AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Découvrez les meilleures listes de livres


Mère de tous les vices : LA PARESSE ?

Liste créée par Erik35 - 23 livres. Thèmes et genres : introduction à , en savoir plus , questions de société , essai , roman

Voilà l'été, voilà l'été... Tout le monde se souvient de la chanson mais tout le monde connait-il véritablement la musique ? L'été, c'est le farniente, ce sont les siestes sur les transats en bord de piscine ou sur la plage, ce sont ces moments durant lesquels on prend le temps de se reposer, de décompresser, de ne rien faire mais de le faire bien ! En quelque sorte, ce sont des mois bien souvent consacrés à ce que l'on a coutume de nommer paresse, oisiveté, lenteur, volupté... Certes ! Mais est-ce bien cela, cette véritable Mère de tous les vices, le septième et ultime des péchés dits capitaux si l'on en croit les églises catholiques et orthodoxes ? Car il fallait bien que nos anciens directeurs universels de conscience morale et religieuse aient compris tout le danger de ce vice, pour eux et dans une société reposant, pour quatre-vingt pour cent de la société de l'Ancien Régime sur le labeur (de "labor" : peine, effort), seul moyen réputé honnête et moral de gagner son pain quotidien. Notre pause farniente estivale, bien méritée, ne serait-elle alors que le faible et médiocre succédané de ce que les romains définissaient par "OTIUM" qui serait alors le seul moment de liberté absolue de l'homme, bien éloigné de cette simple rupture légale et obligatoire, obtenue cependant après des années de luttes sociales parfois meurtrières, entre deux moments de travail (l'étymologie est sans pitié qui rattache ce dernier à un instrument de torture : le tripalium !), loin du "NEGOTIUM", du quotidien, de la vie dans la Cité. Rien à voir, dès lors, avec le simple plaisir de la petite sieste, même crapuleuse, la procrastination (qui n'est que le report à plus tard de quelque chose que nous finirons par faire), l'indolence, l'apathie ou le désœuvrement. La discussion autour de cette thématique, sous des dehors aussi avenants que sympathiques, est décidément bien plus profonde et grave qu'il n'y parait, dans une époque où le chômage de masse, l'importance sans cesse répétée de "la valeur travail" mais qui connait, parallèlement, l'émergence d'une société dite "de loisirs" n'ont jamais été des thèmes aussi riches et traités qu'aujourd'hui. Serait-il finalement devenu urgent de réapprendre à paresser vraiment ? Là pourrait peut-être se cacher l'absolue subversion ! Pour prendre le temps d'un peu de réflexion et de recul, je vous propose cette petite et humble liste consacrée à ce fameux art de la PARESSE. Qui demeure ouverte à toutes les suggestion, bien entendu. Mais pas trop vite : j'ai cours de farniente, là... (NB : il ne s'agira pas tant, dans la liste qui suit, de mesurer ou de comprendre les aspects psychologiques ou religieux de la paresse mais bien d'essayer d'en déterminer les contours sociaux et philosophiques)
+ Lire la suite


1 Le Droit à la paresse
Paul Lafargue
28 critiques 75 citations

LA référence s'il en est sur le sujet. Ajouter à mes livres
2 Oblomov
Ivan Gontcharov
64 critiques 118 citations

Difficile d'oublier ce cher Oblomov dans une telle liste. C'est l'oisif par excellence... Mais ne serait-il pas le genre de paresseux à ne pas imiter ? Ajouter à mes livres
3 Une apologie des oisifs - Causerie et causeurs
Robert Louis Stevenson
3 critiques 9 citations

Une belle galerie de portraits d'oisifs de sa Glorieuse Majesté. Ajouter à mes livres
4 Éloge de l'oisiveté
Sénèque
6 critiques 11 citations

Parce qu'il est toujours bon d'en revenir aux sources. Et que nos antiques romains ont encore bien des choses à nous enseigner. Ajouter à mes livres
5 Éloge de l'oisiveté
Bertrand Russell
16 critiques 41 citations

Le boulot, le travail, le turbin, le taf, le job, le labeur, la besogne, la mission, la corvée, le gagne-pain, la profession... Et s'il y avait autre chose dans ce monde ? Le prix nobel britannique Bertrand Russel tente de nous le démontrer. Ajouter à mes livres
6 Ma paresse
Italo Svevo
5 critiques 5 citations

Un vieux satyre, une donzelle pas farouche, des cigarettes... Ajouter à mes livres
7 L'Apologie de la paresse
Clément Pansaers
1 critique 9 citations

Lorsqu'un surréaliste belge s'empare du sujet : ça déménage ! Ajouter à mes livres
8 La paresse
Joseph Kessel
5 critiques 5 citations

Un petit tour du monde de la paresse par un... infatigable voyageur. Un défi ? Ajouter à mes livres
9 La paresse comme vérité effective de l'homme
Kasimir Malevitch
3 critiques 4 citations

Qu'est-ce au fond que la paresse ? Comment et pourquoi la mettre en oeuvre ? Quelques unes des questions posées en 1921 par ce peintre de l’abstraction et ancien révolutionnaire de 1917. Ajouter à mes livres
10 Le Paresseux
Samuel Johnson
1 critique 2 citations

«Comme la paix est la fin de la guerre, de même la paresse est le dernier terme de l'activité.» Voilà qui est fort joliment exprimé ! Ajouter à mes livres
11 Du bon usage de la lenteur
Pierre Sansot
10 critiques 58 citations

Parce que la Paresse prend effet dans une certaine géographie temporelle, la lenteur y est souvent une voisine de bonne compagnie. Par un Pierre Sansot toujours aussi éclairé. Ajouter à mes livres
12 L'Art de l'oisiveté
Hermann Hesse
6 critiques 45 citations

Parce que paresser n'est pas inexorablement ne rien faire du tout, Hermann Hesse nous invite ici à ne rien faire (faber), mais à le faire intelligemment. Ajouter à mes livres
13 Les péchés capitaux. La paresse
Raoul Vaneigem
Ne vous arrêtez pas à son seul titre : Vanegeim est décidément un homme de son temps et revisite avec intelligence le concept de Paresse dans la lignée de son prédécesseur Lafargue à l'aune de notre modernité. Ajouter à mes livres
14 Paresse : Histoire d'un péché capital
André Rauch
4 critiques 9 citations

Un peu d'histoire n'a jamais fait de mal, même aux paresseux. Au pire, il y a les images ! Ajouter à mes livres
15 Bartleby le scribe
Herman Melville
112 critiques 62 citations

Bartleby n'est pas, à proprement parler, un texte sur la paresse. Il n'empêche, son célèbre "I would prefer not to" / "Je préférerais ne pas" lancé à son chef de bureau est incontestablement un premier pas, ferme, vers la paresse ! Ajouter à mes livres
16 Sur l'oisiveté et autres essais en français moderne
Michel de Montaigne
4 critiques 8 citations

Cet essai de Michel de Montaigne, dont l'oisiveté n'est pas le seul thème, est la démonstration même de ce que le fameux Otium des antiques peut, chez un esprit bien fait, incidemment produire : du génie ! Ajouter à mes livres
17 A la recherche du temps perdu - Bouquins 01 : Du côté de chez Swann - A l'ombre des jeunes filles en fleurs
Marcel Proust
90 critiques 195 citations

La recherche d'un temps perdu, c'est sans doute l'expression autonymique parfaite à ce qu'est réellement la paresse. Et pourtant, l'oeuvre immense de Marcel Proust recèle d’innombrables oisifs de très haut vol. A commencer par ce cher Swann ! Ajouter à mes livres
18 Voyage autour de ma chambre
Xavier de Maistre
19 critiques 36 citations

Rien de tel qu'un voyage (quasi) immobile pour aller très loin, dans ses souvenirs, dans l'espace, dans les rêves. Un petit livre précieux comme on en fait guère. Où l'art de paresser s'avère être une activité débordante ! Ajouter à mes livres
19 Bernard le paresseux
André Dhôtel
2 critiques 3 citations

Les personnage de Dhôtel sont, pour beaucoup, de grands oisifs qui s'ignorent. Lorsqu'en plus, le génial créateur affuble l'un de ses personnages du sobriquet de paresseux, nul doute qu'un vrai moment de plaisir bibliophile est à venir. Ajouter à mes livres
20 Pensées paresseuses d'un paresseux
Jerome K. Jerome
3 critiques 8 citations

C'est loufoque, c'est parfaitement "non-sens", c'est parfois guindé, c'est souvent drôle, c'est totalement "has been" et de ce fait inévitablement "vintage", en deux mots comme en cent : So British ! Ajouter à mes livres
21 Scènes de la vie d'un propre à rien
Joseph von Eichendorff
11 critiques 34 citations

«Voilà comment mes jours s'écoulaient, l'un après l'autre, et le temps vint où si bien manger et boire me rendit tout mélancolique. A ne jamais rien faire, mes membres se désarticulaient et il me semblait qu'à force de fainéantise j'allais tomber en poussière.» Tout est dit, non ? Ajouter à mes livres
22 En vue d'un éloge de la paresse, suivi de "Lettre préface"
Georges Perros
Avec En vue d’un éloge de la paresse (1955), Georges Perros défend, en maniant le paradoxe, une conception aventurière, originale et inattendue de l’acte de penser : presque un programme ! Ajouter à mes livres
23 Gaston, Tome 9 : Le cas Lagaffe
André Franquin
22 critiques 10 citations

Impossible pour moi d'achever cet embryon de liste sans un hommage à l'exemple parfait du paresseux fantastique, de l'oisif scrupuleux, du flâneur éveillé, du fainéant toujours actif qu'est le petit personnage inventé par le grand Franquin. Ce Lagaffe est décidément un cas ! Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          4512