AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Découvrez les meilleures listes de livres


Corruption, Scandales et Juges
Liste créée par kielosa le 26/05/2017
28 livres. Thèmes et genres : corruption , finances publiques , scandales , justice

La présente liste se limite aux livres traitant de corruption publique, scandales financiers et les enquêtes de certains juges d'instruction en France. Non pas que la France serait le pays le plus corrompu. Loin de là. Le meilleur baromètre pour se faire une idée de la corruption, pays par pays, est la liste que publie chaque année 'Transparency International '. Ainsi, en 2016, la France se classait à la 23ème place, après le Danemark et la Nouvelle-Zélande, qui occupaient la 1ère place, comme pays les moins corrompus. À La dernière place en Europe figuraient la Russie et l'Ukraine, ex aequo en 131ième positions, et la lanterne rouge, place 176, était portée par la Somalie. En plus, il convient de noter que ce sont quelques affaires bien déterminées, telles Elf et le Crédit Lyonnais, qui ont fait couler beaucoup d'encre et donnent probablement une fausse impression de l'ampleur de cette réalité. Comme l'excellente liste de Bibalice regroupe tous les ouvrages relatifs à l'affaire Cahuzac, cette affaire est, bien sûr, exclu de la présente liste. Si j'ai eu l'idée d'une telle liste c'est parce que la corruption, à une certaine échelle, me préoccupe. Après avoir vu comment en Argentine et Ukraine, par exemple où elle est endémique, quasi rien ne fonctionne normalement. Des pays au sous-sol pourtant fertiles et disposant d'une large proportion de citoyens éduqués et qualifiés, mais où les finances publiques périclitent et les ressortissants sont victimes de l'arbitraire
+ Lire la suite


27. Renaud Van Ruymbeke : Le juge
Fabrice Lhomme
1.50★ (10)

Qui est Renaud Van Ruymbeke Quelle personnalité se dissimule derrière ce visage austère, désormais familier du grand public ? Quels ressorts animent cet homme devenu, au fil des ans, une figure de la vie publique hexagonale ? En réponse à ces questions - et à tant d'autres -, le plus célèbre magistrat du pays, celui qui incarne presque physiquement la fonction de juge d'instruction, a accepté, pour la première fois, de se confier longuement. L'occasion de revisiter, avec lui, les enquêtes les plus sensibles qu'il a eu à instruire ces trente dernières années dossiers Boulin, Urba, Dickinson, Elf, frégates de Taiwan et, bien sûr, Clearstream et son fameux corbeau, qui ont failli causer sa perte... Autant d'affaires d'Etat que Van Ruymbeke, depuis toujours, semble aimanter. Comme si, à chaque fois, cet esprit libre, devenu le symbole de la lutte contre le blanchiment, les paradis fiscaux et la corruption internationale, devait se confronter au pouvoir en place et déjouer les pièges qui lui sont tendus. A la fois détesté et jalousé dans sa corporation, très apprécié des avocats, redouté des politiques, Renaud Van Ruymbeke, qui revendique l'originalité de ses méthodes, est incontestablement un magistrat atypique. Outre des confidences de celui que ses collègues surnomment " VR ", cet ouvrage s'est nourri de multiples témoignages - pas toujours favorables à l'intéressé -, qui éclairent d'un jour nouveau son parcours extraordinaire. Au fil de ce récit, ponctué de révélations et d'anecdotes inédites, se dessine le portrait d'un juge hors norme, d'un homme attachant aussi, qui s'apprête à tourner une page importante de sa vie en quittant l'instruction. La fin d'une carrière, peut-être. Le début d'un destin, sans doute.
28. L'homme qui voulut être roi
Fabrice Lhomme
4.50★ (12)

Il a 81 ans, et le 5 mai prochain, le sénateur Gaston Flosse pourrait bien retrouver son trône, à la faveur des élections territoriales en Polynésie française. Lui, l'élu le plus condamné de France, pourrait à nouveau régner en maître absolu, comme avant, au bon vieux temps, quand Jacques Chirac le protégeait de toute sa superbe. « Gaston, mon frère », disait l'ancien président de la République, au point de lui permettre toutes les dérives, de lui passer tous ses caprices, sur l'autel d'un drôle de marché passé en 1995. Cette année-là, Jacques Chirac relance une campagne d'essais nucléaires à Mururoa, et pour éviter des mouvements d'humeur en Polynésie, il sait pouvoir compter sur Gaston Flosse, président local tout-puissant. En échange, Gaston Flosse va négocier une manne financière, versée par les contribuables français. Et ce sera alors l'avènement de Gaston 1er, l'homme qui devint roi. Jusqu'en 2004, la République évitera de trop mettre son nez dans les affaires polynésiennes. Magistrats complaisants, gendarmes muselés, Gaston Flosse va pouvoir exaucer tous ses voeux. Au sens propre du terme, c'est une dictature bien française qui va voir le jour, à 18 000 kilomètres de Paris. Presse aux ordres, journalistes trop curieux surveillés, voire agressés, opposition politique mise à mal par tous les moyens... Gaston Flosse va se bâtir un palais, aux dorures infinies, s'acheter deux atolls pour son bon plaisir, un avion, il va créer un système clientéliste, se doter d'un service de barbouzes, il va jongler avec ses maîtresses, choyer neuf enfants, acheter des hommes d'affaires, des hommes politiques. Il sera surnommé « Monsieur 10 % », le montant supposé de sa commission dans chaque transaction. Son nom va être cité dans une sale affaire, celle de la très mystérieuse disparition d un journaliste très fouineur. C'est le dossier « JPK ». L'argent va irriguer ses comptes en banques. Tous les stigmates d'un régime autocrate, sous le nez de Paris. De 1991 à 2004, Gaston Flosse sera le dernier nabab de la République française.
Commenter  J’apprécie          366