AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


"De l'Art qui entoure nos morts !..."

Liste créée par fanfanouche24 - 18 livres. Thèmes et genres :

ou De l'Art dans les cimetières...ou ailleurs, en cette période de la fête des morts, un très beau livre que les éditions du Patrimoine publie ce 3 novembre 2016, " Cimetières et tombeaux, Patrimoine funéraire français" sous la direction de Régis Bertrand et Gunénola Groud....nous rappelle que les cimetières ne sont pas seulement ces lieux où l'on honore la mémoire de nos chers disparus mais sont aussi de merveilleux musées à ciel ouvert, offrant des merveilles de sculptures, d' architectures et d'arts décoratifs... depuis de très longues années , mes pas ont souvent été attirés par ces lieux uniques, et spontanément je songe, des plus grands aux plus modestes: Le Père Lachaise, le cimetière orthodoxe de Sainte-Geneviève des Bois [ où l'on peut admirer des merveilles de beauté et d'originalité , dont la sépulture du danseur, Noureev], le cimetière de Sète, surplombant la mer...le petit cimetière de Varengeville sur mer [ où se trouve la très belle tombe du peintre, Georges Braque], etc -----novembre 2016- 7 août 2018- Complété le 4 décembre 2018
+ Lire la suite


1 Le Père-Lachaise, jardin des ombres
Nathalie Rheims
3 critiques

Ajouter à mes livres
2 L'homme qui aimait une statue du cimetière Montparnasse
Catherine Choupin
4 critiques 4 citations

"Le cimetière Montparnasse est l'unique décor de ce roman à la fois touristique et sentimental. Une femme à la recherche d'une tombe rencontre un homme, qui connaît bien l'endroit, et devient son guide. Il lui fait découvrir tous les trésors du cimetière, et lui redonne goût à la vie. Mais qui est-il vraiment ?L'auteur offre une version originale et fantastique des « Tombales » de Maupassant, un des « hôtes » célèbres de Montparnasse.Cet ouvrage contient 40 photos couleur du cimetière." Ajouter à mes livres
3 Les cimetières de Paris
Michel Dansel
Ajouter à mes livres
4 D'outre-Monde
Malala Andrialavidrazana
"Malala Andrialavidrazana a commencé à s'intéresser aux espaces funéraires lors de ses études d'architecture. Ces photographies font partie d'un corpus de plus de sept mille images prises en 2003 lors d'une expédition en Amérique du Sud, en Asie et en Océanie. Pour elle, les cimetières sont une expression des communautés qui appartiennent à un endroit particulier, une " révélation de l'identité d'une société, ou de l'individu simplement ". Dans un monde dominé par la communication de masse et une uniformité de plus en plus marquée, la photographe trouve dans les cimetières un signe rassurant de la diversité et une continuité de l'héritage culturel. Carol Brown Conseiller artistique 2004 de la Fondation CCF pour la Photographie" Ajouter à mes livres
5 Au Père Lachaise, son histoire, ses secrets, ses promenades
Michel Dansel
2 critiques 1 citation

Ajouter à mes livres
6 L'Espace de la mort. Essai sur l'architecture, la décoration et l'urbanisme funéraires
Michel Ragon
Ajouter à mes livres
7 Cimetières autour du monde : Un désir d'éternité
Jean-Pierre Mohen
2 critiques 2 citations

Ajouter à mes livres
8 Guide des curiosités funéraires à Paris
Anne-Marie Minvielle
Ajouter à mes livres
9 Les lieux de culte au cimetière du Père-Lachaise
Michel Dansel
2 citations

Ajouter à mes livres
10 Manuel et itinéraire du curieux dans le cimetière du Père la Chaise
François Marie Marchant de Beaumont
Ajouter à mes livres
11 Dix rêves de pierre
Blandine Le Callet
82 critiques 58 citations

Ajouter à mes livres
12 Retour à la terre... : Patrimoine funéraire en Limousin
Maurice Robert
1 citation

"De tombe en tombe et de cimetière en monument, Maurice Robert a parcouru tout le Limousin pour écouter les trépassés lui parler de la vie quotidienne, de toutes les angoisses anciennes qui, sous des formes diverses, sont toujours celles d?aujourd?hui ; lui parler aussi de politique, de liberté et des combats qui ont pris la vie de tant d?hommes d?ici. C?est une histoire du Limousin, avec son identité, ses convictions et ses valeurs que nos pauvres défunts lui ont livrée, pour qu?il la transmette aux vivants. " Ajouter à mes livres
13 Patrimoine funéraire français. Cimetières et tombeaux
Régis Bertrand
1 critique

Sortie le 3 novembre 2016---- "Le 23 prairial an XII (12 juin 1804), un décret impérial redéfinit entièrement l?organisation des sépultures et des pompes funèbres. La voie est ouverte à la création de grands cimetières urbains. La confluence d?initiatives publiques et privées va y élaborer un paysage original, à la fois minéral et végétal. C?est le point de départ de ce beau livre, abondamment illustré, dont aucun équivalent n?existe. Régis Bertrand et Guénola Groud ont réuni autour d?eux une trentaine de spécialistes qui abordent l?histoire et l?évolution des grands cimetières urbains, de 1804 à nos jours. Une première partie retrace l?évolution de ce paysage, de la cité des vivants à celle des morts, entre hygiénisme et confessions religieuses. Ensuite, treize monographies font découvrir aux lecteurs des cimetières d?exception, d?Amiens à la Guyane, de Marville au cimetière animalier d?Asnières. Enfin, une troisième partie inventorie deux siècles d?art funéraire, nous rappelant que les cimetières sont de vastes musées de plein air : architecture, sculpture, arts décoratifs?" Ajouter à mes livres
14 Portraits du Fayoum
Euphrosyne Doxiadis
1 critique 2 citations

"Les sables d'Égypte ont préservé un millier de portraits funéraires datant des premiers siècles de notre ère, trouvés pour la plupart, à partir de la fin de 19e siècle dans la vallée du Nil, sur des momies ensevelies dans les nécropoles du Fayoum qu'on appelle pour cette raison "Portraits du Fayoum". L'ouvrage montre environ 200 de ces fascinantes peintures, qui s'inscrivent dans la tradition picturale grecque de l'école d'Alexandrie, mais qui s'intègrent à des momies égyptiennes. Après avoir expliqué quel était le contexte social et religieux qui vit naître ces portraits, et notamment l'étonnant mélange de cultures et de croyances caractéristique de l'Égypte gréco-romaine, l'auteur aborde d'un point de vue plus précisément artistique ces œuvres, les situant dans le courant pictural qui va d'Apelle aux icônes byzantines et décrivant les techniques que leurs créateurs durent mettre en œuvre, notamment la peinture à l'encaustique sur bois. L'auteur évoque ensuite l'histoire archéologique des différents sites où l'on a retrouvé des portraits: le Fayoum proprement dit, mais aussi les nécropoles de Memphis, de Philadelphie, d'Arsinoé et d'Antinooupolis..." Ajouter à mes livres
15 Erotique du cimetière
André Chabot
" "Érotique du cimetière" est un ouvrage de référence qui allie texte critique et florilège photographique noir et blanc, comme il convient au sujet. L?auteur, qui compte une quinzaine de titres à son actif, se présente comme un « promeneur nécropolitain ». Il a réalisé à ce jour 175 000 photos dans des cimetières aux quatre coins du monde, dont il a extrait ici plus de 300 clichés réalisés dans une centaine de villes d?une trentaine de pays. André Chabot nous emmène de New York à Los Angeles, de La Havane à Buenos Aires, d?Oslo à Palerme, de Londres à Erevan, et, sans oublier la France, s?attarde en particulier en Italie, reine de la sculpture funéraire suggestive." Ajouter à mes livres
16 Dictionnaire illustré de symbolique funéraire
André Chabot
1 critique

"Un ouvrage de référence qui, de A à Z, constitue une véritable visite accompagnée dans les cimetières du monde. Les images d’architecture et de sculpture y sont le reflet d’une sensibilité funéraire en cours de mutation et participent de la conservation du patrimoine. Les entrées y décodent les symboles tant religieux - en lente voie de disparition - que profanes, qui peu à peu les remplacent. Les trois grandes religions monothéistes sont évoquées en même temps que les spiritualités asiatiques et la Libre-Pensée." Ajouter à mes livres
17 En mémoire d'elles : La statuaire féminine dans les monuments aux morts du Limousin, 1914-1918
Janette Cathalifaud
1 critique

Ajout le 7 août 2018 Ajouter à mes livres
18 Le travail des morts
Thomas Laqueur
Ajout le 4 décembre 2018 ----" Voilà presque 2 500 ans, Diogène demandait à ses disciples qu?à sa mort ils jettent son corps par-dessus le mur, où il serait dévoré par des bêtes sauvages. Quelle importance puisqu?il aurait quitté ce monde? Pourtant Diogène fit scandale. Pourquoi ? quel que soit le contexte religieux et idéologique, et même lorsque la croyance en l?âme est imprécise ? le corps sans vie est-il considéré, en tous lieux et à toutes époques, comme important? Comment la persistance de l?être se substitue-t-elle au cadavre? Les vivants ont bien plus besoin des morts que l?inverse, et les morts sont à l?origine de mondes sociaux. Mobilisant poésie et peinture, architecture et médecine, statuaire et géographie, littérature et théologie, ce grand livre délimite les manières dont les morts ont façonné le monde moderne, malgré le désenchantement supposé de notre ère. Trois questions le structurent. 'Où sont géographiquement les morts?' Laqueur décrit la naissance, au Moyen Âge, du lieu de repos dominant des morts ? l?enclos paroissial ? et expose les motifs pour lesquels, aux XVIIIe et XIXe siècles, il fut largement supplanté par le cimetière moderne. 'Qui sont les morts?' explicite les raisons qui ont rendu insupportable l?inhumation anonyme et conduit, depuis le XIXe siècle et à une échelle sans précédent, à réunir les noms des défunts sur de longues listes et des monuments commémoratifs. 'Que sont les morts?' éclaire l?échec de la crémation : cette technique sophistiquée ? la transformation du corps en matière inorganique ?, commencée comme une fantaisie moderniste visant à dépouiller la mort de son histoire, est venue buter sur l?inacceptable anonymat des cendres du Génocide. L?originalité foncière de Laqueur est de révéler les manières dont les morts font la civilisation à grande échelle comme au niveau intime, en tous lieux et en tous temps ; leur poids historique, philosophique et anthropologique est immense et presque sans limite ni comparaison." Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          332