AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 274595976X
Éditeur : Milan (06/02/2013)

Note moyenne : 3.37/5 (sur 31 notes)
Résumé :
Faustine aime les mots mais aussi Johan. Mais Johan en aime une autre. Jusqu?au jour où une mystérieuse Niilam lui propose un pacte : l?amour de Johan contre son don avec les mots. Estce le bon choix ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  03 septembre 2013
Une fable moderne avec pour fond le slam, la musique et le diable... Faustine (eh oui...) adore écrire et elle est raide dingue de Johan mais celui ci semble l'ignorer. Jusqu'au jour où le diable, sous la forme d'une belle rousse, lui propose d'échanger son talent contre l'amour inconditionnel du bellâtre. Faustine va-t-elle accepter? Que risque t-elle?

Un roman court mais qui m'a séduit par la transposition moderne du mythe et la place accordée au slam. Il y a aussi la qualité de l'écriture, vive et poétique à la fois, et bien sur le sujet de l'inacceptable bonheur obtenu par compromission. Les titres des chapitres sont évocateurs, inspire, brume ou encore être ou avoir. le récit est ponctué de références à la musique et par les textes de slam. Une décourverte.

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          150
Biblio87
  17 avril 2013
Voici un très court roman (à peine 127 pages) mais que j'ai beaucoup aimé.
Le gros point fort de ce livre est le style. J'ai trouvé l'écriture poétique et simple à la fois, touchante. Pour moi, ce roman est un parfait exemple du pouvoir que les mots peuvent avoir lorsqu'ils sont choisis avec soin, avec précision. Ils peuvent être de véritables armes.
Le second point fort de ce bouquin est la place que la musique y tient. Moi-même, je me sers de la musique pour arriver à extérioriser certaines émotions lorsqu'elles sont trop intenses ou que je ne veux pas en parler. J'ai donc pu me retrouver dans le personnage de Faustine en quelques points, d'autant plus que moi aussi, alors adolescente, j'extériorisais certaines choses en les écrivant.
De plus, les nombreuses références sont excellentes. C'est vraiment chouette de les introduire dans un roman destiné à la jeunesse. Peut-être cela va-t-il ouvrir l'esprit de quelques réfractaires aux "trucs de vieux" (oui, honte sur moi, c'est ainsi que je désignais les morceaux sortis il y a pas mal de temps avant d'avoir pris la peine de vraiment les écouter^^).
A propos de l'histoire en elle-même, je l'ai beaucoup aimée. le livre est court mais le contenu est fort et je crois vraiment qu'il vaut la peine d'être découvert. Il y a beaucoup de choses sur plusieurs sujets à en tirer. En plus, j'ai pu lire à plusieurs reprises d'autres avis de blogueurs évoquant la fin trop rapide et je dois bien dire que je ne suis pas d'accord. Si l'auteure avait ajouté un chapitre, je pense qu'il aurait été de trop. La tournure des évènements finaux est très bien suggérée et ne permet pas de se tromper quant au dénouement.
Enfin, un petit mot à propos de la couverture : elle m'évoque quelque chose de très doux, d'innocent malgré le diablotin en arrière plan et bien qu'il ne s'agisse pas de la plus belle couverture que j'aie pu voir, en refermant le livre, je me suis dit qu'elle reflétait à la perfection l'histoire de Faustine.
Bref, j'ai beaucoup aimé cette lecture mais j'ai l'impression d'avoir écrit un avis assez décousu : il y a beaucoup de choses à dire et je ne veux pas en dire trop. J'ai donc essayé d'énoncer quelques éléments à propos de chaque chose m'ayant interpelée durant ma lecture.
Lien : http://books-all-around.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bibeli
  07 août 2013
Choisir entre sa grande passion, l'écriture, ou une passion amoureuse : voici le dilemme auquel est confrontée Faustine. Depuis longtemps elle est amoureuse de Johan sans le lui avouer, et depuis longtemps elle a un véritable talent pour le slam. Un jour, une drôle de fille prénommée Niilam va lui proposer un étrange marché : son talent d'écriture contre l'amour inconditionnel de Johan. Faustine va accepter le deal…
C'est un roman assez étonnant. Je ne m'attendais pas du tout à l'incursion du diable dans l'histoire et j'avoue que ce n'est pas trop ma tasse de thé. Les slams sont très bien écrits et la liaison faite avec les textes de chansons résonne de justesse. La fin est tout de même un peu facile mais permet une chute élégante plutôt réussie.
Commenter  J’apprécie          20
Nahe
  26 avril 2013
Dans ce court roman, Fanny Abadie met en scène Faustine, une jeune fille amoureuse, manquant de confiance en elle. Habile avec les mots, Faustine perd tous ses moyens en face de Johan : elle aimerait pourtant attirer son attention et lui faire oublier sa parfaite petite amie. C'est alors qu'intervient Niilam, une fille un peu mystérieuse qui propose rapidement un marché surprenant à Faustine…

De manière originale et captivante, Fanny Abadie remet au goût du jour le mythe de Faust et l'actualise par la musique et les slams. L'écriture de ce texte est certainement le premier de ses atouts : poétique, légère, elle colle à la perfection à cette histoire d'adolescence et de manipulation. En se rangeant du côté de Faustine et en mettant dans sa bouche cette habileté hors du commun , elle célèbre ainsi les mots et l'écriture.

A travers Faustine et son don pour les mots, l'auteure met en scène une héroïne attachante : sympathique et touchante à travers sa timidité, sa maladresse face à Johan mais également sa facilité à écrire des slams. Pourtant, lorsque cela s'avère nécessaire, Faustine peut aussi se montrer forte et mettre en avant ses dons. Perdu également dans l'adolescence, Mathieu, le demi-frère de Faustine, est un personnage qui m'a plu : par ses sautes d'humeur, ses emballements et ses doutes, je l'ai trouvé émouvant et très réaliste.

Outre l'importance qu'il accorde à la littérature, ce roman fait également la part belle à la musique en y intégrant, avec bonheur, d'anciens classiques. A travers les coups de coeur que Faustine et Mathieu écoutent en boucle, par exemple, rythmant leurs états d'âme. Une invitation à écouter de vieux morceaux…

Amorcé par une couverture plaisante, sur laquelle il vaut la peine de se pencher, ce récit est un roman jeunesse bien construit et plaisant : de jolies références, un peu de surnaturel, des héros attachants et réalistes, … L'assurance d'un bon moment de lecture !
Lien : http://nahe-lit.blogspot.be/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Corinne31
  25 mars 2016
Un livre court, très facile à lire, pour les 13-14 ans.
L'écriture est très rythmée, le style est de qualité et le texte est très ciselé.
Le rapport de l'héroïne avec l'écriture et le slam est très intéressant, et les jeunes qui aiment ce moyen d'expression seront happés. L'histoire est également empreinte d'une belle musicalité.
Pour ma part, j'ai trouvé inutile et dommageable l'intervention du fantastique, j'aurais préféré rester dans un récit réaliste autour des amours et des écrits adolescents.
Mais l'ensemble est très agréable à lire et de qualité. Ce livre pourra accrocher les faibles ou non lecteurs.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
HistoiresSansFin   15 avril 2013
Ce texte de Fanny Abadie est un joli roman sur l'adolescence ponctué de slams et de références musicales.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
orbeorbe   03 septembre 2013
Des mots me viennent, épars, comme des pièces d'un puzzle. Et d'un coup, il est là, dans ma tête. Un slam court, âpre. Et je marche en martelant les mots. Un pas, un mot à la mesure de la situation.

La douleur
Près de mon cœur
C'est tes yeux
Heureux
Qui sourient
A cette fille
Brindille
La douleur
Près de mon cœur
C'est mon rêve
Qui s'évanouit
Et qui fuit
Sans trêve
C'est que mon corps
Je perds pas le nord
Sera jamais à l'heure
De ton idéal de fille-femme
Trop loin de ce qui t'enflamme
...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Biblio87Biblio87   17 avril 2013
Depuis septembre, dès que je vois Johan, à savoir un million de fois par jour puisqu'on est dans la même classe, c'est le même scénario. Mon coeur devient comme un poulet qu'on aurait mis à rôtir : embroché et brûlant.
Commenter  J’apprécie          20
Biblio87Biblio87   17 avril 2013
Mat ne me croira pas. Il retournera mes mots comme des crêpes, et les arrosera de dérision.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Fanny Abadie (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fanny Abadie
Payot - Marque Page - Fanny Abadie - Les insoumis du blizzard
autres livres classés : slamVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3305 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre