AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


"Bon comme le pain !..."

Liste créée par fanfanouche24 - 24 livres. Thèmes et genres :

Plongée dans des tris et rangements massifs de catalogues, livres... Je retombe sur une revue bimestrielle, "Hippocampe" [n° 27/ Juillet-août-septembre 2016] où je lis à l'instant un article très attractif sur un ouvrage publié par Actes Sud, que je découvre. Il s'agit d'un texte de Jean-Philippe Tonnac, "Azyme", et prends parallèlement connaissance de cet écrivain, spécialiste, entre autres du "PAIN" !.... avec un "Dictionnaire du pain "...- Amusante coïncidence, ayant lu tout récemment "La Petite boulangerie du bout du monde" ...et anecdotepersonnelle généalogique.. j'ai connaissance d'un arrière-grand père maternel, qui fut "meunier".... Le "Pain" nourriture physique, spirituelle... qui a tellement enrichi le langage de tous les jours: "retirer le pain de la bouche, manger son pain blanc, gagner son pain, ça ne mange pas de pain, coller un pain, avoir du pain sur la planche, etc *** en cours 25 août 2017 [ en vignette, tableau de Safet ZEC ] [ voir aussi liste de mimimélie " Gagner son pain autrefois "]
+ Lire la suite


1 Azyme
Jean-Philippe de Tonnac
2 critiques

"Ahava se saisit de la jarre par l'anse et la ramène contre son sein. Le pot est lourd, la farine grosse d'un manque d'eau, d'une impatience. Par le puits de la cour on perçoit l'agitation au-dehors, les préparatifs de la Pâque qui mobilise les familles, les hordes de pèlerins montées de partout, de Galilée, de Samarie, de tout le pays de Judée. Jérusalem comme un oeuf, ce soir, au seder, sera brisée. J : P. de T." Ajouter à mes livres
2 Dictionnaire universel du pain
Jean-Philippe de Tonnac
"Le pain est né il y a six mille ans quelque part dans le Croissant fertile. Dans l'histoire de l'humanité, il marque une frontière. Les chasseurs-cueilleurs de la préhistoire se sédentarisent et commencent à domestiquer les céréales à partir desquelles ils produisent bouillies et galettes. Puis tous les peuples l'adoptent. Les Egyptiens explorent les modes de fermentation. Les Grecs perfectionnent les fours. Les Romains réglementent la corporation des pistores, c'est-à-dire des " pileurs ", le boulanger et le meunier n'étant pas alors distingués. Les Gaulois innovent avec la levure qu'ils tirent de la cervoise, mais qu'on ne redécouvrira qu'au XVIIe siècle, notamment avec le " pain à la reine ", qui fait les délices de Marie de Médicis. Les talemeliers, ancêtres de nos boulangers, s'organisent sous la surveillance d'une véritable police du pain qui doit s'assurer que le peuple mange à sa faim. Le débat au sein des Lumières sur la liberté du commerce des grains semble alors anticiper le cri du peuple ramenant de Versailles, en octobre 1789, " le boulanger, la boulangère et le petit mitron ". Depuis le XVIe siècle, l'Europe à la conquête du monde a même imposé le pain chez des peuples qui ne connaissaient pas le blé. Les " mangeurs de pain ", ainsi qu'Homère appelait les Grecs par opposition aux " Barbares " qui ignoraient l'art de la panification, se trouvent désormais sur tous les continents. Les Français en raffolent. Mais ils ne sont pas les seuls. Le pain est universel. Ce Dictionnaire en offre la vivante illustration." Ajouter à mes livres
3 La petite boulangerie du bout du monde
Jenny Colgan
244 critiques 98 citations

"Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu'un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ? Seule dans une boutique laissée à l'abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues ? avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands ? en petits bonheurs partagés, ce qui n'était qu'un break semble annoncer le début d'une nouvelle vie ..." Ajouter à mes livres
4 Une saison à la petite boulangerie
Jenny Colgan
97 critiques 29 citations

"Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne. Sa petite boulangerie connaît un franc succès : les habitants du village continuent de s'y presser et un journal régional souhaite même la sélectionner dans son prochain guide ! Polly est aussi comblée par son histoire d'amour avec Huckle, le séduisant Américain qui a su conquérir son c?ur. Les deux amoureux se sont installés ensemble dans le grand phare qui domine l'océan. Malheureusement, lorsque le nouveau propriétaire de la boulangerie de Polly débarque sur l'île avec une lueur malicieuse au fond des yeux, celle-ci réalise soudain que son bonheur est bien fragile. Et le départ précipité de Huckle pour les États-Unis ne l'aide guère à envisager l'avenir avec sérénité. Face à cette nouvelle tempête qui se prépare, Polly va devoir se battre pour ne pas laisser sa vie prendre l'eau. Réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ? " Ajouter à mes livres
5 La boulangerie de la rue des dimanches
Alexis Galmot
8 critiques 3 citations

"Au sortir de l'orphelinat, Jack Talboni choisit son futur métier : il sera boulanger-pâtissier. Nourri dans sa tendre enfance de mouches et de sardines en boîte, passé Maître dans l'Art de la baguette pas trop cuite et de la religieuse au chocolat, il va transformer la vie de tous les habitants de son quartier. Une fée bleue, une horloge capricieuse, Les Quatre Saisons de Vivaldi, mèneront Jack vers son imprévisible destin..." Ajouter à mes livres
6 La France et son pain. Histoire d'une passion
Steven Laurence Kaplan
"Variation autour d'une « passion fixe », celle des Français pour leur pain, l'oeuvre de Steven L. Kaplan s'est attachée d'abord à questionner le rôle politique du pain au XVIIIe siècle. Soucieux de faire de l'histoire «totale», Kaplan a appris à pétrir, devenant un expert incontesté de ce pain fabriqué dans les fournils de France et sans aucun doute le plus grand historien du pain français dans le monde.Parce qu'on ne peut l'appréhender qu'au carrefour du matériel et du symbolique, qu'il fut à la fois raison de survie, promesse de salut, agent de sociabilité, et marqueur de vulnérabilité pendant des siècles, scellant par là même le contrat social et dotant le pouvoir de sa légitimité, le pain appelait une immense enquête. Kaplan, juif américain né à Brooklyn, s'est senti appelé. L'enjeu de ces entretiens est de restituer un itinéraire et de tenter de l'éclairer. Il sera l'occasion d'expliquer aussi pourquoi le pain a suscité chez les universitaires et intellectuels français si peu d'intérêt et comment cette énigmatique désaffection a favorisé la consécration de leur collègue américain en tant que professeur ès pain." Ajouter à mes livres
7 La recette du bonheur
Judith Hendricks
3 critiques 2 citations

"A l'heure où Seattle s'endort, Wynter Morrison commence à travailler : gérante d'une boulangerie renommée, elle ne cesse de peaufiner les recettes qui font les délices de ses clients. Et malgré tout le temps déjà passé derrière les fourneaux, Wyn y prend toujours autant de plaisir. Elle serait parfaitement heureuse si son mari, dont elle essaie de divorcer, ne la poursuivait pas pour une histoire de gros sous et si son nouvel ami ne projetait pas de partir pour l'Alaska. cerise sur le gâteau, Wyn doit gérer une jeune employée punkette incontrôlable. Comment, alors, retrouver la sérénité à laquelle elle aspire ? Une pincée de courage, deux cuillerées d'humour, et une bonne dose de fantaisie : la recette du bonheur... Source : Pocket " Ajouter à mes livres
8 Pain perdu chez les vilains
Jean-Jacques Reboux
"Villemoche (Maine-et-Loire), 1993. Martial Poitrenoud, industriel tout-puissant, député-maire de la ville et vieil ami de Jacques Chirac, est retrouvé assassiné, les poches bourrées de miettes de pain. Vengeance ? Règlement de comptes politique ? A deux ans des présidentielles de 1995, le commissaire Coltraz se demande si la farce n'est pas un rideau de fumée destiné à camoufler un complot au sein du RPR, où certaines jeunes pousses aux dents longues aimeraient être calife à la place du calife. Et la psychose s'installe. D'autres notables sont victimes de l'émietteur. Des plaisantins dévalisent les boulangeries. Julien Dauthuille, journaliste à Détective et ami de Coltraz, se fait tabasser par les chiens de garde lepénistes de Poitrenoud-Chaussures. Les obsèques du maire, en présence de Chirac, sont attendues avec angoisse par les autorités, qui craignent, à juste titre, une apothéose apocalytique. Vingt ans après sa première parution en 1992, revoici le premier roman de Jean-Jacques Reboux, totalement réécrit." Ajouter à mes livres
9 Si le pain m'était conté--
Benigno Caceres
" "Ca ne mange pas de pain", "Se faire du blé", "Avoir mangé son pain blanc", "Long comme un jour sans pain". Notre vocabulaire quotidien au fil des siècles s'est nourri de pain. La poésie, la chanson populaire, le roman, le cinéma et même la télévision n'hésitent pas à lui rendre hommage.Souvenez-vous de Giono, de Pagnol, de Ponge. En fait toute l'histoire de l'humanité est rythmée par la production des céréales panifiables. Des révoltes, des guerres, des conquêtes se sont déclenchées à cause du pain. Objet de pouvoir, il sera vite réglementé. Son poids, son prix, ses ingrédients et bien sûr l'organisation de la profession de boulanger. Mais avant le boulanger, il y a le meunier et les paysans. C'est toute une architecture sociale qui repose sur la protection et la commercialisation du pain et dont ce livre nous retrace l'histoire. Benigno Caceres, avec un indiscutable talent de conteur développe ici l'épopée du pain qu'il avait esquissée sur France-Culture lors d'une série d'émission. Partant de l'Égypte pharaonique, traversant le Moyen-Âge des jacqueries, s'arrêtant longuement sur la révolution de 1789 pour couvrir les XIXe et XXe siècles, ce récit du pain riche en anecdotes montre aussi les transformation de la société et des habitudes alimentaires. L'histoire des hommes et l'histoire du pain s'entremêlent." Ajouter à mes livres
10 Zec
Pascal Bonafoux
1 critique 10 citations

"Safet ZEC; chassé par la guerre 1992, quitte Sarajevo et la Bosnie où il est né en 1943 pour gagner l'Italie. Il vit à Venise depuis 1998. Privé de ses premières œuvres datant des années 70 et 80, il a dû se reconstruire une identité. Exceptionnelle et singulière dans un temps où l'art contemporain semble avoir définitivement renoncé à la peinture allemande, l'oeuvre de Safet Zec relève le défi et remet en cause ce conformisme. Elle affirme les pouvoirs de la peinture et, par sa puissance, met en évidence le fait que les enjeux de la représentation sont actuels, essentiels. Le choix des reproductions de cet ouvrage privilégie les thèmes que le peintre n'a cessé de reprendre depuis le début des années 70 : les natures mortes, les fenêtres et les façades, les mains et les arbres. Considéré comme l'un des artistes européens les plus importants, Safet Zec participe à de nombreuses expositions à l'étranger. Ce livre invite le lecteur à découvrir une oeuvre nécessaire. (4ème de couv.)" Ajouter à mes livres
11 La grande histoire du pain et des boulangers : Des origines à nos jours
Jean-Michel Lecat
"LIRE Le pain nous raconte notre Histoire ! " Donnez-nous notre pain quotidien " : emblème spirituel d'un pays d'origine chrétienne et base de son alimentation jusqu'au début du XXe siècle, le pain est un acteur privilégié et permanent de l'histoire de France. Symbole d'opulence ou de misère - pain blanc des riches, pain noir des pauvres - il fut longtemps l'indicateur de la bonne ou mauvaise santé du pays. " Gagner sa croûte " ! : à partir des années 1850, le pain ne manque plus mais c'est l'argent pour le payer qui fait souvent défaut ! A la fin du XIXe siècle, chaque Français consomme encore 900 grammes de pain par jour. Jusqu'à l'époque du Front populaire, le pain reste le principal mot d'ordre de toute revendication sociale, symbole d'une vie digne dans l'esprit de la majorité d'entre nous. Retrouver le goût du pain ! : depuis les Trente glorieuses (1945-1975), nos habitudes alimentaires ont considérablement évolué mais nous avions oublié le goût du bon pain pour nous contenter de produits industriels insipides. Aujourd'hui, chaque Français n'en consomme plus que 150 grammes par jour ! Heureusement, il est de nouveau exigeant quant à sa qualité. Un livre témoignage : découvrez la grande saga du pain qui se confond avec l'Histoire des Français sous toutes ses facettes : religieuse, culturelle, politique, économique et sociale ; voire même psychologique tant le pain fut si longtemps l'obsession constante de tout un peuple. Une véritable encyclopédie visuelle : plus de 300 illustrations : photographies, tableaux, dessins, caricatures, cartes postales anciennes, chromos et images d'Epinal concourent à " montrer " l'histoire du pain. Une somptueuse iconographie pour revivre d'abord par l'image et avec beaucoup d'émotion tous les aspects de notre rapport privilégié avec le pain." Ajouter à mes livres
12 Le pain de mémoire
Jean-Louis Perrier
2 critiques 5 citations

"" Au matin, de très bonne heure, les hommes avaient chargé la grossière plate-forme. Tourtes et couronnes, fumant entre les ridelles, présentaient des têtes rondes, mates dans le petit jour, comme des casques de soldats dans une barge de débarquement. Leurs croûtes étaient noires sur les tranches. Entre les larges balafres faites par la lame, les panses rebondies avaient gardé la couche blanche de la farine, " fleurée " sur les paniers pour que la pâte ne colle pas à l'enfournement. " Emouvante chronique villageoise, ce premier roman de Jean-Louis Perrier raconte l'enfance de Cyprien, un petit garçon que son père, boulanger, initie aux mystères du fournil, de la pâte et du blé. Avec émerveillement, l'enfant découvre le métier qui sera le sien, dans la quiétude d'un petit village du Haut-Quercy bientôt bouleversé par la crise des années trente puis la guerre. Dans ce contexte troublé, le pain donné ou échangé plus que vendu, est le lien qui unit les hommes. " Ajouter à mes livres
13 Les Maîtres du pain
Bernard Lenteric
3 critiques 1 citation

"À Perpezac, les hommes et les femmes vivent dans l'insouciance. La douceur de vivre s?est installée un jour dans ce village de Corrèze et ne l'a jamais quitté, même à l'approche de la Seconde Guerre mondiale. Entre l'église et la place du village, Jérôme Corbières, mêlant la farine, le levain, le sel et l'eau en une alchimie connue de lui seul, pétrit, façonne et cuit le meilleur pain de la région. Maître Adeline, le maître boulanger, a recueilli cet orphelin et, au fil des années, lui a enseigné le secret du pain, faisant de lui le dernier maillon d'une chaîne qui remonte si loin l'histoire des hommes qu'on n'en connaît plus l'origine. Autour de Jérôme Corbières tout est bonheur. L'odeur des foins coupés, les femmes au lavoir, les truites chapardées dans la rivière, les lapins pris au collet et les secrets du fournil. " Et puis Jeanne. Sa femme belle et douce comme une soirée d?été. Jeanne qui attend un enfant. Le fils du boulanger. Pourtant, le malheur est tapi dans l?ombre. Le destin de Jérôme Corbières est lourd de menaces? Jérôme Corbières de Perpezac pourra-t-il transmettre son art et préserver son bonheur malgré les tumultes qui s?annoncent ?" Ajouter à mes livres
14 Les petits pains de la pleine lune
Byeong-mo Gu
21 critiques 24 citations

"Comme dans toute bonne patisserie, il y en a pour tous les goûts dans ce livre : du mystère, des choses graves, de l'humour (noir), de la tendresse (cachée). Le héros est un jeune garçon, sa mère s'est suicidée quand il était enfant et sa belle-mère le harcèle moralement. Un jour, il s'enfuit de chez lui et trouve refuge dans une patisserie, lui qui n'était pourtant pas fan de gâteaux ! Là, il fera la connaissance d'une fille pas comme les autres, Oiseau-Bleu, et d'un patissier un peu sorcier. Car dans cette boutique, vraiment banale en apparence, on confectionne des gâteaux aux pouvoirs étonnants, qui sont vendus sur Internet. Mais attention ! N'oubliez pas que la magie peut toujours se retourner contre vous." Ajouter à mes livres
15 Un goût de cannelle et d'espoir
Sarah McCoy
273 critiques 165 citations

"Aussi publié sous le nom : La bonne étoile d'Elsie Allemagne, 1944. Malgré les restrictions, les pâtisseries fument à la boulangerie Schmidt. Entre ses parents patriotes, sa s?ur volontaire au Lebensborn et son prétendant haut placé dans l'armée nazie, la jeune Elsie, 16 ans, vit de cannelle et d'insouciance. Jusqu'à cette nuit de Noël, où vient toquer à sa porte un petit garçon juif, échappé des camps ... Soixante ans plus tard, au Texas, la journaliste Reba Adams passe devant la vitrine d'une pâtisserie allemande, celle d'Elsie ... Et le reportage qu'elle prépare n'est rien en comparaison de la leçon de vie qu'elle s'apprête à recevoir." Ajouter à mes livres
16 Parfois les brötchen croquent sous la dent
Hermann Kant
4 critiques 1 citation

"Lorsque le narrateur de ce court récit tombe sous le charme des irrésistibles pains spéciaux fabriqués par Schwint, le boulanger de la rue dans laquelle il vient d'emménager, s'enclenche un troc sans fin. Car Schwint lui réclame bientôt, en contrepartie, un certain roman érotique chinois, parfaitement superflu mais qui lui est tout aussi indispensable. Et voilà le piège de la gourmandise qui se referme. Mais que ne ferait-on pas pour se procurer un plaisir rare? Une fable drôle et raffinée.... à déguster sans modération." Ajouter à mes livres
17 Julie bon pain
Albert Ducloz
4 critiques 13 citations

"Belle et volontaire, Julie porte sur ses épaules l'avenir de la ferme tout en élevant ses trois enfants depuis que son mari Rémi est resté paralysé suite à un accident. Au village, elle rencontre Florent, tout juste de retour de la guerre et en quête de travail, et l'emploie rapidement à l'année. Les tâches quotidiennes les rapprochent et Julie lui confie son rêve de toujours que Rémi a refusé de réaliser : réparer le four de son père et cuire le pain comme il le faisait…" Ajouter à mes livres
18 Le Pain par Poilâne
Lionel Poilâne
Suggestion d'oran... Ajouter à mes livres
19 Guide de l'amateur de pain
Lionel Poilâne
Voir autres textes de Lionel Poilâne mais aussi de sa fille--- Ajouter à mes livres
20 Le pain de seigle aux raisins : Dix façons de le préparer
Apollonia Poilâne
extrait d'interview de la fille de Lionel Poilâne --- "K : Votre père a signé de multiples ouvrages, quelle a été sa motivation? A.P : Lorsqu’il a commencé le métier de boulanger, les gens n’étaient pas tendres avec ces métiers, mon père s’est rendu compte que le pain touchait à tout, non seulement à la nourriture, mais aux mots également. Il a voulu dire à tous ceux qui l’avaient dégouté d’un métier dit pour les gens « grands, bêtes et forts » que le pain allait bien plus loin que ce qu’ils pensaient. Le dernier ouvrage que j’ai publié mettait en avant le lien entre le pain et l’univers du théâtre, nombreuses expressions ont un lien avec ce produit et c’est cette richesse que mon père voulait partager. Il voulait montrer à ceux qui rabaissaient le métier de boulanger, que l’enjeu dépassait le simple produit pour devenir un outil stratégique voire religieux, par exemple, les protestants ne voulaient pas signer le pain, d’où la forme de couronne pour éviter de marquer la croûte, on comprend ainsi l’origine du pain dans les différents pays. " Ajouter à mes livres
21 Le pain de mie : Dix façons de le préparer
Apollonia Poilâne
Apollonia Poilâne : « Le meilleur réseau social : une miche de pain entre copains » ------------------------------------------------------------------------------ En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/m-perso/article/2016/07/05/apollonia-poilane-le-meilleur-reseau-social-une-miche-de-pain-entre-copains_4963724_4497916.html#OKw9yBT1FIub80A4.99 Ajouter à mes livres
22 100% Pain : La saga du pain enveloppée de 60 recettes croustillantes
Eric Kayser
"Boule ou baguette, pita ou bagel, tendre ou croustillant, blanc, blond, bis ou noir, le pain se décline autour du monde en mille et une variantes. Cet ouvrage vous ouvre les portes des fournils d'hier et d'aujourd'hui, et vous raconte la saga du pain à travers les âges, les continents et les croyances. Symbole de vie, le pain est à la fois source de bienfaits et plaisir des sens. Apprenez à reconnaître un pain de qualité et retrouvez le goût du bon pain, fruit d'un savoir-faire irremplaçable. Mettez la main à la pâte en préparant vous-même votre pain grâce aux soixante savoureuses recettes d'Eric Kayser, authentique créateur de pains, des plus classiques aux plus exotiques .." Ajouter à mes livres
23 Les Colonnes du ciel, tome 4 : Marie Bon Pain
Bernard Clavel
4 critiques 1 citation

Proposition de mosaique92... Ajouter à mes livres
24 La gerbe d'or
Henri Béraud
2 citations

Proposition de crapette. MERCI Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          188

Ils ont apprécié cette liste