AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Les espions font dans la dentelle




1 Espions et ambassadeurs au temps de Louis XIV
Lucien Bély
Avec leur cortège de belles espionnes, de faux moines et de vrais aventuriers, les affaires d'espionnage dont Lucien Bély a retrouvé la trace sont souvent des ébauches de romans. Aristocrate, marchand, prêtre, voyageur anonyme, le bon agent secret doit ressembler à tout le monde. A la moindre alerte, il disparaît.Au-delà du pittoresque, cette formidable enquête sur l'information et la diplomatie à l'aube des Lumières nous plonge au coeur des sociétés modernes. Si _ raison d'Etat oblige _ les princes de l'Europe ont leurs réseaux de renseignement, dans la réalité l'espionnage justifie la surveillance policière mais suscite aussi la fabulation.A l'univers du doute et du soupçon qu'est par définition l'information secrète s'oppose celui des ambassadeurs, monde de l'éclat, de la certitude, de la cérémonie publique. Le parfait négociateur doit être l'image du souverain à l'étranger. Transplanté dans un monde différent, il doit apprendre à le connaître et chercher à le séduire.A suivre au jour le jour ces hommes qui s'efforcent d'organiser l'Europe, on voit apparaître une profession à part ", celle de " négociateur ", mise en valeur au début du XVIIIe siècle par le congrès d'Utrecht. On découvre aussi que l'Histoire s'écrit autant à coups d'hésitations et d'erreurs que de décisions bien pesées.Etape essentielle dans l'histoire de la diplomatie, Utrecht témoigne d'un art de vivre européen, du culte de la langue française, du goût de la conversation, mais surtout d'un idéal commun, l'oeuvre de paix. Après tant de guerres, et malgré les menaces de rupture, une paix fut signée. La diplomatie définissait un ordre politique durable et répondait aux aspirations des peuples en travaillant à leur bonheur. La même année, l'abbé de Saint-Pierre publiait son Projet de paix perpétuelle. Au lendemain de la guerre de Succession d'Espagne, les valeurs pacifiques l'emportaient pour un temps sur la gloire de la guerre.Lucien Bély, ancien élève de l'Ecole normale supérieure, agrégé d'histoire, ancien pensionnaire de la Fondation Thiers, docteur ès lettres, est professeur d'histoire moderne à l'Université Charles-de-Gaulle de Lille." Ajouter à mes livres
2 Les espions des Lumières : Actions secrètes et espionnage militaire sous Louis XV
Stéphane Genet
1 citation

Objet de fantasmes, l'espion d'armée prend de l'importance sous le règne de Louis XV marqué par de nombreux conflits. Marginal, méconnu et mal considéré, cet espion n'est pourtant pas uniquement porté par l'appât du gain : le goût de l'aventure, la reconnaissance sociale ou encore un patriotisme naissant lors de la guerre de Sept Ans, sont autant de motivations. De la guerre de Succession de Pologne (1733) à la disgrâce de Choiseul (1770), cet ouvrage pionnier étudie le renseignement militaire français à travers ses multiples facettes (recrutement des agents, réseaux, hiérarchie, sources, modes d'action, risques encourus...) tout en esquissant à grands traits les enjeux stratégiques de cette période. Grâce a un travail fouillé sur les archives et les écrits d'époque, Stéphane Genêt nous éclaire sur ces acteurs en marge de la société civile et de la sphère militaire : les espions des Lumières. Ajouter à mes livres
3 Jean Pierre Tercier, tome 1
Yves Cirotteau
La vie de Jean-Pierre Tercier est extraordinaire, au vrai sens du terme. Ce fils de marchand de Paris, avec sa seule intelligence, sa force de travail (plus de 25000 lettres), sa fabuleuse mémoire (il parle 12 langues) sa passion au service de son pays va être entraîné dans des aventures diverses. Secrétaire d'Ambassade de Pologne, il sera l'ami de Stanislas Leckzinski par deux fois élu Roi de Pologne et par deux fois chassé par des intrigues de cours étrangères. De retour en France, il devient le premier directeur du "cabinet secret" de Louis XV - le bien aimé avant d'être discrédité auprès du Roi par les manuvres de sa maîtresse, la Pompadour... Historiographe de Louis XV, il entretiendra toute sa vie une abondante correspondance avec Stanislas - duc de Lorraine -, peut-être Voltaire, Montesquieu et bien d'autres. Mort dans l'indifférence quasi générale, Jean-Pierre Tercier, l'homme de l'ombre, l'espion du Roi, se révèle une figure historique méconnue que l'auteur entend réhabiliter et sortir de l'oubli. Ajouter à mes livres
4 Les diplomates espagnols du XVIIIe siècle. Introduction et répertoire biographique (1700-1808)
Didier Ozanam
Tout au long du XVIIIe siècle, de l'avènement de Philippe V à l'abdication de Charles IV, la diplomatie espagnole s'organisa progressivement, définissant ses structures et augmentant ses effectifs. Le présent ouvrage propose un répertoire aussi complet que possible des différents personnels ayant appartenu au " premier secrétariat d'État ", dont dépendaient les Affaires étrangères : ambassadeurs, ministres, envoyés et agents de toutes catégories y côtoient les secrétaires et attachés d'ambassade ou de légation et les consuls. Toutes conçues sur le même modèle, mais d'une richesse évidemment inégale selon la documentation disponible, ces 550 notices pourront offrir les informations suivantes : lieux et dates de naissance (ou de baptême) et de mort, filiation, alliances, carrière et descendance. En fin de notice sont indiquées les principales références d'archives ou bibliographiques sur lesquelles s'appuie le " profil " ainsi réalisé. Une ample introduction consacrée à la diplomatie espagnole entre 1700 et 1808, un état détaillé des sources d'archives consultées, une brève bibliographie et un index onomastique viennent compléter ce volume, qui fait suite au répertoire consacré aux Intendants espagnols du XVIIIe siècle dans la même collection. Ajouter à mes livres
5 Au service du Roi catholique
Alain Hugon
Ajouter à mes livres
6 Le secret du roi, tome 1 : La passion polonaise
Gilles Perrault
7 critiques 6 citations

Trente ans durant, de par la volonté de Louis XV et sous la direction du prince de Conti, puis du comte de Broglie, un service secret -- le Secret du Roi - fonctionne à l'insu des ministres et de la cour. Son objectif? Asseoir Conti sur le trône de Pologne, seul trône électif en Europe. Dans un deuxième temps. après le désastreux traité de Paris qui conclut la guerre de Sept Ans, il s'agit d'organiser la revanche contre l'Angleterre, notamment en préparant un débarquement sur la côte anglaise. Si l on s'intéresse à l'Histoire, et aux affaires secrètes, comment ne pas se passionner pour ce réseau clandestin dont quelques agents s'appellent Vergennes, d'Eon, Breteuil, autour duquel gravitent un Beaumarchais ou un Dumouriez, et qui aura pour adversaires acharnés la marquise de Pompadour et Choiseul ? Techniquement, le Secret du Roi fait entrer la France dans l'ère du renseignement moderne réseau nombreux, strictement cloisonné, à vocation européenne, poursuivant des objectifs à long terme. Nous sommes loin des missions ponctuelles confiées, par exemple, à l'excellent agent que fut Voltaire. Aussi bien les péripéties qui scandent l'histoire du Secret sont-elles de même sorte que celles qui ébranlent nos services contemporains : lutte toujours recommencée entre chiffreurs et casseurs de codes adverses, morts suspectes, défections imprévisibles, retournements d'agents, avec, pour les chefs du Secret, la hantise permanente - hélas ! trop souvent justifiée... - d'être " lâchés ", par l'autorité suprême, en l'occurrence Louis XV. Il n'était pas aisé d'écrire une histoire, imbriquée à ce point dans la grande Histoire : comment raconter l'action souterraine du comte de Broglie et de ses agents sans évoquer la politique française officielle, qu'ils avaient le plus souvent mission de neutraliser, voire de contrecarrer ? En revanche, la chronique mouvementée du Secret est plus facile à reconstituer que celle de n'importe quel autre service passé ou présent, car tout était écrit (ordres de Louis XV, directives de Broglie, rapports des agents), et les archives, à quelques déficits près. nous sont parvenues intactes. Voués de leur vivant à l'obscurité, les hommes des services en sont rarement tirés par la postérité. On a tenté de faire revivre ici les figures de quelques personnages remarquables par le courage. l'intelligence et le dévouement, qui tentèrent, en s'y brisant le plus souvent, de modifier le cours de l'Histoire. Ajouter à mes livres
7 Le Secret du roi, tome 2 : L'Ombre de la Bastille
Gilles Perrault
1 critique

Vergennes, Eon, Beaumarchais, Broglie... Dans Le Secret du roi - prix Médicis-Essai 1993 - nous faisions connaissance avec ces hommes, les premiers agents secrets de type moderne, qui préparèrent pour Louis XV la revanche de la France sur l'Angleterre et l'accession d'un Français au trône de Pologne. Ce second volume nous fait vivre la suite de l'histoire - une suite mouvementée. Le jeune chevalier d'Eon menace de trahir au profit des Anglais, la comtesse du Barry, maîtresse du roi, s'ingénie à entraver l'action de cette organisation qui échappe à son contrôle. Et certains de ces hommes qui en savent trop feront bientôt connaissance avec l'ombre de la Bastille... C'est tout le XVIIIe siècle, monarques et philosophes, aventuriers et femmes du monde, que Gilles Perrault, conteur prodigieusement vivant et d'une érudition sans faille, ressuscite dans des pages plus passionnantes que n'importe quel thriller. Une réussite saluée par les historiens de métier, et plébiscitée par un immense public. Ajouter à mes livres
8 Le secret du roi, tome 3 : La revanche américaine
Gilles Perrault
3 critiques

A son avènement en 1774, l'un des premiers actes de Louis XVI est de dissoudre le " Secret ", fondé dix-huit ans plus tôt par son grand-père Louis XV. Mais le service disparu, ses agents demeurent, et ils n'entendent pas renoncer à jouer leur partie dans les grands événements du monde. Or l'Amérique bouge. Les Insurgents bravent la tutelle anglaise, et le numéro un du Secret, Charles de Broglie, conçoit le projet de leur venir en aide. C'est cette entreprise clandestine, à la fois raisonnée et folle, méthodique et démesurée, que nous conte ici Gilles Perrault, en historien de premier ordre, en même temps qu'en conteur à grand souffle. Entrent en scène Beaumarchais, Dumouriez, le fantasque chevalier d'Eon, et enfin La Fayette, jeune aristocrate sans grand relief à qui Broglie va forger un extraordinaire destin... Autour d'eux, toutes les grandes figures du temps, de Turgot et Vergennes à Benjamin Franklin, sans oublier Louis XVI et Marie-Antoinette, peu à peu dépossédés, au milieu de la cour de Versailles, d'un siècle qui leur échappe... Ajouter à mes livres
9 Ange Goudar, un aventurier des Lumières
Jean-Claude Hauc
Pendant longtemps, Ange Goudar a dû se contenter du rôle de mauvais sujet (espion, tricheur et libertin) que Casanova lui a forgé dans ses Mémoires. Si le Montpelliérain a bien été ce personnage sulfureux, bête noire des censeurs et des inspecteurs de police, nous sommes infiniment redevables à Francis L. Mars d'avoir montré par ses travaux bibliographiques la place que celui- ci a occupé par ailleurs dans le domaine de la littérature et de la pensée. Avec sa curiosité toujours en éveil et son regard aigu, Goudar apparaît aujourd'hui comme un témoin capital de son siècle. Il restait cependant à expliquer comment deux tendances apparemment aussi contradictoires ont pu coexister à l'intérieur d'une même personnalité, se nourrissant l'une de l'autre. C'est à cela que s'efforce de répondre cet ouvrage, à partir d'une étude de l'oeuvre, de documents d'archives inédits et d'une recherche historique visant à situer avec précision chaque épisode de la vie de l'aventurier dans le contexte de son temps. Depuis son enfance languedocienne sous la Régence jusqu'à sa mort à Paris en pleine Révolution, c'est toute l'aventure des Lumières qui s'offre ainsi à nous. Ajouter à mes livres
10 Les secrets du Chevalier d'Eon : Les trois crimes de l'ambassadeur
Gérard Morel
Même s'il lui arrive de se travestir en jeune fille, le chevalier d'Eon n'hésite pas à revêtir son uniforme de capitaine des dragons pour participer à la guerre de Sept Ans qui oppose la France à l'Angleterre et à la Prusse. Mais bientôt, le roi Louis XV le rappelle pour lui confier une mission de confiance : se rendre à Londres et gagner l'amitié du roi d'Angleterre afin de négocier les conditions de la paix. Vouant à Louis XV un amour ambigu, qui trouble fort le souverain, Eon accepte cette mission et parvient à obtenir du monarque anglais un traité inespéré pour la France. Le roi Louis néglige cependant sa promesse de lui donner un titre officiel d'ambassadeur et nomme à ces fonctions le comte de Guerchy. Entre Eon et Guerchy, l'affrontement est immédiat. Leur rivalité amuse les Anglais, qui se réjouissent de voir deux Français se haïr aussi puissamment, jusqu'à ce qu'un meurtre soit commis. Eon est persuadé que Guerchy est l'assassin, mais il est lui-même soupçonné et se trouve contraint de mener l'enquête. Alors que les relations d'Eon et de Louis XV deviennent passionnelles, le chevalier n'en cède pas moins aux charmes mystérieux d'une aventurière britannique. Ajouter à mes livres
11 Le chevalier d'Eon et le cabinet du Roi
Nathalie Grzescak
Le chevalier d'Eon était un de ces agents secrets que le roi Louis XV envoyait dans les grandes capitales européennes pour mener une politique étrangère parallèle. Ces membres du fameux Secret du Roi informaient le souverain sans passer par le canal diplomatique. Paradoxe, cet agent si secret a défrayé la chronique dans les années 1770, jusqu'à devenir un personnage entouré de mystères. Pourtant, les faits sont avérés. C'est bien un homme qui est mort à Londres en 1810, le médecin légiste anglais l'atteste. Alors pourquoi tant d'encre sur ce personnage ? Parce que l'histoire de ce petit noble de province, escrimeur de talent et doué pour la comédie du travestissement, est également celle d'un homme qui refusait les mondanités galantes si prisées en son temps. Un drame personnel qui commence dans une atmosphère festive au milieu des courtisans venant célébrer le Bien-Aimé et la Pompadour. Confident de deux souveraines, la tsarine de Russie et la reine d'Angleterre, d'Eon n'a qu'un idéal ; celui de servir le roi. Pour cela, rien ne le rebute : chevalier ou chevalière ? Qu'importe ! Ajouter à mes livres
12 Diplomate et espion autrichien dans la France de Marie-Antoinette. Le comte de Mercy-Argenteau
Hervé Hasquin
Il fut pendant 26 ans l'ambassadeur de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche, de ses fils, auprès de la Cour de Versailles. Il est apparu comme l'«espion de Vienne», chargé de manipuler Marie-Antoinette. Il fut l'homme de confiance, parfois le confident, de ses souverains Ajouter à mes livres
13 L'espion d'Austerlitz
Laurent Joffrin
4 critiques 9 citations

Un crime à l'état-major de Napoléon ! L'affaire est assez sérieuse pour que l'Empereur convoque à Boulogne son meilleur policier, Donatien Lachance. Qui a tué Pierre Levasseur, l'aide de camp préféré de Napoléon ? Y a-t-il un espion au coeur de la Grande Armée ? Pour résoudre l'énigme, pour écarter la menace qui pèse sur le sort de la France, Lachance suit Napoléon dans sa campagne la plus glorieuse, celle qui emmène les grognards de Boulogne à la bataille d'Austerlitz. Au fil de cette enquête qui plonge au coeur de la stratégie du plus grand capitaine de l'histoire, Donatien pourra-t-il reconquérir sa jeune femme, Olympe, républicaine ardente prise d'une passion brûlante pour un jeune aristocrate rallié au régime ? Au milieu des intrigues qui entourant Napoléon, des pièges tendus par les agents des puissances ennemies, des ruses dont l'Empereur savait user pour mystifier ses adversaires, La chance ira de palais en bivouac et de surprise en surprise. Ajouter à mes livres
14 Schulmeister, l'espion de Napoléon : Le renseignement en Allemagne et en Autriche sous Napoléon
Gérald Arboit
1 citation

Qui était Schulmeister, l'espion de l'empereur Napoléon Ier ? Fut-il un James Bond avant l'heure ? Fort des avancées bibliographiques, qui ont permis d'exhumer des documents méconnus plutôt qu'inconnus, parfois inédits sur l'homme, l'objet de ce livre est de faire apparaître Schulmeister comme un homme de réseau, l'organisateur, parmi d'autres, de l'espionnage de Napoléon en Allemagne. Du coup, la renommée dont il jouissait, tant dans le camp français que dans celui de l'ennemi, devenait l'illustration du danger qu'il représentait. Ajouter à mes livres
15 Le Voyage d'Orient : Espion en Turquie
Bertrandon de la Broquière
2 critiques

Un jour de février 1432, Bertrandon de La Broquère, premier écuyer tranchant du duc de Bourgogne Philippe le Bon, quitte la ville de Gand pour accomplir - officiellement - le pèlerinage de Jérusalem. Mais arrivé en Terre sainte, il se consacre au véritable objet de sa mission : le renseignement. Afin de reconnaître la route pour servir aux derniers rêves de croisade des Occidentaux, il se lance dans un voyage que tous lui promettent fatal. Vêtu " à la turque ", il ralliera la Bourgogne à partir de Damas en passant par l'Anatolie, Constantinople et les Balkans. Une périlleuse traversée des mondes turcs en plein essor, durant laquelle il livre dans des notes prises sur le vif des observations incroyablement colorées. Des campements turcomans, de Constantinople en ruine, de la cour du Gand Turc ou des villes danubiennes sur le pied de guerre, Bertrandon rapporte, incognito, un quotidien palpable, foisonnant de vivants portraits. Par sa relation d'espionnage, mue par une authentique curiosité renforcée d'un solide esprit d'aventure, il nous conduit comme aucun autre sur les chemins de l'Orient méditerranéen au seuil de sa modernité. Ajouter à mes livres
16 Chouan et espion du roi : récits de la contre-Révolution : Les Mémoires de Michelot Moulin : des guerres de Normandie aux Cent-Jours (1793-1815)
Stéphane Vautier
2 critiques 3 citations

1793. La Convention décrète la levée en masse. L'Ouest se soulève. De nombreux paysans désertent alors l'armée de la République, prennent des armes de fortune et commencent à organiser la résistance à ceux qu'ils appellent les Bleus. Parmi ces hommes qui refusent de combattre pour la République et veulent rester fidèles au roi, se trouve Michel Moulin, fils d'artisan : il se révèle habile meneur d'hommes et fin connaisseur de son bocage natal. Rapidement, celui que ses compagnons d?armes surnomment Michelot devient l'homme de confiance de Louis de Frotté, le jeune général de l'Armée catholique et royale de Normandie. Dans un style alerte, Moulin décrit de l'intérieur l'organisation de la chouannerie, l'âpreté des combats et les délicates relations humaines au sein de ce monde clos. Après l'exécution de Frotté, tandis qu'il tente de réintégrer la vie civile, il est rattrapé par son passé et emprisonné au fort de Joux, en Franche-Comté, d'où il s'évade dans des conditions rocambolesques. Fugitif, il parcourt ensuite l'Europe pour échapper à la police impériale, puis trouve refuge à Londres. Là, il découvre un autre monde, celui de l'émigration et de ses royalistes intransigeants. Et c'est à Londres que va commencer pour lui une nouvelle vie, celle d?espion au service du roi. Ainsi, envoyé en France pour préparer le retour des Bourbons, il livre un témoignage de première main sur les milieux interlopes des passeurs, des réseaux plus ou moins fiables, entre gendarmes, policiers et gardes-côtes. Le regard de Michelot Moulin est original à plusieurs titres : il est rare d'avoir, sur la guerre civile qui a ensanglanté les années 1790, le témoignage d'un homme sorti du rang ; il est également peu fréquent qu'un roturier, adhérant à la cause royaliste, nous livre ses impressions - parfois amères - sur le milieu de l'émigration ; il est enfin précieux d'avoir en un même récit, sur plus de vingt années, les différentes facettes de la contre-révolution. Ajouter à mes livres
17 Agents de l'ennemi - Les espions à la solde de l'Angleterre dans une France en révolution
Hugues Marquis
1 citation

Plans de campagne, mouvements des armées, organisation des défenses portuaires, mais aussi état de l'opinion, rapports de force au sein de la Convention... La guerre du renseignement fit rage pendant la Révolution. Et dans cette lutte de l'ombre, toute aussi importante que celle qui fut menée sur les champs de bataille, les services secrets britanniques, ancêtres du célèbre MI6, furent de véritables pionniers. Dès 1792, les très redoutés "agents de Pitt et Cobourg", largement financés par l'Angleterre, ont développé de puissants réseaux de renseignement dans toute l'Europe, jusqu'au sein de la Convention. Royalistes, émigrés, Vendéens insurgés... Tous correspondirent avec Londres depuis le continent. Au fil des archives, surgissent ainsi ces personnages hauts en couleur qui, de Bruxelles à la Haye et de Berne à Hambourg, dénoncés, traqués, usant de tous les stratagèmes et de tous les complots, ont écrit cet envers de l'histoire officielle et porté des coups décisifs à la fragile République. Ajouter à mes livres
18 Notre espion en Amérique
Arnaud Delalande
3 critiques 7 citations

Voici l'histoire de Viravolta, véritable James Bond du XVIIIe siècle et espion du roi de France, jeté avec La Fayette dans la tourmente de la Guerre d'Indépendance. Aux côtés de George Washington et des Américains, il va livrer une guerre sans merci aux services secrets du roi d'Angleterre, à l'heure d'une révolution qui, avant la Révolution française, allait changer le monde en édictant le droit pour tous à la vie, la liberté, l'égalité et la recherche du bonheur... Des antichambres de Versailles aux grandes plaines d'Amérique, de l'entourage du roi de France à l'intimité de Washington, des guerres de coulisses aux batailles épiques, voici, comme si vous y étiez, la naissance d'une nation ? et celle d'un nouveau monde. Ajouter à mes livres
19 Espion en Amerique 1598-1603
Samuel de Champlain
En 1598, alors qu'il se trouvait en espagne, Champlain a pu embarquer à bord de la flotte espagnole qui se rendait aux Indes occidentales. Durant deux ans, il a parcouru le bassin caraïbe, séjournant à Porto Rico, au Mexique et à Cuba. Puis, en 1603, il est revenu en Amérique, mais cette fois plus au nord: il a remonté le Saint-Laurent jusqu'aux rapides de Lachine. C'était son premier voyage au Québec. Ajouter à mes livres
20 De plume et d'épée
Hubert Monteilhet
2 critiques 16 citations

Le jeune Arnaud d' Espalungue - gentilhomme béarnais tiraillé, comme feu Henri IV, entre deux religions - " monte" à Paris chercher gloire et fortune alors que Richelieu et le père Joseph, son Eminence grise, gouvernent contre vents et marées une France exsangue et misérable. Parcours ardu, où notre héros, de duel en duel, tantôt trompé, tantôt trompeur, devra se frayer périlleusement son chemin entre des ambitions opposées : celles du grand Cardinal, qui rêve d' abaisser les Habsbourg à n'importe quel prix, celles de la belle Anne d' Autriche, alors espagnol de coeur, celles du roi Louis XIII, peu porté sur les femmes, mais obsédé par le désir d' avoir enfin un héritier, celles des jésuites ondoyants, des jansénistes rigoureux ou des comploteurs incorrigibles... D' Artagnan, Aramis et Porthos, personnages beaucoup plus historiques qu' on ne croit, des amours de tête et d' oreiller, une touchante nonne alsacienne sauvée in extrémis du lupanar, jouent leur rôle dans ces multiples aventures, et le Masque de fer lui-même, dernière surprise, est discrètement au rendez-vous. Ajouter à mes livres
21 Louis-Hector de Ségure, espion du roi : 1726-1790
Anne Quéruel
Louis Hector de Segure, héritier des plus anciennes familles pyrénéennes, est le dernier d'une longue lignée de magistrats. Destiné à prendre la succes­sion de son père, il ne rêve pourtant que plaies et bosses au service du roi -à l'instar de son modèle, M. de Tréville, capitaine des mousquetaires de Louis XIII. À la mort de son père, il choisit de quitter les Quatre-Vallées et s'engage chez les mousquetaires gris. Commence alors une vie d'aventures qui va le mener en Corse, en Bohême, en Espagne puis en Pologne, à nouveau en Espagne, accomplissant des missions militaires, diplomatiques ou de renseignement. En France aussi où il retrouvera périodiquement son ancrage d'Arreau entre deux missions ou quand il est banni de la cour. Car tout au long de sa vie le comte de Ségure a montré un intérêt très marqué pour les affaires de sa province, s'opposant à l'administration royale pour défendre les paysans, si bien qu'ils le désignèrent comme représentant des Quatre-Vallées aux états généraux. Anne Quéruel a écrit une biographie en forme de roman où elle fait revi­vre le comte de Ségure, sa vie, ses rencontres - Dumouriez, Casanova, Choiseul... -, ses amours, ses rêves et s"es ambitions. Il en ressort le portrait d'un homme généreux, presque jusqu'à la naïveté, sincère, fidèle au roi et à ses amis ; une sorte de Cyrano pyrénéen. Ajouter à mes livres
22 Le comte d'Antraigues
Jacques Godechot
Un espion peut-il modifier le cours de l'Histoire? Le comte d'Antraigues en avait en tout cas l'ambition. A plusieurs reprises, il a joué un rôle décisif, notamment en étant à l'origine du coup d'Etat de Fructidor, qui permit au Directoire d'éliminer les royalistes au moment où ils allaient prendre le pouvoir. Dès février 1790, ce hobereau de l'Ardèche attaché aux privilèges de la noblesse s'était fait un agent actif de la Contre-Révolution, quoique admirateur de Voltaire et de Rousseau, ami des Lumières et partisan de la tolérance religieuse. Député aux Etats généraux, il y fut à la fois le défenseur du peuple et un fidèle du roi. Compromis dans l'affaire Favras en 1790, il passa en Suisse et ne rentra plus jamais en France, jusqu'à son mystérieux assassinat à Londres en 1812. Super-espion dans l'Europe des émigrés, il sert Louis XVI et Louis XVIII, mais aussi l'Espagne, l'Autriche, la Russie d'Alexandre Ier contre Napoléon, et enfin l'Angleterre. Fabulateur machiavélique, il est l'inventeur de la désinformation et le plus grand fabricant de faux _ lettres et rapports _, dont il intoxique les diverses puissances.Jacques Godechot, en grand expert de l'histoire révolutionnaire, dénoue un à un les fils de l'écheveau des conjurations du comte d'Antraigues. Mais il nous entraîne aussi, avec cette passionnante enquête, à travers les méandres et les convulsions de l'histoire de l'Europe au tournant du XIXe siècle. Ajouter à mes livres
23 L'Homme de jade : un roman d'espionnage au XVIIIe siècle
Jacques Baudouin
Janvier 1756. L'Europe des Lumières, envoûtée par la Chine, fête l'arrivée de Li Ying, prince de la Cité interdite. Qui suspecterait en cet étonnant voyageur l'espion personnel du Fils du Ciel, préparé depuis l'enfance à dérober les secrets de l'Occident pour sauver l'empire ? De Londres à Paris, des bas-fonds de la City aux jardins de Versailles, des cercles savants d'Oxford aux loges maçonniques du Marais, sa mission fera plonger Li Ying dans le Grand Jeu d'alors. Partagé entre les amitiés de George II et de Louis XV, déchiré entre les amours passionnées de lady Rochefort et de Mlle de Solanes, pris aux pièges de William Pitt, stratège implacable, et de Charles de Broglie, chef du Secret du roi, sa folle cavalcade d'agent double, puis triple, le mènera-t-elle au bout de sa propre vérité ? Roman d'histoire, d'initiation et d'espionnage, L'Homme de jade est surtout une magnifique odyssée, aux résonance contemporaines, sur le choc des civilisations, le vertige de l'ombre, et la fidélité à soi. Roman d'histoire, d'initiation et d''espionnage, cet ouvrage est surtout une formidable odyssée, aux résonances contemporaines, sur le choc des civilisations, le vertige de l'ombre, et la fidélité à soi. Ajouter à mes livres
24 Les espions du Roi
Robert Sinsoilliez
1793, année terrible. La Révolution s'emballe, la Terreur s'installe. Financée par l'or anglais, la contre-révolution s'organise. Prenant pour base les îles Anglo-Normandes, les espions du Roi tissent leur réseau. Leur mission est double : recueillir des renseignements stratégiques, politiques et militaires sur l'état de la France ; mais aussi d'introduire armes, munitions, ordres de mission et chefs de guerre destinés aux Chouans ou aux Vendéens soulevés contre les Bleus. L'introduction massive de fausse monnaie, imprimée en Angleterre, a pour but de financer les armées clandestines du roi, mais aussi de déstabiliser l'économie de la jeune Nation. Sous la direction d'un homme au destin étonnant, le prince de Bouillon, des centaines d'émissaires débarquent clandestinement dans de modestes canots sur les côtes de France dans des conditions parfois rocambolesques, toujours dangereuses. La toile d'araignée tissée par les espions du Roi prendra pour nom de guerre La Correspondance. Elle se poursuivra jusqu'à la chute de l'Empire, exaspérant Napoléon, qui urge sa police " d'exterminer ces hommes par tous les moyens ". Actes d'héroïsme, trahisons, luttes internes... Ce livre écrit une page méconnue de l'Histoire de France ; où se révèlent des hommes comme Armand de Chateaubriand, Destouches, Prigent, Puisaye... La plupart terminent leur vie devant un peloton d'exécution. Mais au moment de mourir, ils savent qu'un jour, le roi reviendra sur le trône de France... Auteur de nombreux ouvrages historiques, Robert Sinsoilliez reste au sommet de son art dans cette vaste fresque, vivante et colorée, narration rigoureuse et parfaitement documentée sur un aspect des guerres de Vendée et d'Empire qu'aucun historien n'avait alors osé aborder. Ajouter à mes livres
25 Esther et le diplomate
Frédéric Vitoux
En 1793, François Rambault est envoyé en poste à Florence, chargé de mission par la République pour contrer les agissements des cours européennes. Célibataire, la cinquantaine assurée, épris d'art, entouré de peintres, de sculpteurs et de gens de théâtre, Rambault se découvre une passion tardive pour la jeune et maladive Lady Melcombe, s?ur d'un espion britannique. Mais autour d'eux les esprits s'échauffent : certains voudraient qu'une guerre éclate entre le grand-duché de Toscane et la jeune République française... Ce grand roman d'amour, sur fond d'intrigues diplomatiques à l'époque de la Révolution française, est aussi un hymne à la Toscane éternelle. Ajouter à mes livres
26 Les Baisers de Faustina
Claude Porcell
Rome, début XIXe siècle. Cieux d'azur, soirs dorés. Un grand poète allemand fuit les brumes de sa terre natale et vient ici rechercher une inspiration depuis longtemps perdue. Attaché à ses basques, un petit espion romain, une sorte de Scapin, vif, plein de verve et d'esprit : avec lui, nous suivons monsieur von Goethe, qui tente de laver ses souffrances de vieux Werther au soleil de la ville éternelle : piazza Navona, le Panthéon, le Corso, les berges du Tibre? Foules romaines colorées, au verbe éclatant, musical. Jeux de masques, aussi : chacun cherche sa vérité, le poète asséché comme le petit espion perdu, désorienté, tous deux errant par les rues, frères unis dans la détresse. Cette jolie fresque historique, sans prétention, se lit avec un réel plaisir, et les amoureux de Rome y trouveront leur bonheur. Dans un style léger, dénué d'artifices, Ortheil aborde sans lourdeur les problèmes de la création, de l'identité et, bien sûr, les tourments de l'amour. Il réussit là une fable élégante, délicate, tout entière vouée aux jeux de la lumière et des sentiments. --Scarbo Ajouter à mes livres
27 Les services secrets au Moyen Age
Eric Denécé
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
28 La Vénus anatomique
Xavier Mauméjean
9 critiques 3 citations

Voici une singulière uchronie. En 1752, Julien Offray de la Mettrie, qui vient de publier L'homme machine, ouvrage condamné et brûlé pour matérialisme, est tiré de sa retraite de Saint-Malo par ordre du roi. Enrôlé dans le Secret du Roi, cet ancêtre de l'espionnage, il lui faut gagner la Prusse et participer, en compagnie de Vaucanson, de Fragonard l'anatomiste, frère du peintre, et de Casanova, à une grande oeuvre : fabriquer une Vénus anatomique, une femme artificielle. Le siècle des lumières mérite ici pleinement son surnom tant une technologie débridée anticipe largement notre XXi° siècle. La Vénus anatomique a reçu en 2005 le prix Rosny Aîné décerné par l'ensemble des participants à la convention française de science-fiction. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          51

Ils ont apprécié cette liste