AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


En Indochine/ Guerre du Vietnam




1 La Nuit du dragon
Norman Lewis
2 critiques

En janvier 1950, le journaliste et écrivain Norman Lewis part pour Saigon, à l'époque où les trois pays de l'Indochine française se libèrent de la tutelle coloniale. Pris au c ur de la tourmente, ce n'est pourtant pas seulement en observateur des conflits qu'il est venu. Ce qui l'attire, au risque de sa vie, ce sont les derniers témoignages de traditions ancestrales, dont il pressent la prochaine disparition. Du Vietnam au Cambodge et au Laos, il raconte les modes de vie, les formes d'art et d'architecture, les pratiques religieuses et les coutumes des tribus les plus reculées. Avec insatiable curiosité, tempérée par une nonchalance et un humour pince-sans-rire tout britanniques, qu'il sait nous faire partager. Ajouter à mes livres
2 Un Américain bien tranquille
Graham Greene
16 critiques 36 citations

Graham Greene n'est pas seulement le grand écrivain catholique consacré par le succès de son fameux roman La Puissance et la Gloire. Entré par effraction dans le royaume de la Grâce (selon le mot de François Mauriac), cet ancien membre du Foreign Office a su, même au travers des divertissements que sont des livres comme Notre agent à La Havane et Un Américain bien tranquille, dénoncer la guerre, les dictatures et ce vice suprême : l'imbécillité. Voilà pourquoi Graham Greene compte, avec George Orwell et Evelyn Waugh, parmi les géants de la littérature anglaise du XXe siècle. Ajouter à mes livres
3 Le dernier tigre rouge
Jérémie Guez
52 critiques 27 citations

Mars 1946. L?acheminement des troupes françaises vers l?Indochine s?accélère. Tous les navires disponibles sont chargés d'amener les militaires français vers l'Asie du Sud-Est pour reprendre cette zone capturée par les Japonais pendant la Seconde Guerre mondiale. Parmi les premiers partants: les régiments de la Légion Etrangère. Jamais, depuis la création de ce corps d'exception, la Légion n'a été composée d'un ensemble si hétérogène : anciens nazis, résistants de tous les pays d'Europe et mercenaires du monde entier. On y trouve aussi bien des blancs-becs formés à la hâte à Sidi-Bel-Abbès que des vétérans, des professionnels de la guerre qui ont combattu aux quatre coins du monde? Encore meurtri par la mort de sa femme enceinte et par son expérience de résistant, Charles Bareuil ne peut pas reconstruire sa vie en France. Il cherche le combat pour oublier sa lâcheté et son manque d'engagement des premières heures. Charles s'engage donc pour la Guerre d'Indochine au sein du 3e Régiment Etranger de la Légion. Mais cette guerre absurde va rapidement devenir une guerre personnelle pour Charles, lorsqu?il décide de mener son enquête sur un mystérieux tireur d?élite servant derrière les lignes ennemies? qu?il soupçonne d?être un ancien camarade passé du côté Viet Mihn. Ajouter à mes livres
4 Les Oreilles de jungle
Pierre Boulle
1 critique 1 citation

Au coeur de la forêt, Madame Ngha, chef des services de renseignement du Nord-Vietnam, découvre une « plante qui n'est pas une plante ». Pour la jeune Thu, sa secrétaire, ce sont des oreilles de jungle. Pour les Américains, des sensors, récepteurs qui leur per-mettent d'être en permanence à l'écoute de l'ennemi. La très ingénieuse Madame Ngha imagine de nouer avec les Américains un étrange dialogue. Grâce à ces oreilles, les Vietnamiens leur transmettent des bruits de convois auxquels ils répondent à coups de bombes, transformant ainsi (involontairement) une jungle impénétrable en terrain dégagé, propice à la culture du riz et au passage des routes. La subtilité asiatique ira encore plus loin en retournant contre ses inventeurs la technique trop par-faite des laboratoires américains. Pourtant, au delà de ce jeu absurde, Thu imagine un dialogue tendre et harmonieux ; un rêve plus fort que la mort. Ajouter à mes livres
5 La rafale, tome 3 : Terminus Saïgon
Patrick Cothias
Sur la piste Hô Chi Minh, la plus dangereuse du monde, une forteresse roulante est chargée de ravitailler des hommes... 1948, Frédéric Daguet, jeune ingénieur du Chemin de fer Transindochinois recruté par la Légion Etrangère, est toujours à bord de La Rafale ! Loin de sa mission première de protection et de maintien de la ligne de chemin de fer, le train blindé est contraint d'escorter deux wagons de civils vers Saigon. Malades, religieuses, élèves en philosophie et familles de notables embarquent pour un périlleux voyage. Affaiblis par la nécessité de veiller sur leurs nouveaux passagers, inexpérimentés et inconscients du danger réel, les hommes du Capitaine Renaudot vont être durement confrontés aux groupes armés Vietminh qui voit l'occasion ultime de frapper fort les esprits et le train. Ajouter à mes livres
6 Les naufragés du soleil
Jean Lartéguy
A Paris, soudain seul, oisif, paumé, Julien Magne, cinquante-six ans... Lui, ce paquet de muscles et de nerfs qui, depuis un quart de siècle, fonce ! Dès 41, c'est le maquis, puis l'Espagne, Londres, l'Indochine : en première ligne, huit balles dans le corps, continuant de se battre jusqu'à Dien Bien Phu. L'Asie, c'est fini ? Non, Magne ne peut plus se passer de l'Asie, de sa splendeur sanglante, de ses femmes. Il repart comme correspondant de guerre. Et près d'Angkor, c'est la rencontre de Kang-Rey, danseuse royale, disparue depuis dans l'enfer cambodgien... Chassé de Pnom Penh, «remercié» à Paris par son journal, il ne reste à Julien que Rogastrol, la vieille demeure natale. Et si le démon de l'aventure et des femmes allait retrouver Julien dans ces Cévennes perdues ? Ajouter à mes livres
7 Une balle de colt derrière l'oreille
Frank Lanot
20 critiques 17 citations

À la mort de Bruneau, son beau-père, Antoine hérite d'un coffre contenant un Colt 45 et une balle enroulés dans B une peau de chamois, une liste de onze noms ainsi qu'une phrase énigmatique griffonnées sur un carnet à spirales. Mais que faire de tout cela ? Au cours d'une enquête troublante, qui le plonge dans le passé méconnu de Bruneau, Antoine découvre que toutes les pistes conduisent au plus célèbre des soldats blancs d'Hô Chi Minh : Georges Boudarel. Pourquoi ce communiste zélé, ancien élève des Maristes, a-t-il trahi son pays pour devenir l'un des plus cruels tortionnaires des camps viêtminh ? Comment l'amitié et l'espérance peuvent-elles résister à la barbarie au plus profond des cercles de l'enfer ? Au fil de ses rencontres, Antoine nous entraîne des bords paisibles de la Manche jusqu'aux camps vietnamiens. Il renoue les fils entre deux générations et deux époques. Ce roman d'initiation et d'aventure ranime des pages brûlantes de notre histoire. Ajouter à mes livres
8 Soupe tonkinoise
Jan Thirion
Hanoï, août 1910, au bord de l'Indochine. une double affaire criminelle va secouer la ville comme un typhon. De jeunes femmes annamites sont découvertes mortes au matin, la tête coupée et subtilisée. Dans le même temps, des officiers français disparaissent ou se font assassiner. Chargé officieusement de retrouver un lieutenant volatilisé, le maréchal des logis lorrain, Héli Auguste Thirion, va plonger au coeur de la folie des homme, dans cette province française lointaine, considérée comme la perle de l'Asie. Ajouter à mes livres
9 Les Armées de la nuit
Norman Mailer
Le grand Mailer participant le 21 octobre 1967 en compagnie de dizaines de milliers de manifestants à la marche sur le Pentagone à Washington, pour protester contre la guerre au Vietnam, c'est l'assurance d'un témoignage puissant, évocateur et critique. Un autoreportage", presque en temps réel, où le dialecticien lyrique dépèce l'Amérique, "beauté à la peau lépreuse"." Ajouter à mes livres
10 Sympathy for the devil
Kent Anderson
18 critiques 15 citations

Entre l'apparition du jeune conscrit Hanson, quittant l'université pour servir au Vietnam, et celle de son double infernal, le sergent Hanson, membre des Forces Spéciales, il ne s'est guère passé que deux ans. Deux ans qui expliquent comment la devise de l'armée américaine, In God we trust, peut se transformer en Sympathy for the Devil. Kent Anderson a été les deux Hanson. Son livre n'est pas un livre de plus sur la guerre, mais un des rares reportages sur l'enfer. Ajouter à mes livres
11 Premier sang
David Morrell
12 critiques 19 citations

Dans une petite ville américaine sans histoire, le shérif Teasle interpelle un jeune vagabond et, après quelques heures d?un interrogatoire musclé, lui ordonne de quitter la ville. Mais le jeune homme n?entend pas être traité de cette manière et le policier découvre à ses dépends que ce vétéran du Vietnam sait répondre à la menace. S'engage alors un duel sans merci, une chasse à l?homme mortelle à travers les forêts, les montagnes et les grottes du Kentucky. La police du comté, celle de l?État et les forces d?élite appelées en renfort ne seront pas de trop pour traquer l?ancien soldat que l?armée a transformé en une machine à survivre et à tuer. Ajouter à mes livres
12 Une guerre dans la tête
Doug Peacock
7 critiques 56 citations

Lorsqu'il revient de la guerre du Vietnam à la fin des années soixante, Doug Peacock est un homme brisé, hanté par les horreurs vécues chez les Bérets verts. Incapable de se réadapter à une société qu'il ne comprend plus, il trouve refuge dans la nature sauvage.Des paysages désertiques de l'Ouest américain aux plus hauts sommets de l'Himalaya, Peacock entame alors une marche spirituelle qui lui permettra de redonner un sens à son existence. Au cours de cette quête, il rencontrera Edward Abbey, auquel il servira de modèle pour le héros de son best-seller, Le Gang de la Clef à Molette.Une guerre dans la tête est le récit de cet itinéraire exceptionnel qui conduira un ancien combattant à trouver dans la nature et l'amitié de nouvelles raisons de vivre. Ajouter à mes livres
13 Chiens de la nuit
Kent Anderson
13 critiques 13 citations

À son retour de la guerre du Vietnam où il combattait dans les Forces spéciales, Hanson est entré dans la police pour éviter de sombrer dans le crime et la folie. Depuis, il patrouille dans le secteur le plus dur de Portland, un quartier sinistré, véritable zone en état de guerre où il côtoie les camés, les alcooliques, les fous et les meutes de chiens redevenus sauvages. Un psychopathe veut sa peau, un flic des stups cherche à le faire tomber et fouille dans son passé militaire. C'est alors que resurgit Doc Dawson, seul survivant de son unité, l'unique personne en qui il ait uneconfiance totale. Mais Doc est devenu dealer de cocaïne et tueur.Kent Anderson sait de quoi il parle : comme Hanson, il a combattu dans les Forces spéciales et a été officier de police dans les quartiers noirs de Portland. Sa sincérité et l'honnêteté manifeste de son propos, son style sec, précis et tranchant rendent poignante cette description d'un homme marqué par la guerre qui erre dans un monde sans repères et désespérant.--Jean-Marc Laherrère Ajouter à mes livres
14 Retour à Matterhorn
Karl Marlantes
6 critiques 2 citations

Dire une guerre aussi controversée que celle du Vietnam n'est pas aisé: s'en tenir aux "faits", on risque de tomber dans la répétition infinie de scènes de batailles ou de corvées. Quant à faire de ce qui se résume à tuer l'ennemi un récit héroïque, c'est aplatir la réalité sous le grandiose. Et la réalité de la Compagnie Bravo dirigée par le jeune lieutenant Mellas n'a rien d'excitant. Prendre la colline de Matterhorn et la fortifier pour résister à l'armée nord-vietnamienne, puis devoir l'abandonner pour exécuter une autre tâche, sans munitions et nourriture suffisantes, et devoir la réinvestir ensuite, telle est l'aventure absurde narrée dans ce roman que la critique américaine unanime met sur le même plan que Les Nus et les Morts, A l'Ouest , rien de nouveau et Catch-22. Ce que vive ces "gamins" noirs et blancs pour la première fois intégrés dans le même corps des marines est tout à la fois terrifiant, héroïque, cruel, vain, tendre, ridicule, absurde désespérant et sublime. Qu'ils marchent dans une jungle infestée de tigres et de sangsues, s'enfoncent dans leurs trous de combat boueux ou, pris de racisme ou de folie meurtrière, commettent l'irréparable, ils fascinent le lecteur tant la rigueur du récit est sans faille. Ajouter à mes livres
15 Les fantômes de Saïgon
John Maddox Roberts
3 critiques

Après avoir fait partie de la police de Los Angeles, Gabe Treloar travaille à Knoxville comme détective pour l'agence Investigations Carson. Il est contacté un jour par Mitch Queen, avec lequel il faisait équipe dans la police militaire à Saigon, en 1968. Devenu producteur de cinéma à Hollywood, Queen veut engager Gabe pour démêler une étrange affaire. En pleine préparation de Rue Tu Do, un film sur le Vietnam qui aborde la question brûlante des prisonniers de guerre et des portés disparus, il a reçu une lettre anonyme menaçant de mort acteurs, techniciens et réalisateur au cas où le film serait tourné au Vietnam. Comme un tel chantage risque de décourager les producteurs, Queen voudrait bien en connaître les auteurs. Déjà la star féminine du film, Selene Gibson, a engagé Connie Armijo, une femme détective qui va faire équipe avec Gabe. Ce séduisant duo ne doit pas perdre de temps pour trouver une piste car Queen reçoit une seconde lettre lui ordonnant de stopper définitivement son projet. Cette fois, elle est signée Martin Starr, un nom qui va faire resurgir chez Gabe de douloureux souvenirs liés à son séjour à Saigon. La guerre du Vietnam apparaît en permanence sous un aspect singulier rarement traité dans le polar. En effet, alternant l'enquête, Gabe évoque son travail militaire à Saigon en 1968 lorsqu'il fut confronté aux trafics organisés par les déserteurs américains, surnommés fantômes. Une peinture surprenante de la corruption dans l'armée et à la CIA. --Claude Mesplède Ajouter à mes livres
16 Voyage au bout de l'enfer
E.M. Corder
1 critique

Ils sont cinq: Micheal, Nick, Steven, Stan et Axel. Cinq ouvriers sidérurgistes dans un coin de Pennsylvanie. Cinq amis qui essaient d'oublier la dureté de leur vie en allant boire un coup ou en chassant le cerf dans les collines. Mais nous sommes en 1968 et c'est la guerre du Viêt-nam. Et trois de ces cinq hommes deviennent soldats. Les trois amis vont alors connaître les pires épreuves: la rage des combats, les horreurs d'un camp vietcong où ils sont prisonniers. Puis c'est l'évasion et la débandade ou milieu des réfugiés hagards où Michael se retrouvent seul survivant du groupe. De retour aux Etats-Unis, Michael pense être le seul survivant du groupe. Puis, il apprend que Steven est en vie mais emputés des deux jambes. Il ira le voir à l'hôpital pour le persuader de se remettre avec Angela, sa femme, qui vient d'être mère. Et à Saigon, il retrouvera Nick, dans un état pitoyable, et tout ce qu'il ramènera aux Etats-Unis est un cercueil. Ajouter à mes livres
17 Central Park
Stephen Peters
8 critiques 2 citations

La fin d'une belle journée d'été à Central Park... Tandis que la nuit tombe, des sirènes retentissent soudain : le commissariat du quartier vient de sauter ! Premier avertissement d'un dangereux maniaque. Harris le 'Maître de Central Park"! Harris, qui pratique une nouvelle technique de guérilla d'une violence subtile, d'une efficacité redoutable, qui rappelle étrangement les méthodes utilisées au Viêt-nam... Ajouter à mes livres
18 Koko
Peter Straub
13 critiques 19 citations

Koko : un seul mot qui va projeter quatre amis quinze ans en arrière en plein cauchemar du Vietnam. Koko, ils le savent, est l'un des leurs, un des participants à ce terrible massacre d'un village, qu'aucun d'eux n'a pu oublier. Ils décident donc de retrouver Koko avant la police et d'essayer de comprendre. Ajouter à mes livres
19 La ligne de fuite
Robert Stone
2 critiques 10 citations

Saigon. La guerre du Vietnam touche à sa fin. Un journaliste, Converse, confie un paquet d?héroïne à Hicks, un Marine. Celui-ci doit livrer la drogue à Marge, la femme de Converse, en Californie. De retour aux États-Unis, Converse découvre que Marge et Hicks ont disparu avec la marchandise. Il est enlevé par des agents fédéraux aux méthodes peu orthodoxes. Leur folle course-poursuite se terminera tragiquement dans le désert du Nouveau-Mexique. Inspiré par le regard visionnaire de Joseph Conrad et la prose survoltée de Jack Kerouac, Robert Stone décrit une Amérique qui ne croit plus en ses valeurs, tout en constatant l?échec de la contre-culture qui devait la régénérer. Dans ce grand roman noir obsédé par la vitesse et la défonce, les ombres tutélaires de Ken Kesey et de Neal Cassady passent puis s?éloignent avant de se confondre à jamais avec leur propre légende. Ajouter à mes livres
20 Platoon
Dale A. Dye
2 critiques 8 citations

Une jungle putride et bourbeuse, des cadavres abandonnés et, terré là, le petit poste U.S. de Cu Chi, repaire d'un peloton de la compagnie Bravo. Un peloton ? Plutôt un ramassis de zombies, de drogués : des Noirs et des Blancs, venus des ghettos ou des fermes, les uns braves, les autres lâches, tous usés par des mois de guérilla. Et les "encadrant", des brutes de sous-off et un lieutenant fou ! C'est là qu'est projeté Chris, étudiant de vingt ans, engagé volontaire. Garçon de bonne volonté, il avait imaginé une guerre "propre", loyale; il avait rêvé camaraderie et solidarité. Il va découvrir la réalité, mais que va faire de lui pareille réalité ? Un grand film, un regard neuf et lucide sur un conflit qui hante encore l?Amérique, vingt ans après? Ajouter à mes livres
21 Si je meurs au combat
Tim O'Brien
5 critiques 13 citations

Ce roman initiatique et récit autobiographique raconte le psychisme torturé d’un homme confronté à une situation de guerre, celle du Vietnam. Ajouter à mes livres
22 À la poursuite de Cacciato
Tim O'Brien
Cacciato, un soldat américain du 3e groupe d'infanterie en guerre au Viet-nam vient de déserter Il a tout très bien organisé pour son départ. Treize mille huit cent trente-sept kilomètres le séparent de Paris, sa Terre Promise. La compagnie se lance aussitôt à sa poursuite pour le ramener sur le front. C'estle début d'un périple inoubliable à travers le Laos, la Birmanie, l'Inde, l'Iran, la Turquie, la Grèce avant de débarquer un matin de printemps en gare de ]'Est. Alors qu'ils ne croyaient pas plus au projet de Cacciato qu'au leur, les soldats ont atteint leur but. Or, sont-ils vraiment partis ? Cacciato lui-même a-t-il existé ? N'est-il pas le prétexte au rêve qui obsède les hommes victimes d'un destin qu'ils ne peuvent contrôler ? C'est toute l'ambiguïté d'un livre dont le thème est celui de l'imagination, unique échappatoire à la réalité de la guerre. Ajouter à mes livres
23 À propos de courage
Tim O'Brien
9 critiques 10 citations

Tim O'Brien, jeune homme projeté malgré lui dans le tumulte d'un conflit sanglant, celui du Vietnam, tente, vingt ans après, d'exorciser les fantômes qui le hantent. Devenu écrivain, il se met lui-même en scène au côté de ses compagnons d'armes dont il fait, par la grâce d'un alliage subtil entre sa mémoire et son imaginaire, les acteurs et les victimes d'une guerre absurde. Fragments de vie et de mort, de courage et de lâcheté, de folie et de raison, ses histoires sont autant d'échappées poétiques qui oscillent entre passé et présent, et soulignent l'éternel besoin de l'individu de retrouver la flamme d'une innocence perdue. À propos de courage nous livre une méditation fracassante sur la guerre, la mémoire et le pouvoir de l'imagination. Un livre inoubliable. Ajouter à mes livres
24 Enfants de poussière
Craig Johnson
61 critiques 78 citations

Absaroka, dans le Wyoming, est le comté le moins peuplé de l'État le moins peuplé d'Amérique, aussi y découvrir le corps d'une jeune Asiatique étranglée est plus que déconcertant. Le coupable paraît tout désigné quand on trouve, à proximité de la victime, un colosse indien frappé de mutisme en possession du sac à main de la jeune femme. Mais le shérif Walt Longmire n'est pas du genre à boucler son enquête à la va-vite. D'autant que le sac de la victime contient une vieille photo de Walt prise quarante ans plus tôt, et qui le renvoie à ses souvenirs de la guerre du Vietnam. Enfants de poussière entremêle passé et présent au gré de deux enquêtes dont les échos inattendus nous entraînent à un rythme haletant des boîtes de nuit de Saïgon aux villes fantômes du Wyoming. Ajouter à mes livres
25 Jack Reacher, tome 3 : Des gages pour l'enfer
Lee Child
7 critiques 14 citations

Jack Reacher est un homme discret. Deux ans auparavant, son existence a basculé. Depuis, payant tout en liquide, ne donnant jamais son véritable nom, il a refait sa vie et s'est fondu dans la foule de Key West, en Floride. Ses activités noctambules : videur dans un topless bar. Son repos est bientôt troublé par la filature d'un privé new-yorkais, Costello. Mais Reacher n'a pas le temps de l'interroger sur les motifs de sa présence : quelques heures plus tard, il retrouve Costello mort, les phalanges sectionnées. Reacher, menacé à son tour, décide de mener l'enquête et de remonter la piste du détective et de sa cliente, une mystérieuse Mme Jacob. Il prend un aller simple pour New York, ou plutôt pour l'enfer... Ajouter à mes livres
26 Les cantiques de l'archange
George C. Chesbro
1 citation

Mongo le Magnifique, professeur en criminologie, détective, ex-star du cirque et accessoirement nain, est apparemment le seul à trouver suspecte la disparition de son ami peintre et professeur d'arts martiaux, Veil Kendry. En fouillant dans l'appartement de celui-ci, il découvre une toile représentant un étrange paysage marin, un trou de projectile et 10 000 dollars en liquide. Commence alors une course poursuite effrénée : en cherchant dans le passé du professeur, Mongo découvrira la très secrète Opération Archange qui vise directement la présidence des États-Unis. Cinquième aventure de Mongo le Magnifique, le seul détective nain de toute l'histoire de la littérature policière, Les Cantiques de l'archange décolle dès les premières pages pour former un mélange de thriller, de roman d'espionnage et d'aventure fantastique sur un fond de réalisme politique. Cette haletante histoire se poursuit avec L'Odeur froide de la pierre sacrée. --Lisa B. Ajouter à mes livres
27 Sans aucun remords
Tom Clancy
10 critiques 2 citations

John Kelly, l'as des commandos de plongeurs de la guerre du Vietnam, a voulu décrocher, mais la violence le poursuit. Pam, la jeune fille qu'il tentait de soustraire à la drogue, a été sauvagement assassinée par un réseau de dealers. Et presque dans le même temps, le pentagone lui demande de récupérer des pilotes américains toujours détenus dans un camp nord-vietnamien.Deux affaires moins distinctes que ne le pense Kelly, qui devra apprendre à reconnaître ses ennemis avant d'agir...sans aucun remords. L'auteur d'Octobre rouge et de Danger immédiat - sans doute le seul romancier que la Maison Blanche et le Kremlin aient soupçonné d'avoir découvert des secrets d'états - nous entraîne une fois de plus dans une affaire hallucinante de réalisme, où les séquelles de la guerre, le marché de la drogue et ses ravages, les rouages les plus secrets du pouvoir sont impitoyablement démontés. Ajouter à mes livres
28 Un pour marquer la cadence
James Crumley
3 critiques 4 citations

Sur fond de guerre du Viêt-nam, deux hommes, Slag Krummel et Joe Morning, le sergent dur-à-cuire et le soldat gauchiste s'évertuent à essayer de se tuer plutôt que d'avoir à s'avouer qu'ils s'aiment. Jusqu'à ce que Krummel, en s'éveillant sur un lit l'hôpital, ne sache plus très bien s'il a, oui ou non, descendu Morning en plein champ de bataille... Contre toute apparence, Un pour marquer la cadence est une histoire d'amour. Une romance violente, rugueuse et contondante où espérer consiste à tenir sa garde haute. C'est aussi une fable noire et ambiguë, une variation sur les horreurs de la guerre, de l'amitié et sur les chassés-croisés surprenants des ombres du souvenir.. Ajouter à mes livres
29 La fille du Hanh Hoa
Thomas Bronnec
4 critiques 1 citation

Un ancien GI est retrouvé mort dans une chambre du Hanh Hoa, un petit hôtel vietnamien. Il semble s?agir d?un suicide. Il y avait rendez-vous avec un autre ancien soldat, qui cherche toujours après quarante ans à comprendre les circonstances de la disparition de son frère. Or une jeune femme se trouvait sur les lieux. S?agit-il d?une coïncidence ? A-t-elle joué un rôle dans le drame ? Certes, la guerre est finie depuis longtemps et le Vietnam a beaucoup changé, mais les séquelles de cet immense traumatisme collectif sont loin d?avoir complètement disparu? Ajouter à mes livres
30 L'ennemi de Dieu
Robert Daley
1 critique

Quand, à Harlem, le prêtre Frank Redmond est retrouvé mort dans une ruelle sombre de sa paroisse, tombé d'un toit, les circonstances de sa mort sont archivées de manière bien trop précipitée. S'agit-il réellement d'un suicide ? Pour les deux amis d'enfance de Redmond, Andy Troy, journaliste d'investigation, et Gabe Driscoll, policier, l'affaire semble bizarre. Que faisait donc Frank Redmond sur le toit ? Pourquoi les autorités catholiques se sont-elles empressées de faire disparaître les papiers du défunt ? Quel secret cachait-il donc ? Bien que le dossier ait été déclaré clos, les deux amis sont prêts à remuer ciel et terre pour tenter d'éclaircir les circonstances de cette mort plus qu'étrange. Ils vont chercher des explications jusqu'au Vietnam et en Afrique, mais toutes les pistes les ramènent droit au c?ur de leur univers : New York. Leur enquête fera surgir le lourd secret qui hantait- le passé de ce prêtre hors du commun, et incitera Troy et Driscoll à découvrir la vérité Ajouter à mes livres
31 L'honneur perdu du sergent Rollins
Nicholas Meyer
Le major Bruno ne rêvait que de galons, le sergent Rollins ignorait ce qu'ils allaient faire là-bas . Tous deux ont croupi dans un camp de prisonniers. A présent la guerre est finie mais, à l'inquiétante jungle asiatique, à succédé l'obscur fouillis de consciences torturées. Pourquoi Rollins, accusé d'intelligence avec l'ennemi, s'est-il suicidé ? A peine le détective privé Mark Brill a-t-il commencé son enquête que déjà se profile une armée de vétérans fantômes, de mutilés hargneux et de cadavres amoureux de Haendel. Le déshonneur a un prix, le cauchemar une logique. La vérité, elle, n'a plus que l'ombre. Ajouter à mes livres
32 Le complexe d'Antigone
Amanda Cross
2 critiques 5 citations

New York, début 1970, l'Amérique enlisée dans le conflit vietnamien doit faire face à une crise de société sans précédent : occupation des campus, violence dans les ghettos, émergence de la contre-culture. Kate Fanster, qui vient d'épouser Reed Amhearst, est amenée à enquêter à la Theban, l'école pour jeunes filles de bonne famille où elle a fait ses études secondaires. Une nuit, on retrouve dans les locaux le frère d'une des élèves, blessé à la tête. Puis, nouveau coup de théâtre, le cadavre de sa mère est découvert dans une salle de classe. Elle aurait succombé à une crise cardiaque, mais comment et pourquoi cette femme s'est-elle introduite nuitamment dans l'école ? Ajouter à mes livres
33 Une histoire ancienne
Nelson DeMille
1 critique

L'un des 58 000 soldats américains tombés au champ d'honneur pendant la guerre du Vietnam aurait-il été victime d'un meurtre ? C'est en tout cas ce qu'affirme une mystérieuse lettre. Retourner sur place et retrouver l'auteur de la troublante missive vingt-neuf ans après les faits, sans même savoir s'il est vivant : pour Paul Brenner, ancien enquêteur de l'armée américaine, c'est exclu. Il a pris sa retraite et ne veut plus entendre parler ni d'homicides ni du Vietnam, où il a connu l'enfer en 1968. Mais pourquoi ses ex-supérieurs s'intéressent-ils tant à cette histoire ancienne ? Piqué par la curiosité, Paul s'envole pour Hô Chi Minh-Ville, ex-Saigon. Il est loin d'imaginer quelles embûches l'attendent dans ce pays en plein bouleversement, dans lequel il a perdu l'innocence de sa jeunesse... Ajouter à mes livres
34 Sale boulot
Larry Brown
18 critiques 17 citations

Braiden Chaney n'a plus ni jambes ni bras. Walter James, lui, n'a plus de visage. Ils les ont tous deux perdus au Viêt-nam. L'un est noir, l'autre est blanc. Vingt-deux ans plus tard, ils se retrouvent dans la même chambre d'un hôpital pour vétérans dans le Mississippi. En l'espace d'une très longue nuit, ils se racontent ce qu'ils étaient, ce qu'ils sont devenus, ce qu'ils pourraient devenir et, surtout, ce qu'ils attendent l'un de l'autre. En une nuit, tout est dit sur la souffrance, sur la mort et la compassion. Ajouter à mes livres
35 Vendredi noir
James Patterson
3 critiques 7 citations

Ils sont à peine une poignée, vétérans de la guerre du Vietnam, rassemblés sous le sigle " Green Band ", et pourtant, ils font trembler les Etats-Unis... Leur leader, le colonel David Hudson, réclame pour ses pairs un traitement " compensatoire ", et, surtout, la reconnaissance des hautes instances pour les sacrifices consentis. Si ces revendications ne sont pas entendues, Wall Street, symbole de la puissance financière américaine, sera rayé de la carte... Ajouter à mes livres
36 Putain de mort
Michael Herr
12 critiques 11 citations

Suggestion de Hautvaure. En 1967, Michael Herr part pour le Vietnam comme correspondant de guerre du-magazine américain Esquire. Les extraordinaires « dépêches » qu'il envoie vont servir ensuite de matériau de base à ce livre. Putain de mort (titre original : Dispatches) connaît en effet outre-Atlantique un succès sans précédent, cependant que la critique, et des écrivains comme John Le Carré, William Burroughs, Irwin Shaw et bien d'autres saluent la qualité exceptionnelle du livre et le talent de son auteur. Michael Herr, libéré des contraintes journalières du journalisme, parfaitement indifférent aux explications officielles comme aux débats moralisateurs concernant l'action des Américains au Vietnam, nous fait ici réellement voir ce que personne, aucun roman ou document sur la guerre ne nous avaient montré : les hommes aux prises avec le destin. Noirs ou Blanc, officiers ou soldats, civils ou même journalistes : voici l'horreur hallucinante et hallucinée de ce qu'on n'ose appeler leur « vie ». Des épisodes, des scènes, des visions d'une intensité extraordinaire. Au siège de Khe Sanh... Dans le piège d'un hélicoptère en flammes... Tapis dans une rizière, attendant l'attaque vietcong, tandis que sur le magnétophone d'un soldat la guitare de Jimi Hendrix lance ses éclats et ses rythmes... Dans la bataille, en compagnie de trois jeunes photographes, dont le fils d'Errol Flynn, qui laissera sa peau là-bas... Vivant quotidiennement les imaginations délirantes des films de guerre, sur fond lancinant de rock and roll... A jamais piégés par le cauchemar et la souffrance..: Évoquant cet enfer dans un style puissant et neuf, méditant sur la chose vue et en même temps sur celui qui voit, Michael Herr nous donne avec Putain de mort un livre unique, le livre sur le Vietnam, sur l'épouvante sanglante de la guerre - et aussi sur ce que signifie faire partie des survivants. Ajouter à mes livres
37 Le nom des morts
Stewart O'Nan
3 critiques 1 citation

Suggestion HautVaure Larry Markham vit à Ithaca dans l'état de New York. Il s'efforce de se construire une existence cohérente englué dans les échecs de son quotidien: un mariage raté, le lourd handicap mental de son fils, des relations difficiles avec son père et un job de livreur de pâtisseries industrielles. De surcroît il est harcelé par d'effroyables souvenirs. En 1968, Larry s'est enrôlé contre l'avis paternel comme médecin militaire au Vietnam. Il est le seul survivant de son unité. Il culpabilise de n'avoir pas pu sauver tous ses compagnons disparus. La vision de leur disparition le hante et l'empêche de vivre normalement. Il commence à évacuer son traumatisme quand il décide de s'occuper bénévolement d'un groupe de vétérans. Mais l'un de ces hommes, un assassin entraîné par la CIA, s'échappe de l'hôpital. Le tueur sème son parcours d'avertissements sous forme de cartes à jouer, il en a après Larry qui comprend rapidement combien sa vie et celle de sa famille sont en danger. Le nom des morts est à la fois le récit plein de suspense de cette traque, un roman d'amour et de guerre. Stewart O'Nan est considéré depuis quelques années comme l'un des plus talentueux jeunes auteurs américains. Son précédent roman, Speed Queen, l'histoire d'une dérive meurtrière sur fond d'inculture, l'a révélé au public français. Ajouter à mes livres
38 Les choses qu'ils emportaient
Tim O'Brien
6 critiques 7 citations

Qu’est-ce qu’un jeune homme envoyé malgré lui dans l’enfer du Vietnam peut bien choisir d’emporter ? Et qu’ont emporté ses compagnons de patrouille ? À travers ces choix minuscules, comme à travers bien d’autres souvenirs et anecdotes mis en scène entre fiction et réalité, se dessinent les histoires de ces hommes, protagonistes malgré eux d’un conflit qui devient l’image même de toutes les guerres. Revisitant ce qui a été, imaginant ce qui aurait pu être, Tim O’Brien recrée une expérience unique et renouvelle la littérature consacrée au Vietnam. Ajouter à mes livres
39 Les Deux morts de John Speidel
Joe Haldeman
1 critique

1968, Viêt-Nam. Lorsque la patrouille de John Speidel est prise dans une embuscade, il est le seul à s'en sortir. Choqué et blessé, il est rapatrié aux Etats-Unis. A l'hôpital militaire, on le traite à tort pour schizophrénie et homosexualité, à coups de psychotropes et d 'électrochocs. Il échappe de peu à la lobotomie. Puis au pavillon psychiatrique succède celui des grands brûlés, car à peine sorti de l'asile, John Speidel, reconverti en vendeur de beignets, se brûle gravement avec l'huile d'une friteuse. L'histoire d'un martyr ordinaire qui démaquille le rêve américain à l'époque de la guerre, des hippies, de Kennedy et des émeutes raciales. Ajouter à mes livres
40 Le retour de Jim Lamar
Lionel Salaün
36 critiques 33 citations

Jim Lamar? « Quand je dis que c'est pas lui, je veux dire que c'est plus lui. » Voici le commentaire qui accueille après treize ans d'absence le revenant, le rescapé de la guerre du Vietnam. Un pays dont on se soucie peu ici à Stanford: l'interminable Mekong est si loin du boueux Mississippi. Et le retour tardif de Jim - Saigon a été abandonné depuis de longues années par les troupes américaines - n'est plus souhaité par personne. Son intention de se réapproprier la ferme familiale, objet de toutes les convoitises, et ses manières d'ermite dérangent tout le monde. Tout le monde, à l'exception du jeune Billy qui, en regardant et en écoutant Jim le temps d'un été, va en apprendre bien plus sur les hommes que durant les treize années de sa courte existence. Ajouter à mes livres
41 A la vitesse de la lumière
Javier Cercas
21 critiques 51 citations

Dans une université américaine, un écrivain débutant, qui pourrait s’appeler Cercas, se lie d’amitié avec un vétéran du Viêtnam anéanti par le poids de son passé. A son retour en Espagne, le succès de l’un de ses romans le propulse soudain au firmament et, gorgé de suffisance, il ne voit pas qu’il a perdu son âme. Un drame se produit auquel, peut-être, il faudrait survivre. Aux portes de l’enfer, qui s’ouvrent béantes sur le mépris de soi et le désir de mort, il unit son destin à celui de l’ami américain. Dans une impunité souveraine, l’un a ressenti la jouissance de tuer sans raison, l’autre a connu le vertige d’abuser de son piètre pouvoir. Dès lors, seul raconter l’un peut sauver l’autre. Ajouter à mes livres
42 SAS, tome 20 : Mission à Saïgon
Gérard de Villiers
1 critique 2 citations

Le petit Vietnamien était tout seul à une tablé, Malko s'assit face au mur. Les yeux de Chanh clignotaient derrière ses lunettes comme ceux d'une chouette en folie. Il se pencha vers Malko, " Regardez, le type, là-bas, près du poteau." Malko regarda dans la direction indiquée, un jeune Vietnamien était assis devant un verre de thé froid. De sa place Malko voyait les muscles tendus de ses mâchoires. Chanh le fixait, comme hypnotisé par un serpent. "C'est Xi, souffla Chanh, le chef du Comité d'assassinat de Saigon-ouest, il est venu vous repérer. Les autres tueurs sont déjà en ville, Dès que tout sera prêt, ils frapperont et vous mourrez. II n'y a rien à faire. Foutez-le camp !" Ajouter à mes livres
43 L'homme de Saïgon
Juan Scapa
Pourquoi la belle Romaine l'a t-elle fui avec effroi ? Pourquoi le patron d'une boîte de Montmartre a-t-il tremblé, rien qu'en le voyant ? Depuis qu'il a quitté Saïgon, Pierre Farnez a surpris plus d'une fois, dans les yeux des gens que le hasard mettait sur sa route, cette lueur d'effroi mêlée d'horreur. Pourquoi à Rome, comme à Paris, des adversaires insaisissables le guettent-ils avec un tel acharnement ? Fonçant à la recherche d'une réponse, Farnez découvre que la jungle des grandes villes est plus dangereuse encore et plus sournoise que celle des Tropiques. La loi, pourtant, y est la même : le combat du tigre avec le chasseur ne peut se terminer que par la mort du fauve -ou par celle de l'homme. Ajouter à mes livres
44 La nuit close de Saigon
Robert Olen Butler
1 critique 1 citation

Sous le feu des roquettes et dans le fracas des hélicoptères qui évacuent les derniers réfugiés, alors que Saigon tombe aux mains des communistes, Cliff, déserteur de l'armée américaine, revient sur les événements qui l'ont amené dans la ruelle où il vit depuis quatre ans avec une ex-prostituée vietnamienne. En avril 1975, il faut décider vite. Rentrer coûte que coûte aux Etats-Unis, mais seul ou avec Lanh ? Ajouter à mes livres
45 La nuit indochinoise. Tome 1 : Tu récolteras la tempête - Soleil au ventre - Rage blanche
Jean Hougron
1 critique

Rien, dans la vie de Jean Hougron, jeune professeur de 23 ans au pensionnat Saint-Pierre de Dreux, ne laissait prévoir qu?il partirait pour l?Indochine, en Juin 1947, engagé par une maison d?import-export pour vendre des boîtes de lait concentré, des sardines à la tomate et des bouteilles de champagne en grande quantité. Fasciné par Saigon qui explose sous le poids des réfugiés et profite des affaires florissantes que la France en guerre lui permet d?entretenir, animé d?une curiosité certaine pour les grands espaces dont il entend sans cesse parler et las d?une vie de bureau somme toute assez banale, Hougron décide d?accompagner un ami jusqu?à la frontière thaïlandaise à bord d?un camion chargé de cotonnades et de quincaillerie. L?aventure commence : elle va durer quelques années? De ce voyage, Hougron a rapporté quelques milliers de pages de notes. Elles donneront naissance au cycle de « La nuit indochinoise » regroupé en deux tomes. Ce premier volume comporte : - « Tu récolteras la tempête » - « Soleil au ventre » et - « Rage blanche ». Cette ?uvre fut couronnée, en 1953, par le Grand Prix du roman de l?Académie Française. Ajouter à mes livres
46 Sky
Patrick Chauvel
7 critiques 2 citations

C'était il y a 35 ans, Patrick était un jeune photographe intégré dans une patrouille de soldats américains, dans cette guerre du Vietnam qui annulait des vies et anéantissait toutes les certitudes. C'est là qu'il l'a vu pour la première fois. Immense, des yeux gris clair, le visage peint encadré par des cheveux noirs et longs. Sky Eyes, l'Apache, l'a fixé un court instant puis a disparu. Disparaître faisait partie de sa mission, il dirigeait l'un des fameux commandos d'infiltration, les " lurps ", petits groupes autonomes que redoutaient tant les Nord-Vietnamiens. Là-bas, la moindre erreur de choix pouvait être fatale, et lui, qui n'avait jamais eu le choix, dans cette jungle, maîtrisait le destin de six hommes. Le jeune reporter ne savait pas qu'il allait devenir cet ami extraordinaire, ni qu'il avait été choisi : " Tu raconteras mon histoire ", lui disait Sky. La folie a fait d'eux des frères, et c'est du Vietnam à Amsterdam, de Paris aux monts Chiricahuas de l'Arizona, et bien plus loin encore, qu'ils sont allés. Pour Patrick, Paris était sa ville, sa jungle urbaine, il pensait pouvoir y maîtriser la vie de cet Indien et lui offrir un choix. Mais l'amitié ne peut rien contre un destin. Il s'appelait Sky Eyes, il rêvait d'être un aigle. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          288