AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Découvrez les meilleures listes de livres


La vieillesse
Liste créée par Nuageuse le 01/07/2024
14 livres. Thèmes et genres : vieillesse

La vieillesse fait souvent peur et pourtant elle est inhérente à notre condition d'être vivant.

D'ailleurs, cela me fait penser qu'en Asie, on est plus triste à la mort d'une personne âgée que d'un enfant car c'est tout un savoir qui s'en va...



1. Les Reines du bal
Corinne Hoex
3.67★ (18)

C’est une résidence pour personnages Elles se nomment Madame Prunier, Madame Spinette, Madame Pincemin, Madame Simonart… Elles forment le petit peuple inquiet, mordant, radoteur, jaloux, égaré, arthritique et parfois un peu toqué de la résidence des Pâquerettes. Dans une série de vignettes sarcastiques ou touchantes, mais toujours brillantes, Corinne Hoex raconte les épiques aventures minuscules des reines de ce bal où nous finissons tous par être invités un jour. Dans la lignée d’une Béatrix Beck, roman pimenté, piquant, pirouettant.
2. La Vieillesse
Simone de Beauvoir
3.88★ (349)

Les vieillards sont-ils des hommes ? À voir la manière dont notre société les traite, il est permis d'en douter. Elle admet qu'ils n'ont ni les mêmes besoins ni les mêmes droits que les autres membres de la collectivité puisqu'elle leur refuse le minimum que ceux-ci jugent nécessaire ; elle les condamne délibérément à la misère, aux taudis, aux infirmités, à la solitude, au désespoir.
3. Il pleuvait des oiseaux
Jocelyne Saucier
4.13★ (1453)

Nous voilà en plein cœur d'un drame historique, mais aussi pris par l'histoire d'hommes qui ont choisi la forêt. Trois êtres épris de liberté et qui ont fait un pacte avec la mort. Un superbe récit à la mesure du grand talent de Jocelyne Saucier.
4. Emily
Stewart O'Nan
3.55★ (205)

Dans la vie d'Emily, il y a eu les repas animés, la ronde des jours et des choses à faire. Aujourd'hui, Emily est veuve. Ses enfants sont loin. Sa belle-sœur, Arlene, lui tient compagnie. Elle aime la musique classique, les musées, les petits déjeuners copieux du Eat'n Park. Sa santé est bonne. Elle ne manque de rien. À 80 ans, le temps semble infini et la solitude se change en une liberté inédite.
5. La voyageuse de nuit
Laure Adler
3.48★ (755)

C'est un carnet de voyage au pays que nous irons tous habiter un jour. C'est un récit composé de choses vues sur la place des villages, dans la rue ou dans les cafés. C’est une enquête tissée de rencontres avec des gens connus mais aussi des inconnus. C’est surtout une drôle d’expérience vécue pendant quatre ans de recherche et d’écriture, dans ce pays qu’on ne sait comment nommer : la vieillesse, l’âge ? Les mots se dérobent, la manière de le qualifier aussi. Aurait-on honte dans notre société de prendre de l’âge ? Il semble que oui. On nous appelait autrefois les vieux, maintenant les seniors. Seniors pas seigneurs. Et on nous craint – nous aurions paraît-il beaucoup de pouvoir d’achat - en même temps qu’on nous invisibilise. Alors que faire ? Nous mettre aux abris ? Sûrement pas ! Mais tenter de faire comprendre aux autres que vivre dans cet étrange pays peut être source de bonheur…
6. Les Fossoyeurs
Victor Castanet
4.36★ (1534)

Trois ans d’investigations, 250 témoins, le courage d’une poignée de lanceurs d’alerte, des dizaines de documents explosifs, plusieurs personnalités impliquées… Voici une plongée inquiétante dans les secrets du groupe Orpéa, leader mondial des Ehpad et des cliniques. Truffé de révélations spectaculaires, ce récit haletant et émouvant met au jour de multiples dérives et révèle un vaste réseau d’influence, bien loin du dévouement des équipes d’aidants et de soignants, majoritairement attachées au soutien des plus fragiles. Personnes âgées maltraitées, salariés malmenés, acrobaties comptables, argent public dilapidé… Nous sommes tous concernés.
7. Mon vieux et moi
Pierre Gagnon
3.66★ (251)

Rien n'engageait le narrateur à adopter Léo, 99 ans. Rien ne prédestinait Léo à venir s'installer chez lui. C'est pourtant le début d'une grande aventure faite de tout petits riens. De silences qui veulent dire beaucoup, de rires qui conjurent le déclin, de tendresse pour ces vieux qui "gênent le passage, s'emmerdent, souhaitent mourir et n'y parviennent pas". Mais des vieux qui gardent jusqu'au bout un oeil clair sur le monde.
8. Le tiers temps
Maylis Besserie
2.99★ (194)

Rue Rémy-Dumoncel, dans le quatorzième arrondissement de Paris, se trouve un immeuble blanc - une modeste maison de retraite baptisée Le Tiers-Temps. Au milieu de la cour recouverte d'un gazon en plastique, un arbre solitaire. Parmi les résidents venus vivre ici leurs derniers mois, un grand échalas, au visage sombre mais aux yeux encore perçants, joue avec ses souvenirs où se mêlent deux langues, l'anglais de son Irlande natale et le français de son exil littéraire. Ce vieux monsieur s'appelle Samuel Beckett. Ce premier roman dévoile un Beckett surprenant, attendant la fin (un comble), devenu pour ainsi dire l'un de ses propres personnages. Avec une délicatesse et une justesse de chaque instant, Maylis Besserie fait résonner, par la fiction, la voix caustique et lucide du grand Sam.
9. Mrs Palfrey, Hôtel Claremont
Elizabeth Taylor
3.89★ (196)

Elizabeth Taylor met en scène dans ce petit bijou de la littérature britannique le quotidien routinier d’une frange de la vieillesse anglaise : sa solitude, sa cruauté et sa superficialité. Pour les résidents du Claremont, tout n’est que façade et apparence : pas question de dévoiler sa solitude, son sentiment d’abandon ou de parler de maladie et de mort. La romancière livre ici un livre sensible, émouvant mais aussi cruel et sans concession avec le talent qu’on lui connaît. Proposition d'Isacom.
10. Le plongeon
Séverine Vidal
4.24★ (1619)

Proposition de GinetteMaxwell. “Un EHPAD, des fesses, de l’amour et des rides !” En fermant une dernière fois les volets de sa maison, Yvonne, 80 ans, abandonne 40 ans de vie pour intégrer un EHPAD. Le changement est rude pour cette femme indépendante, d’autant qu’elle a encore toute sa tête. Elle a du mal à s’acclimater à cette nouvelle vie, qui la rapproche douloureusement de la mort. Prise dans le tourbillon inéluctable de la vie, l’octogénaire décide de s’offrir une dernière parenthèse enchantée.
11. Baumgartner
Paul Auster
3.80★ (801)

Proposition de perucasevecchje. Pour Sy Baumgartner, auteur et professeur de philosophie à l'université de Princeton, la vie n'a plus la même saveur depuis la mort de son épouse Anna, emportée par une vague à Cape Cod neuf ans plus tôt. Tandis que Baumgartner, désormais âgé de soixante-et-onze ans, continue de lutter pour vivre en son absence, le roman se déploie sinueusement en spirales de souvenirs et de réminiscences, de leur rencontre, étudiants, à New York aux quarante années de leur passion amoureuse.
12. Plutôt jouir !
Swann Meralli
3.97★ (132)

Proposition de Entrelespages. PLUTÔT JOUIR QUE MOURIR ! UNE OCTOGÉNAIRE LOUFOQUE DÉCIDE D'OBTENIR - COUTE QUE COUTE - UN DERNIER ORGASME... « Vivre sans raffut et s'éteindre en silence » ? Michèle, 75 ans et beaucoup de poussières, ne veut plus l'accepter. Elle fugue de son EHPAD, direction Amsterdam car elle s'est choisie un objectif bien plus gai : jouir avant de mourir ! Road trip déjanté, Plutôt Jouir interroge avec humour et tendresse la question de la sexualité des aînés, et de la liberté en général. À placer entre toutes les mains, de 17 à 97 ans.
13. Flamboyant crépuscule d'une vieille conformiste
Emmanuelle Pirotte
3.56★ (164)

Proposition d' Entrelespages. Quand Alzheimer frappe à sa porte, Dominique, 81 ans, préfère ne pas s'attarder. Elle se prépare à dire adieu à sa petite vie, ses enfants, ses bibelots... Lorsqu'elle fait le tri dans ses souvenirs, c'est avec une réjouissante férocité. Car l'ennui bourgeois n'a pas réussi à priver Dominique d'une certaine hauteur de vue sur l'Existence. Le plus difficile est de prendre congé de sa petite-fille adorée, Victoire, 20 ans. Que lui dire ? Que lui écrire ? Comment lui faire comprendre que le choix de sa grand-mère est celui de la liberté et, paradoxalement, de la vie ? Dans un texte qui claque comme un uppercut, Emmanuelle Pirotte fait du lecteur le dépositaire d'une singulière confession, implacable, drôle et tendre. Travaillé par les problématiques qui hantent nos sociétés modernes, le roman interroge sans concession notre rapport à la mort et au libre arbitre. Flamboyant crépuscule d'une vieille conformiste est le portrait d'une femme qui se lance, avec panache, dans un ultime face-à-face avec elle-même.
14. L'angoisse du roi Salomon
Romain Gary
4.01★ (1289)

Proposition de Lccf. - Je vous préviens que ça ne se passera pas comme ça. Il est exact que je viens d'avoir quatre-vingt-cinq ans. Mais de là à me croire nul et non avenu, il y a un pas que je ne vous permets pas de franchir. Il y a une chose que je tiens à vous dire. Je tiens à vous dire, mes jeunes amis, que je n'ai pas échappé aux nazis pendant quatre ans, à la Gestapo, à la déportation, aux rafles pour le Vél'd'Hiv', aux chambres à gaz et à l'extermination pour me laisser faire par une quelconque mort dite naturelle de troisième ordre, sous de miteux prétextes physiologiques. Les meilleurs ne sont pas parvenus à m'avoir, alors vous pensez qu'on ne m'aura pas par la routine. Je n'ai pas échappé à l'holocauste pour rien, mes petits amis. J'ai l'intention de vivre vieux, qu'on se le tienne pour dit !
Commenter  J’apprécie          156

Ils ont apprécié cette liste




{* *}