AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


" Les Invisibles !..."

Liste créée par fanfanouche24 - 23 livres. Thèmes et genres :

De nombreuses listes tournent autour du drame des migrants... mais en ce 23 mars 2018, j'ai entendu un journaliste corse courageux qui a enquêté et dénoncé dans un ouvrage, un trafic d'humains entre la Corse et le Maroc, dramatiquement et justement intitulé " Les invisibles "...La colère et la rage m'ont prise à la gorge... car tout un chacun semble être au courant, dont les autorités et institutions gouvernementales, qui ne veulent pas intervenir ??? !!! Problèmes d 'équilibre de l'économie et les Humains, là dedans... ils deviennent quoi.... Sélection "coup de gueule ou coup de rage" comme vous voulez !! ***le 23 mars 2018


1 Les invisibles
Antoine Albertini
7 critiques 7 citations

« Le 16 novembre 2009, un homme était abattu sur une route de campagne déserte dans la Plaine orientale de la Corse. Je l?avais rencontré une semaine auparavant à l?occasion d?un documentaire sur les filières d?immigration clandestine. Il s?appelait El Hassan M?Sarhati. Il m?avait raconté comment un passeur l?avait acheminé dans l?île, comment il avait travaillé pour des patrons inhumains, comment il se retrouvait à cette époque sans ressource, sans travail, les mains fracturées. Ce jour-là, j?ai fait mon métier, je l?ai convaincu de parler. Il a accepté en m?avertissant : Si je parle, ils vont me mettre en balle dans la tête. C?est ce qui est arrivé. » La justice n?a jamais su qui étaient ces ils. Les assassins n?ont jamais été retrouvés. Antoine Albertini a voulu reconstituer le parcours de cet homme exécuté dans le dos, d?une balle de fusil de chasse. Il a enquêté. Visité les mobils homes où vivent des milliers de déracinés, serfs des temps modernes, qui récoltent le raisin, les kiwis, les clémentines dans les champs corses. Il a rencontré des immigrés clandestins, des avocats, des gendarmes, des vignerons. A travers le destin tragique d?El Hassan, Antoine Albertini révèle le sort de milliers d?hommes dont on ne parle jamais, il décrit une économie, une société, un monde caché. Lorsque le rosé bu par les touristes sur une plage de Porto-Vecchio a un arrière-goût de sueur d?esclaves" Ajouter à mes livres
2 L'Archipel du chien
Philippe Claudel
165 critiques 175 citations

Voir ma note de lecture du 22 mars 2018... Ajouter à mes livres
3 Samba pour la France
Delphine Coulin
23 critiques 28 citations

"Lorsqu?il avait été enfin seul, et libre, en descendant de l?autocar qui l?avait emmené du sud de l?Espagne au nord de la France, Samba avait regardé autour de lui et c?était la France, c?était Paris, alors il avait marché, marché le long des bâtiments du passé. Ses chaussures étaient minables et trouées, mais le ciel était jaune, les murs brillaient dans la lumière du soleil qui tombait, et il était au centre du monde. Il savait que cela ne durerait peut-être pas, mais il était heureux d?être là, et cela rendait ces minutes encore plus précieuses. Dix ans plus tard, il était toujours ébloui par la lumière des quais. Même derrière les barreaux, même les menottes aux poignets, il aimait la France. C?était un patriote." Ajouter à mes livres
4 Le dernier gardien d'Ellis Island
Gaëlle Josse
207 critiques 177 citations

Ajouter à mes livres
5 Là où vont nos pères
Shaun Tan
124 critiques 2 citations

Ajouter à mes livres
6 Un roi
Corinne Desarzens
2 critiques 3 citations

Ajouter à mes livres
7 Lampedusa
Maryline Desbiolles
4 critiques 2 citations

Ajouter à mes livres
8 L'opticien de Lampedusa
Emma-Jane Kirby
44 critiques 31 citations

"Il est consciencieux, s'inquiète pour l'avenir de ses deux fils, la survie de son petit commerce. Ce n'est pas un héros. Et son histoire n'est pas un conte de fées mais une tragédie : la découverte d'hommes, de femmes, d'enfants se débattant dans l'eau, les visages happés par les vagues, parce qu'ils fuient leur pays, les persécutions et la tyrannie. L'opticien de Lampedusa raconte le destin de celui qui ne voulait pas voir. Cette parabole nous parle de l'éveil d'une conscience ; elle est une ode à l'humanité." Ajouter à mes livres
9 Les bateaux ivres
Jean-Paul Mari
4 critiques

"Trente-cinq ans que je cours le monde et ses tourments. La première fois, en dehors d?une guerre, que j?ai vu l?exode d?une population, c?était en Asie où les boat-people fuyaient le régime communiste d?Hanoï. Des jonques en bambou sur la Mer de Chine, la dérive et les naufrages, tous les éléments étaient déjà là. Mais ces migrants étaient des réfugiés politiques et le monde les regardait d?un ?il bienveillant et attentif. J?étais revenu avec une image, plus forte que les autres, celle d?un bébé de six mois que ses parents avaient confié, seul, aux autres exilés en route vers les côtes malaises. Avec le temps, l?exode des migrants n?est plus devenu un phénomène exceptionnel. Et le monde s?est lassé. J?ai suivi les barques, les pateras qui affrontaient le détroit de Gibraltar, les pirogues de la mort pour les Canaries, les zodiacs de Turquie vers l?île grecque de Lesbos, le flot des épaves vers le Canal de Sicile. Jusqu?à Lampedusa, caillou submergé par le flux. Partout les « migrants », comme on dit, comme si le « migrant » était un modèle unique, uniforme, comme si ceux qui fuient le chaos de la guerre ou la sècheresse avaient la même histoire. J?ai suivi le sillage de ces bateaux ivres, sur mer et sur terre, dès leur point de départ, un village subsaharien, un désert érythréen de la corne de l?Afrique, une capitale arabe, une montagne d?Afghanistan ou de Syrie. Je voulais faire le récit choral de ces centaines de milliers d?hommes et de femmes qui ne voient qu?une seule issue, partir, pour la grande traversée, à travers notre mer, la méditerranée. Nous, européens, nous hésitons toujours, entre aveuglement volontaire, compassion et répression. Sans parvenir à définir une attitude réaliste, une politique commune. Pendant ce temps-là, ils partent. Avec la force des désespérés ou des conquérants. Et rien ne les arrêtera. " Ajouter à mes livres
10 Les échoués
Pascal Manoukian
78 critiques 92 citations

"1992. Lampedusa est encore une petite île tranquille et aucun mur de barbelés ne court le long des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Virgil, le Moldave, Chanchal, le Bangladais, et Assan, le Somalien, sont des pionniers. Bientôt, des millions de désespérés prendront d?assaut les routes qu?ils sont en train d?ouvrir. Arrivés en France, vivants mais endettés et sans papiers, les trois clandestins vont tout partager, les marchands de sommeil et les négriers, les drames et les petits bonheurs." Ajouter à mes livres
11 Assommons les pauvres !
Shumona Sinha
11 critiques 5 citations

"« Les mots s?ajoutaient aux mots. Les dossiers s?entassaient. Les hommes défilaient sans fin. On ne distinguait plus leur visage ou leur corps. Ensemble comme un gigantesque amas obscur ils nous mettaient mal à l?aise. Ils étaient obligés de mentir, de raconter une tout autre histoire que la leur pour tenter l?asile politique. Évidemment on ne croyait presque jamais à leurs histoires. Achetées avec le trajet et le passeport, elles allaient jaunir et tomber en miettes avec tant d?autres histoires accumulées depuis des années ». Au petit matin, après avoir passé la nuit au poste pour avoir fracassé une bouteille de vin sur la tête d?un immigré, une jeune femme déroule le film de l?année écoulée et les raisons qui l?ont conduite à ce déchaînement de violence. Étrangère elle aussi, elle gagne sa vie comme interprète auprès des demandeurs d?asile, dans les bureaux semi opaques des zones périphériques de la ville. Place intenable, insoutenable. Ce récit se lit comme une succession de tableaux et de scènes, qui fouillent aussi bien les consciences qu?ils peignent la violence du monde. Le regard de l?auteur est comme le poème de Baudelaire qui donne son titre au livre : sans concession et sans complaisance." Ajouter à mes livres
12 Le demandeur d'asile
Gaspard-Hubert Lonsi Koko
1 critique 5 citations

Ajouter à mes livres
13 Marseille transit : les passagers de Belsunce
Autrement
1 critique

Ajouter à mes livres
14 Clandestin
Eliette Abecassis
12 critiques 18 citations

""Elle devait avoir hâte de rentrer, et pourtant, elle avait bien voulu l?aider, lui l?inconnu, qui n?avait pas de toit. Lui le nomade, qui était de passage, le migrant comme ils disent." Le nouveau roman d?Éliette Abécassis joue un drame en lieu clos ? un quai de gare ? et respecte l?unité de temps tragique d?une nuit pour que deux êtres, a priori aussi différents qu?incompatibles ? lui l?immigré clandestin, elle la chef de mission auprès du préfet ? se reconnaissent jumeaux dans la course amoureuse. Clandestin est un roman sans prétention, c?est-à-dire que c?est un roman réussi car il se lit avec naturel, sans difficulté, sans que l?on cherche à vouloir reconnaître de prime abord ce qu?a voulu dire l?auteur. La rencontre des personnages se fait dans une tension charnelle palpable et le destin les mène au-delà des conventions à lutter ensemble contre un système emprisonnant. Sur la question de l?immigration clandestine (on pense comme décor à Sangatte), Éliette Abécassis écrit un roman fort et beau où les frontières juridiques sont repoussées l?espace d?un instant par la force de l?amour. --Denis Gombert" Ajouter à mes livres
15 Paroles sans papiers
Alfred
11 critiques 6 citations

Ajouter à mes livres
16 Traversée interdite : Les Harragas face à l'Europe forteresse
Virginie Lydie
1 critique 1 citation

Ajouter à mes livres
17 À l'abri de rien
Olivier Adam
109 critiques 69 citations

Ajouter à mes livres
18 Indétectable
Jean-Noël Pancrazi
5 critiques 5 citations

"Indétectable raconte au plus près la vie de Mady, sans papiers, sur le qui-vive depuis qu'il est venu d'Afrique, il y a 10 ans. On le suit dans ses parcours limités à travers Paris, ses peurs, ses détresses, ses démarches inabouties, son amour difficile pour Mariama. On le voit aller d'abri en abri, trouver un refuge chez le narrateur, rejoindre parfois ses camarades au foyer, ce petit palace déglingué du Père-Lachaise où l'on palabre, se retrouve, et se tient chaud, et puis repartir avec sa vaillance intacte vers une place qu'on lui accordera peut-être. Ce récit d'une existence fragile et condamnée à l'ombre redonne à Mady une dignité et une densité humaines que le mot neutre, générique et commode de "sans papiers" pourrait faire oublier" Ajouter à mes livres
19 Pas d'école pour Fatoumata
Jeanne Failevic
1 critique 1 citation

"Ce matin-là, le grand jour est arrivé : c'est la rentrée ! Fatoumata en rêvait... Mais que se passe-t-il dans l'immeuble? D'où vient ce vacarme dans l'escalier? Pourquoi ces hommes à grosse voix en uniforme? Où les emmènent-ils? Le rêve de Fatoumatat s'effondre : plus d'école, plus de copines, plus de vie... Mais Seydou, son frère, a une idée qui pourrait tout changer. Contributeurs : orbe " Ajouter à mes livres
20 La fissure : Aux frontières de l'Europe
Carlos Spottorno
9 critiques 5 citations

"En décembre 2013, le photographe Carlos Spottorno et le journaliste Guillermo Abril partent en reportage aux frontières de l'Europe. Des 25 000 photos et des 15 carnets de notes rapportés est né "La Faille" : une réflexion et un éclairage sur les causes et les conséquences de la crise d'identité européenne. De l'Afrique à l'Arctique, les reporters racontent… la misère sordide des camps bulgares, une rencontre avec les Sub-sahariens du Gourougou, le sauvetage d'une barque au large des côtes lybiennes, l'exode des réfugiés des Balkans ou l'arrivée d'Afghans et de Camerounais en Finlande en plein hiver… Dans une forme inédite, entre roman graphique et livre de photos, ils racontent les nationalismes qui montent en flèche, les murs qui se dressent partout. Le visage de l'Europe, aujourd'hui. " Ajouter à mes livres
21 Zamir
Josette Wouters
7 critiques 3 citations

"Dans cette communauté Emmaüs du nord de la France, face à l?Angleterre, ce sont les hommes seuls qu?on accueille. Pourtant, lorsque Zamir débarque avec son père, sa mère et son petit frère, au terme de longs mois d?errance à travers l?Europe, le directeur, Viktor dit le Viking, ne leur refuse pas l?hospitalité. Zamir est fatigué. Il a faim. Il n?est jamais allé à l?école. Mais auprès de ces hommes rudes au grand c?ur, une vraie vie d?enfant va commencer pour lui." Ajouter à mes livres
22 Soif d'Europe : Témoignage d'un clandestin
Omar Ba
3 critiques 1 citation

"« La Guardia civil » nous confie à des Marocains en uniforme qui nous conduisent à El Ksar. L’endroit ressemble fort à un poste de police. Nous sommes traités pire que des bêtes. Une fois descendus du camion, on nous enferme dans une cellule. Les traces d’urine et d’excréments sont encore fraîches sur le sol. C’est le seul cachot réservé aux clandestins. On ne nous donne pas à manger. Nous n’avons droit qu’à une gorgée d’eau toutes les deux heures. » L’immigration clandestine africaine préoccupe et effraie l’Europe. Les hommes politiques en ont fait un point central de leurs programmes électoraux. Les journalistes, les intellectuels et même les artistes se sont également emparés de ce phénomène ; les uns pour décrire, d’autres pour dénoncer, quelques uns pour tenter de comprendre. Fait surprenant : rares sont les clandestins qui prennent la parole." Ajouter à mes livres
23 Eldorado
Laurent Gaudé
268 critiques 289 citations

Proposition de bilodoh... Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          495