AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Culture kiosque

Liste créée par Alzie - 31 livres. Thèmes et genres : presse , journalisme , journaux , histoire , presse écrite

Acheter son canard en kiosque ou se connecter dès le matin ? A chacun son "vice"... Du journal papier au journal en ligne : des livres qui retracent l'histoire de l'accès à l'information, les débuts et l'évolution de la presse écrite et du journalisme en France, jusqu'à nos jours.


1 Le kiosquier de Charlie
Anaïs Ginori
4 critiques 2 citations

Patrick Deschamps est un des plus vieux marchands de journaux de Paris. Son kiosque se situe entre le Flore et les Deux Magots, dans le quartier intello de Saint-Germain-des-Prés. Le 7 janvier 2015 au matin, comme chaque jour, il a vendu les journaux a deux de ses clients les plus fidèles, Georges Wolinski et Cabu. Deux heures après, alors qu'il rentrait chez lui, les frères Kouachi qui venaient de décimer la rédaction de Charlie Hebdo ont braqué sa voiture. Ils l'ont épargné. À travers le regard du kiosquier de Charlie défile la folle semaine du 7 au 14 janvier 2015. Entre le Charlie de Cabu, Charb, Wolinski et celui relancé par les survivants et une cohorte de fantômes, la France a vécu les pires attentats de son histoire contemporaine mais aussi un sursaut démocratique inédit. Ce récit décalé et personnel raconte sous un angle original les événements de janvier 2015. Il est aussi fondé sur des témoignages inédits. Un texte puissant, haletant et bouleversant qui nous fait réfléchir sur la liberté d'expression assassinée, mais aussi sur la crise de la presse et ces kiosques qui, chaque mois, ferment à Paris. La chevauchée macabre des terroristes a commencé dans une rédaction de journal et leur cavale se termine dans une imprimerie. C'est un hasard. La vie et la littérature ne sont faites que de hasards et de coïncidences. Charlie ne se vendait plus en kiosque. Le 14 janvier, le numéro des survivants a été tiré à 4 millions d'exemplaires. Ce fut la revanche, ou le baroud d'honneur, de la " culture papier " face à celle du numérique. Entre document d'actualité et roman policier, Le Kiosquier de Charlie est le récit vrai et vu de l'intérieur des 7 journées effroyables que la France a connu en janvier 2015. Ajouter à mes livres
2 La Civilisation du journal : Histoire culturelle et littéraire de la presse française au XIXe siècle
Dominique Kalifa
Voici, observée pour la première fois du double point de vue historique et littéraire, une histoire à la fois panoramique et détaillée du siècle d'or de la presse écrite française. De 1800 à 1914, par son mode de production de plus en plus industriel, par sa diffusion de plus en plus massive, par les rythmes nouveaux qu'il impose à la vie sociale et par ses multiples interférences avec la littérature, les sciences et les arts visuels, le journal modifie en profondeur l'ensemble des activités et des représentations, projetant les institutions, les classes, les individus, la raison et l'imagination dans une culture de la « périodicité » et du flux permanent de l'information. Ce passage rapide et global à un tout nouvel espace-temps de l'écriture et de la lecture constitue une mutation anthropologique majeure, l'entrée dans l'ère « médiatique ». Mesurer les effets du journal sur la marche de la société et sur la configuration des esprits, c'est reconnaître rétrospectivement l'existence et la marque d'une « civilisation du journal », au sens même où Lucien Febvre avait mis en lumière la « civilisation du livre » née de l'invention de l'imprimerie. L'originalité et l'abondance des études que l'on découvrira ici, aussi bien sur la genèse de l'écriture journalistique que sur les évolutions de l'industrie de la presse ou de la culture de masse, font de cet ouvrage une référence unique. Au moment où le XXIe siècle bascule dans le numérique, les féconds croisements de disciplines et de problématiques que propose La Civilisation du journal refonde et relance la réflexion sur la communication moderne. Ajouter à mes livres
3 La Grande Aventure de la presse
Jacques Wolgensinger
1 citation

Des almanachs des colporteurs aux satellites de télécommunication, l'histoire de la presse forme un grand reportage à sensation qui abonde en faits divers incroyables, aux péripéties à suspens et aux personnages hauts en couleur. Reporters, témoins du présent, et patrons de presse, bâtisseurs d'empire, ont mis l'Histoire à la Une. Ils méritent à leur tour la Une de l'Histoire.  Ajouter à mes livres
4 Histoire de la presse française
Patrick Éveno
Depuis près de quatre siècles, la presse représente le principal moyen d?information, de connaissance et de loisirs des Français. Je journal a contribué à établir et conforter la démocratie ; il a permis de tisser le lien social et a forgé la culture de masse. L?aventure de la presse peut se lire à travers les journaux, mais elle peut aussi être racontée, comme dans ce livre, par les portraits des hommes et des femmes qui ont fait la presse : écrivains et hommes politiques, directeurs de journaux et reporters, ouvrier et employés, mais aussi crieurs et porteurs. Les hôtels de presse, les cathédrales industrielles, les affiches et les objets donnent à voir cette vie intense qui rythme le quotidien de nos villes et campagnes. Depuis quelques années, dans une conjoncture difficile, la presse peine à trouver un nouveau modèle économique et rédactionnel face à la montée en puissance de la diffusion numérique : l?information permanente et transportable lui fait concurrence. Fortes de centaines d?années de pratiques et de savoir, elle peut toutefois se réinventer en changeant de support.  Ajouter à mes livres
5 La presse écrite
Michel Pellaton
A la fois témoins, acteurs, reflets de la vie politique, économique, sociale et culturelle locale, nationale et internationale, les journaux et magazines sont bien présents dans l'histoire humaine. Cette histoire de la presse écrite invite le lecteur à découvrir un pan de l'histoire des hommes, des techniques et des civilisations. Elle incite aussi chacun à découvrir et à s'approprier cette presse écrite, maillon indispensable de toute réelle démocratie.   Ajouter à mes livres
6 La presse
Patrick Éveno
6 citations

Premier média par ordre d arrivée, c'est autour de la presse écrite que s'est livrée la bataille pour la liberté contre les pouvoirs monarchiques et pour la révolution libérale contre les féodalités. C'est avec elle et pour elle que se sont mis en place les circuits et les méthodes de l'information politique, culturelle, économique. La presse n'est pas qu information, elle est aussi un moyen de divertissement, un vecteur de lien social et un procédé de diffusion des idées et des opinions. Sa très grande diversité est, du reste, une de ses forces. L'unité se trouve sur le plan économique : la lourdeur des processus industriels et la complexité des systèmes de diffusion, la mobilisation de capitaux de plus en plus considérables ont contribué à la réunir en un ensemble d'industries et de services. Longtemps florissant, le secteur connaît depuis deux décennies une crise latente qui s'est accentuée récemment. Organisme vivant, la presse ne cesse de se renouveler : chaque jour de par le monde, et en France même, des titres sont créés, tandis que d'autres interrompent leur parution. De la salle de rédaction jusqu'à sa lecture sur support électronique, cet ouvrage propose un panorama complet de la presse aujourd'hui en France et dans le monde, de ses contenus, de son économie, de son lectorat, de ses mutations en cours aussi. Ajouter à mes livres
7 Une histoire politique du journalisme : XIXe-XXe siècle
Géraldine Muhlmann
Ne plus se contenter d'exprimer des opinions, mais se mettre à voir : tel était l'enjeu de cette révolution du journalisme qui marqua la seconde moitié du XIXe siècle. La grande presse d'information sacrait ainsi la figure du reporter. Quel rôle le reporter se donne-t-il dans l'espace social ? Comment se situe-t-il par rapport à ceux qu'il observe, et ceux qui sont les destinataires de son regard, son public ? Comment se joue ce jeu à trois, orchestré par le journaliste ? Pour répondre à ces questions, Géraldine Muhlmann nous fait voyager dans l'histoire du journalisme moderne, s'arrêtant sur des figures essentielles, quoique parfois méconnues : Séverine, qui couvrit le procès en révision de Dreyfus ; Nellie Bly, une jeune reporter qui se fit interner afin de mieux décrire la réalité des « asiles pour femmes » de la fin du XIXe aux ÉtatsUnis , Lincoln Steffens, ce muckraker (« fouille-merde ») qui voulait « scientifiser » le journalisme ; Seymour M. Hersh, qui « sortit » l'affaire du massacre de My Lai pendant la guerre du Vietnam ..., Albert Londres, George Orwell, Edward R. Murrow, et d'autres encore... Ajouter à mes livres
8 Les légendes de la presse
Fabrice Schlosser
Depuis 1631 et la fameuse première Gazette de Théophraste Renaudot, des journaux de toutes sortes ont raconté en France la vie quotidienne, les sentiments, les opinions de leur époque, mais aussi les grands événements qui ont marqué l'Humanité. Des hommes et des femmes se sont lancés corps et âmes dans l'aventure de la presse pour faire partager l'actualité et l'information à leurs lecteurs. Adapté d'une émission diffusée sur la radio BFM, ce recueil de chroniques révèle les grands moments de l'Histoire de la Presse : les créations des premiers journaux ; les personnalités marquantes de la presse française, les grands événements historiques racontés par les journaux de l'époque, de l'exécution de Louis XVI à la chute du mur de Berlin en passant par le naufrage du Titanic, mais aussi la naissance des grands quotidiens contemporains comme le Figaro ou Le Monde... Ce livre, rempli d'anecdotes, étonnera les curieux et les amateurs de journaux. Saviez-vous ainsi que le premier quotidien français est né en 1777 ? Que la liberté de la presse ne s'est imposée vraiment qu'en 1881 ? Que la première agence de presse au monde, était française et employait des pigeons voyageurs pour faire circuler les nouvelles ? Que la Tour Eiffel fit, dans la presse, l'objet d'une vive polémique qui menaça son existence ? Ou bien que le Tour de France a été créé par un journal nommé l'Auto en 1903 ? Ajouter à mes livres
9 Histoire de la presse
Pierre Albert
Des feuilles volantes à périodicités variables, comme les libelles, de la Gazette de Théophraste Renaudot jusqu'à nos journaux contemporains, cet ouvrage restitue la vie de ces périodiques, témoins et acteurs de la vie nationale et internationale et précise le rôle qu'ils ont joué dans l'évolution de nos sociétés. Ajouter à mes livres
10 Les grands articles qui ont fait l'histoire
Patrick Éveno
1 critique

Au début du XVIIe siècle, Théophraste Renaudot inventait le premier journal français, la Gazette. Collecter, vérifier et commenter les faits afin de les porter à l'attention du public : les principes élémentaires du journalisme étaient posés. Depuis, l'histoire s'écrit à travers la presse... quand ce n'est pas la presse qui écrit l'histoire, à la force de la plume, nourrissant les esprits et déplaçant les idées. Simple porte-voix ou faiseuse d'opinions, lieu du compte rendu ou de la rébellion, elle est un formidable témoin des événements et des débats d'une époque. De la période révolutionnaire au rr septembre 2001, la présente anthologie propose ainsi un parcours "à chaud" dans l'histoire de France: les temps forts (l'exécution de Marie-Antoinette, la révolution de 1848, l'affaire Dreyfus, la Résistance, Mai 68, etc.) et les débats majeurs (la liberté d'expression, les heurs et malheurs de la France coloniale, le droit à l'avortement, la laïcité...) y sont racontés et analysés par d'illustres journalistes, écrivains ou dessinateurs, de Mirabeau à Françoise Giroud, en passant par Emile de Girardin, Vallès, Albert Londres, Jaurès, Raymond Aron, Plantu et bien d'autres. A l'heure où l'on s'interroge sur son avenir, ce recueil rappelle aussi comment, dans la tourmente - face à la censure ou au bourrage de crâne, face à l'industrialisation et à la concurrence des nouveaux médias -, la presse écrite a toujours su se réinventer. Ajouter à mes livres
11 Ils ont fait la presse. L'histoire des journaux en France en 40 portraits
École supérieure de journalisme de Lille
1 critique

40 figures du journalisme, 40 destins étonnants : une histoire de la presse racontée à travers le parcours de ces hommes et de ces femmes hors normes dont l empreinte a marqué le journalisme. De Théophraste Renaudot à Frédéric Filloux, cet ouvrage fait revivre toute l histoire de la presse, l évolution des comportements et des méthodes, les bouleversements techniques, la réussite des « magnats » de la presse, avec comme toile de fond la grande Histoire. Il ne s agit pas ici d un essai historique banal ; en focalisant leur attention sur ces personnalités hors du commun, les auteurs, spécialistes reconnus, retracent de véritables aventures humaines, jonchées d échecs et de réussites. Ajouter à mes livres
12 Pierre Lazareff ou le vagabond de l'actualité
Yves Courrière
2 critiques

Pierre Lazareff... Un nom mythique qui, entré dans la mémoire collective des Français, symbolise aujourd'hui encore la grande presse de qualité au point d'être toujours présent à l'esprit des lecteurs, même ceux nés après sa disparition ! Le Paris-Soir de l'avant-guerre, le France-Soir « lu aussi bien au Quai d'Orsay que chez Renault », premier grand magazine télévisé, populaire au point de vider pendant dix ans les rues de l'Hexagone à l'heure de sa diffusion, c'était lui. Qu'il ait été, des Années folles à nos jours, l'archétype du journaliste-né sous la plume de nos meilleurs romanciers n'a rien d'étonnant, car sa vie fut un roman. Petit-fils d'un des survivants de l'héroïque charge des cuirassiers de Reichshoffen, fils d'un émigré juif russe fuyant les persécutions antisémites et naturalisé français bien avant sa naissance, Pierre Lazareff fut le témoin privilégié de tous les grands événements du siècle et souvent le confident de leurs acteurs. Ajouter à mes livres
13 La Presse, le citoyen et l'argent
Daniel Junqua
L'exigence citoyenne Grandeur et décadence des quotidiens Le pays des magazines Les groupes de presse : le pluralisme mis à mal L'argent sauveur et corrupteur L'État, un protecteur intéressé Journaux et journalistes : une relation ambiguë Ajouter à mes livres
14 Galaxie Gutenberg, 2 volumes
Marshall McLuhan
Dans cet ouvrage, McLuhan annonça que nous quittions la « galaxie Gutenberg » pour entrer dans la « galaxie Marconi ». Certains en conclurent que c'en était fini de l'information imprimée? Or, ce fut le contraire qui se produisit. C'est en effet dans les pays où elle était le plus diffusée que la presse quotidienne, malgré l'essor de la télévision, a continué à se développer le plus. Car, en délivrant une information plus rapide mais plus brute, les médias électroniques ont augmenté le besoin de vérifier et d'étayer. À ce propos, des spécialistes ont établi que vingt minutes de journal télévisé correspondaient seulement à trois colonnes de texte d'un quotidien? Ajouter à mes livres
15 AFP. Une histoire de l'Agence France-Presse, 1944-1990
Jean Huteau
Ajouter à mes livres
16 Histoire des médias de Diderot à Internet
Frédéric Barbier
1 critique 1 citation

Ce livre traite de l'histoire des médias depuis 1751, date de la publication de l'Encyclopédie, jusqu'à l'orée du XXIe siècle, marqué par la numérisation des supports et des réseaux. Il conduit, dans un premier temps, le lecteur à travers l'histoire du livre et de la presse en Europe, puis décrit, pour le XXe siècle, comment évoluent, aux côtés des médias de l'écrit, le cinéma, la radio, et la télévision, de part et d'autre de l'Atlantique. Il s'achève sur les problèmes posés aujourd'hui par la mondialisation du marché des biens culturels. Dans cet univers foisonnant, les auteurs se sont attachés à mettre en évidence plusieurs aspects : d'une part, les fondements techniques de l'économie des médias et leurs conséquences sur la forme des entreprises ; d'autre part, le rapport des médias avec la vie politique, et en particulier le lien entre le livre et l'émergence des identités nationales au XIXe siècle ; enfin, les filiations multiples entre les médias de l'écrit et ceux de l'image et du son qui caractérisent la culture du XXe siècle. Cette troisième édition a fait l'objet d'une refonte approfondie et s'appuie sur les derniers développements de l'actualité Ajouter à mes livres
17 Canards sanglants : Naissance du fait divers
Maurice Lever
1 critique

Un siècle avant la naissance d'une véritable presse (la Gazette de Renaudot n'apparaît qu'en 1631), existaient de petits bulletins d'information, communément appelés canards ou occasionnels. Ces minces brochures, généralement anonymes et vendues par colportage, relataient des faits divers particulièrement étranges ou terrifiants, propres à frapper l'imagination et à ébranler les nerfs: crimes, viols, incestes, monstres, catastrophes naturelles, phénomènes célestes, fantômes et diableries en tous genres, procès de sorcellerie... De longueur variable _ entre huit et seize pages environ _, imprimés grossièrement et souvent illustrés d'un bois naïvement taillé, ces canards s'adressaient à un public populaire, amateur de sensations fortes. Le lecteur d'aujourd'hui les rapprochera naturellement de la presse à scandale et des reality shows. Mais on ne trouve dans ceux-ci ni la poésie ni le pittoresque de ces modestes livrets ni, bien entendu, la fraîcheur naïve de leur style.Souvent cruels, parfois cocasses ou émouvants, tantôt fantastiques, tantôt baroques, ces canards, demeurés inédits à ce jour, nous en apprennent beaucoup plus que de savants traités sur les mentalités à l'aube du XVIIe siècle. Ils plongent au plus profond de la conscience collective, dont ils révèlent tout à la fois les fantasmes, les aspirations, les refoulements et les peurs. Ajouter à mes livres
18 Dictionnaire amoureux du journalisme
Serge July
1 critique

" Citizen July " est partie intégrante de notre mythologie. Fondateur et patron emblématique de Libération, pendant 33 ans il est aussi un grand témoin de l'histoire des médias : des bidonnages au triomphe de la communication, des nouveaux médias aux reportages qui changent les manières de penser. Avec naturel, simplicité et talent, ce journaliste nous raconte toutes les facettes de ce métier, depuis les origines, jusqu'aux réseaux internet. Il évoque les figures majeures, les articles et les grandes ?uvres essentielles de l'histoire du journalisme, de Hérodote à Joseph Pulitzer, de Daniel Defoe à Gabriel Garcia Marquez, de Tintin à Curzio Malaparte, d'Alexandre Dumas à Marguerite Duras, d'Albert Londres à Albert Camus, de John Reed à Michael Herr, de Voltaire à Emile Zola, de Robert Capa à Jean François Bizot ... Serge July est né en 1942. Journaliste et documentariste, il a dirigé pendant 33 ans le quotidien Libération. Ajouter à mes livres
19 Presse et plumes : Journalisme et littérature au XIXè siècle
Marie-Ève Thérenty
Quoi qu'en dise Balzac, le journal n'est pas la machine diabolique d'où serait venus tous les maux de la littérature, depuis que la France est entrée, sous la monarchie de Juillet, dans l'ère du capitalisme industriel et culturel. Cette découverte est un événement majeur pour la connaissance du XIXe siècle : l'histoire littéraire s'obstinait à célébrer le Verbe rimbaldien, le Roman balzacien ou flaubertien, le Vers mallarméen, sans s'apercevoir que le principal laboratoire d'invention littéraire était le périodique, sous ses formes variées et banales. Bien avant Internet, c'est donc eu XIXe siècle qu'éclate la première révolution médiatique. L'invention de la presse moderne modifie le quotidien des Français, impose de nouveaux rythmes de lecture et d'écriture, une scansion neuve de la vie intellectuelle : le politique, la vie sociale, les arts, les sciences et les savoirs connaissent une profonde métamorphose dont cet ouvrage propose un large aperçu. Quant aux écrivains, acteurs et témoins privilégiés de la presse, ils sont aussi les premiers rejetons de cette hybridation culturelle entre l'univers du périodique et l'art d'écrire : on vérifiera ici, en revisitant les auteurs du panthéon littéraire du XIXe siècle, que cet éclairage nouveau transforme notre vision même de la littérature. Ajouter à mes livres
20 Baudelaire journaliste : Articles et chroniques
Charles Baudelaire
Le ténébreux auteur des Fleurs du Mal, le plus lu des poètes français, fut d'abord le fils de la presse. Jeune dandy, il y a fait ses premières armes ; jusqu'à la fin de sa vie, il y a publié ses écrits en tous genres ; n'étant lié à aucun journal, il a collaboré à tous, et exprimé sous les formes les plus variées ses convictions d'artiste et son farouche mépris des bien-pensants. Cette anthologie inédite lève le voile sur une part majeure et méconnue de son oeuvre. On y découvrira les multiples visages de ce polygraphe de génie : le joyeux mystificateur, auteur de chansons satiriques et d'ironiques leçons sur les femmes ou l'écriture ; l'acteur passionné du débat républicain, qui au coeur de l'exaltation révolutionnaire de 1848 fonda un journal, Le Salut public ; mais aussi le principal théoricien français du rire, et l'un des plus grands critiques artistiques et littéraires du XIXe siècle, aussi jubilatoire dans l'éloge que dans l'éreintage de ses contemporains. Ce recueil, qui brosse le double portrait de l'homme et de son siècle, donne enfin les versions d'origine de célèbres poèmes, celles de leur première publication dans la presse - et témoigne ainsi d'une époque où, sur une même page de journal, un sonnet côtoyait un éditorial politique ou un fait divers. Ajouter à mes livres
21 Balzac journaliste : Articles et chroniques
Honoré de Balzac
"Si la presse n'existait pas, écrit Balzac, il faudrait ne pas l'inventer". Journaliste, pourtant, il le fut. Et de manière compulsive. De ses débuts jusqu'à sa mort, il écrivit quantité d'articles, collabora à de nombreux "petits journaux" - ces feuilles littéraires et satiriques très répandues sous la Restauration -, fonda ses propres revues, dont la Revue parisienne, qu'il rédigea presque intégralement, de juin à août 1840... La présente anthologie, inédite, rend justice à cette production foisonnante. Dans ces pages, Balzac est tour à tour critique littéraire et chroniqueur : il recense les dernières parutions, exerce son droit de réponse, pourfend les tics de langage. Il croque le bourgeois avec le talent d'un caricaturiste chevronné et s'engage avec passion dans l'affaire Peytel, dont il aurait voulu faire son affaire Calas. Et si le fait divers l'attire tant, c'est qu'il le transforme en roman. Car par-dessus tout, Balzac journaliste reste romancier. Dès 1830, il publie des oeuvres narratives en plusieurs livraisons, inventant, avant l'heure, le roman-feuilleton. Il profite de l'écriture périodique pour esquisser des personnages, des psychologies, des décors, qui sont ceux de La Comédie humaine. Témoin l'article élogieux qu'il consacre à La Chartreuse de Parme, et qui n'est rien de moins que Stendhal récrit par Balzac... Ajouter à mes livres
22 Zola journaliste : Articles et chroniques
Émile Zola
1 critique 1 citation

Jeune écrivain ambitieux, Zola se fit connaître par le journal ; devenu un maître, il fit de la presse son arme de combat. Portraits, critiques d'art, chroniques politiques, récits pamphlétaires, manifestes, lettres ouvertes : la diversité de ses articles impressionne. Car il fut de toutes les luttes. C'est dans la presse que l'auteur des Rougon-Maquart, auréolé d'un parfum de scandale, a forgé et défendu le naturalisme ; c'est là aussi qu'il a soutenu Manet, les Goncourt, Vallès, tous " les garçons inconvenants qui se permettent d'avoir du talent en dehors des mots d'ordre du monde ". Au c?ur de la guerre franco-prussienne, il a appelé à la résistance en 'bridant La Marseillaise, journal patriotique ; reporter sous la Commune, il a dénoncé la " folie " de l'insurrection et la " boucherie " de la Semaine sanglante ; dans Le Corsaire comme dans Le Figaro, il s'est insurgé contre les hommes de pouvoir trop peu soucieux du peuple et des valeurs de la République.  Et, quinze ans après avoir fait ses adieux au journalisme, il y est revenu pour livrer sa dernière bataille, en exigeant que lumière soit faite sur l'innocence du capitaine Dreyfus.  Cette anthologie donne à redécouvrir Zola, témoin et acteur de l'Histoire, et retrace le parcours d'un écrivain engagé pour qui la presse fut " la vie, l'action, ce qui grise et ce qui triomphe ". Ajouter à mes livres
23 Les journalistes en France, 1880-1950. Naissance et construction d'une profession
Christian Delporte
Liberté d'expression, indépendance à l'égard du pouvoir politique ou de l'argent, règles morales, mission d'informer, service public : il y a un siècle, ces thèmes agitaient déjà le monde la presse. On s'interrogeait sur les effets du bouleversement des techniques, de l'afflux de nouvelles toujours plus rapides et incontrôlables, de la massification de l'information, de la concurrence entre les titres, de l'irruption de la finance dans les affaires de presse. On s'alarmait de l'image déplorable des journalistes qu'on disait volontiers médiocres, arrivistes, corrompus, soumis. Mais le journalisme a défini son espace et les journalistes ont affirmé leur existence professionnelle. Cet ouvrage s'attache à la période la plus fondamentale de leur histoire. Elle relie les années 1880, temps de la liberté conquise et de l'émergence d'une information de masse, au seuil des années 1950, époque où s'écroulent les grandes utopies. Ajouter à mes livres
24 Gautier journaliste : Articles et chroniques
Théophile Gautier
1 citation

Poète de "l'art pour l'art", dédicataire des Fleurs du Mal, Théophile Gautier est resté célèbre pour le culte qu'il vouait à la beauté. Mais on ignore souvent que c'est dans la presse qu'il a mené, jour après jour, sa réflexion sur les lettres et les arts. De ses premiers pas au Mercure de France, à l'âge de vingt ans, jusqu'à sa mort en 1872, il a fait paraître près de 3 000 articles; feuilletoniste dans différents quotidiens, responsable de la rubrique littéraire de La Presse, rédacteur en chef de la revue L'Artiste, il fut l'un des critiques les plus talentueux de son temps. Ses articles, dont ce volume propose une sélection, offrent une vue imprenable sur la production artistique française du XIXe siècle. Car Gautier fut de toutes les représentations théâtrales, de tous les concerts, de tous les spectacles de danse, de tous les Salons de peinture. Qu'il chronique les dernières prestations des cantatrices à la mode ou retrace le parcours de personnalités récemment disparues - Rachel, Vigny, Rossini -, qu'il raille la légèreté d'un vaudeville ou se réjouisse d'un numéro de saltimbanques, qu'il évoque son goût pour Ingres et Delacroix ou sa réticence face aux toiles de Courbet, qu'il rende compte d'un roman de Balzac ou d'une traduction de liante, c'est toujours avec panache, passion et humour. Et, sous sa plume virtuose, c'est toute une époque d'effervescence artistique et littéraire qui revit, pour notre plus grand plaisir. Ajouter à mes livres
25 Hugo journaliste : Articles et chroniques
Victor Hugo
1 critique 2 citations

Figure tutélaire et conscience éclairée de son temps, Victor Hugo fut de toutes les luttes. La première d'entre elles ? La liberté de la presse. Dès 1819, il fonde Le Conservateur littéraire, qu'il rédige avec ses frères et plusieurs jeunes écrivains romantiques. Il y critique les dernières parutions ou y éreinte de mauvais dramaturges. Sa plume est allègre et audacieuse il va jusqu'à encourager un Lamartine de douze ans son aîné! Ses convictions, il les exprima d'abord dans la presse. Devenu républicain, il stimulera sans relâche la création de nouvelles feuilles et soutiendra les journalistes opprimés. La présente anthologie entend mettre à l'honneur l'oeuvre de Hugo journaliste. Celle-ci est marquée par d'importants combats - pour la justice, contre la peine de mort et par d'autres qui montrent parfois un grand homme soucieux de l'image qu'il destine à la postérité. Si Hugo prit quelquefois ses distances avec le journalisme, qu'il estime trop rivé aux faits, il comprit très vite l'importance du phénomène journalistique, qu'il a vu naître et s'amplifier. Pour lui, la mission de la presse n'est rien de moins qu'une mission civilisatrice. Contre l'anecdotique, il veut restaurer la primauté de l'Idée. Une leçon de journalisme. Ajouter à mes livres
26 L'Explosion du journalisme : Des médias de masse à la masse de médias
Ignacio Ramonet
Cet essai critique propose une anatomie de la presse écrite à l'heure où l'écosystème médiatique est dynamité par la révolution numérique et le développement des réseaux sociaux. Chaque citoyen, dans la nouvelle société-réseau, a vocation à devenir " journaliste " en s'appropriant des dispositifs légers comme les blogs, Twitter ou Facebook qui offrent un potentiel communicationnel inédit. Certains envisagent même un " journalisme sans journalistes ", à la manière du média social WikiLeaks, pour garantir l'existence d'une information libre et indépendante. Etablis au cours d'un siècle et demi de domination médiatique, les repères théoriques et pratiques du journalisme se révèlent désormais inadaptés. Sous les diktats de l'urgence et du marché, les lois de l'information changent très vite, tandis que se multiplient les risques de manipulation et de bidonnage. Certains genres plébiscités par l'opinion publique, comme le journalisme de reportage ou d'investigation, sont déjà en voie de disparition, jugés trop coûteux. Cependant, ce nouveau système n'a pas encore réussi à trouver de modèle économique viable, alors que des sites Web novateurs et mieux adaptés à leur environnement viennent concurrencer toujours plus les grands médias traditionnels. Le journalisme y survivra-t-il ? Sans doute, car il en a vu d'autres et n'a jamais connu d'" âge d'or ". Mais, pour l'instant, il se retrouve un peu tel Gulliver à son arrivée dans l'île des Lilliputiens, ligoté par des milliers de liens minuscules. Ajouter à mes livres
27 A-t-on encore besoin des journalistes ?
Éric Scherer
1 critique 2 citations

L'imprimerie a permis la démocratisation de la lecture, Internet celle de l'écriture. Le grand public, réalisant que les barrières à la création et à la distribution de contenus avaient disparu, a facilement pris le contrôle des outils de production et de diffusion devenus très bon marché des mass médias.La création de contenus, notamment journalistiques, par les gens qu'on appelait autrefois l'audience, est devenue phénoménale. Plus besoin d'imprimerie pour se faire lire, de stations de radio pour se faire entendre ou de télévision pour se faire voir. Chacun est devenu un média !C'est cela la révolution de l'information ! Les gens, défiants vis-à-vis des corps constitués, se tournent les uns vers les autres, pour échanger mondialement via les réseaux sociaux et délaissent les médias traditionnels, qui sont désintermédiés et les journalistes court-circuités. Wikileaks et les récents événements politiques dans les pays arabes en sont les derniers témoins.Mais face à l'« infobésité » qui nous accable du matin au soir, un nouveau journalisme de valeurs ajoutées, réalisé par des professionnels moins arrogants, s'avère aussi de plus en plus indispensable pour mettre de l'ordre dans le tsunami d'informations. Un journalisme de filtrage pertinent, enrichi de l'audience, des nouvelles technologies, et des immenses possibilités de cette nouvelle société connectée. Un Journalisme Augmenté ! Ajouter à mes livres
28 Une presse sans Gutenberg. Pourquoi Internet a bouleversé le journalisme
Jean-François Fogel
1 critique 3 citations

Internet peut-il tuer la presse écrite ? Cet essai décrit, illustre et analyse les conséquences du développement des nouveaux médias. Internet n'est pas un support de plus : c'est la fin du journalisme tel qu'il a vécu jusqu'ici. Diffuser l'information, donner des rendez-vous à une audience, décider de ce qui fait l'actualité sont désormais des tâches accessibles à tous.  Ajouter à mes livres
29 La fin des journaux et l'avenir de l'information
Bernard Poulet
1 critique 5 citations

Montée en puissance d'Internet, migration des budgets publicitaires et des petites annonces vers les médias électroniques, désaffection du jeune public pour l'écrit, culture du tout-gratuit... Telles sont quelques-unes des tendances lourdes de la révolution en cours de la presse écrite qu'analyse le journaliste Bernard Poulet. Des États-Unis à l'Europe et à la France, il dresse le constat d'une industrie sinistrée, qui, se voyant doublement délaissée par le public et les annonceurs, ne fait plus assez de bénéfices pour rester viable et accumule les plans de rigueur et les licenciements, quand ce ne sont pas les faillites. L'idéologie «libertaire» qui accompagne le triomphe d'Internet fait parfois rêver d'une autre manière de communiquer. Bernard Poulet montre qu'elle n'est souvent qu'un paravent derrière lequel s'édifient de puissants monopoles économiques pour lesquels l'information n'est qu'un produit d'appel parmi d'autres. La révolution numérique des médias masque selon lui un autre bouleversement, amorcé bien avant Internet, mais tout aussi ravageur, et dont les effets se combinent désormais : l'intérêt de nos sociétés pour l'information s'érode irrésistiblement. Ajouter à mes livres
30 La presse française - Au défi du numérique - 8e édition
Pierre Albert
Cette étude est la huitième que, depuis 1968, la Documentation française consacre à la presse en France, secteur économique aujourd?hui en crise. Elle rassemble les données les plus récentes (techniques, institutionnelles, économiques, sociologiques) relatives à ce secteur et  s?attache notamment à analyser les effets de la culture numérique, qui marque une rupture des modes de production et d?échange de l?information, de la connaissance et de la culture. La presse française, avec un chiffre d?affaires de 8,7 milliards d?euros en 2012, constitue un secteur économique important (0,43 % du PIB), mais qui subit depuis plusieurs années une crise profonde, à la fois conjoncturelle et structurelle. D?un côté, la presse française voit ses recettes de ventes et publicitaires en diminution constante ; de l?autre, elle est confrontée à une concurrence croissante, en son sein même (entre groupes, entre titres payants et gratuits) et avec les autres médias (l?audiovisuel, et de plus en plus, l?internet). Cette crise, par ses enjeux,  dépasse largement la seule économie, du fait du rôle social et politique de la presse, et peut mettre en péril ce « quatrième pouvoir ». Cette nouvelle édition marque aussi la volonté de comprendre et d?expliquer le mouvement de conversion de cette industrie, les stratégies déployées par l?ensemble des éditeurs pour s?adapter au numérique. Une place est accordée aux nouveaux acteurs que sont les sites nés en ligne (les pure players), ainsi qu?aux tentatives d?évolution de la règlementation. Ajouter à mes livres
31 Les Petits Soldats du journalisme
François Ruffin
4 critiques 2 citations

Le CFJ, Centre de formation des journalistes, existe depuis 1946. Le but de cetteécole que l'on intègre sur concours après deux années d'université au minimum est de former l'élite journalistique puisque le centre, situé à Paris rue du Louvre, se targue lui-même d'être "une école d'excellence". En fait d'excellence, François Ruffin, qui est sorti de l'école il y a peu, a surtout trouvé une gigantesque machine qui "fabrique des journalistes-techniciens à même de produire une information-marchandise qui alimente l'industrie de la presse". Rassemblant quantité de souvenirs personnels, de paroles d'étudiants qui ont connu le même désenchantement, citant laparole des directeurs exhortant cette petite troupe d'élites à ne pas réfléchir, François Ruffin raconte de l'intérieur comment on devient "un gratte-papier obéissant", "habitué à produire du vide". L'habitude de recopier les dépêches AFP, la logique de remplissage, la collusion trop fréquente entre information et communication (le plus souvent au profit de grandes firmes), la reproduction des poncifs et clichés et, en conséquence, la négation de tout style et de toute pensée, l'acceptation "d'un mode de production routinier", et surtout la connivence entre tous le médias, prédisposés à faire plus ou moins tous la même chose? Ruffin met en scène le théâtre (de marionnettes) du journalisme tel qu'il le conçoit.Les Petits Soldats du journalismene se veut pas un pamphlet. Pas non plus, malgré les apparences, une dénonciation virulente. Il s'agit d'une enquête sans concession menée par un ancien élève de l'école qui s'insurge contre l'appauvrissement du contenu des médias. Voilà qui permettra aux lecteurs non compatissants de prendre la distance qui leur conviendra... Le textede François Ruffin est accompagné de plusieurs dessins humoristiques et satiriques de Faujour. L'un deux représente un directeur de l'information sermonnant son stagiaire : "On s'en fout que tu n'aies rien à dire, l'important c'est de l'écrire" Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          192

Ils ont apprécié cette liste