AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Chicago noir

Liste créée par Pecosa - 50 livres. Thèmes et genres : chicago , polar noir , littérature américaine , états-unis , mafia , al capone , illinois , prohibition



1 Chicago-Ballade
Hans Magnus Enzensberger
2 critiques 2 citations

Chicago-Ballade est une plongée au c?ur du Chicago des années 20 et une exploration des dessous de l?un des mythes qui lui est associé, le gangster. Au lendemain de la promulgation de la loi Volstead qui instaure la prohibition, le crime organisé fait main basse sur la ville et fait régner la terreur. Les circonstances permettent à Al Capone d?accéder à la tête du réseau de contrebandiers qu?il érige rapidement en véritable empire industriel. A travers cet essai, H.M. Enzensberger revient sur l?ascension fulgurante de ce grand magnat du crime et tente de dévoiler les arcanes de la société secrète dans laquelle il évolue. La figure mythologique du gangster n?est pas née ex-nihilo. Elle n?a pu voir le jour qu?à cet instant précis de l?histoire, caractérisé par un marasme politique et une économie moribonde, portée par l?assentiment et l?inconscient de la société américaine de l?époque. Ajouter à mes livres
2 La bombe
Frank Harris
3 critiques 6 citations

Chicago, Haymarket Square, 4 mai 1886 : alors que s?achève un meeting politique réunissant des centaines d?ouvriers, la police lance un assaut brutal pour disperser la foule. Soudain, une bombe explose, tuant huit policiers et en blessant plusieurs dizaines d?autres. Cet événement à l?immense retentissement, Rudolph Schnaubelt en est le témoin privilégié. Fraîchement débarqué d?Allemagne, ce jeune homme cultivé, sans le sou mais décidé à conquérir l?Amérique, fait rapidement l?apprentissage d?une réalité qui lui glace le sang : de New York à Chicago, il découvre la tragique condition des ouvriers, surtout quand ils sont, comme lui, étrangers. Mais comment se dresser face aux injustices dans cette société conservatrice avide de profits où la presse est aux ordres et la répression policière, sanglante ? Tiraillé entre son engagement pour la cause ouvrière aux côtés de Louis Lingg, un militant anarchiste charismatique, et sa passion pour la belle Elsie, Rudolph va faire un choix qui changera à jamais le cours de sa vie et celui de l?Histoire. Ajouter à mes livres
3 La jungle
Upton Sinclair
24 critiques 61 citations

En 1906, la parution de La Jungle provoqua un scandale sans précédent : Upton Sinclair dévoilait l'horreur de la condition ouvrière dans les abattoirs de Chicago aux mains des trusts de la viande. La Jungle fut bientôt traduit en dix-sept langues tandis qu'Upton Sinclair, poursuivi par les menaces et les promesses des cartels mais porté par le mécontentement populaire, était reçu à la Maison-Blanche par le président Theodore Roosevelt. Une enquête fut ordonnée, l'exactitude des critiques de Sinclair confirmée. Une vague de réformes épura les abattoirs et l'industrie alimentaire; elle s'étendit bientôt à la vie économique tout entière. Les révélations d'Upton Sinclair, son habileté à dénoncer la misère ouvrière et l'absence de contrôle sanitaire ne suffisent pas à expliquer le retentissement international de La Jungle. C'est que ce livre a une force d'évocation, une puissance de conviction, un souffle enfin, qui transforment le message humanitaire en épopée. La Jungle est le plus spontané, le plus vigoureux, le plus engagé des romans à thèse. Ajouter à mes livres
4 Good-bye Chicago
William R. Burnett
1 critique

Chicago 1928. Un flic mélancolique apprend que sa femme, depuis longtemps partie sans laisser d'adresse, a été retrouvée morte dans le lac, probablement-à la suite d'une overdose. Il en apprendra bien d'autres, par l'intermédiaire d'un ancien copain d'école devenu voyou, mais au coeur encore tendre : les policiers, les politiciens, les avocats corrompus, la ré-organisation ultra-efficace des bordels de toutes catégories. Tandis qu'une simple vendetta dégénère en une véritable Saint-Barthélémy, pour couronner le tout. Ajouter à mes livres
5 Le petit César
William R. Burnett
2 critiques 10 citations

Cesare Bandello, dit Rico, modeste membre d'un gang italien de Chicago, est un petit homme simple. Il n'aime que trois choses au monde : "lui-même, ses cheveux et son revolver". À l'issue d'un hold-up commis par sa bande, il abat froidement un policier et profite de l'incident pour prendre par la force la tête du gang. Devenu chef, le petit César affiche sa véritable personnalité et règne en despote. Ambitieux et arrogant, il s'attire vite la haine des bandes rivales et de ses propres hommes. La chute n'en sera que plus dure ! Publiée en 1929, cette histoire d'un fils d'immigrant italien qui voulait vivre le rêve américain constitue un événement. Ce premier livre de Burnett marque en effet la naissance du roman de gangsters, un genre prolifique dont le cinéma va vite s'emparer. Ce roman noir est aussi un merveilleux exemple d'écriture objective : un procédé littéraire qui, pour dépeindre la psychologie du personnage, utilise uniquement ses paroles et la description de son comportement extérieur Ajouter à mes livres
6 Crime à Chicago
Fredric Brown
1 critique 1 citation

Crime à Chicago est la première enquête mettant en scène les personnages les plus célèbres de Fredric Brown, Am Hunter et son neveu Ed. C'est un roman à l'intrigue brillante et une histoire d'amour pudique et émouvante entre un adulte et un adolescent. Un des chefs-d'?uvre incontestés du roman policier américain. Ajouter à mes livres
7 Le boucher de Chicago
Robert Bloch
7 critiques 6 citations

G. Gordon Gregg, médecin réputé de Chicago, avait commencé petitement : il faisait commerce de cadavres pour payer ses études. Mais il visait plus haut ; or certaines personnes devaient disparaître afin de favoriser sa réussite. Il s'appliqua à cette tâche avec le même dévouement qu'il mettait à soigner les gens. Le traitement était légèrement différent, on s'en doute. Ajouter à mes livres
8 L'homme au bras d'or
Nelson Algren
3 critiques

C'est en prison, à Chicago, que nous lions connaissance avec les deux héros de ce roman, Frankie Machine, dit la Distribe, et le Piaf, dit le Voyou. La Distribe est donneur de cartes dans un tripot clandestin ; il a le coup de poignet facile, il est l'homme au bras d'or. Ancien G.I., il vit dans un hôtel minable avec sa femme, clouée dans une petite voiture à la suite d'un accident d'auto. Frankie, responsable de l'accident, se sent l'obligation morale de subvenir aux besoins de l'infirme, alors qu'il ne l'aime plus. Il ne s'aime pas non plus lui-même ; il n'aime pas sa vie ; et cherche l'oubli et la délivrance dans la drogue. Plusieurs fois, il croit avoir triomphé de son vice, mais il y revient toujours, et la drogue finira par le perdre... Ajouter à mes livres
9 Ma vie
Alphonse Gabriel Capone
Le plus célèbre gangster du XXe siècle est né en 1899 à New York et mort en 1947 à Miami Beach. De son vrai nom Alphonse Gabriel Capone, ou en italien Alfonso Capone, surnommé « Scarface » (le balafré), fils d'un coiffeur napolitain de Brooklyn, jeté dans « l'aventure » des gangs et de la prohibition, il est devenu en quelque dix ans l'ennemi public n° 1 des États-Unis. C'est à Chicago, en 1919, qu'il entre dans la bande de Johnny Torrio, en prend peu après le contrôle et, dès la promulgation du Volstead act qui prohibe les alcools, crée des établissements clandestins, les fameux speakeasies, des distilleries, et met sur pied tout un réseau de trafic qui lui permet d'exporter jusqu'au Canada. Ennemi public n° 1, il le deviendra bientôt pour tous, gangsters compris. Capone n'observera en effet jamais les codes de la Mafia, ses zones d'influence et ses diverses branches, et prendra l'une des premières places dans la guerre des gangs qui va déchirer l'Amérique. Il s'illustrera pour la légende dans le massacre de la Saint-Valentin qui lui fut attribué côté police, côté presse, côté public, côté gangs, à l'unanimité absolue moins une voix : la sienne. Al Capone régnera près de dix ans sur tout Chicago et, à partir de Chicago, sur une large part du banditisme aux États-Unis, contrôlant par sa police personnelle le bon fonctionnement de ses distilleries, de ses speakeasies, de ses bordels et salles de jeux; contrôle qui s'étendait jusqu'à des entreprises bancaires et politiques, « couvertes » par la police et les notables de Chicago dont la majorité lui était acquise. Ajouter à mes livres
10 Scarface
Armitage Trail
3 critiques 2 citations

Après l'avoir perfectionné dans toutes les branches du bel art du meurtre, le gouvernement relâchait Tony Guarino avec sa bénédiction, sous la forme d'un diplôme de bon soldat. Tony rentrait avec un nouveau visage et un tas d'idées qui s'exerceraient inévitablement lors de leur mise en pratique, au détriment de la communauté. Cette atroce nuit de bataille dans les bois qui lui avait rapporté ses médailles lui avait laissé aussi une longue cicatrice livide sur le côté gauche du visage. Les muscles et nerfs qui entouraient sa bouche avaient dû être impliqués dans l'affaire et, à présent, le coin gauche de ses lèvres tirait en permanence vers le bas. Quand il souriait, ce coin-là refusait de sourire et conférait à son visage un aspect étonnamment sinistre. Désormais on le surnommerait Scarface. Ecrit à la fin des années vingt, resté inédit en France, Scarface est un grand roman noir précurseur de l'âge d'or du genre. Il a servi de base au Scarface de Howard Hawks (avec Paul Muni et George Raft), le chef-d'?uvre incontestable du film de gangsters Ajouter à mes livres
11 Al Capone
John Roeburt
Hommage à l'ancêtre ! $i l'on pouvait prendre brevet pour les méthodes criminelles, des milliers de truands, voyous, escrocs, faussaires, casseurs et tueurs seraient tenus, tous les ans, de prélever sur leur chiffre (l'affaires un pourcentage qui viendrait grossir la monstrueuse succession 'Capone. Et les héritiers du Balafre seraient mufti - milliardaires. Ajouter à mes livres
12 Un Américain peu tranquille
Philippe Labro
Voici l'histoire d'un Américain. Comme les cadavres que l'on découvre vite après les crimes, cette histoire est encore toute chaude. Aussi, la vie de cet Américain se raconte-t-elle par secousses. Il y a quelque temps, son corps tremblait, son cœur battait, son sang sautait. Comme toutes les figures de légendes, il n'est pas mort. Il tressaute encore, il tressaille toujours. Voici l'histoire de sa vie : l'enregistrement des spasmes d'Al Capone. Ajouter à mes livres
13 Les incorruptibles
Eliot Ness
Al Capone règne sur un empire de cent vingt millions de dollars, l'empire du vice, du jeu et de l'alcool. Et voilà qu'un garçon de vingt-six ans nommé Eliot Ness déclare la guerre au gang et réussit enfin à abattre le Grand Patron, l'ennemi public n°1, le redoutable Scarface. Voici son histoire et celle des neuf hommes qui formèrent son équipe. Ajouter à mes livres
14 Les Incorruptibles contre Al Capone
Hélène Harter
Ajouter à mes livres
15 Al Capone : La véritable histoire de Scarface
Chris K. Capone
Alors qu'il découvre à la mort de son père bien-aimé que celui-ci n'est peut-être pas l'homme qu'il disait être, une partie du monde de Chris W. Knight s'écroule. L'histoire familiale est-elle vraiment telle qu'il l'a racontée à son fils ? Les mémoires du petit-fils d'Al Capone nous plongent dans l'univers criminel du gangster le plus célèbre de l'histoire américaine. Personnage emblématique de l'essor du crime organisé de 1925 à 1930, Alphonse Gabriel Capone, surnommé Scarface, a amassé une fortune immense grâce à l'exploitation des bars clandestins, de bordels, de boîtes de nuit, de commerces... Chris W. Knight tient la chronique de sa quête courageuse d'une vérité dissimulée derrière des mensonges, des illusions et des déceptions. Tiraillé entre l'envie de renier sa lignée familiale et le désir de s'en réclamer, il se voit contraint d'affronter une identité double : il n'est pas seulement le petit-fils d'une célébrité, mais celui du plus redouté des chefs de la mafia que l'Amérique ait jamais connus. Ajouter à mes livres
16 Lady Scarface
Diane Ducret
14 critiques 7 citations

Elles sont meurtirères, frondeuses, séductrices, esprits rebelles et libres, elles ont choisi d'être des Lady Scarface, à la vie à la mort... De la naissance des bordels de Chicago à celle d'Hollywood, Diane Ducret nous plonge dans l'intimité des " fiancées de la poudre ", les femmes du clan d'Al Capone et autres gangsters qui ont fait trembler le monde.Elles s'appellent Mae alias " Madame Capone ", Ada et Mina Everleigh, les " Impératrices du vice ", Margaret Collins, " la fille au baiser mortel ", Louise Rolfe, " L'alibi Blonde ", Thelma Todd, " la fiancée de la poudre ", Virginia Hill, " la sulfateuse " ou Bonnie Parker, " la Juliette au revolver " : elles sont les compagnes d'infortune comme de gloire, de whisky et de fêtes interminables d'Al Capone, Bugsy Siegel, Lucky Luciano... Traquées par le patron du FBI J. Edgar Hoover, muses de la prohibition, elles n'ont rien à envier aux hommes en matière de crime, les talons haut en prime. Avec le brio qui la caractérise, Diane Ducret raconte autant d'histoires qui font l'histoire du crime, abordant toujours l'univers du crime dans la lignée de son best-seller "Femmes de Dictateur". Ajouter à mes livres
17 Chicago au temps des incorruptibles du f.b.i. (les bootleggers et la bataille de la prohibition)
Kenneth Allsop
Ajouter à mes livres
18 Un enfant du pays
Richard Wright
6 critiques 3 citations

Bigger Thomas est le jeune chauffeur noir de la famille Dalton. La fille de ses patrons, Mary, dilettante de gauche, se fait conduire par lui dans un bistrot du ghetto noir. Elle s'enivre au point que, de retour chez elle à l'aube, Bigger doit transgresser malgré lui le premier tabou de la ségrégation raciale et la porter dans sa chambre. Alertée par le bruit, la mère aveugle de Mary pénètre dans la chambre où Bigger, pris de panique, tente d'étouffer les balbutiements de la jeune fille... Meurtrier par mégarde, mais Noir et domestique dans une Amérique raciste et une société fondée sur l'argent, Bigger sait qu'il n'a aucune chance. Terrorisé, il brûle le corps, projette de demander une rançon. Il tue son amie Bessie par peur d'une trahison. C'est la chasse à l'homme, puis la capture et l'ombre du lynchage. Le procès de Bigger, enfin, est l'occasion pour Richard Wright, par la voix de l'avocat Max, de dénoncer "l'honneur moral de la vie d'un Noir aux Etats-Unis" dans les années quarante. Ajouter à mes livres
19 Pimp : Mémoires d'un maquereau
Iceberg Slim
17 critiques 5 citations

Robert Beck, jeune vaurien de Milwaukee, n?a qu?un rêve : devenir le plus grand mac des Etats-Unis. De 1940 à 1960, il est Iceberg Slim, patron d?un harem et maître du pavé de Chicago. Impitoyable et accro à la cocaïne, il est toujours à la recherche d?une proie à envoyer sur le trottoir. Plein de sueur, de sexe et de violence, ce document sur les bas-fonds de l?Amérique, est un livre culte. Ajouter à mes livres
20 Du temps où j'étais mac
Iceberg Slim
5 critiques 13 citations

La redécouverte de textes inédits de l'auteur culte de la « trilogie du ghetto », Pimp, Trick Baby et Mama Black Widow : Robert Beck, alias Iceberg Slim, célèbre proxénète noir qui a dynamité la littérature afro-américaine des années 1970 et inspiré tout un courant artistique. Une galerie de vignettes hallucinantes sur le Chicago interlope des années 1940 et le Los Angeles underground des années 1960, la confession d'un mac repenti, profession de foi d'un homme en colère, en lutte contre le racisme et l'injustice sociale, engagé haut et fort dans le combat pour les droits civiques. Ajouter à mes livres
21 Trick baby
Iceberg Slim
2 critiques 1 citation

Chicago, octobre 1960, histoire d'arnaqueurs. "White Folks" dit aussi "Trick Baby" (fils de passe) a beau avoir les cheveux clairs, les yeux bleus et la peau blanche, il est rejeton de métisse et noir en dedans. Avec son complice Old Blue, il forme le tandem de petits entourloupeurs de rues le plus efficace de la ville. Mais il est rejeté à la fois par la communauté noire et par la communauté blanche. En redoutable menteur, il mène néanmoins très bien sa petite barque de latruande, plumant les pigeons qui se présentent ça et là. Sauf qu'un vilain jour, comble de malchance, il s'attaque à un vieil homme qui s'avère être parent avec le parrain de la mafia Nino Parelli. C'est comme ça qu'on s'attire de gros ennuis. Les pressions, chantages et terribles menaces vont se multiplier...Terrible, parfois drôle, toujours passionnant et souvent cruel, voilà un très grand roman de Robert Beck alias Iceberg Slim, l'écrivain noir américain qui, de son propre aveu, a consacré vingt ans de sa vie à devenir "le plus grand mac de tous les temps" avant de se consacrer à l'écriture. Dans son autre roman-cultePimp, Iceberg Slim livrait un texte autobiographique. Ici, il présente l'histoire comme l'évocation de la vie d'un de ses codétenus. Mais au-delà du tourbillon d'aléas de l'intrigue et des dialogues savoureux des personnages, au-delà de l'aspect "roman d'aventures", c'est dans la description sans concession d'une société rongée par le racisme et la ségrégation que le livre donne toute sa saveur. Un grand, grand roman.-- Ajouter à mes livres
22 Le loup dans la smala
E. Richard Johnson
1 critique 10 citations

Son nom est Jericho Jones, mais on l'appelle Judas. Tueur au service de la Mafia, il travaille en solo. A peine sorti de taule, il est convoqué par Candoli, le chef Mafioso de Chicago. Le vieux, à l'agonie, l'envoie régler quelques comptes à Kansas City et surtout y chercher son fils qui rue un peu trop dans les brancards. Dès le début, Judas comprend que son contrat sent mauvais et se heurte à un mur de silence. Mais à coups de titine, on peut toujours causer. Ajouter à mes livres
23 Seulement les morts
Marcus Sakey
2 critiques 4 citations

De retour d'une guerre qui l'a profondément transformé, Jason Palmer arrive à Chicago avec un seul souci en tête, oublier Bagdad et retrouver une vie normale. Ce qui, dans une ville où la violence, les gangs et la corruption gagnent chaque jour du terrain, n'est pas chose aisée. Lorsque son frère meurt dans l'incendie criminel de son bar, une nouvelle guerre attend Jason. Si la police attribue l'événement à la flambée de violence qui s'est emparée du South Side, Jason sait quant à lui que ce meurtre n'est pas l'oeuvre d'un gang ordinaire. Les événements vont bientôt lui donner raison, et il va très vite devenir un homme traqué. Pour survivre, pour protéger son neveu, pour venger son frère, il devra élucider les secrets qui entourent la mort de celui-ci, dans un quartier en pleine effervescence. Ajouter à mes livres
24 Les spectres de Chicago
Bob Garcia
3 critiques 3 citations

Chicago, 1929. Par une nuit d'hiver glaciale, une bombe explose dans le sous-sol du Comedia, détruisant en quelques minutes le célèbre jazz-club. Deux hommes sortent miraculeusement indemnes des décombres après l'attentat : Gerry, l'un des trompettistes du Comedia, et un deuxième homme frappé d'amnésie. Gerry recueille chez lui son compagnon d'infortune, qui part en quête de son identité et de la vérité sur l'attentat. Entre un passé qui lui échappe et un présent hostile, ses questions se font de plus en plus nombreuses. La peur s'immisce en lui : quelqu'un, quelque chose le traque? Ajouter à mes livres
25 Chicago en flammes
Eugène Izzi
2 critiques

Toutes les occasions sont bonnes pour semer la haine. La mort d'un clochard noir abattu par un policier blanc sert de prétexte à d'opportunistes leaders politiques et religieux de Chicago. Et c'est l'escalade de la violence. Un avocat véreux soudoie un gang de Noirs pour simuler un affrontement de rues, dans le but d'assassiner une jeune femme qui n'est autre que la nièce d'un des deux policiers chargés de l'enquête. Le révérend Africaan, acoquiné au chef de gang, lance ses troupes de chocs à l'assaut des quartiers blancs et les fascistes de la "Fraternité des Chrétiens Aryens" ripostent en mettant la ville en état de siège. Cette explosion de colère marque l'épicentre du livre, bâti autour des deux policiers. Chacun à leur façon, ils mettront à nu les magouilles criminelles et politiciennes. Attention : le final est époustouflant ! Izzi analyse et décrit, de façon très réaliste le phénomène raciste, ses causes, ses effets, sans tendresse pour les manipulateurs de tous bords. -- Ajouter à mes livres
26 Le criminaliste
Eugène Izzi
Janice Constantine, une femme flic expérimentée, retrouve le cadavre d'une prostituée de 17 ans dans une ruelle de Chicago. La victime a été sauvagement mutilée. L'inspecteur Dominick DiGrazia, spécialiste des crimes violents, qui s'était rapidement rendu sur les lieux du drame, insiste pour mener l'enquête avec Janice comme partenaire. Mais bientôt la presse et les médias s'emparent d'un important détail que DiGrazia avait réussi durant quelques heures à garder secret : il y a vingt ans, un crime identique avait été perpétré dans une église. La victime était mariée avec Tommy Moran, devenu depuis un éminent médecin de la ville. Ses frères ont eu moins de chance : Terry, un policier longtemps soupçonné du crime, surnommé "le vampire" par ses collègues, a été mis en quarantaine, et Franck, qui a sombré dans l'alcool, est devenu clochard. De nouveau, les trois frères se trouvent sur la sellette. Mais DiGrazia , qui les croit innocents, cherche une autre piste. Il rend visite au collègue qui l'a formé, l'inspecteur Schmidt, un vieil alcoolique à la retraite qui, jadis, a tout tenté pour faire condamner le médecin Moran. Publié après le décès d'Eugene Izzi (mort en 1996), ce roman posthume raconte une enquête passionnante, pleine de suspense. Jusqu'au bout, l'identité du coupable reste incertaine. L'ouvrage décrit aussi le rôle néfaste des médias et les relations conflictuelles qui peuvent exister au sein de la police entre les "politiciens" et les hommes de terrain. Le Criminaliste, qui contient également d'excellentes études de caractères, illustre le talent d'un romancier trop tôt disparu Ajouter à mes livres
27 Jazz Palace
Mary Morris
6 critiques 11 citations

Chicago, années folles. Les Noirs débarquent de La Nouvelle-Orléans, le jazz dans leurs bagages. La ville, besogneuse le jour, s'encanaille la nuit dans les quartiers sud, où Louis Armstrong et King Oliver font naître des vocations. C'est là que Benny Lehrman, livreur de casquettes et pianiste doué, aime s'évader d'un morne quotidien et s'initier à cette nouvelle musique. Un soir, dans un club noir, il rencontre Napoleon Hill, trompettiste inspiré, prêt à braver les préjugés racistes et la mafia pour se faire connaître. Tous deux se produisent bientôt sur la scène du Jazz Palace, un speakeasy tenu par Pearl, jeune femme secrète. Silencieuse, elle observe les doigts de Benny courir sur le clavier pendant qu'Opal, sa jeune soeur, danse sans tabous? Une saga musicale et rythmée. Ajouter à mes livres
28 La rue chaude
Nelson Algren
«-C'est qu'un pauv'vieux qu'sa bonne femme l'est clamsée, dit de Fitz Linkhorn le plus finaud des deux ; l'a plus de gonzesse, c'est ça qui l'a rendu dingue.-L'est tellement contrariant c'gars-là, dit le moins futé, qu'si on foutait sa carcasse à la flotte, a'remonterait l'courant toute seule.Fitz n'avait pas de mots pour ce qui lui avait aigri le c?ur. Mais chaque matin en s'éveillant il se sentait refait, et chaque soir il s'endormait en se disant qu'on l'avait encore eu.». Ajouter à mes livres
29 Gangsterland
Tod Goldberg
12 critiques 3 citations

Tueur à la solde de la mafia de Chicago, Sal Cupertine est ce qui se fait de mieux dans le genre : discret, redoutablement efficace et doté d?une mémoire hors norme, il ne laisse jamais la moindre trace derrière lui. Jusqu?au jour où une opération tourne mal ? très mal. Après avoir été contraint d?éliminer trois agents du FBI, Sal quitte la ville, caché dans un camion réfrigéré. Sa carrière est terminée. À moins que? Ajouter à mes livres
30 Une affinité véritable
Saul Bellow
3 critiques 13 citations

Harry Trellman n'a pas sa place. Ni dans l'orphelinat de Chicago où sa mère l'envoie, ni à l'université, ni même dans la rue. Certes il a des attaches, mais elles sont, comme sa vie, singulières et fluctuantes. A l'écart, il observe la comédie sociale et ses faux-semblants. Il envisage de tout quitter, de changer de vie, de partir en Chine, par exemple ; une personne, pourtant, le retient à Chicago : depuis l'enfance il voue à Amy Wustrin un amour lointain, résigné. Trente ans auparavant ils ont connu une minute d'intensité sans égale, puis Amy a cherché l'amour ailleurs... Tandis qu'éclatait la révolution sexuelle, elle a parcouru le monde réel, d'un mariage à l'autre, de la richesse au dénuement, de l'adolescente délurée qu'elle était à la matrone convenable qu'elle est devenue. Mais Harry n'a cessé d'éprouver pour Amy une «affinité véritable.» Dans ce roman à la fois poignant et comique, Saul Bellow suit ses personnages à travers une existence d'espoirs déçus jusqu'au moment où, autour d'une tombe, lors d'une étrange cérémonie, ils vont se trouver réunis. Ajouter à mes livres
31 De l'esprit chez les abrutis
Aleksandar Hemon
1 critique

Parcours tragicomique de Sarajevo à Chicago. En neuf nouvelles unies par le fil de la mémoire, Aleksandar Hemon évoque, avec un détachement feint, le traumatisme de la guerre en Yougoslavie, les parenthèses insouciantes de l'existence avant les obus, les embarras de l'exil. Torture, deuil, assassinat, séparation, guerre, politique de Tito, communisme, constituent les thèmes dominants du recueil ; nulle tristesse pourtant dans leur traitement : la tragédie est toujours contrebalancée par un ton résolument humoristique et décalé. De quoi y est-il question ? D'un proche de Goebbels qui désirait écrire une bibliographie de la littérature pornographique, d'un oncle qui raconte à son petit garçon comment il a été torturé dans les camps staliniens, des difficultés d'échapper au tir des snipers, ou encore d'un exilé qui perd son emploi pour n'avoir pas su faire la différence entre la romaine et la batavia? La critique a unanimement célébré la parution de cette ?uvre comique et violente, et n'a pas hésité à comparer son auteur, jeune écrivain serbo-croate exilé à Chicago, à Nabokov. Aleksandar Hemon s'y fait satiriste, et y dénonce, hors de tout carcan formel et par le biais d'un humour irrésistible, la cruauté du monde, les drames complexes qui s'y nouent quotidiennement. --Nathalie Gouiffès Ce recueil contient les nouvelles suivantes : Îles La Vie et l'Oeuvre d'Alphonse Kauders Sorge et son réseau d'espions L'Accordéon Échange de propos plaisants Une pièce de monnaie Blind Joseph Pronek & Dead Souls Mirage de la vie Ajouter à mes livres
32 Studs Lonigan
James Thomas Farrell
la deuxième partie de la trilogie Farrell basé sur la vie de William "Studs" Lonigan. Ce roman couvre environ 12 ans dans la vie de Studs Lonigan, de 1917 à 1928. Nous assistons à la dégradation physique et spirituel d'un jeune garçon dont la vie a tenu beaucoup de promesses. Ajouter à mes livres
33 Une flic dans le pétrin
Theresa Schwegel
5 critiques 5 citations

Du fait d'un planning modifié en hâte, Samantha Mack accompagne un soir en patrouille Fred Maloney, ex-amant qui l'a plaquée pour Deborah, maintenant sa femme. Sam renâcle mais, rues de Chicago aidant, comme au bon vieux temps où ils étaient ensemble, elle se déride. Suite à un tuyau donné par un indic, Fred doit coincer un certain Trovic, pédophile et gangster notoire, dans un bâtiment désaffecté. Stimulés par l'action, Fred et Sam, entrent, sans attendre les renforts demandés. Dans le noir, échange de coups de feu, Sam découvre Fred mort, elle-même prend une balle, s'évanouit. A son réveil, mauvaise surprise, l'inspection des police est là pour l'interroger : Fred a été descendu avec l'arme qu'elle avait en main. La thèse d'un accident arrangerait tout le monde, et un étouffe l'affaire. Sauf que Samantha n'est pas d'accord et soutenue par Mason Imes - un autre flic du poste, son actuel amant - elle cherche à recoller les morceaux du puzzle. Qui était cet indic qui a informé Fred ? Pourquoi la famille Trovic lui en veut-elle autant ? Où est Trovic ? Le monde très réaliste d'un Chicago de jour comme de nuit dans lequel évolue Samantha est dorénavant truffé d'ennemis... Ajouter à mes livres
34 Le diable dans la ville blanche
Erik Larson
29 critiques 8 citations

1893. L'Exposition Universelle de Chicago est l'occasion pour les Etats-Unis de montrer l'étendue de leur puissance et de leur rayonnement au reste du monde. Au coeur de cet évènement sans précédent, le célèbre architecte Daniel H Burnham, créateur du premier gratte-ciel, est chargé de faire oublier la Tour Eiffel, symbole de l'exposition de Paris de 1889, en relevant tous les défis pour créer à Chicago une cité de rêve, surnommée La Ville blanche. L'évènement est un succès mondial, près de 30 millions de visiteurs se pressent au milieu de toutes les personnalités du pays, de Buffalo Bill à Thomas Edison, en passant par Barnum, Theodore Dreiser, Frank Lloyd Wright ou encore Houdini. Mais dans l'ombre de l'événement, une autre figure accomplit de biens plus noirs desseins : H H Holmes, un jeune médecin apparemment bien sous tous rapports, en réalité un des serial killers les plus terrifiants de l'histoire du crime. Profitant de la Foire, il va lui aussi être à l'origine d'une construction insensée : un gigantesque hôtel entièrement dévolu au service de ses pulsions meurtrières, véritable château de Barbe Bleue, avec chambre de torture et four crématoire.Avec luxe de détails et d'anecdotes, et un sens de l'intrigue digne des plus grands auteurs de thrillers, Erik Larson mêle dans ce livre à la construction diabolique, le destin de ces deux figures légendaires, d'un côté le créateur, le visionnaire, l'architecte de génie, qui bouscule tous les obstacles pour que son rêve devienne réalité, de l'autre, le tueur aux 200 victimes, préfigurant ainsi les deux aspects qui vont définir l'Amérique du XXe siècle, ses rêves et ses cauchemars. Il retrace l'enquête menée pour mettre fin aux agissements de Holmes, dans laquelle vont être impliqués un détective de la police de Philadelphie à la ténacité incroyable, ainsi qu'un étrange club de journalistes passionnés de crimes, le Club Whitechapel. Une formidable histoire où l'on constatera, une fois de plus, que la réalité dépasse toujours la fiction. Ajouter à mes livres
35 Dans l'ombre de la ville
James Conan
8 critiques 2 citations

Chicago, 1893. Alors que la ville s'habille de lumières et vit au rythme des festivités de l'Exposition Universelle, des jeunes filles sans défense disparaissent mystérieusement et des corps apparaissent sur les rives boueuses du fleuve. Emily, jeune journaliste sans grande expérience mais pleine de fougue et de ressources, est bien décidée à prouver son talent au grand Joseph Pulitzer en levant le voile sur cet étrange affaire. Derrière le clinquant et les paillettes, c'est un monde sombre et malsain qu'elle va découvrir, au péril de sa vie... Ajouter à mes livres
36 Désaxé
Marcus Sakey
4 critiques 17 citations

Danny a tout pour être heureux: une femme amoureuse, un travail. Après avoir échappé de peu à la prison pour un casse qui a mal tourné, il a refait sa vie. Sept ans après, l'ancien complice qui l'a sauvé et ne l'a jamais dénoncé revient avec une idée bien en tête... Un dernier coup. L'ultime, le sublime, l'inratable. Payer sa dette ou en finir avec son passé? Danny doit maintenant choisir. Ajouter à mes livres
37 Zone 52
Suzanne Stock
5 critiques 14 citations

Un soir d'hiver, Melissa Stacker, étudiante à Chicago, est poursuivie par deux hommes près de la gare. Dans sa fuite, elle tombe sur les rails, mais échappe à la mort. Elle découvre également que des inconnus, qui se réclament de l'Etat, cherchent à la capturer. Elle s'interroge alors sur sa vie, qui pourrait n'être qu'un mensonge destiné à cacher un lourd secret, celui de la zone 52. Ajouter à mes livres
38 La Ville des vents
Michael Harvey
1 critique

Michael Kelly, détective privé à Chicago, est engagé par une ex-petite amie victime d'un mari violent. En prenant le suspect en filature, Kelly comprend qu'il ne s'agit pas d'une "banale" histoire de violences conjugales, mais que le mari en question, Johnny Woods, appartient à la garde rapprochée du maire et qu'il a ses entrées au fameux 4e étage de la mairie, là où tout se décide... Bientôt, Kelly tombe sur le corps martyrisé d'un vieil homme, Allen Bryant, dont l'ancêtre était impliqué dans le grand incendie qui a ravagé Chicago, en 1871. Quel rapport entre la victime, les magouilles du cabinet du maire et les légendes urbaines qui entourent cette tragédie historique? Les spéculations foncières du passé ont-elles vraiment creusé le lit d'une sombre machination? Entre une jeune fille déséquilibrée, un conservateur obsédé par un livre rare, et la police sommée de classer l'affaire, Kelly semble avoir du mal à garder le cap. Quand un second meurtre survient, il touche carrément le fond. Bienvenue à Chicago... Dans La Ville des vents, chacun manipule l'autre avec cruauté, et le détective privé n'est pas le dernier à ce jeu-là... Ajouter à mes livres
39 Price (ou) Rencontre d'été
Steve Tesich
51 critiques 90 citations

Daniel Price, jeune homme de 17 ans, nous entraîne à sa suite durant cet été qui lui fera abandonner l'adolescence. Etape majeure d'une existence, chargée d'émotions contradictoires, de moments étranges, de rêves à concrétiser, où l'on sait que l'on va avoir une vie sans savoir laquelle. Avec Price, Steve Tesich explore quinze ans avant Karoo les thèmes qui ont hanté sa jeunesse : le mensonge, la maladie, et plus que tout, la relation d'un fils à son père. Un premier roman tout simplement brillant. Ajouter à mes livres
40 Les émeutes raciales de Chicago, Juillet 1919
Carl Sandburg
6 critiques 3 citations

Chicago, 27 juillet 1919 : au large d?une plage réservée aux Blancs, un jeune Noir se noie, terrorisé par des adolescents blancs qui lui jettent des pierres. La police refuse d?intervenir, ouvrant la voie à plusieurs jours d?émeutes dans la ville. Bilan : 23 morts parmi les Noirs, 15 parmi les Blancs et des quartiers entiers dévastés. Rapidement, durant ce Red Summer, des dizaines de villes américaines connaissent à leur tour de semblables émeutes raciales. Celles de Chicago, Carl Sandburg, grand journaliste, les saisit sur le vif. Il prend le parti original, non de les décrire, mais de les expliquer. Il montre l?oppression organisée des Noirs, l?immigration imposée, la ségrégation ordinaire, les logements de seconde zone et l?habitude des lynchages. À l?heure où les émeutes raciales tenaillent toujours les États-Unis, ce petit livre, publié en 1919 et traduit pour la première fois en français, éclaire l?une des périodes les plus troublées de l?Amérique ? celle qui, malmenée par la question raciale, accompagne la recrudescence du Ku Klux Klan. Il éclaire aussi une pratique journalistique, celle du reportage, qui ne cède jamais au voyeurisme de la violence. Ajouter à mes livres
41 Quand la neige danse
Sonja Delzongle
59 critiques 25 citations

Février 2014, au nord de Chicago. La neige et le blizzard semblent avoir pétrifié la petite ville de Crystal Lake. Un matin, le médecin Joe Lasko reçoit un paquet. Y repose une magnifique poupée aux cheveux longs et roux, sosie de sa fille Lieserl disparue depuis plusieurs semaines. Comble de l'horreur : la poupée est vêtue exactement comme Lieserl le jour où elle s'est volatilisée. Ce n’est pas tout. Depuis un mois, quatre fillettes ont été enlevées, et chacune des familles va recevoir une poupée. Joe, jeune divorcé, décide de mener sa propre enquête, aidé par une détective privée dont il était secrètement amoureux des années plus tôt. Conscients que l'affaire les dépasse, tous deux appellent à l'aide Hanah Baxter, la célèbre profileuse, et son inséparable pendule. Quelque part dans Crystal Lake, depuis très longtemps, quelqu'un s'en prend aux enfants. Les détient-il prisonnières? Sont-elles encore en vie? Ajouter à mes livres
42 American Fays
Anne Fakhouri
20 critiques 10 citations

Ce Chicago de 1925 a tout du chaudron prêt à exploser ! Entre les Leprechauns mouillés dans la fabrication de faux billets et les gangs qui s?activent en coulisses pour s?emparer des marchés de l?alcool et des speakeasies, autant dire qu?il y a de l?orage dans l?air. Et tandis qu?Al Capone tente de retrouver son influence sur la ville, voilà que des Drys, farouches partisans de la Prohibition, sont atrocement assassinés. Scarface devient, aux yeux des autorités, le suspect idéal. Furieux et persuadé que les Fays sont dans le coup, il charge une bande de chasseurs de Fays, les No Ears Four, de débusquer les véritables coupables. Pour Old Odd et son équipe, les ennuis ne font que commencer. Contraints de plonger dans les entrailles d?une ville corrompue et en proie aux guerres des gangs, les quatre nettoyeurs ont intérêt à se serrer les coudes s?ils veulent survivre à la tempête qui s?annonce. Car, quand la Fayrie est impliquée, mieux vaut ne pas trop traîner dans l??il du cyclone ! Ajouter à mes livres
43 Tous les vivants : Le crime de Quiet Dell
Jayne Anne Phillips
12 critiques 23 citations

Chicago, 1931. Asta Eicher, jeune veuve mère de trois enfants, est seule et désespérée. Quand Harry Powers, un galant inconnu, la courtise et lui promet de l'épouser, elle est persuadée que la vie lui offre une seconde chance. Quelques semaines plus tard, Asta et ses enfants sont retrouvés morts, assassinés. Emily Thornhill, une des rares femmes journalistes de l'époque, se charge alors de couvrir l'enquête et tâche de comprendre ce qui est arrivé aux Eicher, particulièrement à Annabel, une enfant à l'imagination débordante qui semble dotée d'étranges facultés. Tous les vivants est une fiction inspirée d'un crime célèbre. Avec une grande profondeur psychologique et au moyen de documents d'époque, Jayne Anne Phillips fait parler et revivre la famille Eicher ainsi que son meurtrier quelques jours avant le drame, jusqu'au procès public de celui qu'on appellera " le Barbe bleue des temps modernes " . Jayne Anne Phillips fait son grand retour avec ce roman tiré d'un fait divers tragique qui hante à jamais l'Amérique et inspira le chef d'oeuvre de Charles Laughton La nuit du chasseur. A l'instar de De sang froid de Capote, Tous les vivants nous plonge au coeur d'un drame saisissant, porté par l'écriture lyrique d'un auteur qui se confronte à la fois au réel et au surnature Ajouter à mes livres
44 Division Street : Genèse d'une histoire orale des Etats-Unis
Studs Terkel
4 critiques 9 citations

Chicago, 1965. Le souvenir de la Grande Dépression et de la seconde guerre mondiale n'est pas loin. Celui de la crise de Cuba encore moins. Le Vietnam est un désastre. Le mouvement pour les droits civiques obtient ses plus grandes victoires au prix de luttes acharnées. Chicago, ville gangrénée par la corruption, la mafia et les inégalités sociales, est bouleversée par les plus grands réaménagements urbains de son histoire. Ceci n'est pas un polar, mais le premier livre d'entretiens de Studs Terkel. Armé de son enregistreur, le journaliste capte la parole de la piétaille au gré de ses rencontres et de ses errances dans les bars, les rues et les taxis, de part et d'autre de Division Street, artère de Chicago qui symbolise pour lui les divisions politiques, sociales et culturelles de l'Amérique. Il prend ainsi la température de sa ville, et nous offre un instantané saisissant des années 1960 aux Etats-Unis. Vietnam, communisme, bombe atomique, racisme, pauvreté, transformation du travail par l'automatisation, syndicats corrompus, spéculation immobilière et expropriations, déliquescence du lien social : c'est une Amérique rongée par le doute, la peur et l'impuissance que nous donne à voir ici Terkel. Doute, peur et impuissance parfois suspendus, toutefois, par le constat de la puissance politique des citoyens rassemblés pour exiger leurs droits ou simplement une vie décente. L'impression de fin du monde imminente, d'une société au bord du gouffre, qui domine ces quelques soixante-dix entretiens, préfigure paradoxalement les transformations profondes que connaîtront bientôt les sociétés occidentales au cours des années 1968. Ajouter à mes livres
45 Blanc sur noir
Kristine Kathryn Rusch
3 critiques 4 citations

Plusieurs personnes sont tuées dans le quartier noir de Chicago où le détective Smokey Dalton et son fils adoptif Jimmy, toujours poursuivis par le FBI, essaient de reconstruire leur vie sous une fausse identité. À première vue, rien ne relie ces meurtres. Mais il est facile d'y deviner la ligne invisible tracée par les Blancs pour contenir l'avancée des Noirs enrichis qui commencent à migrer vers des quartiers plus chics... et plus sûrs. Ajouter à mes livres
46 AmeriKKKa, Tome 4 : Les Aigles de Chicago : Chicago, Illinois
Roger Martin
1 critique 6 citations

Quand la Justice, est impuissante, quand la police est complaisante, les associations de lutte contre le Ku Klux Klan font appel à deux agents très spéciaux : Angéla Freeman et Steve Ryan. A Chicago, les pouvoirs publics restent discrets alors que des groupes extrémistes attaquent des noirs, des homosexuels, une clinique pratiquant l'avortement... Angéla et Steve trouveront-ils les commanditaires de cette violence aveugle ? L'écrivain Roger Martin est le spécialiste français du Klan, chacune de ses histoires repose sur des faits réels. Le dessin semi-réaliste de Nicolas Otéro apporte la distanciation nécessaire à cet univers documenté. Ajouter à mes livres
47 La résistible ascension d'Arturo Ui
Bertolt Brecht
18 critiques 51 citations

Chef minable d'une bande de gangsters du Bronx, Arturo Ui parvient à s'imposer par la terreur comme "protecteur" du trust du chou-fleur à Chicago. Il réduit au silence un politicien corrompu, Hindsborough, fait éliminer par Gori (Goering) et Gobbola (Goebbels), ses séides, un homme de main à lui, Roma (Röhm), assassine le patron du trust des légumes de Cicero, la ville voisine, et séduit la veuve de celui-ci, quasiment sur le cercueil de la victime. Le résultat est que l'on vote partout pour lui, tant à Cicero qu'à Chicago. D'autres crimes et d'autres conquêtes suivront. Rien n'arrêtera Arturo Ui, hormis les peuples, qui finiront par en avoir raison. "Mais il ne faut pas nous chanter victoire, il est encore trop tôt: le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde." Ajouter à mes livres
48 Tom's Bar
Giancarlo Berardi
1 citation

Chicago, 1941. Tom Steele, vieux gangster de la prohibition est désormais rangé des voitures. Il est devenu le gérant d'un bar minable tout droit sorti d'un tableau d'Edward Hopper. Tom appartient déjà au passé, il porte sur ses contemporains un regard indulgent mais sans illusion. Le vieux loup a trop bourlingué pour s'en laisser conter par les gosses, les journalistes, les petits malfrats et les flambeurs. Ajouter à mes livres
49 Mascarade
Ray Celestin
19 critiques 11 citations

Ajouter à mes livres
50 Chicago bang bang
Jean-Claude Sacerdot
4 critiques 4 citations

Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          3413