Léopold von Sacher-Masoch
3 citations

L'Amour cruel La Mère de Dieu La Femme séparée Ajouter à mes livres
16 Contes et romans, tome 3
Léopold von Sacher-Masoch
L'Ennemi des femmes La Pêcheuse d'âmes Ajouter à mes livres
17 Venus Imperatrix - nouvelles posthumes, vol. I
Léopold von Sacher-Masoch
Ajouter à mes livres
18 Lesbia Brandon
Algernon Charles Swinburne
2 critiques 5 citations

Nous sommes plongés au cœur d'un huis clos où couvent la passion incestueuse d'un frère pour sa sœur et une relation ambiguë, violente, entre un précepteur et son élève. C'est le grand mystère de la connaissance par la douleur que Swinburne aborde ici dans un style visionnaire. Ajouter à mes livres
19 La Marquise de Sade
Rachilde
3 critiques 9 citations

Accroupie, toute de blanc vêtue, l'enfant regarde en silence, les yeux exorbités, le gros boucher assommer, au fond d'un grand trou noir, le boeuf ; le boeuf du petit Jésus. Le bruit du choc, la vue du sang que la mère phtisique boit à petites gorgées, colorant de rouge ses lèvres pâlies marqueront à jamais l'enfance de Mary. Une oeuvre flamboyante qui met en scène la vie rude que mena une petite fille élevée à la hussarde par son père officier dans l'armée impériale. Mary deviendra un monstre assoiffé de sang... Elle aura un compte à régler avec le «mâle» qui a tué en elle l'innocence. Ajouter à mes livres
20 Le jardin des supplices
Octave Mirbeau
14 critiques 22 citations

Le Jardin des supplices n’est pas seulement le catalogue de toutes les perversions dans lesquelles s’est complu l’imaginaire de 1900. L’ouvrage exprime aussi l’ambiguïté de l’attitude d’un Européen libéral, mais Européen avant tout, devant le colonialisme et ce qu’on n’appelait pas encore le Tiers Monde. Pour Mirbeau, la Chine est le lieu des plaisirs mortels et, par leur système pénal et l’invraisemblable raffinement de leur cruauté, les Chinois ne peuvent être à ses yeux que des barbares: Emmanuelle sur fond de guerre du Viêt-nam, comme l’écrit Michel Delon. Mais les Chinois vivent dans une société plus solidaire et matériellement moins asservie que la nôtre. Et surtout ils sont d’admirables artistes. Tel est le paradoxe de la Chine : un jardin de supplices mais aussi les plus belles porcelaines, les plus beaux bronzes que l’on ait jamais faits. " Voici donc les Barbares à peau jaune dont les civilisés d’Europe à peau blanche violent le sol. Nous sommes toujours les mêmes sauvages, les mêmes ennemis de la Beauté. " Ajouter à mes livres
21 Un amour insensé
Junichirô Tanizaki
10 critiques 19 citations

Dans le Japon des années vingt, un ingénieur de trente ans, Jôji Kawai, modèle du « type bien », s'éprend d'une jeune serveuse de quinze ans, Naomi, qui rêve de devenir « terriblement moderne ». L'occidentalisation, cette plaie du Japon moderne, thème majeur de l'œuvre de Tanizaki, fait de Naomi un être irréductiblement cynique, vulgaire, inconstant, dont les roueries et l'érotisme, cependant, fascinent Jôji Kawai. Amoureux, il l'épouse. Un amour insensé est la chronique douloureuse et ironique de leur vie conjugale. Ajouter à mes livres
22 Hôtel Iris
Yôko Ogawa
42 critiques 53 citations

Mari est réceptionniste dans un hôtel appartenant à sa mère. Un soir, le calme des lieux est troublé par des éclats de voix: une femme sort de sa chambre en insultant le vieillard élégant et distingué qui l'accompagne, l'accusant des pires déviances. Fascinée par le personnage, Mari le retrouve quelques jours plus tard, le suit et lui offre bientôt son innocente et dangereuse beauté. Cette étonnante histoire d'amour, de désir et de mort entraîne le lecteur dans les tréfonds du malaise dont Yôko Ogawa est sans conteste l'une des adeptes les plus douées. Ajouter à mes livres
23 Ecstasy
Ryû Murakami
13 critiques 22 citations

" Et toi, tu sais pourquoi Van Gogh s'est taillé une oreille ? " C'est par cette énigme que Miyashita, le je fragile de l'histoire, va se laisser entraîner dans un autre jeu - qui lui sera fatal - de relations sadomasochistes. Aspiré malgré lui par la recherche vertigineuse du plaisir et des drogues, il ira en un crescendo terrifiant jusqu'au point de non-retour. Ecstasy est le premier volume de la trilogie intitulée par l'auteur Monologues sur le plaisir, la lassitude et la mort. Ajouter à mes livres
24 Melancholia
Ryû Murakami
5 critiques 6 citations

Yazaki se confie à Michiko, une journaliste japonaise installée à New York. Pourquoi a-t-il été SDF ? Quelle est la nature de la passion jalouse et dévorante qui l'a lié à Reiko et dont il prétend avoir réussi à guérir ? Quel rôle a joué sa rencontre avec Johnson, un autre sans-logis, qui, en phase terminale d'un sida, finit par se suicider ? Réflexion sur les métaphores du désir, de la jouissance et de la souffrance, Melancholia décrit le lent processus de fascination exercé par le récit de Yazaki sur Michiko. Mais sous l'apparente sincérité des propos de Yazaki se cache la possibilité d'un nouveau piège, l'occasion d'un jeu pervers redoublé, comme en témoigne le coup de théâtre des dernières pages qui plongent brutalement le lecteur dans l'horreur. On ne souffre réellement, comme on ne jouit d'ailleurs, que de son imagination, semble le leitmotiv de ce second volet de la trilogie - avec Ecstasy et Thanatos - regroupée par Murakami sous le titre " Monologues sur le plaisir la lassitude et la mort ". Ajouter à mes livres
25 Thanatos
Ryû Murakami
2 critiques 11 citations

Un photographe installé à Cuba est convoqué pour servir d'interprète auprès d'une compatriote japonaise suspectée par les services de l'immigration. Cette femme, Reiko, extrêmement belle, jadis actrice à Paris, lui raconte son histoire, sa rencontre avec Keiko Kataoka et celui qu'elle appelle " le maître ", et les relations intenses, fondées sur le plaisir et la soumission, qui se noueront entre eux. Elle ne parlait pas particulièrement fort, mais ses paroles étaient parfaitement distinctes. Casse-toi vite d'ici et rentre chez toi, me disais-je, mais je ne pouvais pas m'éloigner. J'étais comme enchaîné. Quelque part mon corps désirait sa voix. C'était une sorte de sentiment masochiste, comme d'être violé mais de jouir quand même. Réflexion sur l'identité, la sexualité, les métaphores du désir, de la jouissance et de la souffrance, Thanatos forme le dernier volet, après Ecstasy et Melancholia, de la trilogie regroupée par Murakami sous le titre de " Monologues sur le plaisir, la lassitude et la mort " - et en fournit en quelque sorte la clé. A l'opposé d'une lecture voyeuriste, les relations sadomasochistes y apparaissent comme le miroir grossissant de tensions sociales poussées à leur paroxysme. Ajouter à mes livres
26 Yapou, bétail humain, Tome 1 :
Shozo Numa
1 critique

" Tous les hommes étaient égaux. Un être humain ne pouvait se considérer comme un dieu par rapport à ses semblables. C'était impossible. Seul un animal - un chien ou un cheval - pouvait tenir l'homme pour un être divin et tout-puissant. Les Yapous, vénérant Clara comme une déesse, étaient donc plus proches de l'animal que de l'humain. S'il en était bien ainsi, cela signifiait qu'il était lui-même un Yapou : voilà ce que lui enseignait le sentiment de dévotion qu'il sentait naître en lui. C'était un Yapou ! " "Yapou, bétail humain est le plus grand roman idéologique qu'un Japonais ait écrit après-guerre. Ce que j'admire dans ce roman, c'est qu'il apporte la preuve que le monde change. L'une des prémisses de ce qu'on appelle le masochisme est que l'humiliation est une jouissance ; à partir de là quelque chose est possible. Et quand ça se réalise, ça prend la forme d'un système qui finit par recouvrir le monde entier. Plus personne ne peut alors résister à ce système théorique. Et tout finit par y être englobé, la politique, la littérature, la morale. Ce roman parle de cette terreur." Yukio Mishima Ajouter à mes livres
27 Yapou, Bétail Humain, Tome 2
Shozo Numa
Réduit à l'état de TEVIN 1267, misérable Yapou, les lèvres closes par une fermeture Eclair, Rinichiro Sebe se tenait à genoux sur le plancher de la cage de repos. Il avait un collier autour du cou et les membres entravés par des liens puissamment noués. Lorsque les dieux blancs avaient quitté la pièce, une trombe d'eau venue du plafond s'était abattue sur lui pour disperser l'urine dont son corps avait été inondé. Ajouter à mes livres
28 Yapou, bétail humain, Tome 3 :
Shozo Numa
Je suis fait pour sucer les pieds de cette femme. Voilà encore le meilleur moyen de soulager les tourments de mon âme. Je me rends. Je suis un chien qui n'a rien de mieux à faire que de la laisser décider de tout à ma place. Il me suffira de lui obéir et tout ira bien. Il est révolu, le temps des angoisses. Ma félicité est à ce prix. Je serai plus heureux de la sorte que si je l'avais prise pour épouse. Quel bonheur de vivre ainsi jusqu'à la fin de mes jours... Ajouter à mes livres
29 Divertimento for a Martyr
Takato Yamamoto
1 critique

Le kinbaku est l'un des thèmes récurrents de l'art de Takato Yamamoto. Ajouter à mes livres
30 Rib of a Hermaphrodite
Takato Yamamoto
1 critique

Ajouter à mes livres
31 Prisonnière de l'Armée Rouge
Romain Slocombe
1 critique 1 citation

Prisonnière de l'Armée Rouge est le premier album scandaleux d'un jeune illustrateur de 25 ans qui signe seulement de son prénom, Romain. C'était en 1978 aux Humanoïdes Associés. Le livre est une sorte de manifeste graphique. Cet esprit punk ingénieux, très proche du groupe Bazooka, s'empare du coté obscur du Japon et invente un nouveau genre du SM, le « bondage chirurgical ». Depuis Romain Slocombe creuse un rail obsessionnel et unique, incarnant son univers fantasmatique monomaniaque sous diverses formes artistiques avec talent. Prisonnière de l'Armée Rouge fait le saut générationnel, bien des monstres ont été tués par les flux quotidiens d'images incontrôlées. On peut enfin lire ces photos redessinées de japonaises ligotées, blessées, tuméfiées, bandées comme de vraies œuvres, révélant l'atmosphère tragi-comique de la fin des années 70, l'esprit glacé, le détachement des regards chimiques, autant que le talent d'un artiste au cœur du monde et déjà totalement singulier. Ajouter à mes livres
32 The Beauty of Kinbaku: (Or everything you ever wanted to know about Japanese erotic bondage when you suddenly realized you didn't speak Japanese.)
Master K
Now, for the first time in English, a book which tells the complete story of the remarkable, sensual and provocative world of Japanese erotic bondage. This completely revised and updated second edition, written by renowned authority and teacher Master “K”, draws upon his 40 years of interest, study and practice, much of it in Japan and is the most comprehensive volume on its subject. Since its debut in 2008 it has been embraced world-wide as the definitive reference. In fact, it continued as a bestseller when translated into Japanese in 2013! Ajouter à mes livres
33 Nobuyoshi Araki, Bondage Book
Nobuyoshi Araki
Littéralement «la beauté du lien étroit», le Kinbaku-bi, art japonais du bondage érotique, fascine depuis longtemps Nobuyoshi Araki, qui en a fait un de ses sujets de prédilection. Araki a été qualifié de génie et de poète, mais aussi de misogyne, de pornographe et de monstre, mais son œuvre transcende les classifications moralistes et simplistes. Il a dit de son travail: «Il n’y a pas de conclusion. C’est totalement ouvert. Cela ne va nulle part.» Que ce soit au sens littéral ou figuré, les modèles qu’il attache se retrouvent bel et bien entravées, bien que de la manière la plus excitante qui soit. Ajouter à mes livres
34 Araki
Nobuyoshi Araki
Les images retraçant une décennie de travail ont été extraites pour obtenir les 568 pages de photographies de cette ultime rétrospective de l’œuvre de Nobuyoshi Araki, sélectionnées par l’artiste lui-même. D’abord publiée en édition limitée et désormais disponible dans une édition classique TASCHEN, cette sélection plonge au cœur de l’imagerie la plus connue d’Araki: scènes de rue à Tokyo, visages et nourriture, fleurs sensuelles et colorées, organes génitaux féminins et art japonais du kinbaku, ou bondage. Entre les jeunes filles ligotées mais provocantes et les pétales luisants aux formes suggestives, Araki joue sans cesse avec les thèmes de la soumission et de l’émancipation, de la mort et du désir, et sur la manière dont une image apparemment anodine peut se révéler choquante. Décrivant ses photographies de bondage comme une collaboration entre le sujet et le photographe, Araki essaie de se rapprocher de ses modèles féminins à travers la photographie, en insistant sur l’importance du dialogue avec elles. Dans son Japon natal, il est devenu un personnage culte pour de nombreuses femmes qui se sentent libérées par son habileté à photographier l’expression de leur désir. Ajouter à mes livres
35 Akai Hana
Yasuji Watanabe
Akai Hana présente 4 sessions de shibari photographiées en couleur et noir et blanc par le photographe Yasuji Watanabe. L’artiste est depuis 10 ans le rédacteur en chef de la revue SM Sniper, magazine spécialisé dans les pratiques SM, dont la corde est l’élément principal au Japon. L’ouvrage révèle le travail d’un autre artiste: un maitre de l’art du Shibari, Haruki Yukimura, réputé pour sa façon lyrique d’attacher les modèles. Les photos sont prises dans une maison traditionnelle japonaise avec des jeunes filles soigneusement choisies pour leurs beautés et leurs parts d’ombre. Le regard du maître de shibari sur les modèles est froid et raffiné, celui du photographe revèle l’érotisme. Ajouter à mes livres
36 Fantômes japonais
Atsushi Sakai
1 critique 2 citations

Les 9 histoires qui composent ce livre de photos érotiques mettent en scène des femmes entravées dans la tradition du bondage japonais. Les textes d’Atsushi Sakai, inspirés du folklore japonais, accompagnent des photos de femmes tourmentées, obsédées par d’étranges rêveries prenant le plus souvent la forme d’esprits ou d’animaux. Abandonnées et soumises à leurs démons, ces femmes se trouvent ligotées dans leurs maisons, au bord de rivières ou dans des forêts vaporeuses et inquiétantes. L’atmosphère vintage de ces images frappe immédiatement, et invite le lecteur à visiter un Japon ancien qui aurait été capturé par la photographie – il s’agit en réalité de prises de vues réalisées en tons sépia puis retouchées à la main au moyen de coton imbibé d’encres de couleurs. Ajouter à mes livres
37 Yume no Q-Saku
Suehiro Maruo
1 citation

Considéré au japon comme « l'étoile noire » du manga, S. Maruo construit depuis ses débuts en 1980 dans le magazine GARO, une oeuvre où se mêle mythologie japonaise et une certaine culture occidentale de l'érotisme, qui va du Marquis de Sade aux surréalistes. Le fond narratif, composé de courts dialogues crus et parfois poétiquement délirants, sont encadrés dans l'image pour ne pas polluer les images où se révèle toute la virtuosité graphique de Maruo. Son trait unique, ligne claire et raffinée, ses habiles découpages, nous confrontent sans cryptage au petit peuple monstrueux de ses fantasmagories. L'élégance est transgressive, ce qui apparaît comique pour un japonais, convoque chez nous des monstres enfouis. En traversant un Styx fictionnel, happé par l'incroyable mais effrayante délectation de son dessin, on peut y déceler moult références littéraires, philosophiques et artistiques qui, tout en bouleversant nos sens, nous invite à jouir de son univers unique, extrêmement pervers et pourtant proche, mais indéniablement cathartique. Q-saku est une pièce maîtresse de cette oeuvre, composé de courtes histoires, on appréciera l'incroyable richesse de son imaginaire et le superbe amalgame de ses influences. L'horreur surgit, parfaitement orchestrée par la mise en scène, au coeur d'une atmosphère froidement esthétique. Ajouter à mes livres
38 Le monstre au teint de rose
Suehiro Maruo
1 critique 3 citations

Initialement paru au Japon en 1982 sous le titre Barairo no Kaibutsu, ce recueil de nouvelles regroupe les travaux que l’artiste réalisa au début des années 1980. On y découvre la naissance d’un style, une finesse de trait et un univers déjà surprenants de maîtrise et de créativité. On retrouve les influences et les thématiques chères à l’auteur : l’ero-guro, le foisonnement culturel du Japon des années 1920, le surréalisme, l’expressionnisme allemand, etc. Entre rêve et réalité, enfer et cauchemar, ces nouvelles de Maruo ne laisseront aucun lecteur indifférent. À ne pas mettre entre toutes les mains. Ajouter à mes livres
39 DDT
Suehiro Maruo
1 citation

DDT rassemble des histoires courtes de Suehiro Maruo datant du début des années 1980, sans doute la période la plus créative de l’auteur. Ces nouvelles dessinées permettent à Maruo de laisser libre cours à son imagination : drôles et absurdes, toujours peuplées de références – notamment au surréalisme et à l’expressionnisme allemand –, elles traitent de viol, de meurtre et d’inceste. Et malgré l’horreur et la morbidité, il s’en dégage un certain romantisme, chaque planche pouvant se contempler comme une oeuvre d’art à part entière. Entre voyeurisme et curiosité pour le sort funeste des personnages, on pénètre comme pris au piège dans l’univers fascinant de Maruo. Un ouvrage à ne pas mettre entre toutes les mains. Ajouter à mes livres
40 Ichi the killer, tome 1
Hidéo Yamamoto
5 critiques 1 citation

Quand un yakuza masochiste croise la route d'un tueur au sadisme sans borne... Ajouter à mes livres
41 Les Fleurs du mal, tome 1
Shuzo Oshimi
9 critiques 5 citations

Nowhere to go. Nothing to do. The routine of class and endless stupidity in a provincial town is taking a toll on middle schooler Takao Kasuga. Though he gets along well enough with his peers, they'll never begin to dig any of that reading buisiness that's his true escape. What can he expect when he's in love with foreing stuff like the poems of Charles Baudelaire ? Yet, his life threatens to take a turn for the worse when he finds and takes home, in a moment of weakness, the gym clothes of pretty, sweet, and smart Nanako Saeki on whom he has a major crush. Witness to the theft is the oddest girl in the class, who seems to consider the whole world a pile of excrement and to murse a terribly sadistic streak... Ajouter à mes livres
42 Les onze mille verges
Guillaume Apollinaire
49 critiques 33 citations

Suggéré par filsdejoie. Admirateur de Sade, Apollinaire a retenu les leçons du Marquis dont on sent ici la nette influence. "Les onze mille verges" sont celles auxquelles le prince Mony Vibescu se condamne s’il ne parvient pas à honorer vingt fois de suite la délicieuse Culculine. L’auteur d’"Alcools" s’amuse à faire passer son héros par tous les interdits sexuels: masochisme, scatophilie, gérontophilie, pédophilie, saphisme et vampirisme. Un précis de pornographie tempéré par l’utilisation du deuxième degré, qui rend le résultat moins vil que chez son maître d’écriture. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          202