AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290155486
Éditeur : J'ai Lu (06/06/2018)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Comme tous les matins, vous prenez votre métro ou votre train de banlieue pour gagner le centre-ville de Londres où vous attend une rude journée de travail. L'attente, les bousculades, la morosité des autres voyageurs sont votre lot quotidien. Même l'occasionnel illuminé qui braille et gesticule ne vous émeut plus. Mais là, c'est différent : qui sont ces étranges personnages vêtus de façon anachronique qui, tous, essaient de vous communiquer un message urgent? Le pl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lianne
  03 septembre 2020
PS : J'ai lu cette novella en Vo, sous le titre The Furthest Station édité par Gollancz
Tout commence par des apparitions de fantômes dans le métro londonien qui semblent tous vouloir envoyer un message. Curieusement, la mémoire de ces événements disparaît de l'esprit du témoin quelques minutes après, comme si il ne c'était jamais rien passé.
Ce fait intrigue notre personnage principal qui commence à enquêter sur le sujet accompagné de la nouvelle stagiaire de son maître, Abigail, qui est sa jeune nièce.
Nous voici plongé dans les sous terrains plein de mystères de Londres …
Quand j'avais tenté le tome précédent en VO (le T6 par ordre de publication), il y a quelques années (2016), je l'avais abandonné assez rapidement car je le trouvais difficile à lire. J'ai fini par attendre la VF.
Et bin … Ce tome ci a aussi été difficile à lire, mais je suis bien contente d'avoir passé le pas, ça me permettra de continuer cette série en VO maintenant.
La grosse difficulté n'a pas forcement le style en lui même (même si ça joue un peu aussi), mais surtout le fait qu'il y a énormément d'abréviations, de langage policier spécifique, et même dans cette intrigue particulièrement des références médiévales difficiles à assimiler sans recherche google à coté.
Pour vous donner un ordre d'idée, à l'heure actuelle ça m'arrive environ 2 fois par an de devoir sortir d'un livre pour rechercher un mot ou un concept que je ne comprend pas. Dans cette petite novella de 150 pages j'ai du aller sur google au moins 15 fois, dont la moitié rien que pour comprendre des acronymes.
Je pense que cette série est vraiment l'exception à un des conseils que je donne toujours à ceux qui veulent débuter la lecture en VO : lisez la suite de séries que vous connaissez déjà car c'est plus facile. Ici ça n'est pas plus facile, au contraire. Je pense que si je lisais cette série depuis le début en VO, les initiales me seraient familières et seraient surement arrivées petit à petit. Mais la, être pongé directement dedans comme ça est impossible si on n'a pas google à coté.
Bref, on est sur une petite enquête que j'ai trouvé très sympa. J'ai vraiment apprécié de me retrouver dans ce univers. En fait je pense que si je n'appréciais pas autant la série, je n'aurais pas pris la peine de rechercher tout ça au milieu, j'aurais juste abandonné.
Je ne recommande pas du tout de commencer par ce tome ci si vous ne connaissez pas la série. Certes l'intrigue est indépendante mais il manque tout le background et le placement des personnages pour vraiment comprendre leurs interractions.
Un des points que j'adore toujours autant dans cette série est le ton général, qui est souvent plein d'humour, et léger. Il y a un coté très anglais dans la nonchalance du personnage principal. Dans cette histoire Abigail donne aussi un petit souffle de nouveauté avec sa jeunesse et sa fraîcheur.
Malgré une fin un peu abrupte mais qui passe pour une histoire courte, j'ai passé un excellent moment et j'en redemande !

Lien : https://delivreenlivres.home..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pris
  06 mai 2021
J'ai bien aimé ce hors-série 5.5 de la série le Dernier Apprenti sorcier, même si j'ai tendance à me perdre dans le métro de Londres, surtout de ce côté-ci de la Manche!
Des fantômes hantent une certaine ligne de métro et Peter enquête, accompagné de sa cousine Abigail qui poursuit son apprentissaqge. une petite pause sympathique en attendant le retour du terrible Mage Sans Visage.
Commenter  J’apprécie          40
Deslivresetlesmots
  18 juin 2018
On retrouve Peter Grant et ses enquêtes, cette fois-ci dans une nouvelle qui ne fait pas réellement partie de l'intrigue principale, mais qui se déroule juste après le cinquième tome (pour avoir en gros connaissance des personnages, et savoir où on en est dans la découverte du fonctionnement de la magie, des déités des rivières, etc.).
J'ai particulièrement apprécié la présence d'Abigail, une adolescente voisine des parents de Peter, qui commence à étudier de façon un peu officieuse la magie. Mais on voit bien au long de l'histoire qu'il va vite falloir que cela devienne officiel puisqu'elle ne prend pas cela à la légère, et aura très bientôt un meilleur niveau que Peter en latin ! La priorité étant de ne pas la laisser faire seule, puisqu'on sait à quel point c'est dangereux d'utiliser la magie sans restriction et sans être guidé.
Bref, tout ce petit monde part à la chasse aux fantômes pour découvrir pourquoi ces derniers semblent particulièrement excités et agressifs ces derniers temps. Si cela paraît être de peu d'importance au début, Peter va vite se rendre compte que ce n'est pas le cas et que tout ces spectres se sont donné le mot pour venir en aide à quelqu'un. Peter n'a « plus qu'à » découvrir qui, où et comment.
Cette nouvelle permet d'avoir une meilleure idée du fonctionnement et de la présence des fantômes dans l'univers de Ben Aaronovitch, et de profiter un peu plus du personnage d'Abigail, dont j'ai hâte de découvrir les prochaines aventures, parce que ça promet ! C'est bien dommage qu'elle ne soit pas traduite en français…
Edit du 18 juin 2018 : en fait si, elle est à présent traduire ! Depuis le 6 juin vous pouvez la retrouver chez J'ai lu sous le nom Peur sur la ligne. Bon, ils le considèrent comme le septième tome ce qui est tout à fait faux, mais c'est déjà pas mal de l'avoir traduit…
Lien : https://deslivresetlesmots.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
TheaBib
  16 juin 2018
Un court roman dérivé de la série "Le dernier apprenti sorcier" où on retrouve tous les éléments qui font le charme de cet univers : le héros, Peter Grant ; la ville de Londres et ses lieux emblématiques ; le concept de la magie considérée comme une forme d'énergie. Un roman de fantasy urbaine vraiment sympa, où Peter chasse cette fois les fantômes dans le métro londonien. A lire pour les fans de cette série qui veulent approfondir leur connaissance de cet univers, mais aussi pour ceux qui ne connaissent pas encore et qui veulent découvrir l'univers de l'auteur avant de lire le reste de la série !
Commenter  J’apprécie          10
Snow
  15 juillet 2020
Une enquête relativement courte mais tout de même sympathique qui permet d'introduire un peu plus Abigail qui promet d'être plus présente, par la suite, dans les pattes de Peter, notre agent préféré de la Folie !
Lien : https://bulledelivre.wordpre..
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Elbakin.net   20 décembre 2018
Sans être indispensable à la compréhension de l’histoire principale, cette novella possède une vraie consistance et permettra aux inconditionnels de la série de patienter un peu avant l’arrivée en français du tome 7.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PrisPris   06 mai 2021
Ne vous méprenez pas, j'aime la campagne. En fait, certains de mes meilleurs amis sont des attractions géographiques.
Commenter  J’apprécie          40
Tom_LeftTom_Left   06 août 2019
- Mais ce ne sont que des renards, ils n’ont rien de bizarre, répliqua Abigail. C’est très répandu à Londres.
- Les renards qui parlent ?
- D’accords, ils ont un larynx plus bas que la moyenne, reconnut Abigail. La belle affaire.
- Et de plus gros cerveaux.
- Ce n’est qu’une supposition. Un autre mécanisme pourrait être à l’œuvre.
- Mais ils ne parlent qu’à toi. Comment ça se fait ?
- Peut-être que si tu arrêtais de courir dans tous les sens, tu verrais toi aussi qu’il se passe plein de choses autour de toi.
- Et ?... » demandai-je, parce que, avec Abigail, il y avait toujours un « et ».
- Je leur ai donné des kebabs.
- Des kebabs ?
- Tu ne voulais tout de même pas que je leur donne du stockfish ? C’est beaucoup trop épicé.
- Évidemment.
- Ce sont des renards anglais, n’oublie pas.
- Et ils n’ont pas de problème avec la bouffe de chez Nando’s ?
- Ne dis pas de bêtises. Je n’ai pas les moyens d’aller chez Nando’s.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Ben Aaronovitch (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ben Aaronovitch
Introducing The Last Smile in Sunder City, a brilliantly voiced fantasy for fans of Ben Aaronovitch, Rotherweird or Terry Pratchett's Discworld, and the debut novel from actor Luke Arnold - known for his lead role in Black Sails.
I'm Fetch Phillips, just like it says on the window. There are a few things you should know before you hire me:
1. Sobriety costs extra.
2. My services are confidential - the cops can never make me talk.
3. I don't work for humans.
It's nothing personal - I'm human myself. But after what happened, Humans don't need my help. Not like every other creature who had the magic ripped out of them when the Coda came...
I just want one real case. One chance to do something good.
Because it's my fault the magic is never coming back.
+ Lire la suite
autres livres classés : londresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1773 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre