AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Les livres les plus attendus de la rentrée littéraire 2017

Liste créée par Bibalice - 17 livres. Thèmes et genres :

Voici une liste de quelques uns des ouvrages les plus attendus de la rentrée littéraire de janvier 2017. Quels livres manquent à l'appel selon vous ?


1 Article 353 du code pénal
Tanguy Viel
273 critiques 209 citations

Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d'être arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l'ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec. Il faut dire que la tentation est grande d'investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu'il soit construit. Ajouter à mes livres
2 L'amie prodigieuse, tome 3 : Celle qui fuit et celle qui reste
Elena Ferrante
232 critiques 246 citations

Après L’amie prodigieuse et Le nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste est la suite de la formidable saga dans laquelle Elena Ferrante raconte cinquante ans d’histoire italienne et d’amitié entre ses deux héroïnes, Elena et Lila. Pour Elena, comme pour l’Italie, une période de grands bouleversements s’ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s’annoncent, les mouvements féministes et protestataires s’organisent, et Elena, diplômée de l’École normale de Pise et entourée d’universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d’amour et de haine, telles deux sœurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix. Celle qui fuit et celle qui reste n’a rien à envier à ses deux prédécesseurs. À la dimension historique et intime s’ajoute même un volet politique, puisque les dix années que couvre le roman sont cruciales pour l’Italie, un pays en transformation, en marche vers la modernité. Ajouter à mes livres
3 Le silence même n'est plus à toi
Asli Erdogan
31 critiques 61 citations

Vingt-neuf textes parus dans la presse au cours des dix dernières années – chroniques politiques, réflexions sur l’écriture et l’exil, essais mixtes sur les actions gouvernementales, les pesanteurs archaïques et les clichés à l’oeuvre dans la vie quotidienne en Turquie – qui éclaireront le profil d’essayiste engagée de Aslı Erdoğan et permettront de comprendre pourquoi l’auteur, victime de la chasse aux sorcières déclenchée en juillet 2016, est actuellement en prison. L’écriture toujours soignée et traversée de fulgurances poétiques de la romancière trouve ici un autre terrain d’expression, non moins convaincant. Ajouter à mes livres
4 Le cas Malaussène
Daniel Pennac
71 critiques 79 citations

«Ma plus jeune sœur Verdun est née toute hurlante dans La Fée Carabine, mon neveu C’Est Un Ange est né orphelin dans La petite marchande de prose, mon fils Monsieur Malaussène est né de deux mères dans le roman qui porte son nom, ma nièce Maracuja est née de deux pères dans Aux fruits de la passion. Les voici adultes dans un monde on ne peut plus explosif, où ça mitraille à tout va, où l’on kidnappe l’affairiste Georges Lapietà, où Police et Justice marchent la main dans la main sans perdre une occasion de se faire des croche-pieds, où la Reine Zabo, éditrice avisée, règne sur un cheptel d’écrivains addicts à la vérité vraie quand tout le monde ment à tout le monde. Tout le monde sauf moi, bien sûr. Moi, pour ne pas changer, je morfle.» Benjamin Malaussène. Ajouter à mes livres
5 Mise en pièces
Nina Leger
10 critiques 3 citations

"Elle construit un palais de mémoire qui, à mesure qu'il se peuple de sexes nouveaux, se complique de couloirs, d'annexes et de dépendances. Les portes y sont toujours plus nombreuses. Elle aurait pu prendre des photos et en faire collection, elle aurait pu tenir un carnet de comptes ou de croquis, utiliser comme support un tableur ou un journal intime, confier à d'autres ses souvenirs plus ou moins retouchés, elle aurait pu oublier ? elle a préféré construire un palais."De chambre en chambre, Jeanne rencontre des hommes. Elle verrouille des portes qui l'enferment avec des inconnus et les rouvre un peu plus tard, emportant avec elle le souvenir du sexe qu'elle a mis à nu, oubliant la personne. Imaginons une vie qui ne serait que sexuelle. Jeanne circule dans Paris et y trame une géographie fantasmatique. Parfois, elle tombe dans les filets qu'elle a elle-même tendus. Une romance à un personnage. Une romance d'aujourd'hui. Ajouter à mes livres
6 Good Morning, Midnight
Lily Brooks-Dalton
29 critiques 15 citations

Augustin, un brillant astronome, est en mission dans l'Arctique lorsque sa base est évacuée. Alors que les militaires rapatrient ses collègues, il refuse de quitter l'Observatoire. Quel que soit le danger, il veut finir ses jours ici, les yeux dans les étoiles. La rencontre avec une fillette de huit ans change ses plans : il doit reprendre contact avec le monde pour qu'elle soit sauvée. Mais toutes ses tentatives restent sans réponse… Alors qu'une jeune astronaute, Sully, quitte Jupiter pour regagner la Terre avec son équipage, elle perd tout contact avec Houston. Augustin capte son appel. Au fil des échanges, ils vont se découvrir et se rapprocher, malgré l'immense vide qui les sépare. Ensemble, ils affrontent leurs peurs et leur solitude, réfléchissent sur leurs choix passés et affrontent le futur qui les attend. Ajouter à mes livres
7 Danser au bord de l'abîme
Grégoire Delacourt
192 critiques 335 citations

Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d’un homme dans une brasserie. Aussitôt, elle sait. Après On ne voyait que le bonheur, Grégoire Delacourt explore dans ce roman virtuose la puissance du désir et la fragilité de nos existences. Ajouter à mes livres
8 La sonate oubliée
Christiana Moreau
99 critiques 45 citations

Deux jeunes filles réunies à travers les siècles par une mystérieuse partition. Deux cœurs passionnés de musique et de liberté. Une ville, Venise, jadis et aujourd’hui. À 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu’au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante. Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et... une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi. Elle plonge alors dans le destin d'Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l'Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel « le prêtre roux », Antonio Vivaldi, enseignait la musique à ces âmes dévouées. Entremêlant les époques avec brio, ce premier roman vibrant nous fait voyager à travers la Sérénissime, rencontrer l'un des plus grands compositeurs de musique baroque, et rend un hommage poignant à ces orphelines musiciennes, virtuoses et très réputées au XVIIIe siècle, mais enfermées pour toujours dans l'anonymat. Ajouter à mes livres
9 Le grand saut
Florence Hinckel
109 critiques 42 citations

A la Ciotat, Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam rentrent en Terminale. Ils se connaissent depuis la sixième. Une grande soirée organisée par Madeleine va tout faire basculer. Les différents problèmes amoureux ou familiaux des uns et des autres vont ressortir. Ajouter à mes livres
10 No home
Yaa Gyasi
195 critiques 153 citations

Un voyage époustouflant dans trois siècles d’histoire du peuple africain. Maama, esclave Ashanti, s’enfuit de la maison de ses maîtres Fantis durant un incendie, laissant derrière elle son bébé, Effia. Plus tard, elle épouse un Ashanti, et donne naissance à une autre fille, Esi. Ainsi commence l’histoire de ces deux demi-sœurs, Effia et Esi, nées dans deux villages du Ghana à l’époque du commerce triangulaire au XVIIIe siècle. Effia épouse un Anglais et mène une existence confortable dans le fort de Cape Coast, sans savoir que Esi, qu’elle n’a jamais connue, est emprisonnée dans les cachots du fort, vendue avec des centaines d’autres victimes d’un commerce d’esclaves florissant avant d’être expédiée en Amérique où ses enfants et petits-enfants seront eux aussi esclaves. Grâce à un collier transmis de génération en génération, l’histoire se tisse d’un chapitre à l’autre : un fil suit les descendants d’Effia au Ghana à travers les siècles, l’autre suit Esi et ses enfants en Amérique. En Afrique comme en Amérique, No Home saisit et traduit, avec une étonnante immédiateté, combien la mémoire de la captivité est restée inscrite dans l’âme d’une nation. Navigant avec talent entre histoire et fiction, nuit et lumière, avec une plume qui varie d’un continent à l’autre, d’une société à une autre, d’une génération à la suivante, Yaa Gyasi écrit le destin de l’individu pris dans les mouvements destructeurs du temps, offrant une galerie de personnages aux fortes personnalités dont les vies ont été façonnées par la loi du destin. Ajouter à mes livres
11 Le bureau des jardins et des étangs
Didier Decoin
94 critiques 65 citations

Japon, aux alentours de l'an Mil, Shimae, un village paysan sur les bords de la rivière Kusagawa. Cet humble village a un talent : celui d'abriter le pêcheur Katsuro, virtuose dans l'art d'attraper et de transporter des carpes de grande valeur vers la ville impériale d'Heiankyo, la cité de tous les raffinements, de tous les plaisirs, et surtout la ville où se trouve le bureau des jardins et des étangs. À la mort de katsuro, qui se noie dans la rivière, qui parmi les villageois va pouvoir prendre sa suite ? Poser sur son dos le lourd fardeau des nacelles d'osier où tournoient les carpes boueuses et, en équilibre, marcher jusqu'à l'épuisement, traverser tous les dangers jusqu'à la capitale ? Qui ? Sinon la veuve de Katsuro, la ravissante, l'effarouchée, la délicate Miyuki. Mais sera-t-elle capable d'une tâche pareille ? Ajouter à mes livres
12 L'oeuf de Lennon
Kevin Barry
7 critiques 10 citations

L’Œuf de Lennon imagine le voyage incognito du célèbre Beatles, en 1978, sur l’île qu’il a achetée au large de la côte ouest irlandaise quelques années plus tôt. En pleine crise existentielle, John décide d’aller s’isoler là-bas pour y pousser son cri primal et se libérer de ses démons. Mais pour ce faire, il doit d’abord quitter discrètement la côte en compagnie de son chauffeur – à l’occasion guide spirituel – Cornelius O’Grady, sorte de Sancho Panza à l’irlandaise. De rencontres improbables en mésaventures, de séances de chamanisme en beuveries sous des cieux peu cléments, le voyage prend peu à peu des allures d’odyssée… Tout à la fois portrait de l’artiste et ballade picaresque, ce roman est un voyage à travers la grandiose nature irlandaise et la non moins grandiose nature de Lennon. Portée par ce personnage qui semble dépassé par sa propre mythologie, la plume de Barry interroge l’acte créateur et la nature même de l’identité avec une féroce et délicieuse intelligence. Ajouter à mes livres
13 Le saut de l'ange
Lisa Gardner
161 critiques 77 citations

Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : sur la route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, une femme qui ne se souvient de rien, sauf d’une chose : Vero, sa fille, qui était avec elle, a disparu. Tout est immédiatement mis en œuvre pour la retrouver, en vain… Jusqu’à ce que Thomas, le mari de Nicole, dévoile que sa femme a perdu la raison : l’enfant n’a jamais existé ! Pourtant, il y avait une autre personne avec elle dans la voiture lors de l’accident, les recherches de la police l’ont confirmé. Alors, qui était-ce ? Qu’est-elle devenue ? Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? La nouvelle enquête du sergent Wyatt Foster et de Tessa Leoni impose une fois de plus Lisa Gardner, grand Prix des lectrices de Elle pour La Maison d’à côté, comme l’un des maîtres du thriller psychologique. En tête sur la liste des best-sellers du New York Times, Le saut de l’ange ne laissera aucun lecteur indemne. Ajouter à mes livres
14 Arrête avec tes mensonges
Philippe Besson
298 critiques 253 citations

De passage dans sa région natale, le narrateur, qui n'est autre que Philippe Besson, aperçoit au détour d'une rue une silhouette, un visage, dont la ressemblance avec son premier amour le frappe tel un coup de poignard. S'ensuit le récit de la rencontre, vingt-cinq ans plus tôt, entre deux adolescents que tout oppose : l'un, plutôt timide, est fils d'instituteur, élève studieux et lecteur chevronné ; l'autre est enfant de paysans, rebelle, charismatique et mystérieux, coqueluche des filles du lycée. Leur attirance est immédiate, sans équivoque. Leurs étreintes clandestines se déroulent dans un émerveillement teinté de culpabilité et de déni. Le secret qui les entoure n'en accentue que davantage l'intensité. Mais Thomas se montre incapable d'exprimer ses sentiments, d'accepter ce qu'il est. Il disparaît de la vie du narrateur aussi soudainement qu'il y était entré, laissant au jeune Philippe la blessure d'un premier amour au goût d'inachevé. Lorsque ce récit prend fin, des années après, l'auteur apprend avec une infinie tristesse que le Thomas si lumineux de sa jeunesse a passé sa vie à tenter de contrecarrer sa nature, à la dissimuler aux yeux de tous, précipitant ainsi sa fin tragique. Première incursion de Philippe Besson dans l'autofiction, " Arrête avec tes mensonges " souligne, à commencer par son titre, à quel point le choix de la vérité relève parfois de l'héroïsme. A l'âge des possibles, deux destins s'ébauchent inéluctablement sous nos yeux : celui d'un jeune homme sur le point de nier l'évidence, de basculer à vie dans le mensonge, et celui d'un autre qui deviendra romancier, bâtisseur de fictions, conteur d'histoires. Le récit de leurs amours dresse un constat terrible et poignant, exempt de tout jugement moral, sur la difficulté d'être soi dans certains contextes sociaux ou familiaux. Philippe Besson y raconte aussi la découverte salvatrice des écrivains qui n'ont cessé depuis de nourrir son inspiration, fidèles compagnons de route tels que Marguerite Duras ou Hervé Guibert, dont les livres lui tiennent encore lieu de remparts contre l'intolérance, la bêtise et le mal de vivre. Ajouter à mes livres
15 Romain Gary s'en va-t-en guerre
Laurent Seksik
37 critiques 36 citations

Avant d?inventer Émile Ajar, Romain Gary s?est inventé un père. Bâtissant sa légende, l?écrivain a laissé entendre que ce père imaginaire était Ivan Mosjoukine, l?acteur russe le plus célèbre de son temps. La réalité n?a rien de ce conte de fées. Drame familial balayé par l?Histoire et fable onirique, Romain Gary s?en va-t-en guerre restitue l?enfance de Gary et la figure du père absent. Avec une émotion poignante, le roman retrace vingt-quatre heures de la vie du jeune Romain, une journée où bascule son existence. Après Les derniers jours de Stefan Zweig et Le cas Eduard Einstein, Laurent Seksik poursuit magistralement cette quête de vérité des personnages pour éclairer le mystère d?un écrivain, zones d?ombre et genèse d?un créateur, dans une histoire de génie, de ténèbres et d?amour. Ajouter à mes livres
16 Face au Styx
Dmitri Bortnikov
6 critiques 3 citations

Le fabuleux parcours - riche, vivant, et passionné - d'un jeune Russe dans le Paris d'aujourd'hui. Au fil de ses rencontres et de la solitude de ses déambulations se dessine une fresque hallucinée projetée sur le mur de la condition humaine. Maquereaux, marquises, écrivains, chats et chiens, tsars, grand-père combattant de trois guerres, femmes et hommes, enfants, bêtes venus de l'autre côté du Styx, tous entrent dans cette danse, farandole moderne des âmes tragiques et drôlatiques qui tourbillonne de Paris jusqu'au pôle Nord, de Saint-Peterbourg jusqu'à la grande steppe tel un ouragan qui déracinerait les dents du dragon du passé et sèmerait ceux à venir? Un grand roman russe à la Dostoïevski écrit directement en français. Ajouter à mes livres
17 Mâcher la poussière
Oscar Coop-Phane
9 critiques 13 citations

Le baron Stefano tue un jour un gamin qui traînait sur ses terres. Mais l?enfant était le neveu d?un des chefs de la Mafia, décidé à se venger. Le tuer est impossible, trop de familles dépendent de ses terrains. A la place, on l?emprisonnera à vie dans un hôtel de luxe pour le condamner à y attendre sa mort. Lui qui ne vivait que pour ses oliviers et son amer du soir découvre le poids du temps et de la solitude. Enfermé dans sa chambre, les salles de bal, de réception, les cuisines et sous-sols qu?il apprendra à connaître, verra se faner et renaître, surveillé par les hommes qui au dehors le gardent et ceux qui, de l?intérieur, le dupent, le baron en lin blanc lime les jours en cherchant entre ces centaines de murs un reste de poésie. Et de vie. Il y a bien Isabelle, la jeune femme de chambre dont la fraîcheur l?attire, mais comment vivre un amour dont le seul lit est une prison ? Il y a bien Joseph, le barman qui chaque soir lui donne son viatique, l?alcool ? avant que d?autres drogues ne viennent - Joseph et son rêve d?ouvrir un club de jazz où Isabelle pourrait chanter, et peut-être enfin l?aimer. Il ya bien Matthieu, juché derrière le comptoir de sa réception, il connaît tout le monde, surveille chacun, jouit d?un certain pouvoir. Mais comment se lier à ceux avec qui on ne partage que quelques heures et des décors sans âme ? C?est avec eux pourtant que Stefano va vivre une vie faite de joies fugaces, volées ça et là à de rares clients (un jeune couple lumineux, un écrivain célèbre qu?on jurerait être Raymond Roussel) ; d?excitations précieuses (un amour charnel, deux escapades risquées loin des murs de l?hôtel) ; de débauches provisoires et de fêtes privées que Joseph, pour l?aider ou le faire sombrer, organise dans sa suite ; de trahisons, car Joseph, Isabelle, Matthieu et les autres, ne rêvent, comme Stefano, que de se libérer, quitte à tuer pour ça ; une vie de rêves surtout, car on peut enfermer un corps mais rarement un esprit. Avec une grâce et une poésie sans pareil, Oscar Coop-Phane décortique les âmes de ses personnages, ces vies sans trace et sans spectacle, fouille les recoins de l?hôtel, « autant de refuges où la poésie se niche » pour dérouler sous nos yeux l?existence d?un homme et recréer la vie dans cette prison dorée. Et si le baron reste prisonnier, le lecteur, lui, s?évade grâce à ses mots. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          4718