AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


L'affaire Romain Gary

Liste créée par andras - 26 livres. Thèmes et genres : littérature française , xxème-xxième siècles

Cette liste vise à rassembler les principaux livres écrits sur Romain Gary ou sur son œuvre et disponibles en français : biographies, récits biographiques, textes critiques, beaux livres, romans ou fictions basés sur des éléments de sa biographie ... Le titre de la liste fait référence à "L'affaire homme", titre que Gary souhaitait donner au roman que son éditeur, Gaston Gallimard, a préféré publier sous le titre "Les racines du ciel" et qui a obtenu le prix Goncourt en 1956. Gallimard a finalement donné ce titre à un recueil de textes de Gary publié en 2005. La contribution des lecteurs de Babelio est la bienvenue pour compléter cette liste ! Notez que j'ai écarté de la liste les ouvrages de Gary lui-même puisque l'on peut facilement les trouver à partir de la page de l'auteur.
+ Lire la suite


1 Romain Gary, le caméléon
Myriam Anissimov
5 critiques 7 citations

Biographie (2004) Ajouter à mes livres
2 Romain Gary
Dominique Bona
7 critiques 14 citations

Biographie (2001) Ajouter à mes livres
3 Romain Gary : De Wilno à la rue du Bac
Jean-Marie Catonné
Biographie (2010) Ajouter à mes livres
4 Tombeau de Romain Gary
Nancy Huston
9 critiques 5 citations

Hommage de l’écrivaine Nancy Huston à Romain Gary et à son œuvre. (1999) Ajouter à mes livres
5 Romain Gary : A la traversée des frontières
Jean-François Hangouët
1 critique 1 citation

Biographie (2007) Ajouter à mes livres
6 Romain, un regard particulier
Lesley Blanch
3 critiques 3 citations

Biographie écrite par la première épouse de Gary (1998) Ajouter à mes livres
7 Romain Gary, l'homme face à l'action
Valéry Coquant
2 critiques 1 citation

Biographie (2012) "Romain Gary, c'est plus qu'une vie, c'est un destin. Ecrivain, cinéaste, diplomate, ami de Kessel et de De Gaulle, Gary s'est affirmé comme un témoin essentiel du XXe siècle. Dès l'enfance, il a été confronté à l'Histoire. Son parcours est rythmé par les guerres mondiales, les exils, des rencontres plus ou moins brutales avec la mort. Autant d'épreuves qui auraient dû le submerger. Mais Gary dispose d'une arme secrète redoutable : l'imagination. Quand la réalité devient trop pesante ou absurde, il s'en évade en l'affrontant à sa façon. Cela lui permet de dépasser les coups bas de l'existence. Gary y trouve la force de se battre pour les valeurs auxquelles il croit. Avec appétit et détermination, il y met tant de conviction qu'il est en mesure de naître plusieurs fois. Car pour lui, vivre et créer, c'est le même combat. C'est un tout. Cette expérience, Gary la confie dans ses livres. Chaque roman lui permet de dire qui il est, en totale liberté et en toute indépendance, au- delà des modes et des partis pris. Gary regarde le monde. II ausculte ses contemporains. Il se passionne pour son prochain. Peu importe s'il est pris pour un provocateur ! Avec lui, la pensée unique n'a aucune chance !!! Ce livre propose une approche inédite de Gary. II part de l'idée que Gary est né trois fois. En effet, trois dates particulières ont pris dans sa vie une importance capitale. Elles ont chacune amené des bouleversements qui ont conditionné son existence. Ces trois dates forment le socle sur lequel Gary a bâti son oeuvre." Ajouter à mes livres
8 Romain Gary Jean Seberg: Un amour à bout de souffle
Pol Serge Kakon
Récit biographique (2011) "Vingt-quatre ans les séparent ; la géographie, la langue et la culture aussi, mais, en 1959, le destin va s'attacher à rendre aussi inattendue qu'inéluctable, la rencontre de l'auteur de La promesse de l'aube et de l'actrice américaine, qui deviendra avec le film À bout de souffle l'icône de la Nouvelle Vague. Au gré des événements qui ont fait le vingtième siècle, Romain Gary et Jean Seberg auront connu l'engagement, la célébrité, les grands de ce monde, des passions, des succès, des déchirements et une fin tragique l'un et l'autre. A la manière d'un roman vrai, ce récit biographique met en lumière la rencontre fulgurante et l'histoire personnelle de deux êtres d'exception, emblématiques d'une époque, dont le couple aux amours tumultueuses, façonné à leur image, est devenu légendaire." Ajouter à mes livres
9 L'Homme que l'on croyait
Paul Pavlowitch
1 critique 8 citations

Paul Pavlowitch, petit-cousin de Gary, fut le prête-nom de celui-ci lorsque la presse voulut savoir qui se cachait derrière le pseudo"Ajar". Par ce livre, écrit six mois après le décès de l'écrivain, il dévoile la supercherie et raconte toute cette histoire. Ajouter à mes livres
10 Romain Gary, la Melancolie de l'Enchanteur
Marianne Stjepanovic-Pauly
2 critiques 1 citation

Biographie (2014) Ajouter à mes livres
11 La fin de l'impossible
Paul Audi
"Dans cet essai au ton personnel, Paul Audi tente de dégager et d'éclaircir, parmi toutes les idées que le romancier Romain Gary a cherché à mettre en valeur, celles qu'il lui paraît urgent que nous entendions dans le contexte présent de la culture, qui fait désormais le moins de place possible à une éthique de la réjouissance. En prenant pour fil conducteur la phrase énigmatique de Gros-Câlin, le roman de Gary signé Émile Ajar : « J'attends la fin de l'impossible », il s'interroge en priorité sur cette étrange utopie qui se dissimule à l'arrière-plan de tous les écrits de Gary et que cet idéaliste désenchanté, ce « clown lyrique », disait vouloir poursuivre dans la vie envers et contre tout. Ce faisant, il parvient à mettre en perspective - comme pour mieux se la réapproprier - l'espérance qui fut celle de Gary, comme elle est au fond celle de tout un chacun, de voir l'homme, cet être profondément inhumain, naître un jour à son humanité, qui n'est autre que la reconnaissance de son essentielle fragilité. Dans cette nouvelle édition, complétée de trois essais, inédits pour deux d'entre eux, Paul Audi, tout en réfléchissant sur le sens de ses partis pris philosophiques, approfondit les raisons de l'importance qu'il convient selon lui d'accorder à cette « attente », à cette vive espérance, déjà en elle-même impossible, qui soutient de part en part l’œuvre de Gary comme elle soutient peut-être aussi l'existence même de l'être humain. Il tâche aussi de dégager, parmi toutes les idées que Gary a cherché à défendre, celles qui lui paraissent urgent d'entendre dans le contexte actuel de la culture dominante, qui fait désormais le moins de place possible à une éthique de la « réjouissance »." Ajouter à mes livres
12 Je me suis toujours été un autre : Le paradis de Romain Gary
Paul Audi
"Pour parler de soi, Romain Gary disait : «Je me suis toujours été un autre». Peut-on, dans ces conditions, prétendre savoir qui il est ? La solution réside peut-être dans le mot «aspiration», qui permet de placer toute son oeuvre sous le signe d'un certain messianisme que Gary rattachait à ses origines juives. «Dis-moi à quoi tu aspires, je te dirai qui tu es...» : telle est la formule qui trans­paraît en filigrane de ce portrait intel­lectuel de l'auteur des Racines du ciel et de La Vie devant soi. L'important est alors de comprendre à quelle angoisse, à quelle hantise Gary a espéré échapper, contre quel enfer il a voulu se dresser et vers quel paradis il a décidé de se tourner depuis ce très curieux purgatoire que l'on appelle «littérature». C'est aussi l'occasion pour Paul Audi de s'interroger sur les thèmes qui nourrissent en profondeur les romans de Gary." Ajouter à mes livres
13 Gary & Co
Sarah Vajda
De Romain Gary, la vie et l'œuvre sont connues: ses pseudonymes, sa gueule de faux dur, son mariage glamour avec une star... Ce qu'on sait moins, c'est sa part d'ombre, son incapacité à rejoindre le monde des vivants après son séjour dans l'armée des ombres, la fragilité du barrage qu'il édifia contre une mère abusive, de Vilnius à Moscou et a Nice. Cet essai tente de découvrir le réseau des épreuves qui poussèrent un romancier à succès, un amant de la vie à inventer Ajar, puis a se suicider. Champion des enchanteurs, des escrocs, des saltimbanques, Gary fut à l'avance l'adversaire des donneurs de leçons et des spécialistes du chantage aux grands sentiments. Irréductible inassignable, sortant toujours du cadre romancier. Ajouter à mes livres
14 Romain Gary Promenade à Nice
Carine Marret
"Romain Gary s'installe dans sa « chère ville de Nice presque natale » en 1928. C'est là qu'il passera son adolescence et qu'il reviendra à la fin de la guerre. C'est là aussi qu'il connaît ses premières amitiés, ses premières amours, et qu'il écrit ses premiers textes. C'est là encore que naîtra son attachement à la Méditerranée où il souhaitera que ses cendres soient dispersées. Nice a marqué à jamais l'écrivain couronné deux fois par le prix Goncourt. À travers les lieux ensoleillés qui ont gardé l'émouvante empreinte de son passage défile toute l'histoire de l'homme qu'il est devenu. C'est encore un nouveau Romain Gary qui apparaît, dévoilant la facette la plus lumineuse et la plus authentique de sa personnalité." Ajouter à mes livres
15 Il était deux fois Romain Gary
Pierre Bayard
1 critique 1 citation

"Le texte rêve" : manière de dire qu'un écrit littéraire vit une vie nocturne, et que de cette vie nous pouvons entrevoir quelques fantômes. Manière de reconnaître qu'un lecteur attentif peut amener un tel écrit à raconter dans une autre langue ce qui se passe sur la scène obscure qu'on dit être celle de l'inconscient. Manière de suggérer que le critique peut éclaircir un peu la nuit, reprendre en écho la rumeur, afin que le public sache où porter ses pas, à quoi prêter l'oreille. Pour que lecture et écriture manifestent leur séduction en donnant occasion à quelque vérité de se produire au jour, il faut qu'elles nous fassent rêver, il faut qu'elles nous incitent à rêvécrire, chacun pour son propre conte... Ajouter à mes livres
16 Romain Gary
Jean-François Hangouët
1 critique 17 citations

Cahier de l'Herne (2005) Ajouter à mes livres
17 Europe, N° 1022-1023, juin-juillet 2014 : Romain Gary
Charles Dobzynski
1 critique 1 citation

Textes de différents auteurs autour de l'oeuvre de Romain Gary Ajouter à mes livres
18 Romain Gary ou la Pluralité des mondes
Collectif
"Tel est bien le paradoxe : Romain Gary est l'un des très grands écrivains du XXe siècle et son domaine est en jachère. L'une des clefs d'explication est peut-être à trouver du côté du phénomène, extravagant, qu'il représente dans l'histoire littéraire : les jurés du prix Concourt l'ont couronné deux fois. En 1956 pour Les Racines du ciel, en 1975 pour La Vie devant soi. Ils ont ainsi reconnu à deux reprises qu'ils avaient devant eux une œuvre remarquable, mais, d'un livre à l'autre, ils n'ont pas reconnu l'auteur, la plume, et ont cru couronner deux lauréats. Reconnu et non reconnu dans un même geste, ce Gary a donc des torts : toujours à contre-pied, toujours différent, loin de l'endroit où on l'attend, autre, inclassable, courant d'une identité, d'un nom, d'un pays, d'une langue à l'autre. Insaisissable. A contre-courant et en plus moqueur, iconoclaste et volontiers porté à l'autodérision. " Minoritaire-né ", comme il se définit lui-même : dès qu'il y a groupe, école, majorité, il s'enfuit, de peur de participer à ce qu'il combat, la puissance, de peur de s'installer dans le camp des vainqueurs." Ajouter à mes livres
19 Lectures de Romain Gary
Musée des lettres et manuscrits
1 critique 4 citations

"Trente ans après sa disparition, le 2 décembre 1980, le Musée des lettres et manuscrits fait revivre à travers ses écrits Romain Gary, l'homme aux deux Goncourt, héros, diplomate, écrivain, cinéaste, grand reporter, séducteur et sublime mystificateur, dans toute son humanité, vibrante, complexe et douloureuse. De La promesse de l'aube à La vie devant soi, voici rassemblés quelques 160 documents exceptionnels, photographies, lettres autographes, manuscrits et textes inédits, et onze lecteurs-écrivains ou philosophes, réunis par le Magazine littéraire, pour nous en livrer les clés. Au fil des milliers de feuillets, couverts d'une écriture souvent pressée, expression de l'excitation qui l'animait, se dessine le portrait kaléidoscopique de Romain Gary, humaniste flamboyant et défenseur passionné de la singularité, combattant toujours aux aguets, dont l'œuvre n'a pas fini d'interpeller notre temps." (2011) Ajouter à mes livres
20 Romain Gary et la modernité
Dominique Rosse
Editeur A.-G. Nizet, 1995 Ajouter à mes livres
21 Le manuscrit perdu : Gary / Ajar
Philippe Brenot
1 critique 3 citations

"Romain Gary écrit Le Vin des Morts en 1933, à l'âge de 19 ans, alors qu'il était étudiant à la faculté de Nice. Jamais il n'oubliera ce texte de jeunesse qu'il espérera toujours voir publier, ce livre dont il disait qu'il était le roman " d'un être jeune face à la vie devant lui ", qui contient l'oeuvre à venir, celle de Gary mais aussi celle d'Ajar. Le Manuscrit perdu nous révèle l'existence de ce roman mythique, encore aujourd'hui inédit, et éclaire la problématique du père et des identités successives chez Romain Gary : Kacew, Gary, Sinibaldi, Bogat, Ajar. On comprend mieux l'épisode Ajar lorsqu'on sait qu'Ajar a en fait existé avant Gary : Gary n'a pas inventé Ajar, il est redevenu Kacew." (Le Vin des morts a finalement été publié par Gallimard en 2014) Il semble que ce livre a été réédité en 2014 par le même éditeur (L'esprit du temps) sous le nouveau titre "Romain Gary, de Kacew à Ajar". Ajouter à mes livres
22 Romain Gary s'en va-t-en guerre
Laurent Seksik
33 critiques 34 citations

Roman (2017) "Avant d'inventer Émile Ajar, Romain Gary s'est inventé un père. Bâtissant sa légende, l'écrivain a laissé entendre que ce père imaginaire était Ivan Mosjoukine, l'acteur russe le plus célèbre de son temps. La réalité n'a rien de ce conte de fées. Drame familial balayé par l'Histoire et fable onirique, Romain Gary s'en va-t-en guerre restitue l'enfance de Gary et la figure du père absent. Avec une émotion poignante, le roman retrace vingt-quatre heures de la vie du jeune Romain, une journée où bascule son existence. Après Les derniers jours de Stefan Zweig et Le cas Eduard Einstein, Laurent Seksik poursuit magistralement cette quête de vérité des personnages pour éclairer le mystère d'un écrivain, zones d'ombre et genèse d'un créateur, dans une histoire de génie, de ténèbres et d'amour. " Ajouter à mes livres
23 Un certain M. Piekielny
François-Henri Désérable
111 critiques 121 citations

Roman (2017) "Quand tu rencontreras de grands personnages, des hommes importants, promets-moi de leur dire : au n°16 de la rue Grande-Pohulanka, à Wilno, habitait M. Piekielny". Quand il fit la promesse à ce M. Piekielny, son voisin, qui ressemblait à "une souris triste", Roman Kacew était enfant. Devenu adulte, résistant, diplomate, écrivain sous le nom de Romain Gary, il s'en est toujours acquitté : "Des estrades de l'ONU à l'Ambassade de Londres, du Palais Fédéral de Berne à l'Elysée, devant Charles de Gaulle et Vichinsky, devant les hauts dignitaires et les bâtisseurs pour mille ans, je n'ai jamais manqué de mentionner l'existence du petit homme", raconte-t-il dans La promesse de l'aube, son autobiographie romancée. Un jour de mai, des hasards m'ont jeté devant le n° 16 de la rue Grande-Pohulanka. J'ai décidé, ce jour-là, de partir à la recherche d'un certain M. Piekielny". Ajouter à mes livres
24 Que sont mes amis devenus... : Brassens, Gary, Kessel et les autres
André Asséo
"Que sont mes amis devenus... Dans le poème de Rutebeuf, mis en musique et chanté par Léo Ferré, le vent emporte le souvenir des amis. Ici, c'est l'inverse. Les amis occupent, bien après leur disparition, le coeur et l'esprit de l'auteur. Ainsi, André Asséo revoit Romain Gary, Joseph Kessel, Georges Brassens, Raymond Devos, Louis Nucéra, Raymond Moretti, Huguette Debaisieux et Henry de Monfreid, installés dans le compartiment d'un train imaginaire où leurs conversations, joyeuses et indisciplinées, apportent un regard nouveau sur leur passage parmi nous. Hymne à l'amitié, où ces disparus livrent quelques-uns des secrets – tel Romain Gary – qui ont tourmenté leur existence. Les héros de ce roman tendre, drôle et insolent furent tous les amis d'André Asséo qui continue, à travers ces pages, à converser avec eux." Ajouter à mes livres
25 Les Yeux bordés de reconnaissance
Myriam Anissimov
1 critique 1 citation

(suggestion de madameduberry) "Invitée à une émission de télévision littéraire en même temps que Romain Gary, la narratrice va faire sa connaissance. Elle est fascinée par cet homme déclinant, génial, désabusé, accumulant des liaisons absurdes pour tromper sa solitude. Le portrait est saisissant, vu par une jeune femme qui ne veut pas être traitée comme une proie facile. Honnête, la romancière revient sur ce chassé-croisé amoureux et désespéré avec en arrière-fond l'horreur de la Seconde Guerre mondiale. La déportation de son oncle Samuel est la hantise qu'a réveillée en elle la vision du film Le Fils de Saul, reconstitution du gazage de 400 000 Juifs dans les chambres à gaz d'Auschwitz. Et c'est aussi ce qui ramène en mémoire la rencontre du chef d'orchestre roumain qui a fait ses études à l'Académie du Reich et ses débuts à Berlin après la guerre, Sergiu Celibidache. Liée à un violoniste et chef d'orchestre qui a vécu en Israël, Myriam l'accompagne à Munich où elle rencontre et observe le chef génial qui tente vainement d'avoir une liaison avec elle. La troisième partie du livre, la plus bouleversante, raconte l'enquête que fit l'auteur pour retrouver les traces de son oncle grâce à un réseau de recherches Internet, sur des archives mondiales regroupées. Elle parvient à savoir quelle fut la tragédie de Samuel. Ainsi trois destins contrastés se croisent dans les obsessions à la fois douloureuses, lucides, révoltées et caustiques d'un auteur qui ne veut rien oublier. Myriam Anissimov est née en 1943 dans un camp de réfugiés en Suisse. Elle est l'auteur de plusieurs biographies de référence (Primo Levi, Romain Gary, Vassili Grossman) et de plusieurs récits intimes, parmi lesquels Le Marida, La Soie et les Cendres, Dans la plus stricte intimité, Vie et mort de Samuel Rozowski, Sa Majesté la Mort et Jours nocturnes. " Ajouter à mes livres
26 Mariage en douce
Ariane Chemin
26 critiques 16 citations

(suggestion de Day-sy) "Le mariage secret de Romain Gary et de Jean Seberg en Corse raconté par le seul témoin et complice de cet événement énigmatique, un agent de renseignement corse qui travaillait pour De Gaulle. Mariage en douce est un récit captivant sur le secret qui enveloppe toute grande histoire d?amour, sur des noces d?Azur qui finirent dans le sang." Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          385