AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Découvrez les meilleures listes de livres


Parlez-moi de la pluie....et non pas du beau temps !
Liste créée par fanfanouche24 le 25/08/2017
38 livres.

Météo du moment...inspiratrice, de ce thème.Envie de proposer une nouvelle sélection [ ***voir aussi celle de madameduberry , "Pluie"...] "à cause ou grâce "...à deux éléments: une chanson de Brassens, parmi mes préférées... et une lecture récente, qui m'a littéralement enthousiasmée,

" Imaginer la pluie"...

"Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps

Le beau temps me dégoute et m'fait grincer les dents

Le bel azur me met en rage

Car le plus grand amour qui m'fut donné sur terr'

Je l'dois au mauvais temps, je l'dois à Jupiter

Il me tomba d'un ciel d'orage..."[ Georges Brassens]

Autre extrait du joli texte de Martin Page, "De la pluie" :

"Les agriculteurs se plaignent de la pluie, de son abondance ou de son absence, mais en apprécient l'importance. Elle oeuvre pour la vigne, les vergers et les potagers. Bien sûr, la pluie est artiste, alors parfois elle disparaît pour chercher l'inspiration, puis revient travailler avec acharnement. "

****@Soazic BOUCARD @25 août 2017***17 février 2022

*19 décembre 2022



1. Imaginer la pluie
Santiago Pajares
4.24★ (467)

Un grand coup de coeur ! "Une pépite découverte au hasard de mes flâneries boulimiques ! Un dessin de couverture des plus épurés, un quatrième de couverture attractif décrivant cette fiction d'un auteur espagnol,comme "Un Petit Prince revisité"... Je me suis immédiatement immergée dans ce texte original, qui fait quelque peu écho à une autre lecture époustouflante , assez récente : "Le Garçon" de Marcus Malte. Une autre sorte de fable et de regard insolite, sur un personnage pur, "vierge", vivant dans un monde auquel il ne comprend rien, où il doit découvrir , et se rapprocher du monde des hommes. Un texte choc qui fait table rase de nos conditionnements multiples; Un regard authentique qui revient à l'essentiel ... Retrouver le "premier regard" sur tout ce qui nous entoure, sans les paravents de l'éducation, du milieu social... Retrouver un état de réflexion "vierge" sur le monde ! A la fois un texte d'espérance et de polémique, où on repart du néant, ou du désert... Pour tenter de reconstruire un ancien monde démoli par la folie des hommes... REPENSER notre monde pour qu'il soit habitable et humain.!! Ce "Petit Prince" revisité par cet auteur espagnol est un texte salutaire, et tonique, comme un élan désespéré pour réveiller les consciences.... Une fiction qui, étrangement, fait balancier entre "Le Petit Prince"et "Le Mythe de Sisyphe"... Il est question d'une terre originelle, sans les hommes et sans le mal. Une mère et son fils survivent dans le désert. Cette mère a fui la guerre, la violence; le père de l'enfant ayant été tué, elle a sauvé son unique enfant et tenté de lui transmettre l'essentiel pour survivre et se débrouiller seul... La mère meure...Ionah devra poursuivre son chemin, avec ce qu'elle lui a transmis: roman d'initiation et d'apprentissage, où notre héros, orphelin, doit survivre, et se rapprocher du monde des hommes. Sans être un "enfant sauvage", il ignore quasiment tout du monde de ses semblables... Un coup de coeur...une lecture captivante, troublante qui nous transporte dans un no man's land, un espace de début du monde ...!"
2. Il pleuvait des oiseaux
Jocelyne Saucier
4.12★ (1416)

Une lecture captivante et pleine d'émotions intenses... [voir ma chronique]
3. De la pluie
Martin Page
4.20★ (72)

"Succession de délicieuses chroniques dévoilant le rôle de la pluie dans l'érotisme, la création musicale ou encore la sacralisation du monde, ce petit traité est tout sauf un manuel de météorologie. Philosophique et poétique, il se veut une apologie de la pluie. Pour parvenir à ses fins, l'auteur n'hésite pas à utiliser les armes redoutables du romancier : l'imagination et la prestidigitation. Le ton est sérieux, le propos constamment nourri de références historiques, artistiques et scientifiques, qui sont toutes vraisemblables, à défaut d'être véridiques. Car Martin Page fait résolument ?uvre de prosélyte : il désire convertir son lecteur à sa passion des précipitations. Lorsque vous saurez que la pluie est un " monstre bienveillant ", qu'elle " porte en elle les gènes de l'enfance " et qu'" elle permet de tomber amoureux sans objet ", vous lèverez les yeux au ciel pour guetter les nuages."
4. Histoire buissonnière de la pluie
Alain Corbin
3.15★ (39)

"Stendhal la déteste, Baudelaire en fait l?un des éléments du spleen, certains la mêlent aux larmes, les souverains et chefs d?État en font un usage politique ? d?aucuns vont jusqu?à renoncer au parapluie lors des cérémonies officielles pour partager avec le peuple les adversités météorologiques? Parce qu?on ne l?a pas toujours observée et vécue de la même manière, la pluie a une histoire. Dans la veine de sa récente Histoire du silence, Alain Corbin la retrace dans ces pages savoureuses. De la fin du XVIIIe siècle à nos jours, on y croisera nombre d?écrivains et d?artistes, des hommes d?État, des pratiques oubliées ; on découvrira que de l?invocation des « saints pleurards » à l?obsession contemporaine de la prévision météo, le chemin n?est pas si long qu?on pourrait le croire..."
5. Mozart et la Pluie - Un désordre de pétales rouges
Christian Bobin
3.84★ (77)

"Aujourd'hui le réel m'est entré dans la bouche, et le silence avec. Je n'ai pas touché à la parole. Mozart m'a donné la becquée et la pluie a essuyé mes lèvres. "
6. La pluie
Rachid Boudjedra
1.00★ (2)

"Le journal intime d?une femme algérienne contemporaine qui se questionne sur sa vie et remonte jusqu?aux douleurs de l?enfance"
7. Rome sous la pluie
Anthony Burgess
2.74★ (48)

Proposition de Foxfire...
8. La Pluie et le Beau Temps
Jacques Prévert
4.02★ (1070)

"OÙ JE VAIS D'OÙ JE VIENS Où je vais, d'où je viens Pourquoi je suis trempée. Voyons, ça se voit bien. Il pleut. La pluie, c'est de la pluie Je vais dessous, et puis, Et puis c'est tout. Passez votre chemin Comme je passe le mien. C'est pour mon plaisir Que je patauge dans la boue. La pluie, ça me fait rire. Je ris de tout et de tout et de tout. [...]
9. La Pluie d'été
Marguerite Duras
3.62★ (579)

"Vitry, banlieue tentaculaire, immense, vidée de tout ce qui fait une ville, réservoir plutôt avec, çà et là, des îlots secrets où l'on survit. C'est là que Marguerite Duras a tourné son film Les Enfants : « Pendant quelques années, le film est resté pour moi la seule narration possible de l'histoire. Mais souvent je pensais à ces gens, ces personnes que j'avais abandonnées. Et un jour j'ai écrit sur eux à partir des lieux du tournage de Vitry. »
10. La Pluie ébahie
Mia Couto
3.79★ (79)

"« L'indécision de la pluie n'était pas motif de joie. Malgré tout j'inventai une facétie : mes parents m'avaient toujours traité d'ébahi. Ils disaient que j'étais lent pour agir, attardé pour penser. Je n'avais pas vocation à faire quoi que ce soit. Peut-être n'avais-je même pas vocation à être. Eh bien la pluie était là, clamée et réclamée par tous et finalement aussi ébaubie que moi. Enfin, j'avais une soeur tellement maladroite qu'elle ne savait même pas tomber. » À Senaller, un village dont on ne peut que partir, la pluie ne tombe plus, elle demeure en suspens. Le fleuve est à sec, la sécheresse menace. Le village est-il la proie d'un châtiment divin ou des rejets de l'usine installée à proximité ? Devant l'impuissance des commandeurs de nuages et des villageois, la mère du narrateur décide de se rendre à l'usine? Devenu le complice malgré lui d'un terrible secret, l'enfant n'a pas d'autre choix que de protéger sa mère de la fureur paternelle. La présence aimante du grand-père est l'unique refuge de l'enfant. Afin que la pluie tombe à nouveau, la famille devra dérouler les fils de son histoire et revivre la légende des Ntowenis. Dans ce récit hanté par le conte, Mia Couto déploie toute sa puissance poétique et créatrice pour toucher au plus près la destinée des êtres dans un Mozambique encore à naître."
12. L'averse
Fabienne Jacob
3.14★ (48)

"'L'attraction, les femmes l'attrapent au creux de leurs flancs dès qu'elles passent à ma hauteur. Chaque foulée me rapproche de mon instinct d'origine, chaque pas m'éloigne de mon être de surface. L'appel du corps, un appel d'intérieur à intérieur, des chiens qui se sentent. Elles aussi, les petites, elles bichent. Le côté voyou dont je ne réussis pas à me défaire les aimante. J'ai tout fait pour paraître français, le plus français possible. J'ai failli réussir.' Toute sa vie Tahar a aimé ce qui coule, les fleuves, les pluies, les femmes... Quand vient sa dernière heure, montent en lui les visions de l'Algérie qu'il a quittée. L'enfance dans l'incandescence du djebel et la lumière coupante comme un crime en plein midi. Et aussi la guerre qui ne dit pas son nom, mais contraint les hommes à des choix. Au chevet de Tahar demeurent quatre personnes dont les pensées le traversent, bruissantes. Un ex-soldat, une femme aimante, un beau-père qui lui fourgue des prières chrétiennes et un fils muré dans le silence. Chaque voix sonde, à sa façon, la blessure muette de Tahar, mais une seul parvient à la dénouer et à la déborder. Celle qu'on attendait le moins. Et qui monte en même temps qu'une averse d'été, soudaine, éphémère et toute-puissante."
13. Sous la pluie
Olivier Adam
3.74★ (86)

"La mère d'Antoine est la plus belle personne du monde. C'est son mari qui le dit. Et quand il la voit boire les gouttes de pluie en riant, caresser l'écorce des arbres et s'agenouiller pour grattouiller la terre après l'orage, quand il l'entend raconter ses souvenirs éblouis de la forêt quand elle était petite, Antoine est d'accord avec son père, il est en adoration. Mais il arrive que les plus belles personnes du monde deviennent usantes à force d'être imprévisibles et pas comme les autres. Or cette semaine, Antoine a eu trop de soucis pour rester admiratif. Alors quand sa mère s'endort une fois de plus dans sa voiture en pleine nuit, qu'elle sort sous la pluie et se perd, le monde se met à ressembler à un monde à l'envers, où les enfants inquiets doivent veiller sur des parents insouciants. Cette fois c'est sûr, tout va craquer, s'écrouler autour de lui. Heureusement, il y a Chloé. Si seulement elle voulait bien cesser de se moquer de lui..."
14. Écoute la pluie
Michèle Lesbre
3.52★ (413)

""Puis le ronflement sourd de la rame qui s?approchait à grande vitesse a provoqué un frémissement parmi les rares voyageurs. Le vieil homme s?est tourné vers moi avec toujours ce sourire limpide, j?ai cru qu?il allait me demander quelque chose, mais il a sauté sur les rails comme un enfant qui enjambe un buisson, avec la même légèreté." Avant que le vieil homme ne se jette sur la voie en lui adressant son dernier sourire, la narratrice partait rejoindre l?homme qu?elle aime à l?hôtel des Embruns. Le choc a fait tout basculer. Plutôt que d?aller à la gare, elle s?enfonce dans les rues de Paris pour une longue errance nocturne sous l?orage. Revenue chez elle au petit matin, toujours incapable d?expliquer à son amant pourquoi elle n?était pas au rendez-vous, elle murmure à son intention le récit de sa nuit blanche. Lui, le photographe pour qui les mots ne sont jamais à la hauteur, sera-t-il capable de comprendre l?énigmatique message qu?elle finit par lui laisser: "Écoute la pluie"? Avec ce roman dense et bouleversant, Michèle Lesbre poursuit une ?uvre lumineuse qu?éclaire le sentiment du désir et de l?urgence de vivre. "
15. Le parapluie vert
Dong-jae Yun
4.56★ (39)

"Yeong est en route pour l?école, il pleut très fort ce matin-là. Juste avant d?arriver, elle voit un vieux mendiant assis par terre, adossé contre un mur? Le geste naturel d?une petite fille qui vient en aide à un vieux mendiant? tout simplement ! Un travail pictural étonnant, très maîtrisé, proche d?une scène de film : technique du hors-champs, recours au flou, utilisation des contrastes, changement de point de vue? Des thèmes forts : le respect de l?autre, l?indifférence / la générosité, la marginalité"
16. Pluie d'orage
Yasushi Inoué
3.85★ (67)

"Cet ouvrage rassemble 7 nouvelles totalement inédites. Dans ces petits chefs d'oeuvre littéraires, on retrouve à chaque instant la sobriété lyrique, la densité légère et l'écriture épurée qui caractérisent le grand ciseleur de la littérature japonaise."
17. Rainy Day
Antonio Lapone
3.00★ (3)

"Rainy Day, journée de pluie, journée de rencontres, de déchirement, de retrouvailles, journée où le temps s?écoule plus lentement, où la nostalgie de la pluie marque de son empreinte le destin des êtres."
18. Mademoiselle Météo
Susie Morgenstern
3.89★ (33)

"Dans la classe d’Alizée Tramontane, on ne sait jamais ce qui va se passer. Une seule exception : le rituel de la météo du jour. Mais quand on vit à Nice, où il fait toujours beau, ce n’est pas très drôle. Alors Alizée a une idée. Au tour des élèves de présenter un compte rendu du temps qu’il fait à un endroit de la Terre. Chacun devra trouver une façon personnelle et amusante de parler de la météo. Rien de tel pour muscler l’originalité et l’imagination ! Pour Alizée, la météo est bien plus intéressante que les hommes. Pourtant, depuis qu’elle a rencontré Axel, elle ne sait plus quoi penser. Serait-elle en train de tomber amoureuse ? Finalement, la vie ressemble à la météo : elle réserve parfois des surprises"
19. Le pays des petites pluies
Mary Hunter Austin
3.85★ (118)

Contribution de cardabelle. MERCI !
21. L'Oiseau de pluie
Monique Bermond
4.33★ (86)

Contribution de mosaique92...
22. Petit traité de la marche en saison des pluies
Joël Vernet
3.00★ (6)

" On peut marcher par tous les temps. Sous la neige ou un soleil torride. Quand on sent l'orage monter dans les veines ou le vent s'arrêter dans les palmes. Rien qui ne soit d'une telle fraîcheur, les mots dans le corps, le corps marchant, écrivant les phrases, les arrachant à la terre, les lançant dans l'azur, les mélangeant à tout, aux arbres, aux eaux, aux lumières. » Écrit à la suite d'un voyage africain en compagnie de son ami le peintre Jean-Gilles Badaire, ce texte, comme son titre l'indique, notamment par l'allusion au Petit traité de la marche en plaine de Gustave Roud, est plus qu'un simple récit de voyageur. Il s'agit plutôt d'une réflexion poétique sur la marche et l'écriture comme manifestations essentielles de la vie : les tragédies minuscules sont les plus belles épopées."
23. La saison des pluies
Bessie Head
3.75★ (21)

"Fuyant l'Afrique du Sud, la ségrégation raciale et les persécutions, Makhaya se réfugie au Botswana. Dans ce pays, la sécheresse et le tribalisme règnent en maîtres. Mais à Golema Mmidi, le village où Makhaya a trouvé refuge, la situation va peut-être changer. Grâce à Gilbert, un blanc qui tente d'implanter de nouvelles méthodes de culture et d'élevage, grâce à l'énergie des femmes, grâce à toutes les "bonnes choses" que les gens ont en eux et qui, dans ce pays aride, "sont appelées pluie". Et Makhaya lui-même en viendra à s'ouvrir aux sentiments, à comprendre que "seuls les gens donnent l'amour et le bonheur". Ce roman porteur d'espoir nous fait partager la vie d'une communauté africaine et comprendre quelles y sont les forces en présence. Paru pour la première fois en 1969, il est le premier livre de Bessie Head. On y sent déjà tout le Talent de cet écrivain à décrire les caractères, à nous rendre les personnages proches et présents."
24. Le buveur de pluie
Boubacar Diallo
2.50★ (3)

"Un conte, rythmé et coloré, qui explique aux enfants l?alternance entre la saison sèche et la saison des pluies en Afrique Dans le ciel d'Afrique, deux familles s'affrontent : celle de Pluie et d'Éclair. Sur la terre, les hommes veulent que la paix revienne mais rien n'apaise la colère des dieux. Le malheur redouble : incendies, inondations, sécheresses se succèdent. En espérant trouver une solution, les hommes demandent, en dernier ressort, à Arc-en-ciel de les aider, ce qu'il fait. Arc-en-ciel finit par décider que la paix régnerait un temps : celui de la belle saison et que la guerre entre Pluie et Éclair reprendrait ensuite, le temps de la saison des pluies." L'album est paru en France en novembre 2004 et en Guinée en 2005 via les éditions Ganndal (Conakry) , qui sont également diffuseur et libraire. Une expérience réussie de coédition franco-guinéenne."
25. Imprécis de la pluie
Yvette Rodalec
4.88★ (13)

Belle suggestion d'Alzie...
26. Aimer la pluie, aimer la vie
Dominique Loreau
3.14★ (68)

Suggestion de madameduberry...
27. Le parapluie
Dieter Schubert
4.31★ (28)

Billet de AS76 "Une petite merveille sans texte. J'adore l'illustration du chien qui marche sur les nuages, les deux girafes qui lèvent les yeux vers un petit point qui descend du ciel ( le chien avec son parapluie-parachute rouge), les regards étonnés du poisson et du chien dans l'océan, le chien en équilibre sur l'iceberg , la descente avec le parapluie-luge....Et la fin du livre qui laisse augurer que le chat est tenté à son tour par le voyage. C'est beau et poétique."
28. Il pleut...
Peter Spier
4.32★ (22)

Suggestion de AS76...
29. Quand il pleut...
Rémi Saillard
3.58★ (11)

Suggestion de AS76...
30. Le petit sorcier de la pluie
Carl Norac
3.61★ (43)

"Texte : Carl Norac - Illustrations : Anne-Catherine De Boel Dès que le petit garçon eut l'âge de marcher, il voulut aller trop vite. Il courait et tombait. Les femmes du clan répétaient : " Le fil de Kuyu-ma et de Papunya tombe toujours sans prévenir. Il est comme la pluie. " Les gens-qui-chassent-dans-le-pays finirent par l'appeler l'enfant Petite Pluie. Si bien qu'un soir, même ses parents lui dirent : " Dors bien, Petite Pluie. Ne tombe pas du nuage de tes rêves. " Quand il commença à comprendre les mots, Petite Pluie fut très content de porter ce nom-là. La pluie, dans ce pays, est la bienvenue. Sans elle, rien ne pousse, rien ne vit. Or, cette année-là, la pluie ne venait pas."
31. L'orage
Anne Brouillard
4.23★ (33)

Proposition de AS76...
32. Contes de pluie et de lune
Akinari Ueda
3.94★ (361)

Contribution d'andras...
33. Interminablement la pluie
Kafū Nagai
3.53★ (129)

"Interminablement la pluie est sans conteste l'un des chefs-d'oeuvre, non seulement de l'oeuvre de Kafû, mais de la littérature japonaise de l'entre-deux-guerre" écrivait Pierre Faure. Par petites touches de confidences esquissées en dissertations sur les plaisirs de la vie, dans un lyrisme contenu, Kafû verse au coeur du lecteur un univers fait de poésie et d'élégance classique, d'érudition et de rêveries inépuisables. Attentif à mille détails, à d'éphémères intimités, au timbre d'une voix, à des jeux de lumière au détour d'un regard ou d'un souvenir, il décrit avec amour et nostalgie ce Japon ancien, ce monde fugitif du plaisir que Pierre Faure, son interprète idéal, nous fait partager. Récits traduits du japonais et commentés par Pierre Faure."
34. Il avait plu tout le dimanche
Philippe Delerm
3.42★ (488)

Ajout le 17 février 2022
35. L'Eau d'une heure de pluie
Cédric Pannevel
5.00★ (2)

Ajout le 19 décembre 2022- "La pluie est un élément atmosphérique qui par définition correspond aux aspirations des impressionnistes fascinés par l'eau, ses reflets changeants, son mouvement et son instabilité. Ce n'est pas tant le phénomène météorologique qui va les intéresser, mais la lumière tamisée par les nuages ou un drap d'eau qui l'accompagne. Des paysages de campagne sublimés par un ciel orageux aux paysages urbains transfigurés par la pluie, en passant par des vues de bords de mer soumis aux éléments, les artistes du XIXe ont relevé avec talent le défi de représenter l'insaisissable eau qui tombe du ciel."
36. La Patience des buffles sous la pluie
David Thomas
3.83★ (364)

Suggestion d'aleatoire ce 20 décembre 2022
37. La pluie à Rethel
Jean-Claude Pirotte
4.12★ (61)

...texte de Pirotte que je viens de découvrir, oublié pour cette sélection...que l'ami "aleatoire " m'a rappelé !
38. Dictionnaire de la pluie
Patrick Boman
3.00★ (5)

Très belle proposition d'Alzie...Merci
Commenter  J’apprécie          4628

{* *}