AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


La grammaire (presque) amusante

Liste créée par palamede - 9 livres. Thèmes et genres :



1 Poésie du gérondif
Jean-Pierre Minaudier
18 critiques 28 citations

Jean-Pierre Minaudier, le traducteur à succès du roman L'Homme qui savait la langue des serpents?(Le Tripode, janvier 2013), n'est pas un homme ordinaire. Historien de formation et amoureux des langues, il enseigne le basque en plus de l'estonien, jongle avec les rudiments de dizaines d'autres idiomes et possède une des plus grandes bibliothèques personnelles de grammaires au monde. Dans Poésie du gérondif, armé de ses quelque 1?200 grammaires, il nous explique avec humour et quantité d'exemples pourquoi chaque langue est une vision particulière du monde... Historien de formation, gros consommateur de littérature et de bandes dessinées depuis mon adolescence, j'ai, sur la quarantaine, traversé une drôle de crise: durant plus de cinq ans, je ne suis pratiquement arrivé à lire que des livres de linguistique, essentiellement des grammaires de langues rares et lointaines. Aujourd'hui le gros de l'orage est passé, mais je persiste à consommer nettement plus de linguistique que de romans. Je n'apprends pas ces langues: à part l'espagnol, l'anglais et deux mots d'allemand, je ne sais passablement que l'estonien, et je me suis quand même récemment mis au basque car c'est de loin la langue la plus exotique d'Europe. Mais j'en collectionne les grammaires - je possède à ce jour très exactement 1.149 ouvrages de linguis tique concernant 856 langues, dont 620 font l'objet d'une description complète. Je les dévore comme d'autres dévorent des romans policiers, comme le rentier balzacien dévorait les cours de la Bourse, comme les jeunes filles du temps jadis dévoraient Lamartine, frénétiquement, la nuit, le jour, chez moi, dans les diligences (pardon, le métro), en vacances, en rêve. Il y a longtemps en revanche que j'ai appris à m'en tenir à d'autres sujets dans les soirées en ville, car je ne tiens pas spécialement à dîner avec Lucullus. Ajouter à mes livres
2 La Grammaire est une chanson douce
Erik Orsenna
191 critiques 156 citations

Jeanne a dix ans, et un grand-frère, Thomas, âgé de quatorze ans. C'est une rêveuse, douce, qui se laisse emporter par l'imagination, au gré des humeurs, au fil des mots. Avec son frère, elle partage ses petites divagations, encouragées par une maîtresse d'école, fière de pratiquer la langue française, de pouvoir s'amuser avec ses variations, ses nuances, ses complexités. Elle apprend les mots, les place, déplace, les mesure, joue avec. À l'école dans les récitations, au marché parmi les étalages, dans les boutiques, à l'hôpital, au cours de jeux de société comme le Scrabble… La grammaire est une chanson douce est un récit où tout est prétexte pour faire la part belle à la lettre, au mot, aux jeux de langue, aux expressions plus ou moins figées, aux cortèges de paroles. Un prétexte qui va jusqu'à faire des mots de véritables objets, de véritables êtres. C'est là une invitation à savourer la langue, phrases et sentences, à laisser parler le verbe… Une invitation enrichie par les illustrations colorées de Bigre. Erik Orsenna fait ici œuvre d'académicien, avec son exactitude, sa rigueur, ses travers aussi. Sa chanson douce souffre d'une imagination un peu trop convenue, un peu trop attendue, là où Raymond Queneau avait joliment desserré la bride sur le cou de la langue. Un petit conte poétique pour tout public. --Céline Darner Ajouter à mes livres
3 La grammaire en s'amusant
Patrick Rambaud
4 critiques 5 citations

La Grammaire en s'amusant Dans la vie moderne, même pour se promener sur Internet, mieux vaut lire, écrire et parler clair. La grammaire n'est pas une punition mais une nécessité, un droit, une chance et un jeu. Pourtant la plupart des élèves sont rebutés par les manuels scolaires qui se complaisent dans une langue affectée : pourquoi tant de préciosité pour énoncer des principes simples ? Écrire une grammaire lisible, c'est possible et Patrick Rambaud le prouve ! Mêlant humour et pédagogie, il a imaginé les huit leçons suivantes : . Pourquoi la grammaire nous éloigne du chimpanzé. . Comment la bande dessinée a précédé l'alphabet. . Les mots sont des gens comme vous et moi. . Les noms aussi ont une vie de famille. . À l'image des planètes, les noms possèdent leurs satellites. . Il faut soigner nos verbes comme dès moteurs. . La syntaxe est éternelle. . Lecture, mon beau souci. Ajouter à mes livres
4 Le français vu du ciel
Marion Charreau
7 critiques

Le livre que vous tenez entre les mains vous invite à partir en voyage dans la langue française. En parcourant les 40 cartes créatives qui le composent, vous visualisez les mécanismes du français, vous redécouvrez et consolidez vos connaissances. Marion Charreau vous offre ici un univers visuel dans lequel son personnage part en quête d’une plus grande maitrise de la langue. Suivez les aventures de ce dernier en conjuguant le plaisir de découvrir les vastes planches illustrées et le sérieux des contenus pédagogiques représentés. Enfin un livre sur la langue française présentant les informations sous forme de cartes mentales ! Un moyen mondialement reconnu d’améliorer son apprentissage et de favoriser la mémorisation. Le français vu du ciel s’adresse à un vaste public de francophones et de francophiles : adultes ayant besoin de rencontrer la grammaire autrement, formateurs, enseignants de primaire et de secondaire, parents et grands-parents soucieux d’aider les plus jeunes de la famille, étudiants de français langue étrangère… en fin de compte, toute personne curieuse et gourmande Ajouter à mes livres
5 Le Bar du subjonctif
Alain Bouissière
2 critiques 4 citations

CE SONT LA FANTAISIE et la bonne humeur des corupsissiens (membres de notre association Comité pour la Réhabilitation et l'Usage du Passé Simple et de l'Imparfait du Subjonctif, CO.R.U.P.S.I.S.) et des autres défenseurs de notre langue, qui m'ont incité à éditer ce livre. Je pense que le moment est venu de réveiller les imparfaits du subjonctif et les passés simples, et de s'en servir avec tout le panache qu'ils ont conservé durant leur sommeil. Ajouter à mes livres
6 Sujet, verbe, complément : Le moment grammatical de la littérature française 1890-1940
Gilles Philippe
C'est en linguiste et en historien que Gilles Philippe fait apparaître dans cet ouvrage une dimension fondamentale, et pourtant largement inaperçue, de notre passé littéraire : le souci prioritairement accordé aux questions de grammaire de la fin du XIXe siècle au lendemain de la Grande Guerre, et même au-delà, jusqu'à Jean-Paul Sartre. De Maupassant au jeune Barthes, en passant par Proust et Claudel, on s'est inquiété de la place des adjectifs, disputé pour des problèmes de conjugaison, en une sorte de polémique sans cesse relancée et à laquelle tous ont voulu prendre part : historiens de la langue et de la littérature, comme Brunot et Lanson ; critiques et linguistes, tels Thibaudet et Bally ; pontifes de l'Académie française et de l'institution scolaire, grands prêtres de La Nouvelle Revue française. De cette querelle récurrente Flaubert émerge ici comme le héros paradoxal. Faire de la littérature, était-ce écrire « bien », en respectant les préceptes farouchement défendus par les puristes, ou alors tordre la syntaxe jusqu'à la rendre expressive? Prendre des libertés avec la norme vous excluait-il du panthéon des vrais écrivains ou vous y menait-il tout droit? La question peut sembler futile, et d'un autre temps. Elle fonde pourtant notre rapport moderne aux textes et reste capitale pour un abord de la littérature qui, derrière la langue, sa correction et ses audaces, renvoie à un ordre rhétorique et social. Et cet ordre va très loin : au cœur de l'identité même de la France, cette nation littéraire. Ajouter à mes livres
7 Français mon amour ! Tome 1 : Allégorie... Ma chérie !
Jean-Loup Chiflet
En compagnie de ces six volumes le lecteur réalisera une promenade buissonnière et amoureuse à travers la langue française, son histoire, ses anecdotes, son orthographe, sa grammaire, ses figures de style, ses défenseurs ou l’histoire souvent surprenante de ses mots. Libre flânerie au gré de son abécédaire et ses entrées, tantôt sérieuses tantôt espiègles, qui l’emmènera de l’antéisagogue au xénisme en passant par le concuvi, le couillard, le sirventès, et qui mettra fin à ses angoisses devant les redoutables pièges de l’accord du participe passé des verbes pronominaux. Il y rencontrera la langue des oiseaux, celle des fleurs, du poissard, du latin contemporain, les mots de Georges Brassens ou de Marcel Proust et même le vocabulaire « high tech ». Et qui sait… peut-être, grâce à cette lecture, sera-t-il guéri de son hippopotomonstrosesquippedaliophobie ? Extraits Antilogie Ce titre de la chanson de Serge Gainsbourg est un exemple d’antilogie : « Je t’aime, moi non plus ». Le « Trésor » la définit ainsi : Contradiction entre deux ou plusieurs idées d’un même discours, tel ou tel passage d’un même écrit, entre telle ou telle opinion d’un même auteur dans des ouvrages différents. Différente de l’oxy- more qui est une contradiction dans les mots (Ah ! la « sombre clarté » de Corneille ! Ah ! le « soleil noir » de Nerval ! Ah ! la « sublime horreur » de Balzac ! ), l’antilo- gie est une contradiction dans les idées. Que ceux qui n’auraient pas compris l’explication demandent aux politiques qui maitrisent parfaitement cette figure et en truffent leurs propos : « Il a remplacé le but en blanc le DRH alors qu’un plan de sauvegarde de l’emploi était en cours, avec plusieurs centaines de licenciements prévus. » Jean-Loup Chiflet est éditeur et l’auteur d’une soixantaine d’ouvrage sur la langue et l’humour. Ajouter à mes livres
8 La Grammaire française pour les nuls
Marie-Dominique Porée
La grammaire française, avec ses pièges, ses exceptions et ses difficultés, vous fait un peu peur ? Ecolier, vous aviez un mal fou à retenir toutes ces règles de grammaire ? Il est alors grand temps pour vous de redécouvrir cette discipline, sans effort et dans la bonne humeur, sur le mode du jeu et le ton de l'humour ! Grâce à une panoplie d'exemples inattendus - tirés aussi bien des grands classiques de la littérature que des paroles de chansons -, des titres marrants et décalés, de nombreux moyens mnémotechniques et "trucs" à retenir, et des exercices pour tester vos connaissances, le français n'aura plus de secret pour vous ! Vous pourrez assimiler facilement la structure et le fonctionnement du français, reconnaître l'étymologie des mots et leur vie au sein de la phrase, réciter sans fautes les règles d'orthographe, de conjugaison et de ponctuation, et apprécier jeux de mots et calembours... Les subtilités de la grammaire cesseront d'être d'une obscurité déconcertante et vous découvrirez à quel point la langue française est amusante ! Ajouter à mes livres
9 Grammaire française et impertinente
Jean-Louis Fournier
7 critiques 9 citations

Un suggestion de michfred. Elle montre souvent le mauvais exemple, mais donne toujours la bonne règle ! Voici une grammaire impertinente qui réunit l'ensemble des règles à suivre pour dire et écrire correctement bêtises et grossièretés. Des personnages inhabituels dans un livre de grammaire - un condamné à mort, un gangster, un commandant de bord aveugle... - nous enseignent l'usage des prépositions et des conjonctions et conjuguent avec aisance le subjonctif imparfait des verbes les plus délurés. Ancien écolier que les exemples puisés dans Anatole France ou Pierre Loti n'arrivaient pas à dérider, Jean-Louis Fournier a pensé aux élèves peinant aujourd'hui sur l'orthographe comme lui-même peinait hier. Un manuel que doit également posséder tout instituteur rêvant de voir une petite lueur s'allumer dans le regard blasé des cancres. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          202

Ils ont apprécié cette liste