AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Découvrez les meilleures listes de livres


Faits divers
Liste créée par moravia le 05/07/2013
49 livres. Thèmes et genres : meurtre , viols , rapt , faits divers , séquéstration

Nous avons tous en mémoire un fait divers. Les écrivains s'en emparent pour relater les faits ou en faire une œuvre très personnelle, fantasmée.

Un choix qui naturellement est sans fin, comme les faits divers...



1. Le Pull-Over rouge
Gilles Perrault
3.94★ (1185)

Quand un accusé ne fait pas bonne figure dans le prétoire, il risque sa tête. C'est ce qui est arrivé à Christian Ranucci. Il a été coupé en deux et après la lecture de ce livre personne ne peut affirmer qu'il était coupable du crime d'une fillette, sans aucun doute.
2. L'adversaire
Emmanuel Carrère
3.99★ (4983)

Un scénario qui dépasse l'imagination du plus fou des écrivains . Emmanuel Carrère a réussit le tour de force de ne pas se noyer dans cette histoire hors du commun. Un grand livre !
3. De sang-froid
Truman Capote
4.25★ (7392)

Un cambriolage minable pour un butin minable. Un meurtre minable par deux paumés minables. Reste l'auteur brillant comme une étoile...
4. Le Quatuor de Los Angeles, tome 1 : Le Dahlia noir
James Ellroy
4.09★ (8047)

Le 15 janvier 1947, la police de Los Angeles trouve sur un terrain vague le cadavre nu d'une femme de 22 ans, Betty Short. Le corps est sectionné en deux au niveau de la taille, vidé de ses organes et de son sang, il présente de nombreuses lacérations et brûlures, notamment aux seins, et la bouche a été ouverte d'une oreille à l'autre. La police met toutes ses forces sur ce meurtre qui, à cause de la tendance de la victime à se vêtir de noir, devient "l'affaire Dahlia noir." Elle va faire la une du Herald Express pendant douze semaines.
5. L'appât
Morgan Sportès
3.44★ (103)

Une jeune fille donne rendez vous à des messieurs d'un certain âge, et avec l'aide de deux complices les séquestre, les rançonne. En peu de jour ce trio se livre à sept tentatives de meurtres et commet deux assassinats pour rien ou si peu...
6. Tout, tout de suite
Morgan Sportès
3.87★ (465)

Un récit hallucinant sur le gang des Barbares. Ce livre a une valeur de témoignage d'un fait divers horrible et pathétique.
9. La tragédie de Lurs
Jean Amila
3.90★ (18)

En 1952, Meckert est envoyé à Lurs par le journal France Dimanche pour couvrir ce qui deviendra un des faits divers les plus retentissants du siècle : l'affaire Dominici. Deux ans plus tard, Meckert revient sur cette expérience et examine le rôle tenu par les médias dans le développement de l'affaire. Entre faits bruts et récits à scandale, il tente d'analyser le travail de journaliste et livre son propre point de vue sur des faits qui, cinquante ans plus tard, continuent de susciter des commentaires et d'alimenter des fictions. Source : Joëlle Losfel
10. Notes sur l'affaire Dominici - Essai sur le caractère des personnages
Jean Giono
3.69★ (78)

En 1952, une famille d'Anglais est retrouvée assassinée à quelques kilomètres d'un petit village de Lurs dans les Alpes. Gaston Dominici est rapidement arrêté, jugé et déclaré coupable au cours d'un procès retentissant. L'écrivain Jean Giono se passionne pour ce terrible fait divers et assiste à toutes les audiences.
11. Dominici, c'était une affaire de famille
Jean-Charles Deniau
4.25★ (10)

Proposition de Chrichrilecture.
12. La séquestrée de Poitiers / L'Affaire Redureau
André Gide
3.60★ (136)

Le 22 mai 1901, le procureur général de Poitiers apprend par une lettre anonyme que Mlle Mélanie Bastian, cinquante-deux ans, est enfermée depuis vingt-cinq ans chez sa mère, veuve de l'ancien doyen de la faculté des lettres, dans une chambre sordide, parmi les ordures. Comment cette affaire, où la culpabilité de Mme Bastian et de son fils semble évidente, put-elle aboutir à l'acquittement des inculpés? André Gide démonte magistralement le dossier de cette affaire devenue légendaire. Et il conclut: " Ne jugez pas. " Source : Gallimard
13. Les soeurs Papin
Robert Le Texier
1.00★ (13)

Le 2 février 1933, au Mans, deux jeunes filles assassinent leurs patronnes et s'acharnent sur elles avec une violence inouïe. C'est le début de l'affaire Papin qui déchaînera l'opinion publique pendant de longues années et qui intéressera les surréalistes, Jean Genet, le Dr. Lacan, Sartre, Simone de Beauvoir... Parce qu'il faut donner un sens à l'incompréhensible, les experts proposent toutes sortes d'interprétations savantes et sophistiquées, mais au terme du procès, le mystère de ces deux filles impénétrables reste entier. Peut-être n'a-t-on pas assez exploré le monde clos où Christine et Léa se réfugiaient pour échapper aux autres. Peut-être fallait-il revenir au bon sens, et suivre très simplement le chemin de leur enfance pour comprendre leur secret. C'est ce que propose ici Robert Le Texier, journaliste et romancier. Source : Fleuve Noir
14. Les bonnes
Jean Genet
3.52★ (3387)

Même affaire que le précédent livre (pièce de théâtre)
15. Les grands criminels
Alphonse Boudard
3.57★ (53)

J'ai plus de raisons d'écrire sur le crime que sur la culture du maïs en Haute-Normandie. Au cours de mes séjours en cul-de-basse-fosse, j'ai rencontré quelques spécimens d'assassins qui me permettent aujourd'hui de les étudier d'un peu plus près. Jules Bonnot au volant de sa Delaunay-Belleville est à la fois le premier braqueur motorisé et l'ancêtre de nos terroristes fin de siècle. Landru, c'est Don Juan criminel. Il est petit, barbu, chauve, pingre, presque vieux, et pourtant il séduit 283 femmes en cinq ans. Détail : 10 d'entre elles disparaîtront en fumée. Le docteur Petiot nous arrive de l'enfer. Pendant l'Occupation, en 1942, il aménage un hôtel particulier pour y liquider des clients en mal d'évasion. Il a tué parce qu'il était né pour ça, comme d'autres le sont pour la poésie ou la recherche scientifique. Pierre Loutrel, dit Pierrot le Fou, va sillonner la France de l'après-guerre au volant de sa traction avant, attaquant les banques et les convoyeurs de fonds au rythme syncopé de sa mitraillette. Le dernier criminel de cette promenade dans le temps des horreurs est un. jeune homme de bonne famille, Georges Rapin. Ayant trop lu de romans policiers et se prenant pour un voyou de Série Noire, il se fait appeler M. Bill. Il tue pour rien, presque pour le plaisir. Source : Le Livre de Poche .
16. Un tueur si proche
Ann Rule
3.93★ (611)

Ann Rule avait un ami. Un jeune homme charmant qui aurait fait le bonheur de toutes les mères qui veulent caser leur fille auprès d'un garçon "convenable". Seulement ce charmeur, au sourire flamboyant avait pour nom TED BUNDY.
18. Est-ce ainsi que les femmes meurent ?
Didier Decoin
3.71★ (474)

Catherine Kitty Genovese n'aurait pas dû sortir seule ce soir de mars 1964 du bar où elle travaillait, une nuit de grand froid, dans le Queens, à New York. Sa mort a été signalée par un entrefilet dans le journal du lendemain : « Une habitante du quartier meurt poignardée devant chez elle. » On arrête peu de temps après le meurtrier, monstre froid et père de famille. Rien de plus. Une fin anonyme pour cette jeune femme drôle et jolie. Mais sait-on que le martyre de Kitty Genovese a duré plus d'une demi-heure, et surtout que trente-huit témoins, bien au chaud derrière leurs fenêtres, ont vu ou entendu la mise à mort ? Aucun n'est intervenu. Qui est le plus coupable ? Le criminel ou l'indifférent ? Récit saisissant de réalisme et réflexion sur la lâcheté humaine, le roman de Didier Decoin se lit dans un frisson. Source : Librairie Générale Française
19. De bons voisins
Ryan David Jahn
3.88★ (420)

New York, années 1960. Kat Marino, qui rentre tard chez elle, est agressée au couteau par un inconnu. De nombreux voisins sont témoins de la scène, mais personne n'avertira la police, persuadé que quelqu'un d'autre l'aura déjà fait. En donnant la parole à tous les protagonistes, ce roman noir polyphonique, dont l'action se concentre sur quelques heures, esquisse une tentative de généalogie de la violence contemporaine. Source : Actes sud
20. Bordeaux-Vintimille
Jean-Baptiste Harang
3.67★ (52)

Dans la nuit du 13 au 14 novembre 1983, entre Agen et Montauban, au lieu-dit Fourrier Six-Basses, un homme est mort. On l'a jeté vivant d'un train en pleine vitesse, le 343 qui relie Bordeaux à Vintimille. Cette nuit-là Rachid Abdou, un jeune Algérien, se rend à Marseille après trois jours de vacances, il rentre à Oran. Trois jeunes gens, en route pour Aubagne où il vont s'engager dans la Légion Etrangère, l'agressent sauvagement, le poignardent et le jettent par la portière. Crime raciste ? Violence gratuite ? Ivrognerie incontrôlée ? Des faits à la Cour d'Assises, Jean-Baptise Harang dit les dernières heures de la victime, le passé des assassins, tout ce que l'on a su avant de juger, et les questions restées sans réponse : Pourquoi ? Pourquoi trois jeunes gens qui ne se connaissent pas ont-ils lynché un inconnu de leur âge ? Pourquoi personne dans ce train bondé n'est intervenu ? Pourquoi Rachid Abdou est-il mort ?
21. Le vampire de Ropraz
Jacques Chessex
3.54★ (491)

1903 à Ropraz, dans le Haut-Jorat vaudois, la fille du juge de paix meurt à vingt ans d'une méningite. Un matin, on trouve le couvercle du cercueil soulevé, le corps de la virginale Rosa profané, les membres en partie dévorés. Horreur. Stupéfaction des villages alentour, retour des superstitions, hantise du vampirisme, chacun épiant l'autre au c?ur de l'hiver... Source : France Loisirs
22. Crime
Meyer Levin
4.19★ (441)

Cette fiction (1956), qui fit comparer Meyer Levin à une sorte de Dostoïevski américain, se fonde sur un fait-divers authentique auquel l'auteur en sa jeunesse avait été mêlé malgré lui. Dans le Chicago des années 20, deux garçons surdoués, promis à un brillant avenir, croient pouvoir exécuter un crime parfait... et y réussissent presque. Crime, qui suscita l'enthousiasme de Hemingway (et inspira un film fameux avec Orson Welles), avait disparu des tables de la librairie. Sa remise au jour en 1996 fut saluée par toute la presse. Source : Phébus
23. Claustria
Régis Jauffret
3.60★ (526)

28 avril 2008, dans une petite ville d?Autriche une mère sort avec trois de ses enfants de la cave où elle a vécu dans une claustration absolue durant vingt-quatre années. Violée par son père, elle les a mis au monde dans cette prison sans fenêtre. Sur place, l?auteur a découvert de nouveaux éléments qui remettent en cause l?enquête de la police. Claustria est le roman de cette histoire unique. Source : Editions du Seuil
24. 3096 jours
Natascha Kampusch
3.83★ (1904)

N. Kampusch raconte son enlèvement à l'âge de 10 ans sur le chemin de l'école par W. Priklopil et ses années de captivité dans une cave de 5 m², puis pendant 6 ans esclave domestique sous le joug d'un bourreau violent pratiquant le harcèlement physique et psychologique : bouleversant, captivant, une plongée au coeur d'une relation ambigüe. Source : Librairie Générale Française
25. Room
Emma Donoghue
4.08★ (1735)

Une proposition d'nilebeh. **************** Un roman inspiré d'un fait divers : l'histoire d'un petit garçon, Jack, né en captivité dans une pièce de 10 m2. Il y vit seul avec sa mère. du haut de ses cinq ans, ils nous raconte avec ses mots d'enfant son enfermement, lui qui ne connaît pas le monde extérieur, pour qui les arbres et les chiens n'existent seulement dans la télévision. Sa mère, ?elle, fait tout ce qu'elle peut pour l'élever, l'occuper jusqu'au jour où elle décide qu'il est temps de fuir. Comment cet enfant va pouvoir s'adapter et survivre au monde extérieur bien trop grand pour lui ... (caro64).
26. Sévère
Régis Jauffret
3.20★ (320)

Un homme d'affaires est trouvé mort dans une combinaison de latex. Son amante et partenaire de jeux sadomasochistes l'a criblé de balles. C'est elle qui nous raconte son crime, sa fuite incohérente vers l'Australie, puis son retour, hagarde de champagne et de calmants. Violée dès son plus jeune âge, elle est tombée amoureuse d'un véritable prédateur qui lui a accordé, puis repris, un million de dollars. Alors elle l'a tué. Où est le bourreau, où est la victime ? Source : Points Seuil
27. L'amante anglaise
Marguerite Duras
3.67★ (188)

Le même fait divers a inspiré L'Amante anglaise et Les Viaducs de la Seine-et-Oise . Au départ il s'agit du même coup de dés : même crime, mêmes personnages, même lieu. Voici donc, entre beaucoup d'autres possibles, une seconde approche - cette fois sous la forme d'un récit - de la même énigme. Source : Gallimard.
28. La Rivière rouge sang
Ann Rule
3.70★ (214)

En novembre 2001, Gary Ridgway, le tueur en série le plus meurtrier des États-Unis, est enfin arrêté. L'assassin de la " Green River ", le fleuve vaseux dans lequel il plongeait ses victimes après les avoir violées et étranglées, échappait à la police depuis vingt ans. Voilà justement vingt ans qu'Ann Rule suit pas à pas les avancées de l'enquête, qu'elle réunit des indices sur Ridgway et son mode opératoire, qu'elle collecte des informations sur les quarante-huit victimes. Qu'avaient en commun ces jeunes filles au physique si différent ? Leur fragilité psychologique ? Leur existence marquée par des drames ? La réponse se trouve-t-elle au fond de cette rivière rouge sang ? Source : Librairie Générale Française (LGF
29. Ida
Françoise Hamel
3.98★ (50)

"J'ai tué mon père. D'une seule balle de pistolet Luger 22 Long Rifle. Je ne l'ai pas raté. "C'était le mardi 18 juillet 1989, à huit heures du matin. J'avais dix-sept ans. J'en paraissais douze. Je ne pesais que trente-cinq kilos et mon père plus de cent trente. Mais j'ai osé. "Depuis, beaucoup de gens veulent savoir comment un drame pareil est arrivé. Pourquoi ? A mon âge ? Tuer mon père ! Meurtrière à dix-sept ans ! Parricide ! Est-ce que j'ai réalisé ? Est-ce que je regrette mon geste ? "On me dit aussi qu'une vie comme la nôtre est incroyable de nos jours. Eh bien ! non, puisque je l'ai vécue." Françoise Hamel a écrit ce récit d'après l'histoire de la jeune Ida.
30. Un assassin au-dessus de tout soupçon
Yvan Stefanovitch
3.40★ (74)

1978. Entouré de ses collègues de la gendarmerie de Chantilly, Alain Lamare jubile intérieurement. Depuis quelques jours, les forces de l'ordre et les médias semblent enfin prendre au sérieux le second Tueur de l'Oise. Quel sang-froid et quel cynisme chez ce modeste gendarme qui, de mai 1978 à avril 1979, va se transformer en criminel retors, recherché par toutes les polices. Vols de voitures, agressions multiples, meurtre... Le bilan de ces onze mois est d'autant plus éloquent que gendarmes et policiers se livrent une sourde guerre. Itinéraire d'un gendarme modèle enquêtant sur ses propres crimes jusqu'à ce que les cartes lui échappent. Mais la question reste en suspens : Lamare est-il un dangereux maniaque ou un homme qui cherchait dans le crime une échappatoire à sa médiocre vie ?
31. Les damnés de Nanterre
Chantal Montellier
3.85★ (20)

Le 4 octobre 1994, radios et télés rapportent un fait divers d'une extrême brutalité. Deux jeunes gens, Florence Rey et Audry Maupin, viennent d'attaquer la préfourrière de Pantin pour voler des armes. Place de la Nation, le taxi à bord duquel ils s'enfuient percute une voiture de police. Fusillade. Course poursuite. Cinq morts et cinq blessés en moins de trente minutes. Coup de folie ou opération terroriste ? Le visage d'ange paumé de Florence Rey devient une icône cathodique instantanée, symbole de la violence et de la confusion idéologique des temps. Les médias invoquent l'influence de films ultraviolents comme le Tueurs nés d'Oliver Stone. On présente Rey et Maupin comme des Bonnie & Clyde de la terreur, des nihilistes délirants, alors qu'en réalité leur parcours épouse celui de tant d'enfants des classes moyenne et ouvrière en rupture avec un modèle de société de plus en plus brutal et matérialiste... Dix ans plus tard, Chantal Montellier rouvre le dossier et suit les pistes négligées à l'époque, y compris celle, évoquée à mi-voix par certains médias, du troisième, voire du quatrième homme. Son travail, vibrant de sincérité, jette une lumière neuve sur une affaire emblématique de notre histoire récente. Et par-dessus tout cela, flotte l'inoubliable visage de Florence Rey, le soleil noir de son regard.
32. Retrouver Estelle
Eric Mouzin
4.11★ (29)

« Tout dire. Pendant un an, j'ai noirci plus de deux cents pages de notes recopiées dans mon ordinateur en lignes serrées, enregistré des réflexions ou des pense-bêtes sur mon dictaphone. Pendant un an, à la maison, j'ai rassemblé les courriers, les emails, les articles de presse, les cassettes vidéos, les DVD, les compte rendus de mes réunions chez les juges, j'ai griffonné et dicté les souvenirs, d'un ton monocorde, m'interdisant toujours la moindre émotion. Une larme, une seule, et ce serait l'effondrement. La seule émotion que je m'autorise, c'est la colère. Une colère froide, une révolte calme. Le reste, je n'ai pas le droit. Pas le droit de flancher, de m'attendrir sur moi-même. Il y a tant à faire, encore. On ne peut à la fois faire et être. Depuis le premier jour, j'ai choisi de faire. Et j'ai étouffé l'être. Depuis le soir du 9 janvier, je ne suis plus. »Le 9 janvier 2003, entre 18h30 et 18h45, disparaissait Estelle Mouzin, neuf ans, sur le chemin du retour de l'école. Depuis, rien. Qu'est-il arrivé à Estelle ? Bientôt huit ans que l'on est sans nouvelles, malgré le travail des enquêteurs et le combat incessant d'un père. Pour la première fois, Éric Mouzin accepte de se confier. Un récit sans pathos, bouleversant. Et entre les lignes, une colère sourde, une douleur muette qui n?en est que plus forte.
33. Les bébés congelés de Séoul
Marie-Pierre Courtellemont
4.00★ (14)

29 juillet 2006 à Séoul. Un ingénieur français, Jean-Louis Courjault, dont la femme et les deux enfants passent les vacances d'été en France, fait une découverte macabre dans un tiroir du congélateur. C'est le début du plus terrible des cas d'infanticide, l'" affaire des bébés congelés ". Au lendemain d'un procès retentissant qui a condamné Véronique Courjault à huit ans de prison, Marie-Pierre Courtellemont, journaliste, a tenté de comprendre cette terrifiante affaire. Comment une mère de famille peut-elle dissimuler sa grossesse et se livrer à de tels crimes ? Comment le couple a-t-il résisté ? Enquêtant au sein de la famille Courjault, l'auteur a écouté longuement les confidences des proches, reconstitué le parcours de Véronique, fait le point avec les spécialistes et recueilli des témoignages bouleversants sur le " déni de grossesse ", cette maladie si peu connue du grand public. Jour après jour, elle a assisté aux grandes heures de ce procès, à l'affrontement des experts, à la douleur des familles, essayant de mettre des mots sur les silences et de répondre aux questions que tout le monde se pose
34. Une si jolie petite fille
Gitta Sereny
3.57★ (631)

En 1968, à Newcastle, une fillette de 11 ans assassine deux enfants de 3 et 4 ans. Considérée par toute la Grande-Bretagne comme un être démoniaque, la petite fille, vive, jolie, exceptionnellement intelligente, est jugée comme une adulte et emprisonnée. Près de trente ans plus tard, alors que, sortie de prison à sa majorité, mère de famille, Mary essaie de refaire sa vie, Gitta Sereny la retrouve et la convainc de rouvrir avec elle, dans de longs entretiens, le dossier de ses crimes. Toute la vie de Mary défile. Elle la revit à mesure, plonge dans les semaines qui ont conduit à la tragédie, puis dans ses années de captivité, raconte cette histoire qui est aussi l'histoire d'une lente reconstruction, d'une sortie progressive de l'horreur ? celle qu'elle a commise et celle dans laquelle sa mère l'avait plongée dès sa petite enfance, ce cauchemar que Mary, arrivée au bout d'elle-même, pourra enfin regarder en face.
35. Sulak
Philippe Jaenada
4.01★ (682)

Aucun romancier n'aurait pu inventer un personnage aussi fascinant que celui de Bruno Sulak. Tout au long des années 80, ses braquages audacieux et ses évasions répétées sans la moindre effusion de sang ont défrayé la chronique judiciaire. Ancien légionnaire, parachutiste émérite, charmeur, généreux et intègre, follement épris de liberté, Bruno Sulak a marqué les mémoires avec ses casses spectaculaires.
36. Lumière
Alain Caillol
3.25★ (8)

Un livre écrit par le ravisseurs du baron Empain.
37. Je vous écris dans le noir
Jean-Luc Seigle
4.18★ (1174)

Quand Pauline Dubuisson, étudiante en médecine, tue son ex-fiancé Félix Bailly, elle n'imagine pas qu'elle va provoquer par ricochet du destin une autre mort, celle de son père qui se suicide après avoir appris son arrestation. A 21 ans elle est jetée en prison et passe devant les Assises de Paris. Pauline est la seule femme contre laquelle le Ministère public requiert la peine de mort.
38. La force de l'innocence : L'affaire Marie Besnard
Jacqueline Favreau-Colombier
5.00★ (12)

Loudun, 1949. L'affaire Marie Besnard. A l'origine, la jalousie, la méchanceté, les ragots qu'on colporte derrière les persiennes tirées : la gangrène des petites villes de province. Treize accusations de meurtre. L'arme du crime : le poison. Marie aurait assassiné mari, père et mère, famille, voisins... On est prêt à exhumer tout le cimetière. Les preuves ? Les fameux dosages d'arsenic trouvés dans les corps.
39. Guy Georges : La traque
Patricia Tourancheau
4.03★ (62)

C'est après l'affaire Guy Georges qu'enfin la France s'est doté d'un Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG). Guy Georges viole et tue sa première victime, une étudiante de 19 ans, en janvier 1991. Durant ces années 90 il violera et tuera six autres jeunes femmes, pour autant d'agressions où les victimes pourront s'échapper, avant son arrestation le 26 mars 1998. Cette affaire mettra en lumière les manquements de la justice et des différents services de Police.
40. Un tueur dans l'ombre. L'Affaire Marcel Barbeault
Alain Hamon
3.50★ (17)

Entre 1969 et 1976 les habitants de l'Oise ont vécu dans la peur. 6 femmes et un couple d'amoureux dans une voiture sont exécutés par un homme armé d'une carabine 22 long rifle. C'est un inspecteur de police, seul, qui par son travail minutieux et de nombreuses investigations, permettra l'arrestation de l'assassin. Bon père de famille, bon époux, fils exemplaire, Marcel Barbeault est présenté à la cour d'assises de l'Oise. Il est déclaré coupable et condamné. Jamais au cours du procès, il n'avouera malgré des preuves accablantes. Depuis son incarcération les crimes ont cessé.
41. Laëtitia
Ivan Jablonka
4.11★ (1480)

Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d'être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans.
42. La vie en jeu
Baron Edouard-Jean Empain
4.00★ (15)

Le Baron Empain avait été enlevé devant son domicile en plein Paris le 23 janvier 1978. Il avait été séquestré dans un petit pavillon de Savigny-sur-Orge, en région parisienne, et n'avait été libéré qu'après 63 jours de captivité lors d'une remise de rançon où la police était intervenu.
43. Chronique de mon erreur judicaire : Une victime de l'affaire d'Outreau
Alain Marécaux
4.12★ (51)

Alain Marécaux, huissier de justice, un des accusés de l'affaire d'Outreau (Pas-de-Calais) est arrêté en novembre 2001 avec 13 autres personnes, accusé à tort d'actes de pédophilie, il a passé 23 mois en prison. Obligé de vendre son étude, sa femme l'a quitté et il a été séparé de ses enfants avant d'être finalement acquitté en décembre 2005. La plus grosse affaire, et erreur judiciaire scandaleuse, des années 2000.
44. Je voulais juste rentrer chez moi
Patrick Dils
4.17★ (300)

Le 30 avril 1987, Patrick Dils est inculpé d'homicides volontaires sur deux enfants pour les avoir massacré à coups de pierres, à Montigny-lès-Metz, en Moselle. Le 27 janvier 1989, il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre alors qu'il était mineur. Le 24 avril 2002, son innocence est reconnue par un tribunal. il aura passé quinze ans en prison, victime d'une énorme erreur judiciaire à la suite d'une enquête de gendarmerie bâclée. L'auteur de ce crime n'a pas été retrouvé même si le nom de Francis Heaulme a été évoqué sans jamais pouvoir l'inculpé.
45. Landru - 6h10 temps clair
Eric Yung
4.14★ (17)

Landru le séducteur...
Commenter  J’apprécie          5220