AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Hôtels très particuliers

Liste créée par Alzie - 27 livres. Thèmes et genres : hôtel , littérature , roman , romans policiers et polars , roman historique , théâtre , voyages

La sélection qui ne doit rien à Trivago. Mise à jour juin 2017 ; octobre 2018.


1 Prière de laisser ses armes à la réception
Daniel Fohr
7 critiques 11 citations

Lorsque le narrateur, gérant hypocondriaque et paranoïaque d?un hôtel médiocre, découvre un registre de comptabilité plus que douteux ayant appartenu aux anciens propriétaires, deux corses rentrés au pays, tout est en place pour un enchaînement d?événements qui vont rivaliser d'extravagance, entre loufoqueries diverses et cadavres en série. Mais l'intrigue menée tambour battant ne sera qu?un prétexte pour camper la vie quotidienne et décalée d?un hôtel à travers ses résidents souvent bizarres, et son personnel plus bizarre encore. Apprenant qu'une partie du Dernier tango à Paris aurait été tournée dans l'établissement, Joseph le gardien de l?hôtel voit une formidable opportunité pour aider son patron à dynamiser l'hôtel et satisfaire sa clientèle. Son imagination débordante va l?amener très loin dans ce qu?il croit être bon pour leur business, jusqu?à se prendre lui-même pour Marlon Brando et appeler sa chienne Cheyenne, comme la fille de l'acteur. Il va aussi se lancer dans l?organisation d?animations créatives ayant pour thème les pays d?origine de ses clients. Mais la vie peu paisible de l?hôtel sera chamboulée lorsque le narrateur tombe amoureux d?Estelle, une serveuse topless d?un bar voisin, le Saloon, avec laquelle il n?arrive jamais à conclure : un feu se déclare, il se fait agresser et casser le nez, deux cadavres sont découverts dans la benne à ordures, le speculum d?un client disparaît. Déjà sujet aux questionnement existentiels qu?il calme à coups de tisanes de millepertuis, valériane et passiflore, le gérant décide d'employer les grands moyens et se met à investir dans tout ce qui peut exister comme instrument de dissuasion et de protection : caméra, gilet pare-balles, portique de sécurité? Tel le sherif qui attend l'arrivée dans sa ville des desesperados, notre gérant parviendra-t-il à se protéger et protéger ses résidents du pire ? Le pire, on le sait, n?est jamais certain, mais dans cet hôtel très singulier, même l?impensable peut arriver ! Ajouter à mes livres
2 Raffles hôtel
Ryû Murakami
7 critiques 18 citations

Autour de la figure centrale du Raffles Hotel, symbole d'un monde nostalgique qui n'est plus, se croisent des existences vécues ou simplement rêvées. Kariya, un photographe désabusé, et Takeo, un jeune aventurier venu chercher fortune à Singapour, y rencontrent Moeko, une actrice fragile et excentrique. Tour à tour, entre New York, Singapour et le Japon, ils prennent la parole et leurs histoires entrelacées, ponctuées d'allers et retours, révèlent peu à peu les tempêts individuelles et les malentendus qui accompagnent la passion de deux êtres égarés dans leur solitude intérieure. Ce pourrait être un roman d'amour teinté de désillusions, mais Murakami Rÿû brouille à dessein les pièces d'un puzzle onirique que le lecteur devra compléter lui-même. Ajouter à mes livres
3 L'Hôtel New Hampshire
John Irving
51 critiques 53 citations

Un des ouvrages les plus célèbres de l'auteur du "Monde selon Garp", "L?Hôtel New Hampshire" contient tous les éléments que l'on retrouve habituellement dans son ?uvre. En effet, drôle, astucieuse, originale et enthousiasmante est la saga de cette famille peu conventionnelle. Nostalgique et passionnée est la voix de John Berry, le narrateur qui parle sans équivoque du rêve de son père : tenir un hôtel. La famille Berry, les deux parents et leurs cinq enfants, ainsi qu'un ours et un chien, vont ainsi vivre des péripéties hilarantes dans trois hôtels différents, sur deux continents. Avec gravité, parfois, et toujours avec un humour grinçant, Irving fascine le lecteur au travers de cette histoire peu banale. Frank, l'aîné, Franny, la plus étrange, John, Lily et Egg le cadet sont les héros d'aventures loufoques. Des déboires de leur labrador Sorrow, d'abord empaillé puis victime d'un cruel accident d'avion, aux désirs incestueux de John et Franny, c'est un monde étrange selon Irving auquel nous sommes ici confrontés. Ce roman fait d'Irving l'un des écrivains les plus talentueux et imaginatifs de sa génération. --Florent Mazzoleni-- Ajouter à mes livres
4 Minuit au Pera Palace : La naissance d'Istanbul
Charles King
7 critiques 4 citations

En 1892, le Pera Palace à Istanbul fut le premier hôtel de luxe destiné aux voyageurs occidentaux montés à bord du mythique Orient-Express. Agatha Christie, John Dos Passos, Ernest Hemingway, Léon Trotski et Joseph Goebbels foulèrent ses sols rutilant de marbre. En plein quartier des ambassades, son hall grouillait de tant d'espions qu'un écriteau leur enjoignait de laisser les places assises aux véritables clients de l'hôtel... Lequel survécut même à l'explosion d'une bombe placée par les services secrets bulgares dans les bagages d'un diplomate britannique. C'est là, entre Orient et Occident que s'écrivit l'Histoire. A la population déjà cosmopolite de la vieille Constantinople, mêlée de Grecs, d'Arméniens, d'Arabes et de Juifs, s'ajouta avec la montée des périls l'afflux de réfugiés venus de tous les coins de l'Europe. Et, tandis que les Russes blancs ouvraient dancings et clubs de jazz où l'alcool coulait à flots, l'Empire ottoman cédait la place à la jeune République turque de Mustafa Kemal. Des temps sombres s'annonçaient... Un livre foisonnant, d'une grande force narrative, qui dépeint tout un pan de l'histoire du monde à partir de la destinée d'un grand hôtel. Ajouter à mes livres
5 Splendid Hôtel
Marie Redonnet
2 critiques

Vingt-trois chants où le "je" d'une femme sans nom, sans âge, sans visage, dit la Passion du Splendid Hôtel, son trésor, sa chose, légué par grand-mère qui l'a fait construire au bord du marais virulent. Splendid Hôtel déjà délabré, attaqué, miné, et qui ne cessera d'endurer tous les fléaux, de souffrir de tous les maux, dont le pire : la tendance fatale de ses sanitaires à se boucher, la narratrice toujours occupée à les déboucher. Laborieuse, infatigable narratrice, toute consacrée aux soins du Splendid Hôtel, dévouée aux malheureux clients - les anonymes, attirés par les enseignes clignotantes, et les professionnels du chemin de fer venus imposer au marais leur grand oeuvre -, harcelée qu'elle est pendant ce temps par ses deux surs parasites, Ada la malade et Adel la comédienne ratée, l'une et l'autre semant sans cesse le trouble et la zizanie. Ajouter à mes livres
6 Hôtel Iris
Yôko Ogawa
48 critiques 64 citations

Mari est réceptionniste dans un hôtel appartenant à sa mère. Un soir, le calme des lieux est troublé par des éclats de voix: une femme sort de sa chambre en insultant le vieillard élégant et distingué qui l'accompagne, l'accusant des pires déviances. Fascinée par le personnage, Mari le retrouve quelques jours plus tard, le suit et lui offre bientôt son innocente et dangereuse beauté. Cette étonnante histoire d'amour, de désir et de mort entraîne le lecteur dans les tréfonds du malaise dont Yôko Ogawa est sans conteste l'une des adeptes les plus douées. Ajouter à mes livres
7 Hôtel Savoy
Joseph Roth
4 critiques 4 citations

Hôtel Savoy Première parution en 1969 Trad. de l'allemand (Autriche) par Françoise Bresson Collection L'Imaginaire (n° 183), Gallimard Parution : 10-04-1987 La Première Guerre mondiale s'achève. L'immense Russie libère ses prisonniers qui affluent, de plus en plus nombreux, aux portes de l'Europe. C'est là, dans une de ces petites villes dont il connaît bien l'étrange atmosphère, que l'auteur nous conduit. Gabriel Dan rentre de Sibérie ; séduit par le gigantesque hôtel Savoy, il y loue une chambre. Le jeune homme croira bientôt découvrir un monde nouveau. Mais plutôt, ces longues années de guerre et de captivité l'ont à ce point transformé que tout lui apparaît maintenant sous un jour différent. C'est un regard neuf, regard d'enfant parfois, qu'il jette désormais sur le monde. Et nous découvrons avec lui la vie fascinante de l'hôtel, faisant successivement la connaissance des êtres les plus divers, extravagants, touchants ou inquiétants : Santschin, le pauvre clown, l'industriel Neuner, qui tente de faire face à ses ouvriers en grève ; Bloomfield, le richissime ; Alex, le jeune dandy ; Ignace, dont l'ombre plane sur tout l'hôtel, et surtout la tendre Stasie, et Zwonimir, révolutionnaire passionné, devenu le fidèle ami de Gabriel. L'hôtel Savoy, où le luxe des premiers étages contraste avec la misère qui règne aux étages supérieurs, est un évident symbole : "À l'image du monde, le Savoy rayonnait à l'extérieur d'un éclat intense, étincelant de la splendeur de ses sept étages ; et la misère y habitait dans la proximité de Dieu... " Ajouter à mes livres
8 Hôtel Mahrajane
Robert Solé
2 critiques 2 citations

L'hôtel Mahrajane est l'un des joyaux de Nari, un petit port arabe de la Méditerranée. Dans cette ville cosmopolite, séparée de la capitale par un désert, chacun - musulman, chrétien ou juif - trouve sa place. On n'y vit pas vraiment ensemble, mais en voisins. Les amours entre personnes de communautés différentes ne vont pas jusqu'au mariage, sauf à provoquer des drames. Depuis la mort du fondateur, c'est son gendre, Haïm Lévy-Hannour, qui dirige l'hôtel, aux côtés de sa séduisante épouse, Nissa. Le Mahrajane fait office de club pour la bonne société locale. La famille du narrateur en est exclue, mais l'oncle Louca y a ses entrées, par la porte de service. Au cours des déjeuners dominicaux, ce personnage fantasque, adoré des enfants, en révèle une partie des secrets. Ajouter à mes livres
9 Suite à l'hôtel Crystal
Olivier Rolin
3 critiques

De Buenos Aires à New York, de Tokyo à Helsinki, de Port-Saïd à Vancouver en passant par Brive-la-Gaillarde, des chambres d'hôtel, dans le monde entier, servent de cadres à des aventures tragi-comiques. Parmi les protagonistes : une femme-enfant fatale, un ex-colonel de l'armée soviétique, un marin contrebandier, un poète alcoolique, une strip-teaseuse, des espions, dictateurs, terroristes, imams, cardinaux... Le monde, quoi. Ajouter à mes livres
10 Lutetia
Pierre Assouline
43 critiques 48 citations

Tapi dans les recoins les plus secrets du Lutetia, un homme voit l'Europe s'enfoncer dans la guerre mondiale. Edouard Kiefer, Alsacien, ancien flic des RG. Détective chargé de la sécurité de l'hôtel et de ses clients. Discret et intouchable, nul ne sait ce qu'il pense. Dans un Paris vaincu, occupé, humilié, aux heures les plus sombres de la collaboration, cet homme est hanté par une question : jusqu'où peut-on aller sans trahir sa conscience? De 1938 à 1945, l'hôtel Lutetia - l'unique palace de la rive gauche - partage le destin de la France. Entre ses murs se succèdent exilés, écrivains et artistes, puis officiers nazis et trafiquants du marché noir, pour laisser place enfin à la cohorte des déportés de retour des camps. En accordant précision biographique et souffle romanesque, Pierre Assouline redonne vie à la légende perdue du grand hôtel, avec un art du clair-obscur qui convient mieux que tout autre au mythique Lutetia. Ajouter à mes livres
11 15, place Vendôme : Le Ritz sous l'Occupation
Tilar J. Mazzeo
2 critiques 6 citations

Sous l'Occupation, la vie au Ritz ne fut pas que luxe, calme et volupté... Entre 1940 et 1944, nul autre lieu ne concentra autant d'intrigues et de destins hors du commun. L'hôtel de la place Vendôme fut à la fois : L'épicentre des mondanités parisiennes on pouvait y croiser Arletty, Coco Chanel, Sacha Guitry ou le duc et la duchesse de Windsor ; Le lieu de villégiature des hauts dignitaires nazis ; Hermann Goering y avait ses habitudes et appréciait de se faire livrer le fruit du pillage des musées parisiens dans sa suite ; Une plaque tournante de la résistance à l'occupant et à Hitler, des Juifs furent cachés dans les chambres de bonne tandis que le bar de l'hôtel servait de lieu de rendez-vous aux conspirateurs de l'opération Walkyrie ; Un nid d'espions, la course à la bombe atomique entre les savants américains du projet Manhattan et leurs adversaires nazis se joua en partie dans ses salons. Depuis l'ouverture du palace sous les auspices de Proust jusqu'aux fêtes mémorables organisées par Hemingway après la Libération, Tilar Mazzeo raconte par le menu l'histoire d'un lieu mythique et nous plonge au coeur de l'Occupation. Ajouter à mes livres
12 Bellevue
Didier Martin
Dans un palace démodé d'une station balnéaire vit un jeune homme solitaire, Didier, qui passe ses journées à dévorer des romans. Un écrivain célèbre, Martin Zwiemann, arrive à son tour dans l'hôtel pour se reposer après une attaque cardiaque. Entre le jeune homme, qui se nourrit de littérature, et l'écrivain, qui désire profiter de son séjour au Bellevue pour travailler à une nouvelle, va se dérouler un étrange ballet : étrange parce qu'ils se croiseront parfois dans les couloirs ou la salle à manger sans se remarquer l'un l'autre ; étrange parce que le jeune lecteur vient d'être séduit par un ancien roman de Zwiemann et que celui-ci désire écrire sur un «héros» qui ressemble à Didier ; étrange enfin parce que le seul témoin en est un mystérieux client de l'établissement dont nous ignorerons tout jusqu'au bout. Zwiemann succombera à une nouvelle attaque sans avoir trouvé ce qu'il cherchait avec sa nouvelle. Didier quittera l'hôtel sans savoir qu'il était un personnage littéraire. Quant au troisième homme, l'espion anonyme et silencieux, peut-être faut-il y voir le seul lien possible entre l'auteur et sa créature, puisqu'il est celui qui regarde. Mais qui sait si ce n'est pas lui, lui aussi, qui a raconté cette histoire, lui ôtant in extremis son goût d'échec pour nous en livrer toute la signification ? Ajouter à mes livres
13 Miramar
Naguib Mahfouz
8 critiques 8 citations

Unique roman méditerranéen de Naguib Mahfouz, Miramar est le roman d'Alexandrie, ville mythique. Réunis dans une pension au bord de la mer, cinq hommes vivent, chacun à sa manière, les transformations survenues dans la société égyptienne à la suite de la révolution de 1952. Le récit à plusieurs voix tourne autour de la servante Zohra, jeune paysanne fière et déterminée qui incarne les valeurs morales et idéologiques de la nouvelle génération égyptienne. Ajouter à mes livres
14 Hôtels littéraires : Voyage autour de la Terre
Nathalie Heidsieck de Saint Phalle
1 critique

D'Aden à Zurich, de l'Europe à l'Asie, des Amériques à l'Afrique, ce livre est un tour du monde des hôtels de la littérature. Réel ou fictif, palace, pension, auberge ou motel, l'hôtel a toujours occupé une place privilégiée dans l'imaginaire romanesque. Pour les écrivains comme pour leurs personnages, ce lieu de passage est le théâtre de tous les drames, de toutes les passions. On peut y trouver la mort comme Tchekhov ou Lautréamont, la passion comme Apollinaire et Lou, ou Lolita, des fantômes comme Julien Green ou Yeats, des voleurs comme Maïakovski ou Zweig...Plus qu'une simple évocation des lieux, c'est à un voyage en littérature que nous convie Nathalie H. de Saint Phalle. Une promenade sur plus de deux siècles, aux accents parfois nostalgiques ou drôles, un parcours sans fin que chacun pourra prolonger à sa guise. Ajouter à mes livres
15 Palermo solo
Philippe Fusaro
5 critiques 1 citation

Le baron est né à l'aube du XXe siècle. Le baron n'a rien vu, ni rien su de ce qu'était le XXe siècle dans sa seconde moitié. Le baron est originaire de C. Le baron a dû quitter sa ville natale parce que la Mafia l'a condamné à ne plus y retourner, sauf le 2 novembre, jour de la Fête des Morts. Le baron est un homme d'honneur, il paie sa dette de sang, il paie d'avoir battu à mort un garçon issu d'une famille d'un autre clan. Le baron vit depuis plus de cinquante ans dans une suite du Grand Hôtel et des Palmes à Palerme, via Roma, à deux pas du port, à deux pas de la mer. Le baron est une rumeur qui circule dans la ville blessée de Palerme. Ajouter à mes livres
16 Beat Hotel : Allen Ginsberg, William Burroughs & Gregory Corso à Paris, 1957-1963
Barry Miles
L'hôtel du 9, rue Gît-le-Coeur ferma pour de bon au printemps 1963. William Burroughs se souvenant du moment où Madame et son chat Mirtaud sont finalement partis : "Il y avait un chat gris au Beat Hotel. C'était celui de Madame. Quand elle s'est retirée, elle est allée de l'autre côté de la rue. Elle avait l'air si triste, là, l'air des gens qui prennent leur retraite. Elle avait des géraniums et un vieux menton gris et un vieux, vieux chat gris, et elle a simplement disparu dans un fondu enchaîné..." Au coeur du quartier latin, rue Gît-le-Coeur à Paris, un hôtel miteux a joué un rôle clé dans l'histoire de la littérature beat. C'est dans cet établissement, tenu d'une main de fer par Madame Rachou, que les écrivains américains beat, exilés volontaires d'un pays trop puritain pour recevoir leurs idées, ont trouvé refuge. Allen Ginsberg, William Burroughs, Gregory Corso... tous y ont séjourné. Et ce petit hôtel de devenir l'épicentre du phénomène beat qui, entre New York, San Francisco, Mexico, Tanger, Amsterdam, Londres et Budapest, n'a pas simplement concerné les écrivains et artistes américains, mais toute la bohème internationale. Cet ouvrage remarquablement bien documenté retrace les années parisiennes des grandes figures beat. Il saisit l'aspect international de ce mouvement et nous plonge dans le Paris populaire et interlope de cette époque, son souffle, ses voix aujourd'hui disparus. Ajouter à mes livres
17 L'Hôtel du Nord
Eugène Dabit
11 critiques 9 citations

Emile et Louise Lecouvreur font l'acquisition de l'Hôtel du Nord, par l'intermédiaire de mercier, marchand de fonds. Au comptoir : Philippe Goutay et sa femme. Parmi les locataires : Renée, qui est aussi la bonne de l'hôtel, et son amant, l'ouvrier Pierre Trimault, qui prend la poudre d'escampette en apprenant qu'il va être père. Des habitués, déjà : les joueurs de cartes, le père Louis et Marius Pluche ; Julot, l'éclusier du canal Saint-Martin. Des gens de passage... Des histoires... Eugène Dabit nous conte ici la vie et la mort du petit hôtel du quai de Jemmapes, encore debout aujourd'hui, et qui a inspiré à Marcel Carné l'inoubliable Hôtel du Nord, avec Arletty, Louis Jouvet, Bernard Blier... Atmosphère ! Atmosphère !... Ajouter à mes livres
18 Hôtel du Grand Cerf
Franz Bartelt
79 critiques 101 citations

À Reugny, petit village au c?ur des Ardennes, plane depuis cinquante ans le secret de la mort de Rosa Gulingen. La star mondiale de cinéma avait été découverte noyée dans la baignoire de sa chambre à l'Hôtel du Grand Cerf, qui accueillait l'équipe de son prochain film ; du bout des lèvres la police avait conclu à une mort accidentelle. Quand Nicolas Tèque, journaliste parisien dés?uvré, décide de remonter le temps pour faire la lumière sur cette affaire, c'est bien logiquement à l'Hôtel du Grand Cerf qu'il pose ses valises. Mais à Reugny, la Faucheuse a repris du service, et dans le registre grandiose : le douanier du coin, haï de tous, est retrouvé somptueusement décapité. Puis tout s'enchaîne très vite : une jeune fille disparaît ; un autre homme est assassiné. N'en jetons plus : l'inspecteur Vertigo Kulbertus, qui s'est fait de l'obésité une spécialité, est dépêché sur place pour remettre de l'ordre dans ce chaos. " Le noir, pour peindre les m?urs, c'est une bonne couleur ", dit l'auteur. Écrite dans un style impeccable, cette enquête faussement classique verra tout un village passé au crible de la plume si particulière de Franz Bartelt, toujours entre burlesque et mélancolie. Dans Hôtel du Grand Cerf, on rit énormément, mais tout est élégant, et rien n'est banal. Ajouter à mes livres
19 Hôtel Adlon
Philip Kerr
47 critiques 28 citations

Berlin, 1934. Bernie Gunther, chassé de la Kripo ? gangrenée par les nazis ? en raison de ses sympathies pour la république de Weimar, s'est reconverti : il est maintenant responsable de la sécurité de l'Hôtel Adlon. Or, le patron d'une entreprise de construction y est assassiné après avoir passé la soirée avec un homme d'affaires américain véreux, ami de hauts dignitaires nazis. Quelque temps plus tard, c'est un boxeur juif qu'on repêche dans un canal. Une séduisante journaliste, qui effectue pour le Herald Tribune un reportage sur la préparation des Jeux olympiques de Berlin, demande à Bernie de retrouver le meurtrier. Cette affaire lui semble le bon moyen pour rendre compte du climat de démence meurtrière et de répression antisémite qui règne sur la capitale allemande. Le sixième volet des enquêtes de Bernie Gunther par Philip Kerr, l'auteur de la célèbre Trilogie berlinoise. Ajouter à mes livres
20 Hôtel Receptor
Raïa Del Vecchio
6 critiques 6 citations

Il suffit parfois de se tromper de train pour changer de vie. C?est, en tout cas, ce qui arrive à Igor. Parti rejoindre des amis pour le week-end, il se retrouve, par le hasard des correspondances, au pied de l?Hôtel Receptor. Et employé malgré lui de ce paradis balnéaire. L?atmosphère y est mystérieuse : les éducateurs perdent dans la forêt les enfants dont ils ont la garde, le chat du directeur, amateur de poésie, médite sur La Divine comédie et les musiciens tentent de s?évader de la fosse d?orchestre. Igor s?élève dans la hiérarchie. Mais parviendra-t-il seulement à rentrer chez lui ? Raia Del Vecchio nous plonge dans le quotidien d?une étrange villégiature. Son premier roman a la fraîcheur des rêves. Ajouter à mes livres
21 L'hôtel du libre échange
Georges Feydeau
2 critiques 4 citations

Monsieur Pinglet, entrepreneur, fait la cour à la femme de son ami, l?architecte Paillardin. Celle-ci finit par accepter un rendez-vous à l?Hôtel du Libre Échange, dont l?enseigne indique assez la destination interlope. Les deux postulants à l?adultère ignorent que le cocu potentiel doit, lui aussi, y passer la nuit. L?Hôtel du Libre Échange, comédie en trois actes, doit toute sa force dramaturgique au lieu, un établissement dont l?honnêteté de façade va très vite se fissurer, au rythme effréné de quiproquos et de rencontres malencontreuses. Cette pièce de Georges Feydeau (1862-1921) connut, lors de sa création en 1894, un vif succès. Ajouter à mes livres
22 200 chambres 200 salles de bains
Valéry Larbaud
1 critique 2 citations

200 chambres 200 salles de bains est écrit au Palace Hôtel de Bussaco, non loin de Coimbra, au Portugal. En cette nuit d'insomnie, Valéry Larbaud évoque le voyage, la vie d'hôtel et ses personnages, avec la particularité, ainsi que le souligne Alberto Manguel dans sa préface, de proposer "un livre de voyage à l'arrêt, où l'écrivain s'assied et observe tandis que le monde avance sous ses yeux comme un fleuve qui coule." 200 chambres 200 salles de bains a été publié illustré de gravures de Jean Émile Laboureur en 1927, avec un tirage de 300 exemplaires. Depuis cette version était totalement indisponible. Ajouter à mes livres
23 À l'hôtel Bertram
Agatha Christie
50 critiques 22 citations

Ah ! les muffins de l'hôtel Bertram... Ils n'ont pas leur pareil. Non plus que le thé, le personnel stylé et les clients, ladies respectables, ecclésiastiques et officiers en retraite qui viennent y retrouver l'atmosphère d'antan... Vraiment l'hôtel Bertram est plus victorien que nature, et Miss Marple se réjouit d'y passer une semaine. Et pourtant, quelques détails la troublent : cette jeune fille, Elvira, qui s'est amourachée d'un pilote de course peu recommandable, sa mère, une aventurière décidée, et ce pauvre chanoine Pennyfather qui disparaît... Il est bien étourdi, mais tout de même... Décidément, tout n'est peut-être pas aussi paisible et feutré qu'il y paraît... à l'hôtel Bertram. Ajouter à mes livres
24 Quatre saisons à l'Hôtel de l'Univers
Philippe Videlier
2 critiques 1 citation

Un communard libéré des bagnes de Nouvelle-Calédonie, une intrépide féministe passionnée par Jules Verne, des aventuriers italiens, des gardes hindous, des officiers anglais : on croisait forcément des gens hardis à la pointe de l'Arabie, à l'Hôtel de l'Univers, dans la cité d'Aden. Arthur Rimbaud, devenu un autre, y fit escale. En ce point du globe s'attardèrent le philosophe Paul Nizan et le poète Philippe Soupault. Selon un géographe, le mot Eden a la même origine que le mot Aden. Cela reste à voir. Rejetant les dominations coloniales, l'Orient arabe a voulu entrer en modernité. Au Caire, à Damas, à Bagdad, des colonels enfilèrent l'uniforme du progrès. Aden choisit la révolution. Depuis le parvis de l'Hôtel de l'Univers, c'est toute l'épopée de notre temps qui est observée à travers l'histoire du monde arabe, creuset où entrent en fusion les appétits des puissances planétaires. On retrouve ici le ton propre à Philippe Videlier : une ironie à la fois caustique et nonchalante, usant d'un style imperturbable pour décrire le cours sanglant de l'histoire en s'appuyant sur une documentation riche et précise. Ajouter à mes livres
25 Hôtel Honolulu
Paul Theroux
2 critiques

A 49 ans, le narrateur de Hôtel Honolulu décide de repartir à zéro. Ecrivain en panne d'inspiration, il accepte de prendre la direction d'un hôtel à Hawaï. Quatre-vingt chambres, dans lesquelles défilent des personnages étranges ou anodins, cruels ou drôles, des situations sordides, de folles passions, autant de sujets de fiction susceptibles d'exciter et de réveiller la fougue d'un créateur d'histoires qui lorgnerait par le trou de la serrure. Ajouter à mes livres
26 Continental Saigon
Philippe Franchini
3 critiques 4 citations

Symbole et miroir de l'histoire de l'Indochine, l'hôtel Continental fut le point d'ancrage de tous les aventuriers, les rêveurs et les ambitieux. Son salon, sa terrasse bruissaient des intrigues et des illusions tissées par ces hommes qui ont cédé aux charmes de l'Extrême-Orient, ses promesses de fortune, le parfum du pastis et des tamaris, la fumée brune de l'opium puis celle des canons. À travers l'histoire de la famille Franchini - un père corse propriétaire du fameux hôtel et une mère vietnamienne - c'est tout le Saigon des années 1930 à 1970 qui ressurgit : la vie quotidienne des Vietnamiens, la tragédie du métissage, le crépuscule du "règne des Blancs", la prospérité et les désillusions, la corruption et le sang. Poste d'observation des personnalités militaires et politiques, journalistes, écrivains et cinéastes, le Continental est un lieu d'envoûtement par lequel sont passés Segalen, Dorgelès, Malraux, Mayréna, Bodard, Graham Greene, Schoendoerffer ou encore Chancel. Récit poignant d'un témoin privilégié de l'Histoire et de ses coulisses, de l'Indochine française à la guerre du Vietnam, Continental Saigon est un livre devenu mythique. Depuis sa première publication en 1976, il incarne autant les fantasmes de cette luxuriante et mystérieuse Indochine que le rêve colonial brisé. Écrit en 1975, paru l'année suivante, réedité en 1995, puis en 2015. Ajouter à mes livres
27 Hotel Brasil
Frei Betto
1 critique

quelques mots : ?Hôtel Brasil est un roman policier à double détente : entre deux tranches d?histoire traditionnelle à base de crime mystérieux et d?enquête difficile, se trouve une tranche de Brésil - cru et saignant - peut être pas des plus faciles à avaler mais d?une saveur incontestable.? Richard Roux Le roman commence par la découverte d?un cadavre qui a subi de bien étranges mutilations et aucune piste ne permet aux enquêteurs d?élaborer la moindre hypothèse. Rio de Janeiro, théâtre du crime, se prête totalement au mystère : la dictature, les mouvements de foules, l?arbitraire policier viennent se joindre à ce kaléidoscope du Brésil qu?est la pension de famille où se déroulent ces crimes mystérieux. Vie quotidienne, critique sociale, intrigue bien menée, personnages nombreux et variés, flash back historique pour mieux situer les personnages, Frei Betto nous fait voyager dans le Brésil contemporain et partager le quotidien des Cariocas.Homme engagé depuis sa jeunesse dans les mouvements sociaux, homme d?église, journaliste et avant tout homme d?action : aux cotés des habitants des favelas où il vit et aussi dans le domaine politique . Il aide les militants pourchassés par le régime . arrêté sur dénonciation il connaît la prison pendant 4 ans. Il fonde avec Lula da Silva le syndicat CUT, s?engage dans le ?mouvement des sans terre?. Il est aujourd?hui conseiller du Président Lula. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          154

Ils ont apprécié cette liste