AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


La guerre du Rif

Liste créée par Pecosa - 13 livres. Thèmes et genres : rif , maroc , guerre , guerre du rif , espagne , histoire , roman , essai

La guerre du Rif ? C'était il y a longtemps. Mais l'actualité de de ces dernières années replace cette région sur le devant de la scène internationale: pauvreté, émigration massive vers la Belgique, la Hollande et l'Espagne, mouvements contestataires provoqués par une grave crise sociale.... La guerre du Rif opposa les tribus rifaines avec l'Espagne (1921 à 1926) et la France (1925 à 1926). Quelques titres.


1 La guerre du rif : (Maroc 1921-1926)
Vincent Courcelle-Labrousse
1 critique 1 citation

Entre 1921 et 1926, la Guerre du Rif enflamme le Maroc. Un jeune chef berbère, Abdelkrim, défie les deux puissances européennes qui occupent son pays, la France et. l'Espagne. Le conflit marocain voit s'affronter des hommes aux destins exceptionnels. Dans la canicule des djebels, Lyautey, Juin, de Lattre de Tassigny connaissent la peur de voir l'armée française battue par des paysans berbères, alors qu'à Paris, Doriot et Thorez, associés aux surréalistes, pourfendent l'impérialisme. Pétain est appelé en sauveur du sultan du Maroc et en tombeur de Lyautey. Un jeune officier du Tercio, Franco, se forge une réputation de militaire impitoyable. Conflit oublié de l'histoire coloniale, la Guerre du Rif éclaire encore aujourd'hui les liens très spéciaux de la France et du Maroc, tout comme la sensibilité des rapports du royaume chérifien avec l'Espagne. Ajouter à mes livres
2 La guerre du Rif : Un conflit colonial oublié - Maroc (1925-1926)
Max Schiavon
1 critique

Qu'évoque aujourd'hui la guerre du Rif ? Combien de personnes connaissent même son existence et savent qu'elle fut le plus grand conflit colonial mené par la France ?À l'automne 1925, 150 000 soldats affrontent plusieurs dizaines de milliers de Rifains insurgés. Abd el Krim est parvenu à fédérer de nombreuses tribus qui ont attaqué par surprise les postes français. Pendant quatre mois les troupes font face à la déferlante rifaine, sont à deux doigts d'être battues, mais parviennent finalement à contenir les dissidents au prix de lourdes pertes (plus de 4 000 tués, blessés et disparus). Le Gouvernement, qui a tardé à comprendre la situation, accepte enfin d'envoyer des renforts conséquents, dont il confie le commandement au maréchal Pétain. La situation militaire se stabilise à l'automne, mais il faut attendre le printemps 1926 pour qu'avec des moyens très importants, l'insurrection soit définitivement vaincue. Si elle s'achève par une victoire française, la guerre du Rif devient emblématique pour tous les mouvements de résistance à la colonisation. Lyautey a-t-il bien évalué la menace ? Pourquoi Abd el Krim n'a-t-il pas exploité ses premiers succès qui mettaient en péril tout le Protectorat ? Les renforts acheminés n'étaient-ils pas démesurés compte tenu de la menace ? Pétain a-t-il cherché à supplanter Lyautey ? La tactique employée fut-elle adaptée ? C'est à toutes ces questions et à beaucoup d'autres que répond cet ouvrage, grâce notamment à la découverte d'archives inédites exceptionnelles. Ajouter à mes livres
3 La guerre du Riff
Victor Barrucand
Cette brochure groupe et complete nos articles parus a La Depeche Algerienne des 22-28 Janvier 1927, 15 Mai et 14 Juin. V. B Ajouter à mes livres
4 Abdelkrim Al Khattabi (1882-1963) et la Guerre du Rif
Mehdi BENCHABANE
Ajouter à mes livres
5 Lyautey
André Le Révérend
3 citations

Près de cinquante ans se sont écoulés depuis sa disparition et l'histoire de ce demi-siècle a été si chargée d'événements que la figure de Lyautey aurait pu s'estomper. Pourtant, cette figure de légende resurgit. Qui est cet homme? Qu'a-t-il fait? Connaît-on la résonance et la portée persistante de sa conception du " rôle social de l'officier "? Dans quelques années, qui saura encore ce que fut l'empire colonial de la France sous la IIIe République, si ce n'est ses détracteurs qui le connaissent mal? Lyautey en fut, sans doute, le plus profond et le plus lucide artisan. On ne peut, on ne pourra sérieusement parler de colonisation et de décolonisation si l'on ignore sa pensée, son action et son oeuvre. Mais cet homme, à la personnalité si riche et si complexe, eut des ambitions plus hautes encore: régénérer l'Etat, paralysé par des intrigues et des querelles dérisoires, fut le rêve constant et fracassé de sa vie... Grâce à un ensemble considérable de textes inédits, dont la plupart ont été retrouvés par André le Révérend dans les archives publiques et privées, le visage de Lyautey apparaît ici plus précis, plus présent; et son rôle dans l'Histoire au plus près de la vérité. Ajouter à mes livres
6 Lyautey - La fabrique du héros colonial
Gilles Ferragu
3 critiques 3 citations

A travers une réflexion sur le destin et les idées d Hubert Lyautey (1854-1934) officier colonial, gouverneur, ministre, académicien, maréchal de France, théoricien militaire et promoteur d un catholicisme social rénové cet ouvrage entend dépasser la seule approche biographique pour s intéresser à une dimension plus singulière de cette grande figure, celle du « héros colonial ». La formulation peut sembler datée et rappeler les images d Epinal : pourtant, au début du XXe siècle, nul mieux que Lyautey n a su incarner les valeurs et les ambitions de cette République coloniale, exaltant sa mission civilisatrice. Véritable proconsul, Lyautey façonne le protectorat français au Maroc après avoir, au Tonkin, à Madagascar et en Algérie, contribué aux côtés du général Gallieni et d autres, à la construction de « la plus grande France ». Reçu à l Académie française en 1912, promoteur de l exposition coloniale internationale de 1931, Lyautey semble l enfant chéri d une République inspirée par Jules Ferry, en quête d un modèle alternatif au seul « régime du sabre». L homme est unanimement décrit comme séduisant, héros tout en panache et en formules ciselées d une certaine épopée coloniale, largement médiatisée. Mais le portrait académique du maréchal éclipse parfois la singularité du personnage, monarchiste impénitent et officier volontiers hétérodoxe, au temps d une IIIe république encore fragile. Cet ouvrage, au confluent de l histoire de la colonisation, de l histoire politique et de l histoire des représentations, entreprend donc de retracer la vie et les idées du maréchal Lyautey, au crible du héros colonial. Ajouter à mes livres
7 La guerre d'Espagne
Antony Beevor
8 critiques 7 citations

Plus de soixante-dix ans après le soulèvement militaire contre la République qui marqua le début de la guerre d'Espagne, Antony Beevor réussit un véritable tour de force en nous proposant, sur ce sujet encore brûlant, un livre capital. La terreur rouge, la terreur blanche, les règlements de comptes dans chaque camp, les interventions étrangères, intéressées (les Soviétiques et les nazis) et désintéressées (les Brigades internationales) sont racontés ici avec rigueur et objectivité, à la lumière, notamment, d'archives soviétiques et allemandes récemment et brièvement rendues accessibles, et qu'a consultées l'auteur à Moscou. Ce livre fondamental éclaire bien des zones d'ombre d'une guerre particulièrement cruelle qui devait sonner le glas des espérances et montrer le vrai visage des totalitarismes prêts à se déchaîner en Europe. Ajouter à mes livres
8 Franco
Bartolomé Bennassar
2 critiques 5 citations

Qui était le général Franco ? Vingt ans après sa mort, Bartolomé Bennassar analyse l?étonnant destin du Caudillo. Bartolomé Bennassar a divisé son livre en deux parties : d?une part l?histoire d?une vie au fil de la chronologie, d?autre part les clefs pour comprendre Franco : les frustrations de la jeunesse ; la ? baraka ? ; le culte du moi ; le sens de la manipulation des hommes : la passion du pouvoir pour le pouvoir, la crainte implicite du pays de voir renaître la folie collective qui avait produit la guerre civile, dont le spectre fut longuement entretenu par le régime franquiste. La première synthèse disponible en poche. Ajouter à mes livres
9 L'aimant
Ramon Sender
1 citation

Ajouter à mes livres
10 La bandera
Pierre Mac Orlan
6 critiques 3 citations

Aventurier romanesque, baroudeur et flambeur, Pierre Mac Orlan exerça de nombreux métiers dont celui d'illustrateur, de secrétaire de dame de lettres et de chansonnier. Volontiers voyageur, il explora les bas-fonds de grandes cités européennes et fit les beaux jours de Montmartre avec les récits réels ou imaginaires de ses héros. Publié en 1931, La Bandera retrace les aventures d'une poignée d'hommes venue à la Légion pour faire face à son destin. Comme Gilieth, l'un des héros, meurtrier qui fuit la France pour finalement aboutir dans l'une des célèbres banderas de la Légion étrangère espagnole. Engagé volontaire, il se retrouve dans un Maroc en proie à la rébellion, à construire des routes improbables à travers les montagnes. Et puis, il décide d'aimer, histoire encore plus improbable, une prostituée sans avenir, pour laquelle tous les légionnaires se déchirent. Ce roman pourrait être un classique du genre "Il sentait bon le sable chaud mon légionnaire", mais sous la plume de Mac Orlan, les personnages prennent une profondeur insoupçonnée. Les détails et les descriptions historiques sont un véritable plaisir de lecture, tandis que le talent de l'auteur fait planer sur l'ouvrage une poésie surannée et un goût oublié pour l'aventure. --Stellio Paris Ajouter à mes livres
11 Au nom des nôtres
Lorenzo Silva
Eté 1921, nord du Maroc. Dans la chaleur étouffante et poussiéreuse des collines du Rif, des bataillons espagnols tentent de résister aux assauts répétés de la harka, cette armée de rebelles autochtones, tour à tour ennemis invisibles et attaquants sanguinaires. Sûr de sa supériorité militaire, le haut commandement a sous-estimé l'adversaire, et ce sont de simples soldats, engagés volontaires ou jeunes recrues inexpérimentées, qui se retrouvent aujourd'hui assiégés, aux abois, tiraillés par la faim et la soif. Le récit se déroule autour de quelques personnages épiques, embarqués dans un conflit colonial qui n'est pas le leur, " condamnés à l'héroïsme " pour défendre des intérêts dont ils ne profitent en rien : le sergent Molina, un Andalou d'origine modeste engagé dans l'armée par sens des responsabilités ; ses deux amis, Haddu, policier marocain fidèle jusqu'au bout à ceux qui ont pourtant asservi son peuple, et Amador, un appelé madrilène, syndicaliste à la conscience politique très éveillée ; enfin, Andreu, un anarchiste barcelonais dont le cynisme est d'autant plus mordant qu'il se sent invulnérable aux balles ennemies. En s'inspirant des récits de son grand-père, rescapé miraculeux de cette guerre absurde, Lorenzo Silva fait revivre ici le destin tragique d'hommes mus par le sens du sacrifice ou l'énergie du désespoir. Et à travers leurs regards croisés, il donne enfin un nom, un visage et une voix à ces héros trop souvent oubliés. Ajouter à mes livres
12 Rose de cendres
Pilar Rahola
5 critiques 1 citation

D'origine modeste et issu d'une famille républicaine, Albert Corner a combattu lors de la première guerre d'indépendance de Cuba. À son retour au pays, il n'a plus qu'une idée en tête : s'enrichir, quitte à verser dans la criminalité. Des années plus tard, il jouit d'un statut d'homme d'affaires reconnu. Mais, en 1909, la révolte est aux portes de la ville : le syndicalisme ouvrier affronte violemment le gouvernement espagnol au sujet de la mobilisation pour la guerre au Maroc. Et dans cette Catalogne au bord de l'explosion, les enfants Corner pourraient bien trahir les idéaux fraîchement bourgeois de leur père. Entre les aspirations révolutionnaires des uns et les désirs d'émancipation des autres, l'équilibre de la famille et des affaires est en danger... Ajouter à mes livres
13 Le sang dans nos veines
Miquel Bulnes
4 critiques 17 citations

Eté 1921. Le capitaine Augusto Santamaria del Valle commande le petit poste avancé d'Igueriben, dans la colonie espagnole du Rif. Au terme d'un siège dramatique, il doit se replier devant les forces berbères menées par Abdelkrim. Désormais invalide, rapatrié en Espagne, Santamaria est muté dans la police et nommé commissaire des Services de sûreté dans un quartier de Madrid. Très vite, il doit faire face à un meurtre commis dans une maison close. Au même moment, l'Espagne s'enfonce dans le chaos politique. Le gouvernement cherche à reporter la responsabilité de la cuisante défaite du Rif sur l'armée et traduit certains gradés devant les tribunaux militaires. Après un procès expéditif et orienté, Santa-maria est l'un des rares officiers condamnés. Ce qui ne l'empêche pas, avec un groupe d'ultraconservateurs précurseurs du franquisme, de comploter en faveur d'un coup d'Etat militaire... Immense fresque menée à un rythme d'enfer, Le Sang dans nos veines brosse le portrait stupéfiant de la respectabilité corrompue et de l'attrait du vice. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          173

Ils ont apprécié cette liste